Rando cévenole

Pour une fois qu’on attrape un meurtrier prénommé Valentin, on en profite à bloc! Putain, on n’imaginait même plus que ça pouvait encore exister, ça! Un petit blancos, dites donc, bien de chez nous, retranché pendant quatre jours dans les montagnes du Haut-Gard (mais sans Antinea (1), n’est-ce pas, et surtout, évidemment, sans son amoureux fou le Sheik Mohammed Ben Katour, qui pour la belle se mourait d’amour)! Donc, pain bénit pour nos media adorés, tellement estomaqués de la trouvaille qu’ils nous ont servi du Valentin Marcone (comme la lune) à jet continu jusqu’à sa reddition un peu péteuse devant l’église de Saint Locdu le Vieux (ah, non ça c’est Bérurier…bon on s’en fout, une église quoi, pas une mosquée). Encore maintenant la campagne médiatique se poursuit, avec les aventures judiciaires du petit flingueur gardois, ce matin même déféré au Parquet, inculpé d’assassinat, et qui va bientôt se retrouver embastillé au milieu de voyous aux origines ultramarines qui sauront lui expliquer l’art du coup-franc sans ballon. On n’ignore plus rien de ce petit corniaud de Valentin, chasseur -le salaud!- amateur invétéré d’armes létales, vêtu de gilets pare-balle comme Rambo, son probable héros, et recalé par l’Armée Française, le drame de sa pauvre vie! Il faut bien dire que s’il y avait une dictée à l’examen d’entrée, il était cuit d’avance, le zigoto, allez faire un tour sur Fesse Bouc, vous verrez tout de suite qu’il écrit le français comme une chèvre cévenole… Bon, je reconnais qu’il ne s’agit pas là d’un cas isolé puisque l’école de la Répupu a cessé depuis belle lurette d’enseigner autre chose que l’arabe courant et le maniement des feux d’artifice! Nous avons eu droit aussi à son pauvre papa, M. Marcone (comme une valise) avec son advocation si touchante « Valentin reviens, on t’aime, la petite elle a besoin de toi… » sauf qu’avant le retour de son géniteur présumé, cette enfant aura le temps de bien grandir, à supposer que le gentil assassin survive à la taule…vous me direz, vu qu’il est vraiment fou celui-là, bien que non musulman ils vont peur être le foutre à l’asile, auquel cas dans quelques mois il retourne aux Plantiers, son village, où l’on ose pas espérer, bien entendu, qu’un bon coup de fusil ne mette un terme définitif à ses souffrances.
En attendant, depuis une petite semaine nous n’avons plus, grâce à cette nouvelle sorte de Saint Valentin en plein mois de mai, entendu parler des multiples tueurs de flics qui défrayèrent la chronique ces derniers temps. Ceux-là on n’en parle absolument plus, en espérant que les Français, dont on sait, depuis le Maréchal des Heures les Plus Sombres, qu’ils ont « vraiment la mémoire courte« , ne manqueront pas de se concentrer sur les sujets qu’on leur colle sous le nez comme, à l’âne, une grosse carotte bien dodue. Et d’ailleurs, nous ne savons déjà plus trop, le Ramadan est fini, les petits ennuis collatéraux comme la mise à mort du Brigadier Masson commencent à se perdre dans la nébuleuse informationnelle, laquelle se renouvelle en permanence pour effacer des esprits ce qu’elle y avait enfourné peu de temps avant. Ainsi, les meurtriers de feu Masson, pauvre flic qui essayait de faire son boulot malgré tout, personne n’aura entendu leur nom sur BFM TV et consorts, il faut aller sur les media nauséabonds, genre Fdesouche, pour apprendre, Ô surprise, qu’il s’agit d’Ilès Akoudad et de son complice Ayoub Abdi…mais attention, padamalgam, ces deux-là sont français, nés en France, n’est-ce pas, c’est Moussa Darmanin soi même qui le dit! Alors, hein, vous voyez un rapport avec l’immigration, vous, bande de salfachos?
Comme quoi ce serait tout de même chouette qu’on en finisse avec cette abomination de « droit du sol »! Même si la catastrophe est déjà largement accomplie, nous aurions intérêt à arrêter dare-dare les conneries! Il n’est jamais trop tard pour bien faire, vous savez, et cette sorte de mesure assortie de quelques autres du même tonneau, je veux dire relatives à la nationalité notamment, nous permettrait sans doute de remettre un peu de sérénité dans la boutique. Bien sûr, nous ne reviendrons jamais aux années soixante, époque où l’on se promenait dans les rues, paisiblement et avec l’impression rassurante de se trouver en Europe. Toutefois fermer la vanne du déversement islamique nous éviterait la submersion imminente qui nous pend au nez comme un sifflet de deux sous. Un bon référendum! La vox populi, seule compétente pour priver les Juges des moyens de tripatouiller la loi à leur guise, voire même de la fabriquer carrément, ainsi qu’à leur habitude désormais bien ancrée, remettrait quelque peu les pendules à l’heure…hélas! hélas! hélas! comme disait Charlot Gros Pif, il faudrait pour cela une victoire électorale de la peste-brune-blondasse, la seule à présenter des propositions de ce genre, et mathématiquement la chose semble, certes de moins en moins impossible, mais toujours aussi improbable, raison pour laquelle Présipède continue à la souhaiter ardemment comme punching-ball de second tour. En toute hypothèse, ce sacré Valentin nous aura permis de passer un moment tranquilles, avec l’impression bien orchestrée que les criminels sont des gens de chez nous, comme au bon vieux temps, quoi… on se réconforte comme on peut, pas vrai?

