Vive le cuba-libre!

On n’en a guère parlé, il est vrai, mais tout de même Angela va pouvoir former un gouvernement. Depuis le temps que l’affaire vasouillait en marchandages d’arrières boutiques partisanes et pré-accords copieusement alambiqués, on finissait par douter d’une issue favorable…ou présentée comme telle. Dieu merci, gott mit uns, les militants du Parti Social Démocrate viennent de mettre fin à cet insoutenable suspense en validant sans ambiguïté l’accord conclu avec la CDU-CSU de dame Merkel . Pourtant, elle n’en voulait pas de cette alliance, la Gauche pépère des Chleus, pas question de s’embarquer à nouveau dans une coalition mal foutue et de nature à faire fuir l’électeur. Ce qui a fini  par les décider, c’est la perspective d’un retour aux urnes assorti d’une déculottée encore plus massive que la dernière fois avec, en prime, le gros raz de marée nauséabond. Une nouvelle poussée de l’AfD apparaissait, en effet, tellement certaine que la Droite molle et la Gauche placide, terrorisées, se voyaient contraintes et forcées de pactiser, comme au bon vieux temps. Pas d’autre solution! Sauf que pour désengorger un peu le carbu et retrouver son bon vieux fauteuil de chancelière, elle a dû lâcher un sacré paquet de lest, la grosse mémère. Les Finances, les Affaires Étrangères, la Justice, le Travail, l’Environnement et la Famille! Tout ça pour les camarades SPD! Sans compter, histoire de garder dans sa majorité les Bavarois de la CSU, le Ministère de l’Intérieur qui échoit à un vrai mec de droite, identitaire et anti-immigrationnise… Ça va décoiffer dans les séances du Conseil! Cela dit, les Allemands s’en sortiront toujours. L’opulence sauve bien des choses et le gros bon sens choucroutier de nos voisins d’Outre-Rhin fera en sorte qu’ils continuent tranquillement à manipuler l’Europe. Pour ça, pas de problème, ils s’y retrouveront toujours et ce n’est pas notre petit Présipède qui y changera quoi que ce soit. Reste qu’avec une coalition pareille le -probable- dernier mandat de la daronne risque de se révéler mouvementé…et non seulement en politique intérieure!

Oui, parce que désormais se dessine un plan Mercouille-Makrelle, je veux dire Merkel-Macrouille, pardonnez moi, dont les contours consisteraient à relancer l’intégration européenne, comme ils disent. Une avancée significative vers l’Europe Fédérale, avec la Zone Euro en première ligne, le ministre des finances commun et tout le toutim, l’idée de notre cher petit chef: plus d’Europe que diable! L’ennui, dans cette affaire, réside dans l’opposition désormais affirmée d’un certain nombre de membres de l’U.E. qui commencent à en avoir soupé du couple Franco-Allemand et de ses deux composantes, à commencer par la première citée. Il s’agit, s’il vous plaît, d’un groupe de huit, sous le leadership hollandais, avec la Suède, la Finlande, le Danemark, l’Irlande et les trois Pays Baltes. Ces braves gens commencent à ruer dans les brancards, non pas tant à l’égard de l’Allemagne, dont ils connaissent trop bien les tenants et les aboutissants, mais surtout contre Présipède. Ils commencent manifestement a en avoir les roustons pleins de celui-là, avec ses façons de jouer les stars hollywoodiennes et de faire main basse sur les manettes. Se monte donc, au Nord, un front anti-Macron, pour appeler les choses par leur nom, dont à la fois ce dernier et la grosse Angela auront à se méfier dans les mois qui viennent. La question est de savoir si notre joli leader charismatique se révèlera vraiment aussi incontournable que ce qu’on veut bien nous seriner et si, en définitive, les Boches ne vont pas lui suggérer de fermer un peu son claque-merde pour laisser travailler les gens sérieux.
D’autant qu’avec ledit front du Nord et ses exigences économico-financières, il va falloir compter aussi avec nos amis de l’Est, le groupe de Visegrad, le V4, Hongrie, Pologne, Tchéquie et Slovaquie. Ceux-là, outre leur opposition farouche à l’immigration massive, souhaitent vivement l’élargissement de l’Union aux Balkans occidentaux ainsi qu’à la Moldavie, ce qui compenserait, en termes d’effectifs, la sortie du Royaume Uni. Quant aux misères que l’Europe entend faire à ce dernier pour le punir du Brexit, le V4 les considère comme une connerie, nos intérêts consistant plutôt à conserver de bonnes relations avec les Rosbifs. Si vous ajoutez à ces copains-là  une Autriche qui ne devrait pas tarder à prendre des positions plutôt voisines, une Bulgarie qui pense à peu près pareil et une Roumanie qu’il ne faudrait pas trop pousser pour qu’elle en fasse de même aussitôt sortie de ses embarras de politique intérieure, vous comprenez vite que le sacro-saint couple Franco-Allemand aura quelque difficulté à assurer dans l’avenir la direction sereine des opérations. En d’autres termes, comme toujours les Fridolins tireront leur épingle du jeu… Macrounette l’aura dans l’os… et nous avec? Pas forcément, dans le fond…

