La récré de Castapiane

Les plaisanteries les plus courtes sont les moins longues, affirmait un disciple de La Palisse au temps de ma jeunesse folle. C’est ma foi vrai, sauf que là, après le dix-huitième épisode de révolutionnette parigote, on commence à trouver qu’elle a suffisamment duré, la plaisanterie. Qu’est-ce-que c’est, en effet, que cette pantalonnade qui consiste à offrir, aux Black-Blocs, Antifas, Anars et autres trotskos de tout poil, l’occasion de foutre le bordel chaque Samedi que Dieu fait? Ils ne comprennent pas, les quelques pauvres andouilles qui s’obstinent à trimballer leur tenue de bord d’autoroute, qu’ils se déconsidèrent tout en servant la soupe à leur ennemi juré, le camarade Présipède? Parce qu’un coup comme celui d’hier, c’est pain bénit pour les media  macronophores, l’occasion de bien expliquer aux populations médusées le côté un peu criminel sur les bords des défileurs du samedi. Ils foutent le feu, désormais! Hier il s’en est fallu d’un poil de ce que vous voudrez qu’ils n’assassinent une jeune maman et ses petits, sauvés de justesse par d’héroïques sapeurs pompiers tout pleins d’abnégation et de dévouement sans limite. Pendant ce temps-là il skiait paisiblement, Macrounette, le temps et les exactions des manifestants travaillant pour lui, il aurait bien tort de ne pas les laisser faire.  Bien sûr, maintenant il écourte son séjour à la Mongie, abnégation et sens des responsabilités obligent! Et puis surtout, peu à peu, l’opinion publique commence à basculer, sinon en sa faveur, au moins contre les fauteurs de trouble assimilés vite fait aux « gilets jaunes ». Tout s’accorde à diaboliser un Mouvement qui s’éternise dans des soubresauts de grenouille décérébrée. Ça part en sucette! Pour réussir, ce genre de coup exige de la décision et de la vitesse, il n’y a plus désormais ni l’une ni l’autre, seuls les activistes gauchiards et les racailles de banlieues sauront tirer profit du gros bordel hebdomadaire. Il n’est que temps d’arrêter les conneries!

Tranquilles, cependant, les organisateurs du Grand Débat, le gros concours d’âneries pour gâtouillards en rupture d’Ehpad, se préparent à organiser je ne sais trop quelles conférences citoyennes à la con, pour extraire du tissu de billevesées récoltées, une substantifique moelle visant à anesthésier le bon populo. Une foutaise de première grandeur, forcément! Un certain Nicolas Lecaussin, un Roumain d’origine qui connut le régime de Ceausescu, déclarait récemment que ça lui rappelait les premiers temps après la chute du Conducator: tout le monde voulait de la démocratie et ça palabrait de tous les côtés, chacun disait la sienne, d’où une cacophonie de niaiseries sans queue ni tête. Ici c’est pareil…sauf qu’en plus les débats sont truqués! En substance le résultat final se révèle d’une simplicité biblique: on veut du pognon, faites payer les riches! Somme toute, exactement l’objectif que les media prêtent aux résidus de gilets jaunes qui continuent leur lutte dérisoire sans voir à quel point ils se foutent le doigt dans l’œil. Moi, je veux bien que le Peuple soit un peu limité dans sa compréhension du monde où nous évoluons comme des cafards sur du goudron fondu, mais tout de même! Pas un mot à propos de l’énorme malheur qui nous frappe, qui saute aux yeux et qui constitue la quasi-totalité du problème: l’invasion. Vous ne trouvez pas étrange, vous autres, que pas une question, pas une ligne de doléance, n’ait trait aux conséquences épouvantables de l’immigration massive qui nous est infligée depuis quarante-cinq ans? Faut tout de même pas déconner, tout le monde le connaît ce désastre, même le plus naïf des bisounours de beaux quartiers! Alors, le fait même que personne ne l’évoque, ne serait-ce qu’au détour d’une petite question relative aux dépenses publiques, retire toute légitimité à cette grossière diversion macronnienne. Pourtant, je me répète, il y a plus de milliards à récupérer par la remise à plat de ce qui se passe dans les quartchiers sans-cible, qu’en essayant de faire raquer tous les plein de sous de la création, GAFA compris. Naturellement le récent massacre de Nouvelle Zélande vient à point nommé nous rappeler à l’ordre: les salauds ce sont l’extrême-droite, les adeptes de Renaud Camus d’Eric Zemmour, voire de Michel Onfray, l’extrême-droitiste de gauche . Gare à celui qui parle ouvertement d’invasion ou de grand remplacement! Sous prétexte qu’un psychopathe des antipodes vient de cartonner un max de mahométans en faisant référence à l’envahissement de la France par leurs coreligionnaires, nous voilà, nous autres sales nauséabonds, encore mis un peu plus à l’index, comme le préservatif du Pape! Évitons surtout d’observer que deux mosquées à Christchurch  c’est aussi saugrenu, au moins, qu’une cathédrale à La Mecque; nous ne ferions qu’aggraver notre cas.

