Un de plus un de moins!

-« Avec tout ça, nous dit Grauburle, voilà encore une année qui fout son camp sans même qu’on ait eu le temps de la voir passer et la nouvelle qui se pointe avec tous les emmerdements qu’elle va forcément trimballer. Déjà l’épiphanie, tiens, moi je vous le dis comme je le pense, dès qu’on commence à bouffer la galette, la Saint Sylvestre n’est plus très loin…à se demander si ça vaut vraiment le coup de continuer comme ça ou s’il ne conviendrait pas mieux de passer l’arme à gauche de suite, histoire de gagner un peu de temps quoi, de toute façon à la vitesse où ça défile on ne verrait pas trop la différence. Bon bref, à la vôtre! …. Quand même il n’est pas cochon le petit roteux à la Thérèse, dans le fond on va peut être essayer de durer encore un peu, t’en penses quoi toi, Maurice? »
Évidemment, Derrière Napoléon, l’apéro dominical ne saurait, fût-ce pour la commémoration du déboulé de Rois Mages à Bethléem, faire l’impasse sur les amuse-gueules et les cochonnailles, tant lyonnaises que corses, dont la patronne prend soin d’assurer un approvisionnement aussi constant que profus. Et pour le premier apéro de l’année, le Champagne apparaissant de rigueur, les petits toasts au foie gras préparés par l’amie Monique remplacèrent avantageusement une galette dont nous n’eussions que foutre à cette heure pré-prandiale. Cependant, afin de préserver la tradition, la bonne dame crut malin de coller une fève, ou plus précisément un gros bouton de culotte en ferraille, n’ayant rien trouvé de plus adapté, dans l’un des bouts de pain gentiment tartinés par ses soins. N’en ayant soufflé mot, manière de laisser la surprise faire son œuvre, la dondon attendait impatiemment que le Roi se découvrît, avec l’espoir secret que Jean Foupallour, dont la légendaire goinfrerie lui confère toujours une avance considérable sur les copains, trouve ladite fève afin qu’il la couronne à son tour et lui roule, en supplément de programme, un bonne grosse pelle assortie d’un massage judicieusement localisé. Manque de pot, l’objet en question, au lieu d’échoir à de brave Jeannot, se retrouva directement dans le clapoir du vieux Maurice, lequel, au lieu de répondre poliment à la question qui venait de lui être posée, se répandit aussi sec en injures et imprécations.
-« Sacré nom de bordel de dieu de putain de merde, c’est quoi cette saloperie de connerie d’arnaque à la mords moi le nœud? Christ pountach buzaron putane (1), précisa-t-il, employant ainsi l’une des expressions les plus percutantes qu’il tenait de sa vieille nourrice piémontaise, voilà-t-y pas que je me suis pété ma dernière molaire, sans compter la saloperie qui m’est entrée dans le corgnolon…ça coince, viédâne! Ça ne veut plus ni monter ni descendre, cornebleu! Tapez moi dans le dos, crévaindieu, au lieu de me regarder m’étouffer comme ruminants abrutis! Thérèse, nahdin bébek (2), un coup de roteux, vite, ça urge, laisse moi pas crever comme un rat dans le désert, viergé pétan salopa! Démontrant ainsi une tessiture polyglottique englobant, outre le turinois moderne, l’arabe le plus classique, ainsi que le nissart du Babazouk (3).
Du coup, tout le monde s’y est mis, Thérèse lui déversant carrément la divine boisson dans le gosier et nous autres étrillant les endosses du vieillard comme jadis une horde de Chemises Brunes l’échine percluse du rabbin égaré. Bref, en deux coups les gros le bouton de culotte dégringolait dans l’estomac du vieux birbe, en attendant une prochaine évacuation, plus ou moins douloureuse, par les sorties traditionnelles. Tout est bien qui finit bien, sauf pour la dent endommagée. Pas content le Maurice!
-« Alors c’était quoi ce piège à gnolus, là! Faudrait voir à justifier les défectuosités de la marchandise, dites donc, comment je vais faire pour mastiquer, moi désormais, hein? Avec la bite et le couteau, c’est ça? Va falloir que je me mette à la purée liquide, merde, avec une paille! Vous réalisez la cata, hein?…
Bon, ques’tu me disais, Marcel, avant de parler? »…
Il avait déjà oublié sa ratoune, le mec! La gravité des dommages apparaissant dès lors manifestement surévaluée, l’incident se retrouva clos, au grand soulagement de la malheureuse Monique qui ne savait vraiment plus où se mettre… D’un commun accord, tacite autant qu’informel, nous décidâmes illico de zapper la cérémonie de couronnement épiphanique afin de terminer paisiblement les toasts au foie gras, lesquels ne présentaient plus désormais le moindre danger.