Après, bien sûr, il faut relativiser. Tout cela ne compte guère, en somme, face aux poids lourds qui dirigent le monde et dont nous savons bien qu’ils n’ont pas grand chose à voir avec la démocratie de façade affichée en Occident afin d’amuser la galerie. Bien sûr, nos façons compliquées de gérer la vie politique et l’incapacité des dirigeants élus à assurer le fonctionnement harmonieux de leurs boutiques, constituent pour nous un boulet pesant qui nous empêche de disputer la course. Même Sarko s’en est aperçu qui est allé sortir dans une des ses juteuses conférences à Abu Dhabi : « …chaque heure est utilisée par tout le monde, réseaux sociaux et autres, pour détruire celui qui est en place, comment voulez vous avoir une vision à long terme pour un état? C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, les grands leaders du monde sont issus de pays qui ne sont pas de grandes démocraties ». Il se trouve vachement bien placé pour le savoir, ce cher vieux  Nico.! Le fait est que les choses vont beaucoup mieux en Chine, par exemple, où le camarade Xi Jin Ping peut aisément imposer ses vues… cela comportant toutefois quelques inconvénients dans le style Goulag et autres méthodes de persuasion un peu corsées. Mais bon, en règle générale et d’application universelle, ne souffrent que les pauvres bougres du vulgum pecus, ceux qui fonctionnent dans le cadre strict des normes imposées par les structures politiques. On voit bien, à côté, les grandes sociétés multinationales, notamment, qui s’en affranchissent avec une facilité déconcertante et qui prospèrent (yop la boum) à qui mieux-mieux.

Par conséquent, je me demande bien, au fond, quel intérêt sérieux pourrait bien s’attacher à disserter de nos petites affaires politicardes, fussent-elles européennes; de toute manière les choses sérieuses se passent en dehors de tout ce pastis. Ainsi ai-je bien du mal à trouver un quelconque intérêt à la nouvelle dénomination du parti de Mme. Le Pen. Le Front qui se mue en Rassemblement, voilà sans doute qui comporte une signification politico-philosophique assez lourde… toutefois, la franchise m’oblige à vous l’avouer: je m’en fous éperdument. Elle cesse de faire front et elle rassemble, la Marine…grand bien lui fasse… je ne suis pas certain, d’ailleurs, que le fait d’avoir définitivement liquidé son paternel l’aide beaucoup dans cette nouvelle tâche: vingt pour cent des délégués à son Congrès ont voté contre elle sur ce point, c’est significatif!
Et je vous en servirai autant pour ce qui concerne le voyage de Manu et Bribri aux Indes, sur fond de Taj-Mahal et de contrats plus ou moins bidons. C’est joli à voir, c’est sympa, rafraîchissant malgré les températures locales, mais bon, on a un peu l’impression de revoir un de ces superbes films en technicolor dont on nous abreuvait dans les années cinquante. Une belle opération de com, merveilleusement relayée par les media à commencer par BFMacron-TV.  Du vent, quoi, comme toujours. Vous me direz, il en faut, ça s’est toujours fait, de Gaulle aussi allait partout prêcher la bonne parole franchouillarde…et vous auriez raison…Il ne lui manque plus, à Macrounette que de s’en aller à Montréal, hurler comme un goret égorgé « Vive le Québec libre! »…oui d’accord mais cela sentirait un peu trop le réchauffé…moi je lui conseillerais plutôt La Havane, tiens! Et puis, avec « Vive le cuba-libre » il ne risquerait pas trop de se faire mal voir.. à part les casse-couilles des trucs anti-alcooliques qui veulent déjà lui saboter le pinard…

Allez, je crois que ça ira pour aujourd’hui,
Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

21 réflexions sur “Vive le cuba-libre!

  1. Pangloss 11 mars 2018 / 18 h 51 min

    Moi, ce qui me ferait vraiment plaisir, c’est que Macron arrête de se prendre pour moi. Il n’y a pas la place pour deux mégalomanes dans ce petit pays.

    J'aime

  2. nouratinbis 11 mars 2018 / 18 h 57 min

    Cela méritait d’être dit, j’espère qu’on lui fera la commission.
    Amitiés.

