Vive les hurluberlus!

Vachement compliqué les élections américaines! Entre les grands électeurs répartis dirait-on au petit bonheur la chance, les swing-states, les règles qui varient selon les états, les marges d’erreur des sondeurs et les coups de trafalgar de dernière minute, bien malin qui pourrait aujourd’hui prédire le résultat de l’énorme démocratiquerie qui va se dérouler dans neuf jours sous les yeux abasourdis des Nations subjuguées. Le cru 2016 apparaît, en plus, particulièrement gratiné, les deux protagonistes atteignent des niveaux encore inégalés sur l’échelle du pittoresque saugrenu, la candidate démocrate ayant dores et déjà fait preuve, ès qualité de secrétaire d’état sous Obama, de sa très profonde nullité, le républicain n’ayant pour sa part prouvé autre chose que sa capacité à faire fructifier l’entreprise familiale, ce qui n’est tout de même pas si mal et de son aptitude à faire le clown à la télévision, ce, qui pourrait bien lui servir en tant que Président des States. Cependant les media s’acharnent à sur-vendre la première tout en dézinguant systématiquement le second, alors qu’à l’inverse l’infaillible méthode du Professeur Lichtman- lequel depuis les années 80 annonce à chaque fois, et sans jamais se louper, le nom du futur président quinze jours à l’avance- prédit cette fois-ci le succès du gros rouquemoute. A titre de contrefeu la dame Obama, la First-Lady pour quelques jours encore, se voit contrainte de payer de sa personne dans les shows électoraux de la pauvre Hillary. Ainsi la mère Michelle (qui semble n’avoir rien perdu…l’eusses tu cru?) gigote-t-elle sur les planches presque aussi joliment que Beyoncé, la petite copine de Barack-Hussein,  se répand en embrassades et autres démonstrations d’amitié pour celle que ce dernier descendit en flammes à l’occasion des primaires de 2008, elle va même jusqu’à proférer des aphorismes du style « quand ils s’abaissent nous nous élevons » dont la navrante platitude n’empêche nullement les media de les qualifier de traits de génie… on ne prête qu’aux riches, n’est-ce pas?
Bien embarrassé après avoir, sans doute un peu prématurément, prédit l’échec de l’ineffable Donald (voir https://nouratinbis.wordpress.com/2016/10/16/bob-dit-lane/) j’ai cru bon de m’en ouvrir à l’ami Hank Hulley, dont la finesse en termes d’analyse politique amerloque  ne vous aura sûrement pas échappé…et la finesse chez ce mec-là, s’il s’en trouve un peu quelque part ça se voit tout de suite!

