Moi? Français…c’est la honte!

Ce n’est pas un intellectuel, Jean Foupallour, c’est même précisément tout le contraire; mais il faut toutefois lui reconnaître au moins une qualité, celle de maîtriser le contrepet bien plus sûrement que le pas-contre (oui je sais mais on fait ce qu’on peut). Et aujourd’hui, comme suite au discours de Macron il nous a sorti comme ça, ex-abrupto, faisant mine de s’adresser à ce brave Grauburle: « tu peux te passer de vaccin dans les régions où tu es! » Ce dernier lui rétorquant un truc dans le genre « mais non, pas du tout, regarde la carte, on est en rouge… » enfin, bref, complètement à côté de la plaque, forcément. Bon, moi je le connais, Jeannot, pratiquement comme si je l’avais fait (d’ailleurs il y a de ça, faut reconnaître) et j’ai illico flairé la coupure: une phrase un peu saugrenue avec vaccin dedans et proférée par un Foupallour déjà à moitié pété de rire, vous cherchez le « g » à intervertir avec le « cc » et vous y êtes aussi facilement que si vous eussiez pris un taxi. Faut juste connaître, quoi, et puis vous savez ce genre d’amusement, mieux vaut ne pas en abuser, c’est drôle cinq minutes, après ça gonfle. Vous en avez de très sympathiques, certes, comme « le boutre du roi remontait le confluent de la Garonne » ou bien encore « la jeune fille revenait de la ferme, pleine d’espoir, jusqu’à Pont du Jura« , mais outre le fait que ça tourne toujours plus ou moins autour des même thèmes, on s’en fatigue vite parce que vous avez des maniaques du genre de l’olibrius en cause qui vous en sortent des tellement compliquées que, faute de vous triturer les méninges à les résoudre, vous préférez encore passer pour un con. D’ailleurs, passer pour un con aux yeux de Foupallour cela constituerait plutôt la marque d’un bel esprit.
Et là, nous voilà encore une fois dans le garage de Marcel, vautrés sur les banquettes préalablement démontées de la 4L, en train d’assécher consciencieusement un bouteille de Ricard, celle d’un litre, bien sûr, on n’est pas des sauvages! C’est Pâques, comprenez-vous? On ne peut tout de même pas escamoter la chose, enfin je veux dire la résurrection de Notre Seigneur, ça s’arrose ces trucs-là, sans compter que nous autres Chrétiens sommes bien les seuls à posséder un phénomène pareil. Vous vous rendez compte, tout de même? Le Fils de Dieu, conçu par l’opération du Saint-Esprit, c’est déjà raide, enfin façon de parler bien sûr, mais que le Mec en question se fasse supplicier à mort par des salauds de Romains soucieux de passer la pommade à une bande de Juifs radicalisés, et tout ça pour nous racheter le péché-originel de Grand-Mère Eve, rien qu’à ce stade c’est plutôt balèze, le moins qu’on puisse dire. Mais que trois jours après l’enterrement Il se barre sans tambour ni trompettes, ressuscité comme pas un, (c’est bien la cas de le dire), ça personne avant Lui n’y avait jamais pensé et l’affaire reste à ce jour unique en son genre! Donc si cette sorte d’exploit fabuleux ne vaut pas un bon kilo de pastis à quatre mains, c’est à désespérer de la religion!
Cela dit, c’est vrai tout de même, avec une pointure du calibre de Jésus comme porte drapeau, l’Église tint le haut du pavé pendant une chiée de siècles. Forte d’un avantage compétitif de ce niveau, jamais elle n’aurait dû se laisser tirer la bourre par des minables même pas foutus de ressusciter les macchabées! Alors évidemment, aujourd’hui c’est devenu difficile à exploiter la résurrection, l’immaculée conception, la divinité humanisée par un Esprit, certes Saint mais légèrement coquin sur les bords, tous ces truc biscornus apparaissent un peu hardos à gober, j’en conviens. Cependant, si vous allez chercher la concurrence vous ne trouverez pas grand chose de plus crédible. Dieu qui dicte un manuel d’instructions à un gardien de chèvres analphabète, vous trouvez que ça tient la route, vous? Sans parler du contenu dudit bouquin, il en réserve quand même des gratinées, vous savez! Prenons un seul exemple, celui des damnés qui crament en enfer pour l’éternité: comme le dernier des abrutis se doute bien de l’impossibilité matérielle du système, la réponse existe, elle est prévue! En substance le malheureux dont la peau se trouve complètement brûlée a le droit de passer au magasin pour s’en faire attribuer une neuve…oui, de peau, vous avez capté le truc, et comme ça le brave damné repart pour les souffrances atroces jusqu’à la prochaine fois où il devra aller se changer…et ainsi de suite jusqu’au bout de l’éternité…vous comprenez, alors, pourquoi les Muz s’oublient dans le sarouel rien qu’à l’idée de morfler la condamnation en question, c’est autre chose que Guantanamo, croyez-moi!
