Rendez vous à Colombey…

Ils peuvent nous raconter ce qu’ils veulent, la canicule fin Août n’a rien d’exceptionnel, c’est déjà arrivé (la preuve: http://onefoutus.over-blog.fr/article-35028546.html ) et ça se reproduira forcément, vaut mieux ça qu’un tremblement de terre, comme on dit en Italie-Centrale. Sans compter que l’un des innombrables avantages compétitifs de notre époque réside dans l’avalanche d’explications techniques dispensées par les différents media, animations à l’appui, pour bien nous faire connaître les tenants et les aboutissants des phénomènes météorologiques. La météo apparaît sans doute comme l’unique champ de libre développement d’une information à la fois complète et objective. Dans ce monde de désinformation systématique ça fait tout drôle, d’autant qu’il se foutrait bien le doigt dans l’œil celui qui déclarerait cette transparence due à la parfaite innocuité de la pluie et du beau temps.
Prenez, en effet, le cas particulier de la présente vague de chaleur (dépêchez vous, c’est bientôt fini), eh bien figurez vous que nous la devons aux masses d’air en provenance du Maghreb. La circulation atmosphérique, à l’image de celle -hélas bien plus ancienne- de nos braves Envahisseurs, suit depuis quelques temps un trajet qui migre de l’Afrique du Nord vers l’Europe de l’Ouest. Voilà pourquoi le Parigot ou le Tourangeau moyens suent et suffoquent en dépit du caractère ordinairement tempéré de leurs habitats respectifs.
Cela dit, padamalgam, n’est-ce pas, n’en déduisons pas de manière hâtive que tout ce qui arrive de cette région du monde finit un jour ou l’autre par nous casser épouvantablement les couilles. Ce serait aller un peu vite en besogne et faire fi de… bon, là je ne trouve pas mais n’hésitez pas à chercher, avec un peu de pot vous dégotterez deux ou trois trucs sympa en provenance de là-bas dis… tiens, en même temps que je l’écris ça me revient: le couscous pardi! Et peut être aussi les jolies babouches en cuir brodé qui puent grave le vieux bouc. Voilà, vous voyez quand on accepte de se donner un peu de mal on y arrive! Maintenant, si vous voulez me faire dire que les nuisances l’emportent de manière incommensurable sur les agréments, bien sûr vous y parviendrez sans difficulté… et, pour me montrer tout à fait sincère, l’air chaud en comparaison du reste ce n’est, à mon humble avis, que roupie de sansonnet.

La chaleur, donc, et toute la palanquée d’incommodités fâcheuses provenant du même endroit, semble électriser quelque peu l’atmosphère de cette fin d’été. Je ne vous parle ni de ce qui se passe en Syrie où les Turcs font mine de s’en prendre à l’Etat Islamique pour, en réalité, cogner à bras raccourcis sur les Kurdes, ni même des empoignades étasuniennes autant qu’homériques entre Trumpettistes et Clintoféraires,  mais bien de cet affrontement picrocholin en forme de gros psychodrame franchouille qu’il importe désormais d’appeler par son nom: la guerre du burkini.

Voilà où nous en sommes rendus! La mayonnaise montait depuis quelques jours, on voyait clairement sourdre de part et d’autre les arguments massue, les invectives, les imprécations, les atermoiements, les indignations, les appels au calme, les provocations, les résistances et les arrêtés municipaux, jusqu’à ce dernier Vendredi 15 heures, instant précis de la fin du suspense qui vit le Conseil d’État, tel la Pithye qui vient en mangeant, rendre enfin son oracle en référé lequel proscrit, comme il fallait s’y attendre, toute interdiction de ladite chasuble de trempage mouquéresque. Les Magistrats de la Haute Juridiction Administrative, lesquels disposent d’une quantité industrielle de tours dans leur sac, motivent leur décision par l’absence de trouble à l’ordre public. Moi je veux bien mais si les choses continuent à ce rythme ils vont en avoir des troubles à l’ordre public, les Sages du Palais Royal.
Tenez, au hasard, pas plus tard qu’hier soir sur une plage de la Baie des Anges, une bonne-femme soigneusement empaquetée sous un monticule d’étoffe noire -de loin on aurait juré une mahousse crotte de chien sur le tapis du salon- s’est vue courtoisement priée de quitter les lieux par la Police Municipale.  Aussi sec, bien entendu, ça s’est mis à remuer sur les serviettes voisines, les uns invitant la burquette à désobéir, arguant de l’illégalité supposée de l’intervention flicaillère, les autres précisant en avoir plus que plein la musette de ces gens qui nous écrabouillent à grands coups de camion et qui viennent ensuite nous narguer au même endroit avec leurs démonstrations infectes d’arriération mentale. Il s’en fallut de peu que l’affaire ne virât à la bataille rangée, comme ce fut le cas, semble-t-il, en Corse ces jours derniers.

