C’est beau le progrès!

Moi j’étais bien content. Depuis cinq ans je me débrouillais avec un blog tout à fait pratique, bien sous tout rapport, un peu facebookien, certes mais calme et tranquille contrairement au précédent, Onefoutus, lequel m’enquiquinait la vie au moyen de différentes fantaisies de présentation, de saisie de texte, de subtilités informatiques ingérables et puis, aussi, il faut bien le dire, avec l’épée de Damoclès d’une suppression toujours possible pour crime de malpensance. Je me transportai donc chez les Amerloques, adeptes pour quelques temps encore d’une liberté d’expression, certes de plus en plus restreinte mais largement suffisante pour votre serviteur dont ils se foutent comme de leur première dose de cocaïne, l’avantage de se trouver totalement ignoré apparaissant comme la garantie d’une existence douce et paisible. Jusqu’à présent tout allait bien. En revanche depuis ce matin me voilà au prise avec un piège à gogos, lequel sous couvert d’amélioration m’empêche de travailler correctement. Ils ont sorti un nouveau système tellement bien foutu, ces andouilles, que je ne m’y retrouve plus du tout. J’arrive à saisir du texte, rien d’autre, les fonctions de l’ancien système ont disparu et les nouvelles, bien que présentées en français, relèvent de l’ésotérisme le plus hermétique. Je n’y comprends que dalle et, n’ayant aucune envie de consacrer des heures à décrypter leurs innovations à la mords moi le clavier, je me contenterai d’aligner des mots en espérant parvenir à publier du présentable. On y va comme ça, à la guerre comme au coronavirus pour paraphraser vaguement Présipède.

Es qualité de réactionnaire impénitent, je trouve d’ailleurs surprenant, déroutant, déconcertant et déprimant, ce penchant vicelard qui pousse le monde entier à modifier les trucs qui marchent bien. C’est vrai dans tous les domaines, ça, un beau jour le désir, irrésistible autant qu’irrépressible, de changement prend le dessus. On n’y peut pas grand chose car il s’agit, au fond, de la mise en œuvre compulsive du sacro-saint concept de progrès, la marche en avant, mieux qu’hier et moins bien que demain, l’Humanité qui marche d’un pas allègre sur le chemin d’un futur porteur des plus riches promesses. Ça me rappelle un peu la Longue Marche du Grand Mao, vous savez, entre trente et cinquante millions de morts au bas mot… le progrès, quoi, comme la Belle Révolution Française et sa terreur génocidaire… le progrès, aussi, bien sûr. Tant qu’il y aura des hommes, pas forcément tous cons, d’ailleurs, ladite religion du Progrès les mènera par le bout de ce que vous pensez vers un destin incertain, risqué et potentiellement mortifère. Remarquez c’est vrai aussi pour les femmes, hein, attention! Elles ne font pas exception à la règle, bien au contraire, sauf que bien entendu elles se font mener par le bout d’autre chose, sans doute. Et puis, les femmes, après tout, ont des excuses, elles peuvent concevoir le progrès comme libératoire d’un certain nombre de contraintes sociales qui les entravaient…ce qui reste vrai chez nos amis Musulmans, pourtant choyés et adulés par les Progressistes, gens fort respectables au demeurant, à ceci près qu’ils considèrent le progrès comme la réalisation espérée de leurs fantasmes marxo-écolo-humanitaristes.

