Tout en camion

Combien de temps encore l’Europe va-t-elle tolérer pareil scandale, flûte enfin! Nice, Berlin et maintenant Stockholm! Qu’est-ce qu’ils attendent pour sortir une directive, un texte quoi, un truc pour arrêter le massacre? Les braves citoyens de nos chers vieux pays ne peuvent même plus se balader tranquillement sans risquer à tout instant de se faire écrabouiller comme des merdes, et personne ne bouge: le laxisme, toujours le laxisme! Jusqu’à quand, hein, M’sieur-Dames de Bruxelles, allez vous laisser pisser le Manneken? Parce que tout de même, on voit clairement, désormais, où se trouve le péril, non? Pas la peine de nous faire un dessin, ça devient courant, habituel, récurrent, et nous récoltons ce que nous avons semé, pas vrai, ce n’est pas faute de l’avoir chanté sur tout les tons depuis des années et des années que nous voyons croître le phénomène sans que nul ne s’en préoccupe au sein des Instances représentatives de notre belle Union, laissant ainsi les populations totalement démunies face à un danger mortel que, pour ma part, je dénonce depuis lurette: c’en est trop maintenant, coquin de sort, prenons une bonne fois pour toutes le taureau, par les cornes, par les burnes, par ce qu’il vous plaira, on s’en fout mais finissons-en, que diable! Alors, d’accord, je prends des risques, je le sais, bien sûr, je vais encore me faire des tas d’ennemis, finir en prison, peut être, mais tant pis, je me lance! Tenir un blog c’est un apostolat, il faut l’assumer au besoin jusqu’au martyre. Alors a Dieu vat, plus d’hésitation, assez d’atermoiements, passons à l’action, de suite, coûte que coûte… j’y vais:
-il faut absolument interdire les camions!
Voilà! Ho putain, ça fait quelque chose d’écrire des brûlots de ce calibre!
Cela dit, vous le voyez bien, il se trouve là, le danger, pas ailleurs. Lorsqu’à Nice, le camarade Mohamed Lahouaiedj-Bouhlel, tuait quatre vingt six malheureux et en blessait des centaines d’autres dont beaucoup estropiés pour la vie: le camion! Lorsqu’à Berlin le sieur Anis Amri zigouillait froidement un pauvre chauffeur polak pour lui piquer son poids lourd et dézinguer une douzaine de badauds qui n’en pouvaient mais: le camion!  Lorsque, pas plus tard que Vendredi dernier, un -a priori- gentil musulman Ouzbek bien connu des services de police, lançait en plein centre de Stockholm, rue piétonne, le gros-cul qu’il venait de dérober devant la brasserie du coin, avec quatre morts et quinze blessés à la clé: le camion! Alors, il crève les yeux, bordel, le dénominateur commun de tous ces massacres!  Eh oui, pardi: le camion, voilà l’ennemi, le risque majeur pire que le Front National et même pas écolo, en plus, pollueur pire que tout, plein de particules à gazoile, sale, encombrant et mortel Et on continuerait à laisser ces saloperies là nous foutre en l’air les uns après les autres? Merde alors! Non fini, y a qu’à manifester contre, mettre nos pays à feu et à sang, comme en Guyane, tiens, et on y arrivera! Inch Allah!

