Sainte trouille priez pour nous!

Au bord des larmes, étranglé par l’émotion qu’il était Fafa La Tremblouille, hier matin lorsqu’il annonça urbi et orbi la mise au point plus ou moins définitive d’un accord historique dont l’avenir concret demeure toutefois encore plus incertain que le sort du climat à la fin du siècle en cours. Mais bon, l’important reste avant tout de participer et pour ça, vous pouvez lui faire confiance, au vieux Lolo, deux semaines qu’il mouille la chemise…et peut être pas que la chemise, d’ailleurs, vu l’état de délabrement avancé de celui qui fut, temporibus illis, le « Premier Ministre de la France »… Quand j’y pense! Vous souvenez vous de cette confrontation fameuse, durant la campagne pour les  législatives  de 1986, entre un Chirac fringant, en pleine force de l’âge, et le jeune Fabius, un peu juste tout de même face à l’animal politique de superbe envergure?

-Chirac (rigolard): Mais calmez vous donc, voyons, on croirait avoir affaire à un petit roquet…

-Fabius (outré): Mesurez vos paroles, tout de même, vous parlez au Premier Ministre de la France!

-Chirac (encore plus rigolard): Ah non! Absolument pas, non! Ici je m’adresse à M. Fabius, le candidat du Parti Socialiste!

…Vain Dieu, trente ans c’est peu de chose, ça passe à toute allure…mais faut voir les dégâts que ça produit!

Bon, fermons la parenthèse et revenons à nos moutons; le texte adopté aux forceps en fin de soirée apparaît certes comme un tour de force puisqu’il réalise l’union sacrée de la carpe et du lapin, la synthèse entre les pourris de fric du pétrole arabe et les crève la dalle des pays en voie de submersion, la grosse marmite de sorcière pleine d’un mesclun hétéroclite d’ingrédients indéfinissables, douteux autant qu’insipides. Cela dit, il s’agit de tout ce que l’on voudra sauf d’un accord. Le machin en question ne pourra être validé que par la Commission ad hoc de l’ONU-une formalité, bien sûr- mais devra en tout cas recueillir la ratification des autorités compétentes de chacun des 195 États représentés au Bourget; par exemple le Congrès U.S. à majorité républicaine. Comme vous le voyez, il reste pas mal de chemin à faire avant une hypothétique mise en application.

D’ailleurs on ne comprend pas très clairement ce qu’il conviendra d’appliquer. L’objectif général, le gros paquet cadeau ce sont les fameux 1,5° Celsius d’ici la fin du siècle que tout un chacun s’accorde à considérer comme parfaitement inatteignables et utopiques mais qui font tellement plaisir aux pays sous-développés. En revanche, pour essayer d’y arriver on ne sait pas trop. Alors on demande aux fameux « experts » du fameux GIEC de nous expliquer  comment il conviendra de s’y prendre …mais pas tout de suite, n’est-ce pas, on leur laisse jusqu’à 2018, le temps pour eux de se faire un max de blé et de voyages un peu partout. Et puis, à propos de pognon, restent les questions délicates et épineuses des cadeaux à offrir aux pays pauvres pour aider leurs dirigeants à se faire une pelote conséquente dans les derniers paradis fiscaux qui survivent à la vindicte des fiscs développés. Les cent milliards annuels, notamment, ont été prudemment sortis du projet d’accord…mais demeurent en annexe…va comprendre, Charles! Je sens confusément comme les prémices d’une douleur cuisante vers le bas du dos, allez savoir pourquoi, d’autant qu’il est fortement question de conférer un « prix au carbone »… Ça veut dire quoi, ça? Ouyouyouye, ça brûle! En tout cas une chose apparaît certaine : à partir de 2050 il n’y aura plus d’émission de gaz à effet de serre, fini, terminé, bilan carbone à zéro, cochon qui s’en dédit! Et puis à ce moment là, Fabius aura cent-quatre ans, alors, même s’il opte pour l’incinération, la probabilité semble conséquente qu’il ne contribue pas à saboter l’accord historique qu’il eut jadis tant de peine à mettre sur pied. Quant à son fils, le flambeur, il y a gros à parier qu’il aura tout cramé bien avant la seconde partie du siècle. Comme quoi, chez les Fabius au moins, quand on prend des engagements on les tient! Parole de Premier Ministre de la France!

Alors, redevenons un peu sérieux, leur « accord historique » salué à grands sons de trompe par tout ce qui pense convenablement à travers le monde, depuis Barack-Hussein Obama jusqu’aux rigolos de Greenpeace en passant par les duettistes de choc Hulot et Canfin (on n’avait pas fait plus désopilant depuis Poiret et Serrault), vous savez ce qu’il faut en penser? Un vœu pieux, voilà! Une combine pour faire croire qu’on va parvenir à sauver l’humanité des affres de la chaleur qui monte inexorablement. Ça me fait penser au traité de Nice, vous savez, au temps de Chirac, quand il fallait absolument conclure un accord en vue d’organiser l’Europe à vingt-sept : on y est arrivés, à force de compromis tordus et de clauses alambiquées…l’origine de l’invraisemblable bordel arabe qui règne aujourd’hui au sein de l’Union! C’est encore plus grave au Bourget, cet espèce de machin biscornu veut nous donner bonne conscience et, du coup, nous continuerons allègrement à bourrer l’atmosphère de CO2. Après nous le déluge! Vous savez, à mon humble avis, accumuler les gaz à effet de serre non réabsorbés par les processus naturels ne peut avoir d’autre conséquence que l’augmentation de l’effet de serre et donc de la température. On pourra me raconter tout ce qu’on voudra, le Soleil qui se réchauffe ou autres calembredaines, je ne crois que ce que je vois, tout cela va beaucoup trop vite pour être imputé à la nature. La prolifération incontrôlée de l’espèce humaine jointe à ses besoins toujours croissants en énergie est forcément à l’origine du problème. Le réchauffement climatique, selon toute probabilité, c’est la parade que la Terre a trouvé pour se débarrasser de nous. Les maladies ça ne marche plus, en revanche les conséquences de l’élévation de la température pourraient bien régler la question, les petits effets d’annonce de ce Samedi au Bourget ne font manifestement pas le poids pour me contredire! Je le sais bien, allez, ce que je raconte là ne plaira ni aux bien-pensants ni aux climatosceptiques mais que voulez vous, ça vaut ce que ça vaut, c’est juste mon avis et je n’en ai pas d’autre, hélas, à vous servir.

