Ça rime à quoi, ça, Pénélope?

En attendant, tous ces gros futés médiatiques qui prédisaient un repli stratégique de Trump, lequel, prétendument, ne se trouverait jamais en mesure d’appliquer son programme, se sont encore une fois foutu le doigt dans l’œil jusqu’à s’en perforer le slip. Ils n’ont pas de chance, les folliculaires, avec le camarade Donald, depuis le début ils se plantent à chaque coup et dans les grandes largeurs, des Primaires jusqu’à l’investiture en passant par l’élection proprement dite, le morceau de bravoure. Nous allions voir, n’est-ce pas, le Congrès ne manquerait pas de lui calmer les ardeurs à ce gros cochon, et, confronté aux réalités objectives, il allait ramener ses prétentions à plus juste mesure… Nous avons vu!
Une semaine de Maison Blanche et déjà, un paquet monumental de décrets et d’ordonnances qui réalisent très précisément, à la virgule près, ses promesses de campagne. Pas besoin du Congrès, il se débrouille tout seul, le zigoto! Tenez par exemple, il n’avait même pas pris le temps de poser ses valises qu’il déboulait dans le Bureau Ovale pour signer à tout berzingue l’arrêt de mort de l’Obamacare… pour tout dire, il a fait quoi l’albinos…il a juste modifié le montant de l’amende infligée aux fortes têtes qui refusent de s’affilier à la Sécu de Barack-Hussein… Zéro dollars, désormais, et le tour est joué! Un brutal, le quarante-cinquième président, pour faire dans la dentelle faudra attendre un peu… huit ans probablement si les petits Bien-Pensants ne lui dégottent pas une bonne cause d’impeachment de derrière les fagots, mais ça, croyez moi, ce n’est pas encore fait!
Il avance donc tranquillement, à la manière des chars de Patton, écrabouillant tout sur son passage. Le Mexique qui d’une façon ou d’une autre financera leur chouette mur mitoyen et qui, en plus, se verra privé des petites délocalisations étasuniennes si rémunératrices pour un pays quasi-sous-développé. L’Etat Islamique dont les jours en Syrie apparaissent désormais comptés en vertu de la coopération militaire qui s’instaure entre Ruskofs et Amerloques. L’avortement qui se prend un bon gros décret dans les galoches. Et puis, surtout, les Muz fanatiques désormais interdits d’accès au territoire U.S.
Là, nous avons affaire à du très lourd, du jamais vu depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le leader de l’Occident qui décide enfin de se protéger contre les invasions barbares! Bien entendu la pilule ne passe pas, tout ce que le monde compte de politiquement correct, ce qui fait beaucoup, pousse des cris d’orfraie pendant que les Juges nommés par Obama ou par Clinton, suspendent à tours de bras les décisions d’expulsion prises en vertu du décret scélérat. Mais il s’en balance, Trump, il poursuit sa progression à toute allure et personne ne semble actuellement en mesure de l’arrêter. L’interdiction d’entrer aux États-Unis s’applique bel et bien au ressortissants des sept pays concernés, y compris à l’Iran pour faire plaisir à Israël. Juste un petit détail intéressant, parmi les pays dangereusement islamisés certains sont oubliés dont notamment la France, je ne sais pas s’il faut y voir un geste amical ou bien un signe de ramollissement de la part de ce garçon, peu habitué semble t-il à faire du sentiment, en tout cas c’est bien aimable à lui… cela dit, n’ayant aucune intention de traverser l’Atlantique, je ne vous cache pas que je m’en fous complètement.
Toujours est il, en un mot comme en cent, que les compatriotes de Donald et de Hank Hulley ont bien de la chance de pouvoir mettre des milliardaires à la tête du pays. Au moins ces pourris de fric ignorent-ils la tentation de taper dans la caisse comme peuvent hélas le faire la plupart des politicards de chez nous, lesquels pour vivre ne disposent que de l’argent du contribuable et des moyens de s’en fourrer plein les fouilles. Après il faudrait être idiot pour s’étonner que les moins véreux d’entre ces gens-là trimballent quelque épée de Damoclès toujours prête à leur choir sur la gueule en cas de besoin…

C’est bien le cas de ce pauvre Fillon! Il a beau donner l’impression de faire face, jouer les pucelles effarouchées et, simultanément, tenter mettre les petits retraités de son côté en leur promettant un solide arrosage, on le voit bien chanceler grave sous le coup qu’il vient de morfler en pleine poire, en pleine gloire! Soit dit en passant, je trouve curieux de la part d’un personnage de ce calibre, habitué depuis quarante ans à traîner ses Weston dans tous les souks de la République, qu’il n’ait pas vu venir le coup et tenté au minimum de se réserver une position de repli en cas d’attaque frontale. Quelle naïveté curieuse que de laisser son épouse pérorer tous azimuts comme quoi jamais de sa vie elle ne s’était mêlée de la carrière politique de son époux, alors qu’elle émargeait paisiblement à cinq-mille boules par mois en qualité d’assistante parlementaire. C’est bien se chercher les verges pour se faire en… je veux dire battre! On connaît la combine, certes, mais tout de même quand on s’en sert et qu’on nourrit de hautes ambitions, on prend un max de précautions, c’est bien la moindre des choses. Sans compter que l’électeur Lambda, lui, la combine, non seulement il ne la connaît pas forcément mais encore il n’a aucun moyen d’y accéder. C’est frustrant et donc ça donne envie d’aller voter ailleurs…à condition d’en trouver un qui, à défaut d’avoir le nez propre, ne traîne pas encore à ses basques une batterie de cuisine en acier inoxydable massif. Le genre Macroncron, par exemple…d’autant qu’à celui-là personne dans la gent médiatique ne semble véritablement décidé à lui chercher les poux!
Et voici donc encore une fois le candidat de la Droite traîné dans le fumier par cette Institution de la République que constitue dans toute sa majesté intangible Le Canard Enchaîné. Après Chaban-Delmas et sa déclaration d’impôts, Giscard d’Estaing et ses diamants, Balladur et son histoire Maréchal-Schuller, toutes affaires largement bidon et montées dans le seul but de démolir l’adversaire dangereux, voici venir la casserole Pénélope, celle qui risque bien d’interrompre à jamais le vol victorieux du Faucon Sarthois, lequel apparaît désormais nettement plus vrai. Il a bien du plomb dans l’aile, le pauvre François, cela m’a inspiré une petite élégie que je ne résiste pas à la tentation de vous confier malgré des imperfections poétiques manifestes.
Voici:

Quand souffle un vent mauvais, quand la rumeur galope,
Le pauvre candidat désolé et marri
Remis par Le Canard au niveau des pourris,
Traîne comme un boulet sa pauvre Pénélope.

Il ne fréquentait pas les milieux interlopes,
Il mangeait du poisson, toujours, le Vendredi,
Il allait à l’église et communiait, pardi!
Jamais il n’eût trompé la douce Pénélope!

Plus droit qu’un Myrmidon, plus ferme qu’un Dolope,
Il semblait sur le point de gagner son pari,
Son triomphe devait l’emmener à Paris
Loger à l’Élysée flanqué de Pénélope.

