Le variant anglais

Comme dit si bien l’ami Hank Hulley, « tu sais old frog, Trump n’a rien organisé du tout; il n’a pas non plus appelé à l’invasion du Capitole, il a juste confirmé l’arnaque électorale dont le fruit blet est Robinette Biden, le vieux combinard, ex-sous-fifre de Bamboula, une espèce d’ectoplasme sorti des son néant gâteux pour calmer les gauchiards sans effaroucher le gros des électeurs démocrates. Évidemment ça ne peut pas leur faire plaisir, à tous ces supporters Trumpistes, de réaliser qu’ils l’ont dans le baba, et bien profond, ce n’est pas le genre de la maison. Toutefois, de là à s’en aller mettre à sac le temple de la démocratie amerloque, un bourge comme Donald ne l’eut jamais imaginé. Après, faut reconnaître, ils avaient de quoi se fâcher tout rouge, ces gros ploucs, la prétendue victoire des bien-pensants, pour eux c’est non seulement un camouflet, mais encore la certitude de perdre tout ce qu’ils avaient pu récupérer grâce au rouquemoute, à commencer par l’appui de l’État contre les envahisseurs. Les temps qui arrivent marqueront le retour des jours sombre pour les petits blancs. Tu auras remarqué, sans doute, l’histoire de la bonne femme qu’un flic du Capitole a flinguée à bout portant? Extraordinaire, non, le silence absolu des media! Pas le moindre article, pas la moindre explication, absolutely nothing, le silence et la nuit! En revanche, le premier malfaiteur noir trucidé par les flics, là c’est tout de suite la révolution, le branle-bas de combat, l’indignation généralisée, les vociférations, les criailleries, les tribunes, les articles enflammés, les « j’accuse! », les sportifs tronche basse qui mettent un genou à terre, les politicards qui se croient obligés d’en faire autant, bref la levée de bouclier de tout ce qui pense comme il faut dans le monde entier. Chez vous, les Frogs, c’est encore pire, à la simple idée d’égratigner un tant soit peu une racaille basanée ou d’éborgner légèrement un activiste de gauche, vous baissez carrément vos frocs et laissez libre cours à la violence criminelle de tous les malfaisants qui s’avisent de descendre dans la rue. En revanche une pauvre daronne qui meurt sous les balles d’un flic (non, je parle de projectiles d’armes à feu, qu’allez-vous chercher!) on s’en fout à un point où ça en devient carrément exemplaire. En gros, les blancs de droite ça peut crever, c’est pratiquement une bonne action de les bousiller, ces salauds-là! Et qu’il s’agisse d’une femme, sans arme, juste un peu énervée mais totalement inoffensive, ne présente aucune importance, c’est pareil, qu’elle crève dans l’indifférence générale et que les autres n’y reviennent plus, voilà! Vous imaginez, vous, l’effet produit, au cas où l’un de vos poulets se mettrait à tirer à balles réelles sur les manifestants…oui, enfin les gauchiards, bien sûr, les autres ne manifestent qu’à titre tout à fait exceptionnel, comme le mariage par derrière, avec son cortège de grands mères asphyxiées aux gaz lacrymogènes. Eh bien vos media, la mort de cette nana, ils s’en foutent comme de leur première sniffette, vos humanitaristes bien comme il faut ça leur en touche une sans faire bouger l’autre, comme disait un de vos rigolos de présidents d’avant…aujourd’hui il n’y aurait manifestement pas grand chose à faire bouger! »
Furax, donc, mon vieux copain d’outre-atlantique. Remarquez qu’il y a de quoi, voici maintenant venir la sanction suprême à l’encontre du président sortant: excommunié de Twitter, voilà, et puis aussi de Facebook et autres Youtube! Bien fait pour sa gueule, pas vrai? Avec un adversaire proclamé vainqueur par CNN on reste dans la plus parfaite continuité…et Robinette, sa victoire c’est bien aux media qu’il la doit! Une fois officialisé par les incontestables arroseurs universels en infos judicieusement travaillées, il ne restait plus aux autorités constituées qu’à se débrouiller pour suivre, ce qui fut rondement mené. Quant à Donald, que vouliez-vous qu’il fît contre la vraie puissance, le pouvoir absolu des GAFAM, les monstres écrasants du numérique qui ont fait d’une poignée de petits merdeux californiens les maîtres incontestés de la planète. Un président des States, en comparaison de ces gens là, n’est que roupie de sansonnet, ça ne compte pas, surtout quand il arrive en bout de course, cocu, battu et finalement résigné. Après son dernier coup de gueule mal terminé et la bronca médiatique qui s’en est suivie, il a fini par comprendre; désormais, comme le lion de la fable « il attend son destin sans faire aucune plainte« , à peine se fait il porter absent pour l’investiture de Robinette, ce qui lui est immédiatement reproché comme une inadmissible entorse à la tradition. Et pour finir en beauté, la dernière idée lumineuse d’une bande de connards parmi lesquels on trouve sans surprise nos enfoirés de France-Culture (l’esprit forfaiture), qui suggèrent son éviction immédiate afin d’éviter qu’il ne mette à profit les dix jours qui lui restent pour déclencher le feu nucléaire, or something else, ainsi que l’ajoute finement le camarade Hank! Mieux vaut n’en plus jamais parler, cette parenthèse Trump, sans lendemain, apparaît comme une énormité dans le monde policé de la gentille démocratie bien-pensante et franc-maçonne, humanitariste et vérolée jusqu’au trognon. C’est ce que je me suis dit après avoir raccroché ce merveilleux Whatsapp qui nous met si aisément en contact avec le bout de la Terre. Whatsapp partie intégrante de cet empire Zuckerberg qui nous bouffera un jour ou l’autre si Google ou Amazon n’y sont pas parvenus avant. Je vous écris ça sur un blog ressortissant audit empire, ce qui m’ennuie beaucoup, certes, vu que mon choix avait consisté à quitter Over-Blog, cet hébergeur franchouille qui faisait une chasse impitoyable aux sites de droite et les supprimait sans préavis à la première incartade…un peu comme Twitter et Fesse-Bouc viennent de procéder à l’encontre du père Donald… moi qui croyais qu’avec les Amerloques on ne risquait rien! Il faudrait les boycotter, tous ces salopards… et on fait comment, à votre avis? C’est un peu comme si nous décidions de faire la grève de l’oxygène en cessant de respirer, c’est mort, quoi, ils ont gagné les petits Californiens! Et nous l’avons dans l’os! Encore heureux que je ne me sois jamais servi de Twitter, au moins ceux-là je les enquiquine, c’est toujours ça que les geek n’auront pas. Exit le gros mal embouché et voici venir Robinette, ouf, tout va enfin rentrer dans l’ordre!

