Le Covid nouveau est arrivé!

Voilà Noël déjà passé! A vrai dire on ne s’en est pas trop aperçu, chacun s’est cantonné dans ses quartiers et, malgré une levée un peu hasardeuse du couvre-feu le 24 décembre, la morosité a régné sur la ville. Il faut bien dire qu’avec tous les troquets fermés, les restos aussi, pas de cinoche, pas de théâtre, pas de boîtes, enfin rien à foutre dehors en somme, on voit mal comment il en eût été autrement. Les réunions familiales, en outre, faisant l’objet de consignes drastiques assorties de prédictions terrorisantes en cas d’infraction à la doctrine officielle, se limitèrent à la plus simple expression, les vieux crevant de trouille et les jeunes manquant de l’envie, déjà peu vigoureuse en temps normal, d’aller biser leurs aïeux. Pour couronner le tout, les Rosbifs nous ayant sorti de derrière les faggots (1) un super virus muté, vachement plus contagieux que son ancêtre chinetoque, la frousse obsidionale s’en est trouvée revigorée, reboostée, fortifiée, peut être pas décuplée mais au bas mot doublée, à l’instar de la transmissibilité du covid nouveau. Annoncée par l’ami Boris avec sa plus belle tête d’enterrement, la survenance tonitruante de ce dernier (pas Johnson, m’enfin, le virus mutant!) jaillit dans les chaumières comme une giclée de foutre, grâce à l’intervention immédiate et massive de media toujours à l’affut du coup susceptible de semer la panique dans le landerneau coronoviral. Assortie de mesures de confinement extrêmes dans le Sud-Est de la perfide Albion, la nouvelle se traduisit immédiatement par un blocage à Douvres des camionneurs Européens dont un gros paquet de franchouilles, désireux de rentrer au bercail pour Noël et du coup baisés en canard par des autorités françaises plus regardantes sur le retour de ses nationaux que sur l’accueil au Pays des Droidlom des »réfugiés » islamiques. L’exigence d’un test PCR immédiat, réalisé dans la cabine même du quarante-tonnes avec prélèvement par les intéressés eux-mêmes, faute de personnel, les petites infirmières anglaises n’étant pas toutes enthousiastes à l’idée de s’en aller, dans l’intimité feutrée des bahuts, chatouiller les narines à des routiers sympa en manque d’affection depuis plusieurs jours, dans le meilleur des cas. Cela dit, l’auto- prélèvement risque de produire des résultats aléatoires, les pauvres malheureux, derrière leur volant n’ayant pas forcément bien assimilé le principe. Aussi en a-t-on vu un, à la télé, qui se collait le coton-tige dans la bouche… et la probabilité que la plupart s’écouvillonnent au petit bonheur la chance les divers orifices dont la nature pourvoit tout un chacun, pourrait bien prendre des valeurs très élevées, rendant ainsi la négativité des tests quelque peu hasardeuse. C’est bien encore des combines à la Cachsex, ça! Mais en tout cas les files interminables de gros-culs en attente de franchissement du Chanel n’ont pas manqué de produire leur petit effet dans les foyers crevant de trouille.Faut il y voir aussi un quelconque rapport avec la conclusion concomitante du Brexit-Deal? Je n’en sais trop rien mais je vous avoue que, les coïncidences étant rarement le fruit du hasard, je ne puis me défendre d’un petit doute, tout en ayant quelque peine à déceler une intention claire…nous allons donc laisser aux braves défenseurs de nos frontières -bien qu’au dire de leur big-boss le virus n’ait pas de passeport- le bénéfice du doute. En tout cas l’alerte au virus nouveau est bel et bien lancée! Le réveillon de Noël s’est donc révélé aussi insipide que la Messe de Minuit du Pape Bergoglio, avancée à 19heures 30 et bâclée avant vingt-deux heures, devant une poignée clairsemée de pistonnés masqués et pas bien rassurés. Seul le petit Jésus en porcelaine conservait sur son visage poupin un air de sérénité enjouée, impropre toutefois à détendre une atmosphère plombée par la pétoche des postillons pontificaux.
Cela dit, pas de panique, nous avons désormais le vaccin. Dès ce matin à Sevran, en plein cœur de ce neuf-trois si joliment marqué par la diversité coranisée, la première vaccinée, une pauvre vieille d’hospice, prénommée Mauricette, passait sans préavis d’un anonymat croupissant à une célébrité fulgurante! Mauricette c’est la vedette! Bon, pour l’instant, vu qu’on dispose d’une soixantaine de doses on se contentera de limiter la piquouse à deux ehpad judicieusement choisis, mais l’essentiel c’est de participer, comme on dit, et désormais nous participons au mouvement général de diffusion de la souche Pfizer-Biontech, alléluia, les choux sont gras!
Toutefois, attention, ne comptez pas sur moi pour dénigrer, je sais qu’en disant cela je vais me mettre plein de monde à dos mais tant pis: il est évident qu’un virus se balade et qu’il est potentiellement dangereux, en conséquence s’il existe un moyen de s’en prémunir, profitons-en. Moi, en tout cas, je ne manquerai pas de me faire vacciner à la première occase, j’en ai plus qu’assez des confinements, des couvre-feus et de toute cette litanie médiatique qui nous empoisonne l’existence depuis près d’un an. Et pour tout vous dire, ma seule crainte dans l’affaire, vient de la capacité de cette saloperie à muter tout le temps, ce qui pourrait réduire à néant les espérances vaccinales. Pour le moment c’est encore à peu près le même virus qu’au démarrage de l’épidémie mais rien ne dit qu’une variante n’apparaîtra pas un jour ou l’autre qui se foutrait complètement des anticorps des camarades Pfizer et autres Moderna. J’ai déjà eu l’occasion de l’évoquer, la nature possède des moyens de défense que nous ne soupçonnons même pas; quand il s’agit de se débarrasser d’une espèce hyper-invasive et terriblement nocive du calibre de la nôtre, les mécanismes d’équilibre qui se mettent en œuvre doivent y parvenir, y a pas de raison, c’est juste une question de temps. Alors, ce virus là ou un autre ça finira bien par nous foutre en l’air, vous savez, tôt ou tard, c’est tout à fait probable. Depuis un peu moins d’un siècle l’humanité s’est dotée des moyens de défense les plus efficaces, mais le combat reste inégal et nous le perdrons forcément. Une maladie à la con ou quelque autre calamité apocalyptique finiront par nous avoir la peau!
Alors, vous vous demandez sans doute ce qui me prend, comme ça, à jouer les prophètes de malheur et, j’en conviens, c’est là une question tout à fait pertinente. Bon, c’est juste que j’en ai ras la calvitie de tout ce que je lis et entends depuis le début de cette histoire de coronavirus. Chacun dit la sienne, les branquignols qui nous gouvernent perdent complètement les pédales, confinent, déconfinent, reconfinent à tours de bras, les profs de médecine, qui n’en savent guère plus que le commun des mortels, pontifient allégrement, qui pour vanter la chloroquine, qui pour la dézinguer, et au final ce tohu-bohu sans queue ni tête se traduit par une catastrophe économique, probablement sans précédent, dont nous allons payer le prix pendant plusieurs années, désormais. Les seuls qui tiennent la route dans ce bordel-arabe restent les laboratoires à vaccins, ceux-là fonctionnent sur la base d’une logique rigoureuse, basée sur la perspective de vendre des milliards de doses, ce qui représente un jackpot d’autant plus juteux que les États assureront la solvabilité d’une demande quasi illimitée.Pourquoi voulez vous, alors, qu’ils cherchent à nous empoisonner, ces braves labos? Tuer la poule aux œufs d’or, vous savez, c’est tout à fait contraire aux principes de base de l’économie de marché! Pour tout vous dire, les types qui font ce genre de calcul économique en vue de s’en coller plein les fouilles m’inspirent confiance, à moi, alors qu’en revanche, les désintéressés de tout poil qui ratiocinent dans le vide me laissent toujours éminemment sceptique. Les gagneurs de sous ont les pieds sur terre, eux, c’est même à ça qu’on les reconnaît le mieux…pour paraphraser mon vieux pote Audiard.

