De la vertu en système démocratique

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai comme l’impression que tout ça se dilue dans une espèce de ragougnasse informe, inconsistante, insipide, foireuse… la démocratie s’en va complètement en quenouille, la Gauche se schismatise, la soi-disant Droite se fragmente, les extrêmes murmurent dans l’indifférence générale; seuls les media continuent de tonitruer tout azimut, sans règle, sans logique, sans raison, juste pour  vendre du papier, ou faire de l’audimat, ou ramasser la subvention, bref pour exister, pour occuper le terrain, qu’importe l’ivresse pourvu qu’on ait le flacon!
Cette semaine nous considérâmes d’un regard distrait Hollandouille qui baissait son froc lors de son renoncement définitif à une révision constitutionnelle dont on nous rebattit les oreilles pendant quatre longs mois d’un irrésistible suspense. Le type emmène à l’abattoir son cheval de bataille sans même chercher à savoir s’il sera zigouillé avec humanité, et tout le monde s’en fout : la faute à l’Opposition qui s’est opposée, la salope! Et vous croyez qu’elle proteste, l’Opposition en question? Pas du tout! Elle écrase le coup, personne n’en parle, on est déjà passé à autre chose, du passionnant : Fillon qui engage l’action violente, il veut « casser la baraque », le mec! Après nous avoir cassé les roubignoles entre 2007 et 2012! Personne n’en a rien à foutre, à part peut être le chanteur-gauchiard-pochetron Renaud qui lui apporte un soutien lourdement parfumé au Ricard, mais peu importe, Fillon on nous en raconte par le menu les tentatives désespérées de se dépêtrer du score affligeant qu’il ne manquera pas d’enregistrer à la Primaire de cet Automne. Quel intérêt? Aucun mais c’est ainsi, on nous gave de queues de cerises pour nous éviter d’avaler le noyau en même temps que le fruit… ça ne nourrit pas mais ça fait pisser!

La « Loi Travail » aussi, ex-Loi El Khonneri, en voilà un joli sujet! On n’y comprend plus rien. Le projet en question s’est vu dépouillé de son contenu au fur et à mesure des manifs miteuses et des violences policières à l’encontre des petits anges des lycées qui balançaient des cailloux, des boulons et des bouteilles…enfin des « œufs », quoi, sur une flicaille quelque peu agacée par les provocations à outrance. Dans un pays où l’on considère comme légitime l’agressivité de petits merdeux manipulés à l’encontre des Forces de l’Ordre, il ne faut pas s’étonner que ce dernier ne règne plus ni dans nos villes, ni dans nos banlieues, ni même dans nos campagnes. C’est le bordel arabe (oups, pardonnez moi!) qui devient la règle, envahit tout jusqu’aux recoins le plus feutrés des ministères, lesquels souvent empestent désormais la coke et le shit, histoire d’instiller un soupçon de fantaisie sous les ors de la République.
Alors on concocte des lois vaguement psychédéliques, genre « loi Macron » (six-cents emplois créés, tout de même, dans les autocars) et puis on les émascule peu à peu, au gré des vents mauvais qui soufflent de la gauche…désormais vous avez les « nouveaux indignés » qui dorment debout sous la statue tutélaire et taguée jusqu’au trognon de la grosse Marianne, œuvre sublime autant que monumentale des frères Morice.  Ils veulent à tout prix rester-là, tous ces tordus de la Sociale à Grand-Papa, masturbés de la lutte des classes,  y prendre racine, bayer aux corneilles, faire pièce au fascisme du Gouvernement… putain rigolez pas, je l’ai bel et bien entendue, celle-là! Les sbires de Flanby et de Vallsounet qui reçoivent leurs galons de fachos, comme de Gaulle en son temps, dites donc, pareil! Au train où vont les choses ils vont bientôt accéder à l’honorable qualification de « nazis », y a pas de limites! Sans déconner, la Gauche a vachement évolué ces temps derniers, Hitler et Mussolini de l’Élysée à Matignon! Léon Blum et Mendès-France doivent en ressentir des démangeaisons dans l’outre-tombe… Tonton, non, pas vrai? Ça devrait plutôt le faire rigoler à s’en déglinguer le cercueil…