Tout? Oui enfin pas tout à fait. L’ordre règne à Washington, certes, un peu moins à Varsovie parce que là, notamment, siègent les sales populistes du Groupe de Visegrad, ces méchants Européens qui refusent de se laisser envahir; mais en tout cas ce qui règne avant tout en ce début 2021, c’est le Covid. Allumez n’importe quelle chaîne d’info, même celle de Bolloré -grâce soit rendue à ce Monsieur qui tente de rétablir un minimum d’impartialité sur les ondes et se fait donc traiter de facho- vous n’entendrez parler que de virus et, corollairement, de vaccination. Notez bien que le sujet m’apparaît de plus en plus sérieux, les copains qui en claquent, de cette saloperie, commencent à se faire un peu trop nombreux à mon goût. L’affaire vire carrément au critique, ne nous y trompons pas, car notre destin se trouve entre les mains de zigotos du genre Véran ou, encore pire, Salomon. Avec des pointures de ce calibre vous pouvez numéroter vos abattis et espérer que cette saloperie vous passera à côté sans vous repérer; dans le cas contraire priez, c’est votre seul recours.
D’autant qu’en attendant ses collègues sud-africain et brésilien, réputés encore pires, le variant anglais est dores et déjà parmi nous… Mais non, pas le gland avarié, Jeannot le « variant anglais », je ne rigole pas, là, et puis elle est foireuse ta contrepèterie, il manque un « A ».( Il se révèle souvent drôle, Jean Foupallour, mais c’est quand il ne le fait pas exprès!) Donc, foin de cette interruption mal à propos! Je vous disais donc que le variant rosbif, bien plus infectieux que son ancêtre chinetoque, se trouve en passe de nous contaminer à toute blinde. Nous le savions (j’allais dire « de Marseille » mais ça ne marche qu’avec le présent) depuis l’affolement manifesté par Boris Johnson juste avant la Noël. Et pour qu’il panique, celui-là, je vous garantis qu’il en faut! Sauf que, bien entendu, forts du principe macronnien aux termes duquel « le virus n’a pas de passeport« , nous évitâmes alors de fermer la frontière. Tout juste nos élites ont elles décidé de bloquer à Douvres les pauvre camionneurs, dans leurs centaines de bahuts agglutinés, contraints de se fourrer un écouvillon dans le pif…voire  ailleurs, en attendant un résultat dont la fiabilité apparaissait nécessairement douteuse. Quoi qu’il en soit le mutant en question se trouve bel et bien, désormais, sur le territoire de la Répupu. Il compte manifestement y prospérer paisiblement et supplanter dare-dare son prédécesseur. A tel point qu’avec une vigueur inattendue le nouveau maire socialo de Marseille vient de lancer une opération inédite visant à tester-tracer-isoler l’ensemble de la population! Avec le concours des marins-pompiers et, sans aucun doute, la participation active de l’institut présidé par notre vieux pote Didier, le savant de Marseille, il s’agit de traquer le nouveau virus et de le circonscrire autant que possible. On leur souhaite bien du plaisir aux susdits pompiers de marine, les quartiers-nord les attendent de pied ferme!