J’en étais-là de mes réflexions de vieux ringard rétrograde, lorsque Marlène, la femme du peintre, boostée par les trois ou quatre coupettes déjà descendues pour conjurer le mauvais sort covidesque, m’interpella en ces termes:
– « Décidément, mon pauvre vieux, vous trimballez toujours votre grosse couche de connerie, vous êtes incurable, vous savez! Mais qu’est-ce que vous racontez encore, là, le progrès, les nanas! Mais vous n’y comprenez rien du tout, vous n’y avez jamais rien compris et n’y comprendrez jamais rien, c’est foutu, cuit, râpé, enterré! Sans le progrès, vous seriez claqué depuis tellement longtemps que plus personne, même, ne se souviendrait de vous aujourd’hui! Quant aux femmes, malheureux, mais elles vous emmerdent, à pied, à cheval et en voiture (comme disait Papa)! Les musulmanes et les autres! Qu’est-ce que vous y captez aux femmes, hein? Parlez donc de ce que vous connaissez, le pinard, la navigation hauturière, le vélo à la rigueur…et après foutez nous la paix, on n’a pas besoin de vous! Et puis vous êtes vieux…et puis vous êtes moche…et puis vous êtes con! »
A ce stade de la conversation je lui signalai avoir déjà entendu sa dernière réplique quelque part…un film avec Serrault et Charlotte Rampling, sublimé par les dialogues d’Audiard, toujours inspirés d’une sorte de génie désormais disparu. On n’écrit plus ainsi, de nos jours. De toute façon, pour le cinoche, personne ne crée plus que des œuvres excrémentielles, tout juste bonnes à satisfaire aux critères progressistes de la commission d’attribution des avances sur recettes. Voilà, ça me revient « On ne meurt que deux fois« , il s’intitulait, le film en question, rien que pour les acteurs admirables au service des dialogues fabuleux, ça vaut le coup d’être exhumé…Preuve que c’est du balèze, Marlène qui nous en sert une réminiscence… Je lui ai coupé son effet, à cette vipère, c’est toujours ça que les Progressistes n’auront pas…
Il faut dire que Marlène, pour ceux qui s’en souviennent (1) c’est ce qu’on appelle une femme de gauche. Dans le genre vous auriez du mal à dégotter un autre spécimen de cette qualité. Alors forcément de temps à autres ça explose un peu, notamment quand votre serviteur s’emploie à tenir des propos blasphématoires…enfin, je veux dire attentatoires au dogme du progrès gauchiard, comme je vous disais plus haut. Ces gens-là se révèlent toujours chatouilleux au regard de leur catéchisme, d’autant plus qu’il part en quenouille, ce dernier, on ne sait plus trop ce qu’il en reste, « n’y touchez pas, il est brisé » comme disait l’autre… Leur rêve à la con ne tient plus qu’à un fil, alors ils s’emploient à éviter qu’il ne se rompe et ça les rend hargneux. Faut comprendre, assis sur la chaise pourrie ils craignent de tomber à tout instant le cul par terre, il y a de quoi stresser, pas vrai?