Mais bon, la question n’est pas là. Ce qui coince, manifestement, c’est la République et son incapacité congénitale à se dépêtrer de ses propres contradictions. Pour les mêmes raisons qui l’ont conduite à admettre sur son territoire en les incitant à croître et multiplier, des populations dont le simple bon sens révélait l’indéfectible inassimilabilité, elle voudrait maintenant, tout en douceur, transformer  les intéressés en ce qu’ils ne sauraient être. Pas la peine de rappeler les propos de Charlot Gros-Pif rapportés en leur temps par Peyrefitte, genre « on voit clairement que ce ne seront jamais des Français » ou bien encore; « si nous les laissons s’implanter chez nous il faudra un jour rebaptiser mon village Colombey les Deux Mosquées », paroles hélas prophétiques que les successeurs du grand-homme s’empressèrent de passer par pertes et profits.
Avec ses idées bien arrêtées et sa prétention à dominer l’univers entier par la grâce de ses Valeurs, de ses Lumières, de sa Grande Révolution,  de l’aura qui la nimbe en vertu du génie de ses Intellectuels rayonnants, tous morts, certes, mais inégalables dans les doctes leçons qu’ils administrèrent jadis à leurs contemporains ainsi qu’à la postérité tant qu’ils y étaient, Marianne ne cesse de tomber comme une andouille dans le piège qu’elle s’est tendu à elle même.  Désormais embarrassée d’une protubérance musulmane qui ne cesse d’enfler et de grossir, la pauvrette ne sait comment la gérer autrement qu’en répétant à tire larigot tout en sautillant comme un cabri « laïcité, laïcité, laïcité… ». Qu’en ont ils donc à foutre, les Muz, de notre bien aimée laïcité, je vous le demande? Ils ont des idées simples, ces gens-là, ils obéissent à la loi de Dieu et à rien d’autre. Et comme, parmi différents commandements aisément compréhensibles, ladite loi leur prescrit la conquête, ils s’emploient avec ardeur à conquérir la France, laquelle présente de bon cœur son arrière-train tout en fournissant simultanément la vaseline afin de faciliter le boulot.
Parce qu’elle voit tout le monde pareil, la République prend ses désirs pour des réalités et persiste perinde ac cadaver à croire aveuglément en son dogme selon lequel toutes les composantes de l’humanité fonctionnent de façon identique, la bonté naturelle de l’homme prônée par ce couillon de Rousseau apparaissant insusceptible de la moindre remise en cause. Moyennant quoi nous nous retrouvons avec des centaines de milliers de musulmans fanatiques, tous plus ou moins citoyens français alors que le nom même de la France leur fout des allergies, et qui savent parfaitement exploiter l’invraisemblable naïveté républicaine dans le but avoué de niquer, jusqu’au plus profond, la République et les Céfrans qui la chérissent tant, ces bouffons! Et du coup tout est bon pour foutre le bordel à peu de frais. Le cas du burkini apparaît à cet égard absolument exemplaire et caractéristique.
Voilà un truc tout bête, un vêtement de bain qui ressemblerait presque, en un peu moins seyant peut être, à ceux que portaient nos arrière-grand-mères vers la fin de l’avant-dernier siècle. Cela dit, l’engin ne se désigne pas pour rien sous le vocable « burkini », vu qu’il rappelle assez bien quand même les bâches sous lesquelles se dissimulent les fatmas. En tout cas, au milieu des maillots de bains affriolants de nos nanas qu’ils comportent une pièce ou deux voire se réduisent à un string format confetti, le fourbi en question fait tache, choque, révulse et nous devient ce pourquoi il est conçu: une provocation caractérisée, un crachat dans nos gueules d’occidentaux dépravés, une façon éclatante de nous signifier l’appropriation de notre espace vital par les dévoués serviteurs d’Allah, dont le nombre ne cesse de croître en même temps que la puissance.
En réponse, nous autres républicains-laïcs que faisons nous…ben oui, nous donnons lourdement dans le panneau, nous interdisons! Ah, non mais, des fois! Et puis, bon, arrivés devant un Conseil d’État formaté aux idées de la gauche la plus acharnée à favoriser l’immigration de peuplement pour susciter la survenance de l’Homme Nouveau et faire rendre gorge au bourgeois ainsi qu’au prolo embourgeoisé , nous nous ramassons une gamelle de première; ils n’ont même pas besoin de forcer leur talent les Juges, après tout on a le droit de s’habiller comme on veut, même à la plage: on est en République, merde! Et le plus con c’est qu’ils ont raison!

