Le choix de Dupont

Ils ne sont pas légions ceux qui trouvent le courage de braver les interdits de la Bien-Pensance internationale. Et en règle générale ils se font couvrir de pipi, voire pire encore, par les charognards médiatiques, toujours prêts à se disputer les dépouilles des victimes expiatoires du politiquement-correct. Il peut arriver, toutefois, dans certains cas très particuliers, qu’on n’en entende même pas parler: certaines horreurs ne doivent jamais atterrir sous les yeux ni dans les oreilles du vulgum-pecus dont il convient de garder l’âme bien à l’abri des risques de pollution morale.
Prenez par exemple le procureur de Catane, le signore Carmelo Zuccaro, un intrépide ce mec! Figurez vous qu’il montre le sanglant culot de s’en prendre aux ONG, parfaitement! Et vous savez quoi? Il apporte la preuve que certaines des officines en cause – pas toutes, naturellement, faut pas pousser mémé- fonctionnent en combine avec les passeurs de migrants clandestins pour organiser l’afflux massif de ces derniers vers notre belle Europe. Le genre « Allo, allo, James, je te fous un chargement sur radeaux pneumatiques par 34°Nord et 17° Est, à 15h30 GMT précises, tu peux venir récupérer le matos?…Oui, grosso modo dix unités… Ouais, tonnes si tu préfères… Bof, deux cents, à une vache près, surtout des mecs, parce que tu sais, sur les gonzesses et les morpions y a de la perte, mais bon, on va pas mégoter, pas vrai? Pour le paiement on fait comme on a dit… O.K. virement dès réception, ça me va. Allez, à la prochaine, bon vent! » Il aurait capté et même enregistré des appels de cet acabit, ce brave M. Zuccaro, il en détiendrait même un dossier épais comak! Si, si, je vous assure, c’est tout écrit dans les journaux les plus sérieux, même en France, oui parfaitement… Faut juste savoir chercher parce qu’évidemment si vous comptez sur BFM-TV et consorts… Mais si vous regardez au plus profond des pages intérieures, même Le Monde en a parlé, dites donc; d’accord ça leur plait moyen à nos braves journalopes, même qu’ils trouvent qu’on devrait un peu le traîner devant les juridictions européennes, le proc sicilien… Seulement, comme tout laisse à penser qu’il a raison, ça risque de leur péter dans les doigts aux humanitaristes… Alors le mieux reste encore d’écraser le coup, on planque tout ça sous le tapis et on discute d’autre chose!

Trump, tiens, au hasard. Alors celui-là, en revanche, faut en disserter grave, zut alors! On va dire qu’il a tout foiré pour ses cent premiers jours et insister sur son niveau d’opinions favorables vachement bas, quarante pour cent! Comment cela, que dites vous? Ça fait dix fois plus que Hollandouille? Oui, d’accord mais rien à voir et puis il n’est pas question de Culbuto, on cause de Donald, là, faudrait voir à pas tout mélanger! Sans compter qu’il a snobé le grand raout des correspondants de presse de White-House, l’enfoiré, une première dans l’histoire des States, vous réalisez? Au lieu de ça, il s’est trimballé à Philadelphie, avec ses partisans! Rien que des péquenots, parfaitement, obèses et mal fringués! Il reste fidèle à lui même, le rouquemoute, on ne peut pas lui reprocher… Un vulgaire, quoi, tout le contraire du délicieux Barack-Hussein, quelle classe celui-là, avec une jolie couleur, pas bidoche avariée comme l’autre gros cochon! Un triomphe, ils lui ont réservé, dans leur amphi, les charmants étudiants de Chicago! C’est tout de même autre chose que le ramassis de poivrots qui viennent roter leur bière aux meetings de l’albinos, pas vrai?
Voilà donc à peu près ce qu’on nous raconte dans les media au sujet du Président des États-Unis. Que voulez vous, on ne va pas lui tresser des louanges, n’est-ce pas, un mal-pensant de ce calibre faut lui savonner la planche, alors on y va franco, c’est le cas de le dire, on le traite un peu comme le Caudillo, en son temps… Sauf que Trump lui, il a les moyens de s’en tamponner le coquillard: en tant que patron du machin qui domine le monde, les petits mollards des petits folliculaires lui font l’effet de piqûres de moustique dans le derche d’un éléphant. Il va donc continuer paisiblement à faire marronner le pisse-copie et nous ferons le tri à la sortie, les bouses se comptent seulement après la fin du marché, vain dieu!

Nous autres, en revanche, nous possédons tout ce qu’il faut pour nous faire les dents sur les transgresseurs de la bonne pensée. Avec notre second tour à base de gentil Macroncron contre la mère tapedur et ses horribles fachos, tout le monde s’en refile à cœur-joie, jusqu’à plus soif. Les Bobos jouent à se faire peur, alors même que le plus obtus d’entre eux connaît parfaitement l’élu de Dimanche prochain. Les ralliements et les mises en garde fleurissent de plus belles comme le petites fleurs des champs au cœur du printemps. Le footballeur Zizidâne, notamment, a cru bon d’ouvrir sa gueule pour faite chorus avec les mosquées de nos banlieues, lesquelles appellent à voter en masse contre le monstre hideux bouffeur de Chances-Pour-La France. Borloo, lui même, sort de sa torpeur avinée pour prêter main forte au favori de l’élection… Prêt à « se retrousser les manches » le vieux schnock, on lui proposerait un ministère il se sacrifierait, je vous jure!
Faut voir, tout de même, le tableau, je ne vous parle même pas de Bayrou, on sait! Mais vous vous rendez compte de la bande de pauvres cruches qui emboîtent le pas au petit futur-président mignon? Fillon qui n’attend même pas les résultats définitifs pour se mettre à genoux devant le Sauveur! Et toute la cohorte des Juppé, Raffarin, Bussereau, Pécresse, Baroin et compagnie, tous bien décidés à soutenir le petit protégé de Pépère… Diable, surtout qu’on ne puisse en aucun cas les soupçonner d’accointances frontistes! Faut penser au bizness, aussi, tout de même! A quelques exceptions remarquables près, genre Ciotti, Morano, voire Wauquiez, tout le monde se met à la remorque du joli mari de Brigitte… Et puis sait-on jamais, on pourrait arriver à se mettre d’accord avec lui sur des fromages législatifs, voire sur des portefeuilles, tous les espoir sont permis! Après tout c’est un garçon très ouvert, Macrouille, et de tous les côtés, à ce qu’on dit… Ni de droite ni de gauche… à voile et à vapeur en somme!  Pas de problème, il suffira de trouver l’ouverture… Bon appétit Messieurs!