    J'aime

  3. elba 11 mars 2018 / 19 h 47 min

    « Les choses sérieuses se passent en dehors de tout ce pastis »
    C’est ben vrai, dirait la mère Denis !
    Nous ne sommes tous que de pauvres zouaves que l’on paupérise à loisir à force de lois liberticides, de mensonges et de grosses magouilles.
    Z’avez vu Airbus ? Avec tous les bénefs qu’ils engrangent, ils vont encore mettre pas mal de monde à la porte.

    Même si ça ne change pas grand chose pour nous, j’avoue que cela me réjouirait un peu si ce groupe des 8 du Nord parvenait à rabattre le caquet de ce petit coq plus américain que français qu’est notre présipède.

    Bisous, Nouratin. Et bisous à toustes.

    J'aime

  4. nouratinbis 11 mars 2018 / 19 h 54 min

    Il finira un jour ou l’autre par moins la ramener, promis!
    Gros bisous.

    J'aime

  5. Boutfil 11 mars 2018 / 20 h 58 min

    Dans le fond, les boches ont réussi, c’était pas la peine de massacrer autant de braves gars en 14 et en 40 pour en arriver à ce la grosse Bertha viennent faire la loi chez nous avec le petit rigolo qui croit qu’il à la parole !

    gros bisous

    J'aime

  6. nouratinbis 11 mars 2018 / 21 h 45 min

    Ça, tu vois, c’est la vérité vraie…c’est con pour nos aïeux!
    Gros bisous.

    J'aime

  7. G.Mevennais 11 mars 2018 / 22 h 08 min

    Voilà une excellente description de la situation générale, il ne faudra pas « oublier » la Turquie qui risque de foutre le bordel, enfin, j’espère bien me tromper sur ce point. Beaucoup moins sérieux mais j’ai apprécié votre « sociétés qui prospèrent…yop la boum » on sent la personne qui à un peu vécu cette période et qui se rappelle les textes de Chevallier, ça m’énerve ceux qui disent « Youp la boum », je sais, c’est bien dérisoire mais pour une fois que l’occase m’est donnée de rectifier…
    Sincères amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

  8. Gérard 12 mars 2018 / 7 h 32 min

    Je ne regarde jamais la télé – surtout quand ça parle de macrouille – mais à ce que je lis par ci par là, j’ai quand même l’impression qu’il se déguise un peu moins que pendant ses glorieux débuts de Maître du Monde ?
    En Inde, pourtant, je pense que ça aurait de la gueule de le voir habillé en maharadja, sur un grand éléphant caparaçonné d’or et de pierreries, au son des tambours et des trompettes. Et faut s’adapter à l’environnement, là-bas, ça ne serait plus Jupiter, mais Shiva (la guerre) ou Vishnou (la paix).
    Amitiés

    J'aime

  9. PR CALGUÈS 12 mars 2018 / 9 h 18 min

    Zavez vu le champion des bisous et de caresses dans le dos ?
    Tellement d’abrazos dans la même journée…
    Il avait l’air un peu déboussolé l’Indien !

    J'aime

  10. nouratinbis 12 mars 2018 / 19 h 41 min

    Ce garçon a un petit côté héroïque qui convient bien au décorum de
    l’Inde mystérieuse, d’où probablement la grosse fatigue…
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 14 mars 2018 / 14 h 21 min

      Aucun doute que la Chine et l’Allemagne s’entendent comme larrons en foire
      sur le dos des copains. Nous aimerions bien en faire autant mais ces sortes
      de coalitions ne se font qu’entre gens sérieux….
      Amitiés.

      J'aime

  11. Arthourr 14 mars 2018 / 22 h 17 min

    Tant que les votants ne se comporteront que comme des cons, il sera logique qu’on ne considère ses représentants que comme tels.

    Quand on ne tient sa légitimité que d’un concours de circonstances (et de cosmétiques médiatiques), inutile de pleurer sur le peu de considérations que l’on suscite….

    J'aime

  12. Anne 15 mars 2018 / 17 h 18 min

    Si vous permettez, amis râleurs – et amies râleuses -, un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes (de porcs, dit-on maintenant, non ?) :

    http://www.aufeminin.com/looks-stars/brigitte-macron-look-magnifque-robe-rose-voyage-officiel-en-inde-photos-s2502708.html

    Ce qui me turlu…pine, c’est qu’aucun parmi la myriade de conseillers que nous lui payons n’ait été foutu de lui dire qu’on montre tout en Inde SAUF les genoux, considérés comme la partie du corps la plus intime !! Ballot…
    J’ai beaucoup apprécié également les mains jointes en prière quand ils avaient délibérément snobé le goupillon à La Madeleine aux obsèques de Jojo, laïcité oblige !
    Du vrai Bollywood tout çà ! Quand on pense qu’ils reprochaient à Sarko et Carla de faire dans le people, les voilà tous en pamoison…

