Benalla akbar!

Somme toute ça tomberait plutôt bien cette histoire, en plein pendant les vacances, avec la canicule, le pastis et le rosé, la torpeur quoi. A part les journalopes qui, en toute saison,  démarrent au quart de tour sur ce genre de coup, les politicards d’opposition super-émoustillés par l’aubaine et quelques vieux grincheux, de ci-de là, restés dans leur trou en attendant de partir au rabais  quand les jeunes seront de retour, à ces exceptions près, vous dis-je, tout le monde s’en fout de Benalla. Présipède, pour lui, le mieux c’est encore de ne pas moufter, d’attendre que ça se tasse et d’envoyer au casse pipe son vieux Gnafron de la Place Beauveau, sans oublier Barbapoux, le Premier Ministre, lequel n’y est pour rien mais se trouve bien obligé de faire comme si; il faut à tout prix protéger le patron, que voulez vous, car c’est de lui que procèdent les cascades de bienfaits dont se gobergent les vainqueurs de 2017. Hors Macrouille point de salut!
Bien sûr dans le genre énormité il apparaissait difficile de faire pire. Surtout quand on commence à dérouler la bobine et qu’on entrevoit déjà un système au sein duquel les racailles occupent gaillardement le terrain élyséen. Benalla-le-Terrible ne représente que la pointe extrême de l’iceberg. En dessous, dans les coulisses feutrées des déambulations républicouilles, on trouve de sacrées pointures, des olibrius plus aisément  rencontrables au fin-fond des quartchiers sans-cible et des cités dealeuses qu’aux sommets de l’État et du Faubourg Saint Honoré. Jugez plutôt: un bon copain de Jawad Bendaoud, le meurtrier en liberté hébergeur des tueurs du Bataclan; un islamiste réputé, supporter inconditionnel d’Erdogan; un « humoriste » fanatique absolu de Mohamed Merah; une mordeuse de flics; un massacreur de socialos à coups de casque de moto; j’en passe et des plus pittoresques encore… Bref le Cabinet du Président, quoi, le staff du big boss de la Répuburne de mes deux Bliques! Cela donne une idée -bon ça fait quand même un moment qu’on commence à l’avoir- de l’état de l’État, un bordel pareil ça frise le génie! Une œuvre d’art, je vous jure… d’art contemporain, bien sûr, mais tout de même!

Alors j’en reviens à notre copain Alexandre…au fait pourquoi Alexandre? Vous lui trouvez une chetron à s’appeler Alexandre vous autres? Bon, bref, un garçon très attachant, vous savez, gendarme de formation…enfin formation légère, juste un peu, histoire de dire, vous mordez le topo… Et puis recyclé quelques temps dans la sécurité des grossiums du Parti Socialiste…mais viré fissa par Montebourg le jour où, ayant provoqué un accident, l’ami Alex n’a rien trouvé de plus adapté que d’écraser l’accélérateur et de foutre le camp en trombe…gendarme… On le retrouve aussi un temps aux côtés de l’avocat radié du barreau Karim Achoui pendant que ce dernier présidait la Ligue De Défense Judiciaire des Musulmans sans toutefois se priver d’extorsion de fonds, violences conjugales, blanchiment d’argent, complicité de faux et assistance au gangster Antonio Ferrara pour faciliter son évasion, entre autres joyeusetés! Belle fréquentation pour notre petit pote Benalla, lequel aurait, vers cet époque et sur piston de la Ministre Najat, intégré les Services Secrets Marocains auprès desquels il émergerait toujours, selon les bruits qui courent, mais ça, bien entendu c’est secret, par définition, alors vous savez, quand on n’est pas sûr… je n’ai rien dit, voilà.
Et c’est donc ce mec là, vaguement bombardé Lieutenant-Colonel de réserve, qui se retrouve adjoint au chef de cabinet de Macrounette, avec dix-mille Euros mensuels, un appartement à l’Alma, une bagnole de fonction à faire crever d’envie le camarade 007 et même un badge officiel pour accéder à l’Hémicycle du Palais Bourbon!
A l’Élysée ce charmant jeune homme, si proche de Présipède que c’en est à se demander… dirigeait une petite équipe de flics et de gendarmes plus ou moins détachés, ça s’appelait carrément « la bande à Alex« , tout un programme…

