Bob, dit L’Âne

Évidemment il y était Maître Jean Trentasseur à la cérémonie d’hommage aux victimes du 14 Juillet. Pas en qualité de victime, vous pensez, ces gens-là ne se mêlent jamais à la plèbe béate qui s’émerveille en foule à la vue des feux d’artifice, mais en tant que notable socialo, ancien député mitterrandien et donc vieille-pie comme on dit puis, invitable dans tout ce qui se fait de bien en termes de cérémonies républicaines. La présence auguste (comme le clown) du Président de la Répupu constituant une raison dirimante d’aller hommager en cœur avec le gratin local, sublimé, magnifié et monarchisé par Son Altesse Sérénissime Bébert, deuxième du nom, venu en voisin ce qui somme toute apparaît plutôt sympathique. Outre les deux chefs d’état précités, se pressaient là, le ban et l’arrière ban de l’aristocratie politicarde depuis Nicolas Sarko jusqu’à Marine Le Pen en passant par l’incontournable Estrosi maire de fait de la ville de Nice, son féal Pradal, maire de droit mais en quelque sorte maire-deux, maire de paille, maire de substitution, maire de secours, maire de convenance, maire de… oh et puis merde! on va pas y passer la nuit, vous m’avez compris, non?
Très ému, Trentasseur, touché par le caractère poignant voire déchirant, d’une cérémonie œcuménique très réussie, avec vibrante Marseillaise par les petits chanteurs niçois tout blancs, une rose également blanche pour chaque macchabée, histoire de lui faire la jambe plus belle et discours à vous tirer les larmes. Très chouette en somme, digne, courtois et apaisé. Réconfortant même, comme  il dit, le Maître, une remise des pendules à l’heure, après les ignobles sifflets de la minute de silence, sur la Prom, en Juillet. Désormais tout le monde pourra faire son deuil, notamment celui de leur chiffre d’affaire pour ce qui concerne les marchands de soupe, de fringues et de souvenirs, considérablement désertés par une clientèle touristique peu encline à venir risquer sa peau dans un nid de frelons islamistes.

Et puis, comme le fait observer le brave Grauburle, ce genre de manifestation mieux vaut le pratiquer entre soi, n’est-ce pas, loin du vilain populo malotru toujours prêt à voir le mauvais côté des choses.  Dans un enclos claquemuré, gardé par une flicaille nettement plus efficace que celle du mois de Juillet, les cérémonies apparaissent vachement télégéniques, un Hollandouille au garde à vous, tout seul flanqué de quatre-vingts cirrhoses- je veux dire quatre-vingts six roses – ça vous a plus de gueule qu’un Vallsounet hué par une meute hurlante de sale fachos en rogne. Le seul petit truc qui le gêne, Grauburle, ce sont toutes ces envolées oratoires qui traitent de terrorisme, de barbarie, d’inhumanité, comme s’il s’agissait de calamités surgies de la terre ou des cieux , de cataclysmes naturels, un peu comme si la Promenade avait morflé un gros tsunami, le jour de la fête nationale, ou un cyclone meurtrier, quelque chose comme ça, une vacherie de la fatalité, en somme. Sauf que là pas du tout, le malheur est venu d’une saloperie de Tunisien ( cf. https://nouratinbis.wordpress.com/2016/07/17/tes-alle-voir-le-feu-dartifice/ ) repris de justice, bien connu des Services de Police…mais pas assez, vu qu’en douce il préparait son coup, l’ordure, depuis plus d’un an avec plein de complices. Autant on n’a aucune prise sur les phénomènes atmosphériques ou sismiques, autant là il suffisait d’expulser le salopard et on n’en parlait plus et pas besoin de cérémonie émouvante, les quatre-vingts six morts vivraient toujours et les quatre-cents blessés courraient encore comme des lapins de garenne. Seulement voilà, les Gauchiards avec leur humanitarisme à la con, tous ces droidlommistes et leur idiots utiles, comme Sarko, tiens, le liquidateur de la « double peine »! Bande de salauds, à verser des larmes de crocodile devant les caméras alors que les vrais coupables ce sont eux, bien plus que le Calife Al Baghdadi et ses abrutis d’affidés shootés au Coran et à la haine des « Croisés ».
On ne saurait lui donner tort à Grauburle, moi je trouve. C’est indécent, obscène, de venir parader devant le pauvre monde quant on a laissé faire, voire suscité! Il n’y a qu’ à voir la gueule qu’elle a pris aujourd’hui, la pauvre Nice, truffée de fatmas bâchées et de barbus-basanés pas tibulaires mais presque. Tous ces gens-là grouillent dans des lieux où naguère il faisait bon vivre à l’ombre des platanes et des jeunes filles, en fleur ou pas, mais légères et court-vêtues comme il sied au pays de l’éternel printemps. Dans les années cinquante-soixante vous vous baladiez partout dans la Ville, sans crainte, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, vous pouviez même sortir de chez vous sans fermer la porte, vous ne risquiez que le courant d’air vicieux, briseur éventuel de vitres…aujourd’hui on vous défonce même les portes blindées… Les « Chances Pour la France », que voulez vous, le « Vivre Ensemble »! Et les pourris qui nous ont fourgué la camelote  se pointent la gueule enfarinée pour en déplorer les inéluctables conséquences! Ils veulent qu’on les aime, en plus, qu’on vote pour eux… puissent-ils tous aller se faire foutre et crever la gueule ouverte sous les décombres de leur République à la mords-moi le nœud! Mes potes et moi nous buvons aux morts, au passé aboli, révolu, bradé sur l’étal chatoyant de la Belle Pensée… A la bonne vôtre, mes amis, on est foutu mais on sait à qui on le doit (voir https://nouratinbis.wordpress.com/2016/06/19/moi-aussi-jaccuse-y-a-pas-de-raison/). Trinquons c’est tout ce qu’il nous reste à faire… et depuis le temps, trinquer on a pris l’habitude!

