Histoire du tigre Alfred

Qu’est-ce que vous voulez, j’aime bien, moi, la métaphore du tigre, je trouve que ça fait image pour caractériser la situation aujourd’hui de notre chouette pays des Droidlom. J’ai déjà eu l’occasion de vous faire le coup mais j’y reviens, ça s’impose.
Alors voilà, incité par la mode des NAC, je veux parler des « nouveaux animaux de compagnie », vous décidez d’adopter un tigre. Attention, un beau spécimen, n’est-ce pas, un jeune adulte en pleine forme avec toutes ses dents, tous ses vaccins, enfin un beau tigre, quoi, parfait sous tout rapport. Comme vous vivez en appartement, forcément vous le prenez chez vous, normal c’est ainsi qu’on procède pour tous nos petits compagnons à poils (sauf les singes, eux on peut les habiller, ça se fait). Et ça se passe plutôt bien au début. Bon, d’accord, l’animal, appelons-le Alfred, pourquoi pas, a tendance à pisser et chier un peu partout, avec une prédilection marquée pour le lit conjugal et aussi, parfois, le canapé du salon, mais bon, on ne saurait lui en faire reproche, la pauvre bête venant d’un pays d’usages très différents du nôtre. Il conviendra donc de l’habituer, progressivement, sans le traumatiser surtout, à respecter en la matière les valeurs de la République, à savoir les règles d’hygiène qui ont cours par chez nous. Certes cela prendra des années mais on n’a rien sans rien, pas vrai… Cela dit, avec un peu d’astuce on arrive à s’y faire, il suffit de s’adapter, dormir sur la terrasse dans un bon sac de couchage en duvet d’oie, finalement ce n’est pas si désagréable, et puis c’est sain, n’est-ce pas, vivifiant et tout, pas de problème!
Évidemment, vous vous trouvâtes tout de même un peu plus embêté, le jour où Alfred décida de boulotter le chat. Ça faisait un moment que vous le sentiez venir, certes, mais comme vous lui refiliez douze kilos de filet de bœuf tous les jours vous n’imaginiez pas que, repu jusqu’au trognon, il s’avise de passer à l’acte. Oui mais vous vous gouriez complètement! Il faut tenir compte de leur culture, à ces bestioles venues d’ailleurs afin de nous en enrichir. Un tigre dans la maison, ne l’oubliez pas c’est une chance pour la France, enfin je veux dire pour le taulier, lequel ne peut qu’y trouver avantage car la diversité, en matière de NAC, vous élargit l’horizon et vous dope l’intellect, ce n’est pas contestable. Sans oublier le vieil adage « pas deux félins chez Lustucru » (1) dont vous auriez dû vous douter que, s’il vaut pour un fabriquant de nouilles, il s’applique forcément à votre cas personnel vu qu’à l’évidence vous en êtes un plat à vous tout seul! Avec un peu de jugeote vous vous débarrassiez de Minou avant l’issue fatale, mais tant pis, que voulez-vous, après tout ça lui aura fait un petit divertissement, à Alfred, le pauvre, les grands espaces lui manquent, forcément, alors ne le privons pas d’un petit plaisir, la chasse aussi s’enracine au plus profond de sa religion ancestrale.
Là où vous avez grave accusé le coup c’est la fois où ce cher Alfred s’est jeté sur Népomucène, votre bon vieux Toutou! En deux bons coups de dents sont sort était réglé, à votre clébard, mince alors, vous ne vous y attendiez pas à cette vacherie, ils avaient pourtant l’air de bien s’entendre, ces deux-là, le chien étant toujours soumis et bien obéissant, il satisfaisait sans rouspéter à tous les désirs du fauve, lequel, en manque de femelle, l’utilisait aussi pour se décongestionner les amygdales-sud. Oui, sauf qu’il puait comme trente-six cochons, Népomucène! Alors vous comprenez bien qu’un nauséabond, à la fin ça ne pouvait que l’irriter, Alfred, vous eussiez gagné à prendre les devants en le faisant purement et simplement euthanasier le corniaud-facho! Mais, là encore, le tigre y aura pris quelque plaisir, c’est toujours ça de gagné et puis ça vous aura évité le déplacement et les dépenses de véto.
