Les vieux et les morts

Voilà tout de même qui commence à bien faire. Pour la variété des sujets vous repasserez! Ça avait commencé doucement, fin Janvier, à cette époque reculée nous n’avions pas la moindre idée des monstruosités qui se préparaient. Février se déroula plutôt paisiblement, les sujets d’actualité nous apportaient des dérivatifs parfois joyeux, notamment les turpitudes du petit Griveaux, épisode fabuleusement désopilant qui nous paraît aujourd’hui tellement lointain qu’il rejoint dans l’inconscient collectif, l’assassinat d’Henri IV,  le sacre de Napoléon 1er. ou, peut être bien, pour ceux qui possèdent un minimum de culture, le franchissement du Rubicon par Jules César (Venez vider vessie, aurait il déclaré à ses compagnons d’arme, les invitant à se soulager avant d’affronter crânement l’inconnu). Bref, la bite à Griveaux c’est désormais de l’histoire ancienne, reléguée dans les méandres les plus obscurs de cerveaux désormais tout entiers mobilisés par les invraisemblables emmerdes découlant de cette saloperie d’épidémie à la mords moi le masque FFP2 (pour les petits vernis qui en ont dégotté)! Il nous avait pourtant débarrassé de Mme. Lévy née Buzin, ce petit coquin, la dame étant partie se faire tailler une jolie veste par des électeurs parigots préférant les vrais socialistes aux ersatz macronnisés. Oui, sauf qu’à la place nous avons récolté Véran, lequel fait ce qu’il peut -on n’est pas des bœufs- tout en démontrant de la manière la plus éclatante qu’il peut peu, le pauvre garçon; à part causer dans les micros on ne voit pas trop à quoi il sert, celui-là. Tout de même, oui, reconnaissons-le, Véran apparaît comme l’instigateur du Conseil Scientifique, cette sorte de comité théodule qui manipule nos gouvernants depuis Mars dernier. Parlons-en du Comité Scientifique, une bande de branquignols présidée par le professeur Défraîchy…enfin un nom comme-ça! Visez le palmarès: avis favorable au maintien des élections suivi dans la foulée du confinement total de tout le pays,  position intransigeante au regard de l’hydroxychloroquine avec le macabre cortège des morts qui en ont sans doute résulté,  proposition ferme et réitérée de continuer sine-die à séquestrer les plus de soixante-cinq ans, j’en passe et des tout aussi gratinées! D’une manière générale on voit bien l’ensemble de la politique à la con inspirée à Macrouille et à sa clique par le professeur en question assorti de sa bande de rigolos. Raoult, on peut en penser ce qu’on veut, cependant dès qu’il a vu à qui il avait affaire il a claqué la porte de ce Conseil croupion. Au revoir et merci, discutez bien, portez vous encore mieux, moi je retourne m’occuper des malades…
Sur le devant de la scène Présipède mène le bal avec une maestria toute particulière dans l’exécution récurrente de la valse hésitation. On voit aussi, de temps en temps, Barbapoux, notre estimé Premier Ministre, dont le rôle éminent consiste à essayer de mettre en musique les partitions dissonantes du Patron en faisant semblant de gérer le truc avec calme et détermination, exploit qu’il tentera encore ce soir…  succès non garanti d’avance. Je vous conseille de l’écouter à 17h30, cela devrait valoir son pesant de gel hydroalcoolique!
En deuxième rideau, vous avez aussi l’ineffable Ministre de l’économie, Le Maire (deux), dit Le Grand Dépendeur d’Andouilles, flanqué du falot Moussa Darmanin, une sorte de Griveaux version pas-vu-pas-pris, le Ministricule des Comptes Publics (les pauvres!). Ce couple indissociable dans le genre Double Patte et Patachon, s’emploie avec application à  recenser les milliards de monnaie de singe qui découlent du fameux « quoi qu’il en coûte » présipédique. Il faut bien dire qu’il ne s’est pas chatouillé longtemps Macrounette, à peine avait-il annoncé l’assignation à résidence de l’entière population qu’il ouvrait déjà tout grand le robinet à déficit! Sa politique, si l’on peut appeler ainsi le déconnage à coulisse auquel nous assistons impuissants depuis deux mois, conduit le pays -déjà en faillite- à une situation d’après-crise dont nous ne nous relèveront plus jamais, c’est l’évidence même. Infoutus d’acheter des masques pour protéger les gens qui continuent à bosser, nous finançons sans limite tous ceux qui voudraient bien mais n’en ont plus le droit! Dans le genre déroute en rase campagne, on enfonce Azincourt, Waterloo, Sedan, Dunkerque et Dien Bien Phu réunis! Il ne nous manque que l’exode pour parfaire le tableau mais, partis comme nous voilà, cela ne saurait tarder selon toute probabilité.