Et, bien sûr, vous en trouvez qui ont sauté le pas, les plus futés pas forcément les plus sincères, comme Maître Jean Trentasseur, le socialo-macronnien. Tous ces hurluberlus illustrent à la perfection le Théorème de Nouratin ( http://onefoutus.over-blog.fr/article-le-theoreme-de-nouratin-98087056.html) Marlène sincère et complètement aveuglée par son imaginaire utopique, Trentasseur qui, après avoir fait fortune dans le socialisme, se tourne désormais vers la Présipédie triomphante. On peut préférer l’une ou l’autre, en tout cas les deux sont nocifs.
D’ailleurs, comme il est parmi nous, à siroter, le néo-macroniste en question, je me plais à lui demander comment il le trouve, son petit président adoré, par exemple lorsqu’il engueule publiquement un journaliste pour avoir publié une information. Elle n’est pas mal, celle-là, Georges Malbrunot, qui n’est pas n’importe qui, en a fait les frais! Une volée de bois vert, il s’est morflé, le mec! Il avait écrit la petite histoire de Présipède qui se fait une gentille rencontre secrète avec le Hesbollah… Bon, d’accord, il n’y a pas de quoi être fier compte tenu de l’énormité du scoop: le Président de la République Française en personne qui s’en va négocier avec les terroristes, du jamais vu, tout de même! C’était la dernière ânerie à faire, évidemment, mais au moins, en pareil cas, on s’assure du secret total et absolu. Ben non, pas Présipède, lui il y va la bouche en cœur et, non content, il passe une branlée tonitruante devant tout le monde – à Beyrouth, s’il vous plaît, pour faire bon poids!- Le plus rigolo, dans tout ça, c’est que personne ne lui en veut, à Macrounette, de bafouer ainsi la liberté de la presse, imaginez un peu ce qu’on aurait entendu s’il se fût agi d’un autre, un personnage quelconque de la soi-disant Droite, genre Sarko, par exemple… Ben là, rien du tout, l’incident est clos, y a t-il même eu un incident, je vous le demande?
Il en pense quoi, de ça, Jean Trentasseur…eh bien il en pense que la liberté s’arrête là où commencent les intérêts essentiels de la France, voilà, circulez y a rien à voir! En revanche il nous en tartine une somptueuse sur les 150 balais de la Répupu, si dignement célébrés au Panthéon! Un siècle et demi, c’est y pas beau, ça? On oublie au passage la parenthèse de Vichy, les plein pouvoirs votés à Pétain par les dignes représentants de la IIIème et l’Etat Français qui s’en est suivi pendant les quatre années au cours desquelles « Travail- Famille-Patrie » remplacèrent au pied levé « Liberté-Egalité-Fraternité »… faudrait neutraliser, tout de même… Oui mais du coup ça ne ferait pas le compte! Cent quarante-six ans de bordel républicain ça ne se fête pas, vous comprenez, il faut un chiffre rond! Sauf que ça nous reporterait après 2022 et qu’un beau sermon républicain au Panthéon (ce jour là il avait tout l’air d’un curé en chaire, Présipède) ça fait toujours bien dans le paysage pré-campagne contre les Forces du Mal.
Interrogé sur le point de savoir s’il convenait vraiment de faire comme si les Heures les Plus Sombres etc…n’avaient pas existé, là aussi il détient la réponse, Trentasseur « la République a triomphé, au final, et le régime des collabos-fachos est censé n’avoir jamais existé ». Vae victis en quelque sorte! Malheur aux vaincus! Sauf qu’au bout du compte, le malheur finira par s’abattre sur nous tous, sans distinction…ne cherchez surtout pas quelque lien de cause à effet, surtout pas!
Mais soyez bien tanquilles, le Progrès nous tirera du pétrin, ayons donc la foi, bordel, comme dit le même Jean Trentasseur :  » Les Républicains de Progrès sont le ciment de notre grand pays« …d’accord y a trop de sable dans le mortier mais après tout ce n’est pas si faux que ça …

Pardonnez cet article, c’est exaspérant d’écrire dans ces condition-là.
Et à la semaine prochaine si j’arrive à trouver la solution de ce bourbier.

Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Voir Derrière Napoléon chapitre II (notamment).

,

30 réflexions sur “C’est beau le progrès!

  1. G.Mevennais 6 septembre 2020 / 17 h 14 min

    Je suis nul en informatique, mais ne nous laissez pas tomber ! C’est promis, juré, vous allez tenir le coup, suivre une formation continue, prendre des cours particuliers…. mais il est hors de question d’abandonner, il ne reste plus grand monde dans la « blogspotes sphère ».
    Quant aux « insultes » proférées par « Marlène » c’est un reflet très bien étudié des arguments proférés par certains, à défaut de savoir débattre avec un peu d’intelligence. Enfin, la république actuelle ressemble de moins en moins à une démocratie, et « m’est avis » que les choses ne vont pas s’arranger avec la vague que va subir notre économie, et celle là me paraît beaucoup plus probable que la prochaine concernant le virus. On confond, à priori, avec le mot « contamination », un organisme ayant été en contact avec le virus avec un organisme malade (souvenons nous des cutis de notre enfance)
    Soyer indulgent pour la longueur de mon post.
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 6 septembre 2020 / 17 h 52 min

      Au contraire, c’est un beau post! Je pense, en effet, que nous n’allons pas
      tarder à virer la cuti!
      Amitiés.

      J'aime

  2. Jacques Étienne 6 septembre 2020 / 17 h 52 min

    La même chose s’est produite chez M. Blogger comme chez M. Facebook. On y a changé l’interface. Ça prend du temps mais on s’y fait. Comme vous, et pour les mêmes raisons, je ne comprends pas à quoi ça sert.

    Pour les produits de toilette c’est pareil. Des décennies durant, j’ai utilisé le même Colgate. Ils se sont mis à en fabriquer de nouveau puis l’ancien a totalement disparu.

