Pédagogie

Au sein de l’Union Européenne il ne fait pas bon s’en prendre aux Juges. C’est sacré, ça, les Juges, pas touche, guardare ma non toccare, vietato, verbotten, achtung minen, no trapassar! Nos amis Polonais, catalogués nauséabonds ne l’oublions pas, viennent d’en faire l’amère expérience. Figurez vous que ces salfachos prétendaient instaurer une cour disciplinaire dotée du pouvoir de sanctionner les Juges! Non mais vous vous rendez compte! Les Juges en Europe font ce qu’ils veulent, c’est bien connu, ils jouissent du privilège d’irresponsabilité associé, c’est en tout cas ainsi en France, à un pouvoir absolu et incontrôlé d’interpréter la Loi à leur guise, c’est à dire, pour parler clair, de la faire, la loi. Personne n’est parfait, certes, mais aux Etats-Unis les juges sont élus démocratiquement, du coup, au moins peuvent-ils se faire virer au cas où ils déplairaient à une majorité de citoyens. On peut en penser ce qu’on veut et même affirmer qu’il s’agit là de la pire des solutions, car la démagogie et la justice font forcément mauvais ménage, mais tout de même la possibilité d’une sanction existe bel et bien, ce qui n’est pas le cas chez nous. On pourrait citer des centaines d’exemples de magistrats ayant déconné à plein mortier, depuis l’affaire de Bruay en Artois, jusqu’à celle d’Outreau en passant par les déconnages judiciaires odieux qui entourèrent l’assassinat du petit Grégory, en n’évoquant, bien sûr que les dossiers les plus médiatisés. On pourrait en rappeler bien d’autres, notamment les procès à coloration politique marquée, style condamnations de Zemmour, ou, en sens inverse l’ensemble des décisions vachement laxistes, évidemment favorables aux voyous, lesquels profitent largement de la mansuétude illimitée des magistrats, sans parler des créations de toute pièce comme « le droit à une vie familiale normale« , mettant l’arme absolue à la disposition de nos très chers envahisseurs,. Toutefois, la barque judiciaire est bien assez chargée et, de toute façon, personne ne saurait envisager un seul instant de l’envoyer par le fond, ce n’est tout simplement pas possible. Pas touche, vous dis-je, bas les pattes, circulez y a rien à voir!
Ainsi donc, les Polonais souhaitaient mettre un peu d’ordre dans tout ce bazar et faire en sorte que leurs magistrats, dont une partie non négligeable remonte à l’époque soviétique, puissent se voir sanctionnés pour les fautes commises dans l’exercice de leurs fonctions. Mal leur en a pris car la Commission Européenne les a tancés vertement et menacés d’un gros pan-pan-cucul s’ils s’avisaient de persister dans leurs erreurs! Non mais des fois! L’idée consistant à invoquer la prépondérance du droit européen au regard des législations des pays membres et, en droit européen, il est hors de question de sanctionner les juges, un point c’est tout! Et puis, il y en a marre de ces états de l’Est qui se permettent de prendre des mesures contre les LGBT, contre les migrants, tout ça, il va falloir les mettre au pas et fissa, comme dit l’amie Ursula, la Présidente, « la Commission n’hésitera pas à faire usage des pouvoirs qui lui sont conférés par les traités, pour garantir l’application uniforme et l’intégrité du droit de l’Union ». En gros « en rang par deux, crédieu, et je ne veux voir qu’une seule tête! » Du coup, aux dernières nouvelles, les Polaks s’écrasent mollement, remballent leur cour disciplinaire et font profil bas…tout en se demandant s’il n’y aurait pas quelque intérêt à faire un peu comme les Anglais, une sorte de Polxit si vous voulez. Si vous m’en croyez, nos copains de l’ancien Pacte de Varsovie pourraient bien un jour ou l’autre faire sécession pour s’éviter les conséquences de la débilité bien-pensante à l’occidentale, celle qui nous fera tous crever un jour ou l’autre. Ils ne s’y décideront, toutefois, qu’après avoir pompé un maximum de pognon…d’où l’attitude prudente de nos copains Polonais, on ne va tout de même pas zigouiller la poule aux œufs d’or, pas vrai? C’est bien trop tôt!