Adoncques, pour en revenir à mon propos initial, le covid nouveau made in England est arrivé! Nous avons déjà un Tourangeau expatrié qui nous l’a rapporté, j’imagine qu’il n’est pas le seul, vu le nombre de camionneurs en manque qui ne cessent de débarquer à Calais munis de leur viatique en forme de test négatif bidon. Ces types-là, on ne sait pas trop ce qu’ils ont fabriqué dans le pays de la Queen Elizabeth mais je puis vous garantir qu’en ce qui concerne les gestes-barrière il ne faudra pas trop compter sur eux, après des jours et des jours de confinement en cabine avancée! Ils vont nous le diffuser à la vitesse du cheval au galop, le virus modifié, vous pouvez me faire confiance! Et comme il s’est révélé deux fois plus infectieux, il va bien nous aider les Véran et autres Professeur Défraîchi, à proposer au Chef de l’État de nous donner de ses nouvelles, retour de Brégançon où il doit se geler les glaouirs vu le froid polaire qui nous tombe dessus! La mémère Bribri risque la fluxion de poitrine dans cette vieille forteresse pleine de courants d’air, c’est bien pour l’été, comme maison de vacances, mais pour les frimas ça manque d’isolation… à se demander s’il ne l’aurait pas un peu fait exprès, ce coquin de Présipède!
En tout cas, je ne sais pas ce qu’il nous racontera pour la Saint-Sylvestre, ce garçon, mais il aura l’embarras du choix! Gageons qu’il ne nous reconfinera pas tout de suite, en guise de vœux ça la foutrait mal; il laissera ce soin à son couillon de Premier Ministre, après comptage des bagnoles cramées pour fêter le nouvel an, ça lui fera un sujet de conversation au Gascon. On n’a pas fini, c’est moi qui vous le dis!

