Cochon qui s’en dédit!

Cochonou, moi, j’avoue je ne consomme guère. Le saucisson apparaît certes comme un élément essentiel de notre identité christiano-gueularde, le complément privilégié du joli coup de pinard qu’on se jette vite fait en cas de petite soif conviviale inopinée, mais en même temps il ne saurait souffrir la médiocrité; le sauciflard  est un produit noble, confectionné avec amour à partir de cochons zigouillés, à l’issue d’une vie paisible et sereine, dans les règles les plus strictes de l’art thanatochoïrique. Cela dit, le pauvre Cochonou présente au moins le mérite d’offrir aux pludéfavorizés un accès à la dégustation de salaisons qui, sans lui, demeureraient  l’inaccessible privilège des derniers Cul-Terreux bien de chez nous ainsi que des consommateurs avertis dont l’aisance financière et la religion non-sémite leur permettent de se payer le pur-porc du bon  charcutier. Alors, je pose la question, pourquoi s’en prendre à cette marque mythique présente depuis des temps immémoriaux sur le Tour de France à bord d’attendrissantes 2cv Citroën revêtues de carreaux rouges et blanc rappelant un peu les jupes de la Brigitte Bardot des années cinquante, laquelle, déjà, faisait fantasmer les vieux cochons – ceci explique sans doute cela- ? Cependant le fait pour les producteurs de porc de brandir la menace d’une agression caractérisée autant que violente à l’encontre des deuches en question eut pour effet, cette année, de priver Cochonou de Tour de France et les braves couillons qui regardent passer la caravane de délicieux petits cadeaux généralement fort appréciés. Autre conséquence, l’ami Culbuto s’en est beaucoup ému.

A la faveur en effet du passage du Tour dans la Lozère voisine de son fief corrézien (en passant par la Lozère avec mes vélos…) le Président de la Raie Publique n’a pas manqué de faire un crochet pour voir les « Forçats de la Route » en chier comme des Russes par quarante degrés à l’ombre sur les routes cambrousseuses de ce fabuleux département. J’ignore si la chose relève de son fait mais je soupçonne fort notre Pépère national d’avoir porté une poisse abominable aux coureurs français dont deux superbes spécimens largement en tête à quelques encablures de l’arrivée trouvèrent le moyen de se faire remonter puis irrésistiblement dépasser par un Anglo-Saxon, vif comme l’éclair au café et malin comme une Guyanaise, qui les cocufia d’une victoire quasiment acquise devant un parterre de supporters chauvins confus et consternés. S’agit-il de l’effet magique Hollandouille? Oui, probablement,  mais là ne réside pas le fond de mon propos. Grotoumou, lui, son idée consista à mettre à profit l’exceptionnelle audience de la « Plus grande Course du Monde » (maintenant il faudrait dire « au monde » mais je m’obstine, en tant que sale réac, à m’exprimer en français) pour lancer de solennels appels tant à la « Grande Distribution » qu’à tous les consommateurs Franchouilles.  Des premiers il exige qu’ils abandonnent un peu leurs habitudes mercantiles en achetant à nos éleveurs nationaux  leurs bidoches de porc et de bœuf  très au dessus des prix du marché. Aux seconds il demande un sursaut patriotique : « achetez français sacrebleu, même si ça coûte un peu plus cher c’est meilleur et ça sauve notre agriculture! » Bien qu’un peu démagogique sur les bord du sombrero, l’intention apparaît tout à fait louable; quand on peut donner l’impression d’agir en ouvrant juste sa grande gueule pour exiger des autres qu’ils atténuent les conneries d’un Etat dont on est le Chef, pourquoi s’en priver, pas vrai?