    J’utilise le déodorant Brut depuis pas loin de 50 ans. Mais de nouvelles formules sont apparues. Pour l’instant, il n’ont fait que changer la décoration de la bombe du mien qui me convenait parfaitement. Il n’y a pas de progrès là-dedans. Juste une tentative de paraître plus « moderne ».

    J'aime

    • nouratinbis 6 septembre 2020 / 17 h 55 min

      C’est tout à fait cela, mais j’ai de plus en plus de mal à supporter ces
      enfantillages perturbants, ce doit être l’âge…
      Merci de votre soutien moral et amitiés.

      J'aime

  3. realist 6 septembre 2020 / 18 h 21 min

    Ah! Mais si, il y a du progrès, sinon on aurait raté ça.
    (et on peut penser à quoi ça pourrait servir…)

    J'aime

  4. nouratinbis 6 septembre 2020 / 18 h 55 min

    Oui, ça il faut reconnaître…
    C’est le bon côté du progrès!
    Amitiés.

    J'aime

  5. Isabelle Mazan 6 septembre 2020 / 19 h 25 min

    Encore une Marlène! Décidément ce prénom est maudit.

    J'aime

  6. Gérard 6 septembre 2020 / 19 h 50 min

    Je suis (un peu !) trop jeune pour avoir connu l’époque du « Travail, Famille, Patrie », mais en fait ce slogan me conviendrait parfaitement (il est vrai qu’aujourd’hui, ces valeurs-là sont totalement démonétisées, au point que la devise de la répupu pourrait avantageusement devenir « Assistanat, Chacun-pour-soi et Nique-la France » : ce serait beaucoup plus franc que Liberté, Egalité, Fraternité dont je ne perçois plus l’adéquation avec ce qu’on vit au quotidien.
    Amiitiés.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 6 septembre 2020 / 22 h 16 min

      Excellente suggestion, on pourrait la proposer à Présipède, je suis sûr que
      ça ne le laisserait pas indifférent!
      Amitiés.

      J'aime

  7. carine005 7 septembre 2020 / 0 h 18 min

    « le Président de la République Française en personne qui s’en va négocier avec les terroristes, du jamais vu, tout de même! »

    Un autre l’a remarqué, a dit à peu près la même chose et s’est fait virer de son poste de prêtre militaire.
    J’ai vu ça chez Bedeau :

    http://aumilieuduvillage.eklablog.com/le-goupillon-et-le-sabre-a201749038

    « Qu’en est-il d’un pays qui envoie ses plus courageux combattre les racines d’un mal qu’il semble laisser prendre racine sur son sol ? »

    Ah justement, deux de nos soldats morts au Mali ces jours-ci…
    On se demande pourquoi et pour qui.

    Tristozoubilles !

    J'aime

    • nouratinbis 7 septembre 2020 / 13 h 25 min

      En gros, la réponse est: pour servir la soupe à nos politicards!
      Piègeaconnozibouille!

      J'aime

  8. carine005 7 septembre 2020 / 0 h 20 min

    Pour ce qui est des finasseries WordPress, je refuse leur nouvelle présentation d’édition de texte, je reviens toujours à l’ancienne, la plus commode.

    J'aime

  9. FRACANAPA 8 septembre 2020 / 8 h 44 min

    Tout le monde est très énervé, les bien-pensants, les mal-pensants, les vieux, les jeunes, les moins jeunes, Présipède, Marlène*…
    Tout ça va finir par mal finir, non?

    *Je n’ai pas vu ce film, mais je l’inscris sur ma liste.
    Mais, vous savez, le cinéma d’aujourd’hui , d’ici ou d’ailleurs, permet encore de voir ‘quelques’ films « forts ». Si,si !

    J'aime

      • nouratinbis 8 septembre 2020 / 18 h 50 min

        Une bonne cure comme ça, c’est ce qu’on peut rêver de mieux!
        Et battons nous pour la liberté de cuite!
        Amitiés.

        J'aime

    • nouratinbis 8 septembre 2020 / 18 h 47 min

      Oui, je crois même que cela finira très-très mal!
      Le cinoche d’aujourd’hui…ah bon…ma foi si vous le dites
      j’essaierai de creuser la question.
      Amitiés.