Bonne semaine à tous et faites gaffe au virus britannique, ces gens-là ne nous ont jamais fait de cadeaux qu’empoisonnés.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

26 réflexions sur “Le variant anglais

  1. Pangloss 10 janvier 2021 / 19 h 03 min

    Elu grâce aux media, ça me rappelle quelqu’un.
    J’ai peur que Biden me fasse regretter Trump et que sa vice-présidente me fasse regretter Biden.
    Les petits blanc vont morfler et, après eux, ce seront les grands blancs qui pensent qu’ils seront épargnés.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 10 janvier 2021 / 19 h 09 min

      C’est le principe de la lèche, on croit à tort que ça protège…nous y
      passerons tous, grands et petits.
      Amitiés.

      J'aime

  2. Julius Civilis 10 janvier 2021 / 19 h 33 min

    Genial ! Géant ! Merci ! Nouratin 2022 !

    J'aime

    • nouratinbis 10 janvier 2021 / 19 h 58 min

      Merci à vous, Julius! 2022, non, n’y comptez pas!
      Amitiés.

      J'aime

  3. Fredi M. 10 janvier 2021 / 20 h 24 min

    L’américaine comme nos gilets jaunes, la vie d’un blanc ne vaut plus grand chose…
    Quant à la démocratie en Amérique, elle a été confisquée par la Silicon-Valley.
    On est mal barrés patron, on est mal barrés…
    Vous ai-je souhaité une bonne année ? Je ne sais plus. Mais enfin voici qui est fait !

    J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2021 / 19 h 19 min

      A toutes fins utiles, bonne année à vous aussi.
      La démocratie, je suis convaincu depuis très longtemps que ça ne
      marche pas, hélas ça se confirme tous les jours et partout.
      Comme vous dites, on est mal barrés!
      Amitiés.

      J'aime

  4. grainsdesel 10 janvier 2021 / 21 h 14 min

    Wait and see, en attendant si les hôtels, les restos, les cinés, les théâtres, les tire-fesses etc (la liste est un peu trop longue à mon goût), il y a une profession qui fait le mort tout en se faisant des couilles en or, ce sont les Joyeuses Pompes Funèbres. Ils n’ont pas comme la Pub envahissante de « Comme j’aime » à chercher les clients, nos braves croque-morts s’engraissent. Elles est pas belle la vie de savoir qu’on sera accueilli.

    J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2021 / 19 h 21 min

      Reconnaissons le, c’est le seul métier qui aura toujours des clients,
      quand on n’aura plus à bouffer ils seront là pour nous rendre le seul
      service envisageable.
      Porte toi bien, Suri!
      Amitiés.

