Juste manière de parler

Pendant que nos chers compatriotes se disputent comme des marchands de brousse sur le point de savoir s’il est liberticide ou non d’exhiber son QR-code pour aller casser une petite croûte au restau, le monde continue gentiment à tourner avec les grandes et les petites catastrophes qui en constituent la routine incontournable. On voit bien, d’un œil distrait, qu’un gentil curé s’est fait zigouiller par un clandestin Rwandais incendiaire de cathédrale qui n’a même pas l’excuse d’être musulman. Mais, somme toute on s’en fout complètement car le Covid et sa gestion hasardeuse par la bande à Présipède nous tient lieu de tout, rien d’autre aujourd’hui ne saurait si peu que ce fût occuper nos esprits. Et pourtant elle mériterait bien un peu plus d’attention, l’histoire du Père Maire, victime de notre État de Droit de merde et de nos Juges masturbés à l’humanitarisme gauchiard le plus crétinisant. Le sacristain rwandais, fou à lier mais protégé par les règles tatillonnes qui empêchent, avec l’aimable complicité de la Justice Administrative, l’expulsion des envahisseurs illégaux, jouissait d’une liberté d’action qui lui a permis de massacrer son protecteur à grands coups de gourdin sur la chetron!

Ô combien de curés, ô combien de fliquettes,
Occupés à fliquer ou bien à faire la quête,
Par un manque de pot, par notre connerie,
Tombèrent un jour affreux sous les coups d’une ordure,
D’un clandestin odieux, d’une infâme raclure,
Protégé par les lois qui crèvent ce pays.

Parce qu’on finit par ne plus les compter, ces enfoirés qui viennent jusque dans nos bras égorger nos poulets, nos poulettes, nos profs illuminés et nos prêtres un peu trop charitables! Autant d’affaires sinistres où l’on nous déballe le pédigrée d’un assassin entré en France par la porte à clapet, vous savez, celle qui ne marche que dans un sens. Autant d’indésirables non refoulés, non expulsés et, au bout du compte, autant de morts comme des cons, juste parce que le Pays des Droidlom, au lieu d’assurer leur sécurité, a consacré toute son énergie à protéger leurs meurtriers. Combien de tragédies aurions-nous évité en jouant le coup à la Orban, par exemple, et ce depuis quarante-cinq ans? Mauvaise question, pas vrai? Mieux vaut certainement se focaliser sur les conséquences de la loi scélérate qui nous impose le pass-sanitaire, l’étoile jaune du pauvre! Au moins, en s’en prenant au QR-Code on ne dit pas de mal de son voisin de HLM, c’est-y pas plus gentil comme ça? Bien sûr, ce pauvre Père Maire aura eu de jolies obsèques, avec, comme représentant du Gouvernement, le Garde des Sceaux, Dupont-chose soi même venu gerber en personne…un peu comme si, pour couronner le tout, on lui avait craché à la gueule à cet infortuné cureton…

Alors, défilons bien, allez, haut les cœurs! C’est sûrement le bon combat, le vaccin, le pass, tout ça, et puis au moins, pendant ce temps on ne regarde pas ce qui se déroule dans un Afghanistan joyeusement abandonné par ce cher Biden, le gentil successeur de l’abominable Donald. Aucune importance, cette affaire-là, vous savez. Bon d’accord Kaboul et du coup le pays tout entier, tombent en ce moment même aux mains des Musulmans les plus fanatiques, les plus sanguinaires, les plus arriérés, et ce n’est pas peu dire! Mais on s’en fout, on a bien assez de souci avec notre privation de liberté d’aller au cinoche sans sortir le smartphone! Bien sûr, comme les Franchouilles s’en foutent éperdument, ça laisse un joli espace à la clique présipédique pour agir tranquillement. Et ils ne s’en privent pas, croyez-moi! Et donc, non contents d’avoir recueilli les Afghans qui travaillaient pour les institutions françaises, ce qui est bien la moindre des choses, l’Élysée annonce qu’il va ouvrir largement la porte à clapet susvisée à tous ceux qui se prétendront futures victimes potentielles des Talibans…et, cerise sur le gâteau, désormais toutes les expulsions de migrants Afghans sont stoppées sine-die! Pourquoi se gêneraient-ils, pas vrai, puisqu’on ne regarde pas, nous autres, on proteste contre le passe-sanitaire! Sans compter qu’ils sont gentils les clandestins d’Afghanistan, vous savez; certes de temps à autres ils violent un peu les gamins, parce que chez eux c’est une tradition, le bacha bazi ça s’appelle, il s’agir donc d’une question culturelle, vous comprenez? Juste que si vous avez un petit garçon pré-pubère, ne le laissez surtout pas, maintenant encore moins qu’avant, traîner tout seul dans la rue. Par contre, si le cœur vous en dit, vous pouvez-très bien l’emmener défiler avec vous contre le pass-sanitaire, il y a très peu d’Afghans dans les cortèges, question privation de liberté ils ont nettement mieux dans leur pays.