Alors, pas vrai qu’il est superbe, le piège que nous nous sommes bricolé nous même, patiemment, depuis quarante ans, à grands coups de regroupement familial, de droit du sol, d’allocations familiales (y compris pour les polygames), de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de padamalgam et de tout ce fatras d’idées préconçues à la mords moi le nœud. Maintenant nous voilà dans la nasse, avec l’air malin du « renard qu’une poule aurait pris », sans aucune échappatoire, parce que le piège, en réalité, c’est tout bonnement la République avec ses sacro-saintes valeurs! Ce ne sont donc ni les Sarko, ni les Juppé, ni les Fillon, ni les Lemaire, ni même hélas les Le Pen,  qui nous en sortiront… tous républicains, les mecs, sans quoi point de salut! Vous savez, ce qui nous en extraira, du piège? La Charia, voilà tout! Avouez que dans le genre perspective charmante elle aurait pu trouver mieux la France Éternelle…mais il faut nous y faire! Allez,  rendez vous dans quelques années à Colombey les Deux Mosquées!

Bon Dimanche sous l’aile protectrice de notre brave Répupu…

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

51 réflexions sur “Rendez vous à Colombey…

  1. G.Mevennais 28 août 2016 / 15 h 46 min

    Alors, qu’ont-ils inventé à part le couscous….hum, ils sont passés maîtres dans l’art de manier le couteau à découper, du temps de l Villette, il n’y aurait eu, dans le rayon « barbaque », que des employés « maghrébins » …. bon, c’est très mauvais, je suis le premier à le reconnaître, et je m’en excuse auprès de tous, mais, que voulez-vous, je n’ai rien trouvé d’autre, ce n’est, peut-être, qu’ un manque d’imagination ou de connaissances !
    Quoi dire d’autre ? que nos médias chéris s’empressent de saisir l’opportunité de ces « nouvelles » pour éviter de faire allusion aux autres sujets importants et cela va nous revenir en pleine tronche le moment venu et ça va faire tout drôle. Enfin, sauf cas de force majeure, tout cela ne fera surface qu’après mai 2017.
    Amitiés et bonne semaine.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 28 août 2016 / 15 h 55 min

      Comme vous dites, « sauf en cas de force majeure »…
      quelques bons petits attentats, sans doute, là
      il faudra bien en parler un peu, cela n’arrangera
      pas tout le monde…
      Espérons quand même que ce ne soit pas le cas,
      l’espoir aide à vivre.
      Amitiés et bonne semaine.

      J'aime

  2. capitaineenzo 28 août 2016 / 16 h 05 min

    Les français ont un cerveau de ver de terre. Quand je suis parti au Brésil fin 2008 on ne parlait pas des djihadistes. Je ne te dis pas quand je suis rentré en 2015, quel effet ça fait. Il y a eu
    l’affaire du foulard à l’école, la prière dans la rue, le repas dans les cantines, l’apartheid sexuel dans les piscines publiques, le refus qu’une femme puisse être examinée par un médecin homme à l’hôpital public…maintenant on parle d’apprendre l’arabe à l’école,
    c’est quoi le prochain truc qu’ils vont nous inventer. Quand tu lis le programme de Terra nova pour le prochain retour des socialos à l’Elysée (école où tous les cours seront donnés entièrement en arabe, financement des mosquées par l’état, etc…), tu prends peur.
    Dans leur jargon, il appellent ça « mettre le pied dans la porte » et ça marche.
    Demain tu verras la France va devenir bilingue, tu seras obligé d’écrire ton blog en français et en vermicelle.
    En plus les associations qui les défendent sont subventionnées avec notre pognon.
    Amitiés.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 28 août 2016 / 16 h 13 min

      Va falloir que je me mette au vermicelle, il n’est
      que temps!
      Sinon, comme tu dis, on s’est bien fait niquer et
      le mouvement s’accélère de plus en plus; en même
      pas 10 ans le phénomène a pris une ampleur
      invraisemblable…mais la République s’en fout,
      comme tu dis elle subventionne.
      Pauvre de nous!
      Amitiés.