Bon, ça va mieux, allez, depuis le temps que ça me brûlait les lèvres… Il faut dire, aussi, que dans le monde où nous vivons, ça stresse de partout, le grabuge, comme disait François 1er -qui savait de quoi il parlait, vu le souk qu’il avait planté dans les affaires européennes de l’époque- règne en grand patron dans le monde entier. Il faut bien, dans ces conditions, décompresser, s’accorder de menus plaisirs histoire de se rétablir autant que possible l’équilibre des hormones. Prenez l’ami Donald, par exemple, vous vous rendez compte un peu des responsabilités qu’il se trimballe, le mec, tout à trac, là, depuis deux mois? Non mais c’est dingue, vous savez! Voilà un zigomar qui est passé de la promotion immobilière pimentée par la production d’émissions de télé-réalité destinées aux débiles légers et moyens, à l’inextricable guerre du Moyen-Orient, sans escale ni transition. Du coup, un beau soir, devant sa télé, entre la poire et le pop-corn, il se morfle en pleine gueule les images atroces des petits Syriens arrosés au gaz sarin. Son sang ne fait qu’un tour et, sans autre forme de procès il envoie les F16 balancer leurs tomahawks sur l’aviation de ce salaud de Bachar…dont on pourrait, toutefois, douter qu’il se révèle assez con pour commettre pareilles saloperies. Le fût il, d’ailleurs, qu’on voit mal le camarade Vladimir laisser ce type -qui lui doit tout- déconner à ce point. Mais que voulez vous, il arrive un moment où l’on ressent l’envie irrépressible de faire le beau, de montrer les biceps et de se présenter sous le jour le plus favorable, ne serait-ce que pour impressionner sa gonzesse. Et puis, quand vous tapez sur un plus petit que vous, objet, par surcroît, d’une détestation quasi-universelle, vous passez pour le justicier au grand cœur,  dans le registre de John Wayne lorsqu’il tabassait grave les infectes crapules qui pesaient cent kilos de moins que lui. Faut tout prendre en compte lorsqu’on aborde la psychologie amerloque, et surtout ne jamais sous-estimer l’absolue primauté du héros de western dans l’inconscient collectif de ces gens-là. Du coup, alors même qu’il héberge dans sa somptueuse datcha floridoise le Chef Suprême du Parti Communiste Chinetoque, il trouve le moyen, l’albinos, d’expédier un porte-avion conséquemment escorté d’une tripotée de destroyers et autres croiseurs, vadrouiller en mer du Japon histoire de tenter une petite resucée digitale de la guerre de Corée. Évidemment il joue le contraste aussi, rapport à son prédécesseur Prix Nobel de la Paix dont on a bien vu l’aptitude pour le moins limitée à montrer les dents autrement que pour balancer de jolis sourires en direction des appareils de prise de vues. Espérons juste que ce brave Trump ne nous fasse pas partir incontinent une petite ogive nucléaire sur les gueules qui ne lui reviennent pas. Mais bon, j’ai confiance moi, il a beau trimballer une tronche de sinoque, le Président U.S. je le crois suffisamment futé pour éviter la connerie irréparable. En attendant il marque des points et se fait respecter par les gens sérieux, ceux qui ne reconnaissent que la force. C’est qu’il y a de mieux à faire lorsqu’on est le patron, non?

Et la force c’est ce qui nous manque le plus, à nous autres Franchouilles. La force et le pognon, naturellement. Alors vous savez, l’importance du choix qu’il nous appartiendra d’opérer dans quinze jours, mieux vaut la relativiser. D’autant qu’après tout, comme je le faisais observer la semaine dernière, les dés sont pipés et la victoire finale du petit Macronibus, programmée et quasi-inévitable; même si l’on nous balade avec la remontée de Fillon dans les sondages et, encore plus grotesque, la percée de Méchancon, lequel serait censé tailler des croupières au dernier cité. Le résultat du premier tour, je vous le donne ici et maintenant, à condition que vous n’en parliez à personne, bien sûr, c’est secret, ça. D’accord? Alors c’est bon: Le Pen 27/28%, Macron 22/23% et Fillon 20/21%! Les autres on s’en fout, ils font tapisserie. En d’autres termes, si les deux challengers se trouvent encore dans la marge d’erreur, c’est quand même le jeune éphèbe qui tient la corde et, sauf miracle, il finira devant. C’est ainsi, que voulez vous, le candidat des Ripoublicons, enchaîné par le Canard, a perdu sur sa droite et sur sa gauche. Les deux autres ont ramassé les morceaux, surtout l’Emmanuel de ces messieurs-dames, avantagé en outre par un candidat P.S. totalement hors course. Avec, en supplément gratuit, l’appui de ce connard de Bayrou, l’homme qui fit élire Hollandouille en 2012 et qui s’apprête à récidiver au profit de l’héritier présomptif (poil au pif)! Oh, ce n’est pas qu’il pèse bien lourd, le Béarnais, deux à trois pour cent tout au plus, et parmi les plus handicapés du bulbe évidemment, mais en démocratie cela peut souvent se révéler déterminant. Dans le cas qui nous occupe Bayrou fera encore une fois basculer l’élection, vous verrez! Le « génie français » qu’est ce que vous voulez…

