Sous cloche!

Beau trio de baudets! Une merveille ces trois-là, je veux dire l’incroyable Castapiane, notre Ministre de l’Intérieur, pas la peine d’en dire plus, vous mordez le topo, et puis le petit Véran, le ministricule de la santé, gentil garçon, y a pas, mais quant à lui confier la santé des braves-gens en période de pandémie, avouons-le ça fait un peu léger, et pour finir, notre amie Sibête la porte parole celle qui ressemble à une balayette à chiottes après usage et qui profère au moins deux âneries par phrase… Et ces trois-là, hier aprème, nous expliquaient l’état d’urgence, le plan de déconfinement, les mesures pour éviter de relancer le Covid, tout-ça. Moi, mon problème c’est qu’à cette heure là je me trouve généralement vautré sur le canapé à siroter un ou deux cafés, non arrosés, bien sûr, car je ne bois jamais en suisse, c’est un principe! Alors, quand j’ai vu débarquer les trois stooges dans la petite salle à micro de l’Elysée, j’ai décidé d’écouter attentivement parce qu’il y a toujours à apprendre, comme disait Rabelais, fut-ce d’une pantoufle, d’une guédoufle, voire d’une moufle! Ce coup là, grosso modo, on avait le tiercé dans l’ordre! Va te faire foutre, après trois minutes de Véran je pionçais déjà à poings fermés, c’est fou ce qu’il peut se révéler soporifique, ce garçon-là, avec sa tronche de vieil étudiant constipé et son débit monocorde! Rien capté, dites-donc, que dalle, le néant absolu! Même pas pu écouter la balayette, ni la Casta diva, le néant absolu! Une fois les triolistes évacués, BFM-TV s’est rebranchée sur la pub: changement de tonalité et réveil en fanfare! Un peu frustré je me suis rabattu sur internet, lequel m’a fourni l’essentiel des conneries débitées par les clowns gouvernementaux de service. Pas de quoi se taper le derrière par terre mais, toutefois, du concret à peu près concevable… enfin compte tenu des contraintes et des présupposés macronniques avec lesquels il faut bien que ces pauvres buses se débrouillent.

En gros, si j’ai bien saisi le truc, tout devrait repartir dès le 11 Mai prochain, comme une compagnie de perdreaux qui aurait reniflé Médor. Faudra juste se méfier d’un peu tout le monde puisque le premier corniaud assermenté venu va se retrouver verbalisateur potentiel. Moi, je sais ce que c’est que d’être assermenté! Vous vous rendez, en compagnie d’une bande de rigolos du même acabit, dans un prétoire où un vague juge à moitié endormi vous donne lecture d’un texte dont vous captez éventuellement quelques bribes si vous n’êtes pas trop loin. Après quoi on vous remet debout, on vous demande de lever la main droite, vous dites à plus ou moins intelligible voix, « je le jure » et le tour est joué, vous voilà assermenté! Y a plus qu’à aller arroser l’évènement qui vous transcende, vous faisant passer du statut de simple pochetron à celui d’infaillible au dessus du commun des mortels. Partant de là, c’est ce genre de peigne-cul qui pourra vous coller une prune si votre comportement lui semble contraire aux dispositions fumeuses du plan anti-covid. Cela dit, pourquoi pas, vu qu’on ne fait pas d’omelette au lard sans zigouiller le cochon et qu’il s’agit essentiellement d’obliger les usagers des transports en commun à ne pas contaminer leurs petits copains voyageurs en leur postillonnant dans la gueule. Faut pas s’emballer, toutefois, car les métros et même les trains dans lesquels on rencontre des contrôleurs, assermentés par surcroît, vous me les indiquerez, ça me titille la curiosité.
Autre disposition tout à fait digne d’intérêt, le fichier des coronavirussés! Donc, pour faire en sorte qu’on ne se refile pas trop la pistouille entre gens de bonne compagnie, les Médecins se voient investis, moyennant un petit bakchich en plus, du devoir de déclarer les infectés dans une base de données branchée sur les fichiers de la Sécu. Ainsi, des gens, on ne sait pas trop qui d’ailleurs, rechercheront les clampins susceptibles d’avoir fréquenté le malade. Et c’est à ce stade qu’interviendront les « Brigades d’Anges Gardiens »! De quoi s’agit-il? Oui, je comprends, ça vous paraît bizarre, surtout de la part d’une bande de socialos macronnoformes, nourris à la mamelle d’une laïcité légèrement islamisée! Eh bien c’est tout bête, les anges en question s’en iront par les chemins trouver les présumés contaminés et leur coller un écouvillon au fond du tarin afin de les tester. Bien sûr lorsqu’ils vont devoir se trimballer au fin fond des cités de La Courneuve, de Chanteloup les Vignes ou de Villeurbanne, ces malheureux auront parfois du mal à remplir convenablement leur mission, voire à s’en sortir indemnes. L’angélisme des pignoufs qui nous gouvernent se satisfera sans doute d’un pourcentage minimum de pertes sur ses effectifs d’anges gardiens, lorsque ces derniers se verront confrontés aux anges exterminateurs qui hantent les quartchiers sans-cible. Nous voilà donc avec une espèce d’usine à gaz qui devrait cependant fonctionner -c’est mieux que si c’était pire- à condition que nos amis de tous bords qui se masturbent à coups de droits de l’homme, ne viennent y ajouter des conditions à la con, lesquelles risquent de transformer l’usine à gaz en centrale atomique tchernobilesque et de rendre le dispositif complètement absurde…cela ne me surprendrait pas, toutefois…