Enfin Dupont-Gnangnan vint! Alors là, attention! Voilà un zigomar qui végétait avec son petit parti à la con et son petit pin’s bleu-blanc-rouge au revers d’un veston bleu encadrant sa cravate rouge sur fond de chemise blanche: un parangon de patriote professionnel! Non, pas « Dupont-Lajoie », m’enfin, « Aignan »… Dupont-Aignan, voilà, vous y êtes. Et puis, tout soudain, le clampin en question se fend d’un trait de génie, d’une intuition sublime, d’un coup d’éclat austerlitzesque! « Bon ben alors…écoutez moi une seconde, flûte, arrêtez de smartphoner comme des ados, j’ai un truc important à dire…mince rigolez pas comme des baleines! Je me rallie à Le Pen! Et merde,  y m’ont même pas calculé, c’est tombé à plat! Marine, dis leur toi siouplait, merci. »
Oh putain, alors là, l’effet, je ne vous raconte pas! Un mascaret, un maelström, que dis-je un raz de marée, un tsunami comme on dit maintenant! Nom de dieu la vague scélérate! Ils n’avaient pas fini d’annoncer leur rapprochement, les deux nouveaux tourtereaux que ça fusait déjà de tous les côtés. Surtout les insultes, les bordées invraisemblables d’injures contre le traitre, la pute, le stipendiaire des fachos, le Laval, le Pétain, la pétain de sa mère, le Primo de Rivera, le Goebbels, le Goering, le Himmler, le Mussolini, l’ordure sans nom, bordel à queue! La gloire, quoi! La célébrité, immédiate, subite, à la vitesse de l’éclair, sans prévenir, sans barguigner! Tous les sunlights braqués sur lui, flûte! Des années et des années à végéter, à tutoyer les cinq pour cent sans jamais y toucher, faute de moyens, de notoriété, de charisme. Et tout à coup, paf, on y est! Exécré par tout ce qui pense convenablement, mis au ban de la politique par des Ripoublicons ulcérés, vomi par des socialos enfiévrés, condamné à mort par des trotskos courroucés et promu au rang de premier ministre présomptif par la grand prêtresse du populisme à la franchouille! Il existe enfin, Dupont, il émerge, il transperce l’écran, il irradie! Qu’il crève, la charogne, vive Dupont!

Donc, maintenant, pour ce qui nous concerne, que va-t-il changer, le choix de Dupont? Tout à fait franchement? Pas grand chose… Déjà la plupart des Dupontistes eussent voté pour la Marine, ne serait-ce que par dégoût du Macronmondialisme-Diversophile. Pour les autres, de toute manière ils se fussent abstenus et s’abstiendront encore par peur du grand méchant Front. Donc, allez, l’effet Dupont, tout compris, avec même prise en compte de l’entraînement sur un nombre -limité- de déçus du vote Fillon, moi je situe le truc, mais vraiment à tout péter à trois ou quatre pour cent, pas plus. En d’autres termes et sauf énorme imprévu d’ici Dimanche prochain, le résultat devrait ressortir à soixante-quarante, avec deux point en plus ou en moins selon le niveau des abstentions.
Dommage, qu’est-ce qu’on rigolerait dans le cas contraire!

Alors bonne semaine et amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

96 réflexions sur “Le choix de Dupont

  1. PR CALGUÈS 30 avril 2017 / 17 h 24 min

    60/40 ou même 62/38, peu importe. Ce sera une grande « victouarreu » de la démocratie !
    Voire.
    Mine de rien ce sera aussi et surtout un véritable tremblement de terre pour notre beau pays.
    En juin arriveront les législatives.
    Nous verrons aux législatives si cette fois encore les Français auront la mémoire courte comme l’a dit un certain Maréchal de France que l’on n’arrête pas de salir.
    Baïèta.

    J'aime

  2. nouratinbis 30 avril 2017 / 17 h 27 min

    Là, j’avoue, je ne sais pas trop ce qui va arriver.
    Nous verrons bien mais je vous rassure, les Français ont
    toujours la mémoire courte, pire qu’en 40!
    Baïeta.

    J'aime

  3. elba 30 avril 2017 / 17 h 38 min

    Eh bien, personnellement, Nouratin, j’aimerais bien rigoler un peu. Je continue donc dans mon « espérance folle » tout comme Guy Béart autrefois. J’avais espéré le succès de Trump, et vous voyez ce qu’il en a été.

    J’ai déjà bien souri avec Dupont-Gnagnan qui sera peut-être premier ministre avec de la chance (il doit espérer très fort, lui aussi 😉 .)
    J’attends avec hâte le face à face de mercredi prochain, ça promet d’être assez rigolo également.
    Argh ! Ces zélections 2017 !!!!

    J’ai beaucoup apprécié, outre votre habituelle façon d’écrire, votre liste d’injures que d’aucuns ont prononcées contre ce pauvre Nicolas, (tiens ! ils s’appellent presque tous Nicolas, François ou (Em)Manuel, dans la famille des politichiens ?) Ca, ça m’a fait sourire aussi.
    Profitons-en donc de sourire pendant qu’il en est encore temps. C’est toujours ça de gagné en tous les cas.

    Bonne fin de dimanche et bisous. Bisatous par la même occasion. (je n’oublie pas nos deux absents.) Et merci pour ce nouvel article. 🙂

    J'aime

    • PR CALGUÈS 1 mai 2017 / 9 h 01 min

      Je souscris à ce que vous écrivez Elba.
      À voir, écouter, assister à cette kermesse absolument indécente, après avoir constaté, navré, la honteuse capitulation sans conditions de la droite, par réaction donc je voterai MLP dimanche prochain.
      J’aurais voté Mélanchon s’il s’était trouvé au second tour face à l’Évangéliste entouré de ses disciples de la 25ème heure..

      J'aime

  4. nouratinbis 30 avril 2017 / 17 h 42 min

    Merci Elba, et aussi pour votre optimisme. Après tout
    pourquoi pas…sourions donc, vous avez tout à fait
    raison.
    Plein de bises.

    J'aime

    • Souris donc 30 avril 2017 / 17 h 53 min

      Sourions donc ?
      Mon banquier à la retraite :
      Si tu tiens :
      – à ta retraite
      – à ton assurance-vie
      – (à ton livret A)
      Tu mets la pince à linge sur le nez et tu votes Macron.

      J'aime

      • nouratinbis 30 avril 2017 / 18 h 59 min

        Oui mais on peut aussi voter pour l’autre et sans se boucher le
        nez…sans conviction non plus.
        De toute façon cela n’aura aucune incidence sur les trois points
        évoqués. Macron sera élu…
        Amitiés.

        J'aime

  5. Anne 30 avril 2017 / 17 h 52 min

    Avant l’épisode Dupont, Odoxa donnait 59/41, venant de 65/35.

    Mignon va passer, évidemment. Mais le score n’est pas indifférent : un 55/45 représenterait une quasi défaite, un tsunami, surtout s’il est élu loin de la majorité absolue par rapport au nombre d’inscrits (ce qui était déjà le cas de Pépère, mais raduc).
    Sans parler de l’hystérie qui règne chez LR où l’explosion menace rapido (mais que foutent ensemble des NKM et des Ciotti, j’vous jure !) ….

    De toutes façons, au lendemain du premier tour avec ces quatre blocs d’égale importance, on pouvait parier sur un boxon général dès le 8 mai, avec prévisible amplification après les législatives.

    Ce quinquennat pourrait être très divertissant, tout compte fait…

    Merci pour ce billet Nouratin ! Quelle écriture fleurie et imagée, un vrai régal en tout cas…. 😉

    Gros bisous, bonne semaine et bisezàtoutezéàtous (il faut bien s’entraîner !)

    J'aime

    • nouratinbis 30 avril 2017 / 18 h 56 min

      Merci à vous et, en effet, nous ne sommes qu’au début de la
      comédie, le rideau vient à peine de se lever…
      Gros bisous.

      J'aime

  6. Anne 30 avril 2017 / 18 h 01 min

    Ah bah… »votre commentaire est en attente de modération » : je ne fais que rapporter ce que disent des célébrités, et mondiales au moins ! 😉

    J'aime

  7. Arthourr 30 avril 2017 / 19 h 26 min

    La seule question qui vaille : est-ce que Dupont teigneux se rend en scooter chez Marine ?

