Anniversaires…

Les potes Black-Bloks n’ont pas loupé l’occase, fallait voir la grosse teuf hier, Place d’Italie! Premier anniversaire des manifs de Gilets Jaunes, il importe de marquer ce genre de coup, on ne peut pas faire à moins. Et donc ce fut, comme d’habitude, la foire d’empoigne; bien sous tout rapport, avec casse de vitrines et de mobilier urbain suivie de pillage de type razzia par les petits « Jeunes » déboulés de leurs cités sans-cible pour passer un après midi aussi plaisant que fructueux.  Du haut de son petit nuage, le Maréchal Juin, dont le monument fit largement les frais de l’opération, dut se sentir quelque peu désorienté en voyant les activistes en noir desceller à la barre à mine ses moellons et ses stèles afin de les balancer joyeusement sur une flicaille plutôt passive, voire amorphe. Cela dit, l’avantage du quartier par rapport à l’Étoile, c’est qu’il n’y a pas d’Arc de Triomphe. La Répupu et ses valeurs n’auront donc à souffrir d’aucun outrage, dans la mesure où le Maréchal en question nul ne sait plus ni de qui il s’agit, ni ce qu’il a bien pu accomplir pour se retrouver là, ni même l’époque à laquelle il vécut… sans compter que tout le monde s’en fout éperdument! Et puis, maréchal ça sonne mal aux oreilles de ceux qui pensent comme il faut, ça rappelle vachement les Heures les Plus Sombres et toute la catéchèse gaucho-républicouille qui tourne autour. Donc, au bout du compte, le bidule érigé en l’honneur d’un zigoto à képi, vaguement suspect de va savoir quoi, ça laisse tout le monde froid; la Répupu, au fond, en tout cas celle d’aujourd’hui, sans mémoire, sans idées, sans rigueur, sans discernement, sans gloire, sans couilles, n’en a rigoureusement rien à branler du Maréchal Trucmuche de la Place d’Italie. Donc, on laisse bousiller le monument, on lève bien haut les boucliers et on attend l’arrivée des petits morceaux de Juin, transformés en projectiles, en espérant n’en morfler qu’un minimum sur la gueule.
En revanche, les héros présomptifs du jour, je veux dire les Gilets Jaunes, ceux-là on ne les a même pas vus, en tout cas ni sur BFM TV, ni même sur C News, la chaîne de Bolloré, celle qui propose Zemmour à des téléspectateurs en nombre croissant…enfin, quand je dis croissant, j’espère que nos amis musulmans ne s’en sentiront pas stigmatisés, c’est juste le participe présent de croître, du français quoi, pas du céfran, je m’escuse! Donc, disais-je, l’anniversaire, en tout cas a Paris, fut fêté par les gauchistes, antifas et autres anars qui, il faut bien le dire, engrangent depuis le début l’essentiel des bénéfices d’un mouvement, certes populaire, mais tellement bordélique et disparate qu’il n’a jamais possédé la moindre chance de tenir la distance. Le moment de remettre le souk reviendra peut être le 5 Décembre prochain, avec cette fois l’ensemble des Forces de Progrès, celles qui, au cours du dernier demi-siècle, sont parvenues à transformer un pays qui promettait beaucoup en un conglomérat innommable de prolos abrutis venus d’horizons souvent peu recommandables. La prospérité gaullo-pompidolienne s’est, grâce au Forces en question, muée en misère crasseuse sur fond d’immigration débridée, de dette abyssale et de fiscalité confiscatoire. Ils en remettront un bonne couche bien épaisse au début du mois prochain, voire bien plus si la mayonnaise gilet-jauno-syndicale venait à prendre. L’anniversaire des Gilets Jaunes, même un peu en retard, ce sera donc forcément notre fête à tous, à commencer par ceux qui essaieront de se déplacer, surtout si leurs vies en dépendent auquel cas on ne saurait donner cher de leur peau…de profundis à l’avance!