Tout allait donc très bien, le calme social régnait, à peine troublé par les petits mouvements d’humeur qu’Alfred manifestait de temps à autres, histoire de vous rappeler à la nécessité de veiller en permanence à son bien-être. A cet égard, la moindre contrariété, la tendreté du bœuf qui laisse à désirer, une parole un tant soit peu brutale, un pied malencontreux sur la queue, déchaînaient la grosse colère d’Alfred qui démolissait méthodiquement tout ce qui tenait encore debout dans l’appartement. Mais rien de méchant, vous voyez, de simples manifestations de mauvaise humeur bien légitimes, après tout, l’animal se sentant souvent profondément blessé par des attitudes ressenties comme méprisantes ou bien encore hostiles. Mais rien de dramatique, vous savez, Alfred est fondamentalement un tigre de paix et d’amour, il convient simplement de ménager sa susceptibilité et de le laisser fonctionner conformément aux mœurs héritées de ses aïeux, c’est ainsi qu’il vous apportera beaucoup, vous rendra au centuple les misérables efforts consentis pour lui adoucir une cohabitation qui, au fond, lui pèse atrocement. Et puis, tout de même, pensez-y, c’est une victime, Alfred, ne l’oublions pas. D’accord vous le nourrissez, le réchauffez, le logez dans un confort sans rapport avec ses conditions de vie dans la brousse, certes. Mais cependant, vous le ghettoïsez, ce pauvre animal, sans parler des discriminations, il se sent très souvent stigmatisé, vous savez, le simple fait, lorsque vous tentez de le sortir, en laisse, que vous vous voyiez verbalisé et refoulé par le premier flic de rencontre! Délit de sale gueule, voilà! Mettez vous donc un instant à sa place, à Alfred, vous le prendriez comment, vous, un ostracisme de ce calibre, hein? Alors!!!!
Cependant, la vie continuait sans incident majeur. Il faut bien rappeler que seule une infime partie d’Alfred pose problème. Dans son immense majorité il est fondamentalement bon et ne demande qu’à s’intégrer à votre petite société familiale. Surtout donc, pas d’amalgame, ne mélangeons pas tout et sachons distinguer le bon grain de l’ivraie. Jusque là, en définitive, la vie en compagnie d’Alfred se déroulait paisiblement, exception faite des petits ennuis précités, rien de grave convenons-en. Ça c’est gâté méchant le jour où Grand Mère regardait un documentaire sur les fêtes traditionnelles en Mandchourie extérieure. A un moment donné notre brave Mémé s’écria « ho que c’est beau voilà les tigres de papier! » et, en effet le petit écran montrait à cet instant précis le machin en question, multicolore et très réussi dans l’ordre de l’esthétique chinoisante. Manque de pot cela déplut souverainement à notre brave Alfred. Son sang ne fit qu’un tour, « quoi, des caricatures? » s’écria-t-il ulcéré (en langage tigresque évidemment, mais à force nous comprenions un peu l’idiome) et, joignant le geste à la parole il se précipita sur la télé qu’il mit en pièce avec une rage effrayante. Hélas il ne s’en tint pas là et s’en prit ensuite à Mère Grand, lui sauta à la gorge et arracha la tête! Vous vous rendez compte? L’horreur absolue!
En réponse vous décidâtes d’organiser une marche blanche tout autour du salon et d’allumer plein de bougies afin de protester contre la barbarie inacceptable de la bête féroce. Or, pendant la marche en question, comme votre petit dernier, pour jouer, s’empara d’une des bougies qu’il promena malicieusement sous les testicules d’Alfred…le reste cesse totalement d’être racontable, je préfère donc m’arrêter là.