Mais je cause, je cause et ça n’empêche en rien le cirque démocratique de continuer son spectacle grotesque.  Ze chauve must go on comme dirait Ali Juppé, lequel pratique à merveille la langue de Shakespeare depuis son petit séjour au Canada à la suite de sa condamnation à un peu de prison avec sursis. Le voilà donc en tête des sondages, ce brave Ali, on cherche à toute force à nous le vendre, c’est désormais limpide, Juppé c’est le favori des media autant que, pour sa part, le pauvre Trump en constitue la tête de turc. D’un côté le chouchou du consensus mou, celui qui ne fera de tort à personne et laissera le système prospérer tranquillement, de l’autre la brute épaisse qui vocifère, promet de ruer dans les brancards et remet en cause l’ordre si gentiment établi. Bien sûr on hiérarchise, la présidentielle française en comparaison de l’élection amerloque c’est crotte de bique contre lingot d’or mais tout de même, il faut absolument un président des States conforme aux intérêts de l’establishment et tant qu’à faire autant éviter en France la survenue d’un énergumène susceptible de jouer au clébard dans le jeu de quilles. Tout ce qui, chez nous, veut garder à coup sûr son petit fromage appelle Juppé de ses voeux, tout ce qui tient à rester assis en haut de l’hymalaya dollarienne des U.S.A. démolit systématiquement le père Donald, ce pelé ce galeux d’où viendra tout le mal!
Rien de plus fastoche d’ailleurs que de le dézinguer, ce mec, un vrai parangon du politiquement incorrect. Tant qu’on s’en prenait gentiment à ses petites affaires fiscales, en fin de compte on ne lui faisait pas grand tort; en revanche maintenant ils sont passés au lourd: les gonzesses! Et de ce côté là le gros rouquemoute se trimballe un passif à côté duquel même les turpitudes de ce sacré Bill Clinton passeraient pour gamineries de premier-communiant! Il n’a jamais fait dans la fleur bleue, c’est le moins qu’on puisse dire et son passé dans le show-biz et la télé réalité lui offrit toutes les occases possibles d’assouvir ses instincts les plus coquins. Seulement aux States tout le monde sait bien que ce genre de coquinerie passe très mal. Attention, ne confondons pas Donald et Minou la Tringlette (voir http://onefoutus.over-blog.fr/article-dominique-nique-nique-73839940.html) il n’est jamais parti menottes aux poignets entre quatre armoires à glace à chapeaux de boy-scouts, Trump, lui c’est plutôt le genre gros beauf à main baladeuse qui profite de petites pétasses prêtes sacrifier leur fion à la moindre apparition télévisuelle. Mais bon, de toute façon il en a suffisamment dit et fait pour dégoûter les femmes amerloques de voter pour lui. La Presse fera le reste: il est cuit Trump, si vous m’en croyez, les media et les nanas auront sa peau. N’oublions pas l’Évangile selon Matthieu: « Celui qui a vécu par l’épée périra par l’épée »! C’était une épée de plumard, l’ex-futur président des États-Unis, que le Dieu des queutards le tienne en sa sainte garde!

Et puis aussi, la raison n’a plus sa place dans un Monde Occidental qui mélange tout pour satisfaire aux exigences du marché de la vulgarité connarde, égalise par le plus bas au mépris de sa propre civilisation. Pour faire moderne, comme on disait de mon temps! Prenez le Prix Nobel de Littérature attribué à Bob dit l’Âne, par exemple, c’est y pas de la belle ouvrage, ça? D’accord vous me direz depuis quelques temps on les sentait partir en quenouille les zigotos de l’Académie Suédoise, déjà Le Clézio et Modiano ça commençait à puer le vérolé;  toutefois, qu’on le veuille ou non, il s’agissait encore de littérateurs, bons ou mauvais ça peut se discuter, c’est la règle du jeu… mais Bob dit l’Âne putain, c’est à se les prendre et à se les mordre! Non mais vous vous rendez compte tout de même de la compagnie: Gide, Maeterlinck, Pirandello, Faulkner, Hemingway, Camus, Steinbeck, Mauriac, Soljenitsyne… et Bob dit l’Âne!
Partis comme ils sont, le prochain ils le refilent à Beyoncé … elle, au moins, elle possède un joli derrière!