Encore, donc, un bon coup de « conférences citoyennes » et nous morflerons en pleine gueule le résultat de tout ce patacaisse bien de chez nous. En gros, si j’ai bien suivi, tout cela devrait se traduire par une admirable augmentation d’impôts. On nous y prépare gentiment depuis des mois, sous couvert de « justice fiscale »… En d’autres termes ceux qui paient déjà paieront encore plus. Échapperont seulement au super-ratiboisage les très riches et les très pauvres. Les premiers parce qu’ils se révèleront toujours intouchables, les autres parce qu’ils vivent des impôts payés par les copains. Ah, pardon, j’oubliais une catégorie qui s’en tirera aussi: les petits futés qui bossent au black, ceux-là récupèrent toutes les aides sociales, à commencer par le RSA et en même temps se gavent tranquillement sans refiler le moindre kopeck au percepteur; les mêmes d’ailleurs qui vocifèreront contre la faiblesse de leurs retraites… pour lesquelles ils n’auront jamais cotisé!
Voilà donc le résultat attendu de la grosse révolte populaire qui partait du prix du gazoil. On aura du mal à me faire gober le bon côté de la chose, d’autant qu’à force de foutre le souk, ça commence vraiment à se voir et à faire assez mauvais effet. L’étranger nous regarde en rigolant creuser le trou dans lequel nous finirons par nous ensevelir. Il serait donc temps de siffler la fin de la récré. Oui mais non! Il n’est pas pressé Présipède, comme je vous le disais plus haut, son intérêt consiste à laisser perdurer pour qu’on finisse par l’implorer. Il l’a laissé entendre: « moi ou le chaos »! La voila sa stratégie. Du coup, après avoir fait voter sa fameuse « Loi anti-casseurs », il se dépêche de la déférer au Conseil Constitutionnel. Comme il est à sa main, le Concon, surtout depuis l’arrivée du brave Juppé, on va bien constater ce qu’il en sortira, pour le moins un retard dans la mise en place de mesures indispensables au maintien de l’ordre. Pendant ce temps-là, la chie en lit se poursuit de plus belles et, si les poulets arrivent à arrêter quelques Black-Blocs un peu moins rapides que leurs complices, on peut faire confiance à leurs camarades Magistrats pour les rendre aussitôt à la liberté. La déconsidération des « Gilets Jaunes » finira ainsi par être totale et le mignon de l’Élysée se sortira du pétrin mortel dans lequel il s’était mis comme un petit con prétentieux, ce qu’il est sûrement encore. En revanche, pour ce qui nous concerne, nous ne sommes pas près d’en sortir, on s’enfonce, on s’enfonce!