Quant à notre cher petit Président de la Répupu, le voilà bien embêté.  Au début, quand l’intervention musclée du 1er Mai commençait à se savoir, il a dit: « Touche pas à mon pote! On lui fait une mise à pied bidon et on n’en cause plus! » Dont acte, c’est bien ce qui s’est passé, on n’en a plus jamais parlé jusqu’au moment -en pleine torpeur juillettiste donc- où Le Monde  a fini par se décider à sortir l’affaire.  Et là, forcément, qu’est-ce que vous voulez, on en reparle! Comme je vous le disait plus haut, le moment n’a pas été choisi au hasard. Il fallait bien que ça  pète, par la force des choses, tous les grouillots un peu informés savaient et tous enquêtaient en douce, c’était à celui qui dégotterait le truc publiable le plus vite possible tout en évitant le faux pas, l’à-peu-près ou l’affirmation insuffisamment étayée. Là faut pas déconner, on s’en prend à du lourd; déjà avec un scoop tout ce qu’il y a de plus incontestable le risque apparaît immense de s’attaquer au cœur du réacteur, alors il faut du courage et de la certitude. Toutefois, un jour où l’autre, un intrépide, un téméraire, voire un homme de conviction, genre Libé. mais franc du collier, aurait bien fini par dévoiler le pote au rose (enfin ex-rose désormais LREM), surtout que les vidéos, quand ça commence à exister on finit toujours, à un moment ou à un autre, par ne plus rien maîtriser.  Alors il a bien fallu se résoudre à demander aux amis du merveilleux quotidien fondé par Hubert Beuve-Méry, de publier ce merdier au  moment le moins inopportun. Perdu pour perdu autant limiter un max l’explosion de la bombe atomique et ses dégâts collatéraux.
Parallèlement on va organiser une commission d’enquête parlementaire pour enterrer l’affaire en douceur. En même temps le judiciaire suivra tranquillement son cours après la mise en examen de notre petit héros du jour, le flamboyant Alexandre. Le mois d’Août passera là dessus pour gommer les aspérités… Juste un truc: ils se sont débrouillés pour lui carboniser le mariage, à Alexou, à un poil près il passait dire oui devant Santini hier matin! C’est à se demander, tout de même…jalousie, jalousie quand tu nous tiens…

Allez, vous m’excusez, faut que je vous laisse, aujourd’hui je navigue. A la semaine prochaine si la mer le veut bien.

Amitiés à tout … Benalla Akbar!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

34 réflexions sur “Benalla akbar!

  1. elba 22 juillet 2018 / 8 h 10 min

    « Qui se ressemble s’assemble. » Macron s’entoure donc de gens qui lui ressemblent ? 😉
    J’ai lu ce matin que peut-être « on » (Attali ? D’autres ?) voudrait peut-être faire en sorte qu’il – le prézizi – soit mis à la porte.
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Affaire-Benalla-deux-heures-moins-le-quart-avant-la-fin-d-Emmanuel-Macron-51624.html

    C’est une éventualité. Mais entre nous soit dit, il me fait honte à chaque instant, le Manu.
    Bon vent, et bonne navigation, Nouratin. Il doit faire bon sur l’eau !
    Bisous, ainsi qu’à tous/toutes.

    J'aime

    • nouratinbis 22 juillet 2018 / 17 h 54 min

      Eh oui, la mer ça dégage un peu la cervelle de toutes les scories qui s’y
      déposent constamment.
      Gros bisous.

      J'aime

  2. Boutfil 22 juillet 2018 / 8 h 49 min

    puisque tu parles navigation, certains naviguent vraiment en eaux troubles, mais je ne sais pas si le mois d’aout va éteindre l’incendie, parce que certains ont intérêt à lui filer des bâtons dans les roues au macron, y’en a qui lui en veulent grave comme dirait mon p’tit fils, y’a du règlement de comptes dans l’air, entre mafieux et petites racailles, c’est courant, d’autant que c’est tout de même des pointures les loustics, mais il y a des vieux briscard de la politique qui vont en profiter pour ligner les planètes ! un vrai régal !

    Bon vent et gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 22 juillet 2018 / 17 h 56 min

      Ça va saigner! Nous verrons bien ce que tout cela donnera, en attendant
      on va compter les points.
      Gros bisous.

      J'aime

  3. Pangloss 22 juillet 2018 / 13 h 25 min

    Moi, je l’aime bien cette histoire. On se croirait dans un roman historique qui se passe à la fin de l’empire romain avec un trop jeune empereur poussé sur le trône par une clique de vieux briscards, une garde prétorienne formée de mercenaires recrutés dans une possession perdue, avec les barbares aux portes de Rome et des citoyens romains fraîchement naturalisés. Pour Rome, on sait comment ça a fini. Pour la France, le suspense demeure quoique je subodore une fin pas très joyeuse.