Oui. Seulement, d’une part son appel solennel  il peut, s’il le souhaite, se le carrer où je pense en guise de ce que vous pensez! Nos amis Leclerc, Carouf, Auchan et compagnie continueront à faire leur boulot sans se préoccuper de la mouche du coche (il s’agit ici d’une contrepèterie); quant à la ménagère, voyant quelques misérables Euros se battre en duel au fond de son porte-monnaie, elle n’hésitera guère à se fournir en Cochonou espagnol ou chinetoque. Et d’autre part on dirait bien que le jules de la belle Julie s’assoit joyeusement sur les règles qui régissent la concurrence internationale. Il se croit toujours dans les années soixante, le mec : « achetez français », « suivez le boeuf »! Moi, à la place de la mère Angela, je me dépêcherais de lui fermer son claque-merde à ce pignouf! Les Chleus produisent de la barbaque au moins aussi bonne que la notre et à moindre coût…alors il joue à quoi Mousident, à fausser la concurrence européenne? Sans compter le traité de libre échange négocié en toute discrétion  que nous ne tarderons pas à nous faire mettre par les Amerloques… ceux-là aussi pour la viande ils ne craignent personne, surtout pas nos braves agriculteurs à la petite semaine… ça devrait les brancher grave de voir notre grand sachem déplumé essayer de leur fermer son petit marché! Et puis de toute façon, nos éleveurs eux mêmes se foutent pas mal des exhortations présidentielles, ils le savent bien, eux, que c’est du flanc et d’ailleurs en ce moment même du côté de Caen des milliers de tracteurs trimballent des tonnes de fumier qui se retrouveront cette nuit sur le parvis d’une quelconque sous-préfecture… histoire de faire débloquer quelques dizaines de millions supplémentaires… les jolies déclarations oui mais le pognon du contribuable on préfère : on en vit depuis tellement longtemps! Moi je veux bien mais dans ces conditions je ne donne pas cher de l’avenir de nos filières porcine autant que bovine… le jour prochain où nous en serons rendus au niveau des Grecs il faudra bien la mettre, la clé sous la porte, quand y a plus de sous y a plus de sous, on le sait parfaitement dans nos campagnes! Heureusement il nous restera toujours Cochonou…et le bon charcutier qui nous régalera avec du porc allemand! Si par impossible ma retraite me le permettait encore, je continuerais malgré tout à me servir chez lui, cochon qui s’en dédit!

Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

Publicités

39 réflexions sur “Cochon qui s’en dédit!

  1. René de Sévérac 19 juillet 2015 / 16 h 55 min

    Voilà un billet fondamentalement politique. Au vol, je chope :
    « Les Chleus produisent de la barbaque au moins aussi bonne que la notre et à moindre coût ».
    « Aussi bonne », car elle vient de Bretagne; le bon est évidemment subjectif.
    « A moindre coût », évidemment car travaillée par des Polonais ou Tchèques payés 4€/h !
    L’Europe, on vous dit : les abattoirs fermant en Bretagne et ouvrant en Saxe !

    Vous voyez, je n’ai pas l’humeur à la plaisanterie.
    Pardon et amical bonjour à mon Nouratim préféré et aux lecteurs.

    PS A gauche de « laisser un commentaire » est apparu
     »Avertissez-moi par email des nouveaux articles ». Merci.

    J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 15 min

      Je reconnais bien volontiers qu’il n’y a pas de quoi rigoler…mais bon, on
      peut toujours rire jaune…et puis en matière de politique agricole, nous les
      avons tellement accumulées que ça ne peut que mal finir!
      Et la semaine prochaine, avec un peu de pot vous aurez un mail!
      Amitiés.

      J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 13 min

      Comme quoi, vous voyez, ça ne sert pas à grand chose ce truc.

      J'aime

      • BOUTFIL 19 juillet 2015 / 21 h 44 min

        et moi 20 eme ! merde ! tout est déjà pris, bon, j’ vais, à la fin-de-la-file……

        J'aime

      • nouratinbis 20 juillet 2015 / 17 h 14 min

        T’en fais pas, il y a a pour tout le monde et puis tu sais, « les premiers
        seront les derniers »…
        Biz

        J'aime

  2. trucmuche33 19 juillet 2015 / 17 h 01 min

    Il a raison notre Président, les cassos pourraient être un peu plus patriotes et acheter leur sauciflard chez Fauchon.

    J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 12 min

      C’est vrai ça tout de même, à quoi ils pensent ces sales prolos? Et la
      solidarité avec les pov paysans, alors?
      Amitiés