Ce qui devrait servir, en revanche, c’est l’énorme battage médiatique monté autour de cette histoire de COP 21 avec les victoires tonitruantes de Fabius en impérator rex, Hollandouille en Jupiter grassouillet et vaguement tonnant, sans parler de Ségo la Pintade écolo, celle qui se refait une beauté sous l’œil des caméras pour paraître aussi éclatante au moins que l’exploit mirifique des Socialos dans ce combat mondial en vue de sauver la Planète. Un succès de ce calibre pour le second tour des régionales c’est vachement bien vu, non? Ils l’avaient sacrément bien combiné leur coup, Flanby le Grand et ses petits communicants bien rémunérés! Tout ce cirque joliment filmé et hyper relayé par toutes les télés possibles et imaginables, comment voulez vous que cela ne fasse pas des voix en plus, vous? Cela suffira-t-il pour faire basculer l’élection du bon côté? Même dans les régions grave-menacées par l’impressionnante montée de la Peste Brune? Réponse ce soir à vingt heures pétantes…sauf en cas de « fourchettes » vraiment trop étroites mais ce serait du jamais vu, on se demande même pourquoi il faut s’obstiner à envoyer tout le monde aux urnes alors qu’une bonne estimation sur un « nombre significatif » de suffrages suffit à établir le résultat définitif. Les subtilités de la démocratie se révèlent parfois aussi impénétrables que les voies de La Providence!

Quoi qu’il en soit, la campagne fut à la hauteur de ce qu’on pouvait en attendre: lamentable. Je passe sur les putasseries  d’Estrosi, le « gaulliste social » prêt aux contorsions les plus grotesques pour tenter de draguer l’électeur gauchiard. Je passe encore sur la profonde et congénitale stupidité de Bartolone accusant Valérie Pécresse de représenter les intérêts de « la race blanche » (il a le droit, lui, c’est un Homme de Gauche!) croyant ainsi récupérer des voix dans les quartchiers sans-cible…avec un minimum de pot ça pourrait bien remplir un peu plus la musette de son adversaire! En revanche nous assistâmes, comme en Avril 2002, à la montée au créneau de tout ce qui dans ce pays profite éhontément du Système. Le Show-Biz, notamment, terrorisé à l’idée de voir les cordons de la bourse passer à l’ennemi. Les bienfaiteurs de l’humanité de « l’Économie Sociale et Solidaire » craignant de voir fondre leurs fromages avec l’arrivée en force d’affreux nauséabonds bien décidés à pratiquer des coupes claires dans les subventions. Les Associations bien-pensantes, financées à généreuses pelletées dans le portefeuille du contribuable. Les politicards « républicains » tous plus ou moins Franc-Maçons et professionnels de la gamelle publique, Petit Caudillo en tête, toujours prêt à l’outrance celui-là et brandissant, comme Monsieur Prudhomme son sabre, le spectre effroyable de la guerre civile en cas de victoires du FN. Bref nous vîmes ressortir, entre les deux tours, le ban et l’arrière ban des privilégiés et subventionnés de tout poil, tous bien décidés à faire un rempart de leurs corps à ces pauvres Valeurs de la République presque autant menacées que leur propre pouvoir et leurs propres subsides par ces épouvantables dames Le Pen. La Sainte Trouille, quoi, celle qui, à défaut de courage, donne des ailes et de l’imagination pour tenter de continuer encore et toujours à entuber joyeusement le bon Populo. Dans quelques heures nous saurons si l’entourloupe aura encore fonctionné ce coup-ci. Il semblerait déjà que la participation ait progressé par rapport au premier tour, c’est un signe…la Sainte Trouille pourrait bien avoir intercédé en la faveur des petits protégés de la République.

Bon, vous savez quoi? Ben je m’en vais voter à ç’t’heure! Encore un suffrage, au moins, que les petits copains en question n’auront pas! N’hésitez pas à en faire autant!

Bien amicalement.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

79 réflexions sur “Sainte trouille priez pour nous!

  1. Ghys 13 décembre 2015 / 14 h 17 min

    Estrosi vous avez dit ? non, Etronsi ! vous vous êtres trompé.

    Bises

    J'aime

  2. elba 13 décembre 2015 / 16 h 17 min

    Vous n’êtes pas en retard aujourd’hui, Nouratin ! 🙂
    Que d’argent (le notre) et d’énergie dépensés au nom de cette cop21 ! Tous ces gens présents, pour une décision prise par quelques-uns – qui auraient pu faire ça en call-conférence en restant chez eux, au lieu de mobiliser tout un tas de gens (d’armes, entre autres + tout un tas qui sont venus pour passer le temps) au Bourget. Ca ne vaut même pas que l’on dilapide du temps et de l’encre à ce propos. Et nos sous !
    Pour quel résultat ? Quelque chose de très vague. Ca me donne du vague à l’âme, tenez !

    Quant à la super pub que Manouelito-la-tremblotte a fait à Marine et à sa nièce, j’espère qu’elle portera ses fruits, juste pour qu’il ne dorme pas trop bien cette nuit. Il est tellement haineux, ce type, que je ne parviens même pas à lui souhaiter tout le bonheur du monde malgré tout. Pourtant, Jésus nous a donné ce conseil, d’aimer nos ennemis. Je suis donc une mauvaise chrétienne. Tant pis pour cette fois : je demanderai pardon dans mes prières. 😉

    En tous les cas, je trouve qu’en ce dimanche votre petit mot ne m’a pas fait rire comme les précédents. Mais vous ferez mieux la prochaine fois, je le sais : vous étiez pressé d’aller aux z’urnes, je pense, pour que votre humour habituel soit de la partie. 🙂
    Merci tout de même, c’est toujours un plaisir pour moi que de vous lire.
    Gros bisous. 🙂

    J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 17 h 50 min

      Jésus…bof, il ne nous demande pas l’impossible et,
      en plus, il ne connaissait pas Manolito!
      Désolé, en tout cas, de vous avoir déçue, j’espère rectifier
      le tir au prochain coup.
      Gros bisous.

      J'aime

    • René de Sévérac 13 décembre 2015 / 18 h 11 min

      Elba, permettez-moi une remarque :
      « Jésus nous a donné ce conseil, d’aimer nos ennemis » dites-vous ..

      Nouratim vous expliquera que sur ce site, l’exégète de la parole de Dieu, c’est moi (orgueil pardonné !)
      Donc, Jésus nous a donné le conseil, « de s’aimer les uns les autres »,
      (selon la grâce les ennemis peuvent être inclus)
      ce que le suis globalement quoique avec une préférence coupable pour
      « mes frères de sexe féminin » (nobody’s perfect)

      Bisous Elba (j’ai supposé que vous étiez F)

      Salut, Nouratiom, je reviens.

      J'aime

      • elba 13 décembre 2015 / 18 h 24 min

        Mais non, Nouratin, vous ne m’avez pas déçue… Je n’ai pas ri, comme d’habitude je le fais grâce à votre plume bien « affutée ». C’est tout. Mais j’avoue que les sujets abordés aujourd’hui ne portaient pas vraiment à rire. Même si vous faites vraiment souvent des merveilles d’humour avec des sujets plutôt tristes.
        Je sais bien que vous me ferez rire une autre fois… 🙂

        René de Séverac, vous avez bien supposé. Et vous avez bien le droit d’avoir des préférences parmi vos « frères » humains.
        Ca y est, j’ai ri, et c’est vous qui m’avez fait rire ! Merci 🙂

        J'aime

      • nouratinbis 13 décembre 2015 / 18 h 34 min

        Je confirme en effet, l’exégète officiel c’est bien
        M. de Sévérac.
        Comme vous pouvez le constater, mes bien chères sœurs,
        il aime sa prochaine plus que lui même…je suis un peu
        comme ça, moi aussi, mais je ne suis pas certain pour
        autant de finir au Paradis.