      J'aime

  3. Pangloss 28 août 2016 / 16 h 34 min

    La laïcité ne fonctionne que pour ceux qui l’acceptent. C’est avant tout un consensus. Résultat: la France est laïque.pour les catholiques, les protestants, les Juifs, les bouddhistes, les Mormons et les adorateurs de l’oignon (si, si, ça existe) mais pas pour les musulmans. Les musulmans n’en veulent pas et ils le font savoir. C’est simple.

    J'aime

    • nouratinbis 28 août 2016 / 17 h 01 min

      On ne peut plus simple, en effet, ces gens-là
      poursuivent un objectif, le reste ils n’en ont
      rien à faire…et la République leur donne raison.
      Pourquoi se gêneraient-ils, ces braves Muz?
      Amitiés.

      J'aime

  4. Y.yvrard 28 août 2016 / 17 h 18 min

    Il fallait la trouver la définition  »chasuble de trempage mouteresque  ». Du Nouratin tout simplement …. J’ai beaucoup apprécié même si l’avenir n’est pas très gai . On peut toujours croire au miracle à Lourde , les bonnes années… Merci de me faire sourire , le Dimanche avec vos billets qui sont toujours un régal et que je diffuse largement autour de moi . Bonne fin de journée , a l’ombre .

    J'aime

    • nouratinbis 28 août 2016 / 18 h 15 min

      Merci beaucoup, quant au miracle…oui
      on peut toujours espérer…raisonnablement
      tout de même.
      A bientôt, amitiés.

      J'aime

  5. Pinuche 28 août 2016 / 17 h 20 min

    Rien de nouveau sous le soleil…..si je puis dire…l’envahissante et sournoise occupation, bénéficiant de la caution de nos politicard, journaleux et autres travailleurs sociaux, ne date pas d’hier. Le burkini étant autorise, car pas susceptible de porter atteinte à l’ordre public, je vais pouvoir dès demain matin effectuer tous mes déplacements, avec une feuille de vigne et une plume dans le C.. après tout ormis un spectacle affligeant, impose à la vue des dames…..je ne pense pas porter atteinte à l’ordre non ?

    J’espère que les autorités con-petantes ne dépêcheront pas le G.I.G.N. R.A.I.D et autres B.R.I
    Afin de faire cesser l’infraction, avec forces caleçons, slips et strings

    Plus sérieusement pauvres de nous, nous sommes les rois des cons, et ça les barbus le savent depuis longtemps.

    Bien à vous

    J'aime

    • nouratinbis 28 août 2016 / 18 h 18 min

      Oui, c’est parce que nous sommes les rois
      des cons que nous méritons notre sort; celui
      qui est incapable de se défendre doit crever,
      c’est la loi de la nature.
      Amitiés.

      J'aime

  6. eric 28 août 2016 / 17 h 54 min

    Ce qui, il n’y a pas si longtemps, passait pour du délire alarmiste destiné à se faire peur, devient lentement mais sûrement une vision réaliste de la France de demain.
    Comme un cauchemar dont on se réveille avec soulagement, avant de se rendre compte dans la seconde suivante avec effroi qu’il se réalise vraiment.
    Votre conclusion Nouratin, bien qu’insupportable, reflète bien ce qui nous attend. La suite de ce qu’il faudra bien accepter d’appeler une annexion, ne trouvera aucune résistance du côté de nos républicains, quels qu’ils soient.
    J’ai bien peur que leur prophète de merde n’ait déjà étendu sa main sur nous. Tout au plus pouvons-nous espérer qu’il nous laisse un peu de temps avant de la refermer.
    Le temps, pour ceux qui le peuvent, de fuir ce pays pour un autre qui ne laisse pas souiller son identité par quelques pourritures en babouches dégueulées tout droit du moyen âge.
    En ce qui me concerne, le choix n’a pas fait l’ombre d’une hésitation.
    Merci encore pour ce bon moment dominical…

    J'aime

    • nouratinbis 28 août 2016 / 18 h 20 min

      Hélas il nous restera le choix bien classique entre
      la soumission, la valise, ou le cercueil…
      chouette perspective!
      Amitiés.

