Les cuisses démocratiques

Ne rigolez pas, s’il vous plaît, ça va cailler grave! Comme disait Béru -il y a déjà si longtemps –  « va falloir planquer coquette dans un paillon si on veut pas qu’elle se chope un coup de froid ». Le Moscou-Paris, ça s’appelle, l’air glacial de la Sibérie qui nous déboule sur le coin de la frite à la vitesse du cheval au galop! Ça va cogner dans les moins dix; par l’effet pernicieux d’une bise de Nord-Est le « ressenti », comme ils disent, nous promet des gelures sévères, faites gaffe à vos os, à nos âges les gros frimas ça craint. Le mieux reste encore de se claquemurer bien au chaud dans sa cagna et de n’en ressortir qu’à la remontée du mercure, d’ici quatre ou cinq jours…enfin, moi ce que j’en dis c’est pour vous, vu que dans mes parages les températures à peine négatives on les verra débouler la nuit, et comme la nuit je dors, j’oserais dire que cela me laissera complètement froid… façon de parler, bien sûr, vous l’aurez compris.

A part ça, quoi vous raconter? Sincèrement j’ai du mal à trouver, vous savez! Macrouille au Salon de l’Agriculture, hier, ça virait à l’indigestion avec occlusion intestinale! Douze heures trente il s’est trimballé dans les allées de la Porte de Versailles et impossible de regarder une télé,  d’allumer une radio, ni de surfer sur les news du web sans avoir droit au petit bonhomme en train de caresser une cocotte ( juste un poulet de Loué, hein, confondons pas), de s’engueuler avec un cul-terreux, voire avec un cheminot égaré venu pour tenter un coup d’éclat…lequel foira lamentablement quand Présipède commença à lui parler retraite SNCF devant un parterre de péquenots envieux autant que vindicatifs. Bref, du Macrounet jusqu’à l’écœurement! Voilà pourquoi j’abandonne immédiatement le sujet, manquerait plus que moi aussi je m’y mette, à lui balancer l’encensoir! Donc, on n’en parle plus, c’est décidé, jusqu’à la prochaine, juré!

Seulement, une fois que j’aurai dit ça, de quoi pourrais-je donc vous parler, moi? La Syrie? Bon, je veux bien mais le sujet se trouvera vite épuisé, vous pouvez me croire. Toujours le même cirque, Vladimir et Bachar qui font la guerre avec le souci d’en finir au plus vite et l’ONU qui vote des résolutions pour les emmerder, la routine, quoi. On ne peut donner tort à personne, au fond, chacun joue sa partie, la Communauté Internationale s’indigne des bombardements sur les civils, les Djihadistes utilisent ces derniers comme boucliers humains, et les Russo-Chiites terminent le boulot sans état d’âme. Les choses continueront ainsi tant que le dernier rebelle islamiste n’aura rejoint le Paradis Coranique, ce beau jardin sous lequel coulent des ruisseaux… Tout cela nous promet encore quelques jolis mois d’emmouscailles bien moyen-orientales, un salmigondis inextricable, un merdier sans nom, un billard à quinze bandes, Sunnites, Chiites, Syriens, Iraniens, Turcs, Kurdes, Israéliens, Esbollah, Djihadistes, Rebelles anti-Bachar, Russes, auxquels s’ajoutent les duettistes Macron-Merkel, le Secrétaire de l’ONU, les Humanitaires et tout le bordel qui gravite autour… En définitive, le seul qui nous foute la paix avec cette épouvantable affaire, ça reste encore le camarade Trump, lui il s’occupe du petit dictateur poupin de Corée du Nord, apparemment ça lui suffirait comme affaire étrangère. Il faut dire qu’avec tous les ennuis qu’on lui cause dans son propre pays, au malheureux rouquemoute, il ne lui manquerait plus que d’aller chercher les anathèmes et les injures en fourrant son sale pif entre Poutine et Hassad, il en a bien assez comme ça, le vieux schnock!
Pas plus tard qu’hier soir c’est Hank Hulley qui m’en touchait deux mots: « Tu sais, old frog, il commence à fatiguer Donald, on voit bien qu’il pédale de plus en plus dans le pop-corn, le type! Depuis l’histoire de la fusillade de Parkland ils n’arrêtent pas de le harceler, de le pousser à la faute, et naturellement ça fonctionne! Il essaie de dire des trucs mais à chaque fois ça lui retombe sur la gueule, il se prend les pieds dans le tapis, il crache en l’air, l’andouille! Alors, forcément, on le compisse et le conchie à qui mieux-mieux! Il raconte comme quoi il faudrait filer des armes aux profs pour qu’ils puissent répliquer aux flingueurs… aussitôt c’est l’hallali, bullshit! Le bastard, non seulement il n’interdit pas la vente des sulfateuses mais encore il en rajoute, pour corser les massacres, l’enflure! Et de hurler tous en chœur au cynique, au sinoque, au malfaisant, au criminel, à l’ennemi public number one! Le concert des vierges effarouchés, tu vois le style! Et quand il reçoit les victimes à White-House en se faisant traiter comme s’il était lui même le tireur fou, la seule chose qu’on nous montre à la télé c’est le petit pense-bête que ses abrutis de collaborateurs lui ont préparé et sur lequel on peut lire « don’t forget to show empathy« ! Il est con, je veux bien, mais tout de même, qu’est-ce qu’on lui savonne la planche! Dommage, you know, il affichait de bonnes idées ce tordu! Il aurait le monde entier contre lui, ma foi, il pourrait encore s’en tirer, mais là, avec le Washington Post accroché à ses basques comme un pitbull enragé, je crois, hélas, qu’il est cuit à plus ou moins brève échéance, son sort semble bel et bien scellé…le quarante-sixième Président sera bien-pensant ou ne sera pas, ainsi va la démocratie en Amérique, comme disait votre vieux Toqueville. Force restera à la leftist vermin… Stay well old rubble, see you later