La morale de cette petite histoire d’Alfred? Bof, c’est un peu ce que disait Présipède l’autre soir, à Gonflant Sainte Honorine, « Ils ne passeront pas! » No pasaran comme disaient les Communistes Espagnols à propos des troupes de Franco… Ils sont déjà passés, quoi, mais rassurez vous, ils ne repasseront pas dans l’autre sens, même à grands coups de marches blanches et de rassemblements sur la Place de la Répupu!

Je vous souhaite à tous une bonne semaine, faites gaffe où vous mettez les pieds et, même si vous tenez à défendre une liberté d’expression qui de toute façon ne s’applique pas aux Salfachos, surtout évitez d’aller chatouiller le Prophète sous les roustons, laissez donc cela à ceux qui ont toujours voté à gauche.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Une pub célèbre des temps révolus…ou peut être était-ce pas d’œufs fêlés chez Lustucru, je ne m’en souviens plus très bien…

42 réflexions sur “Histoire du tigre Alfred

  1. Pangloss 18 octobre 2020 / 18 h 39 min

    Dans « Topaze », on parle d’un pauvre petit singe acheté sur les quais qui, bien nourri et bien soigné a pris des forces, a cassé la gueule à la bonne et « il a fallu appeler les pompiers ».

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 29 min

      Ces sales bêtes sont d’une ingratitude confondante!
      Amitiés.

      J'aime

  2. Pangloss 18 octobre 2020 / 18 h 40 min

    Enfin, je crois.
    Amicalement.

    J'aime

  3. Le Page. 18 octobre 2020 / 18 h 46 min

    Métaphore incomplète! votre tigre O;K. mais vous oubliez ceux qui rentrent chaque jour transformant notre vieux pays en jungle.
    Mais vous n’êtes pas le seul, avez-vous entendu nos farouches dirigeants dire « on va arrêter  » ou même plus modestement « réduire » leur venue?
    Que nenni, ils vont nous apprendre à feuler pour mieux les comprendre.

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 31 min

      C’est cela, le tigre sera flatté que nous maitrisions son langage, il
      nous bouffera avec d’autant plus de plaisir.
      Amitiés.

      J'aime

  4. Gérard 18 octobre 2020 / 19 h 24 min

    Y a un truc qui cloche dans votre analogie : un tigre, c’est intelligent … Amitiés

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 33 min

      Oui, c’est vrai, mais un âne n’aurait pas convenu à la démonstration.
      Amitiés.

      J'aime

  5. Un fidèle passant 18 octobre 2020 / 19 h 47 min

    Un conte très très moral.

    Pour conclure par l’exhortation à éviter de… « chatouiller le Prophète sous les roustons, laissez donc cela à ceux qui ont toujours voté à gauche. »

    Qui aura toute sa place dans les beaux textes à lire et méditer dans les écoles de préparation à l’enseignement.

    Toujours un grand plaisir de vous lire chaque dimanche… même dorénavant, à la loupe…

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 34 min

      Merci beaucoup, mais faites attention quand même, c’est un site nauséabond…
      Amitiés.

      J'aime

      • Un fidèle passant 20 octobre 2020 / 7 h 53 min

        Si vous le dites….

        Mais effectivement il est possible qu’à ma vision défaillante cumule l’anosmie.La fréquentation de votre blog me rassure cependant quant à une éventuelle agueusie. De vents mauvais porteurs d’effluves de chrysanthèmes et de cerisiers en fleurs en sont possiblement la cause.

        Ce corano-virus est bien insidieux et ses causes bien mal expertisées.