Et puis, pour terminer sur une note optimiste, on va jeter un coup d’œil du côté de Castapiane, notre bon Ministre le l’Intérieur. Alors lui, dans son genre, il parvient à porter encore plus loin les bornes du couillonnisme afin d’étendre son domaine, lequel le dispute en immensité et en désolation aux plaines de la Taïga sibérienne. Figurez vous que l’autre Samedi, histoire de se changer les idées après la dix-septième des Gilets, le type a décidé d’aller en boîte. Pas n’importe-où, au Noto, un lieu super-branché pour VIP friqués. Et là, tout tranquillement, notre estimé Ministre, un peu éméché, a retrouvé Clara, une bonne copine de la Répupu qui Marche, la trentaine bandante et le bisou facile. Les deux illustres marcheurs n’ont cessé pendant un bon bout de temps de se bécoter en se tripotant tendrement sur la piste de danse, faisant ainsi le bonheur de tous les smartphones alentour, lesquels n’en ont pas raté une miette. Un sacré tempérament, notre Premier Flic de France, lui au moins il maintient bien haut le flambeau de notre légendaire galanterie! En comparaison tous ses prédécesseurs, depuis Chevènement jusqu’à Gnafron de Lyon en passant par Pasqua et Cazevide, ont l’air d’impuissants prostatiques! Comme quoi, le combat sans merci contre les méchants en jaune criard, n’exclut pas le repos du guerrier. Dieu merci! Il a bien droit à sa petite récré, ce brave Castapiane… tout ce qu’on peut lui souhaiter c’est de ne pas s’en choper une pour de bon, il ne lui manquerait que ça!

Que la paix de la République qui marche (un peu en crabe) soit avec vous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

35 réflexions sur “La récré de Castapiane

  1. G.Mevennais 17 mars 2019 / 16 h 44 min

    Bien évidemment que les « autorités » laissent, en grande partie, faire, c’est tout bénef. les gilets sont déconsidérés et les « casseurs » ne sont pas trop cassés. Les flicards n’ont pas l’air de tirer dans la tête, comme avant, mais ça va passer sans problèmes vis à vis du populo.
    En ce qui concerne les impôts, ça ne peut que s’appesantir, à une dette abyssale qui continue de grossir, il faut y ajouter un déficit phénoménal de notre commerce extérieur, normal, nous ne fabriquons plus rien. Cela va très mal se passer et les gros problèmes économiques se rapprochent à la vitesse « grand V ».
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 17 mars 2019 / 16 h 59 min

      Nous ne fabriquons même plus de gilets jaunes, ils sont faits au
      Bangladesh ou au Vietnam! C’est dire si nous sommes dépendants
      de l’étranger!
      Sans blague, on est foutu!
      Amitiés.

      J'aime

  2. Pangloss 17 mars 2019 / 18 h 03 min

    Et -comme de bien entendu- Macron nous ressort le couplet contre ceux qui veulent « s’attaquer à la République ». D’ici à ce qu’il réclame les pleins pouvoirs comme le lui permet l’article 16 de la constitution, il n’y a pas loin.
    Amicalement.

    J'aime

  3. nouratinbis 17 mars 2019 / 18 h 22 min

    Il en serait bien capable, pour peu que ça dure encore quelques
    temps…
    Amitiés.

    J'aime

  4. PR CALGUÈS 17 mars 2019 / 18 h 25 min

    Encore deux gros mois à serrer les dents pour Macron et après tout ira très bien pour lui et sa clique. Un boulevard s’ouvrira pour eux après les Européennes. Ils pourront faire avaler toutes les saloperies qu’ils nous préparent à propos de l’immigration.
    Avez vous remarqué comme l’ « opposition » la boucle ? C’est fou. C’est désespérant !
    Baïèta.

    J'aime

    • nouratinbis 17 mars 2019 / 18 h 34 min

      La démocratie c’est vraiment un gros piège à gogos, je n’ai plus aucun
      doute à cet égard, hélas.
      Baïeta.