Comme dit souvent Marcel Grauburle, « moi ce que je vous en cause c’est juste manière de parler« . En somme, qu’un tas de braves-gens manifestent afin d’enquiquiner Présipède, non seulement cela ne me dérange pas du tout mais encore l’intention me semble intéressante, il n’y a pas, chez moi, la moindre ambigüité à cet égard. Toutefois, c’est la futilité du motif qui me gêne. En peine épidémie, sachant que je vois tout de même d’assez près des gens en mourir -des vieux bien sûr et parfois vaccinés, en plus- le fait de faire tout un fromage d’une mesure prophylactique guère plus stupide qu’une autre, après tout, me paraît plutôt maladroit. Et probablement contre-productif, par dessus le marché, j’ai déjà eu l’occasion d’en parler, ces manifs ne font que remotiver la clientèle potentielle de Macrouille. Vous imaginez bien que si un type dans mon genre trouve ça un peu idiot, une écrasante majorité des gens qui ont voté pour ce dernier en 2017 (66%, tout de même, rappelez-vous) vont se tenir le même raisonnement mais puissance dix, facile. Et comme il existe un risque sérieux de voir les manifs prendre une tournure un peu moins bon enfant à la rentrée, avec black-blocs et tout le toutim, j’imagine que le petit Manu pourrait fort bien tirer les marrons du feu en avril prochain. Les gens qui ne disent rien, autrement dit la majorité silencieuse, en ont ras le chignon du bordel hebdomadaire et l’autre aura beau jeu de répliquer « c’est le pass-sanitaire ou le confinement« . S’il se trouvait un candidat sérieux face au petit rigolo, un type capable de ramener l’ordre, ou en tout cas de le laisser croire, je ne dis pas, mais comme nous n’en prenons pas du tout le chemin, en vérité je vous le dis, à ce rythme-là Présipède a course gagnée et, en plus, on lui facilite les choses! Voilà pourquoi cette histoire de fronde anti-pass m’apparaît à l’évidence comme une connerie de première grandeur. Quand les braves-gens défilaient contre les augmentations insensées des prix des carburants, là ça tenait la route, si j’ose dire. Aujourd’hui, j’en suis bien désolé, je sais que je vais perdre des amis mais la révolte contre le passe-sanitaire c’est juste du déconnage d’enfants gâtés! Tenez, demandez donc à nos vieux copains Haïtiens ce qu’ils en pensent, vous ne serez pas déçu…

Quoi qu’il puisse en être, depuis un an et demi Présipède et ses mignons gèrent cette crise sanitaire en dépit du bon sens, personne ne saurait de bonne foi soutenir le contraire. Cela continue de plus belles avec la mise en place, un peu n’importe comment, de mesures autoritaires comme celle qui impose aux établissements sanitaires de suspendre leurs salariés non vaccinés. En voilà une imbécillité de première grandeur! En plein mois d’août, au plus fort des congés d’été, essayez donc un peu de faire tourner un Ehpad avec la moitié, voire le tiers du personnel restant, vous en faites quoi des pauvres vieux, vous les emmenez au chenil? Et les hôpitaux antillais, avec les infirmières qui préfèrent le vaudou au vaccin Pfizer-Biontech, ils passent directement la main aux croque-morts? Bon, mais pas la peine de descendre dans la rue, vous savez, ça s’arrangera tout seul, comme pour le contrôle technique des motocyclettes… vu qu’ils ne font pratiquement que des conneries, nos gouvernants, ils ont parfaitement assimilé le rétropédalage, c’est à peu près la seule chose qu’ils maîtrisent d’ailleurs.