Parce qu’il l’a dit, le petit Véran, les malades ne seront pas contraints à l’isolement comme l’avait d’abord annoncé Barbapoux, on va faire confiance aux Français, à leur sens des responsabilités, à leurs vertus citoyennes, tout ça… Bon, moi je veux bien mais ça dépend des Français! Par exemple, ceux des cités évoquées ci-dessus, pour le sens civique (poil à la trique) on repassera… Prenez le gentleman qui, pas plus tard qu’avant-hier, proposait à Zemmour de lui coller un doigt dans l’oigne, après lui avoir balancé un énorme mollard peut être bourré de covid 19;  bon, je veux bien qu’il s’agisse d’un cas extrême, toutefois des cas extrêmes de cette espèce il y en a tout de même des centaines de milliers dans ce pays d’andouilles! Pour ce qui est du confinement spontané faudra sans doute aller chercher ailleurs… moi, je serais l’ange gardien en chef, j’éviterais discrétos d’envoyer mes subordonnés en banlieue…
Cela dit, on foutra en quarantaine, enfin en trentaine…ou peut être en quatorzaine, les gens qui arrivent de l’étranger…sur le territoire national ainsi qu’en Corse et dans les départements ultramarins, qu’il a dit, le Ministricule… Alors déjà, on apprend que la Corse n’est pas territoire national, remarquez, on s’en doutait, sauf que cette fois c’est la République qui le dit, et pas n’importe où, à l’Élysée! Bon, pour les départements d’outre-mer, même topo, sauf que c’est plus loin, voilà tout. Mais aussi, cette disposition, j’ai remarqué, a donné lieu à de curieux commentaires parmi les folliculaires en recherche d’idioties à répandre sur les ondes. L’idée était la suivante: va falloir trouver plein de grands locaux pour pouvoir y confiner tous les gens qui vont se bousculer pour venir ou revenir chez nous, surtout ceux qui vont se pointer en bateau! Je n’ai pas capté le nom du connard qui l’a sortie, celle-là, mais c’était forcément une pointure, enfin un abruti qui fait autorité, bref un chroniqueur comme on dit aujourd’hui…à ne pas confondre avec « gros niqueur », c’est pas le même micro qui sert.
Je me disais donc « mais alors ça va recommencer? même en période de pandémie ça ne va pas s’arrêter, cette gabegie invasive? »
Dieu merci, dès ce matin c’est Castapiane qui m’a rassuré! Toutes les frontières resteront fermés…enfin les frontières de l’Espace Schengen… Bon c’est déjà ça, on ne va pas trop s’inquiéter alors, avec les Schleus, les Polaks, les Hollandais et tout le toutim, on ne craint pas trop grand-chose…oui mais les Ritals et les Grecs, alors, vu les stocks qu’il accumulent depuis des mois…oh zut, j’ai bien peur que même avec le coronavirus, nous ne soyons pas vraiment sortis du boxon! Bon, en tout cas le Maghreb, tout ça, ce n’est pas l’Espace Schengen, hein, rassurez moi? Cela dit, au moins une chose est certaine, les Parigots qui se sont défilés au moment du confinement, pour pouvoir rentrer chez eux le 11 Mai, il va falloir qu’ils avancent une sacrée bonne raison, nom de dieu! Parce que dans le cas contraire, on les refoulera comme des malpropres, parole de Castapiane! C’est-y pas un Homme d’État, ça?

Alors voilà, comme disait ce matin même Pruneau Retaillé, le politicard Vendéen de service, il est temps de soulever la cloche sous laquelle Macron a placé la France…certes, il a peut être fait cela Présipède, mais ce sont surtout ses ahuris d’électeurs de  2017 qui ont mis la France sous une cloche, et une belle encore! Et qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un con, comme dit le proverbe…enfin à peu près, quoi…certes on l’entend bien, Présipède! Pour espérer cesser vraiment d’être sous cloche, faudra attendre 2022…et croire un tantinet à Papa Noël!