Toujours est-il, pour en revenir, que depuis très précisément le 23 Février, on ne parle pratiquement plus que de cette merderie de virus! La date en question marque l’entrée de l’Italie dans les affres du Covid 19, le début du gros bordel, en somme. Nous n’allions pas tarder à suivre! Dans la foulée, après une grosse quinzaine d’incertitude, une campagne électorale sur-réaliste allait refiler la pistouille à une palanquée de politicards dont certains claquèrent peu de temps après. A partir de ce moment-là, on n’a évoqué qu’un seul et unique sujet: la pandémie! Vous me direz, dès que nous nous sommes tous retrouvés consignés au quartier -comme on disait dans mon jeune temps- cette calamité a bouffé toute la place. Rien d’autre ne comptait plus vraiment que le confinement, ses conséquences fâcheuses pour nos vies de tous les jours et les interventions vespérales de Jérôme Salomon, venant, avec une régularité confondante, nous débiter de sa voix monocorde le compte des pauvres bougres ayant chopé la vérole asiatique et le nombre subséquent de macchabées officiellement homologués covid. Et, tout naturellement, depuis plus d’un mois vous ne pouvez allumer la télé, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, sans vous morfler derechef une bordée de coronavirus à tous les temps et à tous les modes! Je veux bien qu’on navigue dans l’incontournable, mais là, vraiment, ça tendrait à devenir pesant!
A parler franc, ils commencent à nous les casser grave! Tous les corniauds cités plus haut, politicards, scientifiques à la flanc, journalopes manifestement enchantés de cette actualité facile et confortable, sans parler de toute l’armée des « conseillers » de tout poil dont la compétence dérive d’un copinage, souvent de nature fraternelle, avec les patrons de chaînes d’info. On ne parle plus de rien d’autre et c’est tant mieux car il se passe des tas de choses qu’il convient de passer sous silence. On ne nous dit rien de ce qui survient quotidiennement dans nos très chère banlieues, toutes les nuits, un peu partout, se déroulent des évènements sans grand rapport avec la stratégie de confinement présipédique. Rodéos motocyclistes, agressions de flics, incendies volontaires avec caillassage de pompiers, bref, toute la théorie des « incivilités » qui constituent l’entertainment favori des Chances Pour la France. Encore faut-il préciser que le Ramadan ne commencera qu’à la fin de la semaine et c’est à ce moment là que le Coranovirus pourrait bien filer un coup de main à son collègue venu, lui, de Wuhan! L’association des deux fléaux ne devrait pas manquer de nous fragiliser encore. La flicaille n’y suffira pas et l’État Présipédesque dégringolera encore plus bas en attendant de toucher le fond, ce qui ne devrait plus tellement tarder. Après, nous n’aurons plus qu’à creuser!

