Week-end en Pays Basque

Après tout pourquoi pas? Au point où nous en sommes, cent-cinquante Africains de plus ou de moins c’est comme la puce sur le dos du toutou, perdue dans la masse de ses congénères, autant dire inoffensive, l’animal n’en sera piqué ni plus ni moins. Cela dit, la comparaison va s’arrêter là, les parasites canins on peut lutter contre, pulvériser des produits insecticides au sein du pelage, ceindre le cou du bestiau d’un collier répulsif , lui faire bouffer des pilules idoines, enfin tout un arsenal susceptible, au bout du compte, de débarrasser Médor de ses hôtes indésirables. Pardon, que dites vous? Ah, oui, ne me faites surtout pas dire ce que je n’ai pas dit! Je me permettais juste une petite digression, comprenez vous? Loin de moi l’idée d’assimiler les malheureux sauvés des eaux méditerranéennes par l’Ocean Vicking, au siphonaptère piqueur-suceur dont se trouve infesté votre petit compagnon des bons et des mauvais jours, faut pas déconner! Moi, ce que j’en disais c’était histoire de minimiser le truc, vous savez, la décision de donner asile, encore une fois, aux gentils envahisseurs que nos potes ONG vont chercher au large de la Libye afin de nous les refiler, à nous autres Européens… que nous le voulions sincèrement, comme la Merkel à une certaine époque, ou bien un peu moins franchement, comme aujourd’hui notre petit Présipède empêtré dans les contradictions subtiles de sa politique gaucho-droitière, ou vraiment pas du tout à l’instar de Salvini, suivi en cela par une majorité désormais bien établie de ses compatriotes. Évidemment, d’aucuns objecteront, « ils se cherchent les puces pour se gratter », certes on peut considérer les choses ainsi mais, reconnaissons-le, ces histoires de puces risquent au bout du compte de choquer les bien-pensants, voire de m’attirer les foudres de la Loi Gayssot (hygiénique), laquelle, entre les mains de juges style Mur des Cons, apparaît susceptible de créer beaucoup de misère à l’infortuné justiciable. Donc, nous allons nous contenter de saluer l’initiative humanitaro-compatible du Chef de l’État, tout en regrettant, in petto, le nouveau signal ainsi envoyé vers les candidats Africains à l’envahissement du Vieux Continent… d’ailleurs qui dit « Vieux Continent » dit, nécessairement « Vieux Con… » , ça nous irait plutôt pas mal, ça, ne trouvez vous pas?

Et pourtant c’est bien chez nous que se réunit le G7! A Biarritz, n’en déplaise aux braves commerçants de ce joli coin de Pays Basque, lesquels se voient carboniser la moitié du chiffre d’affaire d’Août, sécurité oblige. Décision de Présipède, Biarritz, l’idée lui a plu, il s’agit, après tout, d’un lieu chargé d’histoire, marqué à tout jamais par l’Empereur…non, pas celui-là, l’autre, le numéro trois, voilà, c’est cela, l’époux d’Eugénie! Justement, c’est pour cette dernière qu’il a promu Biarritz, Badinguet (1), pour qu’elle y vienne souvent se rapprocher de son Espagne natale… Par la même occase, ça lui laissait du mou, à Sa Majesté Bonaparte, pour s’envoyer en l’air sans haine et sans crainte… sinon ça servirait à quoi de se décarcasser à faire empereur, hein? Je vous le demande!