Comme il l’annonçait naguère, l’autre con, en ne croyant pas si bien dire, « le changement c’est maintenant », voilà au moins un point sur lequel il n’aura pas failli, le seul sans doute, mais quel succès! En effet depuis qu’il préside la Répupu, Hollandouille, les choses ont bien changé. Même qu’on n’y comprend plus rien. On se retrouve avec un gouvernement de gauche que les gens de gauche classent à droite avec même certaines pointures qualifiées d' »ultra-libérales », comme le petit Macroncron sorti tout droit de chez Rotschild comme Georges Pompidou temporibus-illis, et même un Premier Ministre dont certains se demandent de quel côté il aurait pu combattre s’il  avait vécu au temps de la guerre civile espagnole… il n’a pas l’air franco, Petit-Caudillo, mais on ne lui donnerait pas non plus le Bon-Marx sans auto-critique! Du coup nous n’allons pas tarder à nous trouver bien embêtés le jour prochain où il faudra voter à la présidentielle. Après tout c’est pour bientôt avec leur saloperie de quinquennat qui, entre autres inconvénients majeurs, nous fait sortir d’une élection pour entrer aussitôt dans l’autre, un peu comme les vacances scolaires d’à présent. Pour taper dans le plus probable vous allez faire comment vous pour choisir entre Culbuto et Juppépé, hein, entre un gauchiard de droite et un attrape tout d’extrême-centre-gauche en comparaison duquel Bayrou à l’air d’un poujadiste radicalisé? Reste à souhaiter qu’un des deux rigolos se retrouve face à Marine au second tour, sans quoi ce sera la chute fatale dans un abîme insondable de perplexité! Sans compter qu’on les a déjà bien vus à l’œuvre, les duettistes de choc, Pépère et l’ancêtre : des fonctionnaires au pire sens du concept, les mecs, le gros je ne vous en parle même pas, quant au chauve souvenez vous de Décembre 95 avec sa réforme de la Sécu, par exemple; non seulement son bricolage mit le pays à feu et à sang mais encore il laissa tout à fait entier le problème qu’il prétendait résoudre.  Et vous trouverez plein de gens pour lui faire confiance, à ce pignouf, vous savez pourquoi? Ben oui, parce que les Media lui assurent une super-pub… Il doit arroser au Bordeaux, je ne vois pas d’autre explication… Le pire c’est que parmi les candidats à la Primaire des Ripoublicons, vous n’en trouverez pas un seul qui pourrait sérieusement trancher sur l’adversaire Socialo, à part peut être dame Morano mais celle-là n’a aucune chance, elle sent le nauséabond à pleins naseaux!

Ce que j’essaie d’exprimer, en réalité, c’est mon extrême perplexité face à un avenir prochain -donc encore à ma portée personnelle pour peu que Dieu me prête vie dans la mesure du raisonnable- considérablement obéré par un certain nombre de handicaps accumulés au fil du temps par un pays qui désormais s’apparente plus à un bateau ivre qu’aux fiers vaisseaux grâce auxquels nos ancêtres conquirent le monde dont les Rosbifs ne voulaient pas. En gros : population abrutie, inculte, mal éduquée partiellement impossible à assimiler au sein de la Nation, sans cesse grossie par une immigration totalement anarchique, Union-Européenne complètement vérolée par des institutions absurdes et contrôlée par des fonctionnaires inféodés aux lobbies et aux mafias, incapacité du Pays lui même à se réformer pour faire face à une concurrence de plus en plus féroce, système politique inféodé aux media, aux groupes de pression et autres « partenaires sociaux », procédures démocratiques dévoyées, inaptes à la désignation de responsables désintéressés, compétents et respectables.
Sur ce dernier point nous nous trouvons en bonne compagnie puisqu’il semble bien que le monde occidental en soit plus ou moins partout au même point. Nos démocraties donnent de la bande parce qu’elles reposent sur de vieux concepts érodés par l’usage et confisqués par la pratique des politicards professionnels. Il en est ainsi de la séparation des pouvoirs qui, au moins en France, ne semble plus produire que des effets pervers, le législatif empêche l’exécutif de travailler, le judiciaire transforme les normes à sa convenance et se comporte en despote mal éclairé. Il faut rappeler que lorsque Montesquieu prônait ladite séparation, il ajoutait que la démocratie ne peut fonctionner sans la vertu qui en constitue le principe et la condition première. Il était sérieux, le cher homme! Faut dire qu’il n’avait pas encore vu à l’œuvre les politicards de tout poil qui ont si bien illustré l’histoire catastrophique de nos Républiques. Il n’avait connu que les Rois de France, Montesquieu, et il voulait leur imposer la démocratie à l’anglaise: raté! Mais en ce qui concerne la vertu, s’il avait un peu plus réfléchi, sans doute eût il envisagé de changer un peu son angle de vue, pas la peine d’écrire de jolies théories quand on les sait inapplicables.  La vertu! Sacré Montesquieu! Avouez tout de même qu’il y a de quoi rigoler, non?