    J'aime

    • PR CALGUÈS 1 mai 2017 / 9 h 04 min

      Excellente question ! J’ai tout de suite fantasmé ! Une chose est sûre c’est que le scooter doit, obligatoirement, être un Peugeot.

      J'aime

  8. nouratinbis 30 avril 2017 / 19 h 30 min

    Bonne question en effet, nous n’allons pas tarder à être fixés!

    J'aime

  9. Pangloss 30 avril 2017 / 19 h 39 min

    On se tripote pour savoir avec quel score va être élu Macron et pourquoi (enfin!) Dupont-Aignan s’est rallié à Marine lui qui s’était tricoté un petit FN sans Jean-Marie pour ne pas être accusé de fascisme.
    Mais la vraie grande nouvelle, c’est que l’afflux massif de migrants ne va pas s’interrompre et qu’il ne faudra pas compter sur Macron pour faire barrage (le seul barrage qu’il faudrait faire).
    Les cinq ans qui viennent ne vont pas être tristes. Ce qu’on ignore encore c’est à qui le futur président va piquer les milliards qu’il a l’intention de distribuer. J’ai bien une petite idée.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 30 avril 2017 / 21 h 18 min

      Oui ce n’est pas dur à deviner, nous allons déguster grave!
      Par contre, pour l’invasion, pas de problème, elle va continuer
      de plus belles, le successeur d’ Emmanuel devrait s’appeler
      Mohamed…ou peut être Salah, bien sûr.
      Amitiés.

      J'aime

      • PR CALGUÈS 1 mai 2017 / 9 h 07 min

        Et le scénario tellement critiqué, de la « fiction » SOUMISSION de Michel Houellebecq se réalisera !

        J'aime

  10. Gérard 30 avril 2017 / 20 h 32 min

    Des gens « très intelligents », comme Monsieur Jean d’Ormesson (de l’Académie Française), nous recommandent – que dis-je, nous intiment (dans le Fig) de voter Macrouille, bon gré mal gré et quoi qu’on en aie, parce qu’il faut avant tout empêcher l’extrême droite d’arriver au pouvoir.
    Cela prouve au moins une chose, c’est qu’être « très intelligent » n’est pas forcément synonyme d’être très lucide.
    Donc, selon Monsieur Jean d’Ormesson (de l’Académie Française) on n’a pas vraiment le choix et voter Macrouille est un devoir : le grand danger, en France, vient de l’extrême-droite, et non, comme des gens beaucoup moins intelligents (vous lecteurs de ce blog et moi, par exemple) peuvent le croire, de l’islamisation radicale de la France, des mosquées salafistes qui pullulent, des imams prêchant en arabe la haine et la mort de tout ce qui n’est pas musulman, de la prolifération des écoles coraniques, de la burqanisation accélérée des quartchiers etc etc
    Somme toute, à près de 92 ans Monsieur Jean d’Ormesson (de l’Académie Française) peut bien se permettre de chausser ses oeillères en se disant qu’il n’aura sans doute pas à assister à la fin du spectacle …
    Bises aux dames et amitiés à ceux qui me lisent (sauf Macrouille s’il en fait partie).

    Aimé par 1 personne

    • elba 30 avril 2017 / 20 h 42 min

      « L’extrême » droite, n’est-elle pas composée de tous ces gens qui sont fortunés – ex. Jean D’Ormesson qui a toujours vécu dans la richesse – et qui vivent carrément « hors sol » par rapport à la population française ?
      Nous voyons que tous ceux qui pourraient avoir de l’argent – de la fortune – à perdre se prononcent pour Macron. Il doit bien y avoir une raison à cela.
      Marine représente à l’heure actuelle un genre de « front populaire » par rapport à Micron qui représente l’oligarchie.

      J’en conclue que l’extrême droite, c’est Micron. Les appellations sont souvent trompeuses, comme le terme de « socialisme »…

      J'aime

    • nouratinbis 30 avril 2017 / 21 h 21 min

      Ne vous inquiétez pas, Macrouille ne passe jamais par ici.
      En revanche, jean d’Ormesson est un vieux con. Je m’en étais
      toujours douté, ça se confirme!
      Amitiés.

      J'aime

  11. elba 30 avril 2017 / 20 h 44 min

    Oops ! Pardon : une faute… ‘J’en conclus’. Désolée. 🙂

    J'aime

  12. UnLorrain 30 avril 2017 / 21 h 58 min

    Billet plaisant comme a l’accoutumée merci Nouratin 🙂
    J’étais a imaginé de commenter très très odieusement sur NKM ou Pecresse mais ces radasses ( qui mettent du gasoil dans leurs gin’s..: un chanteur,un vrai,Thiefaine) me laisse indifférent.
    @Gérard
    Je ne savais pas cela au sujet de d’ Ormesson..Son grand âge semble un naufrage. Ma Maman de son âge,au même yeux,regard d’un bleu presque dérangeant,son regard,ne s’est pas éteint contrairement a lui.

    J'aime

    • nouratinbis 1 mai 2017 / 11 h 06 min

      Une radasse qui met du gasoil dans son gin…pas mal: une
      pétroleuse en somme…
      Pour d’Ormesson…le temps ne fait rien à l’affaire…

      J'aime

  13. Onfékomen 30 avril 2017 / 22 h 00 min

    En prévision de l’été, j’ai opté pour le bikini plutôt que pour le burkini.
    Je doute que l’amie Macron soit en faveur de nos moeurs, us et coutumes.

    Bien des bises féminines, sans foulard, ni sac à patates sur le corps.

    J'aime

    • Onfékomen 30 avril 2017 / 22 h 06 min

      Pardon pour « amie Macron » le « e » m’a échappé. Merci de bien vouloir lui accorder son genre.

      J'aime

      • Gérard 1 mai 2017 / 6 h 10 min

        Il s’en fiche. A voile et à vapeur, vous savez ce que ça veut dire ?

        J'aime

      • nouratinbis 1 mai 2017 / 11 h 11 min

        Je ne saurais trop vous louer de ce choix, le bikini est à la femme
        ce que le burkini est à l’obscurantisme musulman: un superbe
        révélateur!
        L’amie Macron ou l’ami Macron…l’un ou l’autre se disent…ou se
        dit.
        Bises masculines sans aucune ambiguïté..

        J'aime

    • Gérard 1 mai 2017 / 8 h 59 min

      Moi, j’opterais bien pour un bikini, rien que pour les emm……
      Mais pour un mec, ça pourrait être mal interprété.
      Je n’ai pas vraiment envie de passer pour ce que je ne suis pas, même si c’est très à la mode, et va le devenir encore plus avec Macrouille.
      Pour résumer le fond de ma pensée : bises aux dames, mais pas aux messieurs (mes amitiés, néanmoins).

      J'aime

      • nouratinbis 1 mai 2017 / 11 h 13 min

        En Macronnie je déconseillerais formellement le bikini pour
        homme…essayez plutôt le burkini blindé.
        Mes amitiés aussi.