Marcel Grauburle,  les susdites circonstances dramatiques lui avaient fait totalement oublier la question évoquée par le vieux Maurice. Du coup, il se retourna vers les potes, d’un air interrogatif, en essayant de trouver parmi nous l’assistance d’une mémoire secourable. Naturellement, vu que tout le monde s’en foutait éperdument, la tentative se solda par un échec…sauf qu’à ce moment-là notre ami remarqua un détail susceptible de relancer la conversation dans une direction nouvelle:
-« Dites, Maître, fit-il en s’adressant à se cher Jean Trentasseur, lequel tenant sa coupette d’une main délicate, le petit doigt légèrement surélevé, s’attaquait de l’autre à l’assiette de lonzu et de figatelli dont le contenu baissait déjà à vue d’œil, c’est chouette ce badge Je suis Charlie, vous au moins les accessoires vous font de l’usage! »
Il est vrai que notre avocat ex-socialiste, désormais macronophore (voir ici), affichait au revers de son veston d’alpaga, juste à côté de la rosette, une sorte de gros pin’s émaillé portant le fameux slogan blanc sur noir, si cher à tous ceux qui pensent convenablement en ce bas monde. Comme toujours, dans le bistrot de cette chère Thérèse, l’éminent juriste en question se révèle le seul à étaler avec éclat ses convictions, rigoureusement conformes, par principe, aux diktats de la sacro-sainte Bien-Pensance, aux dogmes gaucho-laïcards, ainsi qu’aux exigences profondes des poncifs maçonniques. Et, comme toujours, il se trouve un énergumène de la bande de facho-réacs, pour engager l’opération foutage de gueule trentasseurienne.
-« Alors, puisque vous êtes toujours Charlie, poursuivit vicieusement Grauburle, vous pourrez peut être nous expliquer pourquoi, à ce qu’on entend, ça serait désormais passé de mode, surtout chez les d’jeun’s…Faut dire que si les sondeurs ont demandé à Mohamed, Djibril ou Moustafa, y a peu de chance qu’ils répondent présent, ou alors ça serait qu’ils n’auraient rien capté à la question…c’est sans doute pour ça qu’on arrive encore à trouver des Charlie chez les dix-huit à trente cinq piges…oui probablement même, vu que les merdeux en question, ils ne savent même plus de quoi ça causerait cette affaire…trois ans déjà…pour ces morpions ça représente un sacré bail, le temps de l’oubli, quoi… »
« De toute façon, intervint Foupallour sans même laisser à l’interpellé l’opportunité d’en placer une, vous autres les gens bien, ça fait cinquante ans que vous prêchez pour importer du Maghrébin à doses massives et en plus pour les encourager à nous fabriquer un déluge de chiares tous plus mal éduqués les uns que les autres. Et vous avez conforté tout ce joli monde dans sa religion de mes deux, qu’il ne fallait surtout pas toucher ni encore moins critiquer si peu que ce soit, sous peine de condamnation pour racisme, islamophobie et autres inventions géniales de la Grande Famille de Gauche. Maintenant que vous vous retrouvez avec une population innombrable de Muz fanatiques qui nous aiment comme vous adoreriez manger leurs excréments (enfin je suppose), vous la trouvez saumâtre et du coup, au lieu de prendre les mesures qui s’imposeraient, par exemple le renvoi de toute cette racaille là d’où elle vient, vous vous collez des chouettes badges sur le poitrail et vous défilez comme des cégétistes entre République et Nation! Vous êtes sans doutes des super-intellectuels, tous autant que vous êtes, mais quelque part ce n’est pas la logique ni le bon sens qui vous étouffent, non? Je me goure? Parce qu’avec vos idées à la con -et les rigolos de Charlie-Hebdo parmi les premiers, paix à leurs âmes- vous nous avez foutus dans une mélasse pire que ce qu’on avait pu connaître dans toute l’histoire de ce pays de tordus… Charles Martel, lui, il ne se faisait pas suer avec les concepts éthérés de la pensée germanopratine, il chargeait lance en avant, ce Charlie-là, et les Arabes de l’époque, ce genre de méthode ils comprenaient parfaitement… ceux d’aujourd’hui ne sont pas si différents, vous savez, ce sont les mêmes…et nous aussi dans le fond… sauf les couilles… »