Eh oui, que voulez vous, tout cela manque un peu de sel, j’en conviens. Pour trouver la petite pépite qui mettrait un peu de piquant dans la sauce insipide, il faut drôlement se remuer la pensarde. Vous ne voudriez tout de même pas que j’appelle Gnafron, le Ministre de l’Intérieur, à la rescousse, non? D’accord, il déjoue les attentats, le gâtouillard, cependant je ne saurais trop lui conseiller de la mettre un peu en veilleuse car les transfuges de Syrie rentrent au bercail à tout berzingue. J’espère qu’il continuera à déjouer, le Lyonnais Olympien, mais il aurait intérêt à veiller sacrément au grain, les gros emmerdes arrivent et les Services auront du mal à suivre…
Sans compter que s’il compte sur le plan anti-radicalisation présenté avant-hier par Barbapoux, notre sympathique Premier Ministre, il risque de se sentir encore bien seul pendant un sacré bail, le vieux gône. Des plans comme celui-là, je crois bien qu’on n’en avait encore jamais vu! En gros, on va faire de la prévention, voyez-vous? Expliquer aux petits nenfants des écoles que, certes, l’Islam reste la religion de paix et d’amour mais qu’il convient toutefois de n’en point abuser, d’éviter de s’y radicaliser, car une telle attitude entrerait en contradiction avec les Valeurs de la République… On imagine clairement l’effet potentiel d’un tel discours sur les petits Mohamed, Béchir, Sofiane et consorts… la panacée, sans aucun doute!  Et dans le cas où cela se révèlerait encore insuffisant, dame la prévention ça prend du temps, nous allons créer dans nos prisons quinze-cents places, spécialement réservées aux radicalisés.  Étanches qu’il dit Barbapoux, pas la moindre contagion possible! Je passe sur le reste des « mesures » planifiées…du vrai globiboulga, je vous assure… Les potes de Salah Abdeslam et d’Abdelkhader Merah ont de beaux jours devant eux, avec un ennemi comme ce brave Édouard, ils n’auront même pas besoin d’amis!