De toute façon, et voilà pourquoi, en dépit du côté antipathique du personnage, je pense que Donald agit comme il convient, nous autres Occidentaux assistons sans moufter, comme des crétins de village, à notre propre liquidation systématique. Voyez ces andouilles de Suédois, tiens, par exemple: on vient les massacrer chez eux et ils répondent par une « manifestation pour l’amour »! Ah oui, on va pas se laisser faire, pas vrai? On va continuer à rester ouverts au monde entier, voilà! En dépit des envieux, comme disait Rabelais! Eh bien continuez, bande de cons, faites comme nous, laissez venir à vous les petits camions! Bravo, les mecs, vous ferez beaucoup pour la prospérité des pompes funèbres scandinaves… »les petits macchabées ronds et prospères », vous savez…
Et puis regardez les Coptes, un peu, ceux qui explosent pendant la Messe au pays de Toutânkhamion, ça vous donnera un aperçu des joyeusetés qui nous attendent… quand nous serons noyés au milieu des Musulmans majoritaires et de tous leurs camions!

Bonne Semaine Sainte…enfin on va dire comme ça, histoire de finir sur un trait d’humour…
Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

37 réflexions sur “Tout en camion

  1. Gérard 9 avril 2017 / 20 h 05 min

    Cher Nouratin, votre démonstration est lumineuse.
    Après Nice et Berlin, j’avais naïvement pensé que le dénominateur commun de ces incidents (au demeurant fort regrettables) était la nationalité des conducteurs, tunisiens, mais cette fois on a bien la preuve qu’il faut chercher ailleurs, puisque on a ici affaire à un Ouzbek, donc aucun rapport avec les autres conducteurs.
    On le sentait plus ou moins confusément puisque à Londres il s’agissait d’un anglais pur jus, qu’il me semble d’ailleurs même avoir aperçu avec son chapeau melon.
    Donc, c’est clair, c’est le véhicule qui est en cause. Interdisons les camions, et notre tranquillité sera définitivement assurée. Une directive européenne dans ce sens s’impose à présent, et au plus vite.
    Amitiés à tous.

    J'aime

    • nouratinbis 9 avril 2017 / 21 h 40 min

      Je suis content que vous souscriviez à ma proposition,
      ensemble arrêtons le massacre! Plus un seul camion
      ne doit circuler en Europe.
      Mort aux camions!
      Merci et amitiés.

      J'aime

  2. G.Mevennais 9 avril 2017 / 21 h 04 min

    Commencer le titre de votre billet par « Tout en camion » et le terminer par « l’affaire des Coptes égyptiens » il fallait le faire, du Nouratin pur jus. Par ailleurs, c’est bizarre et je ne veux pas y croire, mais je sens comme un malaise concernant notre élection. Enfin, on admet, actuellement, un sacré « resserrement » des positions de chacun, l’affaire ne serait-elle pas encore jouée ? Pour ma part, je m’en tiens, comme vous, au résultat « Marine/Macron », mais, je dois l’avouer, uniquement pour éviter une déception, car « m’est avis » que cette élection peut révéler de sacrées surprises.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous.
    Gilles

    J'aime

  3. nouratinbis 9 avril 2017 / 21 h 44 min

    Oui, il règne une étrange atmosphère, comme eût dit Arletty,
    une démocratie qui se meurt, ou quelque chose comme ça…
    Rien n’est encore exclu, en effet, vous voyez juste.
    Amitiés, Gilles.