Manque de pot le sort, prompt comme une antilope
L’aperçoit tout soudain et aussitôt bondit,
Le fait alors passer pour un sombre bandit,
Seulement pour avoir fait bosser Pénélope!

Jamais elle n’eût manié ni rabot ni varlope,
Elle pouvait à peine assister son mari
Qui, pour si peu, se voit cloué au pilori,
Affligé par surcroît des pleurs de Pénélope.

Et, dans l’œil du cyclone ou celui du cyclope,
Le malheureux comprend que sa chance l’a fui,
Hélas la vérité en surgissant du puits
A pris vicieusement les traits de Pénélope!

Je vous ferai respectueusement observer la retenue dont j’ai fait preuve dans la rédaction de cette œuvrette, en évitant certaines rimes telles qu' »escalope », un peu trivial à mon goût, voire « nyctalope » qui risquait de déclencher bien inutilement les foudres des associations L.G.B.T.
Je ne saurais en effet ajouter à la peine de ce couple dont les difficultés soudaines m’inclinent à la sympathie solidaire voire à la compassion. Je sais bien, moi, ce que sont les difficultés de fin de mois lorsqu’il faut à la fois faire bouillir la marmite, financer les hautes-études des gosses et faire réparer le toit de la maison qui pisse comme un panier. Ne possédant même pas de château, j’imagine à peine les frais que pourrait engendrer ce genre de demeure. Je comprends donc parfaitement la réaction du type qui dispose à portée de main d’une élégante solution à ses difficultés. Que voulez vous qu’il fît contre la tentation de rémunérer Pénélope, hein? Je vous le demande! Sans compter qu’il n’y a rien, là, de répréhensible, il s’agit d’une pratique courante et autorisée par le règlement… d’autant qu’il est fait par les bénéficiaires, le règlement, alors!
Le seul bémol, bien sûr, reste que lorsqu’on se permet de jouer les pères-la-vertu la moindre des précautions, je l’ai déjà dit, consiste à assurer ses arrières, surtout lorsqu’ils naviguent dans les parages d’un Canard flamberge au vent! En cas d’impossibilité mieux vaut alors la ramener un peu moins, la jouer un ton en dessous, éviter de faire référence au Général de Gaulle…lequel toutefois avait fait beaucoup mieux, n’en déplaise à l’époux de Pénélope, qu’une vulgaire mise en examen: une condamnation à mort pour trahison, atteinte à la sûreté de l’État et désertion, par l’autorité légitime (1), ça vous a tout de même une autre gueule, pas vrai?

Alors, pour conclure, je ne saurais vous cacher à quel point ce contretemps me contrarie. Jusqu’ici nous avions un boulevard tout tracé pour récupérer à la tête de l’État un bonhomme à peu près au niveau et susceptible de remettre quelque ordre dans le patacaisse républicain. Désormais, en admettant que ce type disposait d’un potentiel de vingt-cinq pour cent des électeurs en vue du premier tour ce qui paraît vraisemblable, je le vois parti pour perdre deux ou trois points au profit du petit Macronmagnon et à peu près autant au bénéfice de Marine Le Pen. Moyennant quoi les deux derniers cités se retrouveraient au second tour avec une victoire assurée pour le petit rigolo de chez Rotschild! Ça vous branche, vous, Macrounet Président de la Répupu?
Tout ça pour vous dire que la pauvre Pénélope, même si elle n’y est pas pour grand chose, dans le genre instrument de la fatalité (je ne dis pas « femme fatale » faut pas déconner) on ne pourrait pas trouver mieux! Et nous voilà de nouveau dans un sacré pétrin!
Comment, que dites vous…et la Primaire, alors? Mais quelle Primaire enfin? Ah oui, la Primaire des Socialos… Bof…

Amitiés à tous et bon courage pour la suite.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1)Ben oui, quoi, le Maréchal Pétain, Président du Conseil, avait bien reçu les pleins pouvoir des mains des Élus de la Nation, non?

Publicités

87 réflexions sur “Ça rime à quoi, ça, Pénélope?

  1. grainsdesel 29 janvier 2017 / 16 h 01 min

    Lu ou vu, je n’ose employer de l’argot…!
    Bien amicalement.

    J'aime

  2. capitaineenzo 29 janvier 2017 / 16 h 37 min

    Qui viendra faire du ménage chez nous comme le fait Trump chez les ricains. Y en a pas pas un qui a la carrure, ce sont pourtant des forts en gueules et tous sont anti-système, même « le petit con » (que certains nomment Macrocon) issu de la banque Rothchild, n’est pas dans le système non plus. Et puis, ce qui est bien ils ont rien fait pendant 5 ans mais ils ont tous la solution.
    Cela me rappelle un repas au cours duquel mon meilleur ami avait invité son beau-frère, un politicard professionnel. A la fin du repas, notre politicard, légèrement éméché et même un peu plus, nous a lâché tout de go: « Nous on a besoin de vous aux élections, parce que vous le peuple, vous êtes trop cons pour décider, alors après on fait ce qu’on veut ».
    Sur ce mot d’encouragement pour ce qui vont voter aujourd’hui.
    Mes amitiés à tous et à à toutes, et à toi mon cher Nouratin.

    J'aime

    • nouratinbis 29 janvier 2017 / 16 h 42 min

      En voilà un qui a une juste conception de la démocratie,
      un orfèvre en la matière!
      N’attendons pas un Trump, nous risquons fort d’avoir un
      Micron…enfin Ma…
      Amitiés.

      J'aime

    • Soyeux J-J 30 janvier 2017 / 8 h 34 min

      Je me demande si votre politicard n’avait pas un peu raison.58% pour Hamon!! les bras m’en tombent.Il y a quand même un paquet de dégénérès dans ce pays.
      Amitiés global à todos
      J-J S

      J'aime

      • capitaineenzo 30 janvier 2017 / 8 h 49 min

        C’est bien pour cela que je ne vote plus depuis 25 ans. Voici un extrait de ce que j’avais écrit à propos de l’élection de sa majesté Biencoiffé 1er en 2012:
        Le Siècle se réunit une fois par mois, lors d’un diner le dernier mercredi du mois, au Crillon place de la Concorde, dans les luxueux salons de l’Automobile Club. Ce jour-là est facile à repérer, le ministre de l’intérieur envoie des forces de police pour leur protection.