Pour ce qui nous concerne, en revanche, nous autres Franchouilles, pas de problème, nous ne risquons pas le schisme pour cause de mal-pensance, tout au contraire. Et puis, nous avons le Conseil Constitutionnel, vous savez, le Concon, comme on l’appelle avec cette familiarité affectueuse qui nous attache aux amis de toujours. Et il est vrai que c’était une belle invention, à l’origine, le Concon, ça permettait à une assemblée de vieux sages plus ou moins désintéressés -ou présumés tels- de garantir la conformité des lois à la Constitution. C’était parfois nécessaire, mais rarement tout de même, la démocratie parlementaire supposant un minimum d’intangibilité pour les lois votées par le Parlement. Sauf qu’aujourd’hui on arrive au contraire. Pratiquement tous les textes votés passent par la moulinette du Concon, les andouilles qui se sont succédé au pouvoir ayant largement ouvert la consultation de l’instance suprême, laquelle statue aujourd’hui sur n’importe quoi et pour un oui aussi bien que pour un non. Du coup nos gouvernants prennent désormais les devants: aussitôt qu’un texte est adopté, hop, une passe en retrait aux Sages de la Rue Montpensier…Faut voir l’équipe, tout de même, deux spécimen notamment à signaler, Fabius, le Président du Concon, installé par Hollandouille juste avant qu’il ne parte à la pêche et Juppé, nommé voilà deux ans par le Président de l’Assemblée Nationale…oui, c’est cela,  Ferrand soi même! Ça vous donne une petite idée du climat qui doit régner dans cette ineffable Juridiction, je ne vous parle même pas des autres, inconnus du grand public mais drôlement bien branchés dans l’ordre relationnel… des gens au dessus de tout soupçon, quoi, un peu comme le susnommé Ferrand, voyez vous?
Et pour en venir au fait, disons deux mots de la fameuse loi « relative à la gestion de la crise sanitaire », celle à qui le Concon vient d’accorder son nihil obstat … enfin pas tout à fait nihil puisqu’il a tout de même réformé les deux bricoles que les sbires de Présipède avaient ajoutées pour lui donner un os à ronger, comme on dit. Vous voyez le genre « bon, je vous l’autorise, d’accord, votre pass sanitaire, mais faudrait y coller une ou deux conneries, qu’on puisse pas nous reprocher d’avoir signé sans regarder, n’est-ce pas, les gens sont tellement méchants… » Et voilà, sitôt dit sitôt fait et tout le monde est content…enfin pas tout le monde mais l’essentiel, quoi, les vaccinés; donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, il va pouvoir continuer sa campagne sur Tik-Tok, Macrounette, pour lui ça se présente au poil. Merci M. Fabius!
C’est qu’il se donne du mal, Présipède, pour expliquer urbi et orbi sur les réseaux sociaux tout l’intérêt qui s’attache au vaccin et au pass sanitaire. Ça, on ne peut pas lui reprocher de ne pas se décarcasser, un vrai Ducros! Pendant les vacances en plus, avec Bribri à ses côtés…bon, là, justement, il a peut être un peu moins de mérite à bosser comme un malade, faut reconnaître, c’est toujours ça de pris contre les vicissitudes de la vie conjugale. Toujours est-il qu’il fait, vous savez quoi: de la pédagogie! Si, si, je vous assure, on le voyait ped tout ce que vous voulez, mais pédagogue pas spécialement. Soyons sérieux, s’il y a un mot dont on nous bassine à longueur de temps, aussi bien nos chroniqueurs radio-télé que nos plus ou moins talentueux folliculaires, c’est bien celui-là: pédagogie! Pour ce qui me concerne (d’accord, on s’en fout un peu de ce qui me concerne mais tant pis) entendre des niaiseries pareilles ça me court grave sur le haricot, si vous voyez ce que je veux dire. De nos jours, les âneries se répètent à l’infini et ceux qui les profèrent ne cherchent même pas à en vérifier un tant soit peu la signification. En l’occurrence pédagogie ça vient du grec (comme salpyngite, si vous êtes sages je vous la raconte un jour, celle-là) païs (païdos au génitif) qui a donné en français, pédagogie, pédophilie… mais pas pédé, non, je vous arrête tout de suite. Donc païs signifie « enfant » et paidagogia l’art d’enseigner aux enfants, ce qui constitue la définition même du mot pédagogie. En d’autres termes tous ces corniauds ont l’air de considérer le citoyen comme un petit merdeux dépourvu d’expérience et de jugement. L’air seulement car ils ne savent pas ce que parler veut dire, ces minus.
Or, il faut savoir qu’enseigner aux petits enfants est un exercice, certes un peu oublié aujourd’hui, puisque les morpions arrivent au baccalauréat dans un état d’analphabétisme souvent total, mais en tout cas un exercice beaucoup moins difficile que celui d’expliquer aux adultes. La raison en est simple, les enfants n’ont pas encore eu le temps de devenir complètement abrutis. Il faut pour cela des années et des années de déformation, de désinformation, de gobage de conneries véhiculées par les enseignants, les media, les réseaux sociaux, les politicards, les syndicalistes, les imams et autres gourous de tout poil. Au départ le petit bonhomme est dépourvu de ce fatras abominable et pour peu qu’un bon pédagogue s’en occupe il se développera harmonieusement et grandira la plupart du temps sans devenir excessivement con. Manque de pot les bon pédagogues ne courent pas les rues et l’Éducation Nationale, si par impossible elle en trouvait un, se chargerait de le transformer à bref délai en gros fainéant incapable, voire toxique. En revanche, une fois l’individu bien abruti par son environnement délétère, la pédagogie ne sera plus d’aucune utilité. C’est alors la démagogie, laquelle ne s’adresse pas aux enfants mais au peuple (toujours le grec ancien), qui devra prendre le relai en tant que seule solution de rechange… Hélas, les deux mots ne sont pas interchangeables impunément. Vous imaginez  » le Président doit faire preuve de démagogie« , ça la foutrait mal, pas vrai? Comme disait Mère-Grand, « la vérité n’est pas toujours bonne à dire ».
Quoi qu’il puisse en être, pédagogue, démagogue ou tout ce que vous voudrez, il joue sur le velours, Présipède. Cette histoire de crise sanitaire, savamment dramatisée, lui donne le beau rôle, celui du héros qui se sacrifie en prenant, pour le bien du peuple, le risque implacable de l’impopularité…sauf que ses électeurs potentiels soutiennent sans état d’âme la vaccination et le pass sanitaire. A ce propos, vous avez vu, la Mère Le Pen? Ben non, justement on ne la voit plus, surtout pas! Elle se garde bien de prendre parti pour les braves hurluberlus qui manifestent le samedi, c’est bon pour les seconds couteaux, ça, les Philippot (de chambre), les Dupont-Gnangnan, les Mélenchon, tous ceux qui n’ont aucune chance de figurer au second tour l’an prochain et qui draguent l’électorat protestataire pour s’arrondir un peu le score. Il est là, le problème, et pas ailleurs! Et pendant qu’on se bagarre autour du coronavirus, les vraies questions, à commencer par le Coranovirus , personne n’y pense plus…et le génocide rampant qui nous détruit à petit feu poursuit tranquillement son œuvre. Regardez bien autour de vous, vous verrez… Allahou akbar!