    J'aime

    • Gérard 10 avril 2017 / 8 h 55 min

      Ce qui va peut-être porter tort à Micron, c’est qu’il est « christique » (enfin, c’est ce que j’ai lu à plusieurs reprises, perso j’évite soigneusement les videos ou il pourrait apparaître, cela m’aidera à l’oublier si par bonheur il n’était pas élu).
      Mais « christique », ça fait un peu trop « chrétien », c’est vraiment pas porteur par les temps qui courent.
      Il serait mahométique, je ne dis pas … mais d’abord pour paraître mahométique, il vaudrait mieux qu’il préfère les petites filles prépubères aux grands-mères postménopausées. Et pour l’habillement, préférer la djellaba ou le kami achetés avec les allocs ou la vente de la schnouf aux beaux costards payés avec sa carte Amex sur son compte alimenté par Rothschild & Co ou sur le compte du Ministère de l’Economie.
      Bon on verra …
      Baïeta, à tout hasard

      J'aime

      • nouratinbis 10 avril 2017 / 16 h 06 min

        Mince alors: christique…ou la la, ça sent mauvais pour lui, si ça
        venait à se répéter je ne donnerais pas cher de sa peau!
        Baïeta absolument.

        J'aime

  4. Boutfil 9 avril 2017 / 21 h 59 min

    Et encore, tout dépend de la marque des camions ! tu as les camions fascistes et les camions du camp du bien, ceux-là, c’est des camions d’amour et de respect, qui appellent les bougies, les fleurs , les couronnes et les gestes amicaux envers les pauvres gens venus d’un ailleurs incertain genre laissez nous violer les petits enfants et les blondes suédoises
    Je pense que tant que les peuples seront aussi cons et lâches, ils auront ce qu’ils méritent , le triste c’est que ça peux nous tomber dessus aussi si on fait pas gaffe où on pose nos baskets, mais c’est la destinée !
    Les guerres commencent toujours de la même manière, les peuples sont persuadés qu’ils vont échapper à la catastrophe en faisant de gestes amicaux à ceux qui ne rêvent que de les flinguer , le Turc en ce moment, nous en prépare une belle et l’Europe fait quoi ? des risettes, alors
    Insch allah

    Et surtout que Dieu nous garde et pense à nous en cette Sainte Semaine

    Gros bisous pour toi et bises à la compagnie

    J'aime

  5. nouratinbis 9 avril 2017 / 22 h 11 min

    C’est bien vrai! Pas d’amalgame de camions!
    Cela dit, en effet, il serait temps d’arrêter d’être con…
    mais je crois qu’on peut pas!
    On est foutu quoi…
    Bonne Sainte Semaine quand même.
    Et gros bisous.

    J'aime

  6. carine005 10 avril 2017 / 3 h 27 min

    Putains de camions.
    Ya ceux qui foncent et écrasent des blancs qui déambulent, et puis ya ceux qui stationnent dans les giratoires pour barrer les routes et empêcher des noirs de vaquer à leurs occupations.

    Alors oui, putains de camions.
    Ils nous gavent, les camions.
    Ras la casquette de routier sympa, des camions.
    Taraisonouziboux.

    J'aime

    • nouratinbis 10 avril 2017 / 7 h 50 min

      Oui c’est marre d’être envahis comme ça par ces
      merderies de gros culs!
      Gropasympazoubiroutiers!

      J'aime

  7. Pangloss 10 avril 2017 / 7 h 41 min

    Ce sont les camions fous qu’il faut interdire, les camions bien connus des services de police et les camions radicalisés.

