Dumbo’s blues et harmonie caniculaire

Je vous l’ai sans doute déjà faite, mais à mon âge il est permis de se répéter, je vous en remets donc une petite couche. Voilà: connaissez vous la différence entre l’anxiété et l’angoisse? Pas vraiment? Alors on y va: l’anxiété apparaît la première fois qu’on s’aperçoit qu’on ne peut plus la deuxième fois, en revanche l’angoisse survient la seconde fois qu’on s’aperçoit qu’on n’y arrive plus la première fois. Pourquoi je vous dis ça? Non pas pour vous faire part de mes états d’âme, enfin si l’on peut ainsi dire, non, certes non! En revanche je pensais à ce pauvre couillon de Bayrou, le Béarnais aux éléphantesques esgourdes, le Dumbo de la République, celui qui toujours tente de voler à l’instar de son homonyme waltdisneyen et cependant se ramasse à chaque fois parce qu’il a de l’approximatif dans le plan de vol, ainsi, sans doute, que du mou dans le manche à balais. Ce corniaud de haute volée sortait d’une remarquable gamelle obtenue suite à l’élection de Hollandouille, en 2012, en dépit d’un retentissant appel à voter pour ce dernier, lequel l’a ensuite ignoré pire que l’eût fait à votre égard Cara Delevingne si jamais vous vous fussiez avisé de lui gazouiller un doigt de cour. Et pour ceux qui ignoreraient tout de la Cara en question, je vous invite à utiliser les moyens numériques de se mettre au parfum, vous en saurez plus que moi sur le sujet, en l’espace de quarante huit secondes montre en main.
Pour en revenir à notre mouton mégalote, le désormais ancien président Culbuto n’en avait tellement rien à secouer que seuls Les Ripoublicons, toujours prêts à sauter sur les occases pouraves, se portèrent à son aide pour lui permettre de récupérer son trône de Merdepot, je veux dire Maire de Pau. Un signalé service sans lequel l’intéressé se fût aujourd’hui retrouvé dépourvu du moindre petit morceau de mouche ou de vermisseau afin de se colmater la dent creuse. En guise de remerciement, l’ineffable Palois n’a pas manqué d’aider Macrouille à terrasser l’époux de Pénélope, d’où, jolie récompense, un intérim de deux semaines en tant que Garde des Sceaux. Niqué pour la seconde fois, par un socialiste, certes new-look mais tout aussi ingrat que son prédécesseur conventionnel, Bayrou La Lose a dû connaître ce coup-ci l’angoisse existentielle du benêt qui peine à démêler les fils embrouillés d’un insuccès récurrent dont il sent confusément, toutefois, le caractère aussi définitif que désespéré. Perdu pour toujours à titre personnel, ce mec subit en outre, après le départ plus ou moins volontaire de la mère Goulart , Ministre  des Armées aussi brève que saugrenue, l’éviction cruelle de sa chère Marielle, la confidente des mauvais jours, virée à paquet du cabinet Barbapoux et même pas admise, pour cause de casseroles, à présider le Groupe MOUDEM de l’Assemblée. Encore convient-il de saluer ledit Groupe comme la seule vraie prise de guerre du bègue (sans B.D.); hélas, la maîtrise pourrait bien aussi en échapper à celui-ci , vu que ce gros ballot présente désormais autant de valeur que le vieux « Pascal » démonétisé retrouvé dernièrement dans la poche arrière naphtalinée de votre futal de mariage. Pauvre Bayrou! Il avait pourtant un certain, courage, comme lorsqu’il avait osé rappeler à Con Bandit les écrits dans lesquels ce sinistre personnage exposait tout le plaisir qu’on peut trouver à se faire astiquer le bigoudi verseur par de tout jeunes enfants ( voir Merci Bayrou!). Mais pour rappeler la citation bien connue de ce cher Audiard, « les cons ça ose tout… » Il est bel est bien fini ce brave Dumbo, l’épisode macronnesque lui tiendra lieu de chant du cygne, une victime parmi tant d’autres du petit tsunami à sa Brigitte!