Alors finissez bien l’année…enfin comme vous le pourrez, dans la conjoncture il ne faudra pas être trop regardant.
Je vous dis à l’an prochain, si tout va bien, et je vous souhaite de commencer 2021 le mieux possible…pour le moment on se contentera de ça…

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Oui, en réalité ça ne veut pas du tout dire la même chose, comme disait mon prof d’anglais des années cinquante « il faut se méfier des faux amis »… c’est valable pour tout, vous savez.

30 réflexions sur “Le Covid nouveau est arrivé!

  1. Pangloss 27 décembre 2020 / 18 h 34 min

    Un ajout à la dramatisation médiatique entendu à « C dans l’air »: les premiers vaccinés vont « expérimenter » le vaccin. Sous-entendu « à leurs risques et périls ». Moi j’aurais dit que les premiers vont « en bénéficier ». Mais ça, coco, ça ne fait pas peur.
    Je suis comme toi: je me fais vacciner dès que possible.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 27 décembre 2020 / 18 h 48 min

      Tu as bien raison, de toute façon les risques à court terme apparaissent
      négligeables, et le long terme…ben on s’en fout!
      Amitiés.

      J'aime

  2. Joël VINCENT 27 décembre 2020 / 22 h 44 min

    « …la frousse obsidionale s’en est trouvée… fortifiée, » suffira à mon bonheur de la semaine. Merci !

    J'aime

  3. Gi.Mevennais 27 décembre 2020 / 23 h 30 min

    Dans mon coin, on peut se permettre, avec précaution, d’attendre un peu. Ceci dit, l’argument comme quoi les labos perdraient leur clientèle si le vaccin n’était pas, disons efficace, me paraît sujet à controverse. Ca tiendrait si la covid était du même tonneau que la peste bubonique, mais vu le pourcentage « astronomique » de sa véritable létalité on peut largement supposer que, à la louche, 98% de la population va en réchapper (et encore, c’est pessimiste), alors, concernant le rapport bénéfice/perte, il n’y a pas photo.
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes. et souhaitons nous quand même la meilleure année possible pour 2021.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2020 / 19 h 30 min

      Moi, ce que je vaux c’est juste serrer la paluche aux potes et biser les
      copines…dans l’état actuel des choses ça passe par le vaccin.
      Bonne fin d’année Gilles.
      Amitiés.

      J'aime

  4. Un fidèle passant 28 décembre 2020 / 6 h 45 min

    N’ayant jamais fréquenté les philosophes, de l’Antiquité à BHL, ni même Onfray, et mon anglais se résumant en gros au « please » du supplicié au poteau de la vidéo, il me faudra pour dire ce que m’inspire votre billet,

    Cher Monsieur Nouratin, :

    On n’échappe pas à son destin.

