Delevoye…de garage!

Désolé! Mais quelle déception tout de même! Pas plus tard que la semaine dernière je vous annonçais triomphalement avoir déniché un politicard parfaitement clean, vierge de toute turpitude à incidence financière, bref l’oiseau rare, celui qui démentit tous les ragots, à commencer par les déclarations du Merdepot alias Bayrou, relatives à l’incompatibilité entre fonctions électives et virginité judiciaire. L’exception éclatante, enfin il y a huit jours, c’était Delevoye, le presque-ministre des retraites-pour- bloquer-les-trains, l’auteur du projet à la con qui nous fout la pagaille dans tout le landerneau franchouille! Et patatras, à peine avais-je eu le temps de grattouiller mon article de Dimanche dernier, qu’on voyait sortir dans les gazettes une petite info comme quoi le gros Cht’i en question aurait omis de déclarer son poste d’administrateur au sein d’un obscur institut de formation des assurances… Pas de quoi fouetter un chat, n’est-ce pas, un simple oubli bien excusable vu son âge avancé, soixante treize balais le mois prochain, ce qui, à lui au moins, eût autorisé une paisible retraite depuis belle lurette. C’eût été ne point tenir compte du dévouement sans faille qui soutient ce pur héros pour servir la Répupu et ses nombreux accessoires.
Oui, parce que cette semaine a permis d’en trouver un gros paquet d’autres, de postes non déclarés à la Haute Autorité machin-chouette! Figurait vous qu’il siégeait aussi au Conseil de la Fondation SNCF, elle n’est pas mauvaise celle-là, pas vrai? De la sorte on fait d’une paire deux c…je veux dire d’une pierre deux coups: non seulement nous apprenons l’existence de la fondation en cause, de son joli petit budget -cinq millions par an- de l’action solidaritesque qu’elle conduit en faveur des réfugiés et du vivre-ensemble, tout ça quoi, vous voyez le truc…En d’autre termes, non seulement cette grosse merde de SNCF nous coûte des tas de milliards, juste pour voir la bande de salopards censée faire rouler les trains manquer à tout bout de champs à cette obligation fondamentale, mais encore en rajoute-t-elle de petites couches bien discrètes histoire d’arroser un peu les copains sous des prétextes humanitaristes à la mords-moi le nœud ferroviaire! Delevoye qui émarge à la SNCF, vous l’auriez imaginé, vous, un scoop pareil, et par les temps qui courent, encore? Surtout qu’on n’a pas arrêté d’en apprendre, au moins un oubli par jour dites-donc, Alzheimer dans toute son horreur! Au bout du compte pas moins de treize petits fromages bien sympas que notre pote Haut Commissaire au Maroilles se dégustait en loucedé, sans rien dire à la Haute Autorité Trucmuche qui d’ailleurs ne lui demandait rien.  En plus, il préside l’Observatoire Régional de je ne sais plus quoi, ce qui ne l’empêche pas de siéger au Conseil d’Orientation de…mes burnes ou quelque chose comme cela…Bref, vu le nombre incalculable d’officines à la con engendrées par notre système vérolé jusqu’au trognon, rien ne permet d’affirmer qu’on n’en dégottera pas encore, des petites planquettes de ce style, rien du tout, je vous jure!
Ah oui, mais gaffe, les mecs, tous ces trucs c’est bénévole, hein, confondons pas, il fait ça juste pour donner un coup de paluche à des camarades, le gros Jean-Paul, on ne va tout de même pas lui reprocher d’aider les amis sur son temps libre, sauf qu’il ne devrait pas lui en rester beaucoup du temps libre…oui mais quand on aime on ne compte pas ses heures, c’est bien connu. Bien sûr, certains mal intentionnés pourraient gloser comme quoi bénévolat ne serait pas forcément synonyme de gratuité, vu qu’il existe plein d’indemnités et autres chouettes avantages pour compenser un tant soit  peu l’admirable  dévouement des clampins concernés et leur folle dépense d’énergie présumée. Certes mais ce serait remettre en cause tout un fouillis de superbes combines à vocation sociale, humanitaire, culturelle, éducative et autres merveilles d’action solidaire, bref des choses dont notre très cher pays ne saurait se passer vu le nombre astronomique des enfoirés qui en profitent peu ou prou. Mais si vous même ne faites pas partie de la cohorte des copains qui se sucrent bénévolement, rassurez-vous, vous y participez tout de même parce que, d’une façon ou d’une autre, c’est vous qui crachez au bassinet.. Réconfortant, pas vrai?
Toutefois, n’accablons pas ce brave garçon, il fait dans le bénévolat et accumule les trous de mémoire, sont-ce là des raisons de lui jeter la pierre? Naturellement non, m’enfin, un si grand honnête homme, comme dit la dame Sibeth la Porte Parole au look exotique, vous savez… Oui, sauf qu’entre autres petites omission il s’en trouve une un peu plus craignos que les autres: son beau fauteuil de président du Think Tank Parallaxe… une sombre combine à prétexte d’éducation… Sauf que sur ce coup-là il prenait du pognon, le grand-honnête-homme…Oh, pas grand chose, vous savez, cinq-mille-trois-cents balles par mois, une misère…faut dire que ça ne devait pas lui bouffer beaucoup de temps… En tout cas, sur ce trou de mémoire là il est bien embêté, le pauvre, au point de rendre tous les sous qu’il a perçus à ce titre, soit cent-vingt à cent-quarante mille Euros au total! L’air de rien ça vous creuse  un trou dans le budget, des sommes pareilles…mais ne vous faites pas de bile pour lui, il a de quoi payer cash! Un Grand-Honnête-Homme avec majuscules alors! Chapeau, le mec, il a su mettre un peu d’argent de côté, vous voyez, un écureuil en somme, ça lui aurait bien complété la retraite mais il se refera, vous savez, il a de la ressource, le Haut Commissaire, même si son projet s’en va un peu en quenouille. Sans compter que sa place au Gouvernement, à l’allure où vont les choses, il ne va pas tarder à se la carrer où vous pensez…en guise de suppositoire!