      J'aime

  5. carine005 17 mars 2019 / 18 h 29 min

    Bin pour une fois, mon Tonton, là je ne suis pas d’accord.
    Leur raie publique, on commence à la voir d’un mauvais oeil, sur les ronds-points.
    A force de la mettre à toutes les sauces dès qu’un pet de travers coince dans les gosiers délicats des salopards qui nous gouvernent, les braves gens commencent à se méfier.
    Et quand on commence à se méfier, on commence vite à douter.
    Donc plus ça durera et plus la raie publique en prendra dans les dents qui restent encore en place.
    Perso, ça ne m’attriste pas.

    « Hier il s’en est fallu d’un poil de ce que vous voudrez qu’ils n’assassinent une jeune maman et ses petits,  » : quand des immeubles insalubres s’écroulent ou brûlent à Marseille ou Paris, qui vois-tu en sortir ? Bon.
    Bin là, c’est étonnant pour ceux qui ne sont pas au courant du , comment dire…, petit remplacement ou glissement de population; mais un bel immeuble est incendié en plein centre de Paris, sans qu’on puisse mettre ça sur le compte ou décompte des Gilets Jaunes, et qui en sort ?
    Bin voilà, tu as compris…

    Oui, on est ptet bien foutus.
    Mais pas sans combattre.

    « tout ce qu’on peut lui souhaiter c’est de ne pas s’en choper une pour de bon, il ne lui manquerait que ça! » Lui souhaiter quoi ? La vérole ? Ah bin si alors !
    Grozibouilles !

    J'aime

    • nouratinbis 17 mars 2019 / 18 h 37 min

      Ça se tient, bien sûr, mais je ne vois pas comment ça pourrait finir
      autrement qu’en eau de boudin!
      On ne combat pas, là, juste on déconne…
      Mais bon, après tout je peux me tromper, ça m’arrive souvent.
      Grizobouilles!

      J'aime

  6. capitaine Enzo 17 mars 2019 / 18 h 31 min

    28.000 gilets -1500 black blok et …… 80.000 poulets, mais qu’est-ce qu’ils foutent les poulets!! Je pense que les flics ont laissé volontairement les casseurs faire ce qu’ils avaient de faire avec la bénédiction de rantanplan Castaner et de son maître Présipède. On peut voir sur des vidéos que c’est la grenade d’un flic qui a enflammé le store du Fouquet’s. Moi je ne gobe pas et honnêtement je ne vois pas comment on va pouvoir s’en sortir si le mouvement des gilets jaunes est mis sous l’éteignoir. Ce n’est pas la mascarade de grand débat et en gardant au pouvoir le couple ceaucescron que l’on va avoir droit au chapitre. En 68, tu dois t’en souvenir les événements ont commencé en France et se sont propagés dans toute l’Europe et même derrière le rideau de fer et cela a fait bouger quand même certaines choses.
    Regardes un autre exemple, ces 30 derniers jours il y a eu 144 attaques islamiques dans 21 pays qui ont fait 859 morts, aucun média n’en fait mention. Pourtant l’attaque de 2 mosquées en Nouvelle Zélande et l’info fait le tour du monde.
    Ne nous laissons pas influencer par les merdias à la solde de Macron.
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 17 mars 2019 / 18 h 44 min

      Justement, 68 on ne finira jamais de le payer, et les gilets jaunes, je ne vois
      pas trop où ça nous mène. Moi, tel que je vois évoluer les choses, Présipède
      est en train de se refaire la cerise. Nous nous faisons couillonner de tous les
      côtés mais je crains que ce ne soit pas la bonne méthode que nous employons
      au début ça tenait la route, aujourd’hui c’est contre-productif. Et de toute
      façon, chaque fois qu’il s’agit de voter le populo joue les moutons de Panurge,
      en démocratie ça ne pardonne pas!
      Amitiés.