    Que celui de tout un chacun de votre lectorat lui permette de lire longtemps encore vos si sympathiques couillonnades, et ce sera avec mon épouse, nos bons vœux pour l’année qui s’annonce

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2020 / 19 h 33 min

      Merci cher fidèle qui avez la bonté de passer, je vous envoie, ainsi qu’à
      Madame votre épouse, mes vœux les plus sincères et les plus amicaux.

      J'aime

  5. elba 28 décembre 2020 / 7 h 35 min

    Cher Nouratin, tout comme vous, j’en ai assez d’entendre parler de covid à longueur de temps. J’ai connu des épisodes de grippe dans mon petit coin de Vendée, où les gens tombaient malades à la suite les uns des autres sans que personne n’en fasse trop état. On tombait malade, le médecin nous soignait, on restait au lit quelques jours et on reprenait le boulot sans que le premier sinistre du moment n’y fasse même une allusion. Et des gens en mouraient aussi dans le plus grand anonymat.
    Pas vaccinée contre la grippe (la dernière fois que je l’ai fait faire, je suis tombée malade, le virus avait ‘muté’ m’avait dit mon médecin) je n’ai pas l’intention de me faire injecter n’importe quoi dans le corps. Donc, pas de vaccin pour moi sauf si l’on m’y contraint. Peut-être que j’en mourrai, mais on finit tous par faire ça, que ça nous plaise ou non.
    Votre « faggots » faux-ami m’a bien amusée lorsque j’en ai vu la traduction sur le net. Pour une fois c’est un nouveau mot anglais que vous m’avez appris. 🙂

    J’en profite pour dire aussi à Un fidèle passant que j’ai bien souri aussi de sa petite vidéo « tchi-tchi » (« Oh Catharinetta bella tchi-tchi » chantait un certain Tino autrefois… ça ne voulait probablement pas dire la même chose ;))

    Gros bisou, et bonne dernière semaine de 2020, en espérant que l’année prochaine sera meilleure pour nous tous que ce que nous avons vécu depuis février.

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2020 / 19 h 36 min

      Espérons, chère Elba, espérons…De toute façon nous nous en sortirons,
      j’en suis convaincu (mais, comme disait un copain à moi, j’aurai ma
      revanche!)
      Meilleurs vœux et grosses bises.

      J'aime

  6. realist 28 décembre 2020 / 8 h 54 min

    « les branquignols qui nous gouvernent perdent complètement les pédales »

    Non, non, rassurez vous il y en a encore plein au gouvernement.

    J'aime

  7. Un fidèle passant 28 décembre 2020 / 9 h 23 min

    Oui, bonjour Elba.

    Si le Facteur sur ce blog permet de passer 2 fois ; ce n’est que Bella qui vient de passer chez nous en coup de vent loin de Catherina, quand même.

    N’y voyez pas malice, mais avouez que c’est tentant : https://www.bvoltaire.fr/je-les-ai-bien-baises-emmanuel-macron-au-naturel/

    Toujours un plaisir (amusé, souvent) de découvrir ici où « Chez Pak » pour ses proches amis, vos commentaires.éruptifs.

    Profitez de la vie,si possible à visage découvert et autrement que dans un rayon discrétionnaire, sans la promesse illusoire d’avoir cette Paix en échange de l’abandon de votre libre arbitre extorqué par des escrocs aux bons sentiments altruistes et vénaux de haute volée..

    Nous finirons donc cette année déjà clivante sur tant de sujets, en fâchant ceux qui nous parlaient encore en postillonnant et nous serraient la main…

    J'aime

    • elba 28 décembre 2020 / 12 h 00 min

      Vous croyez que c’est Macnéron lui-même qui écrit ses discours, Un fidèle passant ? Personnellement, je pense que les expressions de « français classique » qu’il emploie lorsqu’il est filmé pour parler [aux ignares que nous sommes pour lui] à la télévision, sont des textes fignolés par l’un ou l’autre de ses subalternes. A mon avis, il a un prompteur qu’il lit à ce moment-là.