« Non, me déclare le susdit, elle n’a pas encore gagné, l’old bitch! Avec les casseroles qu’elle se trimballe les braves gens commencent à avoir des doutes, c’est le moins qu’on puisse dire.  Beaucoup réfléchissent encore… D’accord les bobos et les pédés voteront toujours Clinton mais ça ne constitue tout de même pas l’essentiel de la population, holly shit! Après tu trouves les blacks, les latinos, tous ces fucking parasites qui voteront…ou pas, mais qui se font dessous à l’idée de voir arriver Donald à White House. Le reste, je veux dire les gens normaux, les Américains quoi, se rangeront très majoritairement du côté de Trump. Même les femmes, tu sais, parce qu’après tout, on dira ce qu’on voudra mais il n’a jamais violé personne le tordu, dans le cas contraire ça se saurait, fais confiance.
« En revanche la mère-Tapedur, elle, on peut dire qu’elle les collectionne! Déjà les fréquentations: regarde un peu le jules de sa grande copine Huma Abedin, là, celui à cause de qui Hillary vient de se refaire gauler par le FBI, Anthony Weiner il s’appelle; alors attends un peu, hein, l’individu, bien connu pour faire circuler sur le web des photos de sa bite en gros plan, se trimballe une sale affaire de sexting avec une gentille adolescente et devrait logiquement se retrouver au trou d’ici peu. Pour simplifier on pourrait lui déceler une sorte de prédilection pour les obsédés sexuels, à la candidate démocrate, rien que son mari, tiens, avec le palmarès de bloody bastard qu’il trimballe et dont personne ne connaît réellement l’étendue, il pourrait postuler pour le Fucking-Nobel… faudrait l’inventer rien que pour lui, ce prix-là, il se retrouverait face à des grosses pointures comme votre espèce de jewish enflammé du Sofitel, comment déjà? Oui, celui que tu surnommes Minou la Tringlette, tu vois le niveau, pas vrai? Donc finalement en comparaison le camarade Trump afficherait presque une vie sexuelle de chaisière d’église…enfin j’exagère à peine…
« Mais naturellement ces histoires de cul pèsent peanuts en comparaison des soupçons de corruption qui la plombent depuis longtemps déjà et qui ressortent à l’approche de la grande échéance. On en apprend des tonnes depuis quelques temps sur le pognon ramassé par l’intermédiaire de la Fondation Clinton quand elle magouillait dans les Affaires Étrangères…   étrangères mais pas étranges, tout ce qu’il y a de plus mafieux, juste! Coca-Cola, Dow Chemical, Alibaba, notamment, tout ce beau monde a craché gros dans le bassinet clintonesque pour se voir arranger les petits papiers dans des combines de haute voltige. Une véritable pompe à fric qui ne s’est calmée qu’une fois la mère Hillary débarquée de sa fonction pour cause de désastre. Mais les petits arrangements entre amis remontent à bien plus loin, au temps de la présidence de ce cher Bill, les généreux donateurs qui ont bénéficié d’une invitation dans la « Lincoln Bedroom » de White House ne risquent pas de l’oublier, le compte en banque du couple infernal non plus. Ces gens se sont de tout temps comportés en prédateurs de grande savane, personne ne saurait évaluer la fortune ainsi constituée ni dire précisément où elle se trouve planquée mais, crois moi, c’est du lourd!
« Et puis, bien sûr, cerise pourrie sur le gâteau empoisonné, il reste le plat de résistance, l’affaire des e-mails. Alors là, franchement, on navigue dans le bizarre. Pourquoi la donzelle évitait-elle soigneusement de traiter ses communications du State Department par l’intermédiaire du système officiel hyper-sécurisé? Bizarre, non, d’autant que c’est absolument obligatoire sous peine de poursuites pénales… En tout cas, au FBI ils n’avaient jamais avalé qu’on leur arrête l’enquête, maintenant ils la reprennent, je te le garantis et ils ne lâcheront plus le morceau; ils iront la chercher jusqu’à la Maison Blanche si jamais elle se retrouvait présidente…m’est avis que la probabilité s’éloigne: deux procédure d’impeachment dans la même famille ça relèverait du surréalisme! Même les probabilités plaident en faveur du père Donald…
« Pour tout te résumer, finalement, c’est très simple, en dehors des défauts personnels des deux candidats qui devraient de toute façon leur interdire l’accès à la fonction suprême, mais ça nous n’y pouvons rien, cette élection c’est un fabuleux raccourci du dilemme actuel de l’Occident, elle va se jouer entre ceux qui acceptent, au nom de leurs principes, de leurs valeurs et bien souvent aussi de leur intérêt personnel, de nous laisser étouffer par les hordes d’envahisseurs… et les autres.
« C’est crucial, pas vrai? Mais si tu veux mon avis, old piece of trash, y a rien de fait et ça se gagnera dans un mouchoir, au coup de pot…un peu de patience, les jours passent tellement vite, le temps de lâcher une caisse ou deux et on sera fixés… Allez, à plus et bonne bourre dear frog! »

La finesse, comme je vous disais… En attendant nous n’en savons guère plus, vu la partialité du bonhomme. Quoique finalement nous ne soyons pas, en effet, à l’abri d’une surprise. Qu’est-ce qu’on rigolerait, dites donc, avec ce trublion comme président des Etats-Unis…et puis ça nous changerait drôlement de toute cette bande de bonnets de nuit que nous nous farcissons à longueur de temps ne serait-ce qu’ici, en France. Pas un pour relever l’autre, tout du terne et de l’insipide! Sarko qui promet de voter Hollandouille et Vallsounet qui couvre ce dernier d’opprobre et d’infâmie! Et les autres, alors, les Juppé, les Fillon, les Le Maire et consorts, tous plus plats et plus incolores, une véritable compétition de cloportes enrhumés. La déliquescence et la débandade, pas une individualité qui ressorte un peu de la grisaille ambiante… je en vous parle même pas de la Gauche, de toute façon, ceux-là, fussent-ils brillants et bien astiqués comme un Macron, je m’en foutrais complètement vu qu’au bout du compte ils se révèlent toujours nuisibles voire nocifs, c’est dans leur nature, que voulez vous, ça remonte à la nuit des temps, déjà quand on les appelait huguenots ou parpaillots … enfin moi c’est ainsi que je vois les choses hein, et puis dans le genre partial je pourrais bien rendre des points au sieur Hulley, faut reconnaître! Mais à ceux qui s’en offusqueraient, vous imaginez bien ce que je dirais, pas vrai?
En tout cas, voyez vous, ne serait-ce que pour changer un peu de braquet, comme on dit en cyclisme, si un hurluberlu du calibre de Donald se pointait en plein marigot politicard style Médor dans le jeu de quilles, ça nous ferait un bien fou. Hélas, nous avons, nous autres, la démocratie verrouillée et nos rares milliardaires ne se montreront jamais assez stupides pour aller s’enliser dans pareil tas de fumier. Sans compter que le potentiel de nos grands chefs élus du populo s’est drôlement restreint depuis quelques années. En gros il ne reste plus au Président que ce pouvoir de repentance en vertu duquel il peut à sa guise présenter tous azimuts les excuses de sa République, pouvoir dont notre Grotoumou national vient encore d’user en faveur des Tziganes…bon, moi je veux bien mais il faudrait aller jusqu’au bout du raisonnement, faire amende honorable vis à vis de tous les baisés du Système,  de ceux qui subissent les conséquences effroyables des politiques de gribouille conduites par tous ces prétentieux incapables depuis quarante ans…nous autres, en somme, et surtout nos descendants!
Vive les hurluberlus!

