Les pensées de Jean Foupallour

Voilà un sacré bail qu’il avait disparu de la circulation, notre vieux pote Gottlieb Grossmutterficken. Sa dernière visite Derrière Napoléon remonte à l’époque de Vallsounet. Convaincu des risques qu’il encourait dans une République qui lui rappelait celle, dite « Démocratique » Est-Allemande (voir http://onefoutus.over-blog.fr/article-sus-a-l-affreux-124078806.html ) ,voyant arriver Jean Trentasseur en qui il lui semblait reconnaître une sorte d’agent de la Stasi, il avait pris la poudre d’escampette par le fénestron des chiottes en se jurant de ne revenir qu’après l’éventuelle chute du Mur de Paris (grossièrement situé dans son esprit entre l’Élysée et le Pont de Kehl). Et du coup, la survenue fanfaresque de Macrounette dans le landerneau politique, avec ses multiples couches de pommade anesthésiante judicieusement tartinées dans la bordellosphère folliculaire mondiale, l’a décidé, derechef, à remettre le cap sur nos rivages enchantés. Il croit que c’est fini, le corniaud germanique! Que les Socialos se sont vus chassés du pouvoir comme les Marchands des Temps Évangéliques le furent du Temple, par un Jésus Christ guère plus jeune que notre petit Présipède, mais affichant hélas une espérance de vie considérablement plus restreinte. Il n’a rien compris au film, ce brave Gottlieb! Normal, d’ailleurs, le gros lourdaud de Chleu croit encore au Père Noël Médiatique et se figure qu’un petit aventurier issu de la filière Rotschild dispose des moyens de foutre en l’air tout ce que la Répupu Franchouille a pu accumuler de pesanteurs combinatoires et de systèmes vérolés, depuis la Justice jusqu’aux associations subventionnées (pardonnez le pléonasme) en passant par une Administration pléthorique, protéiforme et omnipotente, tout cela noyauté depuis des décennies par une Gauche indéracinable autant qu’indécrottablement attachée à ses rémunératrices « Valeurs ».