      Vous êtes amusé de mes commentaires « éruptifs » ? J’ignore si vous dites cela en vous moquant un peu de moi, mais tant pis si c’est le cas, je pense que les moqueries gentilles nous font nous interroger sur nous-mêmes. Et oui, « éruptif » ne convient pas si mal, finalement 🙂

      Bisous, et bonne fin de journée. J’espère que vous n’avez pas le temps pourri qu’il y a ici actuellement.

      J'aime

  8. Un fidèle passant 28 décembre 2020 / 14 h 46 min

    Bon, il ne m’aurait pas fallu sourire gentiment non plus de Bella, qui a dû penser que j’ironisais, elle aussi.probablement En moins de temps qu’il fut nécessaire pour expédier le précédent mail, nous courions sus à un vent debout tentant de récupérer nos poubelles baladeuses dans le jardin. Moins dangereuses que le canon de Victor Hugo sur le pont d’un bateau, mais on a les frayeurs qu’on peut. Jugez vous même de l’âpreté du combat : https://www.bacfrancais.com/bac_francais/143-hugo-93-une-metamorphose.php

    Un peu plus bas vers la mer, depuis une heure, nous parviennent des échos de tronçonneuses accompagnées de warnings sonores et lumineux d’engins de TP, annonçant qu’un énorme pin qui nous occultait légèrement l’horizon venait de succomber…

    Pour vous dire en direct que notre Trégor connaît un temps de saison, quoi. Mais compensation et qui attire les foules, une mer déchaînée, écume et houle, avec le goût du sel, le sable et les rochers, il ne manque rien.

    Le seul problème en la circonstance, c’est de trouver une place au visiteur pour garer son véhicule.

    Dans le fond, soyons cynique, vivement le prochain confinement !

    J'aime

  9. Gérard 28 décembre 2020 / 15 h 02 min

    Pourvu que les bagnoles soient cramées avant 20 heures, et par des incendiaires dûment masqués, voilà tout ce qui compte à présent.
    Merci à vous, Nouratin pour tous ces dimanches 2020 en espérant que vous ne m’en voudrez pas si je n’écoute pas les vœux de présipède et si je ne me fais pas vacciner.
    Bonne fin d’année à toutezétous !

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2020 / 19 h 40 min

      Vous êtes tout excusé! Seuls Présipède et Véran pourraient vous en vouloir,
      mais je vous rassure, ils ne fréquentent pas ces lieux, ici il n’y a que des gens
      comme il faut.
      Meilleurs vœux amicaux.

      J'aime

  10. JJS 28 décembre 2020 / 15 h 21 min

    Avant de vous faire vacciner aller faire un tour chez saucisson-pinard.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 31 décembre 2020 / 19 h 54 min

      Voilà, j’en reviens à l’instant et désormais je me sens dans la peau du
      héros si bien évoqué par notre ami commun. Je lui ai promis, si j’en
      réchappais, de lui envoyer des nouvelles du front.
      Amitiés de fin d’année.

      J'aime

  11. Pakounta 28 décembre 2020 / 18 h 18 min

    Je m’étonnne, cher ami, de votre confiance apparente en la nature humaine des psychopathes ! Vous imaginez que le vaccin nous sauvera de ce cauchemar carcéral et masqué ? Mais ils le disent eux-mêmes, sans doute pour se couvrir parce qu’on ne sait STRICTEMENT rien de l’efficacité et de la dangerosité éventuelle de leur potion, qu’une fois vaccinés nous devrons continuer à porter la couche culotte à visage et à nous écarter de nos amis et famille, et des passants.
    Ils ont répandu la terreur, et ça marche.
    Quant aux mutations, c’est comme la grippe : tout le temps. Sans problème particulier, puisque les dégâts sont de 0,05% de trépassés, avec un profil d’âge identique à celui de la mortalité habituelle (surtout les vieux, très peu les ados, normal). Le vaccin est parfaitement inutile dans l’état actuel des connaissances.
    Bonne fin de cette année calamiteuse, et que le c.l pèle à Présipède !