      J'aime

  7. Jean-Jacques Soyeux 28 août 2016 / 18 h 23 min

    C est de notre faute toussa? Moi perso ne me sent pas coupable. Bien sûr comme beaucoup je n’ai pas vu venir et le blog de Nouratin n existait pas à l époque avec d autres évidemment .c’est au moment du droit du sol que je me suis inquièté mais jamais je n aurais imaginé que cela prenne des proportions énormes.Quand à Charlot gros pif il avait bien raison, je n avais jamais entendu ce mot et ça m à fait bien marré. Amitiés à tous
    J-J S 😆

    J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 10 min

      Ce sacré Charlot avait le sens de la formule.
      Ce n’est pas lui en tout cas qui aurait laissé
      son pays tomber aux mains des Mahométans…
      déjà qu’il n’avait pas voulu des Chleus…
      Amitiés.

      J'aime

  8. Souris donc 28 août 2016 / 18 h 28 min

    Le burkini est l’étendard du totalitarisme islamique, sans pudeur quelques semaines après les attentats sanglants. Contre nous de la tyrannie l’étendard sanglant est levé.

    J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 13 min

      Sanglant…tout de même, comme vous y
      allez!
      Mais la tyrannie, oui, nous l’avons déjà
      mais ce n’est rien en comparaison de ce
      qui va suivre:
      Allons enfants de la Patrie-i-eu
      Numérotons nos abattis…

      J'aime

    • trucmuche33 30 août 2016 / 0 h 05 min

      Le voile date d’avant les religions monothéistes et était la coutume pendant des siècles dans le sud francais, le Portugal, la Grèce, en l’Espagne, en Corse, Italie, Sardaigne, les Balkans… et même en Inde, peu importe la religion, catholique, orthodoxe, copte, musulmane ou hindouiste.

      Si le voile et le burkini sont interdits et que des musulmanes décident ensuite de se mettre un entonnoir vert à pois roses, une andouillette au poulet ou un camembert de Normandie sur la tête, faut il interdire le camembert, l’andouillette au poulet label rouge ou l’entonnoir sur la tête ?

      Je vous laisse quelques heures pour disserter sur cette question hautement métaphysique en relation avec les filières économiques du textile, du camembert, de l’entonnoir, de l’andouillette et du poulet parfois made in France.

      Question subsidiaire, l’andouillette au poulet nourri aux OGM est elle adaptée aux lois républicaines et à la convention collective applicable au cadre d’une tenue vestimentaire et capillaire à destination d’une musulmane caissière dans un hyper-marché ?

      Ne rigolez pas, c’est une question de la plus haute importance !

      J'aime

      • Souris donc 30 août 2016 / 7 h 45 min

        La gauche minaude obstinément sur un bout de chiffon. Quand l’affolement transpire par tous les pores de leur peau.

        J'aime

  9. Noone 28 août 2016 / 18 h 37 min

    Pourquoi se gêneraient-ils ? Cela fait longtemps qu’on les chouchoute en haut lieu :

    – « Les racines de l’Europe sont autant musulmanes que chrétiennes » (Jacques Chirac, le Figaro, 29 octobre 2003)

    – « La dimension islamique fait partie intégrante de l’Europe » (Dominique de Villepin)

    – « Je suis venu en ami ». En 2003, Sarkozy gratifie la foule du Congrès de l’UOIF au Bourget, d’un discours de complaisance et de séduction d’un candidat déjà en campagne présidentielle. C’est Sarkozy qui a créé le CFCM et privilégié l’UOIF pour faire de l’islam politique et du vote musulman un marchepied pour son élection à la présidentielle de 2007.

    J'aime

    • PR CALGUÈS 29 août 2016 / 16 h 14 min

      Exact !
      Très, très vrai, hélas.
      Et ce n’est pas n’importe qui qui chouchoute …
      Et ce n’est pas d’aujourd’hui que ça chouchoute.
      Et ce n’est pas moi qui écrirai que la « sàrl Le Pen » risque d’arranger les choses !

      Alors, finalement : sauve qui peut !
      Et merci qui ?
      Ben, merci la Droite bidon, scandaleuse de renonciations et de mensonges depuis des lustres.