      J'aime

  5. elba 11 janvier 2021 / 7 h 56 min

    Même si la situation est grave, Nouratin, merci pour les p’tits sourires que m’ont encore provoqué ici et là, votre lettre dominicale. Effectivement, si nous tentons d’allumer la radio ou la tévé à l’heure des infos, il n’y a que covid, covid, covid. Ici, pas beaucoup de malades. Les personnes âgées meurent toutes de la covid, et les accidentés de la route également. Mais il paraît que les hôpitaux touchent quelques petites royalties lorsqu’une telle chose advient. Donc, pas étonnant puisque les hôpitaux doivent être « rentables » à présent.
    Et puis, cette insistance pour un vaccin dont nous ne savons rien et qui ne tue pas le virus, je la trouve bien suspecte.

    La prise du pouvoir illégitime aux USA n’est pas non plus des plus réjouissantes pour notre avenir. J’avais toujours espéré que The Donald allait pouvoir prouver que les z’élections étaient truquées. Je garde un tout petit brin d’espoir jusqu’au 20 janvier, car je me demande pour quelle raison la bande à Biden voudrait mettre en place un « impeachment » puisqu’ils estiment être dans leur bon droit. Ah oui, c’est vrai, ils ont peur que Donald n’appuie sur le bouton rouge ! Piètre argument.

    Je ne crois pas avoir offert tous mes vœux à tout le monde ici. Voilà qui est fait. Souhaits de bonne santé et de joie, vœux de tout ce qu’ici, tout un chacun peut espérer de bien et d’heureux pour soi et pour les autres. Même si nous savons très bien que tous les vœux ne se réalisent pas.
    Et puis, un merci à vous pour fédérer autour de vous, des gens sympathiques et respectueux.
    (Une pensée pour Mamedjo et René.)

    Plein de bisous aussi. 🙂

    PS – coquilles : « ectoplasme sorti DE son néant » et « des jours sombreS. »

    J'aime

    • Un fidèle passant 11 janvier 2021 / 10 h 09 min

      Bonjour Elba.

      Oui, en débutant quelques remarques qu’autorise toujours le Patron ici, pensées vers Mamedjo et René, dont le souvenir des commentaires semble bien vivant sur ce blog.

      Parti d’un bon pied le Patron du Nouratin-Bis pour une nouvelle traversée, et semble-t-il bien décidé à surveiller la crête des vagues de Covids sans perdre pour autant de vue le phare de la démocratie amérloque, grâce à son correspondant si particulier Hans. Au quotidien Ouest-France, pour changer un peu les éditoriaux, il ferait un malheur sur le sujet

      Pour qui ne pouvait sur la toile ignorer Radio-Québec, il se trouve peut-être des auditeurs encore persuadé que Trump suit son plan, et que l’ignoble Robinette est enfin confondu et mis hors-d’état de nuire !. Tout cela ne tenant de sa part qu’à une brillante stratégie devant dévoiler son génie devant le reste du monde éberlué.

      Bon, si tout ce jeu de dupes n’avait que l’intérêt du spectacle, on pourrait s’en amuser… mais une femme (Blanche, certes, mais quand même) y a cru un peu. C’est un peu l’idée de la Défense élastique chantée par Pierre Dac.

      Brigitte (Ancienne Bimbo Saint-Tropézienne suivant Orange) nous fait savoir ce qu’elle pense de mal du vaccin, et un groupe de toubibs se lancent à découvert eux aussi sur (entre-autres) le sujet.
      Ils sont touchants…

      …sans masques et se promenant le micro sans distanciation, derrière des tréteaux. Un vague souvenir d’une réunion de quartier destinée à nous octroyer des numéros et des dos d’ânes. On attendait toujours les premiers que les seconds trop hauts bousillaient les voitures.

      Notre « Vivement dimanche » à nous, en vaut largement un autre, dont nous n’avons jamais vu d’ailleurs que le titre.

      Merci pour ce rendez-vous dominical, où l’on conjugue le passé savions au présent de Marseille autrement que Marchais-Le Luron sous détecteur de mensonge,.