Hier, toutefois, se commémorait aussi, mais dans la discrétion la plus totale et l’anonymat le plus absolu, la création, voilà onze ans révolus, du premier blog de votre serviteur. Tant bien que mal, Onefoutus, le machin en question, avait tenu jusqu’en Décembre 2014 date à laquelle, fatigué des imperfections et des méthodes inquisitoriales de l’hébergeur franchouille, je m’étais enfin décidé à m’en aller chez les Amerloques de Facebook, plus professionnels et moins regardants. Ces gens-là, pour le moment, me reçoivent et me foutent la paix. Je ne leur demande rien d’autre.
En revanche, je conserve une affection paternelle pour ces débuts un peu chaotiques de fin 2008. A l’époque je cherchais une voie, une forme, une raison d’être. Pendant quelques mois ce fut un peu la valse hésitation, sans conséquence fâcheuse, d’ailleurs, l’absence totale de lecteur annihilant toute forme de responsabilité écrivassière. Les copains commencèrent à se pointer plus tard, en 2010 époque où le rythme hebdomadaire à publication dominicale aboutit à réserver une toute petite place, un strapontin médiatique, à Onefoutus, par ailleurs catalogué fachosphère par Le Monde. Cet infâme torchon me fit en effet l’honneur, en Juillet 2011, de sortir une cartographie des blogs politiques avec Onefoutus bien ancré dans la zone brune, celle des ordures immondes de l’ekstraimdrouate! Les nauséabonds!  Une sorte de consécration, si vous voulez, mais qui n’eût pas pour effet de booster les audiences, lesquelles demeurent depuis lors à un niveau hautement confidentiel. En même temps, cette quasi-invisibilité m’a évité bien des ennuis, à commencer par les visites domiciliaires et autres gardes à vue de la Gestarépupu dont on connaît l’extrême virulence à l’égard de ceux qui pensent de travers. Les opinions hétérodoxes nuisent gravement à la tranquillité de ceux qui les professent, encore faut-il connaître les règles applicables en la matière…

Il existe, en gros, trois types de pensées condamnables. L’extrême-gauchiste, d’abord, en constitue le premier niveau. Pas si mal vue que cela, à vrai dire, puisqu’elle apparaît très répandue au sein de la magistrature. Par conséquent, le mal pensant relevant de cette classification s’en sort toujours très bien, il peut tout démolir sur son passage, foutre le feu au mobilier urbain, aux bagnoles de flics et même aux préfectures, il s’en sortira la plupart du temps sans aucun ennui et au pire des cas avec une réprimande amicale. Ainsi, la destruction des ouvrages plus ou moins littéraires de l’ex-président Hollandouille dans la cour d’honneur d’une faculté de lettres, ne donne lieu, malgré son petit air d’auto da fe connoté relents nauséabonds, à aucune poursuite. Circulez y a rien à voir, on passe à autre chose.
Le niveau deux, parfois relié, d’ailleurs, au précédent, concerne la promotion de l’Islam. Le côté condamnable ne se trouve constitué qu’en cas de manifestation violente de la pensée en cause, si pensée il y a, ce qui ne semble pas toujours évident. On peut dire à peu près tout ce qu’on veut dans ce domaine sans risquer quoi que ce soit. Les Imams apparaissent tous comme de respectables prêcheurs, les endoctrinements, menaces et autres imprécations qu’ils peuvent être amenés à proférer ne sauraient en aucune façon donner lieu à poursuites. Seul l’attentat islamiste, à condition toutefois qu’il entraîne la mort d’une ou plusieurs personnes justifiera une certaine répression, mais seulement si l’auteur des faits a loupé la montée expresse au Paradis d’Allah, dans ce dernier cas évidemment, la justice de la République s’effacera devant la récompense divine du martyre.
Enfin, le troisième type de pensée coupable, la nauséabonderie facho, exige la répression la plus intraitable et la punition la plus sévère! Pas question de tolérer quoi que ce soit! Le principe remonte à la victoire alliée de 1945, c’est dire à quel point cela s’incruste dans l’ADN de nos belles Institutions. Le péché originel de Vichy corrompt par construction toute idée non conforme à la doxa marxo-socialo-humanitariste. Si vous avez le malheur d’appartenir à cette sorte d’obédience de l’esprit, numérotez vos abatis, rasez les murs et fermez vos gueules. Faites en sorte que cela ne se sache pas, sans quoi, que vous manifestiez ou non vos opinions, vous voilà foutu, excommunié, exclu de la communauté nationale, balancé à la poubelle des ordures mal-pensantes et collé au ban de la société. Si d’aventure vous vous trouviez confronté à la Justice, croyez-moi, vous récolteriez le maximum! Pour la clémence et l’indulgence vous pourriez toujours vous brosser. Vive la République!

Moi qui entre dans ma douzième année bloguesque, je vous garantis que ce à quoi je tiens par dessus tout, c’est l’anonymat…et surtout la discrétion confidentielle, parce qu’une fois verrouillé dans le collimateur, votre adresse IP vous rendra aussi transparent que l’eau claire avant versement dans le pastis. A votre bonne santé…et faites bien gaffe.

Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

 

24 réflexions sur “Anniversaires…

  1. Fredi M. 17 novembre 2019 / 17 h 22 min

    Zêtes pas un peu parano Mr Nouratin ?
    La France est un pays de liberté(s) que diantre !
    Et puis les vieux quasi croulants* dans not’ genre n’intéresse personne.

    *Enfin vous j’sais pas…

    Aimé par 1 personne

  2. G.Mevennais 17 novembre 2019 / 17 h 37 min

    Ben « merdalors » ! douze ans déjà ! Pour ma part, je n’ai pas vraiment noté, mais cela doit approcher les dix années, que le temps passe vite.
    Pour les gauchistes casseurs, les flics ne font pratiquement rien et ça fait un sacré bout de temps que cela dure et rien ne laisse prévoir une modification des choses, quant aux « nauséabonds » il est évident qu’il faille rester discrets et, surtout, éviter à tout prix les contacts avec la police. Je comprends parfaitement votre souci « d’anonymat ».
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles
    NB : J’ai répondu à votre petit message en employant le cadre « répondre » et celui ci m’est revenu
    avec la mention « non distribué » ! Ne serais je pas noté en « spam » et autres « indésirables » ?

    Aimé par 1 personne

  3. nouratinbis 17 novembre 2019 / 17 h 44 min

    Ah, j’ai compris, il y a un truc que j’ignore dans ce système!
    Je vais essayer de trouver.
    En attendant, amitiés Gilles.

    J'aime

  4. JJS 17 novembre 2019 / 18 h 37 min

    Vous avez raison,gardez l’anonymat c’est plus sûr.
    Amitiées cachées.

    J'aime

  5. Pangloss 17 novembre 2019 / 20 h 15 min

    La clandestinité a des avantages: tu peux faire une demande d’asile, recevoir une allocation et te faire soigner gratis. Et peut-être même faire réparer ton vélo en cas de crevaison. Mais ça, je n’en suis pas certain.
    Amicalement.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 17 novembre 2019 / 23 h 12 min

      Non, pour le vélo ça ne le fait pas! Une lacune de notre système
      d’accueil des envahisseurs!
      Amitiés.

      J'aime

  6. Boutfil 17 novembre 2019 / 20 h 17 min

    mon blog est entré également sans tambours ni trompettes dans sa 11 eme année, je me suis fait traiter plusieurs fois de « vieille folle facho » par certaines z’é certains , qui eux, sont des bons petits penseurs bien propres sur eux si on regarde pas de trop près, étant donné que toi et moi sommes de la même classe , on ne risque plus grand chose si ce n’est qu’être privé d’apéro et de dessert voir de petits fours dans la maison de retraite ( quoique j’ai pas envisager d’y aller un jour ! )

    Bonne semaine à toutes et tous

    Double portion de gros bisous pour toi

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 17 novembre 2019 / 23 h 15 min

      Merci, nous sommes vachement contemporains!
      Très peu pour moi aussi pour ce qui concerne la maison de vieux!
      On ne risque plus grand chose, en effet, mais il faut bien jouer
      un peu à se faire peur…
      Très gros bisous.

      Aimé par 1 personne

  7. elba 17 novembre 2019 / 20 h 24 min

    Bonsoir Nouratin, vous m’avez bien fait sourire une fois de plus, avec votre croissant. 🙂 Et les sourires, il faut en profiter, car l’actualité ne nous en procure pas énormément.

    J’ai entendu aujourd’hui à la tévé… ah non, c’était sur un blog que j’ai lu :
    « Comment les émeutiers peuvent-ils détruire un monument aux morts sous l’oeil des caméras des chaînes d’information en continue sans que le Préfet Lallement ne donne l’ordre à nos collègues d’interpeller les casseurs ? »…
    Ce sont des flics qui disent que le préfet ne donne pas l’ordre d’interpeller les black-blocs (https://france-police.org/) et qu’ils reçoivent des ordres pour taper sur les pacifistes.

    Et puisqu’il faut faire attention et ‘raser les murs’, je vous offre une chanson de Damien Saez, à défaut de la dernière qui est plus « hot » … mais que vous pourrez trouver chez Paul ou sur youtube.

    Certes, il dit quelques gros mots, ce petit jeune, mais il décrit bien ce qui se passe actuellement.

    Je vous envoie plein de bisous affectueux.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 17 novembre 2019 / 23 h 18 min

      C’est très sympa, il se débrouille!
      En effet tout part en quenouille.
      Plein de bisous à vous aussi.