A Dimanche prochain si Dieu nous prête vie, dernière semaine de confinement, astiquez bien vos masques… et si vous n’en avez pas, numérotez vos abattis!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

30 réflexions sur “Sous cloche!

  1. jakobfalaise 3 mai 2020 / 16 h 57 min

    j’ai bien lu votre article
    on s’y croirait ( à la télé avec le ministricule de l’a-santé)
    il n’a pas un débit si monocorde que ça, plutôt hésitant
    sautillant, bégayant, hottentot même
    comme celui du présipède antérieur
    et justement, il y aurait une thèse à écrire sur le débit et les tournures verbales ( point n’ai écrit les tournantes) des femmezéommes aux responsabilités ( d’ailleurs pourquoi « aux responsabilités »? pourquoi pas , tout bonnement « responsables »? hé bien parce que responsables impliquerait qu’ils le soient , effectivement, responsables , pleinement, entièrement, dans tous les sens du mot, et nous savons qu’ils refusent obstinément la seule responsabilité , l’unique responsabilité qui pourrait les absoudre, la responsabilité pénale)
    du débit saccadé, courroucé d’un tel, comme un cocaïnomane en manque à celui d’un autre, hésitant, entrecoupé de « heu » tel un étudiant ayant fait une impasse, il y a tous les intermédiaires
    et on dira que le spectacle politique est désolant?
    mais il est revigorant , au contraire, il est désopilant !

    J'aime

    • nouratinbis 3 mai 2020 / 17 h 51 min

      Oui, on peut aussi le voir comme ça! Moi j’avoue qu’ils me bassinent
      depuis soixante ans que je les entends déconner!
      Chouette commentaire en tout cas, merci.
      Amitiés.

      J'aime

  2. G.Mevennais 3 mai 2020 / 17 h 00 min

    Putaing ! comme on dit ici, le tas de « décisions » complètement inimaginables qui sont avancées est tel que, même en le voulant, on n’y arriverait pas, et de loin. Ce déconfinement ne pas se passer en douceur, d’autant que chaque commune, chez nous, et chaque pays prendront des mesures différentes voire contradictoires, pas foutus d’harmoniser quoi que ce soit, c’est affligeant.
    Amitiés, cher Nouratin, continuez toujours à vous protéger et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 3 mai 2020 / 17 h 52 min

      Oui, c’est une peu le bordel arabe…remarquez il y a des raisons…
      Amitiés, Gilles, vous aussi prenez grand soin de vous.

      J'aime

  3. Pangloss 3 mai 2020 / 17 h 06 min

    Moi, j’ai compris que ça n’allait pas être du gâteau, leur déconfinement techno. Si le coronavirus ne s’en donne pas à coeur joie, c’est qu’il est bien fatigué, qu’il n’aime pas la chaleur et qu’il prend des vacances pour repartir en pleine forme à la rentrée.
    Si on devait conseiller quelque chose à ces clowns, c’est de la fermer et de se faire oublier, c’est le seul moyen pour eux de conserver une cote de popularité au dessus du zéro absolu.
    J’imagine les gens qui vont débarquer du bateau à Bastia, des centaines de bagnoles, des milliers de passagers. Bonjour la quarantaine! Mais de toutes façons, Bastia est à bien plus de 100 km de Nice ou de Marseille. Il ne reste que les gens qui viendront de l’Île d’Elbe. Ce qui ne devrait pas faire beaucoup. Mais je rigole, 100 km ou pas, ils vont débouler avec leur coronavirus. J’espère qu’ils le garderont en laisse!
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 3 mai 2020 / 17 h 58 min

      C’est un peu compliqué en effet de conciler vacances en Corse et 100KM
      du domicile, 100 Milles marins c’était jouable, d’ailleurs les KM en mer on
      ne s’en sert jamais..donc en effet, il est à craindre que le coronamachin
      débarque cet été du côté de chez toi…désolé…faites provision de masques!
      Amitiés.

      J'aime

  4. Pollock 3 mai 2020 / 18 h 28 min

    Bonjour, monsieur Nouratin, je songe à ouvrir un bistrot clandestin , comme au bon vieux temps de la prohibition..Pas certaine cependant de pouvoir acheter les nouveaux ripoux avec un cassoulet.. En attendant , j’ai bien ri en lisant votre article ., cela devrait être remboursé par la sécu…. Merci

    J'aime

    • nouratinbis 3 mai 2020 / 20 h 05 min

      C’est une bonne idée, un bistrot clandestin…il faut juste une autorisation
      dérogatoire!
      Merci à vous et amitiés.