Bonne semaine à tous, malgré tout.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

50 réflexions sur “De la vertu en système démocratique

  1. elba 3 avril 2016 / 16 h 50 min

    Nouratin, je ne sais plus quoi vous dire à propos de tout cela… sauf peut-être en parlant de « vertu » : https://www.youtube.com/watch?v=z1MJE9lJtFE

    Ou bien pour vous donner un peu le moral, une petite interview de Marine, dans laquelle elle s’en sort avec brio malgré les attaques répétées : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Marine-Le-Pen-au-Quebec-Le-Petit-Journal-ment-38631.html

    Et puis, je vous fais un bisou sur les deux joues, ça ne change rien, mais c’est plutôt sympa dans notre monde de b… de pourris, je veux dire.
    Bonne semaine à vous, ainsi qu’à tous ceux qui passeront ici. :)♥

    J'aime

    • nouratinbis 3 avril 2016 / 17 h 22 min

      Bien l’interview de Marine! On voit que le triste individu qui préside
      au Petit Journal a des cousins de l’autre côté de l’Atlantique, la seule
      différence c’est que la dame du Québec n’arbore pas une barbe de trois
      jours.
      Bisous ou vous voudrez et bonne semaine.

      J'aime

    • René de Sévérac 3 avril 2016 / 18 h 04 min

      Elba,
      j’ai revu l’interview grandiose de Marine par Anne-Marie (après sélection de Canal+).
      Si je n’étais pas convaincu que Marine aurait mon vote, Anne-Marie m’en aurait convaincu !
      Un marxiste chrétien, ça va lui aire plaisir !

      De toute façon, on aura Ali Juppé ! Mais ma conscience sera enpaix.

      Bisou Elba.

      J'aime

    • capitaineenzo 3 avril 2016 / 18 h 47 min

      Chere Elba, merci pour votre commentaire. Desole cher ami Nouratin d’utiliser ton blog pour repondre a Elba.
      En tout cas, nos politicards vont avoir beaucoup de mal a nous passionner pour cette election. Hollandouillette va faire un boulevard a Ali Juppe. Apres l’espoir du 1er tour, la Marine va se prendre la raclee. Et rien ne va changer les francais vont elire un mou de droite en remplacement de l’autre mou.
      Amities.

      J'aime

      • nouratinbis 4 avril 2016 / 16 h 59 min

        Utilise comme tu veux, tu es ici chez toi!
        Amitiés.

        J'aime

    • mamedjo 3 avril 2016 / 19 h 41 min

      les Quebecois rencontrés cette année lors de ma visite chez ma fille ne sont pas tous d’accord avec l’immigration et, nos emmerdes leurs font apprehender les consequences des « accomodements raisonnables » que le gouvernement quebecois met en place pour les musulmans arrivés chez eux , d’autant qu’un père a foutu sa bagnole dans le saint Laurent pendant le gel pour punir ces filles qui étaient allées au bal …les filles sont mortes transformées en glaçons .
      toujours avec les mêmes clients , les gens d’une fête du cochon se sont vus menacer sous le pretexte qu’il fallait utiliser un mouton et non un cochon …alors les connots qui emmerdent Marine ce sont les mêmes que nos lycéens diligentés a defiler pour ceci ou cela , manipulés par la gauche du cru .
      que repondre à leurs questions sur les accomodements accordés a l’Islam si ce n’est , regardez la France aujourd’hui vous verrez le Quebec dans trente ans !
      bonne semaine à vous

      J'aime

      • Kahnawake 3 avril 2016 / 21 h 41 min

        D’accord avec vous,bon nombre de Québecois nationalistes sont très méfiants devant les 25000 Syriens importés dans la province,mais je puis vous assurer que vous trouvez la même réticence dans l’Ouest canadien.Ce n’est pas avec le gouvernement du jeune M.Trudeau que la vague de politiquement correct ou bisounoursisme que cela va changer.