      J'aime

  8. elba 17 novembre 2019 / 20 h 28 min

    Mince ! Zut ! Argh !!! Je me suis trompée de lien !!!! Nan, c’était pas « Germaine » que je voulais vous faire écouter ! (je ne connaissais pas cette chanson, d’ailleurs !)Je ne sais pas comment corriger.
    Je vous mets donc le lien dont je voulais parler dans mon précédent commentaire.
    S’il vous est possible d’annuler « Germaine », pouvez-vous le faire pour moi ?

    J'aime

  9. elba 17 novembre 2019 / 20 h 32 min

    Décidément, je dois avoir le cerveau embrumé aujourd’hui… La vidéo était bien la bonne, mais il faut aller à la seconde chanson « camarade président » !
    Voilà que je pollue votre blog. Siouplait, pouvez-vous supprimer mes deux derniers commentaires ?

    Ohh ! Je suis vraiment désolée, pardonnez-moi.

    J'aime

    • Fredi M. 17 novembre 2019 / 21 h 55 min

      Allons, allons, y’a pas mort d’homme !
      Ce n’est qu’un blog. 😉😉😉

      J'aime

    • nouratinbis 17 novembre 2019 / 23 h 21 min

      J’avais bien compris, mais l’autre aussi vaut la peine.
      Vous êtes sûre de vouloir annuler, c’était amusant, non ?

      J'aime

      • elba 20 novembre 2019 / 8 h 38 min

        Faites comme vous voulez, Nouratin. C’est votre blog, et moi la ‘pollueuse’ 😉
        Merci de ne pas m’en vouloir d’avoir pris toute cette place.
        Bisou.

        @ Boutfil : sûr que les maisons de retraite c’est pas top du tout : nous (fratrie) y avons fait entrer ma maman de 90 ans il va bientôt y avoir un an, et ça me noue toujours autant l’estomac. Si j’avais pu la prendre chez moi ça aurait été préférable. Mais impossible, compte tenu de plusieurs raisons. Je pense qu’elle n’y est pas heureuse, même si il est difficile de savoir ce qu’elle pense parce que son cerveau ne fonctionne plus bien. Ca me fait bien de la peine.
        J’espère que personne d’entre nous n’ira en ehpad, mais c’est sans doute ce qui en attend certains/certaines.
        Bisous pour toi.

        J'aime

  10. UnLorrain 18 novembre 2019 / 10 h 42 min

    Une astuce que j’avais trouvé et aussi essayé qui permettait d’éviter un temps d’attente sur des sites streaming pour y visionner des films : débrancher la connexion alimentation de votre box plus de 30 secondes et votre FAI ( fournisseur accès internet )  » croit  » a un problème de connexion et vous allouera une nouvelle adresse IP quand vous rebrancher la connexion alimentation ( le site streaming voyant une nouvelle adresse IP, vous pouviez visualiser rapidement le film où il avait été interrompu. L’astuce ne dit pas combien de temps votre FAI conserve les traces – appelées aussi je crois fichiers logs ou journaux- de vos anciennes adresses IP )

    Alors bon anniversaire Nouratin !

    UnLorrain.

    J'aime

    • nouratinbis 19 novembre 2019 / 19 h 31 min

      Astucieux! Remarquez, c’est efficace à condition d’arrêter de
      dire de vilaines choses sur Internet, dans le cas contraire la
      Gestarépupu reste redoutable.
      Amitiés.

      J'aime

  11. fracanapa 20 novembre 2019 / 14 h 33 min

    Cher Mr Nouratin,
    Vous avez peut-être beaucoup plus de lecteurs que vous ne le pensez, simplement, de nombreuses personnes hésitent à poster des commentaires, pour diverses raisons…
    C’est pas si facile, tout le monde n’est pas blogueur…qui plus est, adresser une bafouille à quelqu’un qui n’est pas seulement un « écrivain du dimanche », ça peut impressionner.
    Alors si, en plus, vous les effrayez avec vos histoires de gestapo de la pensée unique républicaine !!!!

    Au fait, bon anniversaire!
    Amitiés et gros Poutous de Tlse à toutes et à tous !

    J'aime

    • nouratinbis 20 novembre 2019 / 18 h 05 min

      Non, je sais, les stats du blog sont assez bien faites!
      Seulement je me crois investi d’une mission sacrée qui
      consisterait à expliquer les turpitudes de notre belle
      démocratie à mes contemporains… une psychothérapie
      s’impose….
      Merci et amitiés/

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s