      J'aime

  5. Gérard 3 mai 2020 / 18 h 33 min

    Cher Nouratin(bis) vous remplissez véritablement une fonction d’utilité publique – pour ce qui me concerne – puisque je ne regarde jamais la télé, à plus forte raison quand sont annoncées des pointures comme Castapiane, le mec qui remplace Bousin ou la porte-mensonges du gouvernement (et je ne parle pas évidemment de macrounette ou de barbapoux).
    Donc j’ai quand même les infos essentielles (arrêtez-moi si je dis des incongruités) mais passées au filtre de votre blog dominical, en quelque sorte aussi décontaminées que si on les avait plongées dans du gel hydroalcoolique.
    Donc merci à vous, infiniment, ne serait-ce que parce que je me sens moins seul à penser que tout est foutu (et même pas fors l’honneur !).

    J'aime

    • nouratinbis 3 mai 2020 / 20 h 06 min

      Surtout pas l’honneur, ça on ne sait même plus ce que c’est!
      Merci à vous, vous me faites plaisir/
      Amitiés.

      J'aime

  6. jean85 3 mai 2020 / 19 h 17 min

    article désopilant, exhilarant, j’en ris encore, merci Monsieur.

    J'aime

  7. elba 3 mai 2020 / 19 h 19 min

    Je souris moins de vos textes à présent, Nouratin, même s’ils sont toujours aussi bien écrits que d’habitude.
    Mais si vous saviez comme j’en ai assez de n’entendre parler QUE de corona… si encore c’était de la bière qu’il s’agissait !
    Franchement, je finis par ne même plus écouter les infos à la radio, c’est comme à la tévé lorsque je la regardais encore.
    A ce que j’ai compris, nous en tenons encore pour deux mois de « surveillance sanitaire » Pffff !
    Gros soupirs !

    Et gros bisous aussi.

    PS – remarquez que, comme vous le dites, nous n’entendons plus trop parler des ceusque nous devons accueillir obligatoirement. Ni trop non plus des vols, agressions et ‘poignardages’ en tous genres, puisqu’il n’y a presque pas de gens dans les rues. Ce qui était notre quotidien avant l’apparition du truc actuel… Tout ça n’était guère mieux… Mais je suis certaine que ça va revenir, hélas !

    Je ne reconnais plus mon pays.

    J'aime

  8. Boutfil 3 mai 2020 / 22 h 02 min

    ah ils ont causé ?c’était sans doute à l’heure aussi de ma sieste, dans ce cas là, je coupe télé et me branche sur radio classique, histoire de roupiller tranquille, donc apparemment j’ai rien loupé, on est en zone chiante, je ne peux pas aller gouter les petits plats de mon fils qui régale une partie du Morbihan avec son resto fermé mais presque clando ( il fait des plats à emporter ) parce qu’il y a 500 bornes

    Nous devenons des champions au Rummikub et on en a ras le bol, mais bon, on est vivant et en bonne santé, on se contente de peu !

    Gros bisous et prends soin de toi, on a fait presque le plus gros

    J'aime

    • nouratinbis 3 mai 2020 / 22 h 14 min

      Il s’est bien débrouillé ton fils! Mais leur connerie de 100 bornes, faut avouer
      c’est de la macronnerie en bâton!
      Comme tu dis, tant qu’on est vivant et en bonne santé…
      Allez, gros bisous.

      J'aime

  9. elba 3 mai 2020 / 22 h 17 min

    Mon précédent commentaire en « attente de modération »… Est-ce vous qui êtes le modérateur, Nouratin ?
    C’est la première fois que ça m’arrive.

    J'aime

    • nouratinbis 4 mai 2020 / 11 h 45 min

      Je ne sais même pas de quoi il s’agit, je vais regarder dans les méandres
      du système!

      J'aime

      • elba 4 mai 2020 / 15 h 30 min

        Merci, Nouratin.
        Les voies du net sont assez impénétrables, parfois.
        Cela ne vous gêne pas, j’espère, que je mette des liens ? S’il ne faut pas en mettre, dites-le moi.

        Aimé par 1 personne

  10. Isabelle Mazan 4 mai 2020 / 9 h 01 min

    On a vraiment envie de fermer le clapet de la porte-parlotes.
    J’attends toujours avec impatience votre billet du dimanche, jour encore plus pénible que tous les autres en ce moment et en général aussi. Sunday is closed, et comment!

    J'aime

  11. FRACANAPA 4 mai 2020 / 12 h 32 min

    Comme tout le monde ici, je me suis bien amusée à vous lire, en plus j’ai appris quelques mots nouveaux !
    Bref, je suis un peu moins…cloche !
    Bonne semaine à tous !

    J'aime

  12. nouratinbis 4 mai 2020 / 18 h 58 min

    @ Elba, vous êtes ici chez vous, faites tout ce qui vous plaira, ce sera
    toujours bien.
    Bises.

    J'aime

    • elba 4 mai 2020 / 19 h 33 min

      Z’êtes un amour, Nouratin ! 🙂 Merci bcp.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s