Allez, passez quand même une bonne semaine.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

57 réflexions sur “Bob, dit L’Âne

  1. René de Sévérac 16 octobre 2016 / 16 h 51 min

    Mon ami, excellent retour à « derrière Napoléon » !
    Cela dit, j’avais un espoir de voir Donald donner espoir aux populistes de tout bord !
    Mon rêve de voir la Révolution s’envole.
    Je lui avais déjà reproché ses attaques à propos de Bill pour toucher Hillary.
    En fait, il y aurait certainement eu un autre coup bas de l’establishment !

    Pour Nice, je suis étonné de la pression musulmane dans cette belle contrée.
    Mais après tout, quand on veut un Peuple de Remplacement pour compenser l’avortement généralisé,
    autant accepter les effets collatéraux !

    Je comptais sur vous pour LMPT … une jolie remplaçante (Marion) vous a avantageusement suppléé !

    Amitiés sincères et le bisou aux dames.

    J'aime

    • nouratinbis 16 octobre 2016 / 17 h 16 min

      Eh oui, hélas, Trump est foutu et Nice envahie,
      quant à LMPT, les combats d’arrière garde ne
      m’ont jamais attiré…et puis il est vrai que
      Marion faisait bien dans le paysage.
      J’espère tout de même que ma référence évangélique
      vous aura fait plaisir…même si le contexte
      semblait peu conforme aux vertus chrétiennes.
      Amitiés amicales.

      J'aime

      • René de Sévérac 16 octobre 2016 / 17 h 41 min

        Je suis un piètre lecteur : la référence évangélique m’a échappée.
        Notez qu’on observe en toute circonstance et dans tous les discours
        « les vertus chrétiennes devenues folles » (dixit Chesterton);

        re-amitiés et re-bisou !

        J'aime

      • nouratinbis 16 octobre 2016 / 17 h 48 min

        Il y a de cela, en effet.
        En tout cas, soyez pardonné, Saint
        Matthieu l’Évangéliste ne vous en
        tiendra pas rigueur.
        Rebonsoir.

        J'aime

      • René de Sévérac 16 octobre 2016 / 18 h 03 min

        Pardon, il est des phrases passées dans le discours classique qu’on ne les voit plus.
        Au fait, il y a quatre évangélistes, citer Saint Matthieu en particulier me semble d’un niveau que je n’ai pas atteint.
        Il faut dire que seul l »Amour de Dieu » me guide, et les textes sacrés un peu moins !

        A ce propos; je suis courtisé par une dame des « témoins de Jéhovah » /
        si vous voyez, à tout propos son art de dégainé le bon texte en moins d’une minute.

        Bon appetit, ma femme m’appelle !

        J'aime

      • nouratinbis 16 octobre 2016 / 18 h 17 min

        Il faut toujours répondre à l’appel du souper…
        Cela dit, si la Témouine est belle (ce qui serait,
        j’en conviens, un gros coup de pot) n’hésitez pas,
        vous n’êtes pas non plus obligé de vous convertir.
        Bon appétit.

        J'aime

      • René de Sévérac 16 octobre 2016 / 18 h 41 min

        Le terme « Témouine » m’est inconnu :
        s’il s’agit de la tambouille, sachez que mon repas du soir est frugal :
        il se limite à « pain, roquefort (je suis aveyronnais) et médoc » (sur prescription médicale) …
        s »ti s’agit de ma femme, le qualificatif de « belle » n’est pas usurpé !

        Salut définitif !

        J'aime

      • nouratinbis 16 octobre 2016 / 19 h 44 min

        Je parlais de la témouine de Géhovah mais
        rassurez vous, le terme témouine m’était
        inconnu aussi, je viens à peine de l’inventer.
        Je ne me permettrais pas ce genre de
        réflexion à propos de Mme. votre épouse,
        bien sûr.
        Bravo pour le roquefort-médoc, c’est une
        sorte de frugalité qui me semble de bon
        aloi.
        Bonne soirée.

        J'aime

  2. Anne 16 octobre 2016 / 17 h 15 min

    Un triste mais si juste billet illustrant le sentiment que tout part en quenouille !
    Et à ce niveau planétaire, on ne voit pas trop ce qui pourrait permettre de faire marche arrière, ou au moins de limiter le désastre qui s’annonce dans tous les domaines.

    Comment dire…The times they are a-changin’ ? 😉

    Bisous poétiques non nobélisés.., bises à tous et bonne soirée

    J'aime

    • nouratinbis 16 octobre 2016 / 17 h 21 min

      It’s true…plus ça va pis c’est comme disait Papa.
      Bisous élégiaques sans aucun label, même pas de
      Cadix.

      Aimé par 1 personne

  3. elba 16 octobre 2016 / 17 h 24 min

    Toujours bien écrit, votre article, Nouratin. Toujours aussi triste aussi : on se demande à l’heure actuelle ce que l’on peut trouver de beau dans notre monde. Heureusement, il reste encore la famille, les amis, les voisins gentils. Les cerveaux ne sont pas encore tous lobotomisés. J’ose espérer que le processus s’inversera un de ces jours, afin que mes petits enfants ne vivent pas dans la crainte et la misère, peut-être.

    J’ai retenu cela en particulier, dans votre écrit :  » à verser des larmes de crocodile devant les caméras alors que les vrais coupables ce sont eux » … C’est la raison pour laquelle je ne regarde jamais les « cérémonies d’hommage » à la tévé ou sur le net. Je préfère penser à ces pauvres victimes toute seule dans mon coin, là où il n’y aura pas d’hypocrisie qui me ferait bondir de rage.

