D’où l’expression « se faire la malle »

–« Bof, la routine, fait il en ponctuant le propos d’un claquement de langue évocateur de la qualité du petit Muscadet actuellement en service. Par rapport à l’an dernier on ne voit pas trop de changement. Les trains qui ne roulent pas, les déséquilibrés-Allahou-akbar qui zigouillent les braves-gens, les Amerloques et les Ayatollah qui se mettent sur la gueule pour faire monter le prix du baril, Présipède et ses sbires qui poursuivent l’œuvre à la con entreprise en vue d’aggraver la situation des retraites, l’Australie qui voit enfin arriver la pluie pour arrêter de cramer de partout, bref rien de spécial, en somme, la routine, je vous dis… Ah, si, tout de même, y a bien un truc marrant et pas ordinaire, une histoire comme on aimerait en entendre plus souvent… Comme avant, quoi, lorsqu’il arrivait des choses, quand on prenait connaissance avec délectation des journaux du matin… Je vous parle des années soixante-soixante-dix, vous voyez, ça ne nous rajeunit pas mais à l’époque -je ne sais pas si j’embellis pour cause de ma jeunesse foutue- on assistait tout le temps à plein d’évènements réjouissants, petits ou gros, peu importait du moment qu’on rigolait bien. On voyait des personnages extraordinaires, des Krouchtchev martelant le pupitre de l’ONU avec sa godasse, des Krazucki bourrés comme des cochons à se mélanger les pinceaux entre les millions et les milliards, des Marchais beuglant à télé « allez Bobonne, fais les valoches ou rentre à Paname« , tout des denrées de ce calibre, vous comprenez… On ne voit plus ça, aujourd’hui, dommage, ça ne coûte pas grand chose mais ça met de la vie dans le médiatique… »
Et du coup, on capte qu’il a perdu son fil, le père Grauburle, il sent bien qu’il allait quelque part mais avec sa digression nostalgique il butte sur du blanc, le trou de mémoire . Alors, sans autre forme de procès, le voilà qui s’enfourne une paire d’huitres dans le corgnolon et envoie par dessus une grosse rasade de Muscadet. Spectacle fascinant, personne ne moufte, on attend la suite…laquelle ne manque pas de survenir sous la forme d’un gros rot barytonesque…
-« Ah, ben voilà, j’y suis, ça me revient, reprend-il rasséréné, moi aujourd’hui le chouette évènement de derrière les fagots, c’est Ghosn, Carlos Ghosn, le type qui a niqué les Jaunes comme des bleus! Vous vous rendez compte, le mec, évanoui dans la nature sous le nez de tous ces Nippons acharnés à lui enfoncer la tronche dans le tas de fumier? Que du feu, ils n’y ont vu, les Japonais! Un coup je te vois, un coup je te vois plus! Filé à l’anglaise, ce qui pour un Brésilo-Franco-Libanais, constitue un exploit sans précédent…surtout que des mecs avec trois nationalités de ce calibre ça ne court pas les rues, ce doit être un exemplaire unique, à tous les coups! Et faut voir comment il s’est barré, le Carlos, dans une énorme caisse, dites donc! Ça me rappelle un vieux film où l’on voyait Marielle, je crois, installé dans une grosse malle cabine, pour s’évader de je ne sais plus quel bled pourri…Encore une réminiscence du bon temps, tiens, quand on allait au cinoche pour bien s’amuser et non pas, comme aujourd’hui, se farcir des pelloches de propagande à la gloire des immigrés et autres « réfugiés » de tout poil! Donc, Ghosn s’est fait la malle au sens propre du terme et moi, je ne sais pas vous, mais je trouve ça superbe, magnifique, resplendissant… Rien que de voir la tronche des sujets du Mikado, ça me réconcilie avec la vie, tiens, ça voudrait presque dire qu’on n’est pas encore tout à fait foutus, qu’il reste un peu d’espoir, quoi, un tout petit résidu, peut-être, allez savoir… »