        Lors du dîner du mercredi 25 avril 2012 entre les deux tours de la présidentielle, c’est là qu’il aurait été décidé que la présidence devait passer de Sarkozy à Hollande. Cela expliquerait la petite phrase de Sarko sur son retour dans le civil et le peu de vitalité manifesté par l’état-major de l’UMP pour le soutenir.
        Plusieurs des membres du Siècle sont, comme Valls et Jospin, également membres du club de Bilderberg et ont poussé Hollande à la présidence, car considéré plus docile aux suggestions que Sarkozy, trop « électron libre » et trop proche d’Angela Merkel. Le Bilderberg ne veut pas d’une co-gestion franco-allemande de l’Europe, mais d’une co-gestion américano-européenne de monde occidental.
        A mediter.
        Amitiés

        J'aime

      • Souris donc 30 janvier 2017 / 9 h 59 min

        Epargnez-nous la commodité du complotisme, Bilderberg, les Illuminati, Le Siècle. Pourquoi pas aussi Davos, le G8 et le G20 ?
        Ce sont NOS institutions qui sont défaillantes et permettent les dérives « légales ». A commencer par la réserve parlementaire permettant de subventionner le clientélisme le plus éhonté, et le crédit collaborateur permettant de rémunérer tonton et tata, pépé et mémé, cousins-cousines, neveux et nièces, femme et mari.
        C’est NOTRE imbécillité, NOTRE endoctrinement dès l’école qui permettent l’émergence d’un Benoît Hamon et de sa démagogie.
        Balayons d’abord devant NOTRE porte.

        J'aime

      • elba 30 janvier 2017 / 10 h 10 min

        Personnellement, je vois juste la victoire de Hamon comme une volonté d’évincer Valls de la politique… Peut-être ai-je tort ?

        Un commentaire que j’ai lu il y a un instant (sur e&r)… Prophétique ? Nous verrons bien :

         » Le 30 janvier à 02:43 par Juanito
        Un « MacronGate » est-il possible ?

        Macron ne sera pas au 2nd tour, et je pense qu’il n’atteindra pas les 15%.
        Tous les sondages sont truqués pour faire croire que les gens le suivent, mais en réalité peu de gens voteront pour lui car il incarne parfaitement l’employé de banque arriviste, dont le discours faussement volontariste ne parvient pas à cacher le vide intersidéral du programme.
        Macron n’a rendu aucun service à la France et n’a jamais rien prouvé à part qu’il est totalement soumis au grand patronnat et aux banques. Les gens en ont marre de ce genre de type qui explique d’un air suffisant que les français ne travaillent pas assez et sont trop payés, alors que lui n’a jamais rien fait de sa vie à part être un parasite.
        Et les médias tentent de faire de la grenouille un boeuf, le problème c’est le retour du concret : Macron se déballonnera comme une simple bulle spéculative.
        Pshit !! »

        Puisse ce monsieur avoir raison.

        J'aime

      • capitaineenzo 30 janvier 2017 / 11 h 02 min

        Mais c’est vous qui parlez de complot. C’est simplement une histoire de fric. Certains magnats de la finance ont poussé dans les années 70, les états à ne plus fabriquer de la monnaie, mais à plutôt emprunter auprès de leurs banques privées. En France, cette loi qui a tout changé s’appelle la loi Rothchildn Pompidou… et Bruxelles l’a copié mot pour mot. C’est plus facile de prendre aux contribuables du monde entier des petites sommes.

        J'aime

      • nouratinbis 30 janvier 2017 / 13 h 55 min

        Comme vous dites, la démocratie dans un pays qui a des électeurs
        de ce calibre c’est la foire d’empoigne assurée!
        Amitiés.

        J'aime

  3. elba 29 janvier 2017 / 17 h 02 min

    Coucou Nouratin !

    Merci pour ce nouvel article. Vous avez été très correct dans votre poésie. Bravo ! 🙂

    De la compassion, vous ? J’avoue être un tantinet surprise, voire interrogative. Je parlais de tout cela avec une amie ce matin, et nous étions d’accord sur le fait que tout ce mic-mac porterait à rire, si ce n’était que ces faits concernent des gens qui briguent le poste le plus important de notre pays… Il n’y a pas que Pénélope : les financements plus ou moins occultes mettent la suspicion sur d’autres têtes qui, de ce fait, n’auront aucune chance d’être ‘couronnées’.
    Le seul ange de vertu blanc comme neige, pour le moment, reste Micron, vous avez raison… Pitiéééé ! Je donnerais un cheveu à couper en quatre (parce que ça repousse) qu’il a peut-être lui aussi des [toutes petites ?] choses pas toujours nettes à se reprocher. Mais passons…

    Nous n’en sommes qu’aux préliminaires (les primaires)… Peut-être allons-nous découvrir d’autres petits agissements croustillants ? Marine a certainement de petits secrets bien cachés dans ses tiroirs. Ce qui ne nous laisserait comme choix que Micron-le-petit-champion ?
    Mince alors ! … pour être polie !

    Je finis par me demander si je vais voter. Les dés sont toujours pipés. Et les « grands de ce monde » ne sont pas toujours vertueux et honnêtes, loin de là.
    Gardons le moral, cependant.

    Merci, et bisous pour vous et pour toutes/tous ceux qui passent ici.

    J'aime

    • nouratinbis 29 janvier 2017 / 17 h 58 min

      Micron, lui c’est différent, il a une combine tellement bien
      ficelée qu’on n’est pas près de la découvrir…nous voilà
      mal barrés!
      Cela dit, votez quand même, chère amie, on ne sait jamais…
      Gros bisous.

      J'aime

      • elba 29 janvier 2017 / 20 h 53 min

        Vous croyez, Nouratin, que celle à qui je pense (je ne fais pas de pub) est moins pourrie que les autres ?
        Je finis par ne plus y croire.
        « On peut toujours essayer », dit-on, quelque chose que l’on n’a pas encore testé. Mais je finis par avoir de gros doutes dans le mauvais sens.
        Quoiqu’il en soit, ne vous inquiétez pas. Je voterai. Ne serait-ce que pour tenter ‘l’inconnu(e) 😉
        « Entre la peste et le choléra »… J’ai l’impression que nous n’avons que ce choix.
        Nous verrons bien.

        J’ai suivi en partie par hasard, cet après-midi (en voulant voir ce que nous disaient les infosteurs) un discours de Fifi. Eh bien, il m’a vraiment déçue : un discours lu en totalité, rien de spontané + deux groupes d’enfants de choeur avec drapeaux agités à chaque fois qu’il disait de jolies choses qu’il n’appliquera pas… Bref ! rien que ça, ça m’a dégoûtée de lui.

        Allez, consolons-nous comme nous le pouvons : Valls a valsé ! 🙂 C’est déjà ça de pris.

        J'aime

  4. Anne 29 janvier 2017 / 17 h 15 min

    C’est bien ce qui est le plus sidérant : l’incommensurable naïveté que cette histoire révèle !
    Que Pénélope ait vraiment bossé ou pas d’ailleurs (même si, compte tenu des déclarations répétées de la susdite sur son amour de la taille des rosiers et la plantation de ses patates, le bébé se présente mal), le doute subsistera toujours. Et bonjour l’autorité et la légitimité pour faire passer ses réformes à nos millions de dinosaures…

    Cela dit, je suis de plus en plus convaincue que Culbuto est à la manoeuvre (avec Jouyet qui a un compte à régler ?), et que Macron roule pour lui (revanche posthume). On a trop vite oublié que Pépère a réussi à ce maintenir à la tête de ce marigot qu’ est le PS pendant 11 ans, et accessoirement à se faire élire !!