Après, pour finir sur une note positive, si vous tenez vraiment à manifester ce ne sont pas les thèmes qui manquent. Prenez par exemple les prélèvements sociaux, cotisations, CSG, CRDS, enfin toutes ces petites fantaisies qui font qu’au bout du compte un clampin qui travaille coûte à son patron le double de son salaire. Le brave bougre qui touche un salaire acceptable, on va dire deux-mille cinq cents balles, par exemple, son boss en versera autant à l’état, et pour financer quoi? Je vous le donne en mille (c’est le cas de le dire): pour financer les types qui ne travaillent pas, bien sûr! Quand il s’agit des vieux qui touchent une retraite pour laquelle ils ont eux mêmes cotisé toute leur vie, ça se comprend bien, mais les autres, hein? Notamment les envahisseurs et leur progéniture de branleurs incapables? Vous trouvez ça convenable, vous, ça ne vous dérange absolument pas? Vous préférez hurler à la mort contre le QR-code?

Moi, ce que j’en cause, hein, c’est juste manière de parler, comme dirait mon copain Marcel…

Bon dimanche à tous, amitiés.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

39 réflexions sur “Juste manière de parler

  1. Mildred 15 août 2021 / 12 h 20 min

    Je vois que tout le monde en reste sans voix et réfléchit ! Eh bien je vais en faire de même, cher Nouratin !

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 15 août 2021 / 12 h 55 min

      J’ai peur que ça ne passe pas trop bien mais que voulez-vous, j’ai toujours
      dit ce que je pensais, je ne vais pas commencer à tricher…
      Amitiés.

      Aimé par 1 personne

  2. Mildred 15 août 2021 / 13 h 15 min

    Eh bien, Nouratin, juste manière de parler et pour dire quelque chose : croyez-vous que le 14 juillet 1789, quand les artisans du faubourg Saint Antoine ont pris la Bastille, ils avaient conscience de jouer le premier acte d’une Révolution qui allait servir de modèle à toutes les Révolutions à venir et dans tout l’Occident jusqu’aujourd’hui ?
    Peut-être que cette révolte du passanitaire n’est que le début de quelque chose dont nous ne savons rien encore !

    J'aime

    • nouratinbis 15 août 2021 / 14 h 14 min

      Pour être tout à fait franc, je considère la révolution de 1789 comme une grosse
      cochonnerie, qui a fait beaucoup plus de tort à la France que tout le bien que
      d’aucuns peuvent en penser. Mais je n’imagine pas que la révolution du Pass-
      sanitaire parvienne un jour à un tel niveau de nocivité.

      J'aime

  3. Fredi M. 15 août 2021 / 13 h 28 min

    Finalement les plus libres d’aller et venir dans ce pauvre pays, de vaquer à leurs sinistres activités, ce sont encore les clandos…

    Aimé par 1 personne

  4. Domingos 15 août 2021 / 14 h 09 min

    Un grand merci Nouratin…. Pour vos visions toujours très éclairées.

    Aimé par 1 personne

  5. Frans 15 août 2021 / 15 h 03 min

    Lecteur assidu depuis des années, c’est la première fois que je commente ici. Un grand merci pour un billet hors-classe. Une superbe hauteur de vues!

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 15 août 2021 / 15 h 53 min

      Très heureux de faire votre connaissance! Ne vous gênez surtout pas pour
      contribuer, vous êtes ici chez vous.
      Amitiés.

      J'aime

  6. realist 15 août 2021 / 16 h 27 min

    « Covid et sa gestion hasardeuse par la bande à Présipède »

    Mais pas du tout, elle n’est pas « hasardeuse », elle est faite pour nous le mettre bien profond et ça marche!

    J'aime

    • Mildred 15 août 2021 / 17 h 42 min

      Realist a raison, ils nous le mettent bien profond, et ça marche !
      Ma soeur et mon beau-frère sont rentrés de vacances de Bretagne à Paris. Il se sont arrêtés sur une aire d’autoroute et ont dû montrer leur QR Code pour boire un verre bistrot, puis pour aller aux toilettes, ils ont été obligés de montrer à nouveau leur QR Code.
      Au téléphone ils me disaient : « On s’en fout puisqu’on a nos deux vaccins et nos QR Codes ! »
      Imaginez des gens qui ne sont pas vaccinés : passe encore s’ils ne peuvent s’attabler pour boire un verre. Mais ils ne pourront même pas aller aux toilettes !!!!

      J'aime

  7. nouratinbis 15 août 2021 / 16 h 41 min

    Ils nous le mettent, certes, bien profond, certes, mais un peu n’importe comment
    tout de même.
    Amitiés.