Cela dit, le type qui est capable d’avaler pareille calembredaine, on ne voit pas très bien pourquoi il mettrait en doute la résurrection de la chair, où la virginité de Marie, dans l’ordre du farfelu on navigue un peu du pareil au même. Sauf que la fable chrétienne apparaît nettement plus sympa me semble-t-il, donc plus vendable, non? Vous ne croyez pas? En somme, si vous y regardez d’un peu près, ce qui a foiré, avec l’Église, c’est le marketing, voilà où le bat blesse! Ils ont déconné, à Rome, en négligeant la force de vente, quand on voit la gueule de nos curés d’aujourd’hui on le pressent déjà mais quand on les écoute, alors on comprend tout, pas la peine de chercher plus loin, avec des commerciaux de ce calibre, les parts de marché on peut leur dire adieu!
C’est bien, en tout cas, l’avis du vieux Maurice. Lui, faut savoir, quand il remplace son éternel demi-pression par quelque autre boisson un tant soit peu alcoolisée (vous ne voudriez tout de même pas qu’il picolât au Coca-Cola, le vieux birbe!) ça le rend encore plus amèrement critique qu’à l’habitude. Ce matin, comme sujet, il traitait la bénédiction urbi et orbi du camarade Bergoglio, le François 1er du pauvre.
« Qu’est-ce qu’on en a a foutre, hein, des bénédictions papales? Ça se comprenait au temps de Jean-Paul II, là oui, il y avait matière, on pouvait suivre, valider à l’aise, vu qu’il ne disait presque jamais de conneries, le Polak. Même avec le Chleu, là, celui qu’ils ont viré à paquet comme un tas de merde, enfin vous voyez, quoi…ah oui, Ratzinger, voilà, ex-Benoît XVI, oui enfin, même lui il ne déconnait pas trop, un peu intello, je ne dis pas, mais sérieux comme un pape. Alors que l’actuel, bordel de dieu, c’est à vous dégoûter du catholicisme! A croire qu’il roule pour la concurrence, on se demande! Son truc c’est et ça restera jusqu’au bout les « migrants »! Y en a que pour les envahisseurs, avec lui! Cherchez pas, il veut rayer l’Europe de la carte du monde civilisé, c’est ça l’objectif de Papa Francesco, l’enfoiré! Dieu merci personne ne l’écoute, sans quoi on n’aurait plus qu’à tirer l’échelle. Remarquez, il n’est pas tout seul à chercher la mort de nous autres, les Juges de la République franchouille de mes deux, même combat! Vous avez vu le coup de Cédric Hérrou? Non Jeannot, pas Hérrou-Bignolles -décidément les parents éthyliques ça aide pas dans la vie- je parle sérieusement! Hérrou, le passeur de clandestins, celui qui allait les chercher en Italie pour les ramener chez nous, pépère et décontracté! Eh bien nos braves juges ont dit un truc du genre, okay il a enfreint la loi, le Cédric, mais vu que ça partait d’une bonne intention, dans le but d’aider son prochain -pour causer comme Bergoglio- eh ben il a raison, on le relaxe avec les excuses pour le dérangement! Vous avez compris le coup? Ça signifie, y a aucun doute, que la loi on s’assoit dessus du moment qu’on aide les envahisseurs à nous finir le grand remplacement, c’est ça le message des juges! Ne vous foutez pas le doigt dans l’œil, ces salopards-là ont juré notre disparition…et la leur en même temps! Des juges qui défèquent sur la loi, moi je vous le dis, c’est très mauvais signe, comme dirait l’autre, on est foutu, on ne pourra jamais s’en sortir, impossible! »
Et là, évidemment, intervint la nécessité de se refiler dans le corgnolon, le quart de verre de Ricard qui commençait à se transformer en flotte par l’intermédiaire de glaçons victimes de l’effet de serre. D’où l’intervention opportuniste d’un Marcel Grauburle qui rongeait son frein depuis un bon quart d’heure.
« T’as raison, Maurice, foutu on l’est vraiment! Pour vous en dire une bien bonne, l’autre jour je causais avec le petit-fils de la concierge, un gentil gamin, vous savez, dix-huit ans et déjà en première année de fac, sérieux et tout, il me racontait une chose à vous mettre les roubignolles en hélice, z’allez voir! Donc, le bambin faisait allusion à des discussions avec ses potes, en l’occurrence le sujet c’était la nationalité. Chacun déclarait la sienne, vous voyez, une conversation entre jeunes, normal. L’un était algérien, l’autre marocain, le troisième portugais, un autre roumain…enfin bon, vous mordez le topo. Sauf qu’arrivé à son tour le rejeton de la pipelette il a bien fallu qu’il l’avoue… Moi? Français…c’est la honte! Et tout ça, bien entendu, raconté avec un accent beur à couper au couteau… Aucun doute possible, on est mal, comme ils disent chez Lidl … »
Rien à ajouter, vous ne croyez pas?