      J'aime

      • Anne 30 août 2016 / 9 h 53 min

        Dans son blog, qu’elle a clôturé le jour de l’élection de Padebol en espérant que les Français trouveraient les ressorts de la révolte, la très courageuse et ignorée Malika Sorel relatait une série de réunions entre ministres européens et magrhébins pour organiser un nouveau plan d’immigration dans le sens qu’on sait.

        Elle avait été invitée à y assister par le Sieur Eric Besson, alors ministre de l’Identité Nationale, et en tant que membre du Haut Comité à L’Intégration (le machin créé par Sarko pour faire croire que…, auquel appartenait aussi notre vénérée pépite Thuram, « un peu plus » médiatisé).

        Elle avait été sidérée par l’ampleur du plan, mais surtout par le fait que la seule crainte des ministres européens portait sur la réaction de leurs peuples respectifs et comment leur faire
        passer une pilule qu’ils risquaient, ces vilains, de trouver amère !

        Tout est planifié depuis longtemps. Alors quand on entend les proclamations d’intention actuelles de celui qui n’a jamais su brancher un kärcher tout en nous léguant Mayotte….

        Bisous désespérés

        J'aime

  10. mamedjo 28 août 2016 / 19 h 10 min

    tu as raison les babouches c’est chouette, je vais en acheter une paire pour aller faire toutes mes démarches légales …vu comment le gouvernement les lèche, je serai bien reçue par ceux que je paye avec mes impôts !
    gros bisous
    et pour les vermicelles , on va s’y mettre en hiver, dans le bouillon du pot au feu .

    J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 15 min

      Comme quoi, tu vois, avec un peu de bonne
      volonté on se fait à tout.
      Gros bisous.

      J'aime

  11. Souris donc 28 août 2016 / 21 h 05 min

    Et maintenant les voilà tous à hurler au racisme contre le restaurateur de Tremblay-les-Gonesse : y ont-ils mis une seule fois les pieds ?

    J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 17 min

      A Tremblez les Gonzesses? Jamais de la vie,
      pas fous!
      Mais ils l’ont obligé à s’excuser, le marchand
      de soupe, comme quoi nous sommes peu de chose…

      J'aime

      • Souris donc 29 août 2016 / 21 h 47 min

        Tremblay-Lès-Gonesse. Les pauvres, ils ont voulu monter en gamme en renommant la commune « Tremblay-en-France ». S’il vous plait. A côté du « Vert-Galant », faut ce qu’il faut. Et voilà maintenant que les mégères emburquinées dégradent le standing.

        J'aime

      • nouratinbis 29 août 2016 / 22 h 18 min

        Je leur conseillerais de passer directos à
        « Tremblay en Neuf-Trois » c’est plus exact et
        sa sonne mieux, enfin je trouve…

        J'aime

      • Souris donc 29 août 2016 / 22 h 49 min

        C’est très grave. Le restaurateur surmené est tombé dans le piège. Il a dû fermer son restaurant et quitter son domicile, suite aux menaces de mort. Quelqu’un connaît-il une pétition de soutien? Car les mégères emburquinées ont eu le toupet de porter plainte. Menaces de mort et plainte ! On est où là ?
        Ce n’est pas dans quelques dizaines d’années que la soumission aura lieu, c’est dans un ou deux ans.

        J'aime

  12. Anne 29 août 2016 / 5 h 49 min

    Ah là là Nouratin, quel mauvais esprit vous avez pour faire le lien entre canicule et là-bas…..bien vu 😉 !!
    Pour le reste, de Gaulle avait tout dit (« essayez de mélanger l’huile et l’eau », etc), et Churchill, et Malraux qui a écrit de belles lignes sur le sujet, et tant d’autres avant eux sans remonter à Voltaire.
    En effet nous ne récoltons que ce que nos apprentis sorciers, pourtant prévenus par leurs prédécesseurs éclairés, nous préparent benoîtement depuis 40 ans…

    Je crois que nous sommes pris en tenailles entre :

    – d’une part la grande finance internationale qui dicte ses lois, y compris à nos dirigeants, ayant tout intérêt à cette immigration massive à bas coût ( cf les déclarations d’amour aux « migrants » des Sorros, Laurence Parisot en son temps , les actions de Merkel, le plan à peine croyable mis en place par Blair qui a fuité depuis). Tous ceux-là se foutent pas mal des Nations.

