Brève pascale

Comme dit le Pape, « voyons donc plutôt la bouteille à moitié pleine ». Jean Foupallour, lui, sa préférence consiste généralement à la vider, quitte en en entamer une autre illico et sans bavure.
Cela dit, le traditionnel message de Pâques, celui qui précède la fameuse bénédiction Urbi et Orbi(1), avait pour principal objectif, ce matin, d’exiger la cessation des hostilités en Syrie. Bon d’accord, mais on fait quoi alors? On laisse les Chrétiens se démerder avec leurs frères Muz, dont on connaît l’extrême mansuétude à leur égard? Il est sympa, le brave François! Tout le monde la souhaite, la paix, dans ce malheureux pays, y compris même le Vachard El Assad, forcément, avec tous les emmerdes que ça lui apporte! Seulement si on les écoutait, tous les humanitaristes, pacifistes et jésuites de tout poil qui veulent instaurer la paix du Christ partout où ça se bastonne dans le vaste monde, nous aurions déjà la Charia universelle depuis lurette! Alors Francesco, qu’il se contente d’aller laver les nougats des taulards, de préférence Musulmans, et qu’il laisse les gens sérieux, genre Vladimir Putin, se charger du sale boulot. Qu’il nous foute enfin la paix avec son préchi-précha moralisateur à la mords moi le ciboire!
Simultanément, puisqu’il y est, il reproche aux Israéliens de flinguer à tout va leurs Palestiniens de la Bande de Gaza. Sans doute n’a t-il pas tout à fait tort mais à ce moment là, peut être apparaîtrait il équitable de tancer un peu aussi nos braves Beurs de banlieue pour la manière assez peu chrétienne dont ils traitent leurs voisins Juifs. L’assassinat d’une pauvre vieille, notamment, ça le laisse froid Bergoglio, son problème se situe ailleurs, la défense des migrants opprimés, tout ça… Il oublie juste un truc, le Saint-Père, c’est que « charité bien ordonnée commence par soi même »… Mais bon, pour ce qui le concerne personnellement il s’en fout; bien tranquille au Vatican où deux familles Syriennes, planquées dans les appartements du bout du jardin, lui tiennent lieu de bonne conscience. Ce n’est pas là qu’il risquera de se faire égorger, Pope Francis, surtout que les Suisses veillent au grain avec la conscience professionnelle si caractéristique de ce peuple montagnard et débordant d’oseille. L’évêque de Rome, désormais, nous le connaissons bien, nous mesurons très précisément son sens aigu de l’altruisme et nous pouvons tenir pour certaine son absence totale de soutien aux Chrétiens fussent-ils persécutés. Lui, ses préoccupation fondamentales se cantonnent aux Musulmans et comme il vient d’en baptiser un en grandes pompes (44 fillette), celui-là a du souci à se faire, le pauvre malheureux!