Ainsi le voilà bien ennuyé, le Présidenticule, vu qu’il sait forcément à quel point nous sommes mal barrés, alors même que c’est lui qui tient la barre. Pour essayer quelque chose, il nous promet donc, avec tout un ensemble plus ou moins cohérent de conditions suspensives, un retour à la normale progressif à compter du 11 Mai…bien qu’il n’ait pas précisé l’année, tout porte à croire qu’il visait le mois prochain. Et contre toute attente, il nous prévoit le retour des petits à l’école, et même à la crèche! Bédame, forcément, si nous voulons que les nanas retournent au taf, il importe de faire garder les mistons par l’Éducation Nationale! Voilà une belle conséquence des conquêtes féministes, faut dare-dare foutre les mioches dans les usines à contagion, sans quoi les petites mamans continueraient à bénéficier d’une indemnisation dont on sait très bien qu’elle ruinera la Sécu, et ce d’autant plus vite que, dans le même temps, cette dernière se brossera de cotisations. Et puis de toute façon, il faut que ça reprenne rapidos, bordel, au train où vont les choses les promesses du coûte que coûte macronnien nous nous les reprendrons en pleine gueule dans le style boomerang soviétique, je ne vous fais pas un dessin!
En conséquence, nous repartirons bien le 11 Mai prochain, c’est certain… pas tous cependant…Certes l’idée de laisser les vieux enfermés  semble avoir fait long feu, mais tout de même… Sous l’impulsion féroce du susnommé professeur Défraîchy, on cherche quelque combine pour essayer de les maintenir assignés à résidence, les croulants, pas qu’ils viennent nous encombrer nos hostos! Tiens, et si on leur faisait signer une décharge? Dans le genre, « ès qualité de vieux con, je reconnais sortir de mon trou à mes risques et périls; en foi de quoi, si je chope le Coronamachin j’accepte qu’on me laisse claquer sans aucun soin, sauf un peu de morphine dans la mesure où il en resterait encore assez« . Vous croyez que je déconne? Mais pas du tout! Ils y ont pensé, les mecs du Conseil Scientifique, ça dénote un état d’esprit… Finalement, ce qui différencie les vieux toujours vivants des macchabées, c’est juste que ces derniers ne votent plus…sauf en Corse, et encore. Vive la Démocratie!
Sans cela, les vieux et les morts présenteraient un intérêt à peu près identique aux yeux des sommités qui nous gouvernent… avec tout de même un gros avantage en faveur des crevés: eux, au moins, ils ne touchent plus la retraite!

Faites bien attention à vous, ça craint un peu faut reconnaître! Rendez-vous Dimanche prochain, si Allah le veut bien.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

 

43 réflexions sur “Les vieux et les morts

  1. Pangloss 19 avril 2020 / 15 h 43 min

    Macron navigue à vue et il n’a même pas de canne blanche!
    Amicalement.

    J'aime

  2. Thierry Dechambre 19 avril 2020 / 16 h 25 min

    Excellent, comme d’habitude. Mais il me semblait me souvenir qu’au seuil du Rubicon, l’ami Jules nous avait gratifié d’un aléa jacta est plutôt.

    J'aime

    • nouratinbis 19 avril 2020 / 16 h 35 min

      Ah oui, en effet, vous avez raison, ma mémoire me trahit, l’autre truc il
      l’a dit après, une fois qu’il a mis la pâtée aux Gaulois!
      Amitiés.

      J'aime

      • Pangloss 19 avril 2020 / 17 h 37 min

        Ce ne serait pas plutôt avant. (sans garantie de ma mémoire)
        Amicalement.

        J'aime

  3. Sophie 19 avril 2020 / 16 h 39 min

    « En même temps », le confinement (définitif) des seniors présenterait quelques menus avantages.
    De nombreux journalistes, animateurs, consultants, experts… des médias entrent dans la fourchette des âges concernée.

    Quelques exemples : Philippe Bouvard 90 ans, François de Closet 85 ans, Michèle Cotta 83 ans, Jean-Pierre Elkabbach 82 ans, Alain Duhamel 79 ans, Michel Drucker 77 ans, Olivier Mazerolle 77 ans, Robert Namias 75 ans, Catherine Nay 75 ans, Christine Ockrent 75 ans, Jean-Pierre Foucault 72 ans, Evelyne Dhéliat 71 ans, Olivier Duhamel 71 ans, Hélène Pilychowski 71 ans, Jean-Jacques Bourdin 70 ans, Jérôme Jaffré 70 ans, Jean-Pierre Pernaut 70 ans, Jacques Legros 69 ans, Pierre Weill 69 ans, Arlette Chabot 68 ans

    Quant à Brigitte Trogneux, elle a fêté ses 67 printemps…

    Merci pour vos billets du dimanche: on ne s’en lasse pas.