        J'aime

      • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 13 min

        Soyez certain qu’il peut y avoir des accommodements
        avec ces gens-là mais certainement pas raisonnables.
        Ce qui serait raisonnable ce serait de les empêcher
        de venir…regardez nous!
        A bientôt j’espère.

        J'aime

      • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 05 min

        « Accommodements raisonnables »! Il y a des coups de pied
        où je pense qui se perdent!
        Biz.

        J'aime

    • Abbé Tissand 7 avril 2016 / 16 h 26 min

      L’aboutissement ultime de plusieurs réflexions de diverses obédiences doit toujours aboutir à une idée commune : la libération par la Connaissance et par la Sexualité. Un monde où la force sexuelle est considérée comme la manifestation d’un autre pouvoir plus profond. Le sexe, voie royale de la connaissance intérieure et de l’illumination, se retrouve dans toutes les traditions, sauf dans le judéo-christianisme et l’islamo-bougnoulisme. La connaissance de la sexualité ouvre à l’individu qui la pratique les portes du spirituel. Dans notre époque affectée d’une luxure cérébrale chronique, Nous, Libertins de Luxura-Evohe refusent que la plus grande force tragique de la nature ne se dégrade entièrement. Dans l’amour profane vécu avec suffisamment d’intensité, des phénomènes de transcendance apparaissent, et ce n’est que dans les pratiques de l’amour sacré que l’énergie sexuelle est véritablement utilisée à une fin d’éveil par connaissance des énergies subtiles et conscience de l’union des fluides vagino-phalliques.

      J'aime

  2. mevennais 3 avril 2016 / 16 h 54 min

    Ouf, je respire, votre ton ressemble davantage au style « Nouratin », que celui de dimanche dernier. Quant au fond de votre billet, je ne peux dire qu’une chose : Voilà pas si longtemps, pour des sujets aussi divers, il vous aurait fallu une bonne demi douzaine de semaines pour les traiter, mais, de nos jours, l’actualité nous offre tant de « grain à moudre », qu’il faut, pour les « blogueurs », savoir condenser. Moralité, vous êtes surbooké, et m’est avis que ça n’est pas fini. Prenez de la quintonine (ne rigolez pas, ce produit est de notre âge), cher ami, vous allez en avoir besoin.
    Amitiés.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 3 avril 2016 / 17 h 32 min

      La quintonine, oui, bonne idée, j’ignorais que cela existât encore!
      Mais ce n’est pas mon blog qui me surbooke, le pauvre, j’ai tendance
      à le négliger!
      Amitiés.

      J'aime

  3. PR CALGUÈS 3 avril 2016 / 17 h 45 min

    Encore une fois, bien vu cette semaine cher Nouratin.
    Personne ne me persuadera du contraire : la nature profonde de ces « déréglements » est essentiellement provoquée par :
    Le fric, le fric, le fric.
    L’appât permanent, vulgaire, odieux et obsessionnel du gain !
    Point.
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2016 / 16 h 40 min

      Que voulez vous, la nature humaine est ainsi faite,
      voilà pourquoi il n’est pas raisonnable de construire
      des théories basées sur la vertu, le réalisme en
      toute chose est préférable mais nous lui préférons
      l’utopie béate… en dépit de toute évidence.
      Amitiés.

      J'aime

      • PR CALGUÈS 5 avril 2016 / 8 h 20 min

        Cher Nouratin.

        Encore un mot.