        J'aime

      • Onfékomen 1 mai 2017 / 11 h 49 min

        Merci pour les bises Gérard, bises en en retour.
        Le « e » glissé, était une petite blague de genre.
        A voile et à vapeur donc l’Emmanuelle.
        Néanmoins, vive la Marine et que vogue la galère !
        En chansons, de marins, « Et merde pour le roi d’Angleterre » :

        J'aime

  14. Boutfil 1 mai 2017 / 9 h 23 min

    La bonne nouvelle le ralliement de Dupont, c’est que ça changera peut être un peu la donne pour les législatives, ceux qui refusent absolument de mettre un bulletin Marine y mettront plus facilement un debout le France et puis ça va sans aucun doute lui amener des adhérents, donc des sous, le nerf de la guerre, de toute façon, le petit prétentieux aura aussi du mal à gouverner, surtout s’il arrive avec une faible majorité et s’il croit que les traines savates qui l’on rejoint vont lui faire des cadeaux il se goure sérieux
    gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 1 mai 2017 / 11 h 18 min

      Tu as raison, c’est une excellente nouvelle à tous points de vue
      même si ça ne suffira sans doute pas à faire chuter le mignon.
      Il faudrait maintenant que les catholiques tendance Sens Commun
      sautent le pas…nous allons voir si Boutin fait école, la brave dame…
      Après ça, un petit coup de Wauquier-Ciotti…mais ces gens-là ont trop
      peur d’y laisser leur fromage.
      En tout cas, les législatives promettent! Nous n’avons pas fini d’aller
      au cirque!
      Gros bisous.

      J'aime

  15. G.Mevennais 1 mai 2017 / 10 h 29 min

    De retour de Nantes, j’ai lu vos deux billets. Vous connaissez mon « faible » pour vos « personnages », j’ai apprécié comme d’habitude, quand à celui-ci, on pourrait jouer au jeu des pronostics. Allons, je parie…65/35 et, bizarrement, j’ai l’impression d’être, encore, passablement optimiste, car, enfin, Jean-Marie avait réalisé 19% (de mémoire) et, à la louche, sa fille, quinze ans après et avec tout ce qui c’est passé depuis, n’a réalisé que 10/12% de plus. Faut-il rappeler le score du papa en 2002 au second tour ? Enfin, je me trompe peut-être, de toutes façons ça ne servira à rien .
    Pas fâché d’avoir quitté la Bretagne, région superbe au charme exceptionnel, à l’atmosphère unique, peuplée de… Bretons dont je ne dirais rien (dans leur majorité, ne faisons pas de cas d’espèces), mais qui sont à l’origine du « ouf » de soulagement que j’ai poussé lors de mon départ.
    Amitiés, cher ami, et bonne semaine à tous.
    Gilles.
    NB : Je n’en parlerai plus, mais je pense, bien évidemment à nos deux absents, avec l’inquiétude qui grandit en même temps que leur silence.

    J'aime

    • elba 1 mai 2017 / 10 h 52 min

      Bonjour Mevennais,
      Si vous ne me faites pas sourire du tout avec vos pronostics, j’ai tout de même bien souri du « ouf » de soulagement que vous avez poussé en quittant les bretons… 😉 Mais qu’ont-ils donc de spécial pour vous, ces armoricains ? N’en dites pas trop de mal, car vendéenne limitrophe de la Loire-Atlantique, je me sens un peu leur cousine et quelque part, peut-être que je leur ressemble un peu (sauf que je ne comprends pas pourquoi ils votent massivement Micron ou Fillon et que dans mon village nous sommes majoritaires pour Marine…) ? 🙂
      Dites-moi tout sur ces diables de bretons… Mdr !

      Pour ce qui est de Mamedjo et de René, je partage vos pensées et il me semble que nous ne sommes pas les seuls. Accompagnons-les avec le coeur, c’est malheureusement tout ce que nous pouvons faire. ♥
      Un bisou pour vous.

      J'aime

      • nouratinbis 1 mai 2017 / 11 h 27 min

        Le vote Marine se calque sur la géographie de l’occupation
        musulmane…la Bretagne et la Vendée semblent relativement
        épargnées…
        Pour nos deux amis, je veux espérer!

        J'aime

      • G.Mevennais 1 mai 2017 / 15 h 46 min

        Chère Elba,
        Je suis né entre Rennes et St Brieuc, mes parents, grands parents étaient Nantais et, moi-même, ait vécu la plus grande partie de mon existence à Nantes. Cependant, dans le passé, j’étais « ratatouillé » par les Bretons bretonnant, avec leur « indépendantisme ». Maintenant, je dois subir le sectarisme de la plupart de mes proches, gauchistes jusqu’au tréfonds, alors, quand j’ai entendu que la Bretagne avait « plébiscité Macron », j’ai eu, vraiment, envie de changer d’air. Que voulez vous, la résistance humaine a ses limites !
        Bien amicalement.
        Gilles

        J'aime

    • nouratinbis 1 mai 2017 / 11 h 24 min

      La Bretagne est magnifique. Quant aux Bretons…ils ont des chapeaux
      ronds, non?
      Bref. Je pense qu’avec l’appui de Dupont, elle devrait tout de même
      s’approcher des quarante pour cent…voire plus si le petit crevard
      continue à visiter les mausolées et à s’égosiller comme un cochon
      qu’on égorge.
      Je pense au contraire qu’il faut parler de nos chers amis Jo et René,
      ceux qui peuvent faire cela, priez pour eux, je n’aime pas leur silence
      prolongé.
      Avec toute mon amitié.

      J'aime

      • carine005 1 mai 2017 / 18 h 46 min

        Nous prions pour eux, Nouratin, et leur faisons de grosses bises.

        J'aime

  16. JDx 1 mai 2017 / 11 h 49 min

    On nous rabâche que le FN est un parti de salauds nazillons et j’en passe.
    Bon.
    Mézalor pourquoi ce parti est-il toléré dans notre belle démocratie ??
    Pourquoi ce parti est-il financé par nos impôts à hauteur de 6M€ (cf. http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/participation/parti-politique/comment-partis-sont-ils-finances.html)
    Donc pourquoi n’est-il pas interdit?
    Faut faire barrage, qu’ils disent !!
    Ayant travaillé dans l’hydraulique, lorsqu’on construit un barrage, on sait que le niveau va monter, c’est évident.
    Donc, on prévoit de canaliser ce trop plein par des évacuateurs.
    Et là, où sont ils ces moyens de canaliser le trop plein de colère des Français?
    Ce n’est pas en abrutissant les gens de « pas de FN, faire barrage… » qu’on va s’en sortir.
    Et parler de parti nazi en ignorant ce qui nous est promis dans le coran (sans majuscule) c’est ne pas voir ce qui nous attend…
    Et en ce 1er mai, je rappelle que les clochettes de muguet représentent les larmes de la Vierge
    Amitiés à tous
    Jacques

    J'aime

    • nouratinbis 1 mai 2017 / 16 h 23 min

      Bien parlé!
      Le FN, tout le monde lui gueule dessus mais ils sont bien contents
      de l’avoir, ça permet de canaliser et de se donner le beau rôle et ça
      ne présente aucun danger puisque la majorité n’est pas à la portée
      des fachos…sauf si d’aventure…
      Vive les clochettes alors.
      Amitiés.

      J'aime

  17. G.Mevennais 1 mai 2017 / 15 h 51 min

    Cher Nouratin,
    Quand j’ai écrit que je n’évoquerai plus nos deux amis, c’était par souci de discrétion, vous savez que je n’aime pas trop me mettre « en avant » et étaler mes sentiments perso.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 1 mai 2017 / 16 h 28 min

      Vous avez raison, moi non plus mais ici nous sommes entre nous.
      L’avantage et l’inconvénient du système vient du fait que nous
      nous connaissons tout en ne nous connaissant pas. Ce qui
      arrive aux copains dans la vraie vie, nous l’ignorons, c’est très
      bien comme ça mais l’incertitude est parfois lourde.