    J'aime

    • elba 22 juillet 2018 / 16 h 15 min

      Il est vrai, Pangloss, que cela pourrait être risible si ce n’était pas si grave : le milieu de la politique est un milieu pourri, et ce sont les gens honnêtes qui en paient souvent le prix.
      Macron costumé en Néron, par exemple… L’image me parle bien ! 😉

      J'aime

    • nouratinbis 22 juillet 2018 / 17 h 58 min

      La comparaison se révèle de plus en plus pertinente…et la fin
      risque en effet de ne pas nous faire rigoler.
      Amitiés.

      J'aime

  4. Liz 22 juillet 2018 / 16 h 07 min

    Bonjour à tous,

    Pangloss, plutôt qu’un roman historique, je pencherais pour un feuilleton soigneusement organisé. Un storytelling disent les spécialistes US.

    Le Monde a fait montre d’un soutien inconditionnel à Macron pendant toute sa campagne urbaine et bobo. De même BFM et autre Christophe Barbier. Les voilà à vitupérer contre leur vedette d’hier.
    Chaque jour apporte son lot de précisions, soigneusement distillées, sur les incivilités, abus de pouvoir, violence et autres promotions inattendues du sieur Benalla. Entre nous je le trouve d’ailleurs bien grassouillet pour un garde-du-corps du Président. Il n’a que 26 ans. Dans 20 ans c’est un poussah. Manque total de discipline. On l’a vu à l’oeuvre, le missionné est sans filtre.

    « On » voudrait se débarrasser du Monarque que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Il est clairement dans la ligne de mire.

    Parce que le challenge est amusant, d’autant que les nouvelles sont nuageuses : les Kosovars pourront bientôt venir en Europe sans visa, autant ouvrir la porte à la mafia albanaise. Pour s’amuser donc, ici, avec des amis, nous avons parié que Manu n’irait pas voir le Tour de France ce mercredi. Seuls 2 sur 6 affirment qu’il ira. Ils ont voté Macron et n’apprécient pas la farce de plein pouvoir de leur élu. Ils se sentent cocus. Heureusement le vin fut généreux.

    Bien des bises, merci Nouratin, la suite au prochain numéro.

    J'aime

    • nouratinbis 22 juillet 2018 / 18 h 01 min

      Ceux qui ont voté Macron, évidemment…mais ils n’ont pas à se sentir cocus,
      il ne leur a jamais parlé de Benalla, ça ne faisait pas partie des promesses de
      campagne!
      Gros bisous.

      J'aime

  5. Pr Calguès 22 juillet 2018 / 17 h 03 min

    Lieutenant – Colonel de Gendarmerie de réserve – reposez en paix les mânes d’Arnaud Beltrame.
    Incité par sa « copine du moment » à postuler à la Préfectorale, – Sous-Préfet -.
    Logé gratos par la République c’est à dire à vos frais et aux miens.

    À 26 balais …

    Quel cursus !

    J'aime

  6. nouratinbis 22 juillet 2018 / 18 h 02 min

    Ben oui c’est un surdoué…enfin c’était…
    Amitiés.

    J'aime

  7. Gérard 22 juillet 2018 / 19 h 06 min

    « En même temps », Ben Alla (akbar !) a sans doute cru bien faire en se déguisant en gendarme, imitant en cela le patron qui aimait tant se déguiser en n’importe quoi au temps de sa grandeur nouvelle et jupitérienne.
    Hélas,
    Le temps, s’en va, le temps s’en va, Madame,
    Las, le temps non, mais nous nous en allons etc…
    comme disait une vieille barbe aujourd’hui bien oubliée de nos écoliers Belkacémisés, et qui n’avait même pas idée de la France en startup.
    Amitiés, et gros barbouzobises à tou.te.s

    J'aime

    • nouratinbis 23 juillet 2018 / 8 h 08 min

      Avec le temps, comme disait l’autre vieil anar-gauchiard…
      Ce pays se transforme en souk-el-arab, on ne le reconnaît même plus,
      seul Tom Cruise tente encore de faire croire qu’on peut se balader dans
      Paris sans tomber sur un Benalla ou un Abdeslam (on ne sait lequel est le pire).
      Que la paix (relative) du Tout Puissant Misericordieux soit avec vous!