Parce que le champ de bataille apparaît jonché de cadavres et de blessés qui hurlent à la mort. Les Socialos, n’en parlons même pas, ceux-là n’existent plus que dans l’imagination farfelue de quelques survivants hallucinés. Le socialisme d’aujourd’hui c’est « En Marche », comme je vous le disais la semaine dernière, il n’y a donc pas de place pour le vieux P.S. de Tonton, c’est cuit, ça. On le voit bien dans la manière de louvoyer des quelques rescapés du naufrage Solférinien qui iront siéger au Palais Bourbon en affichant une opposition farouche au Gouvernement Barbapoux…tout en précisant que la plupart d’entre eux, s’abstiendront lors du vote de confiance. Diable, on ne va tout de même pas voter contre celui grâce à qui on est encore là! Les Le Foll, Touraine et compagnie doivent leur siège à l’absence d’adversaire macrouilliste, ces choses-là ne s’oublient pas!

Pareil pour Les Ripoublicons. Enfin pas tout à fait car le cadavre exquis ne tardera pas à se décomposer. C’est Xavier Bertrand en personne qui l’a expliqué ce jour même; « voilà longtemps que nous nous détestions, maintenant nous n’avons plus rien à faire ensemble ». Le divorce est proche, il sera sans doute consommé après le congrès du Parti en Novembre prochain, si ça tient jusque là…
Et puis vous savez, le plus tôt sera le mieux. Il est temps en effet que les gens de droite se retrouvent ensemble. Il existe au sein de ce conglomérat un courant susceptible de se rapprocher de l’aile raisonnable du F.N. Ce n’est sans doute pas pour rien que la petite Marion s’est barrée du cocon familial. Il y a de la recomposition dans l’air. La Droite, débarrassée des macrono-compatibles, et les transfuges d’un lepénisme marxisé, pourraient sans doute se rapprocher pour former quelque chose qui ressemble vraiment à ce que la plupart d’entre nous attendent. Si les petits cochons médiatiques ne les bouffent pas et si les intérêts particuliers de ces messieurs-dames y retrouvent leur compte, une vraie Droite serait susceptible de voir le jour… On peut toujours rêver! En tout cas l’invraisemblable bordel qui règne actuellement au sein de l’ex-UMP laisse présager un dénouement imminent, soyez assurés que je surveille. Comptez sur moi pour vous tenir au courant.

Tranquilles, cependant, le petit Jupiter Élyséen et sa clique, poursuivent leur petit bonhomme de chemin. Le Présipède et son Premier Ministre sans Gillette surfent sur une jolie popularité dont il leur appartient de profiter sans retenue en attendant des jours qui se révèleront forcément moins joyeux, quand les électeurs se réveilleront avec la gueule de bois…après les vacances, vous voyez ce que je veux dire.
Vous comprenez, c’est la démocratie, ça. Les braves-gens on leur explique comment voter, alors ils votent conforme. Enfin ça c’est pour la Présidentielle, parce que la Présidentielle c’est clair, on voit où l’on va et la belle gueule du préconisé, ou ses sympathiques discours, ou bien encore l’envie pressante de se débarrasser du connard élu la fois précédente, poussent le gogo à glisser dans l’urne le bulletin magique que le marketing médiatique leur a collé au creux de la main. Après, au moment des législatives, une part non négligeable des mouches attirées par le miel (je vous fais observer que je reste poli) disparaît de la circulation. Ne restent plus en lice que les électeurs conscients de leur responsabilité, les gens de bien, ceux qui tiennent à donner à leur petit protégé tout beau-tout neuf, la « majorité pour gouverner » que les maîtres à voter appellent de leurs vœux. Et après tout baigne…enfin jusqu’à ce que la hideuse réalité ne vienne rappeler à ces pauvres niais qu’ils ont choisi sans trop chercher à comprendre et qu’il est désormais trop tard! Mais ce n’est pas pour tout de suite, ça, on verra après, au fur et à mesure. En attendant carpe diem, on se la coule douce à regarder notre joli petit Chef de l’Etat faire le beau devant les media de l’Univers et de ses dépendances. Et nous sommes fiers, vous savez, le monde entier nous l’envie, ce sacré Manu, en tout cas on nous le serine tous les jours, à tous les temps et à tous les modes. On a de la peine, notamment, pour ces pauvres Amerloques, obligés pour cause de déconnage électoral, de se farcir un vieux facho-sinoque dangereux comme une grenade dégoupillée alors que tous les jours, nous autres Franchouilles leurs montrons sans retenue notre adorable Manu,  jeune, bien pensant, intelligent comme pas un, adulé de tous et qui cause angliche presque comme père et mère! Macron l’anti-Trump, comme on commence à lire et à entendre de partout. Notamment ces chers anglo-saxons, qui doivent penser dans leur Ford intérieure -selon Béru-  « holly shit, ces fucking frogs, tout de même, ils ont une veine de cocus! ».
Bon, il conviendra un de ces jours que je demande à Hank Hulley…pour le moment je n’ose pas, vous comprenez, il n’est jamais bon d’attiser la jalousie!