        Le nouveau scandale de Panama n’apporte-t-il pas un tumultueux flot d’eau à mon moulin ?
        C’est surtout la position de l’Ukrainien Petro Porochenko qui est intéressante.
        Ne trouvez-vous pas ?
        Si ils ont pu nous prendre pour des billes quelques temps à ce sujet, les princes Européens qui dirigent le troupeau de moutons que nous sommes ne pourront plus cacher très longtemps à leurs brebis où sont passés les milliards d’euros  » prêtés » à Porochenko.
        Non pas prêtés à l’Ukraine mais à Porochenko et à sa clique !
        Et que l’on l’on ne tente surtout pas de nous faire avaler que Porochenko a fait fortune en fabriquant des sucettes.

        Baïèta.

        J'aime

      • nouratinbis 6 avril 2016 / 22 h 17 min

        Je crains en effet que vous n’ayez raison et que nous
        ne soyons une fois de plus les dindons de la farce.
        Mais ça, nous y sommes tellement accoutumés que
        nous ne devrions même plus y faire attention.
        Baïeta.

        J'aime

  4. René de Sévérac 3 avril 2016 / 17 h 47 min

    Bonsoir Nouratim … et les autres, en ce dimanche de Quasimodo.

    Tout d’abord, le renoncement à une révision constitutionnelle démontre l’absurdité de nos représentants :
    comment voulez vous qu’ils se déterminent sur les sujets fondamentaux ?
    Chacun s’est arrangé pour ne pas avoir la position cohérente à ses idées.
    (Je ne suis peut-être pas très clair ! Tant pis)

    La « Loi Travail » m’a démoralisé … non de la part des fonctionnaires syndicalistes dont n’on attend pas autre chose.
    Eux on compris qu’ils avaient le pouvoir et ne veulent surtout pas en perdre des miettes.
    Mais de la jeunesse qui semble se résigner à passer la vie soit à Pole-Emploi soit à la Fonction Publique.
    J’ai noté (quoique je ne suive pas les détails) une revendication
    « définir un salaire minimum indexé sur le grade universitaire »
    (tu es bac+n, tu vaux tant quelle que soit ta formation!).

    La « loi Macron » (six-cents emplois créés, dans les autocars) qui permet de supprimer l’équivalent à la SNCF. comme les syndicats cheminots sont solides, le con-tribuable fera la jointure (bref, il financera les six-cents emplois créés).

    Croyez que je ne suis pas très optimiste !

    Autant je crois à l’Opus Dei (l’Oeuvre de Dieu), je doute toujours de l’Immortalité de l’âme … de la mienne en tous cas.
    Mais Dieu, que je connais friant de l’Humour vous réserve une place de choix dans son « Royaume » !
    Attention les 72 vierges, ce n’est pas dans ce Royaume !

    Bon dimanche Nouratim et tous. Bisous aux dames.

    J'aime

    • mamedjo 3 avril 2016 / 19 h 54 min

      cher René il y a bien plus de vierges dans « notre » paradis que dans celui d’Allah….car les muz marient toutes leurs filles …
      pour nouratin pas de souci il ira au paradis et je crois même qu’il sera chargé de la publication du petit journal du ciel avec les potins des celebrités qui arrivent …
      imaginons cette semaine il nous aurait raconté que le pauvre monsieur Coffe avait dans sa bière un litre de rosé et un pot de rillettes ! je blague bien sur mais pourquoi pas c’est bien ce qu’on a déposé dans le cercueil d’un ami qui appréciait l’un et l’autre .

      J'aime

      • René de Sévérac 4 avril 2016 / 8 h 02 min

        Djo,
        « il y a bien plus de vierges dans « notre » paradis que dans celui d’Allah ».
        Bonne nouvelle, mais celà ne m’incite pas à croire à mon immortalité, je suis un amoureux platonique !
        Par contre, sous pensez comme moi que le Seigneur réserve une place aux troubadours modernes.
        Noratim l’a mérité !

        Bisou Djo.

        Aimé par 1 personne

      • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 24 min

        N’en jetez plus, le paradis est plein!
        Merci pour « troubadour » ça me va droit au
        cœur même si je crois que troudeballe eût été
        mieux adapté.
        Dites au fait, une âme est-ce que ça copule?