        J'aime

  3. rem31 13 décembre 2015 / 16 h 21 min

    Je reviens du futur, la température n’a pas augmenté, par contre nos descendants ont remplacé la datation av et ap Jésus christ par av et ap  » le Grand Baston  ». Évènement qui a eu lieu en 2025 et pendant lequel les trois quarts de l’humanité ont été éradiqués.

    Nostrabéru.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 17 h 53 min

      Juste une question, Nostrabéru, les Socialos, les Framacs
      et tous les thuriféraires des Valeurs de la République ont
      ils survécu au Grand Baston? Je dis ça c’est juste pour
      tenter de garder un peu d’espoir, quoi…
      Amitiés.

      J'aime

      • rem31 13 décembre 2015 / 18 h 18 min

        Les derniers socialistes et francs maçons sont regroupés dans une secte millénariste qui attend la fin des temps, et dont les signes annonciateurs seront la construction d’un nouveau temple rue de Solferino ainsi que la venue du nouveau messie ressuscité Vincent Peillon.

        Amitiés.

        Nostrabéru.

        J'aime

      • nouratinbis 13 décembre 2015 / 18 h 36 min

        Mince alors, Vincent Peillon! Décidément les
        Rue Solférino du Seigneur sont insondables!
        Amitiés.

        J'aime

  4. PR CALGUÈS 13 décembre 2015 / 17 h 31 min

    Pour le climat et les énergies de substitution, je ne me fais pas de mouron.
    Avec tous les moulins à vent qu’on a vu tournicoter à fond de caisse ces derniers jours au Bourget, on ne sera pas en manque.
    La vue de l’auguste assemblée toute émue se congratulant et se roulant des pelles hier soir pour célébrer le consensus, m’a submergé d’émotion et, à mon tour, j’ai fait comme le pompier… :
    J’ai pleuré dans mon casque !
    Pour les régionales c’est toujours le même schéma ultra connu. Cantonales, Législatives, Présidentielle, pas de surprise, le mariage de la carpe et du lapin alias « front républicain » nous évitera le pire et donc la « démocratie » sera de nouveau victorieuse. Quelle chance !
    C’est vrai que ça commence à lasser un peu, mais bon …
    Ce soir en tous cas je vais me farcir un documentaire sur la vie sexuelle des sardines, la ponte des tortues de mer au Galopagos (Chelonioidea) ou la tranhumance des fous de Bassan mais certainement pas le brouet indigeste de nos observateurs politiques patentés et les gloussements des vainqueurs.
    Allez, baïèta, Nouratin.

    J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 18 h 00 min

      C’est vrai que la transhumance des fous de Bassan doit
      présenter beaucoup d’intérêt au regard de tous ces drôles
      d’oiseaux qui migrent de plateau en plateau les soirs
      d’élection. Il suffirait pourtant qu’une région, oui même
      une seule, bascule du côté nauséabond, pour que je me
      farcisse la soirée, rien que pour me régaler de la gueule
      que tireraient les autres…je crains toutefois de me voir
      contraint de m’intéresser aux fous de Bassan…
      Baïeta.

      J'aime

      • PR CALGUÈS 13 décembre 2015 / 18 h 08 min

        Hélas !

        J'aime

      • René de Sévérac 13 décembre 2015 / 18 h 22 min

        Nouratim, vous êtes aussi vicieux que moi :
        « Il suffirait pourtant qu’une région, oui même
        une seule, bascule du côté nauséabond, pour que je me
        farcisse la soirée, rien que pour me régaler de la gueule
        que tireraient les autres… »

        Moi qui ne regarde jamais la TV (de plus, c’est la femme qui a la télécommande),
        j’ai aussi une jouissance de ce type : la semaine dernière le résultats étaient merveilleux (d’un certain point de vue)
        qu’on sentait nettement les gus qui se reprochaient que la tambouille avait manqué de tel ou tel ingrédient.
        C’est votre remarque qui m’a conduit à afficher ma turpitude.

        Salut professeur.

        J'aime

      • nouratinbis 13 décembre 2015 / 18 h 39 min

        Es qualité de prof, je vous le rappelle: nemo auditur
        propriam turpitudinem allegans (comme disait le Belge
        supporteur de foot). Mais bon, ici vous pouvez afficher
        toutes les turpitudes que vous voudrez, ça nous fera
        toujours plaisir.
        Merci, en tout cas, vous me flattez!

        J'aime

      • PR CALGUÈS 13 décembre 2015 / 18 h 22 min

        J’ai déjà été récompensé dimanche dernier avec la gueule à Cricri !
        13 % des inscrits ont voté pour « ça » !

        J'aime

  5. Pinuche 13 décembre 2015 / 17 h 32 min

    Cher Nouratin,

    Il est à craindre effectivement que la clope 21, tombe en cendre rapidement, mais ce n’est pas grave cela laissera aux participants l’image d’une France, riche et généreuse, le con – tribuable
    appréciera….

    Pour ce qui est des résultats du deuxième tour, ne rêvons pas, les Franchouillards, imbibés, pardon sensibilisés par les mer-dias, les politiques de tous bords ayant promis, jurés, crachés
    Qu’ils avaient compris le message et la détresse du bon peuple, les Franchouillards disais je
    en bons petits canards feront comme en 2002……..baissant leurs frocs ils montreront que l’ablation des testicules a parfaitement réussie .

    Bien à vous

    J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 18 h 02 min

      En effet, je crains bien que l’opération n’ait réussi
      au delà de toute espérance…on se sent plus léger!
      Amitiés.

      J'aime

  6. mevennais 13 décembre 2015 / 17 h 47 min

    Ah oui, aujourd’hui et par exception, je n’ai pas rigolé ! (:-)) mais n’en suis pas fâché quand même. Pour le reste, RAS, cette conférence ne pouvait rien donner de significatif, par contre, cela devait devenir un tremplin pour notre cher président et sa majorité. En conséquence, le tout appuyé par les déclarations nombreuses et concordantes du « PS/LR », reprises en chœur par les « média », font que le participation paraît plus importante et donc que le résultat du premier tour sera bien édulcoré. Point barre comme on dit maintenant, je ne regarderai surement pas la TV ce soir et repartirai « randonner » dans mes collines dès demain pour y respirer encore un peu d’air pur. La France ira où elle voudra, je m’en fous. Je plains simplement et sincèrement, les gens conscients de ce qui nous attend, et qui ont des enfants, voire petits-enfants !
    Bonne semaine à vous, cher ami.
    Amitiés.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 18 h 11 min

      Oui, c’est bien pour ça que ça me déprime : à cause des
      petits enfants à qui je vais léguer un gros tas d’immondices.
      Demain matin Je ferai sans doute aussi un peu de vélo dans
      mes collines, ça me calmera peut être.
      Bonne semaine à vous aussi.
      Amitiés.