Je vous souhaite à tous une bonne semaine de début d’été et juste ce qu’il faut de canicule pour que cela rime en parfaite harmonie avec l’action résolue de notre bien aimé petit Président.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

Publicités

32 réflexions sur “Dumbo’s blues et harmonie caniculaire

  1. G.Mevennais 25 juin 2017 / 16 h 43 min

    Voilà un billet simple, concis, lucide, instructif et pédagogue, le tout enveloppé dans votre style « fleuri » apprécié de tous, me semble t’il, ici, et à juste titre. Je me régale à l’avance de l’interview que vous allez accorder, prochainement, à ce très cher « Hank ». Bon, je vais essayer de passer un été le meilleur possible, parce que…..l’automne prochain, c’est bizarre, ne m’inspire pas vraiment, je le sens moins rigolard que le style de vos billets….
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 16 h 48 min

      Je vous avoue que les lendemains macronnesques ne me disent rien
      qui vaille…
      Passez tout de même un super-été, ce sera toujours ça de pris.
      Amitiés.

      J'aime

  2. Gérard 25 juin 2017 / 16 h 50 min

    Pour les répoublicons, l’avenir s’annonce en effet radieux, entre les « constructifs », les « pas constructifs » (mais pas destructifs non plus, faut rester responsables) et le nouveau courant que ne va pas manquer d’entraîner Xavier Bertrand, lequel ne va tout de même pas admettre que les « non constructifs » s’acoquinent avec les nauséabonds de la ligne Marion au FN, ou rejoignent les « constructifs » tout en votant contre macrouille et son cabinet barbapoux, l’électeur LR de base (si ça existe encore lorsque l’opportunité se présentera) va vraiment avoir le choix de qui perdra l’élection à la prochaine occase.
    Mes amitiés à tous, bises aux dames, profitez du beau temps, y en aura pas pour tout le monde.

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 19 h 03 min

      Ben oui, je crains que ce ne soit à peu près ça…en pire!
      Amitiés.

      J'aime

  3. Pangloss 25 juin 2017 / 17 h 32 min

    Réussir un billet de cette qualité par une chaleur que l’on confondrait avec sa température rectale, c’est un exploit que je salue. Bravo pour le costume taillé à Bayrou. Je suis plus sceptique sur la possibilité que la droite crée un parti de droite. Après tout, si elle en est là, c’est bien sa faute, non? Je suis persuadé que même si elle renaissait de ses cendres, elle continuerait d’éviter les sujets qui fâchent et qui pour moi seraient importants.si mon pessimisme ne me faisait dire: « Après tout, je m’en fous ».

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 19 h 06 min

      Au fond il ne s’agit pas de pessimisme, juste de la sagesse,
      le mieux en effet c’est de s’en foutre, de toute façon, ce sera
      pareil.
      Amitiés.

      J'aime

      • Gérard 26 juin 2017 / 4 h 37 min

        ça y en a être une idée qu’elle est bonne : au lieu de « penser printemps » (n’importe comment, c’est râpé), pensez : « je m’en fous » et vous verrez, 1/ ce sera pareil 2/ ça va tout de suite mieux ! Ré-écoutez Henri Salvador, un philosophe fait pour notre époque macrouillonnesque http://www.deezer.com/track/94104342
        Amitiés

        J'aime

      • carine005 27 juin 2017 / 15 h 18 min

        On peut toujours s’en foutre, en effet.
        Mais quand on a des enfants et des petits-enfants ?