    Quant à Bob, Robert Zimmerman de son vrai nom, il fait partie de mes souvenirs de jeunesse, j’aime bien son « blowin’ in the wind ». Mais de là à lui attribuer le Nobel de littérature… Y’a des sous pour quelqu’un à la clé ? Ou bien c’est un truc de famille qui lui vaut ça ? (wikipedia me dit : « son père fréquentant le Rotary Club de la ville et une loge juive maçonnique : le B’nai B’rith » )… J’avoue ne pas avoir lu la suite…
    Allons donc savoir le pourquoi de ce choix ! Mais, en fin de compte, ça me laisse froide… pas comme les guerres un peu partout, qui font tant de victimes, et qui font que je me sentirais presque honteuse d’être française puisque tout le monde parle de ce que fait « La France » dans tout ça. Mais cette France-là, ce n’est pas moi.

    J’aime mon pays, mais je n’aime pas tous ces mensonges proférés, cette hypocrisie, et ces actions qui sont perpétrées par certains. Qui, eux, ne doivent pas aimer la France.

    Bref ! On pourrait en parler longtemps… Merci à vous, tant pour l’écriture que j’aime que pour ce qu’elle contient de votre ressenti.

    Bisous à vous, à René et à tous ceux/celles qui passent ici. ♥

    J'aime

    • Anne 16 octobre 2016 / 17 h 32 min

      Le comment du pourquoi, Elba : médiocrité et folie à tous les étages !
      Depuis le prix Nobel de la paix à Arafat, j’ai perdu toute illusion sur ces conneries, sans même essayer de comprendre…
      Bisous

      J'aime

    • nouratinbis 16 octobre 2016 / 17 h 36 min

      Merci Elba, il est vrai que tout cela n’est guère
      drôle, hélas je crains que les choses n’aillent pas
      en s’améliorant mais il faut rester optimiste, Ali
      Juppé et Hillary Ozékla vont nous arranger tout cela.
      Quant à Bob Zimmerman, oui, il a de bonnes chansons
      mais à ce compte-là on pourrait refiler le Nobel à
      pleins d’autres, Aznavour, tiens, au hasard, ça lui
      ferait tellement plaisir…ah non, c’est vrai, il
      écrit des chansons françaises et en plus c’est un
      chrétien!
      Plein de bisous.

      J'aime

      • Anne 16 octobre 2016 / 21 h 17 min

        C’est vrai qu’ en matière de poésie chantée, nous n’avons pas à rougir !
        J’aime beaucoup Dylan, je l’écoute toujours avec grand plaisir, mais nous parlons du prix Nobel de littérature.

        Comme nous parlons du futur Pt des USA et après la dernière séquence, si j’étais américaine je crois que je m’abstiendrais, tant la défense de Trump est minable : il aurait pu essayer d’ instiller le doute sur les intérêts (financiers ou autres !) qu’ avaient ces femmes à témoigner maintenant, au lieu de sous-entendre qu’ elles n’étaient pas bais….s !

        Soit il n’est pas futfut, soit il n’en veut pas (syndrome JMLP ?), mais dans les deux cas mérite-t-il le job ? Mmm

        Vous exprimez si bien ce que je ressens à propos de ces commémorations, mélange de désespoir, nausée et colère, que je me protège en en restant là…

        Plein de bisous

        J'aime

      • nouratinbis 17 octobre 2016 / 8 h 49 min

        Il semble effet que Trump soit un peu léger pour
        le job…mais pas plus que cette brave Hillary
        qu’on a déjà vue à l’œuvre ni que ce cher
        Barack-Hussein qui a si bien transformé le monde
        pendant les huit années catastrophiques de son
        règne.
        C’est triste à dire mais le problème c’est la
        démocratie, tant qu’on n’aura pas trouvé autre
        chose les incapables resteront au pouvoir.
        Prenons notre mal en patience…
        Bisous du matin.

        J'aime

    • René de Sévérac 16 octobre 2016 / 17 h 50 min

      Merci pour le bisou, sinon à quoi ça servirait que je me décarcasse !
      Elba, mon but était tout autre :
      « Quant à Bob, il fait partie de mes souvenirs de jeunesse » et moi donc !
      D’autant que Bob, tout juif qu’il était né, beaucoup de ses chansons étaient manifestement chrétiennes !

      J'aime

      • elba 16 octobre 2016 / 18 h 46 min

        Z’êtes certain qu’elle vous drague, votre témouine de Jéovah, René ? Ou plutôt qu’elle voudrait vous « convertir » ? Je ne veux pas vous attrister, ni vous rabaisser par rapport à votre sex appeal comme on dit, mais deux de ces charmantes dames passent également chez moi régulièrement… elles ne me draguent pas, ça j’en suis certaine (quoique, de nos jours, on ne peut plus être certain de rien ;))
        Mais elles sont gentilles. Alors je les reçois tout autant gentiment. Et comme ça fait plus d’un demi-siècle que je suis chrétienne (catholique) elles sont déjà prévenues que je ne changerai pas « mon fusil d’épaule ». Nous papotons. Sommes d’accord sur certains points, mais totalement en opposition sur d’autres.