    – et les tenants de la Conquête imposée par Allah, qui voient dans ce processus une occasion formidable de s’emparer d’un Continent et qui vont en profiter par tous les moyens. Leur 5ème colonne est en place depuis longtemps, il reste à la conforter avec les millions de petit(e)s soldat(e)s, conscients ou pas de leurs rôles, dont ils disposent pour parfaire leur plan. Le burkini n’est que la suite des mosquées, du voile, du hallal et de la disparition du porc dans toutes les cantines, mess et restaus d’entreprises et de tout le reste auquel nous avons cédé et que liste très justement CapitaineEnzo (mention très spéciale pour le vermicelle !! ;).
    Des étrangers paient les amandes des Belphégors quand qques valeureux policiers les verbalisent, il en ira de même avec le vêtement de plage…gageons qu’elles seront payées pour l’arborrer

    – A terme, des accords seront signés entre les deux parties, au bénéfice bien compris des dirigeants de chacune d’entre elle.

    Nous sommes majoritairement comme la grenouille dont on réchauffe l’eau petit à petit. De temps en temps, l’ajout d’eau chaude est trop rapide et nous ruons un poil dans les brancards….pour nous ré-endormir, et le cap est franchi, jusqu’au suivant !
    Ce sera sans doute plus difficile et plus long pour d’autres contrées, mais l’Europe est d’ores et déjà sacrifiée, et ce sera un sacré beau morceau ! Sans réaction violente et massive des populations, qui pour l’instant ne semblent pas vouloir s’organiser pour le faire, elle peut tomber avant la fin du siècle quand on voit ne serait-ce que les projections des chiffres de la natalité….

    Autrement et comme toujours, qques magnifiques et savoureuses trouvailles dans votre billet : un régal !

    Bisous bisous

    J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 21 min

      Bonne analyse, hélas, je crains fort que nous
      n’attendions pas la fin du siècle pour tomber.
      La métaphore de la grenouille est criante de
      vérité…quand l’eau approche les 100° il suffit
      de l’empêcher de sortir…
      Merci.
      Plein de bisous.

      J'aime

  13. Anne 29 août 2016 / 5 h 51 min

    Des étrangers paient les « amendes » pas les « amandes », gourdasse !! Nous n’oserions pas, au prix du kilo…;)

    J'aime

  14. DUVAL Maxime 29 août 2016 / 8 h 24 min

    Bonjour.

    C’est une effraction de ma part peut-être que de vous proposer ces deux témoignages parus sur un blog républicain. Mais il vous appartient de les ignorer sans que je m’en vexe.

    Toujours friand de vos écrits et admirateur de vos trouvailles et bons mots.

    La mine où vous trouverez inspiration ne se tarira pas de si tôt :

    http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/28/je-rentre-dafrique-vous-narreterez-pas-les-migrants-avec-les-moyens-actuels/

    http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/28/terrifiante-afrique-de-louest-aux-ordres-des-saoudiens-niqab-mosquees-haine-de-la-france/

    J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 36 min

      Au contraire, c’est du plus grand intérêt, merci.
      Il y a, d’ailleurs, parmi les gens qui se disent
      républicains, des personnes de bon sens, ce n’est
      pas le concept qui est en cause, c’est le cas
      particulier de la République Française.
      A bientôt j’espère.

      J'aime

  15. Gérard 29 août 2016 / 9 h 12 min

    Je ne sais pas si vous avez remarqué, à la téloche il y a déjà depuis pas mal de temps le quota de bronzés nécessaire à un vivre-ensemble dont l’éloge n’est plus à faire.
    Mais pour l’instant, côté présentatrices, on n’a pas encore eu droit (de l’homme) à la speakerine voilée. Or, qui de mieux qu’une voilée pour évoquer avec toute l’objectivité nécessaire les infos du jour accaparées par la religion d’amour de paix, de tolérance et tout le tuttim. Où est la liberté d’expression, de se vêtir comme on le souhaite, de professer sa croyance sans entrave si la burca n’a pas le droit au petit écran ?
    Je suis tout de même drôlement étonné que le CSA n’ait pas encore relevé cette anomalie, ils vont se faire taper sur les doigts par le Conseil d’Etat un jour ou l’autre, c’est certain.