      J'aime

      • capitaine Enzo 17 mars 2019 / 19 h 02 min

        Ce n’est pas 68 qui a fait que la finance a fait une mainmise sur les politicards qu’ils ont mis à leur botte, c’est parce que justement, c’est à partir de là que la finance a pris peur des peuples. Les gilets jaunes, pour une fois, c’est une partie du peuple qui enfin se réveille. Cela ne fait pas plaisir à Attali dont le rêve secret est de supprimer Internet, mais on peut dire merci à tous ces médias alternatifs qui propagent les idées de type comme Zemmour, De Villiers, Chouard et qui nous montre qu’il y a encore quelques vrais journalistes comme Polony, etc…
        Il faut soutenir les gilets jaunes et les aider au contraire à dégager ce pouvoir despotique qui n’aime pas son peuple et qui veut le remplacer par des migrants qu’il aura à sa botte grâce aux aides sociales. Le projet quand même c’est de garder quelques franchouilles qui sont prêts à payer de plus en plus de taxes et d’impôts pour que nos « nouveaux amis » se sentent chez eux.
        Amitiés

        Aimé par 1 personne

      • nouratinbis 17 mars 2019 / 19 h 55 min

        Bien sûr qu’il faudrait les dégager, mais ça ne marchera pas, tout ce
        qu’on risquerait c’est devoir débarquer encore pire…je sais que je
        suis pessimiste mais je ne vois pas comment tout ce binz pourrait
        déboucher sur du positif. C’est bien de démolir des radars, là
        j’applaudis, c’était parfait d’arrêter les conneries de taxe carbone,
        excellent même. Là, maintenant, la trajectoire est perdue, on va
        dans le décor.
        Amitiés.

        J'aime

  7. Jacques Étienne 17 mars 2019 / 18 h 31 min

    Entièrement d’accord ! Je me tue à le dire et à le répéter depuis le 11 décembre : je ne vois pas d’issue à leurs problèmes réels ou imaginaires. Comme vous le dites, ils s’enfoncent de plus en plus et si une majorité continue de déclarer soutenir ou comprendre leurs revendications, on aimerait bien savoir au juste lesquelles. Le RIC, la SMIC à 1800 €, la démocratie directe, le renvoi de Macron ? Tout cela est aussi ridicule que lassant.

    J'aime

  8. nouratinbis 17 mars 2019 / 18 h 47 min

    Hélas c’est la triste vérité, ce truc ne ressemble à rien et ne sert plus
    qu’à faire passer Macron pour l’ultime recours contre la chienlit, et la
    majorité a horreur de la chienlit.
    Amitiés.

    J'aime

  9. elba 17 mars 2019 / 18 h 58 min

    Je ris en te lisant (à la fin), Carine. Je suis assez d’accord avec toi. De plus, les me.dia commencent à parler des casseurs en les désolidarisant des GJ, ce qui n’est que justice, puisque la plupart des gilets jaunes sont inoffensifs.
    Sauf que… au lieu de défiler à Paris, ils devraient tous les samedis, être en nombre aux péages des autoroutes, par exemple, afin que les conducteurs en aient la gratuité, ce qui mettrait les manifestants dans la poche du quidam du coin qui part en ouikènde. Et puis, continuer à peinturlurer les radars ou bien les emballer dans le noir, comme c’est le cas chez nous, ça ferait un bon manque à gagner à Bercy…

    Quoiqu’il en soit, ça n’empêche pas Présipède d’aller au ski, ainsi il n’est pas sur place lors des manifs… en bon lâche qu’il est. Je me suis d’ailleurs demandée si le forfait était payé par nous, ainsi que les frais d’hôtel.

    Moi aussi, pourtant chrétienne, je ne peux m’empêcher de souhaiter que le Castagneur chope un petit truc pas trop sympa… Mais peut-être qu’il ne ‘faute’ pas jusqu’au bout ? 😉

    Bref, tout cela n’est pas plus réjouissant que de penser au préservatif nauséabond du pape… Argh ! c’est pas tout à fait comme ça que vous l’avez écrit, Nouratin. Mais c’est ainsi que je l’ai perçu. 🙂

    Pour ce qui est de l’invasion, je suis témoin : à la tévé il y a quelque temps, dans la région bordelaise il me semble, à l’occasion d’un de ces débiles débats, j’ai entendu une femme poser la question à Macrouille-le-mignon, à propos des frais qu’occasionnaient l’hébergement chez nous de tout ce tas de jeunes violeurs.
    Texto, le présipède a répondu : ‘question suivante’ !!!