        … Elles ne me traitent pas de négationniste comme le sont les pauvres Faurisson, Reynouard et bien d’autres… fort heureusement ! 😉
        Allez ! je dis cela pour plaisanter, mais ça ne fait pas rire.

        Bonne soirée à vous.
        Anne, bisou à toi. ♥

        J'aime

      • René de Sévérac 16 octobre 2016 / 19 h 44 min

        elba, pourquoi me couper le moral :
        « Z’êtes certain qu’elle vous drague, votre témouine de Jéovah, René ?
        Ou plutôt qu’elle voudrait vous « convertir » ? »

        Evidemment, mais mon amour du prochain de sexe féminin veut sa récompense.
        Bisou elba !

        J'aime

      • elba 16 octobre 2016 / 21 h 00 min

        Hihi !!!! Attention à vous, René : si un jour vous voulez être président d’une république, on risquera de vous taxer de volage parmi les medias à la solde de votre adversaire ! Un peu comme Trump !!!

        Argh ! ça fait du bien de plaisanter un peu… 🙂

        J'aime

  4. grainsdesel 16 octobre 2016 / 17 h 29 min

    Nos gauchisards partisans à fond de tonneau jusqu’à la lie (pas l’hallali) du pasdamalgamisme, à les écouter, à ce brave camionneur ils lui auraient donné le bon dieu sans confession ; heureusement que les instances du conseil français du culte musulman ont refusé cette demande de canonisation, c’était haram… ! […truffée de fatmas bâchées et de barbus-basanés pas tibulaires mais presque. Tous ces gens-là grouillent dans des lieux où naguère il faisait bon vivre à l’ombre des platanes et des jeunes filles, en fleur ou pas, mais légères et court-vêtues comme il sied au pays de l’éternel printemps…] Les journées des voisins « saucisson-jambon pinard » étant de plus en plus difficile à organiser pour karchériser les quartiers z’envahis, je propose pour les déburkaniser et déburkiniser les plages d’organiser un rassemblement genre celui de : Spencer Tunick’s RING Munich Opera Festival 2012. https://youtu.be/Eil_a5e8BdI
    Bien amicalement

    J'aime

    • nouratinbis 16 octobre 2016 / 17 h 46 min

      Salut ô mon cher Suricate, content de te
      voir de retour!
      Super sympa le petit rassemblement mais bon,
      mieux vaudra attendre la belle saison, il ne
      faudrait pas attraper une congestion sur les
      balles!
      Amitiés.

      J'aime

  5. Pangloss 16 octobre 2016 / 18 h 38 min

    Nos courageux hommagistes se sont réservé les lieux protégés et gardés comme si leur sécurité étant plus précieuse que celle du petit peuple. On commémore sur invitations dans cette république à l’agonie. Mais pour se faire aplatir sur la promenade des Anglais, les victimes ont eu droit à l’entrée gratuite et l’assassin aussi.
    Ce pays est vraiment foutu. Tant mieux! Comme ça, ceux qui traversent la mer pour nous remplacer, ne trouveront que les ruines du paradis qu’ils sont venus chercher.

    J'aime

  6. Gérard 16 octobre 2016 / 18 h 58 min

    Moi, il y a des fois où je comprends vite, mais il faut m’expliquer longtemps.
    Par exemple, je me demandais bien pourquoi maintenant un hommage aux malheureux spectateurs du feu d’artifice de Nice. Et puis soudain : Euréka ! La lumière fut (comme un certain 10 mai d’illustre mémoire) : peut-être Culbuto, dans sa grande clairvoyance, prévoit-il qu’il ne pourra pas officier l’année prochaine ? Cela risque de nous manquer, les commémorations et marches blanches sous son égide. Ne devrait-il pas, pendant qu’il est encore là, instaurer des cérémonies trimestrielles plutôt qu’annuelles ? Donc – 13 novembre : Bataclan – 13 décembre : Magnanville – 7 janvier : Charlie – 14 janvier Nice – 13 février : Bataclan et ainsi de suite … Qu’en pensez-vous ?
    Quant à Bob dit l’Âne, c’est vrai que le retrouver avec Frédéric Mistral, Rudyard Kipling, Henri Bergson, Thomas Mann, Luigi Pirandello ou Albert Camus, la seule explication raisonnable c’est de pouvoir proposer un « jeu de l’intrus » piégé.

    J'aime

    • nouratinbis 16 octobre 2016 / 19 h 48 min

      Ah mais voilà il suffisait d’ajouter « cherchez l’erreur! »
      Et puis aussi, c’est bien sûr, vous avez trouvé!
      Le coup du trimestriversaire c’est la commémoration assurée
      pour Hollandouille!
      Décidément votre perspicacité fait merveille!
      Amitiés.

      J'aime

  7. Fredi M. 16 octobre 2016 / 23 h 01 min

    Aaaaah… Nouratin….vous écrivez peu mais vous écrivez bien !
    Vous êtes du genre à préférer la qualité à la quantité !
    Excellent billet, même si je ne peu partager votre point de vue sur Dylan, maîtrisant trop mal l’anglais pour prétendre le connaître.