Oui, me direz vous, mais alors le projet retraite qu’il portait avec tant d’ardeur, il devient quoi, dans cette affaire? Je suggèrerais bien qu’il se dirige tranquillement vers la poubelle, mais ce serait aller trop vite en besogne. On voit bien la volonté farouche de la toute-puissance macronnesque pour garder le cap coûte que coûte; il s’agit d’une idée de Présipède soi même et, en tant que telle, il faut lui assurer quelque chose qui pourrait, autant que possible, passer pour un succès. Voilà pourquoi Barbapoux, notre sympathique Premier Ministre, prend désormais le problème à bras le corps en vue de promouvoir une sorte de clause du Grand-Papa améliorée, avec une entrée en vigueur qui s’éloigne de plus en plus dans le temps. A ce train là, comme on dit chez nos amis cheminots, nous parlerons bientôt de clause du trisaïeul, sachant que dores et déjà nous voilà rendus de 1963 à 1975, pour de qui concerne l’année de naissance des premiers baisés de la réforme. Et ce n’est sans doute pas fini vu l’obstination indécrottable des conducteurs de locomotives. Vous verrez qu’avec un peu de chance, on passera sans doute à une pleine application au siècle prochain, et avec tellement d’exceptions qu’on ne verra même plus la différence avec le boxon actuel. Cependant, quand on s’est bêtement embarqué dans une galère trouée avec des rameurs qui refusent de toucher l’aviron, la seule solution pour ne pas perdre complètement la face reste d’accoster n’importe où, n’importe comment, le tout étant de mettre pied à terre avant de finir engloutis corps et biens.
Il a déjà lâché sur les retraites de la flicaille, Barbapoux! Et l’autre jour, sur fond de mur atrocement lézardé symbolisant à merveille la Répupu, ce dernier haranguait un parterre de profs de Meurthe et Moselle à tronches de post-soixante-huitards attardés, et tâchait, sans grand succès, de les convaincre qu’avec sa réforme il allaient gagner un max de blé…. Encore un petit coup de grève des trains pour Noêl et il cèdera aussi sur les privilèges SNCF, le pauvre bougre… le tout sera de parvenir à faire passer une déroute en rase campagne pour un compromis admirablement négocié au bénéfice des Franchouilles et du régime par répartition à la Ponzi-Madoff que le monde entier et ses cuisines et dépendances leur envient.

Et pendant ce temps-là, nos voisins et plus ou moins amis d’Outre-Manche votaient…au grand dam de toute la bien-pensance politicarde et médiaticonne de chez nous! Parce qu’ils  votaient mal, ces cochons-là! Ils accordaient à ce sacré Boris une de ces majorités comme le Parlement de Sa Gracieuse Majesté n’en avait plus connu depuis des chiées de décennies! Nettoyés, déblayés, évacués, émondés, poubellisés, jugulés, les socialos du vieux Corbin, si joliment favoris de Nozélites! Il va le faire, son Brexit, et enquiquiner l’Europe entière, le gros blondasse! Comme quoi lorsqu’on n’est pas bête et qu’on sait où l’on va, chez les Rosbifs ça marche… Chez nous ça se révèle forcément plus dur: vous comprenez on a les hommes d’État qu’on mérite, eux c’est BoJo, nous c’est Macrounette, Barbapoux, Delevoye… Delevoye sans issue, oui! Ou bien encore, ainsi que le diraient nos aimables grévistes des Chemins de Fer, Delevoye de garage… comme l’avenir de son projet-retraites, en somme…

Je vous souhaite à tous une joyeuse semaine d’Avent, faites donc un peu de régime si vous le pouvez, la semaine d’après ce sera plus dur!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

20 réflexions sur “Delevoye…de garage!