« Alors ma grosse poupoule, les Panzer sont de retour? Tu nous la joues à la feu Helmut Kohl, les relations d’amitié entre nos deux pays, tout ça, lui éructe à la gueule un Jean Foupallour chargé à bloc, le Ricard coulant à flot depuis les heures encore fraîches du matin, afin d’arroser comme il convient l’arrivée de Juillet et des jeunes filles en fleur qui montrent tout, comme à la parade. Faut pas déconner, mon pote, poursuit Jeannot  en engloutissant simultanément le seizième (je vous la fais à l’estime, pas vrai, à ce stade-là on n’arrive plus à compter) Macron, Hollandouille, Vallsounet, Barbapoux et toute l’équipe de bras cassés qui nous pompe l’air et le pognon, c’est tout la même racaille. Il n’y a rien de changé au pays des bouffeurs de grenouilles et des fromages qui puent, tu sais, on navigue entre le pareil et le même! Les zigomars qui tirent les ficelles n’ont pas bougé d’un poil de cul, eux, et tout l’appareil à écrabouiller les pauvres couillons de notre espèce reste en place, opérationnel et toujours prêt à nous la mettre debout, à sec et sans vaseline.
« Par exemple, tu vois, le mois dernier on élisait nos députés, tu sais, le Bundestag Bourbon si ça te cause. Eh bien figure toi qu’on a fait fonctionner la démocratie avec la maestria des types qui la pratiquent depuis la nuit des temps: soixante pour cent des électeurs qui vont à la pèche et une majorité écrasante de nouveaux socialistes élus comme des fleurs, dans une euphorie générale partagée par le monde entier. Nouveaux, les mecs, ça y a pas de doute, d’ailleurs je dis « les mecs » mais y a plein de gonzesses dans le tas, près de quarante pour cent, alléluia! Nouveaux, nouvelles, diversifiés, blacks, beurs, blancs barbus, bobos efféminés, lopes avérées, gouines farouches et institutrices endoctrinées, tous aussi prêts les uns que les autres à conduire le changement dans la continuité, comme disait Pompon, l’autre produit Rotschild de l’heureuse époque Gaullienne.
« Alors on va faire pareil tout en cherchant à donner l’impression du différent, l’illusion, le trompe l’œil et le piège à gogos. Ça marche à bloc, ça, le chaland n’y voit que du feu et le contribuable que du pire. Oui, je dois te dire, chère vieille culotte de peau, y a quand même un truc vraiment nouveau avec Macreuse, une innovation qui fera date dans la longue et complexe histoire de la Gauche hexagonale. Alors voilà. Tu sais, jusqu’à présent leur idée à ces braves gens, consistait à « faire payer les riches ». Un truc bien sympa qui réjouissait le prolo et l’incitait à voter dans la famille des fauchés, la plus nombreuse et donc la mieux à même de sucer la démocratie jusqu’à l’éjac -ou la lutte, comme on voudra- finale. Manque de pot la combine a toujours foiré: les riches c’est malin et en plus, par construction, ça possède des tas de moyens de faire la nique aux petits chefs de la politique merdeuse. Devant ce constat implacable, la nouvelle Gauche, celle de la République qui Marche (dans la combine), révolutionne pour de bon la doctrine en vigueur jusqu’à présent. Plus la peine de s’emmerder à essayer -sans aucun succès- de faire raquer les riches, non, eux ils font payer les vieux! Ça c’est novateur! Et en plus efficace, garanti sur facture. Des riches il n’y en avait pas beaucoup, et même de moins en moins, entre ceux qu’on avait tout de même réussi à ruiner et ceux qui s’étaient fait la valise, pas la peine de compter sur le pactole, une affaire pourrie et perdue d’avance. En revanche les vieux ça grouille, ça croît, ça déborde! Les rançonner c’est non seulement facile, vu qu’ils ne se rebiffent jamais – dame ils n’ont plus la force- et qu’ils votent plutôt mal, ces débris. Allons-y donc, sans peur et sans reproche, sus au portefeuille des amortis, des périmés, des quasi-cadavres! Tout cela doit payer, les amis, y a pas de raison, question de solidarité inter-générationnelle, comprenez vous? Sans compter qu’ils regorgent de pognon ces cochons-là, ils se sont copieusement servis croyez moi! Vous en avez des millions et des millions qui se gavent de juteuses pensions à plus de mille-deux-cents Euros par mois, vous réalisez? La Gauche nouvelle, celle qui recycle les socialos d’avant et qui agite son miroir aux alouettes devant une Droite molle croyant béatement avoir trouvé le Graal, elle a dégotté son credo, sa solution et sa raison d’être: la mise en coupe réglée de tout ce qui se laissera faire sans la ramener, les ancêtres en tête! Par suite ces derniers crèveront-ils sans regret, au moins ceux qui croient au Ciel, les autres, de toute façon, n’ont qu’à se démerder, pas vrai? Tu nous remets ça, Thérèse, il fait soif!
« Sinon, tu sais, chère veille baderne hitlérienne, pour le reste rien n’a changé, les même Juges, les mêmes réseaux mafioso-maçonniques, les mêmes discours à la con et la même façon de régner sur un pays à qui on refuse jusqu’au droit de se protéger. Il y a toujours, à Calais, des Éthiopiens et des Érythréens pour se taper sur la gueule devant les ahuris associatifs qui leur distribuent des repas pour bien les rassurer sur la permanence de la connerie franchouille. Il y a des chiées sans cesse croissantes de jeunes Africains plus ou moins francophones qui se pressent à la frontière de Menton et qui la passent tous, un jour ou l’autre, pour venir profiter de la prodigalité des salauds qui nous gouvernent et que nous avons élus, pauvres connards que nous sommes.
« Et il y a toujours la même police invisible et vermiculaire, qui se glisse partout et qui nous alpague dès que nous bougeons le petit doigt dans la mauvaise direction. Prends le cas de cette charogne de facho que je ne nommerai pas, n’est-ce pas. Le type avait organisé par internet une grande collecte en vue de recueillir des fonds pour nous défendre contre l’invasion africaine. L’idée consistait à envoyer des navires croiser au large de la Libye, pour faire comme les Humanitaires mais en sens contraire, tu mords le topo? Bref le type avait communiqué les RIB Crédit Mutuel de son organisation en vue du ramassage des dons. Et tu sais ce qu’il a fait ledit Crédit Mutuel? Ben voilà, il ne s’est pas chatouillé, illico il a clôturé tous les comptes du sale facho, aussi sec, sans bavure! Faut pas déconner vous savez, la Répupu ne plaisante pas avec la Bien-Pensance-Politiquement-Correcte: ou vous êtes dans les clous ou vous dépassez…en pareil cas vous pouvez vous attendre à en prendre plein la gueule et la répression viendra de tous les côtés, même plus besoin d’aller chercher la Police Officielle, la police de la pensée et des comportements on la trouve partout, un peu comme chez vous au temps de la STASI… Te fais pas d’illusion Gottlieb, rien n’a changé. Juste qu’il est devenu Macronniste, Jean Trenatasseur et qu’il ne va pas tarder à nous rejoindre pour siffler son Mac Ron en bonne compagnie…au cas où tu aurais besoin, le soupirail des chiottes est toujours bien en place… »