      J'aime

    • René de Sévérac 13 décembre 2015 / 18 h 39 min

      Gilles,

      Cette conférence ne pouvait rien donner de significatif, dites-vous; et pour plusieurs raisons :
      – les données sont plutôt douteuses, et le vocable « scientifique » employé ici est choquant,
      – les combats s’articulent entre ceux qui définissent où sera pompé le pognon,
      et ceux qui en veulent où il servira à irriguer (ne croyez pas que c’est pour les peuples)
      Notez à ce propos qu’une décision s’est faite pour planter des arbres afin de fixer le CO² !

      Le miracle s’est accompli : on a décidé de limiter la hausse de temperature à 1.5°.
      Avec un voeu pieux pareil, on peut reprendre l’avion.
      Mais les 40 000 « experts » ont eu droit à une soirée de plus (escort-girl comprise) :
      un métier harassant.

      Nouratim, ne me censirrez pas, je me défoule !
      Salut Gilles.

      J'aime

  7. mevennais 13 décembre 2015 / 17 h 50 min

    Ah, j’oubliais, ce surplus de participation ne viendrait-il pas du vote de « certains quartiers », car, à force de se reproduire, les habitants de ces quartiers là doivent bien représenter un pourcentage important du corps électoral et donc ont la possibilité de faire « basculer les résultats ». 2002, c’était, déjà, beaucoup trop tard, alors, maintenant….
    Gilles

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 18 h 30 min

      Déjà en 2012 les Imams ont fait voter Hollandouille,
      il y a gros à parier qu’ils ont fait pareil ce coup-ci!
      On est foutu!

      J'aime

      • Ghys 13 décembre 2015 / 18 h 34 min

        Le français « moyen bobo » est tellement prévisible !

        J'aime

      • mamedjo 16 décembre 2015 / 13 h 01 min

        et pour la presidentielle , le gros aura filé le vote aux etrangers trois mois avant …
        bizzz

        J'aime

      • nouratinbis 19 décembre 2015 / 12 h 58 min

        Le tout ce sera de les faire sortir de leur trou pour
        aller voter : les étrangers-français ils sont obligés
        d’y aller au forceps pour les emmener à l’isoloir!
        Zoubis.

        J'aime

  8. Ghys 13 décembre 2015 / 18 h 33 min

    René de Sévérac, hélas, je pense que ce soir, nous ne serons pas dans la liesse du premier tour, vu la tronche enjouée de nos merdias, et tout le cirque médiatique qu’il y a eu depuis une semaine, pour renverser la vapeur, je crois que nous n’aurons pas la joie de les voir se décomposer ce soir…

    Enfin, j’espère me tromper…

    J'aime

    • René de Sévérac 13 décembre 2015 / 18 h 43 min

      Ghys,
      je suis d’accord avec vous. Même le sort de Maron n’est pas scell& !
      Mais je ne suis pas militant, quoique révolutionnaire.

      Bonne soirée, Ghys.

      J'aime

      • Ghys 13 décembre 2015 / 18 h 50 min

        Comme moi René !

        Bises et bonne soirée à vous aussi.

        J'aime

      • René de Sévérac 13 décembre 2015 / 19 h 01 min

        Ghys, votre terminaison me convint de votre F.
        Donc je rectifie ma conclusion en

        Bises & bonne soirée, Ghys

        PS il fallait lire « Même le sort de Marion n’est pas scellé »

        Aimé par 1 personne

  9. Pangloss 13 décembre 2015 / 18 h 42 min

    Un accord qu’on doit faire ratifier, c’est comme une promesse électorale qu’on n’est pas obligé de tenir. Il n’y a pas de quoi crier victoire. Et donner un prix au carbone, c’est croire qu’en faisant payer les pollueurs le CO2 et autres gaz vont disparaître. Tout ça est une gigantesque arnaque.
    Voyons le bon côté des choses: les putes de luxe parisiennes ont dû faire de bonnes affaires On a engrangé des devises étrangères. Sauf si Pépère à décidé de prendre ça sur le budget de la COP. Ce qui ne m’étonnerait qu’à moitié.
    Bonne soirée électorale. J’espère qu’on va rire.

    J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 19 h 00 min

      Je pense que Hollandouille a forcément fait un petit
      geste commercial pour favoriser les bonnes relations…
      et puis après tout, les putes sont un peu ses collègues,
      pas vrai?
      Bonne soirée aussi…mais je ne suis pas très sûr qu’on
      rie beaucoup.
      Amitiés.

      J'aime

  10. René de Sévérac 13 décembre 2015 / 18 h 53 min

    A nous deux, Nouratim,
    En fait, après épuisement, je n’ai plus grand chose à dire,
    si ce n’est que je ne reçois toujours pas d’alertes de WordPress;
    la preuve, je viens de découvrir votre billet de la semaine dernière !

    J’ai remarqué, malgré ma relecture, des fautes de frappes dans mes comm.
    Donc, je suis toujours aussi fan de vos oeuvres (le fayot !) : n’entrons pas dans les détails !

    Toujours aussi amicalemnt vôtre ..;
    Je repasserai voir les prochains comm (ne craignez pas : je ne vais pas annoter tout !)

    Bonne soirée, ami et à dimanche prochain !

    J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 19 h 04 min

      Vous n’êtes pas le premier à me signaler les dysfonctionnements
      du système d’information WordPress. Je ne sais pas comment arranger
      cela. Mais vous savez, tant qu’il me restera un souffle de vie je
      commettrai un article le Dimanche…quitte à ce que ce soit, à titre
      exceptionnel, pour dire que je ne publie rien…jusqu’à présent ce
      n’est jamais arrivé.
      Bonne soirée et à bientôt donc.

      J'aime

    • Ghys 13 décembre 2015 / 19 h 40 min

      Quelle galanterie René, j’apprécie.

      Bonne soirée à nouveau.

      J'aime

  11. mamedjo 13 décembre 2015 / 20 h 24 min

    les résultats sont tombés , je vais me coucher . le premier parti de France n’a rien quelle belle démocratie …je ne voterai plus jamais car si tous les uns sont ensemble contre un seul ça ne m’intéresse pas de subir les discours des frères ennemis qui se chient dessus toute l’année pour marcher la main dans la main ensuite .
    je souhaite des milliers d’immigrés à la France , je souhaite du chomage a tour de bras
    je souhaite que la merde continue ..;et ça ne manquera pas , la seule difference c’est qu’on ne pourra pas dire si les etrons viennent des trous du cul de droite ou de gauche
    bien fait pour nous . ,
    bisous

    Aimé par 1 personne

    • Ghys 13 décembre 2015 / 20 h 27 min

      La messe était dite depuis plusieurs jours déjà ! si les français sont aussi nuls, que faire.. je suis d’accord avec vous… ils se sont partagés les régions à part égale, en bons « amis » qu’ils sont, il faut dire que la place est bonne, et nos problèmes ils n’en n’ont rien à faire, comme TOUJOURS !!!!