Joyeuse fin de Pâques… enfin si vous vous en sentez la capacité, et amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

41 réflexions sur “Moi? Français…c’est la honte!

  1. Pangloss 4 avril 2021 / 17 h 33 min

    Heureusement que j’ai un pays dont je n’ai pas honte. Enfin, pas encore.
    Amicalement.

    J'aime

  2. nouratinbis 4 avril 2021 / 17 h 39 min

    Oui, mais ce n’est pas pareil, moi j’aimerais bien mais hélas…
    Amitiés.

    J'aime

  3. elba 4 avril 2021 / 18 h 21 min

    Voilà que vous me mettez à nouveau en supplice de déchiffrer une contrepêterie, Nouratin ! Enfin, plusieurs, même ! Et comme je n’ai pas envie de me creuser la cervelle ce soir, eh bien je reviendrai voir si je trouve… Ou bien si quelqu’un a trouvé avant moi et a donné la « traduction », ce qui m’arrangerait. Je suis un peu flemmarde, je l’avoue.

    Bergoglio… il ne serait pas un muz déguisé, par hasard ? Parfois j’ai des doutes je l’avoue.
    Quant à la « résurection de la chair », j’avoue que j’ai vraiment du mal à m’y faire. Pour tout dire, je n’y crois pas. Et puis, ce serait injuste pour ceux qui sont nés mal formés ou tout simplement moches, non ?
    Bon ! Je suis chrétienne. Mais seulement parce que je pense que c’est mieux de vivre selon les préceptes de l’évangile. Pour « l’après », on verra… Ou pas. Vous voyez, et je le confesse, je suis une mauvaise croyante, en fait.

    Plein de gros bisous à vous en ce jour de Pâques.

    J'aime

    • nouratinbis 4 avril 2021 / 19 h 18 min

      Ce n’est pas moi qui vous reprocherais de douter un peu de certaines
      choses un peu surannées…
      Gros bisous sans contrepèteries.

      J'aime

    • Gérard 4 avril 2021 / 19 h 45 min

      Ne cherchez pas trop à décrypter ces contrepéteries, chère Elba, c’est des trucs à faire rougir une honnête femme ! Qui auraient sûrement, d’ailleurs, bien plu au chamelier analphabète dont il est question si je me fie à sa réputation … je crois les avoir lues, ou quelque chose d’approchant, dans le fichu bouquin, mais je n’en suis pas sûr du tout.
      Nouratin, vous devriez avoir honte 🙂
      Amitiés et/ou bises quand même

      J'aime

      • nouratinbis 4 avril 2021 / 20 h 07 min

        J’ai honte, ça s’appelait « L’art du contrepet »…mais aujourd’hui existe un
        site spécialisé: « La Poule qui Mue »
        Désolé mais ça me remplit de joie enfantine.
        Amitiés.

        Aimé par 1 personne

  4. elba 4 avril 2021 / 18 h 23 min

    Mince ! Je ne me suis pas relue avant d’envoyer. Pardonnez mes répétitions (j’ai « avoué » trop souvent !) 😉
    Mais comme faute avouée est à moitié pardonnée, vous n’aurez que la moitié du travail à faire. 🙂

    J'aime

  5. nouratinbis 4 avril 2021 / 19 h 20 min

    Je ne vous jetterai pas la pierre, je viens d’en faire autant dans ma réponse:
    deux fois « un peu » en dix mots!