Prenez donc un verre, mes amis, bientôt ce sera un bon petit coup de CSG… n’y pensez pas, profitons bien de l’été, faites juste gaffe si vous prenez le risque de sortir, les rues ne sont pas très sûres ces temps-ci…
A votre bonne santé!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

Publicités

26 réflexions sur “Les pensées de Jean Foupallour

  1. Boutfil 2 juillet 2017 / 16 h 08 min

    Que dire de plus, tu as tout bien résumé comme toujours, ça va fumer à la rentrée et les cons vont se réveiller avec la gueule de bois, le problème, c’est que nous allons aussi en profiter de la gueule de bois et sans avoir profité du ricard chez Thérèse !
    gros bisous

    Pas de nouvelles de l’ami René ni de Mamedjo, s’ils nous lisent, une pensée pour eux

    J'aime

    • nouratinbis 2 juillet 2017 / 16 h 18 min

      Plaignons nous! Même pas besoin de picoler pour avoir la biture, quel bonhomme ce Macrouille!
      Pour Jo et René, oui, une vigoureuse pensée d’amitié!
      Gros bisous.

      J'aime

  2. Pangloss 2 juillet 2017 / 16 h 35 min

    In pastis veritas!
    A quoi ça sert de redresser la France (pour autant qu’il en ait les moyens et la volonté) si c’est pour y accueillir toute l’Afrique et une bonne partie de l’Asie?

    J'aime

    • nouratinbis 2 juillet 2017 / 20 h 05 min

      Oui c’est con mais nous n’y pouvons rien c’est dans la mentalité du pays dirait-on.
      Amitiés.

      J'aime

  3. G.Mevennais 2 juillet 2017 / 16 h 51 min

    Vous savez que je ne résiste pas à vos « personnages », c’est ainsi que j’ai découvert votre blog et que j’ai contacté une « nouratinnite aiguë », je n’ai pas guéri depuis..(:-)).
    Concernant votre billet, oui, on va faire payer les vieux, mais on va faire payer les autres aussi, n’en doutons pas, mais pas en même temps, afin de diviser pour régner, c’est connu et ça marche toujours. Et puis nous allons hériter, aux côtés du « roi », d’une « reine » officielle, c’est y pas beau, vive la répupu.. comme vous dites si bien.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous.
    NB : Comment ne pas être plus qu’inquiet pour nos deux amis, nos pensées vont vers eux.

    J'aime

    • nouratinbis 2 juillet 2017 / 20 h 08 min

      Oui, on va tous payer mais nous avons une reine et peut être même deux…je me comprends…
      Amitiés cher Gilles et prions pour nos potes, même sans y croire c’est tout ce que nous pouvons faire.