      J'aime

  10. Le Rabouilleur 9 septembre 2020 / 19 h 01 min

    Note pour les lecteurs :
    La société Yankee WordPress, qui héberge ce site, a modifié de manière unilatérale, sauvage et injustifiée, les outils d’édition.
    Cela rend l’écriture de nouveaux articles très difficile.
    Cela a l’apparence, le gout et la couleur d’un complot tramé par les Yankees pour faire taire les voies dissidentes, mais il ne faut surtout pas l’écrire.

    J'aime

    • nouratinbis 10 septembre 2020 / 11 h 41 min

      Cela ressemble en effet à une manœuvre dans le style « piège à gogos »
      et je reste poli!
      Amitiés.

      J'aime

  11. Ema 9 septembre 2020 / 21 h 41 min

    Bonjour Nouratin, Pour votre problème wordpress… il existe un plugin très simple à installer… il suffit de cliquer sur install :

    Il s’appelle Classic Editor

    Allez dans le menu wordpress –>Extensions –>Ajouter –>inscrivez Classic Editor dans la Recherche … et hop! Installez
    Vous allez retrouver votre ancienne mouture 🙂
    Que le meilleur vous guide… 🙂

    J'aime

    • nouratinbis 12 septembre 2020 / 17 h 40 min

      Et hop, j’ai suivi votre conseil jusqu’à constater que Classic Editor coûte 300 €…ils vont se faire voir!

      J'aime

    • Le Rabouilleur 18 septembre 2020 / 7 h 53 min

      J’expérimente la même chose :
      impossible d’installer Classic Editor avec un abonnement gratuit.
      Ce changement d’éditeur est une arnaque classique
      Le fournisseur crée un problème pour vendre une solution

      J'aime

      • lacreasphere 18 septembre 2020 / 9 h 55 min

        Bonjour, Oui, je pense que le problème vient de votre plateforme commune. Mon blog est hébergé par moi (serveur privé). Du coup, il est gratuit. Quand je vais sur la page des extensions, il est gratuit. Je vais faire un article sur l’humano (humanosphere.info) … comme ça, je vous mettrai des captures d’écran.
        Soit, désolée pour vous.
        Ema

        J'aime

  12. nouratinbis 10 septembre 2020 / 11 h 43 min

    Merci beaucoup, votre conseil va ma sortir de ce pétrin et je
    vous en suis très reconnaissant.
    Je vais de ce pas faire la manip.
    Amitiés.

    J'aime

  13. Pangloss 11 septembre 2020 / 18 h 54 min

    Je ne suis pas le seul qu’agace cette nouvelle formule de WP! Ouf! Je ne suis pas tout à fait un vieux croûton.

    J'aime

  14. nouratinbis 12 septembre 2020 / 16 h 17 min

    Certes, ou bien nous le sommes tous les deux…Une lectrice m’a filé un tuyau
    pour revenir à l’ancien système..il faut juste payer 300€ pour cela…ils vont donc
    se faire voir! Affaire à suivre…
    Amitiés courroucées.

    J'aime

    • lacreasphere 12 septembre 2020 / 19 h 21 min

      Alors ça, ce n’est pas vrai. Je suis Ema Sandron et mon site est l’Humanosphère (humanosphere.info est un site wordpress).
      J’utilise le plugin Classic Editor et il est gratuit.
      Comme je ne peux pas mettre une capture d’écran ici, je vous donne ce qui est écrit :

      Classic Edito
      Remplace l’éditeur à base de blocs métas, etc. Fonctionne avec toutes les extensions qui visent….
      5MILLIONS et + installations actives
      Dernière mise à jour il y a 1 mois (L’icône est bleue (un carré avec trois lignes blanches et un triangle!
      Cette version est gratuite.
      Manipulation : MENU wordpress – extensions – ajouter – Classic Editor…

      J'aime

      • nouratinbis 13 septembre 2020 / 11 h 27 min

        IL faut d’abord « passer à l’offre business »…300€.
        Passez la monnaie!

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s