      Que la merde continue

      J'aime

      • nouratinbis 13 décembre 2015 / 23 h 24 min

        Pour ça, aucun problème!

        J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 23 h 23 min

      Alors là, pour le coup, tu vas être exaucée!
      Bon eh bien sur cette belle victoire de l’UMPS je
      vais me coucher moi aussi.
      Gros bisous.

      J'aime

    • grainsdesel 14 décembre 2015 / 10 h 15 min

      Au risque de me faire traiter de « Faux cul », vu mon athéisme, je ne peux que répondre à ton commentaire par:  » Dieu t’entende et exhausse tes prières »
      Bisous nauséabonds…!

      J'aime

  12. trucmuche33 13 décembre 2015 / 20 h 45 min

    Grâce à la COP on va aller un peu moins vite dans le mur, c’est toujours ca de gagné…

    Dans 18 mois, avec les présidentielles, on va avoir droit aux mêmes suspens et discours avec le FN au second tour, comme en 2002.

    C’est comme dans le film US « Un jour sans fin », le gars qui revit tous les jours la journée de la marmotte, ca lui permet de faire les pires conneries sans conséquences pour le lendemain. Avec nos partis politocs, FN compris, c’est pareil, l’éternel retour.

    Ils ont inventé le mouvement perpétuel, je dis que ca mérite un prix Nobel de physique.

    J'aime

    • Ghys 13 décembre 2015 / 20 h 48 min

      Oui, y a du vrai dans ce qui est dit !!!!

      J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 23 h 27 min

      C’est vrai, d’ailleurs la démocratie ça fonctionne comme
      la mécanique céleste, ça tourne en l’air et ça ne tombe
      jamais. Et c’est un peu aussi l’éternel retour…je ne
      crois même plus au retour de bâton!
      Amitiés.

      J'aime

  13. BOUTFIL 13 décembre 2015 / 21 h 20 min

    fallait s’y attendre, vu la campagne des partis copains! t’es un empaffé mais t’es mon pote, allez, les gens , votez pour mon pote, il est aussi pourri que moi, vous serez pas déçus….
    que veux tu dire ! ils n’ont pas encore assez de chômeurs, ils peuvent encore se taper la cloche à Noêl, mettre de l’essence dans leurs bagnoles, ils vont aller dévaliser cette semaine les supers marchés et autres commerces, ils sont contents, ben je suis comme Mamedjo, qu’ils restent dans leur merde, mais le premier que j’entends pleurnicher je le vire à coup de pompes où de fourches si Mamedjo m’en refile une…..
    gros bisous

    Aimé par 2 people

    • elba 13 décembre 2015 / 21 h 52 min

      sentiments partagés. Bisatous.

      J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 23 h 29 min

      Oui, le franchouile de base a bien ce qu’il mérite.
      Mais bon c’est vrai qu’il n’est pas malheureux, il se
      contente de sa merde, ça lui suffit…va nous falloir
      des fourches!
      Gros bisous.

      J'aime

    • mamedjo 14 décembre 2015 / 11 h 14 min

      t’en veux combien des fourches j’ai aussi des faux a remmancher à l’envers…gros bisous

      Aimé par 1 personne

      • nouratinbis 14 décembre 2015 / 16 h 01 min

        Constitue des stocks, on ne va pas tarder
        à en avoir besoin même si grâce au sursaut
        républicain la menace de guerre civile de
        Petit Caudillo a pu être écartée…je te lui
        en foutrais une, moi, de guerre civile!
        Gros bisous

        Aimé par 1 personne

  14. grainsdesel 13 décembre 2015 / 21 h 25 min

    Et maintenant que vont-ils faire…?
    Parole, parole, parole…!
    Moi l’athée, qui ne croit ni en dieu, ni en diable, comment dois-je interpréter: »« Jésus nous a donné ce conseil, d’aimer nos ennemis »?
    Je ne voudrais pas empoisonner l’atmosphère avec mon parfum nauséabond, mais quand je me regarde dans une glace (de temps en temps quand je me rase), je ne me vois pas en salaud, accusé de tous les maux de la société, et je n’ai nulle intention de m’auto flageller.
    Pour le moment : « Ite Missa es », et la parodie va continuer, mais jusqu’à quand…?
    Bien amicalement, je continue d’ouvrir l’œil, du haut de ce tas de fumier, qui dérange mon odorat de suricate.

    J'aime

    • nouratinbis 13 décembre 2015 / 23 h 35 min

      Ca durera encore longtemps, l’électeur est obéissant,
      il fait gentiment ce qu’on lui dit.
      Nos parfums nauséabonds ne séduisent pas la majorité…
      toutefois, à certaine endroits ça a quand même dépassé
      les 45%…mais seulement à certains endroits.
      Ouvre l’oeil Suri, on n’a pas encore tout vu!
      Amitiés.

      J'aime

    • mamedjo 16 décembre 2015 / 8 h 30 min

      mon cher Suri,
      quand le christ nous a dit d’aimer nos ennemis il avait un plan , celui de décontenancer l’agresseur .Au gouvernement ils connaissent le truc ex votez pour votre ennemi …
      Christ a dit aussi de tendre l’autre joue… toujours tactique le conseil …pendant que le connot t’en fout une de la droite puis une de la gauche tu lui fous un bon coup de poing dans la gueule ou un coup de boule de derrière les fagots …il est forcement les mains ocupées ne croyant pas que tu en reveuille une deuxième …
      voilà pour le point théologique du jour .
      bisous a toi et au taulier

      J'aime

  15. Pinuche 13 décembre 2015 / 21 h 27 min

    Mamedjo, je partage votre analyse, et vos souhaits, je suis sidéré par tant de connerie …

    Mon cher Nouratin j’ai des amis Francs Maçons et je puis vous dire qu’ils ne sont pas de gauche
    Mais lors pas du tout ….pour reprendre une expression à la mode évitons les amalgames…

    Bien à vous

    J'aime

  16. padamalgam 14 décembre 2015 / 12 h 22 min

    Je suis comme vous tous profondément déçu et ecoeuré par les résultats électoraux d’hier.

    Trois citations me viennent à l’esprit :
    1) « Je ne crains pas le suffrage universel : les gens voteront comme on leur dira. »
    Alexis de Tocqueville
    Rien de nouveau sous le soleil, ça marche à tous les coups depuis trois siècles !
    2) « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. »
    Winston Churchill
    Pour moi Valls avait raison, le FN c’était la guerre civile, mais les autres c’est le déshonneur et la soumission (traduction d’islam soit dit en passant)
    3) « Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir »
    Johnny Hallyday
    Autre version de ONESTFOUTUS !