Et bien entendu, la compagnie est grande de ceux qui, comme le Pape, s’inquiètent du sort des jeunes téméraires qui, partis de leur Afrique mal nourricière, se pressent à l’entrée de l’Europe afin de pouvoir en apprécier l’incommensurable générosité. Notamment vous avez une bande de bien-pensants en goguette, députée écolo en tête des associations de soutien aux envahisseurs, qui de temps en temps se rend à Menton pour empêcher la Police des Frontières de faire le boulot pour lequel elle est payée. Le truc consiste à détecter des clandestins mineurs ou prétendus tels, afin de les soustraire à la reconduite immédiate en Italie. Ces jeunes-gens sont en effet protégés par la Répupu dès l’instant qu’ils mettent un pied sur son territoire. Aussi, dès qu’un olibrius fraîchement appréhendé pour avoir tenté le passage en force, semble vaguement afficher moins de dix-huit ans, ces admirables citoyens-humanistes le récupèrent manu militari, quitte à falsifier un peu ses papiers si d’aventure il en possède, et on le remet gentiment à l’autorité compétente avec ordre de le conserver parmi nous sous peine de médiatisation forcenée.
Cela ne fera qu’un de plus parmi les centaines qui passent chaque jours à travers les mailles d’un filet policier un peu lâche, me direz vous… certes, mais quand je vois agir ces ordures qui nous ont foutu dans un pétrin immonde, avec leurs mains pleines du sang encore frais des victimes de leurs petits protégés, je vous l’avoue, même si cela concorde parfaitement avec les vues de l’autorité religieuse suprême, j’en ai tout de même les amygdales-sud qui me remontent dans l’arrière boutique!
Dieu merci -enfin si Sa Sainteté m’autorise- nos amis Cégétistes du rail s’apprêtent, à leur façon, à donner un sacré coup de frein à l’immigration clandestine. En effet, qu’est-ce qu’ils font, nos petits migrants de Vintimille, pour entrer tranquillos en France? Ben oui, ils prennent le train, qu’allez vous imaginer! D’autant que nos voisins Ritals, soucieux avant tout de s’en débarrasser, leur paient le billet pour qu’ils décanillent chez nous se faire bien gras. Apparemment, un voyageur muni d’un titre de transport régulier, ça se respecte, on le laisse voyager en paix, que voulez vous, il  en va de l’honneur du Service Public , faut pas rigoler avec, pas vrai?
Sauf que maintenant, avec la grève des trains, fini le passage cool! Retour à la case crapahut dans la montagne ou marche aléatoire dans le noir piégeux des tunnels ferroviaires voire autoroutiers, avec grosse fatigue et risques sévères à la clé, sans parler des gendarmes, capables de temps en temps d’en arrêter un ou deux par ci-par là. Donc, voyez vous, somme toute, les Cheminots reprennent du service dans la résistance à l’envahisseur, comme au bon vieux temps de l’occupation, quand ils gagnaient le sacro-saint Statut auxquels ils ne renonceront que par la force des baïonnettes émoussées des sbires de Présipède. Les traditions ne se perdent donc pas tout à fait, il était bon de le souligner n’en déplaise à ce brave Pape, lequel de toute façon ne saurait le moins du monde influencer des syndicalistes franchouilles, laïcs, marxistes et républicains comme père et mère. Bénédiction urbi et orbi ou pas, ces derniers ne manqueront pas l’occase de freiner l’entrée sur notre sol d’une main d’œuvre potentiellement sous-payable et, accessoirement, de nous pourrir la vie, avec méthode et détermination jusqu’aux grandes vacances… Intérêt supérieur de notre belle et très chère SNCF oblige, nous nous laisserons donc martyriser comme à l’habitude… et quand je dis martyriser, c’est sans-vaseline, bien entendu, vous m’aurez sans doute compris.

Veuillez me pardonner, je me vois contraint (supprimé pour cause de grève) de vous laisser. Libations pascales obligent!

Joyeuses Pâques tout de même et conservez vous bien.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Et non pas, naturellement, malédiction gourbi et zobi!

18 réflexions sur “Brève pascale

  1. Fredi M. 1 avril 2018 / 19 h 24 min

    Mais…
    C’est pas une brève ! C’est une bulle !

    J'aime

    • nouratinbis 1 avril 2018 / 20 h 14 min

      Question bulles je ne me suis pas trop freiné aujourd’hui!
      Amitiés.

      J'aime

  2. G.Mevennais 1 avril 2018 / 19 h 37 min

    Ben, cher Nouratin, je ne qualifierais pas le nommé « françois » (que j’estime , même pas, mériter une majuscule), car enfin, au plus loin que l’on puisse remonter, se rapportant à « l’ère moderne », tous les papes sont morts en étant en activité, et aucun n’a démissionné « pour cause de santé », quant on voit son prédécesseur, toujours bien vivant….plus de six ans, sauf erreur, après sa « démission », on se dit ….ben je ne dis rien, à chacun d’en tirer les conclusions ! Pour le restant, et bien égoïstement, je le confesse, je souhaite que les « migrants » ne font que passer, sans s’arrêter, à Menton, car je compte bien y revenir encore un ou deux jours avant d’aller faire un p’tit tour en Italie.
    Sincères amitiés et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 1 avril 2018 / 20 h 16 min

      Rassurez vous, les migrants ont intérêt à dégager de Menton le plus
      vite possible, en deçà de 30km la reconduite en Italie est possible!
      Amitiés, Gilles.

      J'aime

  3. Pangloss 1 avril 2018 / 19 h 43 min

    Nouratin va à l’essentiel. Certes, on peut rire de Macron et grincer des dents avec la grève des trains, on peut se plaindre des impôts et du temps qu’il fait, on peut déplorer que l’Education prenne l’eau et que la Santé perde ses boulons mais tout ça n’est rien. On changera bien de président un jour, on peut espérer que les impôts diminuent et que les services publics fonctionnent Mais même si tout ça s’arrange, la France de demain ou d’après-demain devra se coltiner des millions de musulmans de plus et contre ça, on ne peut rien.

    J'aime

    • nouratinbis 1 avril 2018 / 20 h 17 min

      Eh oui, c’est le processus irréversible par excellence! Un désastre!
      Amitiés.