Cela dit, pour en revenir à nos moutons, enfin je veux dire à nos potes du G7, tout semble se passer à merveille, il bouffent comme des princes, leurs gonzesses visitent la région et leur foutent ainsi la paix, ceci exception faite pour dame Merkel, dont le jules préfère reste en Bochie, peut être pour des raisons napoléonnesques, qui sait? Les discussions se passent à merveille. Macrounette et Donald se tapent dans le dos à tours de bras, Johnson sort le grand jeu blagueur tout en maintenant ferme le point sur le « i » du brexit, l’Amazonie qui brûle réchauffe l’atmosphère, tout ce petit monde se déclarant d’accord sur le fait que c’est très embêtant. La grosse Angela précitée s’abstient, pour le moment, de toute crise de tremblote et Giuseppe Conte sourit comme il peut; bien que renversé par son parlement, il récupère désormais une certaine respectabilité vu qu’il a cessé d’être copain avec le nauséabond Salvini.
On a beaucoup causé Iran, ce matin, avec des point d’accord tout à fait intéressants, notamment nul ne souhaite que l’Iran puisse se doter de l’arme atomique, qui l’eût cru! Notre bien aimé Présipède aurait pour mission de faire passer le message aux Ayatollah… on le sait rompu au dialogue avec les Muz, c’est sans doute pour ça… Sauf que Donald, lui, précise que le petit franchouille racontera ce qu’il voudra aux enturbannés ça n’engagera personne d’autre que lui même. Bref, l’ordre qui règne à Biarritz apparaît quelque peu dispersé mais on s’en fout, ça n’empêche pas le sentiment.
Et dans le fond, c’est tout ce qui compte, le sentiment, l’important reste que ces gens-là se voient, se fassent des bouffes, deviennent potes, tout ça! Si ça peut nous éviter des guerres à la con comme en ont connu nos parents et nos aïeux ce sera déjà beaucoup. Après, bien sûr, qu’ils nous prennent pour des corniauds en menant leurs combines en loucedé, ma foi, cela me semble inévitable. Quand c’est vous qui tenez le manche, vous en profitez pour naviguer à votre idée, logique! Évidemment comme on nous entortille joliment le bâton merdeux avec du papier de soie démocratique, ça nous fait un peu drôle de subodorer à quel point on nous bidonne le truc…mais bon, c’est le jeu, comment voudriez vous qu’il en fût autrement?

Alors, bien sûr, vous avez aussi tous ceux qui gueulent comme des cochons égorgés contre le G7 et ses membres honnis, stipendiaires du grand capital et ennemis de la planète. D’accord. Sauf que ceux-là, à bien y regarder, se révèlent encore pires que les grands de ce monde. Les altermachins de mes burnes, écolos et autres ONG humanitaristes, ces olibrius ne sont jamais que ceux qui n’y sont pas arrivés, le rebut de la démocratie, en somme. Vous avez vu la mère Duflot, Gros-Cul pour les intimes? Directrice Générale d’OXFAM-France, là voilà désormais! Cékoidon l’OXFAM? Bonne question, deux minutes, je jette un coup d’œil à Wikipédia… Et voilà, il s’agit d’une organisation internationale qui vise à « mobiliser le pouvoir citoyen contre la pauvreté« ! Textuel! C’est-y pas beau ça? Et ça se finance comment, ce petit bijou? Cherchez pas, c’est vous qui raquez, les revenus de Mme. Cécile Duflot c’est tout vos impôts, et depuis toujours, vous savez, alors prenez-en soin, elle est un peu à nous tous, la mémère! Sauf que là, bien sûr, après avoir foutu le bordel en tant que ministre du camarade Hollandouille, la voilà toute embarquée dans la lutte altermondialiste contre les salopards qui nous gouvernent! Et, comme de bien entendu, les media lui ouvrent l’antenne afin qu’elle puisse débiter ses âneries et que nul n’en ignore.