    Quand je vois que dans ma région ce vieux politicien d’Escrozy, malgré son incompétence notoire et sa très mauvaise image dans l’électorat de gauche, a réussi à se faire passer pour un « résistant » et à gagner cette élection, il n’y a plus qu’une conséquence à en tirer, ce pays est archi foutu et il ne reste qu’à s’en barrer au plus vite avant qu’il ne soit trop tard.
    Ce ne sont pas des paroles en l’air, avec ma femme nous avons 67 ans tous les deux et nous voulons être tranquilles pour les quelques années qui nous restent à vivre, nous en avons marre de supporter ce bordel tous les jours et nous étudions sérieusement où nous allons émigrer à notre tour.
    Alors peu importe ce sera peut-être la Suisse, où notre fameux pouvoir d’achat sera bien sûr divisé par deux, mais mieux vaut vivre relativement pauvre et libre que soumis, peut être l’Italie, qui résiste efficacement à l’islamisme, ou alors l’Australie, à l’autre bout du monde, un pays qui résiste à l’invasion migratoire, ou alors pourquoi pas la Crimée de Poutine, où nous retrouverons le même climat méditerranéen que nous apprécions, mais quoiqu’il en soit qu’on ne compte pas sur nous pour « vivrensemble » au milieu de tous les métèques de la création !

    Sincères amitiés à tous et en particulier au talentueux auteur de ce blog

    J'aime

    • Ghys 14 décembre 2015 / 12 h 30 min

      Bonjour Padamalgam, j’ai été très heureuse de vous lire, et de constater que vous osez dire les choses, comme je les pense moi aussi.

      Moi aussi j’ai pensé à quitter le pays, mais je fais partie des gens « piégés » par leur pouvoir d’achat, c’est à dire je suis dans la dèche, comme bon nombre,et pourtant pas les moins méritants.

      Courage à vous et sincères amitiés

      J'aime

      • padamalgam 14 décembre 2015 / 14 h 12 min

        Merci Ghys de votre réponse et j’espère de tout coeur que vous vous en sortirez.
        Permettez moi de vous faire de grosses bises

        Aimé par 1 personne

      • Ghys 14 décembre 2015 / 15 h 02 min

        Moi aussi Padamalgam je vous embrasse.

        J'aime

    • grainsdesel 14 décembre 2015 / 12 h 53 min

      Oh! Putaing! Comme l’on dit dans notre beau midi (hélas pour combien de temps…?), Bravo, et Chapeau pour votre franc parler, on voit que dès votre plus jeune âge, le « Y A Bon Banania », disparu pou cause de « racisme nègre » ne vous a pas été servi à la cuillère en bois, ce qui vous a vacciné contre la langue de bois…!
      Votre analyse me met du baume au coeur.

      J'aime

      • padamalgam 14 décembre 2015 / 14 h 17 min

        Putaing Grain de sel on se comprend !
        Laissons la langue de bois aux politiciens, moi ce qui me met du baume au coeur c’est de voir que les nationalistes corses ont remporté les élections dans leur île.
        C’est peut-être également une alternative ce beau pays de mes ancêtres par mon père, car ça m’étonnerait que la charia soit un jour appliquée là bas, il n’y a qu’à voir leur drapeau et entendre leur hymne !

        Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 14 décembre 2015 / 16 h 11 min

      C’est le motodidacte qui fait déborder le vase
      pas vrai? J’apprécie beaucoup la citation de
      Toqueville, un génie! Et aussi celle de Johnny…
      un con, certes, mais l’un n’empêche pas l’autre.
      Je vous conseillerais plutôt l’Italie, ce n’est
      pas loin, pas trop cher et, globalement, ils sont
      beaucoup moins cons que nous. En tout cas vous
      avez raison, faut pas rester ici.
      Merci pour « talentueux » vous êtes trop aimable.
      Amitiés.

      J'aime

    • trucmuche33 14 décembre 2015 / 22 h 02 min

      Le Portugal c’est moins de taxes, la vie pas cher au soleil, sinon la Nouvelle Zélande c’est très joli et pas mal géré.

      Bon, moi, je suis toujours en Allemagne, ce qui m’a permis de rembourser mon crédit immobilier francais en 8 ans, car bon salaire et primes.

      On me propose un job au Danemark, un peu nordique, vie chère mais salaires et retraite en conséquence par la suite.

      Sinon, les élections en France, vu d’où je suis, c’est toujours le diner de cons, et le con invité c’est le con-tribuable.

      J'aime

    • mamedjo 16 décembre 2015 / 13 h 14 min

      mais la guerre civile va venir et pas a cause du FN
      nos elus ont créé le racisme de toute pièce en favorisant les pieces raportées en faisant de la discrimination positive
      en etant niais comme pas possible avec l’islamoconnerie (acceptation du voile du hallal des gus en chemise de nuit ).
      ils sont en train de creer le refus des immigrés en les logeant comme il faut en leur passant la main dans le dos pendant que les riverains de calais vivent l’enfer et n’ont pas le droit de se plaindre …
      les fusils vont sortir… des desespérés agressés par des voleurs de leurs biens, se defendront puisque la loi l’état la justice ne le font pas , ,
      pour partir je vais poser des jalons au quebec mais ce n’est pas terrible leur Couillard me semble bien con et bien acquit à la charia ,et dejà les fêtes du cochon sont bien perturbées par les adorateurs du mouton …
      on verra , si je reussis a vendre ma maison je prendrai surement la tangente ne serais ce que pour voir d’autres faces de cul à la télé
      bien a vous

      J'aime

  17. capitaineenzo 14 décembre 2015 / 14 h 44 min

    Et bien moi qui suis en France en ce moment, je suis content d’avoir ma fazenda dans l’état de Bahia pour pouvoir y retourner. Et le jour où la charia sera de mise en France, ce qui ne saurait tarder, à lire le programme de Terra nova ou même à écouter la plupart des musulmans non radicaux. L’atlantique est trop large pour les migrants et puis le Brésil protège ses frontières. Et puis surtout c’est un pays qui n’obéit pas aux ordres des ricains.
    Tu te rappelles que je t’ai invité à venir au Brésil.
    Amicalement

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 14 décembre 2015 / 16 h 16 min

      Je n’oublie pas, tu penses!
      A très bientôt alors!
      Amitiés.

      J'aime

  18. carine005 14 décembre 2015 / 15 h 45 min

    Perso jene sais plus quoi dire et je passe te voir en pure amitié.

    Sur la Cop machin : l’essentiel, c’est que ça nous ait coûté quelques millions d’euros, non ?
    Voyages, hébergement, bouffe, putes, cadeaux.
    Ca sent les fêtes.

    Sur les régionales : je passe mon tour.