Que tous les Saints vous bénissent, sans toutefois vous faire le nez comme j’ai la cuisse!
Bonne semaine à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

51 réflexions sur “Vive les hurluberlus!

  1. PR CALGUÈS 30 octobre 2016 / 17 h 58 min

    C’est sûr qu’un dessin animé genre  » Donald Président », ça mettrait un peu de piquant dans notre vie monotone … Ça nous changerait de Blanche Neige !
    Qué carnaval ces Américains !
    Baïèta.

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 18 h 21 min

      Oui, un vrai carnaval mais au moins, eux, ils ont la
      démocratie rigolote…nous autres on a juste les sept
      nains de la Primaire de la Droite et du Ventre-Mou!
      Baïeta.

      J'aime

  2. grainsdesel 30 octobre 2016 / 18 h 02 min

    C’est quand même un peu fort de roquefort, entre les élections chez l’oncle Sam et le charivari des primaires en Gaule (pas de quoi en avoir une érection) d’autant qu’on ne sait plus (malgré la Toussaint) à quel saints se fier et même le beaujolpif nouveau risque de manquer de cuisse et de fleur d’oranger pour épouser l’idée que comme dab on ne change pas les habitudes qui nous ont maintenu les naseaux au ras de la ligne de flottaison, d’autant que le tsunami venu de la merde méditerranée il va falloir s’habituer à y barboter.
    *Bien amicalement avec au passage une « René » aux dames…!
    Nota Bene : Que Monsieur de Séverac n’en prenne ombrage, mais par ces temps d’avant Noël il est bon de partager

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 18 h 26 min

      Ou, la-la, gaffe à ne pas trop piétiner les plates-
      bandes (je te la souhaite bien plate!) de M. de
      Sévérac…d’ici qu’il t’envoie ses témoins…
      Et si même le beaujolpif nouveau manque de cuisse,
      alors…
      Accrochons nous, y a du clapot!
      Amitiés Suri.

      J'aime

    • René de Sévérac 30 octobre 2016 / 18 h 33 min

      Voir passer son nom dans le domaine public, ça flatte !
      A propos de Monsieur de Sévérac, j’imagine toujours Léonard apostrophé sous Monsieur de Vinci !
      Sans rancune Graindesel et Amitiés (pas de bisou 🙂 )

      J'aime

      • nouratinbis 30 octobre 2016 / 18 h 48 min

        Léonard, toutefois, ne distribuait pas de bisous
        aux dames vu qu’il était pédé comme un phoque.
        Ça change un peu la donne, non?

        J'aime

  3. capitaineenzo 30 octobre 2016 / 18 h 11 min

    Tu vois, hier je discutais avec des amis qui me disaient que ses petits-enfants, à l’école en Corse, n’osaient pas montrer leur préférence pour Trump, et surtout ne pas aborder le sujet des migrants de peur de se voir traiter de racistes. Même chose pour ma fille qui est dans une école privée et qui n’aborde jamais le sujet sujet ainsi que celui des migrants. Les professeurs ont semble t’il des directives pour faire du bourrage de crâne à l’école et même sur les élections aux USA. En zappant cet après-midi, je tombe sur Stade 2 et bien même à Antenne 2 les journalistes sont ravis. Tu te rends compte il y a des clubs de football qui ont doublé en Allemagne le nombre de licenciés, grâce aux MIGRANTS. Tu vois, il suffit de voir les choses du bon côté, c’est simple, l’identité heureuse, quoi!!
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 18 h 30 min

      J’ai les mêmes informations, on formate nos enfants
      à l’antiracisme obligatoire et à l’antitrumpisme
      accessoire… ce n’est pas nouveau dans l’Education
      Nationale qui a toujours fait sa propagande mais
      c’est plus ennuyeux dans le privé, en somme on nous
      le coupe, c’est plus sûr comme ça!
      Tant mieux pour les clubs de foot…et le commerce
      du shit.
      Identité heureuse!
      Amitiés.

      J'aime

  4. Gérard 30 octobre 2016 / 18 h 20 min

    Il y a tout de même une sacrée analogie entre les zélections amerloques et les zélections françaises, par exemple les républicains (amerloques) qui voteront pour la candidate dite « démocrate » parce qu’ils n’aiment pas Donald, et Sarko qui voterait plutôt pour Culbuto que pour Marine, parce qu’il a en partie – ou tout au moins affiche – les mêmes idées qu’elle .
    Vous me direz que Culbuto aussi, il trouve qu’il y a trop d’immigrés, et pas que des bons. Le seul avantage qu’il doit leur trouver, c’est qu’après leur naturalisation ils seront prêts à voter pour lui – et c’est ça qui compte, après tout, n’est-ce pas ? La France, il s’en foutent tous, tant qu’il reste quelques franchouilles pour travailler à payer leurs indemnités d’élus ou leurs allocations sociales, c’est tout ce qui les intéresse.
    Alors amitiés à tous (sauf aux intrus qui viendraient nous narguer ici) et la bise aux dames, comme il se doit.