    Je ne supporte plus les « infos » et leurs mines de matous venant de croquer un piaf !!
    Vous avez remarqué ? Ils en ont oublié Marine…
    Et pourtant, en cas d’empêchement de Fillon, combien de ses électeurs seraient prêts à renverser la table cette fois-ci ? Moi en tout cas.

    Merci pour ce grand moment de poésie Nouratin, tout en retenue en effet comme l’a apprécié Elba 😉.
    Gros bisous toujours plus désespérés, et bises à tous.

    Ps : Tout va bien aux States, c’est déjà ça ! Surprenant en effet que Donald n’ait pas mis la France et la Belgique dans sa liste des pays tricards !

    J'aime

    • nouratinbis 29 janvier 2017 / 18 h 03 min

      Il est bien possible en effet que tous ces gens-là, les Hollande
      et compagnie fassent cause commune avec Micron, d’ailleurs
      Fillon lui même l’a laissé entendre à la Villette.
      Mais on ne nous laissera jamais renverser la table, nous ne
      pourrons même pas nous en approcher!
      Quant à Donald, en effet, il m’a surpris sur ce coup-là, il doit
      réfléchir à d’autres moyens, pour nous autres…
      Allez, bisous réconfortants, tant qu’il y a de la vie…

      J'aime

  5. Pangloss 29 janvier 2017 / 17 h 50 min

    Je constate avec plaisir que tu n’as pas égaré ton dictionnaire de rimes. Je m’inquiétais.
    Cette affaire Pénélope et autres enfants-avocats plombe la candidature de Fillon qui apparaît aussi combinard que nombre de ses copains parlementaires (voir le dernier billet de Corto pour rire un peu). Doit-on se résigner à voter (ceux qui votent, bien sûr) non seulement pour le moins pire mais aussi pour le moins pourri?

    J'aime

  6. nouratinbis 29 janvier 2017 / 18 h 06 min

    Ça va être dur de trouver le moins pourri,…c’est peut
    être Fillon, après tout, il n’a fait que se servir un peu
    dans la gamelle qu’on lui passait…
    Amitiés.

    J'aime

  7. Anne 29 janvier 2017 / 18 h 09 min

    Nouratin, Pénélope et Fillon n’ont rien fait d’illégal dites-vous à Elba dans Pussy hat : encore faut-il prouver que Mme a effectivement travaillé, et beaucoup pour justifier le montant de son salaire, oscillant en fonction des modifications légales d’utilisation de l’enveloppe parlementaire.

    Le Bureau d’enquêtes ne se contentera pas des corrections de discours…
    Ce qui m’inquiète le plus, c’est la solitude de Fillon : soit il est défendu avec une perfidie qui l’enfonce (Pécresse), soit par ceux qui veulent bien faire mais qui, à l’évidence, ne savaient rien.

    D’ici 15 jours, si j’ai bien imprimé, le proc’, au vu des témoignages et documents recueillis, devrait décider s’il y a lieu de classer ou de nommer un juge d’instruction pour investiguer plus avant…

    J'aime

  8. nouratinbis 29 janvier 2017 / 18 h 16 min

    Bien sûr le proc sera plus volontiers porté à renvoyer devant
    le juge, il a des instructions pour ça. Mais en toute hypothèse
    le mal est déjà fait, la campagne contre Fillon, son pognon,
    son château et que sais-je encore, ne fait que commencer…
    elle risque fort de lui coûter la présidence. Mais en effet, il n’a
    rien fait de grave, il a juste fait comme les copains…

    J'aime

    • Anne 29 janvier 2017 / 19 h 35 min

      Péché bien véniel évidemment, mais ce ne sera pas l’opinion de la majorité des électeurs qui veulent des Saints compétents …comme s’ils existaient.
      D’accord avec vous bien sûr : quelque soient les suites judiciaires, l’image de Fillon est irrémédiablement écornée. Le mal voulu et recherché est fait !

      J'aime

  9. Gérard 29 janvier 2017 / 18 h 19 min

    Si c’est Macrounet qui finit par être président de la Répupu, va falloir se mettre à l’anglais derechef.
    « Liberty, Equality, Fraternity », ça vous a tout de même une autre gueule, non ?
    Et pour se faire comprendre des migrants, c’est beaucoup plus efficace, il paraît qu’à part l’arabe (qu’on peut enfin étudier en première langue, mais ça va pas venir tout de suite, faut pas rêver), ils n’entravent que l’angliche.
    Kisses to all of you, my dear friends and beloved ladies.
    And fuck those who do not read Nouratin’s blog !

    J'aime

    • nouratinbis 29 janvier 2017 / 18 h 25 min

      Yes! It is true (de balle)!
      Let us speak english and vote Macroncron!
      And i must baragouine english better without
      quoi my little blog is dead!
      Friendly yours.

      J'aime

      • Anne 29 janvier 2017 / 18 h 34 min

        It doesn’t matter, you can speak charabia, a mix of English and Arabian language !
        I’m sure Macroncron will be very happy (pi d’cat)
        Kisses to all of you

        J'aime

  10. nouratinbis 29 janvier 2017 / 18 h 41 min

    Mix of english and arabian is our avenir, of course (à pied)!

    J'aime

    • PR CALGUÈS 29 janvier 2017 / 19 h 29 min

      happy (pi d’cat) de gouttière ?

      J'aime

  11. PR CALGUÈS 29 janvier 2017 / 18 h 57 min

    Ces derniers temps c’est vraiment un jeu de massacre, un sanglant tir aux pigeons…
    Le dernier pigeon attendu avec délectation étant Valls, ce soir. Hmmmm !
    Quand on veut jouer les chevaliers blancs il faut être blanc devant et blanc derrière.
    Ou bien être « burné » et répondre : Oui, Pénélope a pris de sous. Et alors ?
    Mais Fillon n’est pas burné, c’est un pusillanime.
    Comment ne pas se prémunir, comment se présenter à la Présidentielle avec un « dossier »aux fesses comme celui que nous étale complaisamment le Canard et alors qu’on sait dès le départ que les coups tordus vont pleuvoir ?

    De toutes façons je ne le regrette pas. Fillon a perdu mon vote le jour où il a « nommé » NKM à sa place de député. Non pas parce que Dati est meilleure, non, mais parce qu’il a fait entrer une louve « bobo-gaucho-écolo-socialo » vraiment hargneuse dans la bergerie. Et ça ne présage (présageait ?) rien de bon.

    Quant à Donald la façon dont il a remis la dénommée Madonna sur son étagère est magistrale et jouissive.
    Un régal. Une consolation.
    Compliments, votre poème n’est pas un flop.
    Allez baïèta et bonne soirée.

    J'aime

    • nouratinbis 30 janvier 2017 / 19 h 11 min

      Ce serait chouette de trouver un Donald mais nous n’avons pas
      ça en magasin, hélas!
      Alors Fillon, c’est vrai qu’il se dégonfle comme une baudruche
      mais si le choix c’est lui ou Macron qu’est-ce qu’on fait?
      Bon, attendons, il reste encore trois mois pour que tout cela
      évolue…dans le style pétaudière ou foire d’empoigne, on
      verra.
      Baïeta.