Rien que ça, moi, ça me donne envie de partir quelque part, n’importe où mais dans un endroit vierge de tout ce genre de pollution par la bêtise crasse gaucho-bien-pensante. Je ne sais pas moi, la Patagonie, peut être…ah, non, y a Florent Pagny, là bas, ça a beau être grand, la Patagonie, avec le bol que j’ai je serais foutu de tomber dessus… Qu’est-ce qui reste alors, d’à peu près vivable? Ah ben oui, vous avez raison, la Hongrie, en voilà une idée qu’elle est bonne! Pas loin et paisible, défendu contre les envahisseurs et contre les media bien comme il faut, l’idéal, en somme, sans compter que depuis l’émigration des Sarkozy on n’y risque plus trop la mauvaise rencontre! Bon, je m’en vais y songer, m’y préparer, je pense, on ne peut tout de même pas s’embarquer sans biscuits, il va falloir apprendre un minimum de magyar sans doute…ouh, zut, ça m’a l’air bien compliqué, comme sabir, ce truc, on dirait presque du basque…ainsi qu’on dirait à Biarritz, me voilà parti pour parler magyar comme un Basque-Espagnol, tiens donc! Bon, le temps que j’arrive à m’y coller je boufferai les pissenlits par la racine! Je vais rester ici, qu’est-ce que vous voulez, de toute façon j’ai largement fait le plus gros, alors autant s’éviter la fatigue…

Amitiés à tous et portez vous aussi bien que vous le pourrez.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Surnom de Napoléon III, pour ceux qui l’auraient oublié.

Publicités

21 réflexions sur “Week-end en Pays Basque

  1. G.Mevennais 25 août 2019 / 16 h 57 min

    Que voulez-vous, les G7 se suivent et se ressemblent, ils ne servent pas à grand’chose et coûtent un « certain » pognon. Ce genre de réunion n’a jamais empêché une guerre et j’ai quelques doutes sur son efficacité à résoudre qui que ce soit d’important.
    Quant à la mère Duflot, en bonne communiste, elle doit bien « toucher » pour diriger un truc « contre la pauvreté », et il doit y avoir un bon paquet de « subalternes » moins connus qui viennent y puiser leur obole. Cela ne fera jamais qu’un machin supplémentaire à ajouter aux divers « centres de ceci », « agences de cela qui permettent d’améliorer la courbe du chômage, (lol). J’apprends, de plus en plus à avoir le sens de l’humour.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    NB : Sans donner de précisions, vous le comprendrez aisément, je puis vous transmettre quelques nouvelles de notre ami le « Suricate ». Sa situation personnelle et familiale, sans être vraiment dramatique, ne s’est pas améliorée. Une évolution positive concernant un problème se trouve, de suite, estompée par l’apparition d’un nouveau souci, d’une nouvelle source d’inquiétude. En un mot, son horizon reste bien chargé de gros nuages lourds.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 25 août 2019 / 17 h 15 min

      Merci pour ces nouvelles de notre ami le Suricate, voilà qui me fait bien plaisir
      parce que, je vous l’avoue, je craignais le pire. Même s’il a plein d’ennuis, c’est
      toujours mieux comme ça. Je forme des vœux pour qu’il s’en sorte vite!
      Quant au reste, que voulez vous, il faut bien parler de quelque chose…
      Amitiés, cher Gilles.

      J'aime

    • Arthourr 26 août 2019 / 11 h 31 min

      Vous êtes tout de même bien médisants avec cette brave Cécile.

      « mobiliser le pouvoir citoyen contre la pauvreté » ?
      Mais c’est exactement ce qu’elle fait : elle mobilise NOTRE pouvoir (d’achat) pour lutter contre SA pauvreté !
      Et ça fonctionne : elle n’est pas pauvre.

      J'aime

      • nouratinbis 26 août 2019 / 22 h 24 min

        Eh non! Ça va même plutôt bien, pour elle, en somme vous avez raison, il
        suffit de lire attentivement et on comprend.
        Amitiés.

        J'aime

    • grainsdesel 28 août 2019 / 17 h 35 min

      Merci Gilles pour ton message me concernant. . Bien amicalement. Suri

      J'aime

  2. Pangloss 25 août 2019 / 18 h 38 min

    En fait, le G7, c’est juste un truc imaginé pour que les gens du peuple se rendent bien compte qu’il y a une différente entre les chefs et eux. Une sorte de cérémonie sauf qu’on n’y touche pas les écrouelles. On ne peut quand même pas dire à cette occasion « Le président te touche … tu l’as dans l’os ». Mais on peut le penser.
    Avec toutes les inventions modernes (téléphone, vidéo-conférence, Air Force One, comptes twitter, ambassadeurs officiels et officieux, conseillers diplomatiques baladeurs et voyages plus ou moins privés), on ne me fera pas croire que ces gens ont besoin d’organiser un G7 pour se dire ce qu’ils pensent ou ne pensent pas.
    Amicalement.