Mais quand même, pour finir, j’ai un petit truc sympa pour vous, les amis. Aurore Bergé, ça vous dit quelque chose? Non? Allez je vous déniaise, passez moi l’expression: il s’agit d’une jeune députée macronniste -ex-Les Ripoublicons, toutefois- qui exerce la fonction tout à fait digne et honorable de Porte-Parole de « La République en Marche ». Hier soir cette personne se trouvait, parmi d’autres, l’invitée du camarade Ardisson pour son émission hebdo de prime-time. En préalable, il faut tout de même vous préciser que ladite Aurore, c’est un véritable canon, une bombe, une torpille, un missile balistique à longue portée! Des comme ça, au Palais Bourbon on n’en avait pas aperçu depuis Elizabeth Guigou dans les années 80 et encore! Or, l’oiselle avait cru bon, afin de renvoyer l’ascenseur au producteur de l’émission, de porter une mini robe largement décolletée qui eût pour double effet kiss-cool, primo de déconcentrer complètement ce vieux cochon de Michel Serres, lequel, assis tout à côté de la belle, ne savait plus s’il fallait regarder les nichons ou les cuisses. La robe remontait si haut, d’ailleurs, qu’Ardisson lui même, bénéficiant d’un point de vulve imprenable, en perdait un peu le fil de son « conducteur »; et secundo, simultanément, de provoquer sur les réseaux sociaux, une bataille d’Hernani virtuelle, les uns hurlant à l’inconvenance et les autres à l’inacceptable sexisme. Je ne sais pas ce qu’elle a raconté, l’honorable parlementaire au cours de son interview, et d’ailleurs tout le monde s’en fout, mais la démocratie présentée sous cet aspect, avec des cuisses de ce calibre, moi je serais plutôt pour, cela nous change de nos parlementaires habituelles…je ne citerai aucun nom, galanterie oblige! Oups, qu’est-ce que c’est ringard  ce que je viens de sortir-là! J’en viens même à me demander si ça ne tomberait pas sous le coup de la loi… On verra bien! Dans la vie d’un blogueur on rencontre des risque qu’il faut assumer, c’est la grandeur du métier, avec l’immense servitude qu’il comporte!

Veuillez croire à mon indéfectible attachement.
Bonne semaine néanmoins!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

36 réflexions sur “Les cuisses démocratiques

  1. G.Mevennais 25 février 2018 / 17 h 49 min

    Ben, à l’inverse de Macron pour qui, la « presse » ne cesse de vanter ses mérites, il n’y a pas un seul jour, quand on va sur la « toile » sans lire un article défavorable à Trump, (bientôt on va finir par critiquer jusqu’à son « péku »….
    Quant à la « donzelle, « la provoc » a toujours bien fonctionné et ce, dans tous les domaines.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

  2. Gérard 25 février 2018 / 18 h 32 min

    Bon, ne regardant jamais la télé (surtout quand il y a des macrouilleries au menu) je n’avais jamais vu cette greluche.
    Alors pour comprendre, j’ai tapé son nom sur Gougueule, j’ai choisi « Images » et, à l’exemple de Jules César, « je ne suis pas venu, mais j’ai vu et je repars convaincu » qu’Aurore vaut largement Pierre (je parle pour moi, bien sûr – en reconnaissant toutefois que je n’ai jamais vu les cuisses de Pierre).
    Amitiés

    J'aime

  3. Pangloss 25 février 2018 / 18 h 51 min

    Je viens de faire comme Gérard. Elle n’est pas mal, la dame. Mais bon, c’est pas ça qui me fera avaler l’augmentation de ma CSG.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 25 février 2018 / 19 h 29 min

      En effet, ou alors il faudrait qu’elle s’emploie un peu plus.
      Amitiés.

      J'aime

  4. elba 25 février 2018 / 19 h 15 min

    Concernant le Donald, il faut dire effectivement qu’ils lui savonnent la planche à bloc ! Dès le départ, il n’avait pas une seule chance de diriger comme il le voulait
    .
    Pour ce qui est de la Syrie et des pays alentours, les pourritures de ce monde parviendront toujours à faire tuer des milliers d’innocents et à détruire tout ce qui était utile et beau dans leurs pays. Ce n’est pas d’hier, mais on aimerait tant que ça finisse, afin que nous puissions tous vivre en paix. Là, mon moral est plutôt dans les chaussettes.

    Madame Aurore Bergé, eh bien personnellement je trouve que la robe lui sied à merveille, et que l’on aurait tort de polémiquer sur le sujet. Il vaudrait mieux s’attarder sur ce qu’elle vaut en tant que porte-parole. Ce serait un appel au viol, voudriez-vous dire ? Bin non, si les messieurs savent se tenir ! Il me semble qu’ils aiment admirer de jolis paysages tel que ça, alors où est le mal ?
    Bien entendu, je ne dirais peut-être pas cela si c’était Mme Merkel qui s’habillait de la sorte… 😉

    Pour finir, deux petits liens sympas qui j’espère feront sourire tout le monde. Nous en avons bien besoin.