      J'aime

  4. elba 2 juillet 2017 / 17 h 38 min

    Nouratin, merci pour l’info concernant le Crédit Mutuel. Je ne savais pas. Il ne faut pas, effectivement, contrer les intentions gouvernementales (ou les institutions « supérieures » au gouvernement…) Il y a longtemps que nous n’avons plus le droit de faire ce que nous voulons de l’argent que nous avons souvent durement gagné ! Bande de mafieux !!!
    Ce gars-là, mine de rien, il avait une très bonne idée. Dommage qu’elle soit tombée à l’eau (mince, je ne voulais pas faire allusion aux nombreuses personnes victimes des passeurs, qui espèrent trouver chez nous un eldorado qu’ils n’auront jamais, et qui se noient dans les eaux de la Méditerranée.)

    Aucune épitaphe de votre part concernant la mère Veil ? Je suis un peu étonnée. 😉 Peut-être qu’avec le temps qui passe (et les gens avec) viendra un jour où personne ne nous forcera plus à nous « souvenir » (des trucs moches que nous n’avons pas faits !)

    A chaque fois que je viens chez vous, j’ai également une pensée pour René et Mamedjo…♥
    Bises pour vous, bises pour tous.

    J'aime

    • Anne 2 juillet 2017 / 18 h 27 min

      Elba, la « mère » Veil a fait en sorte que les dizaines de milliers de femmes qui n’avaient pas les moyens d’aller à l’étranger, ne crèvent pas d’hémorragie ou de septicémie dans les arrière-cuisines des joueuses d’aiguilles à tricoter, ou des toubibs véreux.
      Délai très réduit, pas de remboursement sécu…et bien sûr de délit d’entrave !
      D’ailleurs elle refusait le concept de « droit à l’avortement » qui ne devait être qu’ un dernier recours.
      Elle était sûrement effondrée de voir qu’ à chaque passage des socialos, sa loi organisait un abattage de plus en plus monstrueux : on en est à 4 mois, sans délai légal de réflexion, et depuis MST les gamines mineures peuvent avorter sans que leurs parents n’en soient informés !
      Un scandale absolu qui a totalement dénaturé l’esprit de la loi de Simone Veil.
      Qui a été en tête de toutes les Manifs anti mariage par derrière !!
      Bises à toi

      J'aime

      • Boutfil 2 juillet 2017 / 20 h 37 min

        tout a fait d’accord Anne, sa loi a été dénaturée par des gens qui en ont profité pour faire passer leurs idées néfastes , pour avoir eu affaire aux médecins marrons dans les années avant cette loi, je ne peux qu’être d’accord, j’ai eu la chance de m’en sortir sans encombres et elle avait raison, ce n’est jamais anodin et on oublie jamais non plus, je l’ai toujours respectée pour son courage et sa dignité , elle était contre le mariage pour tous, le GPA et la PMA

        J'aime

      • Anne 3 juillet 2017 / 6 h 50 min

        Le pire est qu’aucune femme politique de « droite » n’osera opposer ces dérives de la loi Veil aux harpies gauchistes, ou son opposition au mariage homo.
        C’est dire la chappe de plomb idéologique qui a bridé la parole dans ce pays !

        Je trouve aussi que S. Veil est une femme au parcours de vie admirable…

        J'aime

      • kobus van cleef 5 juillet 2017 / 15 h 51 min

        actuellement on peut jusqu’à 12 semaines
        hyper-dangereux
        au delà de 10 semaines, l’utérus devient mou ( il se laisse distendre par les hormones pour pouvoir grandir) , donc fragile et friable, on peut passer à travers avec la curette en évacuant les résidus trophoblastiques , perforation utérine , péritonite …pas glop

        J'aime

      • Anne 5 juillet 2017 / 20 h 07 min

        En fait on peut être à 14 semaines voire plus, puisqu’en la matière rien n’est mathématique, je suis bien placée pour le savoir.
        A chacun de leurs passages aux affaires (sans mauvais jeu de mot, naturellement), nos gauchos ont bien travaillé. Sur le sujet on est au bout du bout. Enfin peut-être…

        Manque la PMA, sous presse, suivie automatiquement par la GPA que la Cour Européenne des Droits machin nous imposera – comme c’est commode – au nom de l’égalité.
        Puisqu’il paraît qu’1 homme + 1 homme = 1 femme + 1 femme = 1 homme + 1 femme… Bon.