-« Pas idiot, ce que tu racontes, Marcel, réplique Jean Foupallour tout en déglutissant sa fine de claires, sauf que nous n’y sommes pour rien dans l’aventure de ce mec. Sa fuite il l’a organisée avec des Amerloques, et destination Beyrouth! La France, sur ce coup-là, on n’en cause même pas. D’ailleurs la confiance en Macrounette et son équipe, faudrait qu’il ait pété un plomb pour la conserver, loin de Carlos l’idée de se réfugier chez nous, tu parles, on serait même foutus de trouver un joint pour le retourner aussi sec au pays des matins calmes! Après avoir bossé chez Michelin, il a remis Renault sur la voie de la réussite, il en a même fait le premier constructeur du monde (et non pas « au monde » comme ils disent maintenant tous ces petits cons). Mais va te faire foutre, la Répupu le laisse tomber comme une vieille chaussette, ce type, elle n’a jamais bougé le petit doigt! Heureusement pour lui, le zigoto s’est engrangé une montagne de pognon, il en a tellement qu’il peut se permettre d’abandonner la caution de quinze millions grâce à laquelle les jaunes l’on laissé sortir de taule! Pour lui quelques millions ça ne représente même pas les cent balles que ce pauvre Marcel réussit à planquouzer discrétos tous les mois pour pouvoir aller au bistrot sans éveiller les soupçons de Mémaine! Si, je vous jure! Du coup, avec deux ou trois autres petits millions de rien du tout il a foutu son camp, Ghosn, et malgré ça, il reste toujours aussi riche qu’avant! Pas con, le mec, y  a aucun doute! »

-« Vous savez, ajoute Blaise Sanzel, ce Ghosn, au fond, doit être regardé comme ce qu’il est fondamentalement, un chrétien maronite Libanais. Ces gens-là ont bien plus d’un tour dans leur sac! Habitués à se dépatouiller dans un environnement hostile, truffé de musulmans, ils ont toujours réussi à tirer leur épingle du jeu. Là bas ils tiennent l’argent, un peu comme chez nous les Israélites, si vous voulez, et par conséquent ils maîtrisent la situation, pour le moment en tout cas. Voyez le type en question, élevé chez les Jésuites de Beyrouth il n’a pas eu de mal à accéder à Polytechnique, à Paris, puis à intégrer l’Ecole des Mines d’où il a rejoint Michelin qui l’a envoyé remettre en ordre ses affaires au Brésil, pays natal du jeune ingénieur. Succès éclatant! Du coup, le voilà qui reçoit la responsabilité de l’Amérique du Nord: succès encore plus flamboyant, il fusionne avec Goodrich et fait de Michelin le numéro un mondial du pneu!  Et pour continuer, je vous la fais courte, Renault, puis fusion avec Nissan, puis rachat de Mitsubishi…et puis au trou parce qu’il commençait à devenir un peu encombrant pour les Samouraïs! Heureusement pour lui, il s’est montré assez malin pour se faire la malle, comme dit si bien Marcel, sans quoi il finissait ses jours dans un cul de basse fosse à la merci des matons aux yeux bridés, dont tout le monde sait qu’ils sont les plus vicieux de l’Univers entier. En résumé, un fabuleux créateur de richesses, ce Ghosn, dont la France a bien profité au temps de sa splendeur. Toutefois, notre beau pays ne manquerait pas, s’il s’avisait d’y revenir, de le foutre en taule pour lui faire payer ses petites festivités louisquatorziennes au Château de Versailles. La gratitude n’étant pas le fort de la République, il a bien fait, ce Monsieur, de ramasser un maximum de pognon, ainsi, il n’aura jamais besoin de la France pour se sortir du pétrin… c’est préférable, vous savez, cela s’est toujours vérifié, si vous avez besoin d’emmerdes, adressez vous à notre beau pays, vous ne serez pas déçus; sinon, dépatouillez vous tout seuls, vous vous en porterez bien mieux!
Allez, j’offre une tournée générale en l’honneur de Carlos Ghosn, de sa grosse valise et de son tas de fric! Comme disait si bien l’ami Napoléon, l’âme de céans: « voilà un brave« !  »