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 18 h 42 min

      On nage en plein paradoxe mais c’est la
      démocratie qui veut ça.
      Culbuto, lui, il essaie de concilier, c’est
      son truc, alors il louvoie…et puis s’il
      n’est pas trop con, sait-on jamais, il doit
      se dire que perdu pour perdu…
      Amitiés.

      J'aime

  5. elba 30 octobre 2016 / 18 h 28 min

    Ah, les sagas américaines ! Après « Dallas », nous avons Washington. Et il s’agit toujours de mensonges, d’argent ou/et de sexe. Ca ne s’arrange pas : autrefois, je trouve, les gens avaient plus de retenue que ça. Même si cela ne changeait rien aux mensonges, à l’argent et au reste.
    Bien triste, surtout comme vous le dites, pour nos descendants. Nous avons eu tout de même la chance, notre génération « baby-boom », de vivre dans un pays relativement en paix pendant plus d’un demi-siècle. Ce dont ne peuvent hélas pas se targuer pas mal de gens, comme les palestiniens, par exemple. Et tant d’autres !
    Personnellement, je vous dirais qu’en ce qui concerne le cher pays de mon enfance, je commence déjà à en avoir assez des pré-élections (on dit « primaires », non ?) Tous ces bla-bla (c’est comment, au pluriel, ce truc ?) dont on nous rebat les oreilles, et qui sont, soit des attaques contre les uns ou les autres, ou encore des mensonges éhontés auxquels on n’a même plus tendance à croire.
    On nous laisse déjà, six mois avant, le choix entre la peste et le choléra. Pas drôle !

    Je vais faire une petite parenthèse, pour dire que vous devriez insuffler gentiment à votre ami Hank qu’il a tout de même un langage qu’il devrait travailler un peu. 😉 … Et puis, merci pour le « Dieu vous bénisse » et la suite : comment vous savez que j’éternue sans cesse en ce moment, et que ma belle soeur, une gentille fille, me gratifie toujours d’une suite différente de la vôtre ? A savoir qu’elle souhaite que mon nez…

    Plein de bisous, et merci pour cette nouvelle page de Nouratin-hebdo. ♥
    J’allais oublier : un bisou à René et à tous ceux/celles qui passeront ici… 🙂

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 18 h 46 min

      Oui, nous avons eu beaucoup de chance, seulement
      au lieu de faire fructifier le capital nous l’avons
      dilapidé…quand je dis nous, je veux parler de la
      bande de soixante-huitards qui ont conduit le bal
      depuis quatre décennies, nous autres n’avons fait
      que suivre, c’est déjà très dommageable.
      Bon j’essaierai de faire la leçon à ce vieux Hank…
      J’entends déjà la bordée d’injures…
      Des tas de bisous.

      J'aime

    • René de Sévérac 30 octobre 2016 / 18 h 46 min

      Chère Elba,
      « je commence déjà à en avoir assez des pré-élections » : permettez-moi de vous expliquer (pardon !)
      Les règles définies par de Gaulle visaient une élection à deux tours;
      or le deuxième tour est fixé le candidat de l’establishment (UMPS) contre celui du peuple (Marine).
      Il eût donc suffi de désigner e candidat UMPS (Macron), mais le peuple est familier (et friant) du combat D/G:
      et comme des deux côtés, pour laisser le pouvoir à Merkel (au nom du IVème Reich), les primaires (à deux tours) s’imposent ! D’autant que tout le monde peut jouer à ce jeu de massacre : déjà Duflot a été déquillée !

      Un bisou !

      J'aime

  6. Boutfil 30 octobre 2016 / 19 h 04 min

    Sacré Hank, qu’il ne change rien surtout !
    pour le reste comme tu le sais nous vivons en pleine  » jungle » depuis l’été, on dirait que d’un seul coup ils veulent faire le ménage, mais personne n’y crois, on les collent où le 3000 où 5000 selon les sources ? et les blablabla n’y changeront rien , ils sont tous plus menteurs et escrocs les uns que les autres
    merci à René pour ses bisous, et je les partage bien volontiers avec les copines et copains
    et pour toi des GROS bisous

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 19 h 16 min

      Oui on voit ça à la télé…et comme on les connaît
      on multiplie par cent. C’est affreux!
      Je commence à me demander comment ça va finir, mal,
      très mal ou épouvantablement mal…
      Je ferai la commission à Hank Hulley, ça lui fera
      plaisir.
      GROS bisous à toi aussi

      J'aime

  7. elba 30 octobre 2016 / 19 h 07 min

    René, merci de votre « éclairage » bienvenu, puisqu’avec le changement d’heure il fait noir très tôt à présent.
    Cadeau pour vous, si vous ne l’avez pas déjà vu, toujours à propos du même sujet. Il se débrouille pas si mal question humour, le Donald. J’avoue avoir souri par moments :

    La musique est bien appropriée, je trouve. 😉

    PS – Duflot, elle n’avait aucune chance d’entrer en lice, de toute façon… simagrées que tout cela ! 😉

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 19 h 36 min

      Il est très amusant Donald, même quand il le
      fait exprès!
      C’est très sympa ce genre de truc, les Amerloques
      sont gens civilisés!
      Gros bisous.