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2020 / 19 h 43 min

      Je ne suis pas loin de penser comme vous, mais quand je vois le Peuple
      Élu se vacciner à tours de bras je me dis que le danger n’est pas bien
      grand. Moi je veux juste qu’on me foute la paix avec leurs consignes à
      la con.
      Bonne fin d’année et idem pour Présipède.
      Amitiés.

      J'aime

  12. Chris 31 décembre 2020 / 5 h 26 min

    Ah bein, à celle -là, je n’y avais pas pensé !!!…que les Bigpharma n’avaient aucun intérêt à occire toute la population avec leur  » potion »….avec un peu de chance, ils devront produire autant de nouvelles bibines qu’il y aura de mutants …ça laisse rêveur quant à l’avenir !!!
    De toutes façons, s’il n’ y avait pas autant de p’tits vieux (et de bonnes retraites), y a longtemps qu’on aurait atteint l’immunité de masse asymptomatique et que le virus serait au chômage…
    J’ai même entendu dire, en passant de biais devant une télé, qu’on en avait au moins pour 15 ans !!! Je sais pas pourquoi mais ça me rappelle le virus du Sida …. vrai que j’ai l’esprit mal tourné…
    Trop mignons tes camionneurs….et si le bon vaccin contre cette saloperie était le rire ??
    Gros bisou et meilleure année !!

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2020 / 19 h 46 min

      En tout cas, rire ça ne peut faire que du bien, et nos contemporains
      sont souvent d’un comique qui parvient toujours à m’estomaquer.
      Toumévoeuxbisouille.

      J'aime

  13. Un fidèle passant 1 janvier 2021 / 7 h 39 min

    Les cas désespérés sont décidément toujours les plus beaux…

    Ceux-là n’en finissent de nous émouvoir.

    https://odysee.com/@RIVAROL:6

    Quelle abnégation, quels gens courageux ! Les honorer chez vous à l’occasion de ce début d’année ne me paraît pas déplacé, mais si c’était le cas, veuillez m’en excuser.

    Bien sûr, il en existe d’autres, où on lit et entend « des trucs », comme ils aiment à le dire en se marrant, mais qui vivent hors de portée d’une justice (entre parenthèses) elle aussi devenue Immanente.

    Non, ce n’est pas pour avoir comme Hossein rencontré « la foi » prosélyte en des doctrines quelconques sur le tard, mais simplement de l’admiration pour des vérités exprimées.

    Pour le reste, nous regrettons que Mauricette vous ait volé un rôle qui nous aurait valu un superbe papier sur l’événement…

    J'aime

  14. FRACANAPA 1 janvier 2021 / 9 h 33 min

    Ça y est, c’est fini 2020 ?
    Alors, Bonne Année 2021 à tous !
    Cher M.Nouratin, je vous souhaite tout plein de bonnes choses pour la nouvelle année !

    Gros Smack !
    Sabine

    J’ai une vidéo moi aussi, je peux ?

    ( c’est un fidèle passant qui m’a donné l’idée…)

    J'aime

    • JJS 2 janvier 2021 / 9 h 41 min

      Merci Sabine!!!

      J'aime

    • nouratinbis 2 janvier 2021 / 15 h 51 min

      Bonne année à vous aussi.
      Vous pouvez tout ce que vous voulez!
      Plein de bises..

      J'aime

  15. elba 1 janvier 2021 / 13 h 04 min

    Merci de tes voeux, Fracanapa. Et merci pour Sandrine qui m’a bien fait rire.
    A mon tour, je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2021, sans masques, sans confinement, sans distanciation,…sans vaccin… Une année de bonne santé et de joie.

    Nouratin, je me dis que le danger n’est pas bien grand à ne pas nous faire vacciner… Car le vaccin n’empêche ni les masques, ni d’être malade, ni d’être contagieux. Mais il peut avoir des effets secondaires graves, même après des années.
    Et puis aussi, la confiance n’y est pas, de mon côté : lorsque des gouvernementeurs me disent ‘fais-toi vacciner’ et qu’en plus ils insistent, je me dis qu’il doit y avoir anguille sous roche.

    Cependant, je respecte le choix de chacun/chacune.

    Bisous à tous !

    J'aime

    • nouratinbis 2 janvier 2021 / 15 h 53 min

      Chacun fait comme il veut, c’est encore ce qu’il y a de mieux!
      Bisous.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s