    J'aime

    • nouratinbis 19 avril 2020 / 19 h 00 min

      Un confinement définitif de la plupart de ces braves-gens serait
      de nature à bien assainir le paysage!
      Amitiés.

      J'aime

      • carine005 20 avril 2020 / 9 h 57 min

        Et Apathie ? Il n’a pas l’âge, lui, ce virussé du cerveau ?

        Aimé par 1 personne

  4. elba 19 avril 2020 / 16 h 45 min

    Mon Dieu ! (non, Nouratin, ce n’est pas à vous que je pense là ;)) Comment ces gens-là peuvent-ils parler tellement longtemps pour ne rien dire ?
    J’ai commencé à lire votre papier juste à 17h30, Nouratin, et je me suis empressée d’allumer mon écran afin d’écouter l’homme à la barbe blanchie : pour le moment eh bien rien n’a été dit. Et ça fait près d’un quart d’heure que ça a commencé, ce speech.

    Pauvres de nous !!! (je reviens un peu plus tard…)

    J'aime

  5. Pollock 19 avril 2020 / 17 h 10 min

    Bonjour, Mr Nouratin, merci pour votre billet, je souris jaune sous mon masque..Pour vous réconforter je vous invite à faire un tour sur le site strategika , la synthèse de Monsieur Indi est magistrale et redonne un peu d’espoir. Bien amicalement. Corine

    J'aime

  6. Fredi M. 19 avril 2020 / 17 h 29 min

    souvent de nature fraternelle

    Oh !
    Comment osez-vous !? 🙂

    Votre titre m’a fait penser à un autre possible : « le vieil homme et la mort ».

    J'aime

    • nouratinbis 19 avril 2020 / 19 h 03 min

      Oui c’est vrai, ce que j’ai écrit là est mal!
      Le vieil homme, certes, mais les femmes alors, on en fait quoi?
      Amitiés.

      J'aime

  7. elba 19 avril 2020 / 17 h 31 min

    Mon premier commentaire est sans doute allé dans les oubliettes… J’avais interrompu ma lecture afin d’écouter Edouard. Mais j’ai éteint le poste : il parle pour ne rien dire que nous ne sachions déjà, à savoir qu’il ne sait pas trop comment ça va se passer « après » mais qu’il est certain que ce sera très dur pour nous. Grand merci, nous nous en doutions un peu.

    En tous les cas, vous au moins, Nouratin, vous m’avez fait sourire avec les Griveautudes et la vessie de César et de ses légions. 🙂 On ne peut pas en dire autant de nos journalopes qui nous cachent bien entendu ce qui se passe dans le 9-3 et dans d’autres régions de France.

    J’ai comme l’impression que tout ce cirque est une vaste fumisterie. Quelqu’un ici connaît-il une personne de son entourage qui aurait été hospitalisé à cause du virus ? Juste à cause de cela ? J’ai fait ma petite enquête et parmi mes amis et ma famille même lointaine, personne n’a pu me renseigner sur la question. Y a t’il vraiment autant de décès que ce qui est annoncé ?

    Pleins de bisous de confinée à confinés. Et bonne soirée à tous.

    J'aime

    • Fredi M. 19 avril 2020 / 17 h 44 min

      Quelqu’un ici connaît-il une personne de son entourage qui aurait été hospitalisé à cause du virus ?
      Oui.
      Au moins deux dans mon cercle amical élargit.

      Aimé par 1 personne

      • elba 19 avril 2020 / 17 h 51 min

        Merci Fredi M.
        Bonne soirée à vous.

        J'aime

      • Boutfil 20 avril 2020 / 0 h 21 min

        oui, notre couple d’ amis allemands , ils sont en rémission mais ils ont été durement touchés

        J'aime

    • Pollock 19 avril 2020 / 18 h 02 min

      Bonsoir, Elba, écoutez radio Québec sur youtube, très instructif…avec l’accent québécois…

      J'aime

      • Orage 19 avril 2020 / 19 h 28 min

        Insupportable, cet accent!