    A part çà, la Grosse Bertha me semble un peu déplumée ! Et l’Italie ne sera pas la Grèce, d’autant que de violentes oppositions s’agrègent, comme vous le faites remarquer : un peu d’espoir est naïf ? On verra bien…

    Merci Nouratin pour ces éclairages, dans votre style coloré et toujours réjouissant 🙂

    Gros bisous, bonne fin de semaine à toutes et tous

    J'aime

    • elba 15 mars 2018 / 19 h 33 min

      Jolie robe effectivement, Anne. Que nous avons payée, ainsi que les chaussures et les conseillers. 😉 Quant aux genoux, si la dame a choqué ses hôtes, peut-être qu’elle s’en fichait, après tout ?
      La posture mains jointes ne fait pas vraiment quelque chose de sincère. Ni pour lui, ni pour elle.
      Nous connaissons les lascars, et savons qu’ils mentent en permanence de toute façon.

      Merci pour ces petits potins mondains, et bisous aussi.

      J'aime

  13. Anne 16 mars 2018 / 10 h 08 min

    Elba, ce qui est fascinant…c’est la fascination des médias pour ce couple.

    Et le fait qu’ils ne tentent même pas de masquer leur collusion avec Macron qui pourtant les méprise ouvertement, les renvoient dans leurs cordes à la moindre occasion, a supprimé les accréditations à l’Elysée, refuse la majorité des interviews proposées au prétexte que sa pensée est trop complexe pour eux, etc etc.

    Si on doutait de leur collusion (on sait déjà pour le manque total de respect d’un minimum de déontologie…), il suffisait, comme je l’ai fait hier par curiosité et compatibilité de planning ;), de laisser la TV allumée pendant les manifs retraités sur BFM ou LCI, 2 chaînes « d’infos en continu » : pas un mot sur la mobilisation jamais vue !

    En revanche, en boucle l’héritage de Johnny….pour ne rien dire, l’audience étant reportée !!

    Qu’ils continuent, ces c….de Français finiront peut-être par comprendre ?

    Gros bisous et bonne journée 🙂

    PS : pendant la campagne on nous avait assuré que Brigitte était habillée gratuitement par Vuitton (prêt des tenues…) ! Nul doute que çà continue 😉 (pour info, la pochette rose assortie vaut près de 4 000 euros).
    Le potin est gratuit 😉

    J'aime

  14. Anne 16 mars 2018 / 10 h 09 min

    « les renvoie » pas renvoient, éventuellement…

    J'aime

  15. elba 16 mars 2018 / 10 h 54 min

    Les media ne parlent que de ce qu’on leur autorise à diffuser (sinon ils sont poussés – brutalement – vers la sortie.) Dans un pays de dictature déguisée, Anne, il vaut mieux parler des robes, des problèmes d’héritage… de tout ce qui ne nous concerne en rien, en fait. Cela cache les vraies actions qui sont menées sous le manteau.

    La manif des retraités, si on en parlait à la tévé, risquerait d’entraîner d’autres retraités à bouger. On limite la casse, si je puis dire. Et si ça devenait plus important, « on » ferait intervenir la police (avec quelques petits casseurs infiltrés, qui montreraient combien les retraités sont des personnes dangereuses.)
    Et puis, si après ça la population (enfin, une bonne partie) se mettait à gronder de trop, on nous fomenterait une bonne petite guerre civile de sous les fagots. C’est un peu ce que prédit Xavier Moreau à propos de l’avenir de notre beau pays. Hélas.

    Bref ! Nous savons tout cela. Moi la première, je fais partie de ces c..s de français, car je ne bouge pas ou si peu (la seule chose que je me sente capable de faire, c’est de boycotter la surconsommation vers laquelle nous sommes entraînés chaque jour afin d’enrichir les pourris qui nous prennent notre énergie via l’argent.) Et je me sens carrément impuissante.

    Peut-être qu’il faudrait des hommes courageux, tels Piquemal, De Villiers, Martinez… qui font partie du corps d’armée, s’allient les uns aux autres pour donner des coups de pieds dans cette fourmilière de parvenus que sont ce couple présidentiel ainsi que les sinistres – mince, je me suis trompée, j’ai mis un s au lieu d’un m – qui profitent de nous puissent être éjectés de la place qu’ils occupent de force.

    Peut-être qu’un jour ? … J’espère toujours, car je me fais du souci pour mes petits enfants et leurs parents.

    Bisous.

    Une très belle lettre… https://minurne.org/billets/14735

    J'aime

  16. elba 16 mars 2018 / 10 h 56 min

    Punaise ! 4000 euros pour une pochette ! … elle est faite en peau de chagrin, je pense ? 😉 Sinon, qu’est-ce qui justifie sa valeur ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s