  1. G.Mevennais 15 décembre 2019 / 17 h 05 min

    Vous m’avez encore bien fait rire ! Je crois qu’il ne nous reste plus que cela, la dérision, parce que, si nous prenons les choses « à coeur » ça ne devient plus supportable et ça fait un sacré bout de temps que cela dure. En ce qui concerne « Boris », malgré une campagne éhontée de la part de nos « journaleux » pour le discréditer, il a bien gagné son coup. A voir pour Trump et sa « destitution », affaire à suivre donc…
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 15 décembre 2019 / 17 h 24 min

      Je crois que c’est pareil pour Trump, nos politico-médiatiques prennent
      leurs désirs pour des réalités et essaient de nous faire prendre des
      vessies pour des lanternes!
      Amitiés, Gilles.

      J'aime

  2. Gérard 15 décembre 2019 / 17 h 33 min

    Bon d’accord, Monsieur Delevoye semble mûr pour une retraite à taux plein, amplement méritée au vu du boulot abattu et des sommes empochées.
    Je me demande seulement si le génial système à points dont notre glorieux gouvernement va bientôt faire bénéficier les françaises zé les français continuera à lui permettre de cumuler retraites, salaires, indemnités diverses et variées, remboursements de frais de toutes natures. Parce qu’il vaut bien ça, Monsieur Delevoye, d’une part, et que d’autre part, la Fronce est le pays des avantages acquis, oui ou non ?
    Amitiés.

    J'aime

  3. nouratinbis 15 décembre 2019 / 17 h 41 min

    Et il en a acquis, des avantages, ce grand honnête homme, vivrait-il encore
    cent ans qu’il ne parviendrait pas à en venir à bout!
    Vu son année de naissance, il ne saurait être concerné par aucune réforme,
    concernât-elle les pompes funèbres.
    En somme: Delevoye royale!
    Amitiés.

    Aimé par 1 personne

  4. Pangloss 15 décembre 2019 / 20 h 26 min

    Delevoye s’est fait gauler mais on ne nous dit rien de tous les autres qui émargent aux mêmes sinécures et de tous ceux qui squattent d’autres fromages discrets destinés à mettre du beurre dans les épinards de ceux qui ont fait, font et feront de la politique et des affaires.
    A propos de l’élection au Royaume-Uni, le journaliste qui, vendredi matin, m’a annoncé la victoire de BoJo a fait remarquer que son score était quand même légèrement inférieur aux sondages « sorties des urnes ». On se console comme on peut.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 15 décembre 2019 / 21 h 24 min

      Ils sont vraiment invraisemblables ces journalistes, une bande de salauds
      élevés à la mamelle gauchiarde! Ignoble!
      Amitiés.

      J'aime

  5. elba 15 décembre 2019 / 20 h 31 min

    « …le nombre astronomique des enfoirés qui en profitent peu ou prou… »
    Ah, Nouratin, si nous savions tout !!!
    Delevoy… Il manque juste deux petites voyelles à rajouter pour le nommer plus justement, celui-là : O et U

    Je viens à l’instant de lire un truc à propos de Nicolas Hulot, et de sa petite cabane en Corse. Pas mieux que le voyou sus-nommé.

    Cela décourage vraiment ! D’autant plus que Mac-Ron va donner 1000 euros par mois aux gens qui ne les ont pas encore, (une fortune, oui oui !) mais qu’il va supprimer la pension de réversion aux veufs non mariés (c.a.d. aux divorcés, aux pacsés et à ceux qui sont en union libre.)
    Il va donc se mettre encore un bon paquet de sous dans la poche.
    Un exemple : j’ai une amie, divorcée, dont le mari est décédé il y a quelque temps : grâce à sa pension de réversion, elle touche 1350 euros/mois. Si cette pension lui était supprimée, elle gagnerait – en 2020 – 1000 euros !

    Il calcule bien, le présipède. Mais il nous ment bien aussi !!
    Quelle belle bande de pourris !