      J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2021 / 19 h 24 min

      La seule personne qui sait où elle va, à l’heure qu’il est, c’est le virus!
      Alors, pour le reste, c’est forcément n’importe quoi..
      Pensons un peu à nos vieux amis d’avant, vous avez raison.
      Merci pour les coquilles, que ferais-je sans vous!
      Très gros bisous.

      J'aime

  6. Mildred 11 janvier 2021 / 13 h 14 min

    Un grand cru ce « variant anglais » qui, à sa suite, suscite de brillants fidèles passants. Merci à tous !

    J'aime

  7. G.Mevennais 11 janvier 2021 / 15 h 44 min

    Le niveau du Patron reste « au top », le niveau des intervenants va crescendo, que dire après tous ces brillants coms ? Il y a la « grande finance internationale » et puis, les « medias » ceux ci font le plus grand mal et, encore et toujours, une majorité les croit, c’est valable pour le vaccin, c’est valable pour Trump, c’est valable pour la prétendue attitude raciste de ceux qui refusent d’avaler les couleuvres etc..etc.. l’avenir proche est sombre, l’avenir plus lointain est carrément noir !
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2021 / 19 h 26 min

      Il est vrai que l’horizon est un peu bouché, ça sent le coup de tabac!
      Amitiés.

      J'aime

  8. jakobfalaise 11 janvier 2021 / 19 h 11 min

    Variant anglais peut se contrepèter en « glands avariés »
    Ce qui décrit exactement ce dont il s’agit

    J'aime

  9. Un fidèle passant 14 janvier 2021 / 6 h 38 min

    Pour la très belle présentation musicale de l’audio
    et la présence du bonhomme (peinture ? photo ?… Un médaillon du passé).

    https://lbry.tv/@erfm:4/LE_LIBRE_JOURNAL_DE_JEAN-MICHEL_VERNOCHET_N_44_EMISSION_DU_12_JANVIER_2021:2

    On trouve cela très certainement sur d’autres blog, comme on trouve ailleurs vos billets, mais on ne peut tout lire ni écouter partout,

    Alors, si vous permettez qu’il s’exprime, pour le coup, chez vous également…

    J'aime

    • nouratinbis 16 janvier 2021 / 17 h 21 min

      Avec plaisir, nous sommes d’accord sur bien des sujets.
      Amitiés.

      J'aime

  10. Chris 15 janvier 2021 / 10 h 27 min

    Moi, je l’aime bien Trumpy ,j ‘achèterais bien un clone pour la France …mais je ne pense pas qu’il ait dit son dernier mot ..en personne ou pas fans interposés ..même après l’investiture du « hareng fumé »…
    Par contre, pour les « mutants « , j’ai la nette impression qu’on nous ballade ….grave !!
    Mutant anglais, sud africain, brésilien , amazonien et même japonais …si chaque pays se met à breveter le sien c’est pas la peine de se faire vacciner contre le premier …

    J'aime

    • elba 16 janvier 2021 / 5 h 54 min

      Bonjour,
      Tout comme vous, Chris, j’ai l’impression qu’on nous balade pour une autre raison que le virus.
      Surtout depuis que j’ai écouté (ou plutôt lu) cette vidéo :

      Moi aussi je l’aime bien, The Donald.
      Bisou.

      J'aime

    • nouratinbis 16 janvier 2021 / 17 h 25 min

      J’avoue bien humblement n’y rien comprendre, il est probable
      qu’on nous balade mais pour nous emmener où?
      Quant à Trump, il s’est mis à dos tous les bien-pensants qui nous
      dictent la loi, donc ils vont le crever!
      Grozibous.

      J'aime

      • Chris 17 janvier 2021 / 7 h 30 min

        Pour nous emmener à la DÉCROISSANCE qui est déjà bien démarrée, d’ailleurs …le covid et son copain le vaccin ne sont qu’accessoires …j’ai même entendu d’un projet de revenu universel pour les jeunes ..et c’est vraiment pas bon signe…
        Vasy Trumpy !!!

        J'aime

  11. nouratinbis 17 janvier 2021 / 17 h 38 min

    Oui, là, à partir de maintenant on peut tout envisager, et si possible n’importe quoi!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s