Transition aoûtienne

Voici venir le mois d’Août. Autant dire que 2021 trimballe déjà un sacré plomb dans l’aile, vu qu’il ne se passe jamais rien avant Septembre et qu’une fois ce dernier arrivé les choses vont très vite, c’est bien connu. Sauf que là, toutefois, on est un peu dans le brouillard, même si le soleil brille joyeusement et encore pas partout, loin s’en faut. Le coup du variant delta, disons-le franchement, personne ne l’avait vraiment vu venir. Pas plus d’ailleurs, soyons justes, que le coup du virus chinetoque, celui par lequel tout ce patacaisse a commencé. Nous avons pu assister, depuis un an et demi bien tassé, à la plus jolie des valses hésitation politiques, plus fort que toutes les figures de style que nos politicards nous avaient servies jusque-là! Du jamais vu dans le petit monde de la Répupu! Je passe allégrement sur les péripéties genre « quoi qu’il en coûte », confinement obsidional, palinodies du masque, loupés vaccinatoires et autres vasouillages de nos petits apprentis sorciers macronnesques, pour en venir à l’état actuel des choses et, surtout, à ses évolutions prévisibles… Enfin, quand je dis « prévisibles », j’avoue y aller un peu au culot, puisque bien malin qui pourrait nous prédire l’avenir ne serait-ce qu’à échéance de septembre.
Pour Présipède et ses sbires, désormais, les choses sont simple: hors du passe-sanitaire point de salut. Bon, voilà qui a le mérite d’être clair. Bien sûr, la combine ne plaît pas à tout le monde, ce qui conduit quelques -plus ou moins-braves bougres à descendre dans la rue pour vociférer contre la dictature-sanitaire. Pas plus tard qu’hier, ils arpentaient en masses compactes et bigarrées de plusieurs milliers de mécontents en rogne, les rues de Paris et de plein d’autres lieux provinciaux. Reconnaissons à cela le mérite d’une certaine nouveauté, car jusqu’à présent le week-end de transition entre juillet et août se trouvait de facto exonéré de manifs faute de manifestants, ces derniers ayant généralement autre chose à foutre en un moment pareil. Ce coup-ci, ils auront réussi, Macrounette et ses affidés, à précipiter les gens sur le pavé un samedi 31 juillet, aidés, certes, par quelques rigolos opportunistes dans le genre Philippot (de chambre), lequel apparaissait hier aux colonnes des gazettes, dans une posture dantonnesque brandissant hardiment un micro sur fond de Tour Eiffel et de drapeau tricolore! Les récupérateurs de grogne antipasse et antivax, ne manquent pas, l’indestructible Dupont-Gnangnan surfant lui aussi sur la vaguelette avec plus de discrétion, certes, mais chacun son style, pas vrai?
Cela dit, reste à savoir quoi penser exactement. Avant d’essayer de comprendre où l’on se dirige, encore faut il définir aussi précisément que possible l’endroit ou l’on se trouve présentement (pour l’exprimer façon Mamadou). Et c’est bien là que ça coince, hic jacet lepus comme on disait dans le temps, quand on avait des lettres (maintenant nous n’avons plus que des e mails et des textos). Parce qu’en réalité nous n’en savons absolument rien. Présipède, le Professeur Défraîchi, le petit Véran, tous ces gens là, non moins que nous autres, se trouvent dans une ignorance quasi-totale de la situation. Trop d’inconnues et trop de paramètres! L’équation apparaît tellement compliquée et les probabilités tellement opaques qu’on y voit à peu près aussi clair que dans le postérieur de notre grand champion de judo Teddy Riner (le frère de Vété )! Alors, que voulez vous qu’il fît, le petit Manu à sa Bribri, devant un imbroglio fuligineux de ce calibre, hein? Je vous le demande! Hé bien, il a pris les décisions qu’il a pu! Fallait bien faire quelque chose, pas vrai? Alors, sentant le coup de la vaccination obligatoire complètement foireux, risqué, mortifère, il s’est rabattu sur le passe-sanitaire, un pis-aller qui en vaut bien un autre, après tout…mais vraiment histoire de dire qu’il maîtrise, voyez-vous, ou tout au moins d’essayer de le faire croire, autant que possible.
Sauf qu’évidemment, le credo du vaccin omnipotent commence un peu à partir en brioche. On voit bien, déjà, que nos potes Israéliens (et pour la plupart également israélites, ce qui n’est pas rien) en sont déjà à la troisième dose de Pfizer. S’ils en arrivent là, le Peuple Élu, c’est qu’ils ont constaté une baisse drastique de l’immunité chez les vaccinés de fin 2020 et de début 2021, il faut donc relancer la machine. Oui, certes, mais alors il y a de quoi s’inquiéter, sans blague. Je vous explique: prenez un clampin au hasard, votre serviteur par exemple, doublement vacciné depuis la mi-février mon immunité face à cette saloperie de covid risque fort de se révéler faiblarde, voire nulle, sauf administration à très bref délai d’une troisième dose, ce qui ne semble pas figurer dans les prévisions de nos tronches pensantes sommitales. Cependant, figurez vous que je possède un passe-sanitaire de toute beauté, avec son QR code et tout ce qui s’ensuit, le viatique absolu, nécessaire et suffisant pour m’en aller de partout, en parfaite liberté, sans limite aucune et la conscience en paix…ce qui me donne toute latitude, le cas échéant, pour refiler la pistouille aux quidams infortunés qui croiseraient mon chemin. Mais, comme c’est la loi, je contaminerai légitimement et de plein droit. Et, sachant que le variant delta se révèlerait, aux dires des savants qui causent dans les media, énormément plus contagieux que ses prédécesseurs, je ne vous fais pas un dessin quant au véritable danger public que nous représentons mes consorts vaccinés et moi-même. Human bombs, comme disait l’autre…mais scrupuleusement en règle, attention!
Et là, je m’en tiens juste à la situation à ce jour, n’est-ce pas, la suite des évènements, personne, je dis bien personne, absolument, n’est en mesure de la prévoir ne serait-ce qu’avec une vague approximation. L’extinction progressive de l’immunité vaccinale, l’apparition probable de nouveaux variants, voire de maladies associées telles que le « champignon noir » qui sévit en Inde et fait froid dans le dos…ou bien à l’inverse une régression inpromptue de l’épidémie, comme cela semble se passer chez nos amis les Rosbifs…Nostradamus en personne se révèlerait infoutu de nous prévoir septembre, ni encore moins octobre, alors vous pensez, Présipède! Voilà pourquoi nous ferons avec le passe-sanitaire en priant Dieu, ou encore mieux Allah -plus enclin à chasser le coronavirus que le Coranovirus, évidemment- que ça s’arrange tout seul et aussi vite que possible. Comme tout gouvernant qui se respecte, Macrouille est bien obligé de s’en remettre au hasard et, comme tout démocrate digne de ce nom, il lui appartient essentiellement de prendre les mesures susceptibles d’assurer sa réélection. A ce dernier titre, sa petite combine de passe-sanitaire ne semble pas plus mauvaise qu’une autre, ses électeurs potentiels recelant tous, bien niché au creux de leur smartphone, le précieux viatique qui permet d’aller là où les gueux invaccinés se font refouler sans pitié.