      J'aime

  18. Souris donc 1 mai 2017 / 17 h 22 min

    Les Le Pen ont prospéré sur les tabous de la classe médiatique et des interdits de la CNIL concernant les statistiques ethniques. Michèle Tribabat, Malika Sorel, et le CRAN, l’ont assez dénoncé. Les classes populaires s’en inquiètent. Cela ne suffit pas pour que Marine Le Pen se prétende représenter le peuple. Elle a juste profité d’une faille, ce qui ne signifie en rien que le FN puisse nous tirer d’affaire. Son programme économique est le même que celui de Mélenchon. Merci bien. Moi, pince à linge sur le nez, je vote Macron.

    J'aime

    • Gérard 1 mai 2017 / 18 h 08 min

      Moi, même avec la pince à linge sur le nez, le masque pour dormir sur les yeux, les boules Quies dans les oreilles et sous hypnose, je ne pourrais pas, c’est viscéral : la créature de Moi-Je, de Bergé, d’Attali et consorts, le collègue de Taubira, de Belkacem, de Duflot, Hamon, Peillon et compagnie, avec tout son cortège de socialos à ses basques ! Beurk ….

      J'aime

      • nouratinbis 1 mai 2017 / 18 h 12 min

        Sans parler des peigne-culs style Raffarin, Juppé, Baboin,
        Estrosi et…Fillon-la-Honte.
        En tout cas nous n’y couperons pas de deux points de CSG
        en plus. Déjà ça nous fera les pieds!

        J'aime

      • Anne 1 mai 2017 / 18 h 16 min

        Tout pareil, Gérard !
        Et ce second tour a beau avoir été programmé au mm par nos dictateurs, comme le dit Lassalle, nous n’avons pas encore le flingue sur la tempe !

        Profitons-en, comme des bikinis et des bisous, parce qu’avec le Petit, la chute va s’accélérer !

        J'aime

      • elba 1 mai 2017 / 19 h 13 min

        Tout pareil que vous, Gérard. Je préfèrerais ne même pas me déplacer.

        J'aime

  19. nouratinbis 1 mai 2017 / 17 h 38 min

    Libre à vous, chère amie, de toute façon ce type sera élu.
    Après, bien sûr, il faudra lui assurer une majorité à la Chambre
    et ainsi l’opération marketing sera parfaitement réussie.
    Bonne soirée.

    J'aime

    • Souris donc 1 mai 2017 / 17 h 51 min

      Le Brexit permet aux Anglais de commercer avec tout le Commonwealth et les Etats-Unis. Avec le Frexit de Marine Le Pen, nous commercerons avec la francophonie, c’est à dire, à part le Québec, la Belgique et une partie de la Suisse : l’Afrique. Prospérité assurée….

      J'aime

      • Anne 1 mai 2017 / 18 h 04 min

        Et encore, la Belgique wallone, et basta !
        Non, sans blague Souris : Micron va être élu.

        L’important serait, et vous en conviendrez puisque vous vous apprêtez à voter pour lui en vous bouchant yeux, nez et oreilles, que sa victoire soit la plus étriquée possible pour limiter l’amplification aux législatives et qu’il n’ait pas de majorité au Parlement…
        Ce type est un vrai danger !

        J'aime

  20. nouratinbis 1 mai 2017 / 18 h 06 min

    Avec Macron nous pourrons même commercer avec l’État Islamique,
    tous les espoirs nous sont donc permis.

    J'aime

    • Anne 1 mai 2017 / 18 h 19 min

      Ben oui, je l’avais oublié celui-là ! Les francophones y sont largement majoritaires…

      J'aime

  21. carine005 1 mai 2017 / 18 h 43 min

    « Macrouille » : c’est bien trouvé.

    Si elle veut avoir une chance, Marine doit insister sur souveraineté ou mondialisme, submersion migratoire et perte d’identité, islamisation.

    Sur le reste, les Français ne comprennent rien.

    Franssouillozibousques.

    J'aime

  22. nouratinbis 1 mai 2017 / 18 h 56 min

    Absolument, c’est le seul discours audible et c’est le seul
    par lequel elle serait crédible. Mais il est vrai que pour
    choper le communiste Cht’i, il faut aussi lui donner un peu
    de démagogie de type mélanchonien…d’où la dispersion et
    le brouillage.
    Nous sommes mal partis…
    Brisoubouillésrogsx!

    J'aime

  23. Souris donc 1 mai 2017 / 18 h 57 min

    Marine Le Pen est une opportuniste. Je n’ose pas penser à la situation des pauvres cocus qui auront mis tous leurs espoirs en elle.

    J'aime

    • elba 1 mai 2017 / 19 h 18 min

      Et Macrouille, Souris ? Il est quoi ?
      Perso, de deux maux je pense choisir le moindre, puisqu’il nous faut choisir… et encore ! Rien n’est prouvé que le résultat soit notre choix.
      Bisous.

      J'aime

    • Souris donc 1 mai 2017 / 20 h 08 min

      Macron m’horripile (celleszéceux, léfemmeszélézhommes, les FrançaiseszéléFrançais, chacunzéchacune). Mais son libéralisme (initiative privée, responsabilité, libre concurrence, libertés individuelles, autorégulation des marchés) me semble plus favorable à la prospérité de la France que l’étatisme de Marine Le Pen.
      Bref, pince à linge, masque pour dormir sur les yeux, boules Quies dans les oreilles et sous hypnose (Gérard), ce sera Macron.

      J'aime

    • Gérard 1 mai 2017 / 20 h 29 min

      Oui, très bien vu : Macrouille n’est pas opportuniste pour deux sous, pour deux millions peut-être, et encore …
      Moi, je ne me voile pas la face, et ose parfaitement penser à la situation des pauvres cocus qui auront mis tous leurs espoirs en lui, même en se bouchant le nez et le reste.

      Aimé par 1 personne

    • Arthourr 2 mai 2017 / 9 h 42 min

      Le problème n’est pas tant la Marine (ou l’Emmanuel) que l’élection elle-même : la mécanique du SUD oblige les candidats à « ratisser large » au 2e tour, qu’ils le veuillent ou non.

      Il est probable qu’un discours un peu plus…disons « identitaire » lui garantirait un certain nombre d’électeurs, tandis qu’un discours moins « ethno-centré » rendrait possible le vote de gens ne faisant pas partie de l’électorat FN « traditionnel » , d’où les longues digressions – contre-productives à nos yeux- sur le Frexit ou le retour au franc (d’où d’ailleurs aussi le « patriotisme » tout nouveau de Merluche l’enchanteur).

      J’imagine que les têtes pensantes du parti ont estimé qu’il y avait davantage de voix à ramasser ici que là pour franchir les 50%.

      Quant aux cocus…Je le répète, le mécanisme de l’élection présidentielle EST une fabrique à cocus : on ne peut pas chercher à plaire au maximum pendant la campagne et ne décevoir personne une fois élu.
      Le plus surprenant est qu’il y ait toujours des gens qui s’étonnent de ne pas voir LA mesure qui les a fait voter être mise en application.