    J'aime

    • elba 4 avril 2021 / 20 h 57 min

      Chouette ! Je me sens moins seule, ainsi. 😉

      J'aime

  6. Isabelle Mazan 4 avril 2021 / 20 h 54 min

    Bonjour Nouratin! Aujourd’hui je décortique. Ça commence bien avec « vous cherchez le « g » à intervertir avec le « cc » et vous y êtes aussi facilement que si vous eussiez pris un taxi. »
    Génial, me dis-je, pour une fois je n’aurai pas à chercher.

    Mais ensuite ça se corse: »« le boutre du roi remontait le confluent de la Garonne » ou bien encore « la jeune fille revenait de la ferme, pleine d’espoir, jusqu’à Pont du Jura« , mais outre le fait que ça tourne toujours plus ou moins autour des même thèmes, on s’en fatigue vite. ». Moi ce qui me fatigue c’est de ne jamais trouver!

    « l’actuel, bordel de dieu, c’est à vous dégoûter du catholicisme! A croire qu’il roule pour la concurrence ». Ce ne peut pas être autre chose, c’est l’antéchrist, ce mec.

    Comme toujours, plein de réflexions pertinentes qu’on ose à peine à s’avouer in petto et dans votre style jouissif et inimitable.

    Merci et bonne semaine!

    J'aime

    • elba 4 avril 2021 / 21 h 00 min

      « Copines », Isabelle. Comme vous dites, ça fatigue de ne jamais trouver ! 🙂

      J'aime

      • Gérard 4 avril 2021 / 21 h 13 min

        Allez, j’ai pitié, je vous aide un peu : ça commence (bien !) par « le foutre du roi » et ensuite ça parle d’une baronne (on reste parmi les gens de la haute !) … Bises

        Aimé par 1 personne

    • jakobfalaise 5 avril 2021 / 14 h 40 min

      Le boutre du roi remontait le confluent de la Garonne ?
      Facile
      C’est l’autre qui me pose problème

      J'aime

    • nouratinbis 5 avril 2021 / 15 h 21 min

      Bonjour Isabelle, ne vous faites pas trop de souci pour les contrepèteries,c’est
      un art totalement dépourvu d’intérêt.
      Pour ce qui est du Pape, en effet, il y a de quoi s’inquiéter.
      Merci, en tout cas, vous êtes trop aimable.
      Amitiés.

      J'aime

  7. elba 4 avril 2021 / 21 h 46 min

    Gérard… Y’a « gluant » dans la contrepèterie ? Je crois que j’ai trouvé !!! Eurêka, aurait dit quelqu’un !! 🙂 🙂
    Je crois bien que je ne suis pas une honnête femme : je ne rougis pas. Je suis devant mon écran, ça doit être pour ça.
    Bisou et bonne nuit.

    J'aime

    • nouratinbis 5 avril 2021 / 15 h 22 min

      Bravo, vous y êtes! Rassurez vous, ce n’est pas bien méchant!

      J'aime

  8. FRACANAPA 5 avril 2021 / 7 h 57 min

    Bon, c’est décidé, je vais changer de prénom !
    La faute à la poule qui mue….

    J'aime

  9. G.Mevennais 5 avril 2021 / 10 h 31 min

    Du grand Nouratin ! Tout y est, parfaitement synthétisé par « Isabelle Mazan » ! Quand je pense que vous aviez peur de manquer d’inspiration, vous êtes revenu au sommet de votre art, ce billet est une petite merveille et un véritable rayon de soleil en cette période où la morosité et le pessimisme dominent.
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 5 avril 2021 / 15 h 25 min

      Vous me faites plaisir, Gilles, d’autant que c’est assez difficile, je dois reconnaître.
      Amitiés.

      J'aime

  10. Chris 5 avril 2021 / 11 h 46 min

    J’ai adoré …la marchandise chrétienne et la camelotte muzz étalées comme sur un tréteau aux Puces …. je les vois déjà marchander comme des sidi tapis, les clients et même se foutre sur la gueule …vu qu’on y brade des vieux relents d’enfer !!
    Mais y a un aut’ tréteau à côté, qui vend du Paradis chrétien et du Paradis islamique …et, là, on est perdants !!!…une éternité à chanter des hymnes très chiants contre 72 houries toujours vierges !!