      J'aime

  3. grainsdesel 19 juillet 2015 / 17 h 27 min

    Nos braves « culs terreux » dont faisaient partie mes parents, n’avaient pas les mêmes avantages que nos « pauvres paysans neoeudnoeudropéens qui avant de semer à tous vents ont les yeux rivés sur leur ordi dernier modèle de leur tracteur climatisé, afin de savoir quelle production sera la mieux subventionnée par les subventions européennes. Sans parler de leur mastodonte pour labourer quelques hectares; rien qu’avec une roue tu te paies une clio, et j’allais oublier leur 4X4 turbo-compressé pour aller aux champs (en fait à la chasse) et avec en réserve le quad carrossé chez ferra ri pour aller aux champignons…! Et quand en cadeaux ils gaspillent l’eau en arrosant dans la journée en plein soleil par plus de 38° à l’ombre, je me pose la question s’ils sont à plaindre…?
    Bon, je sais, plus râleur que ma pomme, ça ne se trouve que chez les vieux cons en fin de parcours.
    Pour les cochonnailles « teutonnes », on a le choix et dans la région du Meckemburg-Vorpommern, ce ne sont pas les élevages qui manquent.
    Alors, défendons le cochon, avant qu’ils soient remplacés par du mouton « hallal ».
    Bien amicalement
    Suri rouspéteur…!

    J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 09 min

      C’est vrai qu’aujourd’hui leur cul a cessé depuis belle lurette de trimballer
      de la terre, ça salirait les coussins du katkat! Tu as bien raison de râler de
      toute façon c’est tout ce qui nous reste.
      Et vive le cochon, fût-il allemand!
      Bonne soirée Suri et amitiés.

      J'aime

  4. Pangloss 19 juillet 2015 / 17 h 52 min

    « dédie », c’est une astuce qui m’a échappé ou une faute de frappe?

    J'aime

  5. Pangloss 19 juillet 2015 / 17 h 58 min

    Il faut avoir vu ce qu’est un élevage industriel de porcs pour être dégoûté définitivement de la charcuterie de grande surface.

    J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 04 min

      Hélas oui! On se demande tout de même s’il n’y aurait pas des moyens plus humains
      pour engraisser les porcs au meilleur coût…de toute façon un jour ou l’autre la
      Charia leur sauvera la mise à ces pauvres bêtes!
      Merci pour la correction (dédie! non mais quelle patate!)
      Amitiés.

      J'aime

  6. Pinuche 19 juillet 2015 / 18 h 12 min

    Bon nombre d’ex éleveurs utilisent les bâtiments agricoles pour l’hivernage de bateaux, caravanes, et autres campings-cars……
    Je suggère aux malheureux qui vont connaître les affres du dépôt de bilan, de se positionner sur un nouveau marché, porteur et assurant des revenus locatifs confortables, à savoir transformer les anciennes étables ou autres porcheries, en mosquée cela évitera à nos frères de la côte de lorgner sur les églises.

    Bien à vous

    J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 41 min

      Riche idée! Une porcherie reconditionnée en mosquée ça vous aurait
      une sacrée gueule!
      Amitiés.

      J'aime

  7. mamedjo 19 juillet 2015 / 18 h 20 min

    désolée pour nos gentils éleveurs de tous lieux …mais quand on voit ce que subit un porcelet comme torture pour avoir le droit de vivre sur un caillebotis toute sa vie , c’est bien volontiers que je couperais les queues de ces braves gens et que je leur arracherait les canines, comme ils le font à ces pauvres bêtes .(et j’en passe )
    un cochon heureux peut vivre sans se battre avec son voisin , ce qui prouve s’il en est besoin que le porc est supérieur a l’homme .
    quand a cochon premier (cocho- mou dans les alcôves)qu’il numérote ses abattis qui sait ,le saint jour de Dieu, ce qui lui arrivera …et on n’en fera ni boudin ni saucisse !
    bisous sans nitrites mais avec un peu de gras quand même !

    J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 47 min

      Oui, du gras il en faut sans quoi c’est pas aussi bon.
      Cocho-mou c’est pas mal mais à mon avis il n’est pas
      comestible…
      Bisous pur porc.

      J'aime

  8. capitaineenzo 19 juillet 2015 / 18 h 23 min

    Ah la tu vois je te trouve vache avec Hollandouillette. C’est quand meme le 1er president a s’interesser autant a la charcuterie. Au dernier salon de l’agriculture il est reste 12 heures a se baffrer. Rappelles-toi qui c’est qui a emmene les representants de la charcuterie francaise dans ses voyages presidentiels, c’est encore lui. Bien sur tu me diras, il n’a jamais pu placer un contrat. Avec les chinois et les bresiliens il a essaye de fourguer des sauciflards et des boudins, il avait meme emmene la Taube avec lui au Bresil pour faire la promo du boudin noir. Non tu sais ca manque au Bresil, moi je suis reste 7 ans sans manger de charcuterie. Non Hollandouillette est un bon president pour les pates et les boudins. On dit d’ailleurs qu’apres 2017, s’il n’est pas reelu, il ouvrirait une charcuterie a Tulle.
    Amities.