      J'aime

  8. Pr Calguès 23 juillet 2018 / 13 h 25 min

    Henri III est ses mignons on sait comment ça a fini !

    J'aime

    • nouratinbis 23 juillet 2018 / 21 h 44 min

      Même à l’EPO le risque de crevaison ne sera pas écarté!

      J'aime

  9. Arthourr 23 juillet 2018 / 20 h 40 min

    En même temps….C’est bien le soufflé qui retombe aussi vite qu’il a gonflé, non ?

    Ses soutiens ressemblaient à des roseaux, pas étonnant qu’ils lui perçent la main aujourd’hui…

    J'aime

      • carine005 26 juillet 2018 / 13 h 23 min

        Je dirai même plus !

        J'aime

      • Gérard 26 juillet 2018 / 22 h 26 min

        ce que je pensais, ça se terminait pareil mais ça commençait pas par « q »

        J'aime

  10. G.Mevennais 24 juillet 2018 / 8 h 35 min

    Il y a toujours eu des « scandales »,la plupart ont fait « pschitt », il faut, peut-être, remonter très loin (affaire stavisky ?) pour constater de vrais remous. Je souhaite vraiment que ça bouge « grave » comme on dit maintenant, mais j’ai tellement été échaudé que…je reste très très très prudent.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    NB : Absent jusqu’à dimanche en 15, mais moi, c’est plutôt la montagne… Bonne navigation pour vous et profitez bien de ces moments de détente…

    J'aime

    • nouratinbis 24 juillet 2018 / 21 h 01 min

      Aux dernières nouvelles Benalla se serait comporté en bon citoyen.
      Ça va s’arranger, ne vous faites pas de bile!
      Amitiés.

      J'aime

  11. Gérard 24 juillet 2018 / 9 h 03 min

    Ceux de mon âge se souviennent certainement de « Signé Furax » …. Il y avait un type (je ne me rappelle plus qui) auquel on avait administré un suppositoire à la nitro-glycérine : celui qui possédait la télécommande pouvait lui faire faire ce qu’il voulait.
    Je verrais bien un lieutenant-colonel de 26 ans pressenti pour devenir sous-préfet à 26 ans et demi tenir le rôle du possesseur de la télécommande, et un certain ancien conseiller de je ne sais plus qui, celui du porteur du suppositoire …

    J'aime

    • nouratinbis 24 juillet 2018 / 21 h 03 min

      Excellent! Mince alors, Signé Furax ça nous remet vachement loin, j’étais
      petit et n’y comprenais rien!
      Amitiés.

      J'aime

      • Gérard 26 juillet 2018 / 22 h 33 min

        Déjà, fallait être un peu intime pour enfiler le suppositoire – c’est ça qui m’y fait penser !
        Mais je m’égare : le présipède a affirmé que le lieutenant colonel n’était pas son amant, donc mon hypothèse est foireuse (aucun rapport avec la glycérine, bien sûr) …
        Amitiés aussi (en tout bien, tout honneur !)

        J'aime

  12. carine005 26 juillet 2018 / 13 h 15 min

    … »que c’en est à se demander… », effectivement.

    Tout est prêt pour actionner les vermines kartchiéreuses contre nous, au cas où on bougerait un cil ou deux.
    Les « attentats », c’est pas suffisant, c’est du local bien délimité. Faut que ce soit partout, dans chaque ville et village.
    T’inquiète, on s’occupe de nous.
    Bon vent et hisséohobizouilles !

    J'aime

    • nouratinbis 26 juillet 2018 / 17 h 56 min

      J’en ai bien peur, en effet…
      Larguezlesamarresbisouilles!

      J'aime

  13. 15ansdemafia 29 juillet 2018 / 21 h 38 min

    BENALLA est franc-maçon donc « cherchez l’idée derrière le symbole » et vous trouverez une clique de BENALLA qui l’a accompagné.

    Aimé par 1 personne

  14. 15ansdemafia 1 août 2018 / 18 h 25 min

    Cette affaire n’est certainement que la partie visible d’un isberg de pratiques d’apprentis barbouzes. Tous les présidents de la Vème République peuvent avoir utilisé des barbouzes, ou des sociétés privées (une grande société de consulting parisienne était il y a plus de vingt ans dirigée en toute impunité par des néo-nazis). Ce qui change avec les macronistes est que les supposés barbouzes sont des amateurs (des Pieds nickelés qui sont encore plus dangereux que de vrais barbouzes). Vouloir faire comme l’ancien monde sans en avoir les capacités.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s