        Aimé par 1 personne

  6. G.Mevennais 18 octobre 2020 / 19 h 52 min

    Je =e suis vraiment heureux depuis que j’ai accepté l’inévitable,c’est ainsi, cela a commencé depuis quarante ans, on devait séparer le bon grain de l’ivraie, maintenant, c’est trop tard. les coups de menton à la à la Musso. ne changeront, bien évidemment, rien du tout, car il s’est bien gardé d’indiquer quelles mesures concrètes i comptait il prenait prendre pur « il ne passeront pas » ,et cela n’est que le début, le pire est à attendre, et il y encore des salopards qui pensent que c’est encore une petite minorité , l’encyclique du personnage qui nous sert de pape est là pour nous le rappeler. Les TV enfoncent bien le clou. et pourtant, elles annoncent bien que 75% des « divers » se déclarent que les lois de leur religion passent avant les lois de la « république ». Non seulement nous sommes foutus,mais nous devront, nous soumettre.
    Amitiés cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes..
    Gilles
    .

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 36 min

      Faut comprendre, que voulez-vous, le Coran c’est la loi de Dieu, à côté
      la Répupu fait un peu rigoler, elle n’a absolument rien de divin, il n’y a
      qu’à regarder son président.
      Amitiés, Gilles.

      J'aime

  7. G.Mevennais 18 octobre 2020 / 20 h 01 min

    Mon com a disparu ! Je disais donc que cela n’est que le début. Le pire est à attende, et il y a encore des personnages qui pensent que c’est une toute petite minorité ( une paille, 75% des immigrés musulmans déclarent que les lois de leur religion passent avant les lois de la « république », que vont connaître les jeunes ils devront se soumettre, enfin, ce sera leur problème, c’est ainsi, ils s’adapteront, je ne voudrais pas être à leur place.
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles.

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 37 min

      Il était ressorti! C’est bizarre tout de même ces trucs digitaux…

      J'aime

  8. Pakounta 18 octobre 2020 / 20 h 33 min

    Le bon La Fontaine nous aurait mis ça en octosyllabes, genre Le tigre et l’effaré, mais n’aurait sûrement pas tiré plus substantifique morale que vous de ces histoires de cohabitation. Car le peuple français jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus (et qu’il écouterait les jean-marie avant qu’ils ne défunctent)..
    Vous êtes ma référence philosophique, désormais…

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 39 min

      J’en suis très honoré, mais je vous assure que Schopenhauer est plus
      sérieux.
      Amitiés.

      J'aime

      • Pakounta 19 octobre 2020 / 18 h 31 min

        Merci pour le conseil, mais c’est sans espoir : je suis profondément incapable de lire des auteurs comme ça. Il me faut du bref et du sourire, je suis bien trop vieux ! Donc encore merci à votre lucidité souriante.

        J'aime

  9. Jacques Étienne 18 octobre 2020 / 20 h 40 min

    Après ce remarquable article, je me sens soutenu dans mon combat en faveur des NAC.

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 41 min

      Votre combat est si légitime qu’on s’en voudrait de ne pas le soutenir,
      Alfred est là pour ça (aussi).
      Amitiés.

      Aimé par 1 personne

  10. Gérard 19 octobre 2020 / 7 h 31 min

    M’enfin, tout n’est pas totalement négatif. Personne ne le rappelle mais la gauche ne réclame plus le vote des étrangers : comme quoi même les plus cons peuvent évoluer. Je plaisante, bien sûr … c’est ce qu’il nous reste. Amitiés

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 42 min

      Il est vrai que les imbéciles évoluent aussi…en général ils le deviennent
      de plus en plus.
      Oui, mieux vaut en rire…tant que c’est possible.
      Amitiés.

      J'aime

  11. FRACANAPA 19 octobre 2020 / 13 h 00 min

    Si j’ai bien compris, la morale de cette morale c’est que, le tigre étant une espèce protégée, on est en quelque sorte…foutus ! N’est-ce pas?

    Bonne semaine à tous malgré tout…

    J'aime

    • nouratinbis 19 octobre 2020 / 17 h 45 min

      C’est cela, en substance, d’autant que nous, nous sommes une espèce sacrifiée,
      la Charia ne nous fera pas plus de cadeau qu’à un prof d’histoire-géo.
      Amitiés indéfectibles.