    J'aime

    • nouratinbis 10 avril 2017 / 7 h 51 min

      Oui mais les camions peuvent se radicaliser très vite et
      après, pour les déradicaliser c’est pire qu’un rodage de
      soupapes!
      Amitiés.

      J'aime

  8. Souris donc 10 avril 2017 / 7 h 45 min

    Occident vaincra, lisait-on naguère sur les murs.
    Nous avons les Nobel, les technologies les plus sophistiquées, les recherches scientifiques de pointe, la liberté, les arts et la gastronomie.
    Ceux qui veulent nous anéantir, des QI à 2 chiffres, simplets obsédés sexuels, téléguidés, Tu vas là, tu tires sur le cordon ou tu fonces dans la foule, tu exploses, à toi les 72 vierges.

    Solution, même Hidalgo l’a compris, camions et piétons sont incompatibles. Alors, des herses. Voire des ponts-levis. En son temps déjà, Jean-Sébastien Bach mettait en musique : Une solide forteresse est notre Dieu :
    Cantate BWV 80. Mouvement 5 : Expulsons le démon.(Prémonition de la remigration ?)

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 10 avril 2017 / 7 h 54 min

      C’est magnifique mais allez dire ça aux coptes! Non, je
      crois qu’il faut vraiment se débarrasser de tous les camions,
      y a pas d’autre solution!
      Amitiés.

      J'aime

      • Souris donc 10 avril 2017 / 8 h 12 min

        Se débarrasser de tous les nuisibles. Les camions, mais aussi les bobos et leur condescendance attendrie du haut de leur vélib nous sommant de considérer l’imbécile radicalisé comme une sorte de gentil bébé phoque qu’il suffit d’aimer (« Manifestation pour l’amour » des Suédois)

        J'aime

    • grainsdesel 10 avril 2017 / 13 h 56 min

      Excellent choix musical, mais comment voulez-vous que ces abrutis puissent en apprécier toute la musicalité, l’interprétation etc. quand pour ces demeurés la musique est haram…!

      J'aime

      • Gérard 10 avril 2017 / 18 h 39 min

        Oui, c’est vrai, d’ailleurs je me sens me transformer en porc ou en chien à chaque fois que j’écoute du Bach. Grouiiiik. Ouah, ouah ! Pas vous ?

        J'aime

  9. PR CALGUÈS 10 avril 2017 / 10 h 52 min

    Bonne Semaine Sainte…enfin on va dire comme ça…
    Oui, c’est vrai, on va en voir des oeufs et des crânes d’oeufs !
    En plus comme si ce n’était pas assez il y a un autre François qui va l’ouvrir pour Pâques et nous asséner, nous rabacher, nous seriner encore et toujours que nous sommes nous Occidentaux et Chrétiens d’odieux égoïstes et que tout ce qui arrive : la camions qui foncent, les bateaux qui coulent, les Allemandes violées, etc. c’est quand même un peu beaucoup de notre faute
    Décidément les François, j’y inclus François 1er qui a bien foutu le pays par terre devant Charless Quint, en ce moment, les François j’ai du mal à les avaler.

    J'aime

    • nouratinbis 10 avril 2017 / 16 h 09 min

      En résumé, la plupart des François ne nous ont rapporté que des
      emmouscailles…Villon excepté mais à une lettre près seulement.
      Baïeta.

      J'aime

  10. DUVAL 10 avril 2017 / 11 h 15 min

    Cher Monsieur Nouratin,

    Je crains pour vous que vous ne soyez traduit devant la XVIIème Chambre, après cet article explicitement raciste envers ceux que vous décrivez comme « des « Gros Culs ».

    Bien heureux encore que vous n’ayez pas insisté sur leur train-arrière levés à l’instant du choc dû au contrôle incertain de leur pilote fragile du haut.

    Savez-vous que Dame Tasin de Résistance Républicaine est actuellement condamnée, même si encore faisant appel, pour moins que ça ! Pour avoir innocemment dit de l’islam : « islam assassin ».