    Aimé par 1 personne

    • elba 17 octobre 2016 / 7 h 23 min

      Bonjour Freddy,

      Vous pouvez si vous le désirez, avoir la traduction des chansons en anglais sur le net. Il vous suffit de taper le nom de la chanson, suivi de « traduction ».
      Par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=3l4nVByCL44

      Il y a tout un tas de sites qui proposent des traductions.

      Amitié, bonne journée à vous et bisous.

      J'aime

    • nouratinbis 17 octobre 2016 / 8 h 52 min

      J’en suis un autre mais je crains qu’un auteur
      de chansonnettes ne puisse prétendre à ce genre
      d’honneur.
      Merci pour votre appréciation qui me va droit au
      coeur.

      J'aime

  8. carine005 16 octobre 2016 / 23 h 17 min

    Bin oui.
    C’est comme ça.
    Qu’est-ce qu’on peut ajouter ?
    Je ne regarde plus les infos, ni les débats, ni les hommages.
    Et on m’a supprimé Thalassa. Pernoud homme, trop blanc et trop vieux ?
    Mais on garde druquère et rukier.
    Ce pays est foutu.

    J'aime

    • Fredi M. 16 octobre 2016 / 23 h 33 min

      Mais non Carine.
      Arrêtez de répéter comme trop d’autres que ce pays est foutu.
      Il est en devenir

      J'aime

    • Soyeux J-J 17 octobre 2016 / 5 h 47 min

      hè oui Carine honneur à la mediocrité,a part quelques docs et sports je ne regarde plus la télé.Merci Nouratin pour ces moments agreables du dimanche soir,meme si les sujets ne sont pas joyeux.
      J-J S

      J'aime

      • nouratinbis 17 octobre 2016 / 8 h 57 min

        Les seules fois où j’arrive à rigoler c’est quand
        il y a quelqu’un qui claque! Ça commence grave à
        m’inquiéter!

        J'aime

    • nouratinbis 17 octobre 2016 / 8 h 55 min

      C’est ça, trop blanc et trop vieux!
      En tant que vieux, blanc et marin de
      surcroît, je me sens triste et solidaire.
      Tout s’en va, disait l’autre, comme
      c’est vrai!
      Bifouzoutusgruoxs!

      J'aime

  9. DUVAL Maxime 17 octobre 2016 / 7 h 07 min

    Cher Monsieur Nouratin

    Comme chaque dimanche que Dieu fait (comme pourrait le dire un noble et galant avec les dames commentateur de vos poulets) avec mon épouse, nous venons chez vous prendre notre cours de « survivalisme ».

    Notre cure serait plus appropriée.

    Nous sommes à la campagne et loin des bruits de la ville, qui nous parviennent cependant. Ainsi, la lecture du blog de votre amie Boutfil nous causa concernant sa santé un jour inquiétudes heureusement vite dissipées, et ses pérégrinations vers le midi finirent de les faire oublier.

    D’autres de ses soucis et ceux-là dus à la santé de notre pays semblent plus pérennes et la tourmente au point de nous mettre ici en Bretagne en émoi également. L’envahissement des abords de sa HLM par l’afflux d’allogènes autrement identifiés sous les vocables de migrants, d’immigrants, de sans papiers, de demandeurs d’asile, et j’en oublie, mais que beaucoup plus justement il conviendrait de nommer envahisseurs, ce que certains n’hésitent pas… à franchir.

    Las, comme le chantait Brassens, ce n’est pas qu’à Paris que le crime fleurit, ici on a aussi de beaux assassinats. Enfin, le couple de malfrats, le vice et la vertu autrement dits les Antifas et le Préfet qui opèrent n’ont point encore chagrin du mort, qui n’en sont qu’à nous intimider, nous les résistants encore un peu.Ça s’est passé vendredi dernier à Trébeurden et Trégastel. Près du couronné « Plus beau village de France »

    Les »Camarades » gauchistes de nos jours ne supportent plus le tutoiement à leur adresse et vous le font observer en hommes du monde. Un peu moins du monde sont leurs souteneurs à bière, qui se sont permis de bousculer et de cracher au visage de mon épouse (Ah, vos bisous aux Dames), tandis que je traînais à terre et qu’ils détruisaient nos drapeaux.

    Encore bravo à vous et aux admirateurs de votre si délectable prose.

    J'aime

    • nouratinbis 17 octobre 2016 / 9 h 02 min

      C’est assez épouvantable ce que vous nous
      apprenez là! Il semble définitivement acquis
      que le Pays glisse peu à peu vers une sorte
      de chaos anarchiste dans lequel seuls les
      honnêtes gens se trouvent astreints à des
      obligations contraignantes.
      Merci beaucoup, bon courage et amitiés.

      J'aime

  10. elba 17 octobre 2016 / 7 h 07 min

    Bonjour Fredi,

    Mais si, vous pouvez savoir ce que dit Dylan dans ses chansons. Il vous suffit pour cela d’aller sur le net et de taper le nom de la chanson, suivi de « traduction ».