        J'aime

  4. grainsdesel 25 juin 2017 / 17 h 34 min

    Chez nos Ripoux Blicains, enfin ce qu’il en reste après le taillage des complets vestons, ils ont essayé de se réunir pour comme dans la scène des évangiles prendre un dernier repas avant la crucifixion. On était loin des agapes du temps des cerises. Vu les caisses vidées lors des Pestillentielles ils n’ont même pas eu droit à un soupe à l’oignon (offerte traditionnellement aux derniers rescapés lors des bals traditionnels), là on était dans un bal des faux-culs où la soupe à l’union n’eut pas le succès escompté, tout ce beau monde se jetant sur le plateau à crabes.
    Pour Dumbo, la seule chose (sauf erreur de ma part), qu’il n’a pas essayé, c’est de se faire recruter chez Disneyland, dommage vu que Roissy est tout proche ce qui lui laisserait tout le loisir faute de voler de voir les zolis z’avions décoller.
    Pour les élections de nos députés, il y a un point positif c’est la diminution des variqueux ce mal sournois chopé dans la salle des quatre colonnes, à venir traquer les journalistes pour se faire mousser et s’y faire voir.
    Pour Jupiter et BriBri la Presse est aux anges, la ménagère n’ayant pas eu le temps de suivre la Jetset en plein étalage à Roland Garros, s’arrache les magazines Boici, MariMatch et autres PQ. Pour les résultats du tennis on s’en contre fiche vu que Jupiter nous a fait une démonstration à pied et en fauteuil (j’espère qu’il avait la bonne vignette, vu que l’Hidalgo le couvait avec des yeux de braises, le tout relayé en alerte info sur HieTélé et BaisFM, la canicule passant pour de l’histoire ancienne.
    Question nouveau gouvernement, on a rien à craindre, la pensée unique sera celle qui sera exigée, les politichiens hybrides qui avaient pour habitude de défendre des idées auxquelles depuis longtemps ils ne croyaient plus, ont été lobotomisés et vaccinés à la LRM.
    Enfin, vu le nombre de stock de casseroles invendues (la ménagère ne s’emmerdant plus à faire la tambouille) il ne nous reste plus qu’à attendre une reprise du marché. Je vous parie qu’avec nos nouveaux élus, certains ne savent pas que rien n’est plus traitre qu’un pot de vin (d’autant qu’on dépasse vite le taux d’alcoolémie) , on en prend un (façon de se mettre dans la poche un lobbyiste, qui lui fera gagner des voix aux prochaines érections), puis un deuxième et si l’on n’y prend garde la dépendance, l’accoutumance et l’esclavage faisant leur œuvre, ils se retrouveront avec une cirrhose bancaire que le canard déchainé se fera un plaisir de mettre à la une.
    Heureusement que nous allons avoir la loi putative dite loi Béérou, je vous rassure on n’y verra pas plus clair malgré la transparence annoncée, la pollution ayant déjà fait son œuvre, avec les décrets, pénalités, additifs, amendements, renvois, alinéas, rectifications, exemptions, exceptions et codicilles, plus besoin de s’offrir les prix littéraires on va avoir de la belle ouvrage.
    Mon cher Nouratin, mes chats me réclament, ils ne se nourrissent pas de pots de vin, aussi je ne conclurai pas par un Ite Missa es mais par cette histoire de Tique à Paul, en citant cette phrase de Wiston Churchill, qui a du inspirer beaucoup de nos politiques dont Dumbo: « La politique est plus dangereuse que la guerre. À la guerre, vous ne pouvez être tué qu’une fois. En politique, plusieurs fois. »
    Bien amicalement, avec mes excuses les plus plates aux lecteurs et lectrices, pour tout ce charabia en vue de ma prochaine élection.
    Suri

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 22 h 02 min

      En tout cas, je ne vais pas tarder à te refiler le bébé, tes coms
      suffiront à mon bonheur!
      Merci et caresse tes chats de ma part.
      Amitiés, Suri.