Alors, bon, on n’allait tout de même pas continuer systématiquement à tabasser ce pauvre bougre, à la longue cela eût plombé l’ambiance. Pour sauver Jean Trentasseur d’un naufrage idéologique prévisible, souvent Thérèse parvient à choper la balle au bond; cette fois, en guise de balle, elle trouva France Gall, dont le décès venait de tomber sur les téléscripteurs, lesquels, bien qu’ils n’existassent plus depuis lurette, se révèlent encore bien pratiques pour le pauvre blogueur qui cherche des expressions imagées afin de pondre tant bien que mal ses conneries à deux balles (voire pas de balles du tout). Bon, ça jette tout de même un froid quand tout à coup vous voyez à nouveau disparaître un petit morceau de votre jeunesse. Je l’aimais bien moi, cette mignonne, avant qu’elle n’épouse l’autre couillon chevelu… Après, bien sûr, il ne m’en restait plus grand chose à foutre. Mais l’impression s’impose, dure et implacable, « un de plus un de moins » comme disait, temporibus illis, une vieille de ma connaissance…sacrée philosophie de vie!  Ça s’applique à tout ce truc, vous ne trouvez pas?

Bonne semaine et amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Difficilement traduisible et pas très catholique, en tout cas, ne parlant pas le piémontais je vous laisse le soin d’en saisir grosso modo le sens général.

(2) Question arabe, je n’en connais pas plus…en l’occurrence il s’agirait d’une histoire de religion maudite et conchiée par le bon Musulman…mais je ne saurais l’affirmer.

(3) Ça, je sais! Ce terme désigne la vieille ville de Nice et viendrait de « Bab el Souk » ainsi qu’elle fut appelée en 1543, lors de l’occupation par les Turcs et les Français de François 1er… Comme quoi la France a toujours su bien choisir ses amis…

Publicités

24 réflexions sur “Un de plus un de moins!

  1. G.Mevennais 7 janvier 2018 / 18 h 19 min

    Mon com n’apparaît pas ? bizarre, j’attends un peu avant d’en renvoyer un autre !

    J'aime

  2. G.Mevennais 7 janvier 2018 / 18 h 23 min

    Bon, je reprends : Super billet, vous commencez l’année comme un chef, vous savez que je ne résiste pas à vos personnages, j’ai bien rigolé.
    En ce qui concerne France Gall, je partage votre réaction, c’est encore une personnalité de notre « jeunesse » qui disparaît, la « grande faucheuse » ne chôme pas… Il n’y a qu’une solution, profiter, pleinement, de chaque jour qui passe, « carpe diem ».
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

  3. nouratinbis 7 janvier 2018 / 18 h 30 min

    Vous avez tout à fait raison, Gilles, il faut en profiter à bloc tant que ça dure!
    Bien sur ça marche encore mieux quand on est célibataire…
    Amitiés.

    J'aime

  4. elba 7 janvier 2018 / 18 h 40 min

    A l’instar de Gilles, j’ai bien ri moi aussi, Nouratin, à l’évocation du bouton de culotte et du pauvre Maurice !
    C’est vraiment un plaisir de vous lire.
    Merci et gros bisous.

    Pensée pour Mamedjo et René.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 7 janvier 2018 / 19 h 05 min

      Merci Elba…vous avez raison pour nos deux amis…pensée bien triste…
      Gros bisous.