    Alors, « camions assassins », cela va vous valoir cher !

    J'aime

    • nouratinbis 10 avril 2017 / 16 h 12 min

      Bien cher Monsieur Duval,
      J’en ai parfaitement conscience mais j’accepte le martyre…
      j’éviterai juste, dans ma lutte contre l’invasion des camions,
      de parler de croisade, là le risque dépasse mon intrépidité.
      Amitiés.

      J'aime

      • DUVAL 10 avril 2017 / 17 h 48 min

        Comme vous avez raison, cher Monsieur Nouratin !

        Savez-vous que cette brave Dame de Christine Tasin, pour une peccadille, une erreur de langage, car elle aurait pu trouver bien pire… le simple qualificatif, bien amoindri, convenez-en, de « saloperie » attribué à la religion des conducteurs distraits des malheureux camions mis entre des mains inexpérimentées, s’est également et encore vu condamnée par la XVIIème Chambre.

        Quoiqu’il en soit, c’est toujours un si grand plaisir de découvrir le dimanche au soir, et votre sujet choisi, et votre faconde à nous développer ça.

        Vous voudrez bien excuser mes maladresses et je m’en aperçois après coup, mes fautes de français et plus encore de goût… en regard du niveau des vos critiques et amis commentateurs.

        Mais non, Monsieur Nouratin… On n’est pas foutu. (sourire).

        .

        J'aime

  11. grainsdesel 10 avril 2017 / 13 h 53 min

    Je n’ai jamais réussi à avoir plus d’une maîtresse (en dehors de ma période pré-pubère), mais arrivé au bout du bout, je sens que je vais grâce à mes permis poids lourds tenter de m’envoyer en l’air avec 72 pucelles…!
    Euh! je sors, je sens que j’ai dit une connerie…!
    Bien amicalement
    Suri

    J'aime

    • Gérard 10 avril 2017 / 18 h 49 min

      ça ne sera une connerie que si vous le faites en n’étant pas tourné vers La Mecque. C’est à ce genre de détail qu’Allah, qui est grand et surtout très miséricordieux comme chacun sait, ou devrait savoir, qu’Allah, donc, peut déterminer si vous méritez ou pas, vos 72 pucelles.
      Oui, ça peut paraître anodin, ce genre de détail pour un mécréant, mais savez-vous seulement que si vous vous torchez de la main droite, c’est pareil : pas hallal, donc pas de paradis d’Allah. Vous ne voudriez tout de même pas que quelqu’un qui ne se torche pas de la bonne main atteigne à la félicité du paradis d’Allah ? Faut pas déconner, tout de même ….

      J'aime

  12. Anne 10 avril 2017 / 16 h 23 min

    Un peu émotif quand même, le Donald. On le savait imprévisible et c’est ce qui fait son charme, mais qu’il ait besoin de faire un concours de testostérone avec Vladimir, çà peut les mener loin !

    Je serais moins affirmative que vous sur la finale électorale : au vu de la tournure des évènements et de la c….ambiante, je n’exclurais pas une finale Marine/Méluche.
    Au point où nous en sommes, dans la France de 2017, çà aurait une sacrée gueule, non ?

    Peut-être devrions nous le souhaiter, plutôt que la victoire du joueur de pipeau : le grand saut plus vite, donc le rebond itou avant la déferlante des camions – de toute origine, pas de discrimination ! -qui ne laisseraient aucun survivant.

    Autrement Nouratin, merci pour ce nouveau billet plein de truculence…

    Gros bisous un poil désabusés, bonjour, bises, amitiés à toutes et tous

    J'aime

    • nouratinbis 10 avril 2017 / 19 h 58 min

      Méluche président…oui, après tout, au point où nous en
      sommes, au moins on rigolerait…pas longtemps certes
      mais à gorge d’employés comme disait Béru.
      Merci à vous et gros bisous désossés.