      J'aime

  5. Pangloss 25 juin 2017 / 17 h 39 min

    Mauvaise manip! Voici la suite.
    A mon âge, j’essaie de profiter de ce qui reste avant que ça disparaisse. Le vieux monde agonise, la mondialisation, l’européisme, le réchauffement climatique, l’islamisation et le grand remplacement sont à l’oeuvre. La bêtise a déjà gagné.
    Bien cordialement.

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 22 h 04 min

      En effet, de toute façon la combat était perdu d’avance
      au bout du compte, la bêtise est toujours la plus forte.
      Bonne soirée.

      J'aime

  6. Anne 25 juin 2017 / 17 h 47 min

    Avec pas mal de colère et de rancoeur, on aurait envie de dire à Dumbo « tout ça pour ça, enf… » !!
    Même question à nos baveux pétris de déontologie dont aucun ne savait !
    Et quelques larmes charitables pour Marielle, la salope comme l’appelait Devedjian, qui se répand dans les médias pour confier sa peine devant tant « d’injustice » : au point où elle en est, elle pourrait demander à Fillon de la consoler peut-être ?
    Vraiment, les cons ça ose tout…

    Abstraction faite du matraquage fiscal bis, le même étant à la manoeuvre, on pourrait s’amuser très vite à la rentrée : en plus d’avoir été élu par 1/6 des électeurs, Jupiter ne connaît absolument pas les députés de sa majorité, recrutés sur des CV facilement bidouillés et après un entretien d’embauche qui semble avoir été un peu léger si on en juge déjà par quelques exemples savoureux….( et un fraîchement élu à Toulouse a été condamné cette semaine à…….un an d’inéligibilité !!).
    Or sans le Modem, sa marge n’est que de 14 députés pour la majorité absolue ! A suivre en tout cas.

    La « droite », ce sera le feuilleton de l’été – la série, pardon je parle comme une vieille 😉. J’ai peu d’espoir, perso.

    Bisous Nouratin, ainsi qu’à toutes celles et ceux qui passent par là !

    PS : Le Foll a bien été réélu mais pas la Touraine, une des divines surprises du second tour…

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 22 h 10 min

      Mince c’est vrai, j’avais déjà oublié la gamelle de MST!
      J’espère que vos prévisions se réaliseront; ce sera rigolo,
      sauf pour la droite, là c’est carrément pathétique…et en effet
      cela ne devrait pas déboucher sur grand chose.
      Bisous.

      J'aime

  7. elba 25 juin 2017 / 18 h 36 min

    « Lu et apprécié », voilà pour votre article, Nouratin.

    Quant à la politik, j’avoue que depuis l’élection de p’tit Cron, tout me dégoûte. Même si c’était bien un peu comme ça avant, mais c’est de pire en pire.
    Les mouches c’est attiré par le miel ? Vous devez avoir raison, j’ai remarqué que la confiture les attirait aussi… et d’autres odeurs. Elles doivent être nombreuses à l’Elysée actuellement.

    Plein de bisous à vous et à toulmondekipass…

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 22 h 12 min

      Oui, ça grouille de mouches à Macron…
      Merci Elba et plein de bisous.

      J'aime

  8. elba 25 juin 2017 / 18 h 39 min

    Ah ! J’oubliais pour Cara : un bien beau brin de fille, tout de même ! 🙂 J’ignorais tout d’elle avant que vous n’en parliez ici.

    J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 22 h 13 min

      Je lui trouve plus d’intérêt qu’à tous nos politicards…
      ce n’est pas bien difficile…

      J'aime

  9. Boutfil 25 juin 2017 / 21 h 00 min

    Que le bayrou se soit fait viré et qu’il pleurniche en se drapant dans ses oraux de fumier patenté franchement, ça ne me défrise pas, ce qui me fait rigoler, c’est cette Marielle, moche prétentieuse et bête à bouffer du foin, qui lui colle aux basques partout il va, ce doit être à ménage à 3 avec cet engin, la madame Bayrou officielle doit être cool !
    Pour le reste les affaires sérieuses commenceront après les vacances et les Français se réveilleront cocus et contents comme toujours !
    gros bisous