      J'aime

  5. Gérard 7 janvier 2018 / 19 h 19 min

    C’est la Fête des Rois, aujourd’hui.
    Des rois-mages venus d’Orient il y a bien longtemps adorer Jésus-Christ.
    Mais ça, faut plus le dire, sinon à quoi ça servirait d’interdire les crèches et d’enlever les croix partout ou on peut en trouver ?
    Etonnant d’ailleurs que personne n’ait encore songé à interdire la galette, que ça doit quand même défriser nos amis musulmans de voir en vitrine chez n’importe quel boulanger ou grande surface. Quand on vient d’Orient (surtout s’il est Proche ou Moyen), de nos jours, c’est tout de même pas pour se voir rappeler que la France est un pays de tradition chrétienne.
    Et tous d’ailleurs ont bien compris qu’ici à présent c’est, tous les jours, la Fête des Rois des Cons.
    Bonne semaine quand même à tous !

    J'aime

    • nouratinbis 7 janvier 2018 / 20 h 57 min

      Oui, ça c’est tous les jours en effet.
      Cela dit, la galette, quasiment personne ne sait plus qu’il s’agit d’une
      traditions chrétienne, on bouffe et on couronne sans trop chercher à
      comprendre…et les boulangers-pâtissiers sont contents.
      Amitiés.

      J'aime

  6. Boutfil 7 janvier 2018 / 20 h 29 min

    j’ai bien rigolé avec ta fève en bouton de culotte !

    La grande faucheuse ne chôme pas en ce moment, nous autres les plus de 70 printemps, on a intérêt à faire gaffe à nos os , on évite les microbes, les gros et les petits !

    une pensée pour Mamedjo et René, en ce début d’année

    très gros bisous pour toi

    J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2018 / 8 h 48 min

      Il va falloir s’habituer à voir les copains disparaître les uns après les
      autres…Bon, on va penser à autre chose!
      Allez, gros bisous.

      J'aime

  7. Pangloss 7 janvier 2018 / 20 h 32 min

    Plus le temps passe et plus il passe vite.
    On peut-être Charlie pour avoir le droit de dire qu’on ne l’est pas.

    J'aime

  8. Pakounta 7 janvier 2018 / 20 h 48 min

    Dites donc, l’ami, vous savez que je suis toujours en accord avec vous sur le fond, mais sur la forme je viens de m’apercevoir que vous êtes très imprudent, ou même volontairement provocateur : vous utilisez abondamment le passé simple, qui est comme son nom l’indique tellement compliqué pour la bouillie grise sous les cheveux crépus de nos bambins qu’on vient d’en interdire l’enseignement. Et c’est vrai, vous n’êtes pas « inclusif », votre jargon respectueux des règles de grammaire, de l’orthographe et de la ponctuation est une torture pour nos Français de carton… Faut pas faire ça, vous êtes discriminant, c’est pas bien.
    Quant à la mignonne France Gall, je l’ai quasiment vu naître, puisque j’entame mon 78ème hiver, après avoir fêté il y a peu mes 77 tours du soleil. Et c’est bien triste de la voir partir inexorablement, et réussir hélas l’épreuve que tout le monde réussit. Jusqu’à présent, en tout cas…
    Amitiés.

    Aimé par 2 people

    • nouratinbis 8 janvier 2018 / 8 h 50 min

      Vous avez raison, il va falloir que je fasse mon examen de conscience, réac à ce
      point là cela devient intolérable!
      Quant au reste, oui, il faut néanmoins s’accrocher, il reste encore des trucs à voir
      et à faire…
      Merci et amitiés.

      J'aime

  9. carine005 8 janvier 2018 / 2 h 39 min

    Ah ces Grauburle et Foupallour !
    T’as pas leurs numéros de mobile ?
    Comment qu’il a arrangé la bien-pensance, le Foupallour ! Un régal.
    Quant à toi… Tu as dû être biberonné au Frédéric Dard, c’est pas possible ^^
    J’ai bien ri, sauf pour l’autre bout de notre jeunesse qui disparaît.
    Mais bon, on nous aide à nous faire une raison en insistant sur ses engagements « degoche » en Afric. Nul n’est parfait. Et cette femme a été éprouvée dans sa vie familiale. RIP.
    Grauburlozibouilles.