        J'aime

      • René de Sévérac 4 avril 2016 / 18 h 28 min

        Cher ami, vous me posez un problème philosophique : « est-ce que une âme ça copule ? »
        La réponse est non, dans le sens que vous semblez y donner.
        (la copule qui relie le sujet et le prédicat d’une proposition, me semble hors de votre propos)
        Cela dit, ma relation avec le genre féminin s’en rapproche (pas à la manière de DSK, compris ?)
        Bref, je vous l’ai dit, j’aime le prochain avec un bémol+ pour mes soeurs !

        Bonne soirée et à Dimanche prochain.

        J'aime

      • nouratinbis 6 avril 2016 / 22 h 10 min

        C’est un peu alambiqué mais après tout, vous faites
        comme vous voulez.
        A bientôt.

        J'aime

      • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 08 min

        Merci de me promettre le Paradis, mais le jour où je
        vais me retrouver en enfer, comme c’est probable vu
        le semi-remorque de péchés que je me trimballe, je
        vais me sentir vachement frustré!
        Biz.

        J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2016 / 16 h 48 min

      Très honnêtement, même si elles ne sont pas toutes vierges
      comme les filles de Camaret, cela ne me dérange en rien…
      et puis 72 à mon âge c’est beaucoup trop, une petite vingtaine
      suffirait à mon bonheur, si vous pouviez en toucher un mot à
      Dieu, maintenant attention,c’est pas pour tout de suite, hein!
      Cela dit, je vous invite à croire à l’immortalité de l’âme
      puisque c’est prévu au programme divin; de toute façon vous
      ne serez pas déçu : si c’est faux vous ne vous en apercevrez
      même pas et si c’est vrai vous n’aurez pas espéré pour rien.
      C’est y pas bien comme ça?
      Quant aux contingences de ce bas monde, nous n’avons qu’à
      nous en foutre puisque les choses sérieuses c’est La Haut
      que ça se passe!
      Amitiés.

      J'aime

  5. grainsdesel 3 avril 2016 / 18 h 19 min

    Tous nos politicards sont dans les startings, ils ne pensent qu’à la prochaine élection. Les syndicats ne veulent pas se laisser doubler par leur base qui s’amenuise comme peau de chagrin. Et les Français, surtout, qui ont un faible pour les marchands d’illusions se laissent enfariner avant la prochaine fournée où à l’issue ils rediront : « Si j’aurais su, j’aurais pas voté ». On nous resservira les mêmes où un ersatz et on râlera pendant cinq ans en ne voyant rien changer.
    Claude Imbert, éditorialiste résume bien ce qu’il pense du « ninisme ». Dans un éditorial cinglant, prophétique et indémodable paru dans Le Point en 1988 : « Il est une réalité que tous les somnifères, toutes les défausses détestables de la campagne ne peuvent dissimuler : La France ne va pas bien. Notre Pays est l’homme malade de l’Europe. Et malade de la maladie de l’époque, entendez : maladie dans sa tête. Malade d’abord, des mensonges par omission, malade d’ignorer la dégradation mesurable, patente, de sa puissance économique, malade de la clochardisation de son enseignement et de sa justice, malade de son vieillissement démographique, malade de ses dépenses sociales au point que l’accroissement récurrent des prélèvements obligatoires intervient chaque année comme le symptôme fatal d’une implacable paralysie ».
    À la même époque, le chancelier allemand Helmut Kohl lance un cri d’alarme à l’inverse de ce « ninisme » qui ne veut rien changer de peur de faire des vagues, nos gouvernants redoutant un remake de mai 68 ; on en voit encore le syndrome ces jours-ci avec les jeunes contre la loi El Konnery (comme tu la nommes… !). […Une nation industrielle n’est pas un parc de loisirs où les retraités sont de plus en plus jeunes, les étudiants de plus en plus âgés, les horaires de travail de plus en plus réduits et les congés de plus en plus longs…] Il n’est qu’à regarder l’économie allemande, on est loin de la concurrencer ; les syndicats français feraient bien de s’inspirer de leurs collègues d’outre-Rhin, qui ne se mettent pas en grève dès qu’un des leurs a fait un pet de travers. Je terminerai mes grainsdesel en redonnant la parole à Claude Imbert qui en 2003, au cours d’un des débats hebdomadaires avec Jacques Julliard sur LCI déclarait « Il faut être honnête. Moi, je suis un peu islamophobe. Cela ne me gêne pas de le dire ».
    Il est loin l’époque où nous n’avions qu’une chaine TV, et sa piste aux étoiles avec Monsieur loyal, maintenant pendant un an nous allons en bouffer de la piste aux étoiles, à moins de ne point allumer la boite à mensonge servie par des journaleux gauchiards aux ordres…!
    Bien amicalement.
    Suri râleur…!