Bonne année à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

30 réflexions sur “D’où l’expression « se faire la malle »

  1. G.Mevennais 5 janvier 2020 / 17 h 26 min

    La forme revient, à ce que je vois, cher Nouratin, il faut dire que je ne peux résister aux « dialogues » de « Derrière Napoléon », vous le savez bien. Quant à Carlo, je ne suis pas assez informé et….je m’en contrefiche un peu, mais il me paraît « objectif » de penser à un traquenard la-dessous, le bonhomme devait déranger beaucoup de monde et les Nippons sont les rois des « coups fourrés » surtout en matière économique, peut-être pouvoir récupérer Nissan et Milsu à moindre frais, maintenant que ces entreprises semblent être consolidées.
    Amitiés et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

  2. nouratinbis 5 janvier 2020 / 17 h 36 min

    Carlos s’est mis aux japonais absents…oups, excusez moi…
    Amitiés.

    J'aime

  3. realist 5 janvier 2020 / 18 h 05 min

    Eh! C’est l’excellente formule de Coluche (repiquée chez un nauséabond)
    « La France va mieux, pas mieux que l’année dernière, mais mieux que l’année prochaine »
    Quand à Carlos

    J'aime

  4. JJS 5 janvier 2020 / 19 h 06 min

    C’etait pas plutot Liliane fait les valises imité par Le luron?
    Amitiés

    J'aime

    • Orage 6 janvier 2020 / 6 h 19 min

      C’est bien ça, « Liliane fais les valises, on rentre à Paris! ». Il l’a effectivement dit dans une émission de l’INA que j’ai écoutée récemment pour le plaisir de voir Elkabbach et Duhamel à qui Marchais coupe allègrement la parole. Jouissif!

      J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2020 / 15 h 37 min

      Oui, c’est plutôt ça, en effet, j’avais omis notamment le prénom de
      la malheureuse!
      Amitiés.

      J'aime

  5. Pangloss 5 janvier 2020 / 19 h 06 min

    On dira ce qu’on veut mais il na pas la gueule de quelqu’un avec qui je passerai un week-end ni à qui je prêterais cent balles. Plutôt celle de quelqu’un qui me les refuserait. Un bandit comme on en a aussi chez nous: quand on a un Tapie, on n’a pas besoin d’un Ghosn. Et on lui a donné la nationalité française comme à n’importe quel jeune islamiste de nos banlieues à la sensibilité sourcilleuse!
    Tout fout le camp!
    Mais à part ça, chapeau l’artiste!
    Amicalement.

    J'aime

    • Arthourr 11 janvier 2020 / 15 h 49 min

      Rien que de vouloir se « soumettre » à la « justice » française en dit long, et sur le personnage, et sur la qualité et la sévérité -visiblement notoires- de notre « justice »….

      J'aime

      • Arthourr 11 janvier 2020 / 15 h 56 min

        Oupsss….
        Bien entendu : une excellente année aux intervenants et -nantes (je n’y reviendrai pas…) de ce fantastiblog et de son non moins farabuleux tenancier !
        Même sans potion magique (quoi que…), l’irréductibilité n’a qu’à bien se tenir : ses défenseurs sont légion !

        J'aime

      • nouratinbis 12 janvier 2020 / 17 h 35 min

        A tel point qu’il s’est fait interdire de sortie du territoire libanais…
        Ainsi le voilà tranquille vis à vis de nos bons juges.
        Amitiés.

        J'aime

  6. Jacques Étienne 5 janvier 2020 / 19 h 23 min

    Vous nous faites agréablement commencer une année que je vous souhaite heureuse !

    J'aime

  7. Fredi M. 5 janvier 2020 / 19 h 54 min

    J’aimerais connaître la nationalité des barbouzes qui l’ont aidé…
    Et pourquoi pas des français ?

    J'aime

  8. elba 5 janvier 2020 / 20 h 48 min

    Le brio de votre écriture me ravit encore une fois, Nouratin.
    Quant à Ghosn, même s’il faisait bien son travail (et était sans doute payé en conséquence) il est un peu anormal qu’il se tire une pareille fortune. Mais il n’est pas le seul, loin de là. D’autres, par contre, ne se retrouvent pas comme lui en prison. Sombres histoires d’envie, de jalousie… ou autre chose ?