      J'aime

    • Souris donc 30 octobre 2016 / 19 h 41 min

      De l’autodérision, bravo. Et des bouffons politiques, on en a connus. Sauf que ça a mal fini. Les Brejnev, Andropov, surtout Khrouchtchev. Et Eltsine

      J'aime

  8. Onfékomen 30 octobre 2016 / 19 h 24 min

    Bonsoir à tous,

    J’ai quitté Paris et tout le Bataclan, me voilà à la campagne. Il a fallu un certain temps avant d’être connectée. Les nouvelles me sont parvenues par bribes, il faut bien dire que je ne suis pas allée les chercher.
    Donc Trump. J’aimerais assez qu’il soit élu. Je n’ai pas plus confiance en lui qu’en un autre mais, sa présence à la White House ressemblerait tellement à un pied de nez que j’en ris d’avance.

    Capitaine Enzo a abordé le sujet de l’éducnat. Ma fille est en terminale L.
    Lire : Gide, le Journal des faux-monnayeurs et les Faux-monnayeurs, regarder le film Oedipe Roi ou Reine tant qu’on y est de Pasolini. Tous deux sont homosexuels est-ce un hasard ?
    L’histoire de la guerre d’Algérie est expliquée façon socialo, propagande et désinformation, parfois omission.
    J’ai entendu ma fille murmurer en travaillant : « ha non, ça je ne peux pas l’écrire, c’est pas dans le sens du cours… »

    Des bises à tous, ravie de vous « revoir »

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 19 h 43 min

      Quel plaisir, je croyais vous avoir perdue!
      Une fille élève de terminale, il faut faire
      attention, allumer des contre-feux, expliquer
      les choses, faire entendre l’autre son de cloches,
      en somme, ne pas l’abandonner aux mains des
      gauchiards de l’EN, se serait trop dommage.
      Plein de bises!

      J'aime

      • Onfékomen 31 octobre 2016 / 8 h 01 min

        Les contre-feux sont allumés, les discussions d’autant plus intéressantes qu’elle est passionnée d’histoire. Elle a la chance d’être entourée de personnes qui ont la même passion et une bibliothèque fournie.
        Cette jeune tête de 17 ans a appris, depuis la classe de 3ème, le dissimulation de ce qu’elle sait. Elle répond à ce qui lui est demandé dans le cadre de l’examen. Le reste, elle le développera plus tard.

        Merci pour vos textes-friandises-acidulées

        J'aime

      • nouratinbis 31 octobre 2016 / 9 h 08 min

        Friandises acidulées c’est charmant, cela me
        va droit au coeur, merci.
        Quant à la petite, l’essentiel est qu’elle
        garde sa curiosité et sa liberté intellectuelle,
        pour le reste, dans la vie il est important de
        savoir dissimuler, les imbéciles n’y voient que
        du bleu.
        Bises.

        J'aime

    • Anne 1 novembre 2016 / 18 h 23 min

      Et encore, l’illuminée « bien formatée » de l’EN a dû renoncer à sa volonté d’indiquer l’orientation sexuelle des écrivains et autres célébrités étudiées dans les manuels scolaires…
      Mais çà viendra : on est progressiste ou pas ? (Ne parlons pas des programmes d’histoire et d’économie, de quoi avoir des poussées d’eczéma massives ;)).
      Amitiés

      J'aime

  9. René de Sévérac 30 octobre 2016 / 19 h 53 min

    A nous deux, Nouratin.
    vous laissez la parole à cet en.cu.lé (pardon aux dames) d’Hank Hulley.
    Terminons de manière plus décente :

    Donald est un américain (on ne peut le lui reprocher), a priori il m’est antipathique mais l’antipathie qu’il suscite dans l’establishment me le rend a posteriori sympathique. Décortiquons modestement son programme :au delà de la démagogie (nécessaire la-bas comme ici), je note que Trump est suivi par le peuple sur l’immigration (des latinos +ou- cathos, et issus de la population amérindienne), mais ces gens ne vont pas porteurs d’un monde social (charia) comme chez nous.
    Par contre, il est vraiment un nouveau langage sur la Russie et Poutine, et reste étonnamment hostile à ce que les USA soit la police du monde ! J’en déduis (peut-être à tort) qu’il ne sera pas le promoteur du Nouvel Ordre Mondial (dont l’UE est le prototype) ! Bref, ce gus a beaucoup de qualités … et une jolie femme !

