La mission apostolique du Père Tuszduku

Grand jour, croyez-moi, Yves Rognes vient de débarquer from Trounaze (1) et notre ami le Père Tuszduku qui croisait dans le coin nous a rejoints DERRIERE NAPOLEON. Pour le coup c’est la fête, Thérèse a carrément commandé le super-apéro déjeunatoire et le champagne coule à flots, un beau dimanche au bord de l’ieau, comme disait la chanson du vieux Gabin avec sa casquette de prolo des années Front-Popu. Bon, on n’y est pas vraiment, au bord de l’ieau, mais le port jouxte à quelques encablures et puis, vous savez, en tant qu’élément liquide la flotte, par chez nous, reste très accessoire. Donc, nous y allons carrément et, en dépit d’une conjoncture passablement déprimante, la bonne humeur règne sur le bistrot. Ce vieil Yves Rognes boit comme un trou pour compenser l’interdiction qui lui est faite par Thérèse de s’adonner à la fumette favorite dont il détient une pleine besace, et aussi pour se donner le courage d’essayer de faire plaisir à sa copine Monique, tout émoustillée de le retrouver après des mois d’abstinence. Bref, une belle matinée paisible et sereine placée sous le signe des retrouvailles amicales.
Sauf, quand même, notre ami Eszébius Tuszduku, manifestement bien embêté, qui manifeste des signes de préoccupation inquiète. Figurez vous qu’il arrive de Rome, ce cher ecclésiastique, car le Pape ayant eu vent de ses états de service en tant qu’aumônier des pornographes-hardeurs, a trouvé judicieux de lui refiler une mission spéciale du genre gratiné. Il nous raconte.
– » Alors Père-Saint accueillir moi, gentiment très. Je baiser anneau, tout ça, bien comme il faut, et après parler à moi. Vous Polonais courageux et foi solide comme cul de cheval, homme de situation vous êtes, Seigneur compte sur vous pour mouiller soutane dans affaire importance vachement haute. Remerciez Tout Puissant et puis aussi moi, pendant qu’y êtes vous, et suivez Cardinal Bitanfuri, lui expliquer vous détail complet. Bénédiction sur vous et tachez démerder comme chef…et après fout dehors moi. Alors, Cardinal ordonne partir sur frontière Pologne avec Belarus, pour apporter assistance crouillas…euh, je dire veux, pauvres réfugiés emmerdés dans saloperie forêt froid plein boue. Et aussi magouiller négociation avec militaires polonais pour laisser passer plus beaucoup possible. Idée Sainteté-Sa, sauver migrants, faire entrer Europe, comme ça eux bouffe et pas crève faim, froid, poux, virus, microbes, pécole…Question charité chrétienne, Pape dit, et moi obligé filer là-bas exécuter volonté suprême. Alors moi embêté très, prendre train pour revenir, pas beaucoup pressé, dois d’abord préparer valise et m’arrête chez vous petit moment, rendre visite agréable un peu… Au fait, Champagne très bon mais quand même boisson pour gonzesses, pouvoir vous, Madame Thérèse ajouter un peu vodka dedans? »
Une tuile majeure, en somme, pour ce pauvre Père Tuszduku contraint de s’acquitter d’une corvée qui manifestement lui déplaît. Cureton ou pas, un Polak ça reste un Polak et ces gens-là ont horreur de se laisser envahir, mésaventure qui leur est souvent arrivée. Prêter main forte aux envahisseurs, vous pensez bien, ça le débecte à fond, un peu comme si on lui enfonçait un goupillon chauffé à blanc dans le fondement, enfin vous voyez le genre, quoi. Alors il traîne les pieds, le saint-homme, et puis, Champagne amélioré aidant, il nous confie attendre patiemment que Jésus vienne, selon Son habitude (2), lui glisser un truc dans l’oreille, un conseil, un encouragement, quelque chose… Sauf que pour le moment silence radio du côté du Ressuscité, pas de son, pas d’image! Du coup il commence à se demander si c’est du lard ou du cochon, Euszébius, y aller sans avoir l’avis du Big Boss ça lui file des sueurs froides! Surtout qu’il est obligé, forcément, pour lui le Pape, même un peu gauchiard sur les bords, ce n’est pas du caca de chien, ça reste plus ou moins le représentant de Dieu ici-bas, sacré nom! Par dessus le marché il le reçoit en personne, le Souverain Tonpife, en audience privée d’au moins deux minutes, vous faites marche-arrière après ça, vous? Bon, vous peut être mais pas le Père Tuszduku, hors de question, pas possible, inenvisageable… Le voilà donc dans un pastis des plus cornéliens, et Notre Seigneur qui le laisse tomber comme une vieille chasuble, dites-donc, la panique ne saurait tarder à le gagner…Oui, mais bon, ce serait mal le connaître, il réagit, le bon père (comme disait Blaise Pascal pour se foutre des Jésuites), plus la biture avance, plus il se conforte dans l’idée qu’il s’agit là d’une mise à l’épreuve, le Seigneur veut vérifier ce qu’il a dans le ventre! A la dixième tournée c’est plié, dans le ventre il a ce qu ‘il faut. Il ira au front comme un bon petit soldat et il s’arrangera pour faire passer les catholiques! Pour les autres, à son idée, il apparaît préférable de les laisser de l’autre côté, le Diable reconnaîtra les siens!