    Voilà ! Il s’en fout. Il se sent intouchable. Souhaitons que ce ne soit pas le cas (en ce qui concerne ‘intouchable’.).

    Bisous à vous tous, et un plus gros pour vous, Nouratin, qui travaillez à nous divertir malgré l’ambiance délétère.

    PS – c’est tout de même bizarre : il y a quelque temps, les gilets jaunes étaient fouillés et on leur supprimait même le collyre et les lunettes de piscine. Là, les black-blocs et autres du genre, avaient de quoi enfoncer les vitrines… Les laisseraient-ils faire, par hasard ? Ou même (en conspirationniste que je suis, oui oui,) ne seraient-ils pas là exprès ?
    J’ai même pu penser que c’étaient les flics qui avaient mis le feu à la banne du resto préféré de notre précédent présipède : en regardant les vidéos j’ai cru voir des tirs de grenades lacrymo atterrir dessus… Ca n’engage que moi…

    J'aime

  10. nouratinbis 17 mars 2019 / 19 h 48 min

    Tout est possible avec ces zigomars! Ce que vous nous dites du « grand débat »
    « question suivante », est proprement hallucinant et c’est pourtant le cœur du
    problème: circulez y a rien à voir!
    C’est assez énervant…
    Gros bisous et merci.

    J'aime

  11. Fredi M. 18 mars 2019 / 1 h 02 min

    Ce billet, mi figue mi raisin, un peu trop long et décousu, ne peut me convaincre cher Nouratin.
    Vous ne semblez pas bien mesurer les soubresauts de notre société.
    Je vous dis ça en toute amitié bien sûr.

    J'aime

  12. Boutfil 18 mars 2019 / 9 h 01 min

    je ne sais plus que penser de tout ce bazar, je trouve que ça devient du n’importe quoi, les casseurs ont la vie belle et le gilets jaunes n’ont pas l’air de comprendre qu’il faudrait changer de méthode
    L’ castagnette, il l’a sans doute déjà chopé avec les pétasses qu’il fréquente, en bon proxo marseillais qu’il est, alors un règlement de comte entre mafieux peut être, va savoir !

    Quand à persipède au ski, tu a vu ce qui est arrivé au coureur automobile il y a quelques années ? une mauvaise chute…la providence pourrait peut être s’en mêler

    bises à toutes et tous, bonne semaine et un gros bisous pour toi

    J'aime

    • Boutfil 18 mars 2019 / 9 h 02 min

      un règlement de comptes bien sûr !!!!

      J'aime

    • nouratinbis 21 mars 2019 / 10 h 09 min

      Tout ça est tellement biscornu qu’on voit mal comment ça va finir. Bien sûr si Présipède se pète la gueule et si Castapiane en attrape une, on y verra déjà un peu plus clair.
      Gros bisous.

      J'aime

  13. Gachno 18 mars 2019 / 10 h 51 min

    Je ne vois peut-être que l’arbre qui cache la forêt, mais..

    Une élite, Casta, homme blanc, qui se tape une jeunette blanche aussi, et bien ça me réjouit
    parce que ça devient rare.
    Il me semble bien qu’il y a plus de tantes en au lieu ces temps derniers….. Et au teint hâlé.

    Donc Casta, sans lui élever une statue, sort du lot, pour le coup!

    Pour le reste………

    Bonne semaine à vous et merci pour ce billet.

    J'aime

    • nouratinbis 21 mars 2019 / 10 h 21 min

      Je partage votre point de vue, on devrait en effet lui élever une statue, voire même équestre et priapique! Et ceux qui soutiendront le contraire ne sont que jaloux ou bobos invertis.
      Amitiés.