    J'aime

    • Souris donc 29 août 2016 / 9 h 59 min

      En attendant, Gérard, toute la classe médiatique n’a que mansuétude pour une communauté qui devrait avoir tout pour lui déplaire (machisme, mépris pour la femme, forte affirmation identitaire qui va à l’encontre du vivrenemblisme).
      Personne ne relève que cette commisération est l’indulgence de celui qui regarde de haut, qui se penche sur des gens dont il pense qu’ils devraient évoluer pourvu qu’on les traite avec bienveillance. Comme on fait avec les attardés mentaux.

      Par contre je regardais les mégères de BFMTV en « débat » avec Laurent Wauquiez. Un harcèlement de tous les instants. Elles lui coupent la parole, lui opposent des citations tronquées, sortent des archives embarrassantes. Tous les coups sont permis avec un Laurent Wauquiez qui n’a jamais été que premier à l’agrégation d’histoire et major à l’ENA. Autrement aurait été la déférence avec un Marwan Muhammad.

      Elles portent le voile mental.

      J'aime

      • Gérard 29 août 2016 / 10 h 42 min

        La météo des plages avec le burkini, ça aurait de la gueule, non ?

        J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 24 min

      Attention, ne soyons pas trop pressés (voir ci dessus la
      grenouille de notre amie Anne).

      J'aime

  16. PR CALGUÈS 29 août 2016 / 12 h 24 min

    Ce serait aller un peu vite en besogne et faire fi de…
    …Garches et enfant de Puteaux.
    Comme chantait Gilles Dreux.

    J'aime

    • nouratinbis 29 août 2016 / 16 h 27 min

      Oui, je me souviens, c’était chouette ça,
      San Antonio l’avait sortie aussi: « Fils de
      Garches et enfants de Puteaux! »
      Je ne sais pas lequel l’a trouvé en premier
      mais c’est bien vu!
      Baïeta.

      J'aime

  17. Gérard 30 août 2016 / 15 h 03 min

    C’est un peu hors sujet, mais une devinette :
    Vous êtes dans le désert arabique quelque part dans les environs de la Mecque, au début du VIIe siècle et vous rencontrez Mahomet et son chameau. Mahomet vous ne l’avez encore jamais rencontré, donc vous ne savez pas à quoi il ressemble, parce qu’à cette époque-là, Allah lui a déjà défendu de se laisser tirer le portrait.
    Question : comment allez vous déterminer lequel est Mahomet et lequel est son chameau ?

    Aimé par 1 personne

  18. Gérard 30 août 2016 / 18 h 52 min

    Bon, apparemment, tout le monde sèche … Un indice : il y en a un qui blatère et l’autre qui déblatère – je ne peux tout de même pas aller plus loin.

    J'aime

    • nouratinbis 30 août 2016 / 19 h 01 min

      Tiens je pensais que c’était ça la réponse…
      gaffe, quand même, on fait grave dans le
      blasphème, là!

      J'aime

  19. Anne 30 août 2016 / 19 h 35 min

    Comme tout le monde sèche, je vais risquer une fatwa : Mahomet a toujours soif ? Et pas d ‘eau, évidemment !

    J'aime

  20. René de Sévérac 1 septembre 2016 / 8 h 42 min

    Mon cher Nouratim (et chères dames de votre blog),
    permettez-moi une remarque d’ordre général à propos du burkini,
    après lz cmb

    J'aime

    • René de Sévérac 1 septembre 2016 / 8 h 59 min

      Zut, le manque d’activité du mois passé me met dans des conditions difficiles !
      Je reprends donc :,
      Après le combat de Najat pour mettre à l’école nos enfants en condition d’égalité ..
      et donc en situation d’ignorance égale, (Notez que mon ami JJ Rousseau avait déjà bâti sa philosophie sur le culte du parfait sauvage, mais je m’égare) le burkini, en effaçant les injustices (que le Créateur a commises) des corps, participe du même principe ! Tous égaux, les gros culs et les jambes galbées (mais là aussi je m’égare) …

      Bref, je reprendrai mes (délicieux) commentaires à la prochaine livraison.
      J’ai quelques semaines à rattraper !

      A dimanche prochain, et le bisou aux dames.

      J'aime

      • nouratinbis 1 septembre 2016 / 10 h 28 min

        Somme toute vous avez raison, le burkini c’est
        républicains parce que c’est égalitaire: ça va
        à tout le monde; cela dit, le niqab à cet égard
        fait encore plus fort.
        L’idéal en la matière demeure toutefois le cercueil!
        A bientôt donc.
        Amitiés.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s