        Ne désespérons pas, au Brésil la polygamie dans tous les sens est maintenant légalisée : nous n’arrêterons pas le progrès, c’est ça qui est bien réconfortant !

        J'aime

    • nouratinbis 2 juillet 2017 / 20 h 12 min

      La mère Veil, oui c’est vrai, je m’en fiche complètement…ça se voit, je le crains. Nous n’avons nul besoin de nous souvenir de ce qui nous déplait ou nous indiffère, enfin je le crois…
      Merci pour rené et Jo.
      Gros bisous Elba.

      J'aime

  5. Anne 2 juillet 2017 / 18 h 08 min

    Surprenant ces taxes et impôts à venir…Qui était à la manoeuvre pendant la première moitié du quinquennat de Culbuto ? Et avec l’ardoise qu’il a laissée, en bon socialo, Juju, en bon socialo, ne connaîtra qu’une façon de la régler…sur la bête qui n’a pas les moyens d’y échapper.

    Dans les – au moins – 40% de femmes entrées à l’Assemblée (Jupiter soit loué !), ne pas oublier qu’il y a Mme Ali députée de Mayotte bâchée comme un camion : une grande première qui démontre que le ver est dans le fruit jusqu’au trognon !!
    Après une éphémère vice-présidente du Sénat franço-algérienne salafiste, mais qui avait encore la décence de ne pas l’afficher…
    On est mal les amis, et une biture au Mac Ron s’impose.
    Bisous catastrophés !

    J'aime

    • nouratinbis 2 juillet 2017 / 20 h 14 min

      On s’est bien fait avoir, ce n’est pourtant pas faute d’avoir prévenu!
      Oui, cela vaut la peine de se saouler la gueule!
      Bisous désespérés.

      J'aime

    • Gérard 2 juillet 2017 / 20 h 17 min

      Bonsoir à tou.te.s en ce début juillet légèrement pluvieux, mais ou on a l’immense compensation du nouveau Roi-Soleil que Culbuto a réussi à nous léguer comme présigland.
      Avec sa task force et sa team building sûr que le summer sera wonderful.
      Je hope really que son integration meeting avec tous ses ministers à la mord-moi the dick sera crowned de success, d’ailleurs I see no reason pourquoi il wouldn’t be so, considering the without faults de son beginning en tant que our marvelous leader of France, Europe, free world and so on.
      Kisses to all of you, forgetting ni René ni Mamedjo.

      J'aime

      • nouratinbis 2 juillet 2017 / 21 h 57 min

        Very well thank you! Vous are totally into the coup!
        Sincerely vôtre.

        J'aime

  6. Pangloss 2 juillet 2017 / 18 h 24 min

    In pastis veritas!
    A quoi ça sert de redresser la France (pour autant qu’il en ait les moyens et la volonté) si c’est pour y accueillir toute l’Afrique et une bonne partie de l’Asie?
    Bien amicalement.

    J'aime

  7. Anne 2 juillet 2017 / 18 h 41 min

    @ Elba
    J’ajoute qu’ elle a été la première, Bayrou étant ministre de l’EN (ça remonte à loin…), à alerter sur un phénomène qui prenait déjà de l’ampleur et qu’ elle voulait le voir résoudre : le voile à l’école !!
    N’écoutant que son courage légendaire, il lui a répondu qu’ il n’était pas question d’intervenir sur un sujet aussi sensible…
    C’est elle-même qui le relatait au moment où le Béarnais se rapprochait de la Bécasse en 2007, pour en informer les électeurs.
    Franchement, il y a eu pire dans notre paysage politique….