    Aimé par 1 personne

    • elba 28 août 2019 / 10 h 46 min

      Je pensais tout comme vous, Pangloss, à propos des vidéo-conférences. A l’heure actuelle, tous les gouvernements sont équipés high tech, comme on dit, avec écrans géants et tout le tintouin. Alors, ils n’auraient qu’à prendre chacun leur assiette de homard dans leurs bureaux respectifs et ils pourraient très bien converser – et déjeuner – sans faire de déplacements… à nos frais !

      J'aime

  3. Gérard 25 août 2019 / 18 h 44 min

    Oui vous avez raison : entre les lois Pleven, Gayssot, Taubira et maintenant Avia, ça commence à devenir compliqué d’avoir des idées nauséabondes et encore plus de les exprimer, liberté d’opinion et d’expression n’ayant plus tout à fait la même signification que quand j’étais mineur (accompagné pour ce qui me concerne).
    Alors autant comparer Taubira (d’égouts) à je ne me rappelle plus quoi pouvait se comprendre (sinon s’accepter ou s’approuver – ne me faites pas dire ce que j’ai seulement pensé), autant comparer les migrants à des puces me semble tiré par des cheveux crépus. Les migrants, ne l’oublions jamais, ce sont eux qui nous paieront nos retraites, ça mérite bien quelques sacrifices non ?

    Aimé par 1 personne

  4. nouratinbis 25 août 2019 / 18 h 59 min

    Vous avez déjà vu des puces payer les retraites…oups, pardon, je voulais
    dire, vous avez tout à fait raison!
    Amitiés.

    J'aime

  5. carine005 26 août 2019 / 19 h 20 min

    Je sais que ça ne se fait pas trop d’isoler une phrase de son contexte, mais je ne peux pas m’en empêcher.

    « Giuseppe Conte sourit comme il peut  »

    J’adore tout ton texte, mais cette phrase-là, je me la repasse en boucle 🙂

    Sinon, alors, comme ça, tu nous dis que Mâme Duflot se bat contre la pauvreté ? Oué, et ptet aussi contre la guerre, contre la faim dans le monde et contre le cancer. Elle va se présenter à Miss France ?
    Moi aussi, je voudrais bien me battre comme elle. Avec tes sous, évidemment…

    Basquobizouilles !

    J'aime

    • nouratinbis 26 août 2019 / 22 h 27 min

      Ben oui, pardi! Miss France…non miss univers, faut au moins ça!
      Une sainte, et avec notre pognon, en plus, merveilleux, non?
      Merci, pour le sourire de Conte…
      Biscontobouilles.

      J'aime

  6. carine005 26 août 2019 / 19 h 26 min

    Ils nous ont fait une de ces têtes au président Borsalino, ce soir !
    Un vampire, je vous dis. Et juré sans photoshopage.
    Fallait pas qu’il exhibe bobonne^^. Ca fait des jaloux.
    Pourtant, bribri a fait ce qu’il fallait mais bon… Le monde est méchant, surtout qd il est soi-disant populiste.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 26 août 2019 / 22 h 30 min

      C’est vrai qu’ils le soignent aux petits oignons le nauséabond!
      Bribri, fait ce qu’elle peut, comme son petit Présipède…un joli
      couple, tout de même, pas comme ces affreux fachos do Brasiou!
      Populozibouilles!