    En France, sa propagande est menée par Evelyne Jouslain … qui est aussi une jolie femme.

    Voir élu un « populiste » quel vent de fraîcheur sur notre vieux continent !

    Amitiés … et le bisou aux dames.

    J'aime

    • nouratinbis 30 octobre 2016 / 22 h 41 min

      Celui qui sait s’entourer de jolies femmes ne peut
      être totalement mauvais…ce sacré Donald pourrait
      bien remettre pas mal de pendules à l’heure…si les
      autres le laissent faire.
      Cela dit, vous êtes un peu dur avec Hank Hulley, il
      est mal embouché mais plein de bon sens, c’est mieux
      que le contraire.
      Amitiés.

      J'aime

      • grainsdesel 31 octobre 2016 / 9 h 48 min

        Euh! Comment? : […mal embouché…] où, j’ai oublié les cours d’anatomie, mais avec un nom pareil au minimum il est mal débouché, faute d’avoir été mal débauché…!
        Bon, ce que j’en dis, il faudra pousser l’exploration plus en avant.

        J'aime

      • nouratinbis 31 octobre 2016 / 9 h 52 min

        Mal embouché mais bien débouché, si tu préfères…
        De toute façon, en tant qu’Amerloque il peut
        porter son nom sans trop surveiller ses
        arrières.
        Ne poussons pas plus!

        J'aime

      • René de Sévérac 31 octobre 2016 / 10 h 21 min

        En effet, Hank Hulley n’est pas un … comme j’ai dit !
        Je regrette mon propos, « il est mal embouché mais plein de bon sens, c’est mieux que le contraire ».
        En effet, présentez-lui mes excuses !

        Amitiés réitérées.

        J'aime

      • nouratinbis 31 octobre 2016 / 12 h 03 min

        Ne vous en faites pas, il le mérite un peu
        quand même…et il n’est pas du genre à se
        vexer pour si peu.
        Re-amitiés.

        J'aime

      • elba 31 octobre 2016 / 12 h 13 min

        En fait, Nouratin, sous des dehors très « outre-Atlantique » de par son patronyme, votre ami Hank est franchement très gaulois ! Même si certains de ses mots écorchent un peu mes (chastes ;)) oreilles, il me plaît bien, ce gars !
        🙂

        J'aime

      • nouratinbis 31 octobre 2016 / 12 h 53 min

        Il s’est un peu amendé en passant par chez nous,
        mais de toute façon dans le Missouri on ne mâche
        pas ses mots…et d’ailleurs je l’ai inventé pour
        ça…

        J'aime

  10. G.Mevennais 31 octobre 2016 / 7 h 08 min

    Ah, ce qui se passe aux USA n’est que la suite logique de la décrépitude intellectuelle et morale qui s’est généralisée et qui poursuit sa route, plus ou moins, dans tous les pays dits occidentaux. En un mot, tout ce foutoir n’est que le miroir de notre décadence et nos politiciens nous ressemblent (comme nos flics, profs etc..). Quand je dis « nous », il s’agit de nos sociétés, bien évidemment, après, il y a les individualités mais, de toutes façons la majorité, large, des peuples, est responsable de ce qui arrive. J’estime, depuis longtemps déjà, avoir eu de la chance de vivre « à mon époque » car l’avenir et à tous les niveaux ne paraît pas « réjouissant ».
    Pour finir, j’adore vos personnages et si « Hank » a un langage fleuri, c’est qu’il sait se mettre au véritable niveau de ceux, peu ou prou, qui aspirent à nous représenter.
    Amitiés et bonne semaine cher Nouratin.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 31 octobre 2016 / 9 h 05 min

      Bien d’accord avec vous, je crois qu’à partir du moment
      ou tout devient facile, l’humanité perd à la fois le
      sens de l’effort et celui du danger, ce qui donne peu
      à peu une sorte d’abrutissement généralisé. Quelques
      spécimens rares dans le genre de Hank, continuent à
      voir les choses telles qu’elles sont…nous aussi, je
      crois.
      Amitiés.

      J'aime

  11. Pangloss 31 octobre 2016 / 9 h 03 min

    Faire amende honorable envers tous les baisés du système, ça me rappelle cette formule: « Prolétaires de tous les pays, pardonnez-nous! »

    J'aime

    • nouratinbis 31 octobre 2016 / 9 h 24 min

      Eh oui, elle n’est pas mal non plus celle-là.
      Le problème c’est que pour pouvoir se repentir
      il est nécessaire d’avoir, au préalable, fait
      une saloperie.
      Amitiés.

      J'aime

  12. Anne 1 novembre 2016 / 18 h 06 min

    Bonjour à tous, après un petit séjour chez le Grand Benêt du Béarn pour la Toussaint (trop biens ces Palois, Bayrou après Labarrère, au moins n’ont-ils rien contre les handicapés…).