    Par exemple : « The times they are a changing » : http://www.lacoccinelle.net/244118.html

    Pour « Blowin’ the wind » : http://www.lacoccinelle.net/244511.html

    Pour pas mal de choses, internet est un outil très intéressant. Tout dépend de la façon dont on veut l’utiliser.

    Amitié, et bisous.

    J'aime

  11. capitaineenzo 17 octobre 2016 / 8 h 06 min

    Tu vois comme tu n’expliques pas bien les choses dans ton blog, il y a les bons jihadistes, ceux d’Al quaida qui se sont bombarder par ces salauds de Russes et de syriens, tandis qu’à Mossoul, nous avons parfaitement le droit de bombarder car Daech, ce sont des vilains.
    Daech pourtant est loin de battre Al Quaida au nombre de tués quand tu comptes les tours de New York. Al Quaida en France n’a tué que les gars de Charlie Hebdo, les autres ont fait mieux.
    Enfin il parait qu’à Mossoul la population ne craint rien car nos soldats vont faire attention. De toutes façon, c’est connu que les russes sont tous le temps bourrés à la vodka.
    Amités.

    J'aime

    • nouratinbis 17 octobre 2016 / 9 h 06 min

      Tu as raison, c’est parce que j’ai du mal à suivre!
      Mossoul sera l’anti-Alep, n’est-ce pas, on y tuera
      juste les méchants, parce que les Amerloques et leurs
      potes font bien attention quand ils font la guerre.
      Alors que, comme tu dis si bien, les Russkofs sont
      tous des ivrognes.
      Amitiés.

      J'aime

  12. Gérard 17 octobre 2016 / 8 h 53 min

    Allons, allons, ressaisissez-vous tous !
    Les migrants (qui sont nos invités, ne l’oubliez pas) ne représentent somme toute qu’une petite proportion des habitants de ce pays, et même si l’on n’y comte que les descendants directs et incontestables des gaulois. C’est M. le Préfet lui-même qui nous en assure. Qu’est-ce que 100 migrants dans un petit village tranquille de 2 ou 3000 habitants ? Cela va amener de la diversité dans vos diverses cités, à la vie si morne.
    De plus, ils sont quasiment tous adeptes d’une religion de paix, de tolérance, d’amour : ils ont tout à nous apprendre, surtout sur ce dernier point. Alors, un peu d’ « ouverture à l’autre », que diable, et je dis cela surtout pour vous, mesdames !
    Amitiés à tous, et ouverturalotrziboux aux dames.

    J'aime

  13. PR CALGUÈS 17 octobre 2016 / 10 h 45 min

    Quand je pense qu’avec l’autre crâne d’œuf, défenseur de l’identité heureuse, on va encore se taper un quinquennat pour rien, comme dirait Zemmour, j’ai vraiment le moral dans les chaussettes !
    Punaise, ça va donc nous faire : 7 + 5 (Chirac) + 5 (Sarkozy) + 5 (Juppé) = 22 ans de Présidences de Droite pour nada ou presque nada !

    Allez baïèta quand même Nouratin.

    J'aime

    • René de Sévérac 17 octobre 2016 / 10 h 50 min

      Professeur, dans votre bilan, vous avez omis un autre septennat de « droite » … Hollande !

      J'aime

      • elba 17 octobre 2016 / 12 h 34 min

        Effectivement, René, vous avez tout bon ! 🙂

        Cela nous fait donc 20 ans de malheur en trop (par rapport aux sept ans que l’on récolte en cassant un miroir.)
        A mon avis, on ne risque pas grand-chose d’essayer MLP. Elle, au moins, n’a pas fait de prison avec ou sans sursis. Et n’a pas de « bigmalion » à ses trousses.
        … En plus, paraît un peu plus active que Gromou.
        En confidence, ça fait déjà des lustres qu’à chaque élection, mon petit village met en avant le FN. Pour quelle(s) raison(s) ? Ca, je n’en sais rien.

        J'aime

      • René de Sévérac 17 octobre 2016 / 13 h 42 min

        (chère) Elba,
        je suis de ceux qui dans la jeunesse ont milité pour « changer la vie » !
        J’ai choqué mon camarade (ex-maire de ma ville) en lui disant que j’étais toujours révolutionnaire et que je votais FN.
        Je ne vous raconte pas la tronche qu’elle a tiré !
        Donc, comme vos voisins, je m’apprête à voter Marine dans six mois, sans illusion,
        malgré les quelques camarades du Ceres (chevénementistes) qui l’entourent !

        Voyez l’establishment contre Trump (il faut dire qu’il en fait trop !) là bas …
        et imaginez comment ils vont réagir quand Marine fera 35% au premier tour.

        Permettez-moi un petit bisou.

        J'aime

      • nouratinbis 17 octobre 2016 / 14 h 19 min

        Même observation que pour les trois autres…

        J'aime

    • nouratinbis 17 octobre 2016 / 14 h 18 min

      Remarquez, les trois zigomars en question
      je n’appellerai pas ça des présidences de
      droite, je dirais plutôt présidences de
      jean-foutres…La démocratie, que voulez
      vous…
      Baïeta contre vents et marées!