      J'aime

  12. G.Mevennais 29 janvier 2017 / 19 h 43 min

    Ca fait bien longtemps que vous n’ayez fait un « poème », ce genre d’expression que vous utilisiez, régulièrement, autrefois, et ça fait plaisir, quelle palette de talents… (:-))
    Bon, on s’aperçoit que ces politicards sont vraiment nuls, ne pas avoir prévu ce genre d’attaque, c’est lamentable, qu’ont-ils dans le cerveau ? Quand au « canard » (pas de majuscule) c’est une merde, car lorsqu’on veut se montrer « incorruptible » et « professeur de morale », il ne faut pas avoir, justement, la moralité sélective, car les attaques sur la « droite » ne se comparent absolument pas avec ce qui pourrait s’écrire à gauche. En conclusion ? nous aurons un beau connard à l’Elysée » pour cinq ans de plus, bien fait pour la majorité de Français qui vont vote à plus de 80% aux prochaines élections et vous désigner… Macron ?
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous.
    Gilles

    J'aime

  13. G.Mevennais 29 janvier 2017 / 19 h 44 min

    Et « pour désigner » Macron ?

    J'aime

    • nouratinbis 29 janvier 2017 / 20 h 32 min

      Il faut reconnaître que tout cela est proprement consternant…
      mais bon, que voulez vous, c’est la démocratie!
      Bonne semaine à vous aussi.
      Amitiés.

      J'aime

  14. Souris donc 29 janvier 2017 / 19 h 55 min

    Rimes riches.
    Eviter nyctalope, c’est plus prudent.
    J’aurais ajouté socialope et journalope.

    J'aime

    • Gérard 29 janvier 2017 / 20 h 30 min

      Ah, si on avait encore le regretté Ferdinand Lop !
      Lui aurait pu préconiser un revenu universel à 10.000 € mensuels, nets d’impôts bien sûr, faut pas déconner,
      Il aurait peut-être proposé un Mur de l’Atlantique à faire payer par les Amerloques
      Et envisagé de prolonger le Boul’Mich’ jusqu’à Tombouctou pour que les migrants puissent venir plus facilement niquer la Fwance …

      J'aime

      • nouratinbis 29 janvier 2017 / 20 h 37 min

        Et voilà, il a un digne successeur, Ferdinand Lop, et en
        plus il ne craignait pas les LGBT, lui!

        J'aime

      • Souris donc 29 janvier 2017 / 21 h 36 min

        Ferdinad Lop, là, la rime est carrément richissime.

        J'aime

    • nouratinbis 29 janvier 2017 / 20 h 34 min

      @ Souris Donc:Tiens, c’est vrai, je n’y avais pas pensé…
      toutefois, vis à vis des LGBT ce n’est
      guère moins risqué.

      J'aime

  15. Boutfil 29 janvier 2017 / 22 h 39 min

    je crois qu’hélas, les jeux sont faits,les journalopes auront le peau de Fillon et on va s’engouffrer le petit prétentieux , c’est un clone de l’emplumé, on est vraiment mal !
    gros bisous

    J'aime

  16. nouratinbis 29 janvier 2017 / 23 h 31 min

    Bon, on peut toujours espérer un miracle…oui, je sais…
    Gros bisous.

    J'aime

  17. Pinuche 30 janvier 2017 / 15 h 12 min

    Bonjour,

    Il est à craindre hélas…Que le second tour oppose Marine au d’jeune Bobo…..au sourire ravageur, et aux costards bien taillés ….

    Les Franchouilles Cons m’a leurs habitudes….en votant massivement au premier tour pour Marine, en sachant pertinemment qu’elle n’a aucune chance au second…..retrouveront une haute d’estime d’eux même en pensant qu’ils auront foutus la trouille aux politicards…..
    Lesquels politicards continueront de se tordre de rire en se disant, une fois de plus nous les avons Bien Entubés …

    Bien à vous et merci pour vos bulletins.

    J'aime

  18. nouratinbis 30 janvier 2017 / 19 h 14 min

    Eh oui, vous voyez juste: le piège se referme!
    Reste à espérer un sursaut du suffrage universel…
    mais le seul sursaut possible ce serait Fillon…
    Nous voilà bien entubés, c’est vrai.
    Amitiés.

    J'aime

  19. Souris donc 30 janvier 2017 / 19 h 30 min

    …faire réparer le toit de la maison qui pisse comme un panier. Ne possédant même pas de château, j’imagine à peine les frais que pourrait engendrer ce genre de demeure.

    Châteaux : Louis de Funès, Jean Gabin, Jacques Dufilho…Yves Lecoq qui en possède 4. Les syndicats et autres comités d’entreprise de caisse d’allocations familiales.
    http://www.wikistrike.com/article-que-faire-de-ces-magnifiques-chateaux-vides-appartenant-aux-syndicats-113883908.html

    BFMTV : Les Fillon entendus par la justice.
    Leur mégère va jubiler, et s’éclater à dire Fion, Fion.
    Marine Le Pen ne dit rien, et pour cause, mais elle est en embuscade. Cf. Fdesouche.
    Les socialopes affolés font tout et vite pour éliminer Fillon et nous fourguer l’inconsistant freluquet.

    J'aime

    • nouratinbis 30 janvier 2017 / 22 h 57 min

      Oui, comme qui dirait que les choses ne sont pas près de
      s’arranger!

      J'aime

  20. Fredi M. 30 janvier 2017 / 20 h 07 min

    Mais dites : il est très bien ce poème !!!
    (Même s’il ne faut pas enterrer Fillon trop vite…)

    J'aime

  21. nouratinbis 30 janvier 2017 / 22 h 58 min

    Merci… personnellement je ne l’enterre pas
    mais je crains qu’il ne se soit un peu enterré
    tout seul…

    J'aime

  22. elba 31 janvier 2017 / 16 h 20 min

    Si Monsieur Fifi n’avait pas assez d’argent, au lieu de faire « travailler » Pénélope, il aurait dû essayer de se faire élire député européen…
    On pourrait en faire, des économies avec le « Frexit » : 754 députés x 15000 euros/mois (avec quelles responsabilités ?, je vous le demande.) ça fait un joli paquet !
    Ah, d’accord, ils ne sont que 74 français… 1 110 000 euros par mois, tout de même, devons-nous payer pour ces gens-là !
    Je vote pour un Frexit.

    http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/01/frexit.html#more

    Bisatous ! ♥

    J'aime

    • nouratinbis 31 janvier 2017 / 23 h 20 min

      C’est une idée…d’ailleurs si nous faisions le compte de tous
      les enfoirés pour qui nous payons, la République aussi
      sauterait…je vote aussi pour un répuxit!
      Bisous.

      J'aime

  23. Charles Martel 31 janvier 2017 / 17 h 05 min

    Quand vous avez annoncé un poème sur « Pénélope », je dois avouer que j’ai craint le pire au niveau des rimes. Mais vous avez résisté à la tentation, bravo, ça n’a pas du être facile. Quasiment héroïque, n’ayons pas peur des mots… car évoquer les… « enveloppes », en politique, ça peut être tendancieux…

    J'aime

    • elba 31 janvier 2017 / 19 h 14 min

      Merci de m’avoir fait rire avec votre commentaire, Charles 🙂 … les occasions de rire avec les infos se font tellement rares !
      Bonne soirée à vous.