        J'aime

      • elba 19 avril 2020 / 19 h 40 min

        Pollock, merci. Comme le dit Orage, l’accent me dérange un peu, parce que je n’y suis pas très habituée. Mais je m’y fais à la longue. Je ne suis jamais allée sur radio Canada, mais j’écoute souvent Alexis Cossette.
        Seriez-vous québécois, par hasard ? Argh ! Les Laurentides, le St-Laurent, Beau Dommage… 🙂 Je suis fan !

        J'aime

    • nouratinbis 19 avril 2020 / 19 h 05 min

      Vous n’avez pas tort, l’épidémie est pour l’instant du genre modeste…
      pourvu que ça dure..
      Bisous non masqués..

      J'aime

    • carine005 20 avril 2020 / 10 h 00 min

      Un couple ami a été atteint, soigné à domicile (sans chloroquine, évidemment…), et s’en remet doucettement, sauf de gros boutons bizarres sur les jambes (la part de vih ?)

      J'aime

      • nouratinbis 20 avril 2020 / 14 h 20 min

        Mince alors, ça ne rassure pas ça!

        J'aime

  8. Gérard 19 avril 2020 / 18 h 43 min

    Moi, une question qui me taraude, c’est : « Quels sont les émoluments des membres du Comité Scientifique macrouillimorphe ? Est-ce exonéré d’impôt ? Est-ce que ça joue sur leurs droits à la retraite ? Et quid des frais de déplacement, d’hébergement et de restauration ? Ont-ils – au moins – une indemnité pour rémunérer correctement leurs assistants ? »
    On nous cache tout, on ne nous dit rien, voilà pourtant des questions importantes.
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 19 avril 2020 / 19 h 07 min

      Sans en savoir plus que vous, je puis me permettre de vous rassurer,
      ces éminents personnage font du bénévolat grassement indemnisé.
      Amitiés.

      J'aime

  9. G.Mevennais 19 avril 2020 / 22 h 15 min

    Billet remarquable, comme d’hab. Il n’y a plus qu’à attendre, mais si je puis me permettre un modeste avis, je souhaite que l’évolution qui prévaut chez nos voisins (Allemagne, Autriche, Espagne, Suisse…) va, peut-être, nous obliger à suivre le mouvement, quant à l’avenir, je préfère ne pas trop y penser, il ne faut pas que le moral soit atteint.
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles
    NB : Quelques nouvelles de notre ami le « Suricate ». Je lui ai téléphoné un bon moment, son « problème » principal évolue très favorablement mais son traitement est très douloureux et incroyablement invalidant et il sera très long. Il fait preuve d’un magnifique courage et je vous assure que ce n’est pas une mauviette, un vrai sportif à l’hygiène de vie impeccable, il force l’admiration et je donne ces informations en toute objectivité.

    J'aime

    • Boutfil 20 avril 2020 / 0 h 23 min

      merci de ces Noueilles de notre ami suri , nous n’avons plus de nouvelles non plus de mamédjo

      J'aime

      • elba 20 avril 2020 / 6 h 21 min

        Merci aussi de ma part pour les nouvelles, Gilles. Vrai que notre ami Suri est d’un courage exemplaire !
        Boutfil, effectivement, plus aucune nouvelle de Mamedjo ni de René. Je pense souvent à eux.
        Bisous.

        J'aime

    • nouratinbis 20 avril 2020 / 10 h 47 min

      Merci pour ces nouvelles encourageantes de Suri. Faites lui mes amitiés à
      l’occasion et présentez lui mes meilleurs vœux de prompt rétablissement.
      Pour le reste, bof, on s’en sortira toujours.
      Amitiés.

      J'aime

      • nouratinbis 20 avril 2020 / 10 h 49 min

        Pour Jo et notre ami de Severac, je pense aussi à eux, il n’y a rien
        d’autre à faire, hélas.