    J'aime

    • Gérard 8 janvier 2018 / 7 h 32 min

      Les engagements « degoche » en Afric, moi j’aurais rien contre si ça aidait à les conserver là-bas (ceux de gôche et ceux d’Afric). Je dis ça, je dis rien …

      J'aime

      • nouratinbis 8 janvier 2018 / 9 h 06 min

        D’accord avec vous, c’est tout bidon, juste pour faire bien dans le paysage!

        J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2018 / 9 h 11 min

      @Carine
      Ces deux là n’ont pas de mobile, ils fonctionnent en direct, les
      technologies de pointe ils s’en méfient…à juste titre!
      Oui, j’ai appris le boulot avec San A. bon prof mais élève miteux!
      Quant à la pauvre nana, elle avait ses idées…dans ce métier c’est
      indispensable, qui n’est pas « engagé » ne bosse pas!
      Gronapozibouille.

      J'aime

  10. Anne 8 janvier 2018 / 14 h 41 min

    C’est toujours un régal de retrouver vos truculents amis, et leurs réflexions si pleines de bon sens, cher Nouratin !

    Je suis aussi très triste de la disparition de France Gall.
    Beaucoup de nostalgie, bien sûr, un nouveau rappel que la jeunesse est partie….
    Mais aussi de l’admiration pour le comportement de cette femme naturellement médiatisée, qui a eu son lot de vraies emmerdes persos, et qui a toujours su les gérer en toute discrétion, avec pudeur et donc dignité.

    J’ai eu l’occasion, en 2009, de passer l’après-midi chez elle dans son île, en face de Dakar, après l’avoir juste rencontrée au déjeûner la veille dans le restaurant qu’elle a créé. Nous avons sympathisé vite fait, et l’invitation était lancée pour le lendemain ! J’ai rencontré une femme toute simple, chaleureuse et…très très drôle : on oublie vite qu’elle a toujours fait partie du cercle des intimes de Coluche.
    Engagement pour l’Afrique, oui…c’est ce qu’ils mettent en avant (en attendant, ne vaut-il pas mieux les aider à rester chez eux ??), mais les mêmes l’avaient é-rein-tée il y a deux ans lorsque dans une interview elle avait dit tout le mal qu’elle pensait du mariage par derrière donnant le droit d’adopter des enfants !!
    De jolis souvenirs. Je suis très people et toujours un peu midinette, s’cuses ! 🙂

    Gros bisous et bonne semaine à tous !

    PS : Pakounta a raison, attention avec le passé simple, vous réduisez grave votre lectorat ! Comment voulez-vous que les djeun’s vous comprenassent ??

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 8 janvier 2018 / 15 h 15 min

      Je me fiche bien que les jeunes me comprenassent, vu qu’ils ne me lisent pas…
      et vous savez ce que je leur dis!
      En tout cas, merci pour cet éclairage personnel sur la personnalité de France
      Gall. Et si son engagement visait vraiment à ce que les Africains restent en
      Afrique, je serais d’avis de proposer carrément la canonisation! En tout cas,
      c’était une femme sympathique, et ce depuis toujours.
      Gros bisous.

      J'aime

  11. capitaineenzo 8 janvier 2018 / 15 h 13 min

    Bonjour Nouratin. Je te présente tous mes vœux.
    Un peu « d’histoire » !!!
    Tu te rappelles qu’en 2013 j’avais enquêté sur l’affaire Cahuzac
    http://capitaineenzo.blogspot.fr/2013/09/en-republique-des-menteurs-les.html

    En réalité à l’époque j’aurais égaré mes lecteurs si j’avais livré tout ce que j’avais découvert. Aujourd’hui 4 ans après, j’ai choisi Nouratinbis pour livrer ces quelques infos croustillantes.
    La France perdue dans l’imbroglio des histoires de cul !
    « pouvoir, l’argent, le sexe et trahison »

    Les familles GAYET et CAHUZAC sont amies. (Chirurgiens)
    Julie GAYET était en 2005 la maîtresse de Philippe RISOLI, écarté de TF1…
    Maman GAYET est une riche antiquaire, Papa GAYET un chirurgien de renommée mondiale, ancien membre du cabinet KOUCHNER qui possède un château à BERRAC dans le Gers. Papa GAYET fût aussi, un temps, l’amant de Macha MERIL.