    Une petite attention envers Mr Cahuzac, parce qu’il le vaut bien :

    Et un citoyen qui s’insurge contre les radars routiers :

    Bonne soirée à vous, Nouratin, et bisous à tout le monde.
    Je n’oublie pas René et Mamedjo qui sont toujours dans mes pensées lorsque je viens vous lire.

    J'aime

  5. nouratinbis 25 février 2018 / 19 h 33 min

    Oui, que sont nos amis devenus? Continuons à penser à eux.
    Merci pour les vidéos et quant à Mme. Merkel, c’est très injuste mais pour la
    robe je suis parfaitement d’accord avec vous. C’est la vie…
    Gros bisous.

    J'aime

  6. Boutfil 25 février 2018 / 19 h 46 min

    ben je suis comme toi, ça devient difficile les blogs avec cette actualité merdique !
    je vais aller voir la camarade Bergé histoire d’être au courant
    gros bisous

    J'aime

  7. nouratinbis 25 février 2018 / 22 h 38 min

    Oui, comme tu dis, ça devient un peu hard!
    Bisous confraternels.

    J'aime

  8. Jacques Étienne 25 février 2018 / 23 h 38 min

    Un canon, cette Bergé ? Ce n’est pas frappant. Il me semble avoir connu de près de bien mieux dans ma lointaine jeunesse. Maintenant, il n’est pas impossible que ma mémoire me joue des tours…

    J'aime

    • Gérard 26 février 2018 / 7 h 46 min

      Allons, Jacques, la bourrique qui veut faire revenir les djihadistes de Syrie ou d’Irak pour qu’ils n’aient pas trop d’ennuis là-bas est quand même pire, non ?

      J'aime

    • nouratinbis 26 février 2018 / 14 h 13 min

      Bon d’accord, ce n’est ni Marylin, ni Brigitte, ni même Sharon…
      Cela dit elle est tout de même sacrément gironde, enfin moi je trouve!
      Amitiés.

      J'aime

  9. Geneviève Boyer 26 février 2018 / 12 h 11 min

    En fait de torpilles et de canons, Aurore Bergé a du voir cette vidéo

    et se dire qu’elle la valait bien ..

    J'aime

    • elba 26 février 2018 / 12 h 44 min

      Ah mince alors, Geneviève ! : je croyais que dans ces pays les femmes étaient pudiques et voilées de la tête aux pieds ? Et qu’il n’y avait que notre « civilisation occidentale » qui était dévoyée et laissait apparaître plus que le visage et les mains des femmes ?…
      Me serais-je trompée ? 🙂
      Merci pour la vidéo.
      Bisou.

      J'aime

    • nouratinbis 26 février 2018 / 14 h 19 min

      Sympa, comme quoi ces gens-là s’y connaissent aussi en démocratie!
      Amitiés.

      J'aime

    • Gérard 26 février 2018 / 17 h 57 min

      c’est permis par le coran ou les hadiths, des trucs pareils ? Allah me déçoit vraiment !

      J'aime

  10. G.Mevennais 26 février 2018 / 15 h 44 min

    J’ai été voir, par curiosité, la robe en question. Je ne suis nullement puritain et la fille est fort agréable à regarder, OK, mais la tenue n’est pas « classe » pour deux raisons : Tout d’abord, elle est députée et sans être trop BCBG, il y a des limites (je rapporte cela et compare avec le député qui s’est pointé en jean à l’assemblée nationale), ensuite, l’ABC des canons de l’élégance est très clair, pour conserver un minimum de distinction et d’esthétisme, si l’on veut être « sexy », un seul « élément » doit se distinguer en ce sens, et pour être plus clair, soit « le bas » est court, voire très court avec des chaussures adéquates et « le haut » doit être très sage, soit « le haut » est pigeonnant et alors, c’est « le bas » qui doit être discret, autrement, on tombe dans une certaine vulgarité. Ce n’est, comme de coutume, que mon opinion.
    Amitiés.
    Gilles

    J'aime

  11. nouratinbis 26 février 2018 / 16 h 29 min

    Ma façon de considérer les choses est, j’ai un peu honte mais c’est ainsi:
    si la donzelle en vaut la peine, plus j’en vois et plus je suis content.
    Amitiés.

    J'aime

    • PR CALGUÈS 26 février 2018 / 17 h 00 min

      Moi aussi j’ai, comme vous, un peu honte … Moi aussi plus j’en vois et plus je suis content…
      Baïèta furive !