    Zorbigueszégrosbizoux

    J'aime

    • nouratinbis 14 décembre 2015 / 16 h 19 min

      Tu as raison c’est ce qu’il y a
      de mieux à faire…ce pays part
      en quenouille!
      Borgouzrogisbougres!

      J'aime

      • grainsdesel 14 décembre 2015 / 16 h 25 min

        Tu vois bien qu’il nous faut une nouvelle Jeanne d’Arc filant sa quenouille, faute de « couilles »…!

        J'aime

      • Ghys 14 décembre 2015 / 16 h 44 min

        Oui, ça manque de couilles à tous les niveaux !

        La plupart des gens n’osent même plus dire les choses telles qu’elles sont, plus aucun bon sens…

        J'aime

    • grainsdesel 14 décembre 2015 / 16 h 22 min

      A ce niveau des dépenses, les oreillers supplémentaires sont compris dans l’addition T.T.C, par contre il doit y avoir un manque à gagner concernant la taxe de séjour (Pauvre Hidalgo) qui ne pourra plus financer « Paris Plage » pour y mettre les intégristes islamistes avec des palmiers, comme là-bas et tous les moutons qui ont suivi les consignes de Manolito…!

      J'aime

  19. grainsdesel 14 décembre 2015 / 17 h 09 min

    Mon frère, ti sai qui jy counais pas bezef alla poulitik, jy ai trouvi li conte de Shéhérazad, sur le net (Hilas Hue et Dia, si li rapile plou os kecété) ; J’TI JURES ! Qui la CAF di France y coupe moi li bourses si j’ments ! nahdin …babak, nahdin. Jyt dis kabré le CHOUF CHOUF, ty brand la Pigeot et fissa fissa… !
    (Conte philosophique de Mohamed Kacimi)
    COMMENT J’AI DECOUVERT LE PARADIS FRANCAIS
    « Dans mon village natal, El Hamel, il y a Dieu, des cailloux et du soleil, à volonté.
    Aussi, tous les hommes ont-ils émigré en France dans les années soixante.
    Ils se sont regroupés à Bourgoin-Jallieu, ville de l’Isère. Où ils travaillaient dans l’industrie automobile.
    L’hiver, le village est vide. L’été, il se remplit d’un coup, début août. C’est le retour des émigrés.
    Des « zmagras », comme on les appelle. Ils arrivaient par cortège de 504 ; toutes immatriculées 38, et portant la vignette « F ». Sur les galeries, il y avait des chargements incroyables, machines à coudre, mobylettes, vélos, cuisinières, réfrigérateurs, ventilateurs et bacs de géraniums.
    Les voitures des zmagras étaient de véritables salons manouches.
    Les tableaux de bord étaient recouverts de velours rouge avec des pompons. Sur le pare-brise, il y avait des thermomètres, des baromètres et même des manomètres. Les sièges étaient recouverts de housses léopard. Sur la fenêtre arrière, il y avait deux énormes enceintes qui diffusaient « Ah qu’elles sont jolies les filles de mon pays ». À peine leurs bagages défaits, les zmagras montaient vers la place du village. Ils prenaient place sur la grande dalle de ciment qui fait face à la mosquée de la famille.
    Là, ils chantaient :
    — Banjour lizir, adiou la mizir (Bonjour l’Isère, adieu la misère)
    Les Zmagras portaient à peu près la même tenue : Un Marcel blanc, un maillot, le coq sportif bleu et des tongs rouges. Ils fumaient tous des Gitanes maïs et arboraient des dentiers en or et argent. Signe qu’ils avaient réussi. Et ils lançaient à l’adresse des passants :
    — Bande di bicou va, ci ba boussible la chalir da ce bayi di mird.
    (Bande de Bicots, va, c’est pas possible la chaleur dans ce pays de merde), et ils enchaînaient :
    — Bande di bougnoules, va, labachinou, tu a tout, ti a la banane, ti a la bastèque, ti a la barfim, ti a tout, sof ton bir et ta mir.
    (Bande de bougnoules, là-bas chez nous, tu as des bananes, tu as des pastèques, tu as des parfums, tu as tout, sauf ton père et ta mère).
    Nous avons fini par les appeler les « labachinous ».
    Il faut dire que les Zmagras avec leur histoire de bananes et de parfums frappaient là où ça faisait mal. Nous étions à l’époque de Boumediene et de son « socialisme kafkaïen ». Les magasins d’État, n’avaient rien à nous proposer, durant tout son règne, que des rayons interminables d’eau de Javel et des bidons d’huile de vidange. Il y avait parmi les employés de grand-père, un homme, appelé Abdelmadjid. Il tenait un taxi clandestin la nuit, et le jour, il accomplissait de menus travaux à la Zaouïa. Subjugué par cet étalage de luxe des émigrés, il prit à son tour le bateau pour la France.
    Comme tout le monde, Abdelmadjid trouva un travail à Bourgoin-Jallieu. Comme tout le monde il revint au bout d’un an, avec une 504, un Marcel blanc, des tongs rouges, des Gitanes maïs, et il chantait aussi :
    — Banjour lizir, adiou la mizir
    Bien sûr il nous traitait à longueur de jour de « bande-di-bicous »
    Mais un soir, Abdelmajid, me demanda de faire un tour avec lui en voiture et là, il me fit ce récit de la vie en France :
    — Mon fils, en France, ci le baradis, ti baise l’esbagnoule, ti baise la bortiguaize, ti baize la bolonaise (Mon fils, en France, c’est le paradis, tu baises l’Espagnole, tu baises la Portugaise, tu baises la Polonaise…
    — Tu baises tout ?
    — Non, sauf ton bire et ta mire
    — Et toi tu en as beaucoup des femmes ?
    Abdelmadjid s’arrête. Il ouvre le toit de sa voiture. Lance une cassette d’Enrico Macias dans le lecteur, allume une Dunhill, avant de me répondre :
    — Ti beu ba savoir. Jani bocop, di jeunes, di vieilles, di ba vieille, jan i ba mal. Ti a quil âge (tu peux pas savoir, j’en ai beaucoup, des vieilles, des jeunes, des pas vieilles, j’en ai pas mal. Quel âge tu as ?)
    — Seize ans
    — J’en ai boco, boco, di ton âge da ma misou
    — Et elle est comment ta maison ?
    — Ci ba bossible, ti va ba le croire. Ji une tri grande maisou, avec di marbre barthou, di fleurs bartout, di femmes bartou, y’en a mim un grand bobtail ci li baradi
    (Ce n’est pas possible tu ne vas pas le croire, j’ai une très grande maison, avec du marbre partout, des fleurs partout, des femmes partout, et j’ai même un très grand portail. C’est le paradis).
    Comme je vivais dans un pays où il était impossible de voir la moindre cuisse à mille kilomètres à la ronde, je me suis dit que je n’allais pas attendre la mort pour aller au paradis de grand-père, et que j’allais plutôt vivre au Paradis de la France.
    Sous Boumediene, il était très difficile, si ce n’est impossible de voyager. Il fallait une autorisation de sortie qu’on n’obtenait qu’avec un certificat d’un médecin assurant que vous êtiez à l’article de la mort et que vous aviez besoin de soins en France. Nous vivions au pays d’Ubu, merveilleusement décrit par Zinoviev dans les « Hauteurs Béantes ».
    J’ai remué terre et ciel pour obtenir ce papier. J’ai racketté mes parents. J’ai obtenu un certificat médical me déclarant cardiaque et j’ai eu l’autorisation de sortie.
    Dernier détail : sous Boumediene on accordait 300 francs, trois cents francs juste aux « malades touristes ».
    J’ai pris le bateau. Je me souviens de Marseille. Un choc. J’ai pris le train pour Lyon. Echappé du Goulag algérien, je m’arrêtais devant chaque pub qui me semblait une épiphanie. Je suis arrivé à Bourgoin-Jallieu. La plupart des gens de mon village étaient attablés à la terrasse d’un bar du centre-ville. Ils prenaient tous ce qu’ils appelaient « un nanaa français », de la menthe française. En fait il s’agissait de Pastis mélangé à de la menthe. En bons musulmans, ils ne pouvaient s’avouer les uns aux autres qu’ils buvaient de l’alcool. Et le soir personne ne s’étonnait en les voyants tituber pour rejoindre leur foyer. Le thé à la menthe !
    J’ai demandé à voir Abdelmajid tout de suite. Toutes mes nuits étaient hantées par ces vierges blondes chrétiennes qui gambadaient, nues, sur des dalles de marbre de l’Isère, en attendant ma venue.
    Les gens du village semblaient embarrassés. Ils m’ont dit qu’il habitait un peu loin. Ils se sont cotisés pour me prendre une chambre d’hôtel. Le lendemain, j’ai demandé à voir mon ami, et j’ai eu la même réponse : Demain. Après trois jours, passés à Bourgoin, j’ai fini par perdre patience. Je ne comprenais pas l’embarras des gens du village. Voulaient-ils m’interdire le chemin du Paradis ?
    De guerre lasse, l’un d’entre-deux me proposa de m’accompagner chez Abdelmadjid.
    Nous avons pris la route de la Virbillère, de la Verpillère. Je me sentais dans un rêve. Toute cette verdure. Nous étions au mois d’août. Je regardais les paysages, bouché-bée, les fermes, les routes, les ruisseaux, les montagnes, ces paysages dessinés à la pointe. C’est vrai, j’étais aux portes du Paradis.
    Je ne me souviens plus de la durée du trajet. Je sais qu’à un moment on s’est arrêtés devant une immense grille en fer forgé. On a sonné. Abdelmadjid est venu nous ouvrir. Il était en marcel blanc, maillot coq sportif bleu et tongs rouges. Il fumait des Dunhill et ses dents étaient toutes en or.
    Derrière Abdelmadjid je vis à l’infini des croix, des pierres tombales en marbre et des chrysanthèmes
    à perte de vue. Abdelmadjid me prit dans ses bras :
    — Ti vois, betit bico, ti vois ma maisou, ti vois li fleurs, ti vois li marbre bartou, y a di femmes bartou, c’est ba le baradis ? Banjour l’izir, adiou la mizir. Ti as quel âge maintena ?
    (Tu vois petit bicot, tu vois ma maison, c’est pas le paradis, tu as quel âge maintenant ?
    — Dix-sept ans !
    — Dix-sept a ! J’en ai boco, di filles bour toi. Brend le sceau et l’ébonge, et suis moi, ji vai te li montri ».
    Mohamed Kacimi
    Plus sérieusement, (mais j’avais envie de détendre l’atmosphère et me remuscler les plaquettes à chocolat), mon cher ami, ne voulant pas inonder ton billet par mes coms vaseux, n’hésite pas à sabrer celui-ci et prononcer une « Fatwa » à mon encontre.
    Bien amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 19 décembre 2015 / 13 h 10 min