    Aimé par 1 personne

    • trucmuche 3 avril 2016 / 22 h 23 min

      Je travaille depuis 8 ans en Allemagne dans l’industrie, la différence ce sont les cadres de direction par rapport aux cadres dirigeants francais qui sont souvent d’une nullité invraisemblable, flicaillons, incompétents, hypocrites, bêtes, sournois, pingres, ubuesques, gaspillant du pognon dans des agitations grotesques…

      Par ailleurs, les allemands ne travaillent pas tant que ca :

      http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/allemagne-les-moteurs-de-la-baisse-du-chomage-561003.html#xtor=EPR-2-%5Bl-actu-du-jour%5D-20160401

      J'aime

      • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 15 min

        Ils sont moins cons que nous et l’ont maintes fois
        prouvé, c’est tout!

        J'aime

      • trucmuche 4 avril 2016 / 20 h 46 min

        Ils ont quelques spécimens de gros cons aussi que je me suis permis de remettre à leur place, dont un pas plus tard qu’hier.

        Mais dans l’ensemble, ils ont gardé un minimum de pragmatisme et ne se chicanent pas en permanence pour des conneries.

        Le pire en France dans le monde de l’entreprise, ce sont souvent les bonnes femmes franchouilles, de vraies harpies insupportables qui jacassent toute la journée, sans aucune éducation minimale, au lieu de bosser tranquillement, silencieusement et n’assourdissant pas leurs collègues masculins de leurs décibels de poules hystériques.

        Les allemandes, au contraire, sont calmes, posées, souriantes, polies, réfléchies, organisées… et mêmes jolies souvent, un vrai bonheur que de travailler avec des allemandes. Les japonais et japonaises sont aussi proches du style allemand, ils jacassent pas sans arrêt pour rien dire.

        J'aime

      • nouratinbis 6 avril 2016 / 22 h 15 min

        Bien qu’il ne faille pas généraliser à ce point, je ne
        suis pas loin d’être d’accord avec vous.

        J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2016 / 16 h 58 min

      Magnifique Claude Imbert! Et super Suri en superforme!
      Comme tu dis la boîte à mensonges va chauffer à bloc,
      et pourtant nous l’allumerons, ça nous stimulera la
      machine à râler!
      Amitiés.

      J'aime

  6. Pangloss 3 avril 2016 / 19 h 54 min

    Si nous étions en démocratie, nous pourrions participer aux affaires publiques en apportant notre voix aux hommes qui -à notre avis- œuvreraient pour le bien.commun. Mais malheureusement nous ne sommes pas en démocratie. Nous n’en avons qu’un ersatz:: le suffrage universel.

    J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 10 min

      De toute façon, quand vous avez discuté deux minutes
      avec l’électeur moyen, vous ne vous faites plus d’illusion
      sur la démocratie, comme disait Churchill…
      Amitiés.

      J'aime

  7. jacquesetienne 3 avril 2016 / 21 h 20 min

    Magnifique article !

    J'aime

  8. BOUTFIL 3 avril 2016 / 21 h 56 min

    que rajouter à ce billet , une virée dans la réalité , tiens, la parole de Coluche, qui est toujours d’actualité  » les hommes politiques ne nous feront jamais autant rire qu’ils nous font chier  »
    gros bisous

    J'aime

  9. trucmuche 3 avril 2016 / 22 h 36 min

    Le système non démocratique n’est pas forcément une réussite. A ce propos, Poutine et sa clique ont été pris les mains dans le pot de confiture panaméen, comme Platini qui semble en or massif.

    J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 18 min

      Attendons la suite, nous aurons des surprises sans doute.
      Mais nous ne devons pas nous faire d’illusion, l’homme
      n’est pas naturellement bon, comme le pensait ce pignouf
      de Rousseau, il faut en tenir compte dans nos organisations
      politiques sans quoi ça donne la République Française!
      Amitiés.