      J'aime

      • nouratinbis 27 février 2018 / 9 h 18 min

        Ben oui, qu’est-ce que vous voulez, nous n’avons pas que des qualités…
        Baïeta résignée.

        J'aime

    • Gérard 26 février 2018 / 17 h 55 min

      alors ça vous va bien de traiter Michel Serres de … je ne me rappelle plus quoi au juste !

      J'aime

      • nouratinbis 27 février 2018 / 9 h 20 min

        Vieux cochon, je maintiens! Je connais la question car j’en suis un autre…

        J'aime

  12. elba 26 février 2018 / 17 h 20 min

    Nouratin & Pr Calguès, n’ayez pas honte : si les femmes sont belles n’est-ce pas pour qu’on les regarde ? Cela hélas ne dure pas toujours (je parle de la beauté physique.) Mais rien ne dure de toute façon…
    Alors un p’tit conseil : regardez les jolies femmes autant que vous le pouvez. 🙂 (en plus, ça leur fait plaisir d’être regardées… mais chuut !)
    Seulement, comme me le disait ma maman lorsque j’étais enfant : on touche seulement avec les yeux !

    Rires et sourires. Et bisous aussi. 🙂

    J'aime

    • nouratinbis 27 février 2018 / 9 h 24 min

      Merci Elba! Mais vous savez, notre honte est parfaitement hypocrite…
      Cela dit, effectivement le côté frustrant du « toucher avec les yeux »
      n’est pas forcément le meilleur de l’affaire.
      Gros bisous.

      J'aime

    • PR CALGUÈS 27 février 2018 / 14 h 35 min

      « On touche seulement avec les yeux ».
      C’est ce qu’on m’a enseigné aussi.
      Il est à craindre qu’au rythme actuel « toucher avec les yeux » devienne un harcèlement coupable !!!

      J'aime

      • nouratinbis 27 février 2018 / 19 h 32 min

        Cela ne saurait tarder, hélas.

        J'aime

  13. Liz 27 février 2018 / 14 h 12 min

    En son temps et à l’ELysée, Najat, ministre de la sous-instruction, avait porté la mini sur le tapis rouge. Le hijab en avait pris un coup. La presse unanime avait souligné la prestation sur talons aiguilles.

    J’avais entendu parler d’Aurore Berger maintenant je sais à quoi elle ressemble. Et j’aime beaucoup sa tenue. Elle la porte avec grâce.
    N’en déplaise aux fâcheux en pulls à bouloches, aux religieux en babouches qui érigent la « pudeur » en interdits voilés, aux aigries, jalouses…

    Chacune son style, Caroline de Haas a le sien, personne ne le lui fait remarquer.

    Ravie que chez Nouratin la tenue de la belle soit appréciée.

    Bises du fond du décolleté

    J'aime

  14. nouratinbis 27 février 2018 / 19 h 31 min

    Hou là, ça décoiffe!
    Merci Liz, tout cela, somme toute, n’est que question de savoir vivre,
    Aurore sait!
    Bises en retour d’où elles viennent.

    J'aime

  15. Anne 2 mars 2018 / 8 h 05 min

    Un peu en retard, noyée pour une goutte d’eau par l’administration kafkaïenne de notre doux pays…une horreur !
    Bref tout a déjà été dit, je rajouterai tout de même qu’Aurore Bergé a évidemment fait exprès de jouer l’allumeuse, sachant les réactions qu’ elle allait provoquer et sur lesquelles elle pourrait surfer : un rôle à la mesure de ses immenses compétences…et convictions (soutien de Sarko puis d’Ali puis de Fifi avant de rejoindre Jupipi) !!

    Comme Pintade, elle tient la corde et remplace très bien celle du Poitou, engloutie dans les glaces des Pôles…ah non, pardon, c’est vrai, y en a pu, because le réchauffement du aux feux de cheminées à Paris, tout ça…
    Misère.

    Gros bisous, merci pour les vidéos, amitiés et bises à toutes et tous.

    J'aime

  16. carine005 2 mars 2018 / 11 h 19 min

    Je ne sais pas quoi dire tellement je suis d’accord avec toi et tes commentateurs (masculin pluriel générique).
    Je viens juste mettre ma fiche dans la pointeuse et bizouter tout le monde.
    Supertrumpobizouilles !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s