      J'aime

      • elba 2 mai 2017 / 12 h 31 min

        Pardonnez mon inculture, Arthour (j’essaie tant que je peux de me soigner de ce point de vue-là) mais qu’appelez-vous « la mécanique du sud » ?

        De toute façon, le « système » (le gouvernement de l’ombre, celui qui commande réellement.. Bilderberg ? Franc-maçonnerie ? autre ?) étant ce qu’il est, ne passera élu(e) président(e) que celui ou celle qui aura été accepté par ledit système (regardons par exemple les cas DSK ou Fillon), non ?

        Si Marine n’a pas fait allégeance au système elle ne passera pas de toute façon. Même si elle a une majorité de voix, les résultats seront alors falsifiés, j’en suis persuadée.

        Je rêve de moins en moins… Hélas.
        Bisou et bonne journée.

        PS – Nouratin, vous voyez, je perds mon bel optimisme… Snif !

        J'aime

      • Arthourr 2 mai 2017 / 14 h 40 min

        Pardon Elba : Suffrage Universel Direct.

        J'aime

      • elba 2 mai 2017 / 14 h 48 min

        Merci Arthour… J’aurais dû me douter de quoi il s’agissait. J’ai pris « sud » non pas comme un sigle, mais comme un mot.
        Vous voyez lorsque je dis que je suis inculte… J’ai un peu honte.
        Bonne soirée à vous.

        J'aime

      • Arthourr 2 mai 2017 / 15 h 46 min

        Il n’est de terre inculte que mal labourée ! 😀

        Hem….

        Et merci pour la bonne soirée, mais à 16h40 elle va devoir attendre encore un peu,

        Bizavous quoi qu’il en soit. 🙂

        J'aime

      • elba 2 mai 2017 / 16 h 21 min

        Argh ! …. Mdr ! Je ne vous demanderai pas cette fois ce que je dois penser de ce « Hem », Arthour. 😉
        Merci de m’avoir fait sourire.
        A 17h20, puis-je vous souhaiter une « bonne soirée » ? 😉 Pas encore, je suppose.

        J'aime

      • Souris donc 4 mai 2017 / 12 h 35 min

        La mégère incompétente se sabordant en direct devant les animateurs médusés : un grand moment de télévision.

        Le jeunot, encore un peu tendre mais il apprend vite. Il nous a évité le « progressisme ». Mais pas « cellezéceux », « chacuneéchacun », « les FrançaiseszéléFrançais » (heureusement qu’on n’est pas des « BelgeszéBelges »)

        J'aime

      • Anne 4 mai 2017 / 14 h 11 min

        D’accord Souris il apprend vite, il sait communiquer et manipuler.

        Mais même s’il n’y a pas photo en matière éco, il pourra toujours répéter en boucle « la France », il ne se convaincra pas lui-même : il s’en fout, point ; et Marine a raison quand elle dit qu’ il veut prendre le contrôle d’un territoire, avec dessus une population dont peu importe qui la compose !! Un vulgaire trader…

        Ce type va être Président dans qques jours et ne connaît pas l’UOIF ????
        Et en matière de tolérance zéro, des amendes aux djeuns des quartchiers ??? Au moins il aura fait rire ces braves petits !
        Combien d’immigrants veut-il au fait ? Contrairement à Valls, il avait félicité Merkel pour son million, son million, son million…
        On ne s’en relèverait pas : ce type est un vrai danger.

        Quelle présidentielle de m… !! Personne, même pas Marine, pour lui dire que s’il est là c’est grâce au flash totalitaire de sa mafia qui nous a privés du seul candidat qui était à sa place dans ce casting honteux !
        Accessoirement que si elle, elle est là, c’est aussi parce qu’ ils ont tout fait pour…
        Ce débat a bien prouvé que nous sommes foutus si le Minet arrivait à avoir sa majorité aux législatives, ce qui n’est pas exclu vu le ralliement probable des cloportes LR qui se profile !
        Et de ce peuple de lemmings, guère plus respectable après tout…

        J'aime

      • Souris donc 4 mai 2017 / 15 h 44 min

        Entre deux maux, on choisit le moindre. la coqueluche des médias, du showbiz et de Obama. Plutôt que la peste.
        Rien n’est joué. Cf. Trump.

        J'aime

      • elba 4 mai 2017 / 17 h 21 min

        Reste à savoir, Souris, lequel est le moindre maux. Tellement de mensonges nous sont servis ! Le débat d’hier soir n’était pas digne des deux protagonistes qui briguent le poste de président de la France. J’aurais pensé que l’un comme l’autre nous aurait un peu plus expliqué les mesures qu’il/elle comptait prendre. Parce que tout ce qui a été dit est bien flou.

        Allons-nous nous faire flouer ? Je le pense. J’aurais voulu tenter une gouvernance par Marine pour pouvoir me rendre compte de ce que ça donne (cette ‘diabolisation’ de la part des medias est totalement absurde), mais hélas tout est fait pour que ce soit Macron qui passe. Il n’aura pas ma voix. Mais je suis tellement « rien » que ça n’en a pas d’importance.

        Bref ! Rien n’est bien clair dans tout cela, et j’ai vraiment tendance à penser que Marine serait plus apte à défendre le droit des français. Macron a bien dit qu’il restait sous la coupe des américains, et qu’il continuerait la guerre en Syrie… Afin que nous ayons encore un peu plus de migrants ? Qu’allons-nous en faire ? Macron reste aussi fortement opposé à Poutine, ce qui me semble dangereux si nous voulons éviter une troisième guerre mondiale.
        C’est juste le fond de ma pensée.

        Bisous.

        J'aime

  24. Anne 4 mai 2017 / 16 h 32 min

    @ Souris, c’est sûr il faut choisir le moindre mal : il y en a un dont on se remettrait toujours, l’autre jamais.
    Si Minet est élu à 70/30, il passera pour le Sauveur – de la Patrie, les Français ont rappelé l’existence de ce mot après le Bataclan) -, celui qui a anéanti le bruit des bottes brunes que seuls les socialos et leurs nouveaux alliés entendent, en passant.
    Mais il aura tout pouvoir pour démanteler ce qui reste de la France. Et il sera là pour 10 ans, largement le temps de causer des dégâts irrémédiables.

    Trump et Clinton ont toujours été dans la marge d’erreur sondagière. Il n’y a vraiment aucun rapport.

    J'aime

  25. elba 4 mai 2017 / 17 h 23 min

    Oops ! pardon : mon commentaire de 17h21 à Souris : lire « le moindre mal » ou « le moindre des maux ».
    Je devrais me relire avant d’envoyer ! 😉

    J'aime

  26. Souris donc 4 mai 2017 / 18 h 02 min

    La France, risée de la terre entière avec Hollande (Leonarda, Théo, les sans-dents, le scooter rue du Cirque, les confidences aux journalistes…). Marine Le Pen, la peste brune, prend le relais.
    J’ai fait une revue de presse chez notre bon Dr Wo. Avec sa permission :
    http://obraska.eklablog.fr/des-bas-de-hurlevent-a130067970

    J'aime

    • Anne 4 mai 2017 / 18 h 41 min

      Ah mais là nous allons être présentables.
      Pour peu qu’ il soit bien à voile et à vapeur, ça compensera un peu la mauvaise couleur et le nom si malheureusement franchouillards…

      Ne désespérons pas, nous avons toujours un peu de retard sur les States : Mohamed sera le suivant, sauf que nous ne serons plus en capacité de revenir en arrière avec un rouquin à la peau couleur viande avariée, comme le dit notre ami Nouratin !