      J'aime

      • Onfékomen 10 avril 2017 / 20 h 50 min

        Bonsoir les cyclistes, entre nous pas de camionneurs,

        Un p’tit coup de Dard, Frédéric pour les intimes, Béru, Berthe, Pinuche… tout San-A. Merci Nouratin !
        Encore F. Dard : « Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier. »

        Le coup de la panne folle, du camion sans religion, une excellente approche ! Je n’y connais strictement rien en mécanique des flux, des fluides, mais je sais qu’il existe des corps solides prêts à faire rempart.

        Ce n’est pas un camion conduit par un chameau qui va arriver à nous envahir.
        Honneur à nos morts, mort à nos ennemis.

        Bises patriotes,
        Liz

        J'aime

  13. elba 10 avril 2017 / 21 h 26 min

    Z’avez raison, Nouratin, déjà, sans camion notre Coluche national serait peut-être encore là…
    Concernant les z’élections, personnellement je fais une over-dose. Advienne que pourra.
    Pas trop de temps à consacrer à mes lectures ou aux commentaires pour cause de Chicouf(s)* à la maison pour les vacances : c’est en partie ça, le travail de retraitée !
    Plein de bisous à tout le monde, et pensée du coeur à René et Mamedjo. ♥

    (* chic, les petits enfants arrivent… Ouf, ils repartent. 😉 )

    J'aime

  14. Paul 10 avril 2017 / 22 h 10 min

    Allons,allons,nous n’allons quand même pas interdire les camions à cause de quelques poids lourds qui se sont écartés du droit chemin.

    Ce que vous ne comprenez pas,c’est que les camions sont une chance pour nous,même si je dois avouer que ça coûte cher à entretenir.

    Moi j’aime les camions.Les noirs,les bruns,les rouges,les jaunes mais pas les blancs,trop salissant je trouve.

    Longue vie aux camions!

    J'aime

    • nouratinbis 11 avril 2017 / 11 h 37 min

      Il est vrai que j’ai tendance à faire l’amalgame, c’est mal,
      je sais!
      Amitiés.

      J'aime

  15. Charles Martel 15 avril 2017 / 9 h 44 min

    Bon, on n’a pas le même pronostic, quant au résultat du premier tour. Je crois, j’espère, que vous vous êtes laissé manipuler par la médiasphère qui tente justement de nous faire croire au résultat inéluctable que vous craignez, et ce, depuis l’entrée en campagne de Macreux. Quel pied (de nez!) on aurait vis à vis de cette médiasphère si ma finale Fillon/Le Pen se réalisait! Rien que pour cette perspective, ça vaut le coup d’y croire! A dans une semaine, cher Nouratin.

    J'aime

  16. nouratinbis 15 avril 2017 / 11 h 20 min

    J’espère cela autant que vous mais l’opération d’intox menée par la mediasphère s’apparente à un rouleau compresseur et je pense qu’elle devrait, hélas, porter ses fruits. Cependant, comme vous le dites si bien, cela vaut le coup d’y croire…et puis, au fond, on ne sait jamais…
    Amitiés.

    J'aime

  17. CRICRI 16 avril 2017 / 5 h 42 min

    On m’a toujours dit qu’en France on ne pouvait pas gagner une élection présidentielle si on n’avait pas de parti (politique s’entend).
    Même le grand Charles tout grand qu’il était s’est résolu, après avoir espérer que sa seule personne suffirait, à en créer un pour accéder au pouvoir.
    Ce qui signifie que parmi les 4 gagnants potentiels; seuls deux peuvent gagner: M Le Pen et Fillon.

    Macron a un mouvement et non un parti et Mélenchon n’a que le PC (2% de l’électorat).
    Hamon a un parti mais il n’est pas derrière lui (enfin entièrement derrière lui …).

    J'aime

  18. nouratinbis 16 avril 2017 / 18 h 41 min

    Oui mais Macron a le MOUDEM de Bayrou…non je rigole!
    Amitiés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s