      J'aime

  10. atoilhonneur2 3 avril 2016 / 22 h 58 min

     » Fillon veut « casser la baraque », le mec! Après nous avoir cassé les roubignoles entre 2007 et 2012!  » Objection votre honneur, entre 2007 et 2012, Fillon n a rien cassé du tout, même pas nos roubignoles, il a dit amen a tout ce que son patron faisait !

    J'aime

    • trucmuche 4 avril 2016 / 7 h 29 min

      Fillon a fait la plante verte pour son patron, à l’Elysée il fera la plante verte pour Merkel.

      J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 20 min

      Je lui grade quand même un chien de ma chienne sur un
      certain nombre de points où il a voulu faire du zèle.
      Mais il est vrai qu’il s’est comporté en caniche…
      que pouvait-il faire d’autre à part démissionner, ce
      qu’il eût fait s’il avait des roubignoles.
      Amitiés.

      J'aime

  11. carine005 4 avril 2016 / 9 h 46 min

    Pas de démocratie sans vertu, en effet.
    Or, nous avons les verrues. De quoi nous plaignons-nous ?

    Quand on voit un gouvernement demander à des « dirigeants » étudiants et lycéens, entièrement fabriqués main dans nos ateliers, de rédiger la loi sur le travail, on se dit que ces gens-là (les djeuns aux commandes) ont trouvé le filon. Même s’ils doivent attendre quelques années pour voir leur investissement-carrière faire des petits.
    C’est sûr qu’ils toucheront leurs dividendes, même dans une minorité.

    Hors sujet, mais pas tant que ça, si t’y penses :
    Je touche le fond de l’écoeurement. On est au bout d’un cycle.
    J’essaie de vendre les beaux meubles de mes parents décédés à des antiquaires, qui me répondent que plus rien ne vaut plus rien, que ça ne se vend plus, que les gens veulent du formica et de l’Ikéa, queles beaux objets, tout le monde s’en tape,qu’un salon complet se vend 15 Euros aux enchères, etc…
    Donc, j’en conclus deux choses, qui se rejoignent finalement:

    1) on nous prend pour des cons, rien qu’à nous regarder venir. On se dit « je vais les rouler dans la farine jusqu’à ce qu’ils me donnent leurs trucs, et qu’ils me donnent du fric pour que je les prenne gratos »

    2) la société est devenue tellement acculturée, déracinée, sans goût et sans fric, que c’est vrai, que les antiquaires et brocs ne vendent plus, qu’on n’a plus qu’à faire brûler nos meubles dans des cheminées, pour emmerder Ségo.

    Zorgrosdebizoux

    J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2016 / 17 h 32 min

      J’ai connu la même désillusion il y a peu avec le mobilier de
      mes beaux parents!
      En effet tout est prévu pour nous entuber jusqu’au trognon et
      puis nos contemporains glissent doucement vers un état bestial,
      bientôt nous ne serons plus que des cochons à deux pattes, ce
      sera parfait pour le jambon mais déplorable pour l’épaule!
      Brûlons tout, donc et si ça fait tartir la Pintade, tant
      mieux, ce sera toujours ça de pris.
      Brouxdenoizirgos!

      J'aime

      • Soyeux J-J 4 avril 2016 / 18 h 27 min

        Si nous sommes des cochons à deux pattes peut être que les muzz nous foutrons la paix???non je rêve! !!bon tant pis J-J S

        J'aime

      • nouratinbis 6 avril 2016 / 22 h 09 min

        En fait je crois que j’ai écrit une connerie!

        J'aime

  12. elba 9 avril 2016 / 2 h 18 min

    Magnifique, Sale Gosse ! … La vie, quoi ! La joie, aussi.
    Bisou. ♥ Et merci. 🙂

    J'aime

  13. Onfékomen 9 avril 2016 / 12 h 49 min

    J’aime la diversité non amalgamée de chez Nouratin, merci !
    Merci à Sale Gosse également.

    Bises en jachère

    J'aime

  14. mamedjo 9 avril 2016 / 13 h 10 min

    reconfortant ce potager qui revit , peut être un jour revivrons nous aussi !…un sale gosse que je me garderai bien de mettre au coin merci a lui ou a elle .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s