      J'aime

      • Anne 17 octobre 2016 / 16 h 56 min

        Ce sont tous des créatures imposées par les médias, qui les massacrent dès leur élection !!
        C’était vrai pour le p’tit gros, et ce sera le cas d’Ali.
        La tronçonneuse ayant été particulièrement affûtée pour Sarko…

        Au crédit duquel il serait juste de mettre les qques coups de boutoir qu’il a donnés à la superstructure, et la possibilité d’ouvrir des débats totalement tabous jusque-là.

        Ne serait-ce d’ailleurs que par simple goût pour la provocation, si ce n’est par conviction…
        Ce n’est que mon avis, mais je le partage 😉

        Très humbles bisous

        J'aime

      • nouratinbis 18 octobre 2016 / 15 h 40 min

        Sarko est prêt à tout ouvrir et spécialement sa gueule.
        Le problème c’est qu’il n’y a rien qui suit!
        Cela dit il y a des choses, bien sûr, qui font toujours
        plaisir à entendre.
        Bisous de soirée.

        J'aime

  14. René de Sévérac 17 octobre 2016 / 16 h 15 min

    Cher ami et chers tous et toutes,

    J’ai répondu sur Causeur à un article de Marcel GAUCHET dans Figaro-Vox :
    « Pour l’heure, cette primaire sème le trouble dans les esprits plus qu’elle ne clarifie les choix politiques qui s’offrent au pays. »

    A cette analyse primaire (quel culot!), voici mon commentaire:

    Voilà comment bypasser le peuple !
    Les sondages montrent un deuxième tour Peuple contre UE ! Où le Peuple est représente par Marine.
    Mais Cohn Bendit nous explique que le Peuple n’a pas nécessairement raison !
    On reste Démocrate, c’est l’essentiel, mais sans lui, et CB propose aux Anglais de revoter !

    En France, on est encore meilleur : sachant que l’élection se fait au 2ème tour, l’UE pourrait désigner le candidat officiel (UMPS,j’avoue que Macron ferait l’affaire), mais la tradition exige un combat G/D. Il faut donc organiser un avant-premier tour, lui-même organisé en deux tours. Ainsi sont désignés les hérauts qui entreront en lice pour déterminer celui qui éliminera le Peuple tout en prétendant de “gouverner” (terme de principe) en son nom, puisque l’oligarchie de Bruxelles aura cette fonction au bénéfice de l’Etat fort de l’Europe (IVème Reich).
    Et voilà l’entourloupe !

    Salut à cuex qui auront lu !

    J'aime

    • René de Sévérac 17 octobre 2016 / 16 h 16 min

      cuex signifie « ceux ou celles »

      J'aime

    • nouratinbis 18 octobre 2016 / 15 h 42 min

      Il est convenu d’appeler cela « démocratie »…
      Et si en plus Con Bandit s’y met, alors…
      Amitiés.

      J'aime

  15. G.Mevennais 19 octobre 2016 / 17 h 03 min

    Ben je reviens juste du pays nantais (et je vais rester sédentaire pendant 6 mois) et il faut dire que je suis tellement écoeuré, que je n’arrive plus à écrire un com. qui peut présenter un petit quelque chose d’intéressant, d’original ou d’humour. Mille excuses, cher Nouratin, je ne peux que vous promettre d’essayer de me ressaisir, sans garantie d’un résultat positif. Je vais donc conclure, aujourd’hui, par un banal mais sincère merci pour ce billet auquel je souscris sans réserve.
    Amitiés et bonne semaine.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 22 octobre 2016 / 14 h 58 min

      Ne vous en faites pas, vous n’êtes pas le seul, l’heure
      serait plutôt à la morosité.
      Merci à vous et à bientôt.
      Amitiés.

      J'aime

  16. capitaineenzo 19 octobre 2016 / 20 h 29 min

    Tiens au fait sais-tu pourquoi les flics était en sous effectif par rapport aux années précédentes à Nice le 14 juillet, tout simplement parce biencoiffé 1er était en visite privée à Avignon où il est venu ce soir-là gueuletonner avec les artistes du festival. Ce gueuleton méritait une protection sans faille.
    Deuxième info, de villiers a annoncé ce matin sur Europe 1 que nos chers politicards serait prêts à abandonner dans l’avenir des territoires entiers aux musulmans. Dans ces territoires qui se situeraient plutôt dans le sud de la France, la loi islamique, autrement dit la charia pourrait être appliquée. Ce rapport, que Philippe de Villiers s’est procuré, et qui proviendrait des services de renseignement indique que les politiciens français ont déjà préparé la partition du territoire hexagonal au profit de l’islam.
    Cela explique certaines révélations d’Hollandouillette aux 2 journaleux du monde.
    Tu vois je suis content d’avoir ma fazenda bahianaise au cas où il faut se barrer en vitesse. Comme je te l’ai déjà dit il y a une place pour toi.

    J'aime

    • nouratinbis 22 octobre 2016 / 15 h 03 min

      Il est agréable de savoir le chef de l’État en totale
      sécurité, certes au prix de 86 morts et 400 blessés
      mais le Festival d’Avignon, tout de même, quelle belle
      fête de gôche!
      Et puis, il faudra bien leur céder un peu du territoire
      à ces braves Muz…en attendant qu’ils prennent tout.
      Garde moi la place, le moment venu j’arrive!
      Et merci infiniment.
      Amitiés.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s