    J'aime

    • Gérard 5 avril 2021 / 13 h 26 min

      Vous oubliez une seule chose, c’est qu’il suffit de vous être torché un jour de la main droite pour ne pas y avoir droit !

      J'aime

      • nouratinbis 7 avril 2021 / 18 h 46 min

        Ben oui quoi, la main droite c’est pour fourrager dans le grand plat de
        couscous! Faut pas rigoler avec l’hygiène!

        J'aime

    • jakobfalaise 5 avril 2021 / 14 h 49 min

      J’ai toujours eu du mal avec ces septante deux pucelles
      Imaginez que, dans la vie réelle, vous entrepreniez une demoiselle demoiselle
      Explications, simulation, manœuvre d’approche puis d’insertion, mouvement pendulaire, bref, ça vous a pris toute l’après midi et ça n’a été qu’une entrée en matière si on peut dire, la demoiselle est émue, mais encore un peu serrée, pas franchement détendue
      Bon
      Vous passez à sa voisine
      Même topo
      Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez fait le tour de votre gynécée
      En un peu plus de deux mois
      Rien ne vous dit que lorsque vous êtes revenu au point de départ, la demoiselle demoiselle numéro un soit plus réceptive,aguerrie ou délurée
      Je sais bien que la tradition impose de cent fois sur le métier remettre l’ouvrage mais il faut avoir des qualités pédagogiques hors pair pour supporter ça
      Ou alors s’en foutre carrément,rentrer,remuer,etternuer puis s’essuyer au couvre lit

      J'aime

    • nouratinbis 5 avril 2021 / 15 h 27 min

      Tu as raison, hélas, notre paradis est une grosse fiente comparé au leur!
      Faudrait trouver un truc mais ce n’est pas le Papa Francesco sur qui on
      pourra compter, ce vieux trouduc!
      Zibougros.

      J'aime

    • elba 5 avril 2021 / 18 h 25 min

      Ouille ouille ouille ! Bande de tortionnaires 🙂 : je suis allée voir et n’ai rien vu en contrepèterie.
      Désolée, Al West, je ne suis vraiment pas douée du tout. 😉

      J'aime

      • nouratinbis 5 avril 2021 / 19 h 03 min

        Celle là est assez difficile, il faut en convenir!

        J'aime

      • Gérard 5 avril 2021 / 21 h 20 min

        Cherchez mieux – un indice : un peu le pendant (si je peux dire) de la poule qui mue …

        J'aime

  11. nouratinbis 5 avril 2021 / 17 h 51 min

    En effet, celle là est fabuleuse, je ne pense pas qu’ils l’aient fait exprès!
    Merci, je ne la connaissais pas et entre nous ce n’est pas très vendeur,
    surtout avec l’émotion olfactive épicée (contre le mur, sans doute)!

    J'aime

  12. Un fidèle passant 5 avril 2021 / 19 h 04 min

    Le bon Dieu. En période de Grippe-19 ?

    Le bon Dieu, c’est le nôtre. Et avé l’accent..
    Raimu voyait en Fresnay un Marius alsacien. Marcel Grauburle, c’est le félibre nouveau.
    On peut toujours attiser la nostalgie en se souvenant de ce qui fut et qui n’est plus, comme chantait Trenet, et ne pas chercher dans les pianos ce qu’il n’y a pas,toujours selon lui, en lisant Nouratin.

    Merveilleuse trouvaille entre-autres, que les roubignolles en hélice… Toujours dans Pagnol, où il est question de la vente du Pitalugue, il en est question également, d’hélice… Toujours ave l’accent.

    J'aime

    • nouratinbis 7 avril 2021 / 18 h 16 min

      C’est vrai, le Pitalugue avait une hélice trop grosse, alors au lieu que ce soit
      l’hélice qui tourne c’était le bateau!
      Amitiés.

      J'aime

  13. Gérard 5 avril 2021 / 21 h 21 min

    Cherchez mieux, un indice : un peu le pendant (si je peux dire) de la poule qui mue …

    J'aime

  14. Pakounta 5 avril 2021 / 23 h 10 min

    J’aime bien le contrepet et j’étais un bon client de la comtesse, chez Canard. Mais vu que ça fait 20 ans que je ne le lis plus du tout, je m’en suis déshabitué. D’où ma grande joie de découvrir la gamine revenant de la foire avec son jupon. Mort de rire par salves pendant un quart d’heures. Et ça m’a repris aujourd’hui… Merci pour ce petit bonheur qui vaut bien un beau steak ! Ca y est, ça me reprend… A bientôt !