    J'aime

  8. Chris 15 août 2021 / 17 h 09 min

    Tu sais bien que je ne suis pas d’accord DU TOUT ni avec le faux vax ni, surtout, avec le pass renouvelable sur piquouze imposée et, pire encore, sur le vax obligatoire travesti en pass…. mais je conçois bien que ceux qui ont choisi le vax s’en foutent royalement des conséquences du flicage organisé et de l’imposition ..mais de là à voter pour un macron parce qu’il vous aura sauvé la vie d’un virus de la grippe, faut vraiment etre obtus …

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 16 août 2021 / 18 h 40 min

      T’en fais pas, il y a une grosse majorité d’électeurs obtus, sans quoi on n’en
      serait pas là et Macrouille ferait des passes du côté du Marais.
      Grozibous.

      J'aime

  9. Jacques Étienne 15 août 2021 / 17 h 54 min

    Merci pour ce billet qui fait que je me sens moins seul : nombre de mes amis réacs gueulent comme autant de putois contre le pass. Ce faisant, la compagnie de bien des infréquentables ne semble pas les déranger plus que ça. Ce que vous avez répondu à l’amie Mildred sur la magnifique révolution de 1789, je le partage. Les cris et les actes de vandalisme des braillards ne me séduisent guère, je leur préfère les raisonnements posés de gens qui ont des opinions claires et stables sur certains sujets primordiaux comme l’immigration ou l’identité française. A part à des dictatures sanguinaires, je ne vois pas à quoi peuvent mener les révolutions. L’histoire nous l’a suffisamment démontré.

    J'aime

    • Mildred 15 août 2021 / 18 h 18 min

      Rassurez-vous, Oncle Jacques, pas plus que vous ni Nouratin, je n’ai d’admiration pour la Révolution française, et je peste que Louis XVI n’ait pas été plus habile politique et que n’ait été instaurée en France, une monarchie constitutionnelle.
      Mais les faits sont là. Cette Révolution a eu lieu, suivie de beaucoup d’autres, car nous sommes en France et le Français a la tête près du bonnet (rouge le bonnet). Nous ne savons pas mettre fin à un système politique en qui nous n’avons plus confiance, sans faire la révolution.
      Rappelez-vous en 1958 les parachutistes étaient à deux doigts de sauter sur Paris !
      Et nous n’avons plus de De Gaulle pour nous faire croire à l’unité de la France.
      Alors, que le prétexte soit le pass ou n’importe quoi d’autre, quelle importance ?

      J'aime

    • nouratinbis 16 août 2021 / 18 h 44 min

      Malheureusement les gens raisonnables n’ont plus voix au chapitre aussitôt
      que les foules commencent à s’enflammer et à partir de là, la raison, évidemment,
      n’a plus sa raison d’être.Comme vous dites, on se sent parfois un peu seul…
      Amitiés.

      J'aime

  10. Gérard 15 août 2021 / 21 h 25 min

    Pour une fois (l’exception qui confirme la règle) je ne suis pas d’accord. Est-ce le fait que cet Ausweis revisité a la mode « Nouveau Monde » soit une invention de Présipède me le rende particulièrement odieux, c’est bien possible, mais je n’ai jamais aimé les contraintes qui me sont imposées pour mon bien, surtout par ceux dont, justement, je n’attends rien de bien. Personnellement je ferai tout ce qui est dans le domaine du possible pour ne pas me plier à cette infamie.
    Amitiés quand même, ce nonobstant.

    J'aime

    • nouratinbis 16 août 2021 / 18 h 47 min

      Je ne saurais vous en blâmer, chacun voit les choses à sa manière.
      Moi, c’est juste que je m’en fous, il y a plein de choses qui me révoltent
      beaucoup plus, tenez, un exemple, les radars pièges à automobilistes…
      Amitiés sans arrière pensée.

      J'aime

  11. Pangloss 16 août 2021 / 9 h 14 min

    Une réflexion qui m’est venue quand j’ai entendu une dame exposant avec véhémence sa position antivax et qui a déclaré au micro d’un journaliste: « Je refuse qu’on fasse entrer dans mon corps un corps étranger »: « Pauvre femme! Sa vie sexuelle doit être bien morne! ».
    Votre commentaire sur mon dernier billet m’a fait changer d’avis. Vous avez raison, ce n’est pas le bordel, c’est l’horreur.
    Amicalement.