        J'aime

  10. Gérard 19 avril 2020 / 23 h 09 min

    Vous nous dites que les morts ne touchent plus de retraite, c’est vrai surtout pour les français qui ont un nom français et qui vivaient et travaillaient en France (l’hexagone, si vous préférez). Mais je me suis laissé dire que dans certains anciens départements français, ce ne serait pas tout à fait le cas, et que quelques privilégiés bénéficieraient d’une pension de retraite sans date de péremption … Des racontars, sans aucun doute.

    J'aime

    • elba 20 avril 2020 / 10 h 17 min

      En Afrique du Nord, Gérard, les gens vivent très très très longtemps. Vous l’ignoriez ? 😉
      C’est sans doute le soleil qui fait ça.

      Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 20 avril 2020 / 10 h 51 min

      Bien sûr, des racontars! En réalité ces personnes ont une longévité
      exceptionnelle, les cent vingt ans sont monnaie courante là bas.
      Amitiés.

      Aimé par 1 personne

  11. Boutfil 20 avril 2020 / 0 h 25 min

    que dire de plus ? encore un bon billet qui nous fait sourire ,c’est bon pour le moral
    soyez tous prudents ,surtout les anciens-anciennes, j’ai l’impression que nous sommes dans le collimateurs !
    gros bisous

    J'aime

    • elba 20 avril 2020 / 6 h 37 min

      Boutfil, tous mes voeux sincères de prompt rétablissement pour vos amis allemands. 🙂

      J'aime

    • nouratinbis 20 avril 2020 / 10 h 53 min

      Tant qu’il y aura un peu de morphine pour nous aider à passer l’arme
      à gauche…Oui, mieux vaut ne pas l’attraper!
      Gros bisous.

      J'aime

  12. Alain D 20 avril 2020 / 9 h 52 min

    Génial tout simplement…Bientôt La Pleiade !

    J'aime

    • nouratinbis 20 avril 2020 / 10 h 54 min

      Trop aimable merci! Mais là, vous exagérez vachement!
      Amitiés.

      J'aime

  13. carine005 20 avril 2020 / 9 h 54 min

    Griveaux doit bénir le corona, qui lui a permis de se faire oublier ^^.
    C’est bien de le remettre en selle !
    Mais en même temps, comme dit l’autre, ptet pas.
    Plus j’y pense (juste une seconde), plus je me dis que non, il regrette sans doute qu’on ne parle plus de lui, même sur ce registre. La mort sociale est pire que tout, pour ces gens sans honneur.

    J’ai écouté présipède, mais pas edouard, j’avais poney.
    J’étais sûre, ou presque, qu’ils allaient lever le confinage juste avant le ramadan.
    Me suis trompée ! Moi, j’avoue ^^. Eux, jamais.
    Remarque, ils n’ont pas besoin de le lever le confinement, puisqu’il n’existe pas, en banlieue chanceuse.

    Boomerobizouilles !

    J'aime

    • nouratinbis 20 avril 2020 / 10 h 57 min

      Tu as bien fait de privilégier le poney, choix judicieux!
      Oui, en banlieue on ne lèvera rien du tout, ni confinement
      ni couvre-feu, ni quoi que ce soit, les soirées seront riches!
      Groramadanzibouilles.

      J'aime

  14. Fracanapa 22 avril 2020 / 17 h 08 min

    Wallah ! C’est parti pour les joyeusetés à Tlse -Mirail aussi :
    Feux d’artifice et feux de joie dans la cité !
    Est-ce que ĺes barbus vont siffler la fin de la party because Ramadan ? On va voir…
    Quant au coronavirus, il n’est pas non plus très virulent en Occitanie , mais il n’a pas dit son dernier mot…
    Comme vous le dites si bien, M.Nouratin, l’association des 2 fléaux pourrait bien nous « fragiliser encore »…

    Bon courage à toutes, tous, au plaisir de vous lire , ça réconforte !
    Sabine

    J'aime

    • nouratinbis 22 avril 2020 / 17 h 41 min

      Je crains que le Ramadan ne soit propice -dès le soir tombé, bien sûr, pas avant-
      à des joyeusetés comme les feux d’artifice et autres tirs de mortiers sur infidèles.
      Il y aura de la joie dans les quartchiers sans-cible!
      Amitiés.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s