Bonne semaine à tous et faites bien attention où vous mettez les pieds, surtout si vous défilez…

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

29 réflexions sur “Pédagogie

  1. Jacques Étienne 8 août 2021 / 12 h 17 min

    Encore un excellent article ! Je finirai par penser que vous le faites exprès ! Le seul reproche que je lui ferai, c’est son titre. Il se trouve qu’un article intitulé « Je t’en foutrai, moi, de la pédagogie » me trottait dans la tête agacé que j’étais par l’utilisation à tort et à travers de ce mot que font les media. Remarquez, que vous ayez utilisé ce mot, ne m’empêche pas de l’accommoder à ma sauce…

    J'aime

    • nouratinbis 8 août 2021 / 17 h 36 min

      Ce serait une excellente idée car je vous sens très bien parti sur le sujet.
      Je viendrai déguster.
      Amitiés.

      J'aime

    • Grezillo 8 août 2021 / 14 h 42 min

      Genial tout simplement ! Merci d’exister…

      J'aime

      • nouratinbis 8 août 2021 / 17 h 45 min

        Vous êtes trop aimable, il n’y a vraiment pas de quoi!
        Amitiés.

        J'aime

    • nouratinbis 8 août 2021 / 17 h 37 min

      @ FREDI M
      Certes la profession se féminise, mais cependant l’idée est bonne!
      Amitiés.

      J'aime

  2. Chris 8 août 2021 / 17 h 22 min

    Le p’tit péteux, il la fait mal, sa pédagogie ….et sa démagogie encore pire …

    J'aime

    • nouratinbis 8 août 2021 / 17 h 47 min

      Faut reconnaître, c’est pas terrible…mais il se trouvera toujours une majorité
      de Franchouilles pour lui en filer une resucée!…Sauf miracle…
      Grozibous.

      J'aime

    • Mildred 8 août 2021 / 17 h 52 min

      Pourtant sa pédagogie, il paraît que les jeunes en redemandent !
      Et quant à sa démagogie on la verra à l’oeuvre à l’UE, puisque Présipède doit prendre la présidence du zinzin !
      On devine que ça va pas être triste, et que ça nous prépare bien des succulents billets du dimanche !