      J'aime

    • nouratinbis 31 janvier 2017 / 23 h 21 min

      Exact, c’eût été quasiment diffamatoire et l’on n’est jamais
      trop prudent avec les rimes!

      J'aime

  24. Souris donc 31 janvier 2017 / 19 h 01 min

    Le parquet national financier perquisitionne-t-il les comptes des journalopes du Canard Enchaîné ?

    J'aime

    • nouratinbis 31 janvier 2017 / 23 h 22 min

      Jamais! On ne touche pas au Canard… sauf quand il
      s’appelle Donald, bien sûr…

      J'aime

  25. capitaineenzo 1 février 2017 / 9 h 54 min

    Cela dit la femme de Fillon aura coûté moins cher (500.000 euros en 14 ans) que le coiffeur de sa majesté Grostoumou 1er (600.000 euros en 5 ans)

    J'aime

  26. capitaineenzo 1 février 2017 / 10 h 11 min

    A Anne et Elba, moi je préfère écouter une bonne musique que suivre le feuilleton FIFI, Micron et autres. C’est devenu la règle aujourd’hui quand le candidat ou le résultat du vote ne convient pas, on demollit. Cette nouvelle façon de faire de la politique m’écœure. Comme dit si bien Nouratin, on est bel et bien foutus.

    J'aime

    • Souris donc 1 février 2017 / 10 h 15 min

      Comme disait Audiard, quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute. Et pas la bonne musique.

      J'aime

    • Anne 1 février 2017 / 10 h 26 min

      La gourmandise extatique qui suinte dans tous les « débats » mediaticopolitiques m’est insupportable, et je coupe au maximum depuis dimanche. Mais à moins de vivre sur la lune, il est difficile de tout éviter…
      Je suis persuadée qu’ il n’y aura pas de feuilleton Macron !

      J'aime

      • capitaineenzo 1 février 2017 / 11 h 05 min

        @ Anne, Souris donc et Elba, vous ne pouvez pas savoir ce que cela fait du bien de ne pas écouter toutes ces fadaises. Moi ma principale source d’infos c’est Nouratin. Au Brésil, je suis resté sans radio, sans TV, sans journaux, sans Internet et sans livres pendant 2 ans et demie. Le seul truc qui m’a vraiment manqué, ce sont les livres, Je n’ai pas été au courant du tout, de l’invasion de la Lybie, la Georgie, etc… et je m’en porte pas plus mal. Quand j’ai écrit mon papier sur la Libye, j’ai tout découvert avant de l’écrire. Et bien je vous assure que c’est comme des vacances.
        Bises à toutes

        J'aime

      • elba 1 février 2017 / 14 h 57 min

        Enzo, l’entraide, la générosité, le partage et l’amitié ça existe encore. Heureusement, d’ailleurs, sinon je crois que j’aurais des envies de suicide.
        Je sais que j’habite dans un village, et que les valeurs morales y sont peut-être plus perceptibles que dans les villes, où personne ne connaît son voisin. La mobilité géographique relativement récente que nous connaissons (autrefois les gens restaient plus dans la région où ils étaient nés, voire dans le même village toute leur vie) fait qu’il y a partout des gens qui arrivent, qui partent… et que c’est moins facile de la sorte de nouer des liens.

        Ensuite… eh bien, il faut aussi savoir donner l’exemple. Même envers quelqu’un qui n’est pas enclin à partager. Il ne faut rien attendre en retour d’un petit bonjour, d’un service ou d’un sourire.

        Je crois bien que c’est l’argent qui rend c.. ! C’est fou ce que parfois je constate à ce niveau-là.
        Je n’ai pas de gros moyens financiers : cinéma, resto etc sont des choses qui sont vraiment ponctuelles pour moi. Mais je ne me lasse pas de répéter à qui veut l’entendre que je suis heureuse : j’ai un toit, de quoi manger, un peu de quoi me vêtir (un peu aussi de quoi payer toutes les taxes que l’on nous met sur le dos, il faut bien) je n’ai pas trop froid l’hiver… Et pour le moment j’ai la santé.
        Que demander de plus, sinon justement cette amitié dont vous parlez ? Sans amitié, sans amour, sans partage, je serais vraiment malheureuse !

        C’est peut-être cela que vous retrouvez dans votre hacienda brésilienne…

        Il faut savoir regarder aussi ceux qui ont moins que nous, pour mesurer l’importance et la valeur de ce dont nous pouvons profiter…
        Il m’arrive parfois de me dire que je ne devrais plus regarder les infos sur le net (je ne regarde pas à la tévé)… Mais serais-je plus heureuse ? Je n’ai pas la réponse à cette question.

        Bisou.

        J'aime

      • capitaineenzo 1 février 2017 / 17 h 03 min

        Quand je parle d’entraide, de générosité, d’amitié, bien sûr que cela persiste en France mais seulement un peu. Au Brésil, cela reste quelque chose de normal. J’ai été attaqué par des bandits qui m’ont tout volé au Brésil. Il a fallu 4 mois pour que je récupère une nouvelle carte bancaire. Que voulez-vous ma banque française voulait que je leur adresse un dépôt de plainte, mais en français. Et bien pendant 4 mois tous les commerçants de la ville m’ont ouvert un crédit. Et cela ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Là-bas vous êtes dans la mouise, beaucoup vous proposent leur aide. Bises

        J'aime

  27. G.Mevennais 1 février 2017 / 11 h 51 min

    Cher Capitaine, je suis entièrement d’accord avec vous ! Le premier plaisir des vacances sont d’aller à l’étranger et d’éviter soigneusement tout ce qui est « politique » en général. Ici, je me contente de Nouratin et aussi Hastable et Corto et ça me suffit. Il y a bien longtemps que je n’coute plus rien de politique/économie à la télé (il y a bien longtemps que je ne regarde plus la télé d’ailleurs, à part quelques reportages et les deux chaines musicales). Tout ceci à été bénéfique de manière considérable, je vis mieux, beaucoup plus relaxe et philosophe. Nouratin que je connais déjà depuis….un certain temps, peut témoigner que j’ai adhéré, dès le début, à son slogan, maintenant advienne que pourra, la majorité de nos concitoyens « l’aura bien cherché ».
    Amicalement.
    Gilles

    J'aime

    • capitaineenzo 1 février 2017 / 12 h 39 min

      Cher Gilles, déjà quand j’ai quitté la France fin 2008, je ne supportais pas le catastrophisme ambiant. Les français, tout leur tombe sur les pompes.
      De retour en France depuis mi 2015, j’ai surtout ressenti la forte animosité qui règne entre eux,
      l’entraide, l’amitié et la générosité cela n’existe plus. J’ai plus que hâte de retrouver ma fazenda au Brésil.
      Je ne vote plus depuis 1991 et je sais pourquoi et cela se confirme quand on voit ce que la presse « aux ordres »(j’ai été journaliste) est en train de faire pour orienter les français vers un autre vote.
      Si vous lisez un peu ce que j’ai écrit, sur la guerre en Libye, ou sur l’Ukraine, vous verrez qu’aujourd’ui ces gens n’hésitent pas à tuer des centaines de personnes, voire des milliers, uniquement pour des affaires de gros sous.
      Les 8 familles qui tiennent les politiques par les c…… ne se volent pas entre eux, ils préfèrent prendre un peu à tous les cons tribuables du monde entier.
      Amitiés