    Z’avez entendu parler aussi des « sardines » italiennes qui en veulent à Salvini à cause de sa « haine » (mot entendu ce matin à la radio.) Sorros serait là-dessous je n’en serais pas étonnée.

    Allez ! Gros bisous malgré tout.

    Une petite dernière pour la route, histoire de rire un peu :

    Cette année, pour un passage par quinzaine je payais 135 euros pour l’enlèvement des ordures ménagères, donc pour 24 passages par an. (5.63€ le passage.)

    Pour 2020, ce sera 155 euros… Pour six passages dans l’année. (Un passage tous les deux mois, donc !) Si l’on met nos poubelles plus souvent, nous aurons à payer 4 euros pour chaque passage de plus.

    En gros, cela fait que si je mettais mes poubelles toutes les deux semaines comme en 2019, en 2020 je devrais payer 227 euros. Ce qui nous mettrait dans ce cas, le passage à 9.46€. Je plains sincèrement les gens qui ont de jeunes enfants ou encore les personnes âgées incontinentes. Soit ils devront payer, soit ils feront un élevage d’asticots – surtout l’été –
    Moi, j’ai déjà visé les poubelles du petit parc qui se trouve derrière chez moi, si je mange des crevettes, par exemple. 😉

    La communauté de communes appelle cela « le tri incitatif. » J’appelle cela une arnaque de plus.
    Vivement que Mac-Ron me donne mes 1000 euros par mois, car je vais finir par ne plus pouvoir payer. 🙂

    J'aime

    • nouratinbis 15 décembre 2019 / 21 h 28 min

      Aujourd’hui tout est bon pour récupérer du pognon, heureusement qu’il
      y a Macrounette!
      Gros bisous.

      J'aime

  6. Arden 16 décembre 2019 / 5 h 09 min

    Hourrah ! Vos billets sont fantastiques. Merci d’exister.

    J'aime

  7. Boutfil 16 décembre 2019 / 9 h 32 min

    on remarque tout de suite qu’il a la stature du mec qui mange bien l’honnête pas du genre crève la faim quoi !
    au sujet des petites combines entre amis bien planqués si on exigeait une transparence de tous ces petites fondations et autres sinécures on aurait de sacré surprises , rien que les énoncés seraient déjà rigolo , les voyous du système sont des plaisantins qui aiment faire rire ( jaune ) leurs con-citoyens

    Gros bisous et bonne semaine tout le monde

    J'aime

    • nouratinbis 16 décembre 2019 / 14 h 12 min

      Eh oui, les petites combines entre amis! Y aurait de quoi faire!
      Gros bisous.

      J'aime

  8. fracanapa 16 décembre 2019 / 11 h 15 min

    La « retraite aux flambeaux » était déjà très très drôle, votre déconvenue (à l’insu de votre plein gré) à propos de Delevoye de garage l’a rendu impayable !!!
    Un régal !! On vous adore M.Nouratin !!!

    Grosses bises à tous

    J'aime

    • nouratinbis 16 décembre 2019 / 14 h 13 min

      Pas fait exprès! M’excuse…
      Merci beaucoup.
      Amitiés.

      J'aime

  9. Fredi M. 16 décembre 2019 / 11 h 40 min

    Plus on occupe un poste élevé dans l’administration, plus on a la phobie administrative semble-t-il…

    J'aime

    • nouratinbis 16 décembre 2019 / 14 h 15 min

      Ben oui, et puis avec tout ce qu’ils font, ils n’ont même plus le temps,
      si ça se trouve ils ne savent même plus à quoi ils émargent!
      Amitiés.

      J'aime

  10. Gérard 16 décembre 2019 / 12 h 01 min

    Ce qui est dingue, c’est qu’en instituant cette « Haute Autorité » à la mords-moi-le-noeud, ils n’ont pas eu conscience que eux aussi pourraient un jour, d’ailleurs avec beaucoup de modération, devoir lui rendre des comptes, quand tel ou tel lièvre serait levé par ce qui reste de presse pas totalement sous contrôle. Ils avaient simplement oublié de mettre dans ses statuts que celle-ci ne devrait s’intéresser qu’aux adversaires politiques et autres mal-pensants. Une preuve de plus d’inconséquence, soit-dit en passant …

    J'aime

  11. nouratinbis 16 décembre 2019 / 14 h 16 min

    Ces gens là manquent de rigueur, quand ils crachent en l’air ils ne
    bougent pas d’un poil!

    J'aime

  12. Orage 17 décembre 2019 / 5 h 54 min

    Merci, cher Nouratin, pour ces billets dominicaux qui égaient mon dimanche-morne-plaine et que je lis et relis avec gourmandise.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s