      J'aime

  14. capitaine Enzo 18 mars 2019 / 12 h 49 min

    Tu vois la France de Macron que tu tolères c’est ça : Le 15 mars 2019 à 6h15 du matin, a eu lieu un vote qui restera dans l’Histoire.
    Un moment clé du quinquennat Macron. Une honte intégrale.

    L’Assemblée Nationale a voté d’un seul coup la privatisation des Aéroports de Paris, de la Française des Jeux et d’Engie, la suppression des tarifs réglementés du gaz et la modification des seuils sociaux ! (#LoiPacte)

    Pour ce vote majeur, ils étaient… 45 sur 577.
    Soit 7% des effectifs.
    532 absents !
    C’est ça la démocratie représentative ?
    Il aura donc suffi de 27 députés En Marche contre 15 de la France insoumise (les autres nous représentaient dans leurs lits). La vente des bijoux de famille, ça c’est de la violence
    Que vas t’il rester de notre pauvre France !
    Et après ça les gilets jaunes doivent se calmer.

    Aimé par 1 personne

    • elba 18 mars 2019 / 13 h 46 min

      Merci de l’info, Enzo. Je l’ignorais. Bien entendu, sur Europe 1 que j’écoute seulement à mon réveil, ils n’en ont pas parlé.
      C’est une honte ! Nous sommes en dictature. Totalement impuissants.
      Bisous.

      J'aime

      • capitaine Enzo 18 mars 2019 / 15 h 01 min

        Bonjour Elba, ce n’est pas avec la presse subventionnée que vous aurez des informations, d’autant plus que Macron leur a fait un cadeau supplémentaire, En catimini, la Macronie a encore réduit les taxes…(suppression de la taxe de 20,60 qu’ils payaient sur les publicités) des grands médias audiovisuels et papiers appartenant à quelques milliardaires, ses amis. Voilà un remerciement qui est venu à point en décembre dernier, au début du mouvement des gilets jaunes. En réalité, tout cela était prévu depuis avril 2016 et la réunion du Bilderberg qu’avait convoqué De castries et au cours de laquelle tous les magnats de la presse était là ainsi que la grosse Angéla. Les médias s’était engagés à mettre en avant, le couple Macron (un jeune avec une cougar, ça va plaire au jeunes) c’est à la suite de cela que le couple Macron a fait 85 couvertures et des milliers d’articles. Il y a 30 ans que je ne vote plus, ayant compris la supercherie. Amitiés

        J'aime

    • carine005 18 mars 2019 / 16 h 44 min

      Une honte !
      On ne voit en effet pas pourquoi les Gilets Jaunes arrêteraient de se battre.
      Il n’y a même pas de quorum pour les votes à l’AN…

      J'aime

    • carine005 18 mars 2019 / 18 h 29 min

      Capitaine Enzo, toutes vos interventions nous apprennent beaucoup !
      Merci à vous.
      J’ai relayé celle sur la vente des bijoux de famille, en vous citant, bien sûr.
      Mais elles sont toutes importantes.
      Comptez-vous reprendre votre blog ? (de quoi je me mêle ^^)

      J'aime

      • capitaine Enzo 18 mars 2019 / 20 h 34 min

        Merci beaucoup Carine pour votre gentil message. Je n’écris plus depuis 5 ans, mais ce n’est pas l’envie qui m’en manque. Je suis en France pour m’occuper de ma fille et je me dois d’être sage elle n’a que moi comme famille, ensuite, nous repartons vers d’autres cieux car je n’ai pas envie d’être le spectateur de la catastrophe qui se prépare. Nouratin a raison, ce pays est foutu.

        J'aime

    • nouratinbis 21 mars 2019 / 10 h 24 min

      Je n’ai pas dit que je tolérais. Au contraire, il m’est insupportable. Je prétends juste que le remède est pire que le mal. Quand on se trompe de traitement on crève encore plus vite.
      Amitiés

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s