      J'aime

  4. elba 1 avril 2018 / 20 h 12 min

    J’eusse cru que le Pape aurait penché pour que nous accueillions les chrétiens et non les musulmans. Ces derniers sont chez eux au Moyen-Orient. Et si les chrétiens ne sont pas bienvenus là-bas, ils le seraient chez nous.
    Rendons à César ce qui est à César, à Dieu, ce qui est à Dieu, et à Allah ce qui est à Allah, non ? Ce serait plus logique.

    Mais notre monde n’est plus « logique » à présent. Il est soumis aux plans machiavéliques (ou sataniques ?) de certains.

    Merci Nouratin, et bon lundi de Pâques à vous. Bisatous !

    J'aime

    • nouratinbis 1 avril 2018 / 20 h 19 min

      Oui, on ne comprend pas très bien pour qui roule le Pape…les voies
      du Seigneur sont impénétrables…
      Merci à vous et amitiés.

      J'aime

  5. Liz 1 avril 2018 / 20 h 54 min

    Drôle de pape ! Laveur de pieds musulmans, certainement plus sales ou plus en vogue.
    Les pieds chrétiens d’Orient, depuis qu’ils ne sont plus cloués, ne bénéficient pas de cette reconnaissance.
    Le Vatican est devenu une agence de promotion de la diversité à la Le Clézio :
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/01/97001-20180401FILWWW00032-le-clezio-denonce-les-mauvais-traitements-infliges-aux-migrants-en-france.php
    Il suffit de se promener sur certains trottoirs de Paris 18 ou d’ailleurs pour se convaincre que les mauvais traitements ne vont pas dans le sens du littérateur.

    Il faudrait accueillir toutes les incontinences africaines, comme le Niger, nid de poules pondeuses, au prétexte que l’Afrique déborde. Il va falloir que les Africains réfléchissent avant de jouer les AK47 du pagne. Chacun ses responsabilités.

    En attendant, d’autres attentats de chances contre la France, se préparent.
    Et toujours pas de manifestation musulmane « padamalmam » contre le dernier attentat à Trèbes.
    Ils sont plus forts pour casser le mobilier urbain dans l’affaire Théo, faussement sodomisé par un objet contondant et policier.

    Merci cher Nouratin pour ce texte dominical alerte et souriant.

    Des bises à tous.

    J'aime

    • nouratinbis 1 avril 2018 / 21 h 48 min

      Que voulez vous, nous sommes à la merci d’une bande de maîtres à penser
      complètement siphonnés…ils voient tout à l’envers et se foutent avec une
      constance confondante, le doigt dans l’œil!
      Gros bisous.

      J'aime

  6. capitaineenzo 1 avril 2018 / 21 h 42 min

    Ah que l’on est bien dans notre belle France. Voilà une belle démocratie. Poisson d’avril

    J'aime

  7. nouratinbis 1 avril 2018 / 21 h 49 min

    Ah bon, c’est vrai, j’avais failli te croire!…Poisson d’Avril!
    Amitiés.

    J'aime

  8. Boutfil 1 avril 2018 / 21 h 58 min

    J’ai écouté le pape ce matin, ( sans majuscule non plus ) je trouve qu’il prends un coup de vieux, ça donne de l’espoir , comme toujours un message à la mort-moi-le-calice, ce type doit être payé par le quatar et l’arabie réunies une vraie société anonyme
    gros bisous, joyeuses Pâques, prends soin de toi

    J'aime

  9. PR CALGUÈS 2 avril 2018 / 9 h 00 min

    À Pâques 2018, le François qui fait encore l’intéressant au balcon…
    Quel oeuf madame, c’est votre pape ?

    J'aime

    • nouratinbis 2 avril 2018 / 9 h 31 min

      Ben oui, quoi, c’est le Pape, faut faire avec jusqu’au prochain…
      espérons en la Divine Providence…
      Baïeta.

      J'aime

  10. Isabelle 2 avril 2018 / 19 h 53 min

    Bonsoir,

    Grand merci,

    Inversion totale des valeurs. Depuis son élection en 2013, le Pape refuse obstinément de s’agenouiller devant le Saint-Sacrement.

    Mais l’agenouillement n’est pas un détail dénué de sens. Il représente l’essence de la relation entre l’homme et Dieu.

    Tous les papes depuis Eugenio Pacelli ne sont que de vulgaires agents maçonniques et ne peuvent être considérés en aucun cas comme papes, ni même comme catholiques.

    Le dieu de François n’est pas celui qu’il voudrait faire croire.

    Meilleures pensées à toustes,

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s