Heureusement, d’ailleurs, parce qu’avec la guerre de Gaza, enfin je veux dire le nouvel épisode de ladite, une affaire qui revient de temps à autre. Et ça se passe toujours pareil sur notre territoire qui ne devrait rien en avoir à foutre, dès que ça commence à péter là bas, ça fout de nouveau le bordel ici. Un grand classique qui revêt des allures d’éternel retour! Ainsi en 2014 la manif-interdite qui avait permis de gueuler « mort aux Juifs » dans les rues de la Capitale républicouille et qui avait fait tant plaisir à nos chers pro-palestiniens .(voir aussi ici ) acharnés, héritiers des abrutis soixante-huitards qui commencent à avoir du mal, non pas à défiler, certes, mais à échapper aux charges des CRS…dame à soixante-quinze balais on court comme un lapin en civet, ça change de l’époque héroïque du maoïsme triomphant! Toutefois les fondamentaux demeurent, la procédure est respectée à la lettre, le branquignol de l’Intérieur en service au moment de la manif, interdit celle-ci pour cause d’antisémitisme un peu trop bruyamment affichable. Après quoi, la manif interdite se déroule sans trop de problèmes, comme hier encore, dans le respect impeccable des règles de la discipline, Allahou akbar hurlé par des milliers de poitrines, caillassage de flics, destruction règlementaire de mobilier urbain, incendies de bagnoles, scooters et autres malheureuses poubelles qui se trouvaient là où il ne fallait pas. Peu de blessés parmi les Forcedelordres et pas le moindre « mort aux Juifs » rapporté par les media comme il faut…bizarre pour une manif anti-sioniste, ils se sont contentés, semble-t-il, de quelques « Israël assassin » bien innocents, n’est-ce pas en comparaison. On notera simplement que les interdictions professées par l’autorité légitime se révèlent toujours sans effet quand il s’agit d’agitations gauchiardes. Pourquoi? Demandez donc à Maurice Papon, tiens, il vous dira ce qu’il en coûte de maintenir l’ordre…comment ça, il ne vous dira rien du tout? Ah, il est mort depuis quatorze ans? Zut alors, cela m’avait échappé…ah si, voilà, suis-je bête, même qu’il s’est fait enterrer avec sa légion d’honneur au revers du veston mortuaire, alors qu’ils la lui avaient confisquée, les gens de bonne compagnie! En revanche le port illégal de décorations dans le cercueil n’étant pas réprimé, on la lui avait laissée, au grand dam de toute la Gauche ulcérée! Ça ne lui fait pas la jambe plus belle, mais il aura tout de même réussi à les emmerder jusque dans le tombeau!

Passez une bonne semaine et soyez sans inquiétude, la guerre civile n’est pas encore pour demain…pour après-demain? Bon, alors là je ne dis rien…
Bien amicalement.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Une chanson de 1921 (bon anniversaire): Dans les montagnes du Hoggar, Une reine au méchant regard, Au cœur félon, règne dit-on, Antinéa c’est son nom… une petite merveille reprise ultérieurement par Les Charlots!

15 réflexions sur “Rando cévenole

  1. G.Mevennais 16 mai 2021 / 17 h 38 min

    Voilà un billet bien noir (sans jeu de mots), mais il colle à lactualité comme le timbre poste sur son enveloppe. Le ciel continue de s’assombrir, l’atmosphère devient de plus en plus pesante, cela n’est pas du pessimisme, mais du réalisme, reste plus qu’à espérer que « pourvou que ça doure ».
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 16 mai 2021 / 17 h 50 min

      Cela va continuer à se dégrader progressivement jusqu’à l’implosion
      finale…quand, on ne sait pas.
      Amitiés.