      Il est magnifique ton com! Pas con tout de même ce Abdelmajid…
      Et en plus c’est vrai qu’ils causaient comme ça…à l’époque…
      Amitiés.

      J'aime

  20. grainsdesel 14 décembre 2015 / 20 h 53 min

    Une dernière pour la route et remettre à leur place les idées des Socialos et de Manolito, leur Gourou.

    Aimé par 1 personne

    • mamedjo 16 décembre 2015 / 8 h 53 min

      quel beau reportage, mais heureusement on va se défendre en
      mettant des fleurs
      en allant au bistrot , au spectacle
      en dansant en chantant la marseillaise( sans en ecouter les paroles)
      en vivant ensemble avec eux, tout près d’eux pour qu’ils n’aient pas trop a se fatiguer pour nous trouver pour nous égorger .
      heureusement après notre disparition tous ces cons vont s’entr’égorger et crever de faim par manque de ressources, submergés par les conséquences de la colonisation par le ventre des femmes…
      eh les mecs pensez y…quand on ne sera plus là …qui vous versera des allocs?

      J'aime

  21. mamedjo 16 décembre 2015 / 8 h 45 min

    prevision astrologique façon Geneviève Tabouis
    attendez vous a savoir que les premiers containers habitations livrés a Calais pour les envahisseurs ont eté forcés par les envahisseurs sous tente avant même leur mise en service …que ces mêmes barraques de chantier qui vont enrichir le paysage culturel de la jungle de Calais , vont se multiplier par 100 ou par 1000, puisque la guerre civile qui n’aura pas lieu avec un FN, « démocratiquement. » renvoyé chier dans sa caisse devra bien avoir lieu autrement .
    attendez vous a savoir qu’un groupe de Calaisiens excèdés prendra le fusil pour aller deloger ses parasites
    attendez vous a savoir que d’autres, d’ailleurs, iront foutre le feu a leurs camps de nuisibles personnels locaux
    attendez vous a savoir que la justice padamalgamesque fera des exemples exemplaires
    attendez vous a savoir que le Manolo de service devra prendre des anti inflammatoires pour ses douleurs de mâchoires…
    attendez vous a connaitre une pénurie de pinces à linge et de bottes chacun voulant éviter de marcher dedans et de la sentir …
    tant pis pour nous , les veaux cela fini toujours a l’abattoir .
    bisous mon Nounou je pars au Quebec dans quelques jours si l’avion ne saute pas je reviendrais …sinon là haut je te vais passer une de ces soufflantes au dénommé Mahomet si je l’y trouve

    J'aime

    • nouratinbis 19 décembre 2015 / 13 h 01 min

      Bon voyage, ma copine, prends bien soin de toi.
      Je doute que tu rencontres le Prophète de malheur
      mais si ça se produit dis lui bien des choses de
      ma part aussi.

      J'aime

  22. mamedjo 20 décembre 2015 / 12 h 18 min

    merci et si je peux j’irai embrasser mon onc’ Serge de ta part !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s