    J'aime

    • FRACANAPA 16 août 2021 / 10 h 39 min

      Monsieur Nouratin, juste manière de parler, je partage vos craintes pour la rentrée et pour les conséquences favorables à Mc Ron de ce « déconnage d’enfants gâtés « .
      Ça m’attriste*, c’est tout ce que j’ai à dire…

      * Par contre je suis contente pour vous de voir que vous avez de nouveaux lecteurs/commentateurs !

      Bien amicalement, Sabine.

      J'aime

    • Chris 16 août 2021 / 10 h 41 min

      Je ne pense pas que la dame parlait de sa vie sexuelle mais, du moins ,n’a – t- elle pas eu , elle , le mauvais gout de parler de la votre ..

      J'aime

      • Pangloss 16 août 2021 / 13 h 41 min

        Contrairement à vous!

        J'aime

    • nouratinbis 16 août 2021 / 18 h 49 min

      Il y a beaucoup de dames de ce genre qui ne risquent guère l’introduction
      en question…
      Mais oui, n’est-ce pas, c’est l’horreur absolue!
      Amitiés.

      J'aime

  12. Chris 16 août 2021 / 10 h 42 min

    Scusi …ce com devait se placer sous le com de Mr Pangloss

    J'aime

    • nouratinbis 16 août 2021 / 18 h 51 min

      Di niente…la vie sexuelle, oui, bon, pour ce qui me concerne je suis vacciné!

      J'aime

  13. G.Mevennais 16 août 2021 / 15 h 32 min

    Ben il y a de l’ambiance chez vous, en ce moment. J’ai eu le plaisir de lire, à mon retour, vos deux derniers billets. L’avant dernier est « noir d’encre » et j’oserais dire « noir d’encre de Chine », c’est à dire « indélébile ». L’avenir est tellement désespérant que j’ai, de moins en moins, envie de le connaître, alors, je me suis fait vacciner pour profiter un max du temps qui me reste, et vu mon âge, il me parait bien mince, alors je préfère profiter du présent plutôt que d’attendre un avenir meilleur auquel, d’ailleurs, je ne crois pas.

    J'aime

    • nouratinbis 16 août 2021 / 18 h 57 min

      C’est curieux, ce vaccin (quel sujet!) déchaine les passions et le QR code
      les exacerbe à un point que je n’aurais pas imaginé…il est vrai que la plaisanterie
      commence à devenir un peu longue, et chacun sait que les meilleures sont courtes.
      Notre avenir étant, en effet, peu engageant, il est sage de s’occuper exclusivement
      du présent…c’est pour cette raison que, moi aussi, je n’ai pas hésité une seconde à
      me faire inoculer.
      Amitiés.

      J'aime

  14. carine005 16 août 2021 / 22 h 01 min

    Intéressant, le tour suicidaire que prend cette injection…
    Ne pas accepter l’injection, son caractère obligatoire pour certaines professions, ni la menace de sa généralisation, ne diminue en rien la conscience et le rejet des autres fléaux dont tu parles.
    Je n’accepte pas plus que toi l’invasion à laquelle nous devons faire face, ni les droits exorbitants des indésirables, ni le 2 poids 2 mesures, ni les radars routiers, et plein d’autres choses encore que j’ai la flemme de mentionner, mais auxquelles je suis sûre que tu penses aussi.
    Tout ça forme un tout et on en a plein le dos, pour rester polie.
    Bien sûr que nous devons avoir toutes ces questions bien vivaces et ne pas nous faire avoir par une diversion soi-disant sanitaire, et politique dans les faits.
    Tout ça fait partie de la guerre qui est menée contre nous, les peuples, parmi lesquels et notamment les peuples occidentaux
    Globalozoubilles.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 18 août 2021 / 18 h 34 min

      L’Occident part, hélas, complètement en quenouille, les seuls qui voient
      juste et qui veulent se défendre, parmi les gens de notre civilisation sont
      ceux de l’ex-bloc soviétique, y compris la Russie, d’ailleurs, avec qui nous
      devrions faire cause commune…malheureusement nos maîtres les tiennent
      en profond mépris…il faudrait se débarrasser de tous ces salopards, c’est
      une question de vie ou de mort…mais nous nous garderons bien de le faire,
      évidemment.
      On est foutu!
      Grodésabuzouillesés!