      J'aime

      • nouratinbis 8 août 2021 / 18 h 38 min

        Avec ce type, en effet, on a toujours des surprises…certes mauvaises mais
        il y a de quoi se mettre sous la dent. L’Europe lui ira comme un gant, c’est
        conforme à sa manière d’être, brillant et creux!
        Amitiés.

        J'aime

  3. Pangloss 8 août 2021 / 18 h 57 min

    Résultat de la pédagogie de l’EN: ce matin une journaliste m’a annoncé (et pas qu’un fois!) que deux malfrats qui « se faisaient passer pour de faux policiers » ont ouvert le feu sur de vrais flics.
    Amicalement.

    J'aime

    • Jacques Étienne 8 août 2021 / 19 h 25 min

      Il est évident qu’avec une carte officielle de faux policier, il est aisé de tromper son monde !

      J'aime

    • nouratinbis 10 août 2021 / 17 h 44 min

      Je me demande si ce n’est pas pire que se faire passer pour des vrais..
      Quelle bande de nazes!
      Amitiés.

      J'aime

  4. Gérard 9 août 2021 / 9 h 06 min

    Je vais vous avouer quelque chose, vu la différence d’âge, il peut se la fourrer où je pense, sa pédagogie, Présipède – au fait, ça vient aussi du grec ancien, Présipède ?
    Amitiés

    J'aime

    • Gachno 9 août 2021 / 9 h 31 min

      Oui, on peut traduire ça par : président enfant, ou autre, bien sûr !

      J'aime

    • nouratinbis 10 août 2021 / 17 h 46 min

      Oui, je crois bien, (comme disait l’illustre Éraste,.le copain de ped)
      Amitiés.

      J'aime

  5. carine005 9 août 2021 / 22 h 52 min

    Toujours excellent, le Tonton Nouratin !
    Juste un truc, un détail, une bricole.
    Malgré tout le respect que je dois aux pots de chambre, et que je leur donne bien volontiers, je ne vois pas pourquoi tu les accoles toujours à Philippot.
    Tu systématises !
    Je sais pas moi, tu as pot à tabac, pot d’échappement, pot entre amis, pot de c…es !
    Et ya pas que ça. Je l’aime bien moi, le Florian. Je sais, c’est un homme politique. Mais je l’aime bien quand même.
    Sans lui, ni Raoult, Fouché, Di Vizio, Trotta, Perronne, le couple Delépine (de ch.., non), et quelques autres, où en serions-nous ?
    Déjà que le mur se rapproche, disons qu’ils œuvrent à retarder l’impact.
    Courage et potdzibouilles !

    J'aime

    • nouratinbis 10 août 2021 / 17 h 50 min

      Bon, alors on va dire Philippot de Zébi, ça fait noble!
      Perso, tous ces gens-là m’inspirent une confiance modérée, mais on ne peut
      pas toujours aimer les mêmes…
      Catazouillebixtrophe!

      Aimé par 1 personne

    • Gérard 11 août 2021 / 8 h 08 min

      Delépine ? Et pourquoi pas de cheval, je vous le demande ?

      J'aime

      • nouratinbis 12 août 2021 / 18 h 41 min

        Oui, bien sûr, cela va de soi!

        J'aime

  6. Lebuchard courroucé 13 août 2021 / 0 h 58 min

    Bijour missié Nouratin !… ah mince… je me suis cru déjà pleinement dans la France d’après….
    Pour ce qui est de dramatiser, le préfet de Guadeloupe est franchement à la pointe !
    Pour ce qui est du présipède gérontophile, il trouvera toujours une excellente place où qu’il postule afin d’engranger de conséquents profits pour ses amis de la finance !
    Tout ce beau bordel évite de pointer du doigt toutes les augmentations ahurissantes (gaz, diesel, bouffe, taxes,…), les magouilles habituelles des ripoublicains, le grand remplacement (en phase stationnaire actuellement, le seul point positif du Covid avec des frontiètes « mieux » gardées…),…
    Merci pour vos billets toujours aussi percutants !
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 14 août 2021 / 14 h 23 min

      C’est vrai, on ne voit plus rien d’autre, c’est bien pratique pour la clique qui
      nous gouverne, ça masque plein de choses!
      Merci à vous et amitiés.

      J'aime

  7. geb 13 août 2021 / 8 h 40 min

    Avec le Présipède au sommet de l’UE, on risque d’avoir chaque jour, pendant 6 mois des surprises socialistes renversantes. Et les européens réfractaires au progressisme mondialisé vont avoir besoin de beaucoup de courage pour résister au Nouvel Ordre Mondial américain.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s