      J'aime

  12. Fredi M. 20 octobre 2020 / 8 h 52 min

    On sent des influences normandes dans ce billet… ☺️

    J'aime

  13. Liz 20 octobre 2020 / 11 h 03 min

    Le tigre est un noble animal, au moins digne d’un calife.
    La hyène eut été blasphématoire.

    Merci Nouratin pour ce texte aux relents de saveurs fauves.

    Bises à tous, une de plus à vous cher Nouratin.

    J'aime

    • Fredi M. 20 octobre 2020 / 11 h 42 min

      Bises à tous, une de plus à vous cher Nouratin.

      Boh… c’est quoi ce traitement de faveur ? J’en veux une de plus aussi !

      J'aime

      • nouratinbis 20 octobre 2020 / 18 h 15 min

        Je ne sais pas pourquoi mais je sens confusément que vous allez vous
        brosser…

        J'aime

      • Liz 20 octobre 2020 / 19 h 24 min

        En cliquant sur votre nom, j’ai constaté que vous « en » étiez. Préposition entre guillemets flatteurs.
        https://demainalaurore.blogspot.com/2020/10/pauvres-reseaux-sociaux.html

        Je viendrai donc vous accorder ma bise éventuelle chez vous, à l’heure de mon choix.

        Courage à tous, joie, force et honneur. Nous allons avoir besoin de cette certitude indéfectible que nos corps n’appartiennent pas à l’OMS et que notre pays doit être purifié de ces influences Maussades.

        J'aime

      • Fredi M. 20 octobre 2020 / 19 h 58 min

        J’en rougis par avance… 🤭

        J'aime

    • nouratinbis 20 octobre 2020 / 18 h 14 min

      Pas de quoi, tout le mérite revient à Alfred!
      Trois bises, alors.

      J'aime

  14. Gérard 20 octobre 2020 / 14 h 53 min

    On a les maghrébins, les érythréens, les maliens, les pakistanais, les afghans, les syriens, les turcs, les kosovars, les Tchétchènes … vous ne trouvez pas qu’il nous manque un peu de Ouïghours et de Rohingyas ?

    J'aime

    • nouratinbis 20 octobre 2020 / 18 h 17 min

      C’est bien vrai, ça! Ceux-là on n’en voit jamais la queue d’un!
      Serait-ce de la discrimination?
      Amitiés.

      J'aime

    • Liz 20 octobre 2020 / 19 h 45 min

      Puis-je compléter par les « mineurs » de tous pays en manque d’AME* et autres subsides opportuns ?
      *https://www.ameli.fr/assure/droits-demarches/situations-particulieres/situation-irreguliere-ame
      Open bar !

      J'aime

      • nouratinbis 23 octobre 2020 / 8 h 20 min

        C’est un pays très accueillant..difficile de trouver plus con!
        Amitiés.

        J'aime

    • Gérard 21 octobre 2020 / 16 h 46 min

      Il faudrait en réclamer aux chinois et aux birmans pour qu’ils puissent se réfugier chez nous. Je suis sûr qu’on pourrait compléter la collection.

      J'aime

      • nouratinbis 24 octobre 2020 / 17 h 02 min

        Ça devrait pouvoir s’arranger…

        J'aime

  15. Just passing by... 20 octobre 2020 / 22 h 25 min

    — Tu dois me prendre comme je suis, dit le tigre en s’apprêtant à bondir.
    — Toi aussi, dit le chasseur en l’abattant d’un coup de fusil.

    Ce n’est ni de moi ni de Blake. 😉

    J'aime

    • nouratinbis 24 octobre 2020 / 17 h 04 min

      En l’occurrence le chasseur refuse d’utiliser un fusil, il veut juste
      lui apprendre les valeurs de la répupu!

      J'aime

  16. Mildred 23 octobre 2020 / 13 h 27 min

    J’ai bien ri ! Et du coup je me suis rappelé une petite devinette :
    Pourquoi n’y a-t-il pas d’oeufs en Mésopotamie ? Parce qu’entre le tigre et l’oeuf rate !
    Oui, bon ! après tout , elle n’est pas terrible !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s