    J'aime

    • elba 3 juillet 2017 / 1 h 16 min

      Effectivement, Anne, cette loi sur l’avortement a évité bien des décès chez celles qui sont tombées enceintes sans le vouloir. Mais comme tu dis, hélas, le « dernier recours » n’est plus de mise actuellement. C’est vraiment trop ‘banalisé’ et 4 mois, pour moi c’est presque un infanticide.
      Chacun/e ses opinions.
      Pourquoi n’avons-nous que très peu entendu parler de la vasectomie, qui est quelque chose qui pourrait résoudre le problème dans pas mal de cas ?

      A propos du voile, c’est un sujet sur lequel je suis complètement ignare, concernant les agissement de S.Veil.

      Bien entendu qu’il y a [eu] pire !
      Merci pour tes réponses et gros bisou.

      J'aime

      • Anne 3 juillet 2017 / 6 h 56 min

        Avortement, vasectomie….et la contraception ? Avec les progrès réalisés, et le vaste choix des méthodes !
        Or, je ne sais pas si tu as remarqué, il n’y a jamais la moindre campagne d’information sur le sujet, sauf sur le préservatif mais dans le seul but d’éviter le sida… comme si l’avortement était la panacée. Il n’y a qu’ à voir l’élargissement récent du délit d’entrave, sous la pression de Belkacen, aux sites qui ne font que proposer un dialogue aux femmes qui hésitent, pour voir avec elles si vraiment elles n’ont pas d’autre choix ! Incroyable.
        « Touche pas à mon avortement »

        A 4 mois…sans commentaire 😭

        Oui, Simone Veil a aussi été une des toutes premières à s’inquiéter du phénomène du voile.
        Et s’il y en a une qui avait le droit d’être pour la construction de l’Europe (et l’amitié François-allemande), c’est elle.
        Mais sûrement pas cette Europe-là, soucieuse de la seule finance, de la concurrence échevelée et de la main-d’oeuvre à bas coût qui, loin de protéger, risque bien d’être à l’origine de nouveaux conflits !
        Bisous Elba, bonne journée 🙂

        J'aime

  8. Anne 3 juillet 2017 / 8 h 13 min

    « L’amitié François-allemande »…p…de correcteur 😉.
    C’est rassurant quelque part, les robots ne sont encore que des robots !

    J'aime

    • elba 3 juillet 2017 / 19 h 18 min

      Moi j’avais trouvé ça très joli, Anne ! Vrai qu’il faudrait dire actuellement « Manu-allemande » mais ça ne sonne pas si bien, je trouve !
      Bien trouvé, en tout cas !
      Bisous. 🙂

      J'aime

  9. 76geo 3 juillet 2017 / 18 h 05 min

    bon je vois que l’ami a toujours une verge ..heu!! verve acide,
    depuis des lustres sans ampoules WordPress me virait comme ça comme un malpropre…password nie !!t…ah!! password nein !! was? password no !! merdalors rien a faire bon me dis Nouratin y fait la gueule….alors bon vent

    Pis s’taprème v’là t’y pas qu’l’écrivain y pointe son nez chez moi…illico je fonce chez Nouratinbis , je tâte le password rien…je refais une tentative avé le dico français angliche et je colle un password new …et paf un essai positif…ça marche pour combien de temps ça WordPress a rein dit..donc me revoilà
    salut m’sieur toujours en forme sous une nouvelle dictature ….zut mandature présidentielle un p’ti coq (sans pâte).
    bonne soirée et a plus merci de votre zivite chez moi…
    amicalement

    J'aime

  10. nouratinbis 3 juillet 2017 / 21 h 58 min

    Ben mince alors! Qu’est ce que c’est que cette histoire de password?
    Bon l’essentiel c’est que vous soyez de retour, ça me fait bien plaisir,
    un artiste de votre envergure c’est mieux de ne pas le perdre!
    A bientôt alors et amitiés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s