    Alors, House Of Cards…Un mien ami, compatriote de l’irrésistible Hank, pense aussi que l’élection peut se faire dans un mouchoir. Apportant ces précisions : les votes Black et Latino sont loin d’être tous acquis à Hillary :
    Les Latinos installés n’ont pas envie d’une frontière passoire qui les desservirait.
    Et les Blacks, contrairement à ce que nous rabâchent nos désinformateurs professionnels, constituent maintenant une classe moyenne et sup’ très importante, pas du tout satisfaite de ce qui se passe dans les cités et de l’image que cela renvoie de leur communauté ; ils n’auraient donc rien contre la manière forte pour en venir à bout.
    Et ceux-là se déplacent plutôt dans les urnes.

    Reste le problème des grands électeurs, la poutre démocratique US (avec le grand b…azar des votes multi-scrutins et sur machines !!!)….
    Ce qui est sûr, c’est qu’entre ces deux hurluberlus, la plus pourrie et dangereuse est de loin la mère Hillary qui va nous mettre fissa le feu à la planète, à défaut de l’avoir ailleurs.

    Au moins le spectacle est croquignolesque (enfin, navrant à ce niveau mais illustrant tellement bien la fin de notre civilisation occidentale), et quel que soit le résultat il risque d’y avoir du sport ensuite !

    Quand on pense que la meilleure blague de notre campagne sera peut-être celle de Sarko votant Culbuto plutôt que Marine : franchement après cette énième saillie, et même à reculons, le vote « utile » aux primaires me pose un sacré problème….

    Gros bisous éléphantesques Nouratin (pléonasme, mais le sujet décide ), amitiés et bises à tous et toutes, sans oublier Hank !

    J'aime

    • nouratinbis 1 novembre 2016 / 22 h 06 min

      Oui, la fin de notre civilisation occidentale,
      c’est bien ça. Pas drôle, c’est la seule qui
      tenait vraiment la route mais bon , faut se
      faire une raison, comme pour tout…
      Espérons tout de même que Donald gagnera, rien
      que pour voir les tronches des bien-pensants.
      Moi aussi le vote utile à la primaire me
      perturbe un peu…
      Bises de la part de Hank et bisous gigantesques
      de la mienne.

      J'aime

  13. capitaineenzo 3 novembre 2016 / 10 h 17 min

    Finalement on assiste au même phénomène aux Etats-Unis et en France, les média pèsent très fort sur l’élection. Tout le monde sait qu’en France l’élection va se jouer lors de la primaire de la droite, il faut absolument faire passer Ali Juppé. Aux USA, même topo, voilà ce qu’un ami m’a dit; »Il suffit d’être sur place et d’assister à un des meetings de Trump dans un stade et de participer ensuite à une réunion de Clinton dans une salle à moitié vide. Les américains ont choisi et depuis longtemps ». Si le FBI aux Etats-Unis sortent des affaires sur Clinton, comme les RG en France commencent à nous alerter sur la partition d’une partie de la France au profit de l’Islam par certains politiques mous de gauche comme de droite, c’est qu’il y a danger pour la démocratie . En espérant qu’il reste suffisamment de gens non contaminés pour mettre à la porte tous ces gauchos bobos. Amitiés

    J'aime

    • nouratinbis 3 novembre 2016 / 15 h 11 min

      Oui c’est assez incroyable parce que jamais cela ne
      s’était vu de façon aussi évidente.
      Espérons, comme tu dis, faudrait même prier!
      Amitiés.

      J'aime

      • René de Sévérac 3 novembre 2016 / 15 h 36 min

        « faudrait même prier ! »
        Cela fait longtemps que je vous le recommande !
        Mais je pense que la loi préalable est nécessaire, sinon il s’agit de pure superstition !
        Regardons le athées autour de nous, leur FOI semble INÉBRANLABLE.

        A dimanche prochain, après la messe. 🙂

        J'aime

      • elba 3 novembre 2016 / 15 h 42 min

        Je prie pourtant, René. Mais Dieu doit être sourd, sans doute. Au mieux, il fait la sourde oreille.
        Je viens de visionner une petite vidéo qui m’a fait bien plaisir. Une petite claque à Juppé :

        Preuve que tous ces gens-là ne sont que des marionnettes qui changent d’avis selon l’air du temps (et la volonté de leurs maîtres.)
        Bisatous.

        J'aime

      • René de Sévérac 3 novembre 2016 / 16 h 04 min

        « Dieu doit être sourd » … oh que non, c’est vous, chère Elba; qui n’entendez pas sa réponse !
        a moins que vos exigences soient hors de prix;

        Pour l’anecdote, en 2013 avec l’annonce de mon cancer du pancréas (ne répétez pas, ça reste entre nous),
        je lui demande une place à sa droite (vous voyez le péché d’orgueil !),
        – « il faut que t’en chie encore »,
        – « Seigneur, quel langage : m’écriais-je !
        – « Je m’adapte au discours dominant; le rap ! »

        Vous voyez qu’l n’y a pas que Don Camillo …

        Un bisou.