    A propos de nationalité, ceux qui en ont plusieurs me révulsent : soit ils gardent la leur, soit ils l’abandonnent pour en prendre une autre. Mais en avoir deux ou trois, ce n’est pas normal. C’est du moins mon opinion.

    Bisous, cher Nouratin. Et continuez à nous charmer chaque dimanche avec votre plume.C’est un de mes voeux pour 2020 (j’en ai tant d’autres !!)

    J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2020 / 15 h 41 min

      C’est vrai que certains ont des nationalités comme d’autres des cravates, ça
      permet de changer suivant l’humeur du moment!
      Merci Elba et gros bisous.

      J'aime

  9. Gérard 5 janvier 2020 / 21 h 03 min

    Moi, je me demande bien pourquoi il s’est contenté de trois nationalités … avec le pognon qu’il a, nul doute qu’il aurait pu en avoir une bonne vingtaine, voire plus.
    Tout cela semble très normal aujourd’hui, vous ne trouvez pas ? Oui, c’est vrai, vous, vous n’en avez qu’une seule, mais c’est bien fait pour votre gueule, vous n’aviez qu’à être « premier de cordée » (ou qu’à venir d’Afrique sur le bateau d’une ONG). Non, mais !
    Amitiés quand même, et la bise aux dames pour bien commencer l’année.

    J'aime

    • elba 6 janvier 2020 / 7 h 11 min

      🙂 Merci pour la bise, Gérard. Vous m’avez fait sourire et je vous en remercie. Il est vrai que je me suis mal débrouillée, étant restée française en France tout au long de ma petite vie. D’un autre côté, je suis fière de ma seule nationalité et je ne vois pas quelle autre j’aurais envie d’acquérir à présent. Celle de Suisse, peut-être ?
      Bah, c’est très bien ainsi.
      Bisou à vous en retour et bonne journée.

      J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2020 / 15 h 44 min

      C’est vrai, nous autres gens de peu et de blanche peau, nous nous contentons
      d’une seule nationalité même si elle peut parfois se faire pesante…Manque de
      chic ou d’imagination, sans doute…
      Amitiés mononationales.

      J'aime

  10. Boutfil 5 janvier 2020 / 21 h 07 min

    Franchement ,j’ai bien rigolé en voyant l’info,il est fort le mec ! et comme on a pas trop l’occasion de rire ces temps-ci , c’est toujours ça de pris

    En parlant de triple nationalité, il y a la grosse Benbassa, sénatrice chez nous, grande donneuse de leçons gauchistes et qui ne loupe pas l’occasion de dire des conneries, française mais aussi Turque et Israélienne, faut chercher l’erreur !

    amitiés à toutes et tous et gros bisous pour toi

    J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2020 / 15 h 45 min

      Eh oui la mère Benbabasse, une pure merveille! Mais j’ignorais qu’elle était
      Turque, en plus, c’est la cerise sur le rahat-loukoum!
      Ghosn, au fond, il a un côté comique, une tronche de méchant de bande
      dessinée, il y en avait un…mais j’ai oublié lequel, qui lui ressemblait vachement.
      Gros bisous.

      J'aime

  11. Gachno 6 janvier 2020 / 10 h 54 min

    Carlos a aussi niqué les niakoués, non ?

    Encore bonne année à tous (ça fera une double ! )

    J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2020 / 15 h 54 min

      Les niakoués je ne sais pas mais il en est bien capable!
      Amitiés.

      J'aime

  12. fracanapa 6 janvier 2020 / 11 h 04 min

    C’est sûr, le coup de la malle c’est vraiment le détail qui tue ds cette histoire d’évasion !
    Faut croire qu’il y a des gens à qui TOUT réussit !

    Coucou à toutes et tous.

    J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2020 / 15 h 47 min

      C’est une question de précision…et de pognon, aussi…
      Bises.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s