      J'aime

  28. capitaineenzo 1 février 2017 / 18 h 32 min

    Savez-vous comment arrivent les informations? Et bien tout simplement, ils sont abonnées à des agences d’informations comme l’Agence France Presse, par exemple, cela s’appelle dans le jargon « être sous le robinet ». En règle ces informations sont disséquées et disons vérifiées par les journalistes de l’agence. Ensuite, vous avez les médias, type Canard enchaîné, Médiapart qui travaillent à partir de dénonciations de leurs lecteurs, donc les informations sont plus difficiles à vérifier. Comme la presse n’est pas contrainte de divulguer ses sources, personne ne se gêne pour emmerder son voisin.

    J'aime

  29. carine005 1 février 2017 / 20 h 40 min

    Je ne sais pas ce qu’ils ont à raler vu que tous nos elus font la meme chose.
    Et elle a respecté sa tradition en detricotant ce qu’il était à sa portée de détricoter, fût-ce l’avenir presidentiable de son fidèle époux.
    Elle le veut pour elle toute seule, c’est tout.
    C’est ça une Penelope, une petite femme aimante, même si elle n’a pas l’air commode. Mais bon, les photos sont choisies pour la cause de Macroncon.
    On nage en plein marasme.
    Macrozibousquetons.b

    J'aime

  30. René de Sévérac 2 février 2017 / 16 h 38 min

    « Et merde pour qui ne me lira pas » … voilà pourquoi je me suis empressé de lire … malgré le retard !
    je dois avouer que l’attitude de Fillon me gène.
    Certes, il est devenu naturel de s’offrir des primes exceptionnelles
    dès qu’on est proche du pot de confiture.
    Mais ça me choque profondément.
    Alain Minc (qui n’a aucune idée des salaires) explique que les politiques sont mal payés ! Je veux bien.

    Bref, après 15 jours d’hospitalisation, je viens de replonger pour deux jours …
    pendant lesquels on m’a vidé 2.5 l d’eau de ma plèvre.
    Rentré à Cochin dimanche soir à 69 kg (je n’étais pas épais pour1.85m), je suis sorti à 66 !
    Avec mon retour du cancer du pancréas, je ne suis pas fiérot !
    Tout cela me rappelle mon culot à propos de ma « jeunesse ».

    Mes amitiés malgré tout … et l’indéfectible « bisou aux dames » :
    ne manquez pas mes z’obsèques !

    J'aime

    • elba 2 février 2017 / 17 h 33 min

      Bonjour René et merci de nous donner de vos nouvelles, même si elles ne sont pas des plus réjouissantes. Je suis triste de savoir que vous souffrez et que vous subissez des séjours à l’hosto qui sont toujours éprouvants. On n’est jamais mieux que chez soi.

      Je ne m’étais jamais renseignée à propos de ce genre de cancer, mais ce que je viens de lire n’a pas l’air marrant du tout… Vous avez subi une ablation ?
      Ca me ferait plaisir de pouvoir échanger avec vous en privé, ne serait-ce que pour vous remonter le moral ou vous changer les idées. Nouratin, peut-être avez-vous nos adresses mail respectives ? Dans ce cas, René, si vous êtes d’accord, notre « chef » pourrait vous envoyer mon adresse ?
      Je ne vois pas d’autre solution.

      Que vous dire d’autre ? … Face à la maladie nous sommes impuissants, nous nous sentons démunis… Je n’ai pas du tout envie que vos « z’obsèques » interviennent avant un bon bout de temps. Vos bisous hebdomadaires me manqueraient.
      Alors hop ! On va croiser les doigts et ça va aller mieux. D’accord ?
      Plein de bisous pour vous aussi. ♥

      J'aime

      • René de Sévérac 2 février 2017 / 18 h 03 min

        Chère Elba,
        un mot sur le cancer du pancréas est l’un des plus terribles !
        En 2013, une (jolie) femme s’est penchée 10 heures sur mon « corps de rêve » et m’a reconstruit l’abdomen.
        Et la résurrection fut absolue … au point que je me suis senti immortel :!
        En mai 2016, on m’annonce la rechute (Ca 19.9 à 200 fois la norme); le Pr Coriat (Cochin) qui me suit me parle de chimio (à un niveau sérieux) que je refuse. Je cherche sur l’internet où j’ai appris que Steeve Jobs (Apple) a refusé également et a vécu quelques années (au point qu’il présida le staff d’Apple la veille de sa mort).
        J’ai appris également la thèse du Pr Jones (Berkeley Univ.) que je résume ainsi
        « on ne meurs pas du cancer, mais de la chimio … et de plus bien plus douloureusement ».

        Ma décision m’a offert un été radieux, jusqu’à novembre 2016.
        Mais mes problèmes pulmonaires sont-ils le résultat de quelque métastase ?

        Mon adresse mail reste confidentielle mais on peut discuter sur ma page Facebook (même nom d’emprunt)

        Salut, elba et merci de votre affection !
        Mais ma mort est sur mon chemin (seule ma femme s’installe ans le déni)

        J'aime

      • elba 2 février 2017 / 18 h 52 min

        Je pense que j’aurais agi comme vous en ce qui concerne la chimio, René. J’ai vraiment entendu également que ça faisait peut-être plus de mal que de bien. Mais chacun fait son choix…
        Désolée pour fesse-bouc, j’y ai un profil (à mon vrai nom) mais je n’y vais plus depuis plusieurs années : je trouve ce réseau social trop … « inconvenant ? », « indiscret ? »… enfin, franchement je n’aime pas l’étalage qui y est fait parfois.
        Je peux vous dire que je m’installe tout comme votre dame, dans le déni. Pourquoi ne pourriez-vous pas vous en sortir ? Au moins pour un temps : nous mourrons tous un jour, c’est une certitude. Et si, comme je l’espère, nous pouvons nous retrouver ailleurs, après notre départ de ce monde, nous nous reconnaîtrons sans doute lorsque nous y serons. Peut-être y serai-je avant vous ?… le fil de la vie qui nous anime est si ténu.
        Je vous souhaite la sérénité. Et beaucoup d’amour autour de vous. 🙂 ♥
        Bisous.

        Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 3 février 2017 / 8 h 44 min

      Déconnez pas René, accrochez vous, nous avons besoin de
      vous, nous autres!
      Allez, courage, avec votre nature vous allez sortir vainqueur
      c’est pas possible autrement!
      Prompt rétablissement! Tout le monde vous aime!
      A très bientôt.
      Amitiés.