    J'aime

    • nouratinbis 19 juillet 2015 / 18 h 51 min

      Effectivement l’idée de La Taube ça pouvait faire un joli coup marketing,
      Ces gens-là n’ont pas le sens de la gastronomie cochonnesque!
      Et Hollandouille moi j’ai toujours dit qu’il avait le look du Charcutier de
      Mâchonville…si tu connais Marcel E. Grancher…
      Amitiés.

      J'aime

      • capitaineenzo 20 juillet 2015 / 6 h 53 min

        Non je ne connais pas ce Marcel E Grancher….

        J'aime

      • nouratinbis 20 juillet 2015 / 17 h 21 min

        Grave lacune, c’est une de nos grands écrivains de la déconne, bien oublié
        aujourd’hui, même plus réédité et pourtant il fut le maître de Frédéric
        Dard! Sic transit comme on dit chez Fuca.
        Amitiés.

        J'aime

  9. trucmuche33 19 juillet 2015 / 19 h 18 min

    Ceci dit, le jambon cuit et la charcuterie sont bien meilleurs en Allemagne. Même le bœuf y est meilleur qu’en France où il n’a plus aucun goût. Les charcuteries françaises sont très souvent bourrées d’additifs et de sel, à tel point qu’on ne sait plus ce qu’on mange.

    A chaque fois que je dis à vendeur de charcuterie française que c’est trop salé, il me regarde avec des yeux ébahis en me disant que c’est la première fois qu’on lui dit ça, plus faux cul tu meurs…

    J'aime

    • nouratinbis 20 juillet 2015 / 16 h 57 min

      C’est ce que Hollandouille appelle privilégier la qualité!
      Cela dit, on trouve encore de la charcuterie de bon niveau en France
      mais pas n’importe où…et hors de prix!
      Amitiés.

      J'aime

  10. mevennais 19 juillet 2015 / 19 h 52 min

    Que dire ? La charcuterie « ailleurs » est-elle meilleure, pas évident, et puis, j’ai quand même un problème avec les poires qui viennent du Chili, les abricots d’Afrique du Sud et la bidoche d’Argentine, car les transports et frais de conservation, ça a un coût, et puis, notre production agricole était réputée jadis, c’était un domaine rentable et exportateur, que nous reste-t’il maintenant ?, la chute va être atroce. Ceci dit, une intervention présidentielle pour défendre le saucisson, ça laisse pantois ! Il est vrai que ça ne mange pas de pain ! (lol)
    Amitiés. Gilles

    Aimé par 1 personne

    • trucmuche33 19 juillet 2015 / 20 h 55 min

      En Allemagne, si, j’y vis depuis plus de 7 ans. Mon père travaillait dans l’agro-alimentaire et est toujours un cuisinier gastronome, j’ai hérité culturellement de lui et je sais bien faire la différence entre de la bonne cuisine, des bons aliments et des bidules trafiqués.

      Les frais de transport et de conservation ne sont pas si élevés, bien moins que de cultiver certaines plantes à grands renforts de serres dans des sols inappropriés en France.

      Ceci dit, il faudra probablement revoir et améliorer les méthodes agricoles en revenant à des alternances sur les sols et des polycultures simultanées. Il y a encore pas mal de choses à apprendre et à améliorer dans ce domaine.

      J'aime

      • nouratinbis 20 juillet 2015 / 17 h 12 min

        Wahou! Vachement technique! Ca nous changera le metier d’agriculteur qui
        consistait jusqu’à présent à cultiver la subvention…

        J'aime

    • nouratinbis 20 juillet 2015 / 17 h 02 min

      Quoi qu’avec le sauciflard il en faut un peu tout de même, du pain!
      Mais bon, à force de faire le cochon au prix fort je crains en effet
      que nos porciculteurs ne se pètent la gueule sur une concurrence plus
      efficace…et Culbuto n’y changera pas grand chose, hélas!
      Dans le temps l’agriculture manquait de bras, aujourd’hui elle manque
      singulièrement de réactivité.
      Amitiés.