A ce propos et pour finir, je change un peu de sujet afin juste d’attirer l’attention sur une histoire plutôt édifiante qui nous permet d’apercevoir la surprenante géométrie variable des valeurs de la Répupu. Avez-vous entendu parler de l’invasion de la Place des Vosges? Non, n’est-ce pas? Ou alors de manière très fugace, je pense sans grand risque de me gourer. A l’extrême rigueur, ceux qui suivent un peu C News, la télé nauséabonde du salfacho Bolloré, ont pu, fortuitement, capter un embryon d’information Vendredi dernier en début de matinée. Encore fallait-il se trouver devant son écran au moment précis du reportage en question, sans quoi c’était foutu, aussitôt après l’étouffoir a été mis dessus, et sans barguigner! Pour tout vous dire, Jeudi dernier en fin de soirée, Utopia 56, une de ces associations qui collaborent si aimablement avec nos envahisseurs, installait à tout berzingue quelques tentes sur la pelouse de la Place précitée, dans le but d’y fourrer six-cents de ces derniers. La nuit se passa doucement, étant précisé que les téléphones chauffèrent dur, le Bobo de haute volée adorant bien entendu les clandestins mais pas dans son espace vital. Les relations dûment sollicitées ayant joué leur rôle, au petit matin les intrus furent délicatement évacués par la flicaille, tous les Africains campeurs éphémères étant relogés aussi sec par la Mairie de Paris et dans des conditions conformes aux impérieuses exigences de l’association précitée. Comme on dit, voilà une affaire qui s’est réglée en deux coups les gros! Les habitants de Stalingrad eussent bien apprécié que les Pouvoirs Publics fassent preuve à leur égard d’une aussi belle célérité…manque de pot les gus du XIXème sont loin de disposer de réseaux du même niveau que ceux de nos Élites de la Place des Vosges. A noter qu’il s’agit en l’occurrence de gens de gauche, n’est-ce pas, l’ami Jack Lang, par exemple, pour ces copains-là l’égalité c’est sacré, la valeur socialo par excellence! Voilà pourquoi, comme disait Coluche, ils sont beaucoup plus égaux que le commun des mortels. Pour le prochain coup, lorsque les collabos associatifs souhaiteront en remettre une couche, je leur suggère Saint Germain des Prés, ça devrait se régler encore plus vite!