    Ce château du GERS Papa GAYET l’a soufflé à Martine AUBRY, autre socialiste dans le besoin COMME LA PLUPART…, qui, dans le même temps cherchait à l’acheter !

    Jérôme CAHUZAC, lui, avait traîné les pieds pour mettre en place la taxe à 75%, car son frère Antoine CAHUZAC dissimulait un paquet de virements de gens fortunés transitant vers la SUISSE via la désormais célèbre banque HSBC dont il était le président….
    – 1) Jérôme CAHUZAC a été interdit d’exercer la médecine par le Conseil de l’Ordre des Médecins (pendant 3 mois )
    – 2) Antoine CAHUZAC, le frangin, a du démissionner de son poste à HSBC… Il a coulé depuis des jours tranquilles comme Directeur Général d’EDF puis des « CIMENTS LAFARGE »…

    Aurélie FILIPETTI, ancienne ministre PS de la culture, et reine de l’intégration des sans-papiers à-tout-va, était la maîtresse de …… Jérôme CAHUZAC ! (elle-même était en couple avec Arnaud
    Montebourg ). Puis elle s’était faite larguer par le beau Jérôme qui l’a remplacé par une pointure de la politique: Ségolène ROYAL.

    Aurélie a ruminé quelques mois puis par vengeance, a tout « balancé » à Madame CAHUZAC, épouse de Jérôme. Celle-ci était pourtant en pétard contre son mari dont elle venait de divorcer (suite à une liaison de celui-ci avec LOANA)

    Quant à Najat VALLAUD BELKACEM la BCBG de Babel Oued, il semblerait que son entrée au gouvernement coïnciderait au moment où elle avait une liaison avec Pierre MOSCOVICI qui en était à ce moment un des piliers.

    Revenons à Jérôme CAHUZAC, l’ancien Ministre du Budget, accusé par MEDIAPART d’avoir eu des comptes en SUISSE et aux Iles CAIMANS. Nous l’avons laissé alors qu’il était en plein divorce suite à sa relation avec Loana et la dénonciation par Aurélie Filipetti, de
    son autre liaison avec Ségolène. C’est Madame CAHUZAC, qui
    très en colère, dénoncera Jérôme pour son compte en Suisse (600 000 euros) – dénonciation faite un peu « à la légère » car elle est aussi mouillée jusqu’au cou, et elle y laissera « des plumes »)

    On se demande bien pourquoi Mme Cahuzac se mettait dans un pareil état pour les frasques de son mari, car elle-même ne restait pas . . . si l’on peut dire . . . . les jambes croisées . . .

    Dans le même temps elle avait en effet une liaison avec Carlos GOSHN, PDG de RENAULT / NISSAN !

    Et ce n’est pas fini …
    L’arrivée d’un 3ème personnage vient égayer un peu plus cette farce politico-médiatique. Voilà qu’entre en scène Isabelle COPE, avocate de Patricia CAHUZAC, et sœur de Jean-François !

    Maître Isabelle COPE, qui était à cette époque la maîtresse de notre ancien premier Ministre Jean-Marc AYRAULT, est elle-même soupçonnée d’avoir ouvert plusieurs comptes en SUISSE en 2005. Jean-Marc AYRAULT fut aussi par le passé, rappelons-le, l’amant de Ségolène. A cette occasion François et Ségolène se séparèrent pendant un moment, Jean-Marc et François se brouillèrent puis …..tout rentra dans l’ordre…
    Jérôme CAHUZAC, à peine divorcé d’avec Patricia s’était « branché » sur la fille de Dany SAVAL (Stéphanie), l’épouse de Michel DRUCKER. Stéphanie Jarre est la fille de Dany Saval et de Maurice Jarre et la demi-soeur de Jean-michel Jarre. Le mariage était prévu début 2013,
    mais l’affaire des comptes en Suisse de Jérôme (révélée en décembre 2012) mit un terme à ce beau projet…Stéphanie aujourd’hui âgée de 48 ans, se consola un bon bout de temps dans les bras d’Enrico MACIAS !