      Que du bonheur…

      J'aime

  27. Arthourr 4 mai 2017 / 19 h 27 min

    Bon.

    Je n’ai pas regardé le « débat », me disant que ça allait être nul et que j’aurais sûrement mieux à faire, et d’après ce que j’ai lu un peu partout*….c’était nul.
    Alors, soit je dois me mettre aux prédictions du loto façon Paco Rabanne ou Elisabeth Teissier, soit c’était plus que prévisible…

    Et pourquoi donc ?

    Parce qu’il en est des « débats » politiques comme du reste : le nivellement par le bas (i.e. l’appauvrissement intellectuel de quelque relation que ce soit) est tellement généralisé, que même une situation où l’on serait en droit d’attendre un peu de hauteur de vue et d’explications de « fond » reste désespérément bloquée dans le caniveau des affects les plus primaires.

    Même des gens supposément intelligents sacrifient au Moloch de la grande débilité englobante. Question de confort ou de conformisme.
    J’aimerai voir un Lugan ou un P.Y.R. dans ce genre de situation : peine perdue, la politique n’est plus qu’un spectacle comme les autres, avec ses acteurs, ses codes et son public.

    Abstentionniste depuis 95, je ne suis pas près de me rappeler au bon souvenir de mes fonctionnaires municipaux.

    Merci M’sieurs-Dames.

    *sûrement aux mêmes endroits que vous…..

    J'aime

  28. Gérard 5 mai 2017 / 20 h 21 min

    Ah ! On en sait un peu plus aujourd’hui : si Macrouille est élu, il ouvrira – après l’élection, bien sûr, faudrait pas gâcher la surprise ni surtout les bons sondages – la pochette surprise d’où sortira un(e) charmant(e) premier(e) ministre qui aura la noble tâche de continuer et parfaire l’oeuvre de démolition.
    Je pense évidemment à Bécassine : jeune et belle (pour ce qu’on peut en juger lorsqu’elle ne porte pas le voile), une femme (ça manque un peu depuis Cresson), un nom exotique pour la diversité, hyper-compétente dans tous les ministères qu’elle a fréquentés, pas clivante pour deux sous par rapport à la religion de paix, d’amour et de tolérance, des idées géniales : laisser tomber les langues du passé (grec et latin) et promouvoir celle du futur (arabe), éliminer les notes pour éviter d’avoir des citoyens qui font le décompte des taxes et impôts, sélectionner nos médecins de demain par tirage au sort : à mon avis elle tient la corde, la Bécassine.
    Et Pépère serait content, ce qui est tout de même l’essentiel.
    Votons Macrouille, ne serait-ce que pour avoir l’air intelligent (il paraît que voter FN est la marque d’un QI notoirement insuffisant).
    De toutes façons, on pourra toujours dire qu’on ne savait pas, puisqu’il n’a jamais été élu à quoi que ce soit, il est donc « présumé compétent ». En tous les cas, plein d’experts très très intelligents le prétendent, donc c’est forcément vrai !

    J'aime

    • elba 5 mai 2017 / 20 h 43 min

      Belle Kassim ? … Vous êtes certain, Gérard ? Oh non ! Tout, tout, tout, mais pas ça !!!
      Bah ! De toute façon j’ai un QI notoirement insuffisant. Je n’aurai donc pas de regret pour ma part.
      Mais tout de même ! Où allons-nous !!!!
      Mon espoir est des plus ra-pla-plat. Mais il existe encore. Au moins jusqu’à dimanche soir.
      Bonne nuit à vous. Bisatous/toutes. ♥

      J'aime

  29. Arthourr 5 mai 2017 / 21 h 13 min

    Seuls les cons votent mal, c’est connu.

    Ceci dit, j’avoue être satisfait d’avoir vécu assez longtemps pour voir des féministes voter CONTRE la seule femme présente et des communistes voter POUR le seul banquier présent…

    J'aime

    • Anne 6 mai 2017 / 10 h 41 min

      ;););) ! Ce qui prouve peut-être qu’ils ont tous raison, et que la bête immonde s’est incarnée dans la blonde ?

      Ou bien, et c’est mon opinion que je partage sans l’imposer à qui que ce soit, comme l’écrivait P.Muray entre les deux tours de 2002 :

      « Le problème des anti-lepénistes n’est pas Le Pen ; le problème des anti-lepénistes, c’est eux. »

      […] »La nouvelle humanité s’est baptisée comme dans une eau lustrale. Elle se cherchait un nom, elle l’a trouvé. Elle est désormais anti-lepéniste. Et cela lui suffit, apparemment, pour se définir et le faire de manière passionnée. Car l’anti-lepénisme n’est pas une pensée, c’est une passion.
      L’anti-lepéniste déteste Le Pen, on ne saurait en douter ; mais il aime de manière passionnée l’état dans lequel le place cette détestation. Il y loge une part essentielle de son identité, la plus haute, la plus belle. Il peut alors faire l’étalage de son moi transfiguré par une si vaste colère. Sous les pavés de bonnes intentions, la rage. Une rage officielle dont la légitimité et même la naturalité ne sauraient être mises en doute ».

      J'aime

    • Gérard 6 mai 2017 / 13 h 23 min

      On a changé d’époque : avant c’était le contraire, mais maintenant, si vous avez remarqué, le vote FN est un vote d’adhésion, et le vote Macrouille, qui « joue sur les peurs », un vote de résignation (non, non, je ne pense pas du tout à Souris, voyons, qu’est ce que vous allez penser ?).
      Bof, Marine fera le double du score de son père, cela laisse de l’espoir pour l’avenir, suivant un calendrier qui devrait s’accélérer … les cocos avec Moncon, ça ne devrait pas dépasser dimanche soir !

      J'aime

    • elba 6 mai 2017 / 11 h 39 min

      Merci, Anne. Je n’avais pas lu effectivement.
      Perso, ce matin, j’ai visionné (ou plutôt écouté) ça :

      Je trouve cela assez édifiant. Et un peu consternant, pour parler modérément.

      J'aime

      • Anne 6 mai 2017 / 14 h 54 min

        Consternant et éclairant, Elba.
        En tout cas pour ceux qui n’avaient pas compris où étaient les cerveaux vides et les manipulés.
        Pauvres jeunes que l’EN, depuis des décennies, s’est appliquée à modeler de façon à en faire les disciples du nouveau gourou, en les privant de toute capacité de réflexion et d’analyse.
        J’aime bien le type qui trouve super que l’État s’occupe des enfants dès la maternelle…ce sera complet, le rêve (et la réalité) de tout régime totalitaire.
        Les autres électeurs de Mignon sont les bénéficiaires du système, du capitalisme financier et mondialisé. Ceux pour lesquels la France est une entité abstraite et sans intérêt.
        Les classes moyennes au petit ou moyen patrimoine immobilier et les retraités modestes mais qui arrivaient jusque-là à s’en sortir vont déguster…

        J'aime

  30. Anne 6 mai 2017 / 11 h 00 min

    Rooooo…. »Pour cellezéceux » !! Merdalors, ce n’est pas encore un automatisme….

    J'aime

  31. Souris donc 7 mai 2017 / 6 h 05 min

    Zatouteszéatous, cellezéceux encore indécis.

    Dans l’isoloir, juste faites-le !