    J'aime

    • Gérard 25 juin 2017 / 22 h 04 min

      Allez, Boutfil, vous ne voulez pas vous l’avouer, mais vous êtes jalouse de Marielle, ça crève les yeux et ça se sent d’aussi loin que la malhonnêteté intrinsèque de macrouille !
      Non, je plaisante, pendant qu’on peut encore, il n’y a pas tant de raisons de se réjouir, à part le fait de voir déjà ce gouvernement irréprochable partir en … (censuré).
      C’est à la rentrée que ça va se corser, je le sens également vraiment très bien. Pour une fois, j’espère que Monsieur Martinez ne va pas nous décevoir (le fameux « troisième tour social », traditionnellement – et j’oserai même dire quasi constitutionnellement – décalé de quelques semaines estivales par rapport au second).
      Faites dès maintenant vos provisions d’essence ou de gas-oil, je pense que ce sera utile. Et des bougies, d’une pierre deux coups, pour les coupures EDF et les marches blanches.
      Bises à vous (et pas à Marielle, qui de toutes façons ne réclame que celles du Merdepot).

      J'aime

      • Boutfil 26 juin 2017 / 8 h 43 min

        On se fait sauter par qui on peut et franchement, avec Bayrou, c’est pas ce qui me fait rêver ! même à mon âge certes très avancé, ….:)
        comme je n’ai pas de voiture, l’essence ne me concernera pas, mais les bougies, les nouilles , je vais y penser, quand aux marches blanches, c’est pas mon truc c’est bobo ça !
        bises en retour

        J'aime

    • nouratinbis 25 juin 2017 / 22 h 16 min

      Oui, l’anesthésie produira ses effets jusqu’en Septembre.
      Après ce sera vraisemblablement comme toujours.
      Gros bisous.

      J'aime

  10. UnLorrain 26 juin 2017 / 7 h 24 min

    Bousculade de souvenirs,de mots,dans mon cerveau, après chaques lectures de vos billets nouratin,des coms inclus.
    Plaisir a consulter votre sphère nouratin.
    Ps…ou pssst 🙂 : je vous voyais chez un blogueur,vous y..aiguillonniez parfois les commentateurs,je vous crois invitant,aspirant,a une raisonnable humilité chez nos semblables contemporains.
    Salutations empressés.( ce genre de salutations je l’ai trouvé,écouté, chez Bloy,son Désespèré. Il y y a aussi similitude avec votre Merdepot qui est ecumeur de pot de chambre 🙂 de pourrissoir,que l’on peut retrouver ailleurs chez Bloy.
    Pour écouter ou/et télécharger : litteratureaudio )

    J'aime

  11. Jean-Jacques Soyeux 26 juin 2017 / 12 h 47 min

    Que du bon dans ce billet et dans les coms pour ne rien gâcher.Amitiés.
    J-J S

    J'aime

  12. PR CALGUÈS 26 juin 2017 / 15 h 59 min

    Bon, très bon billet l’ami !

    Pour Cara vous irez sans moi, hein !
    Vous avez, j’espère, lu sa « bio » en diagonale et, si ce n’est pas le cas, vous êtes bon pour la Gay Fierté l’an prochain…

    Amitiés et baïéta.

    J'aime

    • nouratinbis 27 juin 2017 / 18 h 47 min

      Pensez vous! Je l’ai juste vue et trouvée originale…
      j’ignorais qu’elle l’était à ce point là.
      Tant pis, de toute façon ces raisins étaient trop verts!
      Baïeta.

      J'aime

  13. carine005 27 juin 2017 / 15 h 28 min

    J’aimerais bien que tu nous explicitasses ta conclusion.
    Je suis une grande fille toute simple moi, faut me mettre les points sur lézi.
    Grocaniculozibousques.

    J'aime

    • nouratinbis 27 juin 2017 / 18 h 50 min

      C’est malin tiens! Non, ma grande, tu ne m’auras pas à ce
      petit jeu là, je suis bien élevé moi, même si ça date, m’enfin!
      Rogousibienpolizoux!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s