      J'aime

  11. BOUTFIL 19 juillet 2015 / 21 h 57 min

    supprimer le cochonnou pendant le tour, c’était parce que c’était pas halal tout ce cochon là mais c’est quand même la preuve que tout fou le camp !
    gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 20 juillet 2015 / 17 h 19 min

      Il est vrai que le cochon n’a plus très bonne presse dans notre pays en voie
      d’islamisation. Cochonou doit se battre sur deux fronts ça va devenir dur
      pour lui, encore une entreprise bien traditionnelle qui va disparaître…
      sauf s’il se met à la charcuterie de poulet mais il aurait intérêt à changer
      de nom … Hallalou par exemple?
      Gros bisous.

      J'aime

  12. Dominique. 20 juillet 2015 / 14 h 53 min

    L’Argonnais!j’allais livré le fabriquant il fut un temps..saucisson fameux,quasiment sans gras alors veillez a l’acheter jeune,un peu mou 🙂 dans vos intermarchés il peut s’y trouver,il n’est pas trop salé comme celui de hardiscount allemand tellement dur qu’il pourrait servir en place d’obus antiaerien!
    Les agriculteurs..beaucoup de choses a dire,trop alors je ferais court,distinguons le ceréalier de l’eleveur du laitier,le laitier est il content de sa ferme robot(traite robotisée)?le cerealier de ses machines enormes qui ne lui appartiennent pas?cet eleveur proche du village ou je vis,que pense t il de decouvrir son charolais massacré dans le champ les cuisses lui ayant eté retirées?cet autre,qui sans doute veut faire « trop vite »a depanner une machine,cette machine va lui happer le bras et le lui arrache..
    Conversation entre le patriarche et ses 2 fils loins d’etre bêtes tous 3 « les enfants soutiendront leur pére jusqu’a sa miserable retraite et hors de question de reprendre l’exploitation »la ferme qui n’est pas petite,mourra faute de repreneur.

    J'aime

    • nouratinbis 20 juillet 2015 / 17 h 25 min

      Jeune et un peu mou…oui, pour le pur-porc c’est ce qui convient.
      Et pour nos fermes abandonnées, pas de soucis les Chinetoques
      attendent juste le bon moment pour débarquer avec leurs règles et
      leurs méthodes…un peu de patience…
      Amitiés.

      J'aime

  13. Dr WO 20 juillet 2015 / 15 h 11 min

    L’essentiel est d’arriver à bon porc.

    J'aime

    • trucmuche33 21 juillet 2015 / 20 h 54 min

      Voilà, DSK nous aurait permis une telle issue si il n’avait pas tant fréquenté des cochonettes compromettantes.

      Vive le cochon ! A bas la cochonette !

      J'aime

  14. nouratinbis 21 juillet 2015 / 22 h 04 min

    Minou la Tringlette c’est tout de même un drôle de cochon et il ne s’en dédit pas lui non plus.
    Et comme en plus il semble qu’il veuille se faire bien voir chez les Grecs, j’ai quand même des doutes…mais vive le cochon et puis aussi, pourquoi pas, les petites cochonnes!

    J'aime

  15. mamedjo 26 juillet 2015 / 16 h 20 min

    en attendant , un dimanche où à 17 h l’ami Nouratin n’a rien publié c’est comme du saucisson sec sans grain de poivre !
    bisous

    J'aime

    • nouratinbis 26 juillet 2015 / 18 h 01 min

      L’image est belle et j’en suis profondément touché.
      Le problème c’est qu’en ce moment ça se bouscule de partout et qu’il
      faut faire face aux sollicitations les plus tentantes et forcément les
      moins compatibles avec l’écriture, fût elle blogale.
      Gros bisous.

      J'aime

  16. carine005 26 juillet 2015 / 18 h 25 min

    J’avais aussi noté l’embrouille des deux Français qui ne voulaient plus rouler à l’approche de l’arrivée et qui nous ont fait le coup de l’Huitre et les deux plaideurs.

    Mais je pensais qu’ils l’avaient fait exprès pour ne pas donner ce plaisir à l’autre gros machin et surtout pour lui éviter de voir sa cote remonter de 5 points.

    Me serais-je trompée ?

    Bourgrozix

    J'aime

    • nouratinbis 26 juillet 2015 / 21 h 26 min

      C’est ça, L’huitre et les Plaideurs, bravo! Je savais bien qu’il y
      avait une référence mais elle m’échappait!
      Sinon, les deux couillons ne l’ont pas fait exprès mais finalement
      ça s’est bien trouvé : Grotoumou s’est brossé de victoire franchouille,
      bien fait pour sa grosse poire!
      Zigroboux!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s