    Mon but est simple : upgrader la France. Je ne vous propose pas un projet low cost ou budget, non. Il s’agit bien d’un projet premium, first class ! Car nous sommes des winners ! Nous allons impacter le pays et impulser les process de synergie. Nous avons longuement brainstormé puis débriefé afin de revenir vers vous ASAP avec de vrais propals. Il s’agit désormais de lutter contre la beast immonde. Soyez à la fois l’antivirus et le firewall de la démocratie.
    Rejoignez-moi pour une France méga haut débit, pour un pays 5.0 !

    (Selon Nicolas Ungemuth, Speech de winner, FigMag du 5 mai, p 30)

    J'aime

    • Gérard 7 mai 2017 / 7 h 29 min

      et n’oubliez pas votre pince à linge dans l’isoloir après avoir mis dans l’urne le bulletin pour le petit génie de la finance, de la marchandisation de tout, de la xénophilie et de l’islamophilie réunies : vous allez en avoir besoin dans les années qui viennent !

      J'aime

      • Arthourr 7 mai 2017 / 7 h 51 min

        A ce stade, je recommande l’ablation du nez, des fosses nasales et des neuro transmetteurs/récepteurs de l’odorat….

        J'aime

      • Souris donc 7 mai 2017 / 8 h 03 min

        Euh, Arthourr, vous êtes sûr que vos paroles ne dépassent pas un peu votre pensée ? Vous me diriez ça en face ?
        Sous pseudo, on peut se défouler, pas vrai. La lettre anonyme upgradée.

        J'aime

      • elba 7 mai 2017 / 8 h 25 min

        Gérard, Macron n’est ni « phile » et n’est « phobe » qu’à propos de la pauvreté qui pourrait le concerner lui-même.
        N’oubliez pas qu’il n’est qu’un pantin qui fera ce qu’on lui dira de faire en coulisses.
        Il est « préfabriqué » depuis son plus jeune âge. C’est un opportuniste, point.
        S’il est élu, je crois que nous ferions bien de nous préparer à la guerre. Les pinces à linge seront alors inutiles, bien malheureusement.
        Bisou.

        J'aime

    • elba 7 mai 2017 / 8 h 01 min

      Bonjour Souris. Bravo pour ton article de campagne, j’ai bien souri (mince, ça fait quoi lorsqu’on sourit à une souris ? 🙂 ) il est très bien fait !
      Tu devrais demander un poste de premier ministre pour la peine. Mince, je voulais dire de « prime minister »

      En tous les cas, luttons contre la bête immonde dont l’équipe et les valets nous brainstorment depuis le début de la campagne et tentent d’influencer notre choix.
      … Une chose que j’ignore ou dont je doute : parlons-nous du/dela même candidat/e ? 🙂

      Plein de bisous pour toi ainsi qu’à toutescelleszéceux qui en voudront.

      J'aime

    • Arthourr 7 mai 2017 / 17 h 41 min

      @ Souris Donc

      « Euh, Arthourr, vous êtes sûr que vos paroles ne dépassent pas un peu votre pensée ? Vous me diriez ça en face ?
      Sous pseudo, on peut se défouler, pas vrai. La lettre anonyme upgradée. »

      Non, je ne vous dirais pas « ça » en face.

      J’emploierais certainement des termes plus imagés que « fosses nasales » ou « neuro-transmetteurs », convenant mieux à la spontanéité de l’oral (je suis méridional et bavard, j’arrive généralement à trouver…).
      L’essentiel est que le message reste le même (remarquez tout de même que je n’insulte ni vous, ni lui).

      Je peux concevoir qu’on trouve des raisons à voter EM, j’ai par contre plus de mal à concevoir qu’on choisisse un « pis-aller » de cette sorte-ci.

      Le 2e tour d’une présidentielle française est -cette fois encore- une course à l’échalote et une foire au « tout à 10 € ». On brade les idées, les programmes, les gens, les votes.
      Sans rêver d’un candidat improbable qui me satisferait pleinement, permettez-moi de considérer que « voter pour le moins pire » n’est pas un choix : c’est accorder par défaut à un des 2 finalistes ma légitimité alors que j’estime qu’il ne la mérite pas.
      D’aucuns vous diraient même que « voter pour le moins pire, les français ne font que ça depuis des décennies, et voilà où nous en sommes »…

      Je suis sincèrement navré que vous ayez pu vous sentir personnellement « agressée » dans votre choix de vote par une sélection de mots vous choquant, au point -peut-être- d’en venir à regretter l’anonymat que permet le web aux contradicteurs comme aux thuriféraires..
      Il va sans dire (mais ça va mieux en le disant) que telle n’était pas mon intention à votre encontre en particulier, mais plutôt une pique aux « moinspiristes » en général, qui doivent avoir de plus en plus de mal, élections après élections (celle-ci étant gratinée), à choisir leur canard boiteux.

      N’étant point chez moi, mais toléré par le maître des lieux, seul maître à bord, la bienséance, que je chéris davantage qu’EM, m’enjoins donc de vous présenter mes excuses.

      Dont acte.

      Arthourr

      J'aime

  32. Anne 7 mai 2017 / 8 h 18 min

    A voté !
    Pour la première fois pour la bête immonde et jusque-là tout va bien, aucun effet secondaire…
    Bisouzatoutezéatous

    J'aime

  33. Souris donc 7 mai 2017 / 9 h 55 min

    Si une seule personne a pris ce portrait ultra-critique pour une apologie, c’est que je n’ai pas ma place ici.
    Je vous laisse.

    Désolée, Nourratin.
    (Desproges avait raison : on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui)

    J'aime

    • Anne 7 mai 2017 / 10 h 11 min

      Oh Souris, perso j’avais parfaitement compris !

      Je n’ai aucun doute pour votre rejet de ce côté-là de Macron (et autres aspects), mais pour votre choix d’un vote de raison, chacun faisant d’ailleurs ce qu’il veut, c’est le principe me semble-t-il ? Ce qui n’empêche jamais de vouloir tenter de convaincre, le risque d’une victoire de la blonde étant vraiment impossible, c’est juste histoire d’éviter un triomphe au Petiot….

      (« J’adore » quand, dans sa profession de foi, il affirme vouloir défendre la Nation française, sa culture (ah bon ?) et sa langue, alors que dans tous ses meetings les jeunes accueillant les participants s’appelaient des helpers !!

      Au lieu de « Dans l’isoloir, juste faites-le » vous auriez pu nous demander « just do it » !) 😉

      J'aime

      • Soyeux J-J 7 mai 2017 / 18 h 07 min

        Egalement,comme Nouratin j’apprécie beaucoup vos coms et votre humour.
        J-J S

        J'aime

  34. elba 7 mai 2017 / 10 h 48 min

    Bien sûr que tu as ta place ici, Souris !!! Ne pars pas.
    Les z’élections seront bientôt terminées de toute façon, quelqu’en soit le résultat. Nous aurons sans doute d’autres sujets intéressants à discuter alors.
    Tu me manquerais si je ne voyais plus de coms de ta part. Le « partage » n’est pas dans une uniformité des pensées, bien au contraire. Mais il est dans la sincérité de chacun au-delà des divergences d’opinions.

    ps – ai relu ton com : je n’avais pas vu que ce que tu avais écrit était en fait de Nicolas Ungemuth… Je te l’avais attribué. Comme quoi il faut faire attention lorsque l’on lit. 😉

    Bisou dominical. ♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s