    J'aime

    • Un fidèle passant 6 avril 2021 / 13 h 51 min

      @ Pakounta.

      Récent blogueur retraité,

      Et sans vouloir vous ennuyer par cet hors-sujet,

      Voici, Petibon pour l’éternité…

      Une étoile dans le clair-obscur. J’y connais rien, les commentaires sont mitigés, mais il m’a semblé que le son et l’image n’avaient pas eu pour arrangeur la NASA.

      Et je vous laisse avec ça…

      J'aime

    • nouratinbis 7 avril 2021 / 18 h 19 min

      L’album de la comtesse j’aimais bien, mais le jour où je me suis aperçu
      que ces canards faisaient campagne pour Mitterrand, j’ai cessé de le lire!
      Ça nous remet loin!
      Amitiés.

      J'aime

  15. Un fidèle passant 8 avril 2021 / 13 h 08 min

    Au temps, au bon temps… de l’intégration.

    Moi ? Français ! Et qui nous rendait honneur et fierté de l’être également.

    C’est en cherchant pour le plaisir le passage de Fernandel s’adressant à Marguerite, (lui reprochant ave l’accent son incartade de la nuit) que l’on tombe sur ce joyau.

    La fin vous tirerait les larmes s’il vous en restait encore à verser sur l’état actuel de ce que nous vivons et pas que pour les César.

    En vous demandant de ne pas trop m’en vouloir pour encore une vidéo, mais en fin de semaine, et dans un rayon de 10 km, j’ai pensé que pourquoi pas…

    Bien à vous, Tous.

    J'aime

  16. elba 8 avril 2021 / 15 h 06 min

    Voilà de quoi être tout à fait nostalgique, Fidèle passant ! Où est donc la relève de ces grands comédiens si talentueux, qui nous faisaient autant rire que pleurer ?
    Vous avez eu raison de penser « pourquoi pas ».

    J'aime

  17. Un fidèle passant 8 avril 2021 / 19 h 48 min

    @ Elba

    Des acteurs, mais aussi, un « Chance pour la France » de l’époque, à qui il a dédié son talent ; Henri Verneuil donc, de son vrai nom Achod Malakian (en arménien : Աշոտ Մալաքեան), né le 15 octobre 1920 à Rodosto (auj. Tekirdağ, en Turquie) et mort le 11 janvier 2002 à Bagnolet en France, (Wikipedia) réalisateur et scénariste de cinéma français d’origine arménienne. J’aurais pu le préciser. puisque c’était quand même le but de mon com.

    Dans un autre domaine que le cinéma, et plus actuel, permettez de vous présenter ce soir, dans sa petite lucarne, une petite bonne femme bien connue pour sa virulence dans la dénonciation de l’islam et sa détestation du régime macronien. Vous la trouverez sur son site Résistance Républicaine. Vous la reconnaîtrez, toute de rouge vêtue, où elle nous incite à braver la caste au pouvoir…
    C’est le titre :
    Masque obligatoire sur la plage ? Faites la fortune des vendeurs de sandwichs et autres croissants !
    On y trouve aussi la carte des départements où le masque sur la plage est obligatoire. Ici nous sommes en rouge.

    Bonne soirée.

    J'aime

  18. elba 9 avril 2021 / 6 h 05 min

    Bonjour,
    J’aime beaucoup l’illustration qui montre des ET, sur le site de Christine Tasin. 😉
    Dimillion de vaccinés : décompte ce matin à la radio. J’avoue que cela m’attriste vraiment de constater que de plus en plus de gens se font vacciner dans mon entourage. Petite consolation : les irréductibles restent irréductibles.

    Quant aux « chances pour la France » d’autrefois, qu’ils soient polonais, arméniens, portugais ou autres, ils étaient différents de ceux d’aujourd’hui : tout d’abord, ils trouvaient du travail (parce qu’aussi, il y en avait) et s’intégraient à notre pays sans le « niquer », bien au contraire.

    J’avais vu la carte des plages. Fidèle passant, je sais que ça ne console pas de la bêtise humaine, mais les plages pas loin de chez moi sont aussi tout en rouge. Pourtant, si l’on fait exception des plages « de ville côtière » qui sont bondées en été, nous avons en Vendée des kilomètres de belles plages de sable fin où l’on ne trouve quasiment personne.
    Tout cela est une preuve de plus que l’on nous entube !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s