    Michel DRUCKER, mari de Dany SAVAL et ex-amant de Sabine AZEMA, était un ami intime des CAHUZAC. Michel DRUCKER avait entrepris la construction d’une immense villa du côté de Saint-Rémy-de-Provence…Sur un site classé où toute construction est, en principe interdite…
    Allons donc. Il avait obtenu de manière « frauduleuse » a-t-on dit un temps, le permis de construire. Permis de construire vite annulé dès qu’un comité de défense du site fut créé. L’affaire trainait depuis 2007. Courant 2012 Jérôme Cahuzac entre en scène et comme par miracle tous les jugements précédents sont cassés et le tribunal administratif d’appel de Marseille délivre le permis de construire pour la villa, sur le site classé, à côté de la chapelle Romane et ceci malgré l’interdiction de construction.. et vlan ! L’autorisation tombe en novembre
    2012.. Ouf, il était temps: en décembre il aurait été trop tard.

    Depuis 2012, l’affaire de la villa Druker a connu d’autres rebondissements, mais en mars 2015, le conseil d’état à confirmé l’autorisation…La villa ne sera donc pas démolie (car elle a été construite malgré tout)…
    CAHUZAC, tombeur bien connu des dames, avait une clinique de chirurgie capillaire dans le 8ème arrondissement, « un quartier pauvre de PARIS », où il pratiquait une véritable activité humanitaire de médecin dévoué au peuple… Greffant des cheveux à tire larigot à des tarifs spéciaux… L’avocat de ce pauvre ponte dans le besoin, Maître Jean WEIL défend également DSK…

    Cet illustre inconnu pour monsieur TOUTLEMONDE, ne l’est pas pour l’intelligentsia Parisienne, il s’agit simplement du fils de Simone Weil.
    Il est passé dans l’émission de DRUCKER, pour faire la bise à sa maman, ce qui ne pouvait qu’émouvoir les foules attendries…

    Quel Bordel !

    Elle est pas belle la monarchie???

    Comme quoi… la « CUL-TURE » mène à tout…

    Amitiés à toi et à tous ceux qui te lisent.

    J'aime

    • nouratinbis 13 janvier 2018 / 18 h 35 min

      Merci pour ces informations républicaines brillamment présentées!
      Amitiés.

      J'aime

  12. Anne 8 janvier 2018 / 15 h 43 min

    Capitaine c’est pas popo, c’est pas possible !

    Mais quel boxon…dur à suivre.

    Il serait plus rapide de lister qui n’a pas couché avec qui, non ?😉 Ou mis les doigts dans la confiture.

    Je savais pour Ségo et Schneider (ex patron de Renault), pas Ayrault… et que Mosco aimait la chair fraîche !
    Une belle brochette de pourris dégoulinant de moraline.
    A vomir !
    Amitiés

    J'aime

  13. elba 8 janvier 2018 / 19 h 18 min

    Merci Enzo. J’avais reçu par mail, il y a quelque temps, la petite histoire de cette « grande famille » et j’avoue que je n’avais pas fini de tout lire, ce que j’ai pris le temps de faire aujourd’hui. Je me fiche de qui couche avec qui : ces personnages n’ont pas la réputation d’être fidèles en couple. Par contre, pour la villa Drucker, je suis carrément écœurée. Cependant, c’est un peu toujours la même chose : certains ont des « droits » que les gens du peuple n’ont pas. Non en fait, ils n’ont pas le droit, mais ils le prennent !
    Et sans doute que nous ne savons pas tout…

    Nouratin, si les djeuns ne vous lisent pas, je me demande si ce n’est pas parce qu’ils ne lisent plus guère, hélas. En dehors des textos qu’ils s’échangent, et qui ne font pas plus de deux lignes consécutives en excellent français, d’ailleurs…
    Tout fout l’camp !

    J'aime

    • nouratinbis 13 janvier 2018 / 18 h 37 min

      Pour les D’jeun’s il doit y avoir de ça…la barrière de la langue!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s