      J'aime

  2. Pangloss 16 mai 2021 / 17 h 54 min

    Antinéa, c’est aussi l’héroïne de l’Atlantide, roman de Pierre Benoît qui se passe dans le Hoggar si je ne m’abuse (docteur).
    Une manifestation interdite sans gestes barrière et sans les amendes de cent trente cinq euros. Les restaurateurs devraient en prendre de la graine: ouvrir leurs établissement en soutien au peuple palestinien.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 16 mai 2021 / 19 h 53 min

      Eh oui, bien sûr, ça marche à tous les coups!
      Que n’y ont ils pas pensé plus tôt!
      Amitiés.

      J'aime

  3. elba 16 mai 2021 / 18 h 02 min

    L’actualité est aussi ‘mossad’ que le temps ici : nuages noirs par moments, petites apparitions du soleil, et surtout du vent froid.
    Effectivement, si l’on va sur FDS, chaque jour nous pouvons constater des agressions nouvelles, hélas.

    Je cherche ce que vous auriez pu nous écrire de plus joyeux, Nouratin, mais hélas je ne trouve pas.
    Espérons que le beau temps revienne sous tous ses aspects.
    Gros bisous.

    J'aime

    • nouratinbis 16 mai 2021 / 19 h 55 min

      Hélas, il n’y a plus grand chose de joyeux, c’est sinistre!
      Le beau temps au moins reviendra un jour ou l’autre c’est sûr.
      Gros bsous.

      J'aime

  4. Fredi M. 16 mai 2021 / 18 h 27 min

    Même si la catastrophe est déjà largement accomplie
    Oui…
    Et pourtant il y a un certain Bayrou qui veut encore accélérer le processus au prétexte que l’on rechignerait à faire des mômes…

    J'aime

  5. Gérard 16 mai 2021 / 19 h 02 min

    Il y a quand même des trucs marrants, en ce moment, par exemple les histoires muselières avec des listes de candidats aux élections régionales des Républicouillains sans aucun accord avec Larem – juré craché – comprenant tout plein d’encartés à Larem.
    Et il est vrai que découvrir, enfin, un assassin bien de chez nous (et dont même les parents et grands-parents ne sont dans doute pas nés en Afrique), ça ferait presque plaisir en nous rappelant le bon vieux temps où on pouvait se faire buter sans se dire qu’on aide à prouver que le meilleur copain de Mahomet est grand (et miséricordieux, ne l’oublions jamais).
    Amitiés, ainsi qu’au peuple palestinien – il le mérite plus qu’amplement.

    J'aime

    • nouratinbis 16 mai 2021 / 19 h 59 min

      Le peuple palestinien à droit, en effet, à toute notre mansuétude,
      en revanche les salopards qui le soutiennent chez nous, c’est très
      différent.,
      Amitiés.

      J'aime

      • Chris 18 mai 2021 / 14 h 58 min

        Voilà qui est bien dit ….le peuple palestinien est un truc …les zarbis qui font de la récup dans les manifs en France tout à fait autre chose ….

        Aimé par 1 personne

  6. nouratinbis 16 mai 2021 / 19 h 57 min

    S’il y avait un mètre étalon de la connerie, Bayrou serait à Sèvres…
    Comme aurait dit Audiard.
    Amitiés.

    J'aime

  7. Fredi M. 16 mai 2021 / 21 h 20 min

    Ce petit Valentin ne se rend pas compte de l’immense service qu’il rend à tous ceux qui veulent nous faire oublier Avignon…

    J'aime

  8. Mildredi 17 mai 2021 / 9 h 08 min

    J’aimerais, cher Nouratin, attirer votre attention sur celle que vous appelez : « la peste-brune-blondasse ». Plus cette candidate monte dans les sondages et plus les media nous assènent de « révélations » la concernant, plus sordides les unes que les autres.
    Si cette candidate continue son ascension dans les sondages, il est à craindre qu’on ne nous révèle bientôt qu’on lui sert chaque jour un bébé rôti au déjeuner !

    J'aime

    • nouratinbis 18 mai 2021 / 19 h 12 min

      Je crois même avoir entendu dire qu’il s’agirait d’un bébé noir!
      Circonstance aggravante!
      Amitiés.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s