      J'aime

  15. elba 17 août 2021 / 8 h 56 min

    « Présipède et ses mignons gèrent cette crise sanitaire en dépit du bon sens »…

    Bonjour Nouratin, je peux enfin vous lire car mes « chicouf » sont partis. Je les aime, mes loulous, et je suis contente de les voir et de permettre à leurs parents de souffler un peu. Mais passer d’une vie solitaire à un rythme intensif… ça change, quoi !!

    J’en reviens à présipède. Vous croyez que c’est vraiment lui et ses sbires qui gèrent la situation ? Moi, pas : il obéit, c’est tout. A ceux qui ont plus de pouvoir que lui.
    Je pourrais faire le même commentaire que Carine, je ressens exactement la même chose qu’elle. C’est le boxon partout dans le monde, même si ça l’était avant cette covigrippe, mais ça s’amplifie et l’on se demande bien où cela va mener.
    Et effectivement, ce sont d’abord les gens les plus gentils, les plus charitables, des gens qui ne font de mal à personne comme le Père Maire et bien d’autres, qui en paient de leur vie.
    Et puis aussi d’autres… Qui n’ont pas pu se faire soigner par leur médecin parce que l’on a interdit à ces derniers d’intervenir lorsque leurs patients ont de la fièvre.

    On finit par se demander si nous avons le droit de vivre, tout simplement. Nous, le peuple « pollueur » des petits, qui sommes responsables du « réchauffement climatique » (16° ici ce matin, en plein mois d’août !) avec nos voitures diesel et tout le reste…

    C’est pitoyable et assez effrayant pour l’avenir des enfants ! (le mien, d’avenir, n’en ayant pas pour très longtemps à perdurer, et moi ayant eu la chance de vivre jusqu’à présent dans un pays sans guerre et sans catastrophe naturelle importante.)

    Plein de bisous à vous. J’aime toujours autant vous lire.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 18 août 2021 / 18 h 40 min

      Bonsoir chère Elba, oui, tout cela est profondément consternant et décourageant.
      Nous tiendrons bien encore quelques années, quand même, mais le monde que
      nous laisserons à nos héritiers ne nous inspirera guère de regrets…enfin, il y a
      toujours, les fleurs les oiseaux, les symphonies de Beethoven et le roquefort,
      alors personnellement, je reste encore un peu.
      Merci et plein de gros bisous à vous aussi.

      J'aime

  16. Mildred 19 août 2021 / 8 h 10 min

    Vous noterez, maintenant que les Afghans commencent à arriver en France, que personne ne précise s’ils sont vaccinés ou pas, s’ils possèdent un pass sanitaire ou pas ?

    J'aime

    • elba 19 août 2021 / 8 h 20 min

      Effectivement, Mildred. C’est une preuve de plus que cette plandémie n’est qu’un PLAN.
      A moins que l’on mette des « vaxxinodromes » à chaque frontière, et dans chaque gare et aéroport pour vaxxiner les personnes qui entrent dans notre pays. Ce qui n’est pas fait, d’ailleurs, depuis le début de toute cette sale histoire.

      J'aime

      • nouratinbis 19 août 2021 / 18 h 28 min

        A vrai dire, si c’est un plan il est plutôt mal ficelé!
        Je ne sais que penser car les Afghans qui s’échappent semblent ne pas
        avoir le souci du covid…un clou chasse l’autre, sans doute…

        J'aime

    • nouratinbis 19 août 2021 / 18 h 10 min

      Il semble en effet qu’on ait oublié de leur demander leur QR code!
      J’ose espérer que nos chers gouvernants y mettront bon ordre!

      J'aime

  17. Le Rabouilleur 20 août 2021 / 11 h 59 min

    Macron n’est pas très futé, car il fut recalé deux fois au concours de l’ENS.
    Par contre, la mise en musique de sa prochaine candidature porte la marque d’un esprit affuté, donc d’un spin-docteur.
    Mais ce spin-docteur reste dans l’ombre.
    Un indice : Macron a toujours été soutenu en catimini par le cabinet Yankee Mackinsey. Le spin-docteur masqué pourrait peut-être en faire partie.
    Avis aux journalistes intrépides !

    J'aime

  18. nouratinbis 21 août 2021 / 14 h 56 min

    Sans aucun doute! Il y a une connivence bien connue, des types de cette boîte
    dans différents cabinets ministériels et des affaires pas très claires voire même
    carrément obscures dont, en conséquence, on ne peut pas dire grand chose.
    Ces gens-là ne sont pas des enfants de chœur…
    Amitiés.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s