        J'aime

      • elba 3 novembre 2016 / 16 h 40 min

        Je n’ai pas d’exigence envers Dieu, René. Uniquement des suppliques.
        Et vous avez peut-être raison, elles doivent être « hors de prix », puisque journellement je lui demande que cessent les guerres et la torture (entre autres.) Et que guerres et tortures ne s’arrêtent jamais.
        S’il ne faisait pas la sourde oreille, il pourrait envoyer son Esprit Saint dans le coeur de ceux qui fomentent les guerres et dans ceux qui torturent leur prochain. Mais non ! Soit ça l’amuse de nous voir nous entretuer, soit il lui faut un sonotone.

        Vous concernant, je crois bien que depuis le temps, la place à sa droite doit être sérieusement engorgée. N’y comptez pas trop. 🙂
        Finalement, je crois bien qu’il pense comme il vous l’a dit : que nous devons en ch..r encore (vrai qu’il a un foutu langage, tout de même !) pendant des lustres. Nous tous. Sauf, peut-être, les potes de Satan qui le servent si bien sur terre.

        Mince alors ! Vous aussi vous êtes agressé par ce fichu crabe ? J’ai l’impression de ne voir que ça autour de moi. Et comment va Madame de Séverac ? Bien, je l’espère de tout coeur.

        Plein de bisous z’aussi. (même si je vois après coup que vous ne m’en avez fait qu’un seul… ;))

        J'aime

      • René de Sévérac 3 novembre 2016 / 17 h 35 min

        Juste un mot de plus :
        « Et comment va Madame de Sévérac ?  »

        Bien … pour ce qui est de sa rechute du cancer du sein :
        pour l’anecdote, elle a été opérée (en ambulatoire) pour éliminer les résidus de cancer le 18.décembre.
        Les progrès de la chirurgie sont phénoménaux : ayant déposé la belle le vendredi après-midi,
        je suis venu lui rendre visite (avec mon fils) vers 18 heures, elle était ravissante …
        (rien à voir avec l’opération de juillet 2000) et je l’ai récupérée le samedi matin !

        Les femmes devront se mettre en tête que la longévité de leur genre va se réduire du fait
        de la consommation de médicaments (pilule) qui trouble leur métabolisme

        Seront-elles capables d’être des hommes ?

        Bisou tout de même.

        J'aime

      • elba 3 novembre 2016 / 17 h 51 min

        Je suis contente de savoir que tout va pour le mieux pour votre dame. 🙂

        Vous m’interpellez un peu avec cette phrase, René : « Seront-elles capables d’être des hommes ? » Selon moi, les femmes resteront des femmes…et les hommes, des hommes (malgré tout le foin qui est fait actuellement sur le sujet du ‘gender’.) Pourquoi dites-vous cela ?

        J'aime

  14. René de Sévérac 3 novembre 2016 / 17 h 40 min

    Un mot de plus :  » que cessent les guerres et la torture » …
    je vous avais avertie, vous priez pour que « l’homme ne soit plus homme et libre ».
    C’est hors de prix : une prière d’athée … ou de naïf ou de femme !

    J'aime

  15. René de Sévérac 3 novembre 2016 / 17 h 54 min

    Réflexion faite :
    « Esprit Saint dans le cœur de ceux qui fomentent les guerres et dans ceux qui torturent leur prochain ».
    Moi qui m’inquiète de peu d’influence de l’Esprit Saint sur le conclave,
    vous voudriez qu’il irrigue la conscience du gus qui a passé la lame à travers la gorge du Père Hamel ?

    Anecdote connexe :
    un camarade virtuel évoquant ce genre de désir, m’apostrophe :
    – « vous les chrétiens devriez sauter sur votre prochain et le couvrir de baisers »
    ni une ni deux, je dégaine mon clavier (plus vite que mon ombre) :
    – « c’est ce que je fais, mais (nobody’s perfect) je me limite aux dames ! »

    La nuit tombe bonsoir !

    J'aime

  16. René de Sévérac 3 novembre 2016 / 18 h 05 min

    « Pourquoi dites-vous cela ? »
    Parce que je suis déçu du genre féminin !
    Après un demi-siècle d’expérience conjugale …

    Mon fils (45 ans) a fait les 100 km de Millau (en vélo) pour assister mon ami qui l’a fait à pied
    (il s’agit d’un pari dont l’issue positive était de l’inviter convoler en mariage).
    Après que Géraldine lui ai fait quatre garçons, voilà un excellent happy end !

    Je me confesse un peu trop. Bisou !

    J'aime

  17. Onfékomen 4 novembre 2016 / 23 h 53 min

    René de Séverac votre foi de charbonnier, enclin aux dames me plaît beaucoup.
    Elle me fait rire.
    La Joie est le meilleur signe de la foi.

    J'aime

    • René de Sévérac 5 novembre 2016 / 9 h 30 min

      Charbonnier, vous vous trompez …
      Mais j’en discute souvent, mais avec les dames uniquement

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s