      J'aime

  7. G.Mevennais 28 août 2019 / 10 h 44 min

    « Que voulez-vous, il faut bien parler de quelque chose… »
    Je me suis peut-être planté dans mon com, mais je vous assure, cher Nouratin, que celui-ci de vous adressait pas l’ombre d’un reproche. Je vous admire, au contraire, de continuer vos billets malgré l’actualité de plus en plus désespérante. Merci, en tout cas, d’égayer, par votre humour, nos journées dominicales, et ce n’est pas un mince exploit.
    Amitiés.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 28 août 2019 / 17 h 45 min

      Non, je disais cela sans y penser, loin de moi l’idée de prendre votre com
      pour un reproche!
      Merci à vous, Gilles!
      Amitiés.

      J'aime

  8. elba 28 août 2019 / 11 h 00 min

    Pas trop eu le temps de vous lire dernièrement, Nouratin, mais je ne rate jamais une de vos publications, même s’il m’arrive (peu) de ne pas vous répondre.
    Tout comme vos commentateurs réguliers, j’admire toujours la façon dont vous écrivez. J’aimerais bien de temps à autre que l’ambiance soit un peu plus à la rigolade, mais comment faire avec cette actualité de m. ?

     » …la décision de donner asile, encore une fois, aux gentils envahisseurs que nos potes ONG vont chercher au large de la Libye… »
    « Au large »… ça veut dire quoi, au juste ? Qui les emmène au large ? Et pourquoi leur fait-on faire des miles en mer pour les faire venir chez nous, au lieu de les raccompagner d’où ils viennent ?
    C’est voulu, certes. Mais y’en a marre de voir chaque jour que des gens se font agresser, voire tuer dans notre pays, par des individus qui viennent profiter de nos impôts.

    Bref ! Pas réjouissante, l’actualité. Je finis par penser sérieusement que mes petits enfants seront obligés de s’expatrier… Pourquoi pas en Hongrie, effectivement ? Ils ont, eux, le jeune âge qui favorisera l’apprentissage de la langue. Pour nous, c’est foutu, comme vous le dites si bien.

    Quant à la Cécile, comme beaucoup de ses congénères, elle a trouvé une bonne place pour continuer à bien vivre à nos dépens.

    Gros bisous à vous et à tout le monde ici. Carine, j’adore aussi la façon dont tu t’exprimes.
    Gilles, merci de votre PS. J’ai eu aussi des nouvelles de notre ami Suri. Pas brillant, effectivement, mais il est toujours là. Je croise les doigts afin que tout s’arrange au plus tôt.
    Une pensée pour René et Mamedjo qui restent quelque part, tout au fond de moi.

    J'aime

  9. grainsdesel 28 août 2019 / 17 h 50 min

    Mon cher Nouratin, je ne vais pas te faire un sermon de rentrée, mais simplement te dire que si ma pêche aux moules s’est transformée en pêche aux crabes, mon chirurgien a délogé un salopard qui avait confondu mon rein avec le Rhin pour y faire une thalasso. Malheureusement un deuxième immigré a débarqué sans prévenir et il a aussitôt demandé le droit d’asile en s’installant un étage plus bas. Tu sais combien il est difficile de les renvoyer ailleurs se gaver. En attendant je ne suis pas mourut et si mes occupations journalières me laissent peu de temps, je ne manque pas de passer te lire avec grand plaisir, d’autant que c’est un excellent antidote.
    Bien amicalement, amitiés à tous, prenez soin de vous.

    J'aime

    • JJS 28 août 2019 / 19 h 37 min

      Amitiés Suricate!!Merci de donner de vos nouvelles

      J'aime

    • nouratinbis 29 août 2019 / 18 h 31 min

      Cher Suri, je te sens prêt à te débarrasser des migrants indésirables, bien
      mieux que ne pourrait le faire Salvini soi même! Tu m’en vois ravi! Le message
      de Gilles m’avait déjà rassuré, là je suis désormais tout à fait serein.
      Continue comme ça, et je suis bien content que tu viennes toujours par ici. Tu y
      seras le bienvenu autant que tu voudras.
      Soigne toi bien!
      A bientôt, amitiés.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s