Joyeux mois d’Août à tous, n’oubliez pas votre passe-sanitaire, vos masques et votre Coran histoire d’assurer le coup un max.
A dimanche prochain si rien ne vient s’y opposer.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

14 réflexions sur “Transition aoûtienne

  1. Christophe 1 août 2021 / 17 h 42 min

    Dès le mois de septembre, les doublement vaccinés de janvier-février, âgés de 70 ans et plus pourront bénéficier d’une troisième dose. « Le 8 juillet, Pfizer-BioNTech a annoncé « des résultats encourageants » d’essais d’injection d’une troisième dose, afin d’augmenter l’efficacité de son vaccin contre le Covid-19 et ses variants. » Une quatrième injection pour les fêtes de fin d’année ? . Tutti va bene. Un pauvre bougre qui vous salue.

    J'aime

  2. nouratinbis 1 août 2021 / 18 h 52 min

    Ah, bien. Merci du renseignement, on va s’en farcir à tire larigot, en effet!
    Mais vous savez, passé septante ans on ne craint plus grand chose.
    Amitiés.

    J'aime

  3. FRACANAPA 1 août 2021 / 19 h 06 min

    Je le trouve bien votre 1er billet d’août, vous y décrivez avec clarté et précision l’état approximatif de la situation sanitaire dans laquelle nous sommes ainsi que son imprévisible évolution …
    Autrement dit, qui vivra verra n’est-ce pas ?
    Bonne soirée et bonne semaine à tous malgré tout …
    Amicalement, sabine.

    J'aime

    • nouratinbis 2 août 2021 / 6 h 52 min

      Merci Sabine,oui c’est tout à fait ça;;;nous n’en mourrons pas tous, en tout cas,
      c’est certain!
      Amitiés.

      J'aime

  4. Fredi M. 1 août 2021 / 19 h 26 min

    Désespérante impression de ne pas voir le bout du tunnel…
    Sur aucun des sujets qui nous accablent d’ailleurs.
    Pour nous c’est ennuyeux mais pas si grave : nos vies sont faites.
    Mais pour nos enfants ?

    J'aime

    • nouratinbis 2 août 2021 / 6 h 55 min

      Les perspectives pour les générations qui nous suivent sont peu engageantes,
      c’est le moins qu’on puisse dire!
      Amitiés.

      J'aime

  5. jean 2 août 2021 / 6 h 59 min

    dommage pour vous mr Nouratinbis car Nostradamus a très bien prédit ce qui se passe, c’est dans sa lettre a Henri II, voila le texte.

     » Le Gallique ogmium, accompagné de si grand nombre que de bien loing l’Empire de sa grande loy sera presenté, & par lors & quelque temps apres sera espanché profuseement le sang des Innocens par les nocens vn peu esleuez: alors par grands deluges la memoire des choses contenues de tels instrumens receura innumerable perte, mesmes les lettres: qui sera deuers les Aquilonaires »

    assez facile à décripter. gallique ogmium c’est le président, la grande loi , c’est la vaccination obligatoire, la 1ere étape vers la marque de la bête, les nocens sont l’élite coupable « F-M ».
    Déluge au moyen age veut dire « carnage, révolte ».

    il va même plus loin car il parle aussi du « cyberpolygone » instrument c’est l’ordinateur et devers les aquilonaires veut dire du coté de l’hémisphere nord.

    J'aime

    • nouratinbis 2 août 2021 / 13 h 43 min

      Si vous le dites…heureusement que vous êtes là, sans quoi je serais passé
      à côté.
      Amitiés.

      J'aime

  6. Pangloss 2 août 2021 / 11 h 32 min

    Comme on disait dans les romans de chevalerie: « Voici venus les temps aventureux ».
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 2 août 2021 / 13 h 44 min

      Comme disait Béru, nous ne sommes pas sortis du boxon!
      Amitiés.

      J'aime

  7. Carine005 6 août 2021 / 22 h 32 min

    Bin écoute… Que dire ?
    Évite de passer à la 3e dose, elle n’a pas réussi à Jacob Desvarieux.
    Tu fais une excellente analyse du danger que représentent les injectés pour les non-injectés.
    Je veuxx parler de ceux parmi les injectés qui souffrent d’un excès de confiance.
    C’est exactement ça.
    Pour le reste, la migration non contrôlée continue. Non contrôlée et non testée, évidemment.
    Plus les mercenaires dont parle Soral, ces migrants bizarres, bien habillés de marques, avec le dernier I-phone, bien coiffés et tout.
    Et par hordes…
    Ça risque fort de saigner avant de tousser, en fwanss.

    J'aime

    • nouratinbis 7 août 2021 / 14 h 30 min

      Les envahisseurs, personne ne s’en inquiète plus! Les migrants bizarres encore
      moins, nous sommes en train de crever dans l’indifférence générale à commencer
      par la nôtre!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s