      Aimé par 1 personne

      • Soyeux J-J 3 février 2017 / 11 h 16 min

        Je plussoie,accrochez vous,74 ça peut durer encore.Le moral est trés important.Nous pensons à vous.
        J-J S

        J'aime

  31. PADAMALGAM 2 février 2017 / 21 h 51 min

    @René de Séverac

    Bonjour René,

    Je suis dans le milieu médical et je vous conseille de lire le bouquin du Dr Laurent Schwartz , cancérologue à La Pitié Salpêtrière : « Cancer, un traitement simple et non toxique ».
    Il propose une nouvelle approche thérapeutique qui peut peut-être vous tirer d’affaire, c’est en tout cas ce que je vous souhaite de tout cœur !.

    Aimé par 1 personne

    • René de Sévérac 3 février 2017 / 11 h 00 min

      Merci, padamalgam,
      je suis suivi à Cochin par le professeur Coriat, et je lui garde ma confiance :
      j’ai noté (malgré son job qui est de proposer la chimio) qu’il comprenait ma démarche;
      notez qu’à l’approche de mes 74 printemps je ne suis pas prêt à me lancer sur d’autres pistes,
      d’autant que le Seigneur me réserve (je n’en doute pas) une place auprès de lui.

      Le 7 janvier une dame (la vraie charité) m’a apporté la communion à l’hôpital.
      Nous avons discuté; prof d’Université, elle m’a avoué que certains collègues se foutaient d’elle;
      je ne lui ai pas dit que Nouratim pensait ainsi (salut l’ami et merci pour votre mot).
      Marxiste, j’ai une vision scientifique de l’idéologie qui forge la vérité;
      mais je ne puis me résoudre à la conviction générale !
      « Il croit qu’il SAIT, il ne sais pas qu’il CROIT » (Alain Besançon)

      Salut ami.

      J'aime

  32. G.Mevennais 3 février 2017 / 17 h 36 min

    Bien évidemment, écrire sur ce blog tisse des liens, qu’on le veuille ou non. Pourquoi ? ça serait un peu long à développer alors je me contenterais d’évoquer une raison, essentielle à mon sens : « l’anonymat » . Cette notion peut-être la pire des choses (trolls – insultes etc…) mais en ce qui nous concerne, je pense que cet « anonymat » permet de nous dévoiler, nous n’hésitons pas à émettre nos idées, nos réactions sont empreintes de sincérité et absentes de toute hypocrisie. C’est pourquoi je me permets de me joindre à tous, ici, pour vous assurer de nos pensées amicales et de notre soutien dans cette épreuve. Cher René, effectivement « tenez le coup », les forces morales, parfois, sont d’une rare efficacité.
    Amitiés.
    Gilles

    Aimé par 1 personne

    • elba 3 février 2017 / 21 h 35 min

      Gilles, je suis d’accord avec vous, l’anonymat initial évite les à-priori que nous pourrions avoir (un peu idiots, il est vrai, mais néanmoins réels) par rapport à notre apparence physique, notre niveau de vie ou un tas de trucs du genre, et nous gardons, par la relation « épistolaire d’internet », ce qui est le plus important dans la vie : l’être.
      J’ai pour ma part rencontré « de visu » des personnes que j’ai connues sur le net. Et des amitiés solides sont nées à la suite de cela, car notre écriture révèle tellement ce que nous sommes, qu’au moment de la « vraie » rencontre, j’ai toujours été surprise de constater que les gens étaient comme je les imaginais.
      Pas si anonyme que ça, en fait. 😉

      Nouratin n’en voudra à personne de prier, je le sais. Il a ses convictions, mais sait faire preuve de tolérance et de respect envers ce qui est respectable. Je n’ai pas honte non plus de dire que je prie.
      Bisous à tous/toutes et bonne soirée. ♥

      J'aime

  33. Gérard 3 février 2017 / 19 h 56 min

    Cher René,
    Je ne vous connais pas d’autre façon que par ce blog, mais je suis en pensée, et j’ose même dire – Nouratin ne m’en voudra peut-être pas ? – en prières avec vous.
    Bon courage !

    Aimé par 1 personne

  34. Anne 3 février 2017 / 22 h 06 min

    Cher René, je vous souhaite beaucoup de courage pour l’épreuve que vous traversez, et je me joins aux autres témoignages d’amitié pour vous dire : surtout tenez bon !
    Plein de bises

    Aimé par 1 personne

  35. Virginie 4 février 2017 / 1 h 35 min

    Je découvre votre blog. J’ai beaucoup ri à la lecture de l’article.

    J'aime

    • Soyeux J-J 4 février 2017 / 16 h 38 min

      @ Virginie.Si vous avez ri a l’article je vous conseil de cliquer sur Derriere Napoléon en haut a droite du billet.Moi je pleurai de rire en lisant.
      J-J S

      J'aime

  36. nouratinbis 4 février 2017 / 8 h 21 min

    Voilà qui me fait bien plaisir!
    Alors à très bientôt, j’espère.

    J'aime

  37. G.Mevennais 4 février 2017 / 18 h 00 min

    Virginie, lisez, comme le suggère Soyeux, le bouquin de Nouratin, c’est un régal ! Si la prose de notre ami vous a fait rire, alors ça veut dire que vous avez un merveilleux sens de l’humour et nul doute que vous pourrez vous joindre à nous, ce sera pour ma part, avec le plus grand plaisir.
    Amicalement.
    Gilles
    NB : Cher Nouratin, vous ne vous offusquerez pas de m’être, un peu « cavalièrement » je le confesse, mis à votre place, mais vous savez que ça n’est qu’exceptionnellement et donc
    je vous remercie, à l’avance, de votre mansuétude.

    J'aime

    • nouratinbis 4 février 2017 / 18 h 20 min

      Au contraire, cher ami, je vous en suis très reconnaissant!

      J'aime

      • capitaineenzo 4 février 2017 / 19 h 04 min

        Et je dis même mieux, c’est un chef-d’oeuvre. Je plaide pour que tu rentres à l’académie française pour aller secouer tous ces vieux débris. J’ai lu plusieurs fois ton oeuvre et notamment les deux morceaux d’anthologie, les funérailles à mourir de rire. Et tu vois cela pourrait faire un film que j’irais voir avec plaisir pour voir quelles têtes ont tes personnages.

        J'aime

  38. nouratinbis 4 février 2017 / 19 h 48 min

    Eh oui, peut être, enfin si tu le dis…
    Cependant, ne faisant en aucune façon partie du petit
    monde de ceux qu’on édite, ce bouquin restera pour
    toujours confidentiel.
    Mais ce sont des gens de qualité qui l’apprécient, et
    ça suffit à mon bonheur.

    J'aime

  39. carine005 4 février 2017 / 23 h 52 min

    Je viens de lire le problème de René de Séverac.
    C’est vrai que lire les commentaires des uns et des autres crée des liens étranges.
    René, je vous souhaite un bon courage, un bon moral et une vraie guérison.
    Je ne doute pas que la lecture de Nouratin vous aide à supporter vos maux et à garder le sourire.
    Soyez assuré de notre amitié.
    Bises.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s