-« Ben oui, lui fait observer Jean Foupallour, l’idée se défend, sauf que les cathos ça ne se bouscule pas dans le coin! Tu le vois Loukachose, là, aller draguer dans les églises pour rameuter les petites vieilles, les grenouilles de bénitier et les sacristains? Bon, après c’est toi qui vois, Euszébius, tu fais à ta main, mais si tu veux donner satisfaction au camarade François, faut que tu ramènes du muz, lui les catholiques il s’en fout comme de sa première chaudepisse! Mais, bien sûr, c’est toi que ça regarde. Moi, pas vrai, je dis ça-je dis rien… »
-« Conneries, rétorque le Polak. Bon Dieu s’occupe brebis à Lui, pas troupeau d’Allah! Comme proverbe polonais dit à peu près: occupe toi de tes couilles, ton voisin des siennes charge se, et il baise sa femme chacun dans coin son. Pas question aller chercher puces pour gratter se, catholiques je récupérer…mais si jamais protestants ou même orthodoxes dans boue merdeuse saloperie forêt, se trouvent, peut être je sauver…Seigneur nôtre pourrait au moins éclairer moi sur point çui-là? »
« Mon père, intervient Maître Jean Trentasseur, l’avocat socialo recyclé macronnien, vous avez tout de même une curieuse conception de la charité chrétienne! Nous autres laïcs, au moins prônons nous des valeurs d’humanité et de solidarité qui transcendent toutes les différences d’origine, de culture et de confession. Votre Pape lui même professe les mêmes principes et tente de les mettre en application avec les moyens dont il dispose, en l’occurrence vous même, qui vous dérobez sous des prétextes douteux propres à faire honte à votre dieu lui même, en admettant qu’il existât, ce dont personnellement je suis bien loin d’être persuadé…
-« Okay, vous mécréant franc-maçon, prétendre enseigner charité chrétienne à ecclésiastique chevronné, répond le cureton courroucé, dois vous dire, moi, Pape François erreur grosse et vacherie pas catholique par combines tordues! Élimination Pape Benoît, seul vrai toujours-là, dégueulasserie infecte! Jésuite mal ficelé mis à la place! Pas légitime, je dire, moi! Et puis merde, musulmans restent autre côté, seront gardées bien les vaches, Christ Jésus parlera moi jour ou l’autre, en attendant je partir sur frontière faire boulot mien avec conscience pour moi…mais pas tout de suite, d’abord on finit apéro! »

Et, comme bien souvent, c’est le vieux Maurice qui se charge du mot de la fin.
– » Foutez lui donc la paix à ce brave Euszébius, c’est à lui de s’en démerder de sa mission papale à la con. Une supposition que ça soye moi, enfin je veux dire vraiment une supposition, parce qu’avant de voir l’autre Jésuite me recruter pour un taf quelconque, même un coup de serpillière dans les chiottes du Vatican, j’aurai le temps de canner une chiée de fois. Donc on suppose, voilà. Et moi je lui dis d’aller se faire empapaouter chez les Grecs, à l’Argentin, ce type n’a d’autre idée que de nous faire bouffer par les fellaghas, enfin vous voyez de qui je cause! A mon avis c’est un espion d’Allah, ce mec, arrivé à ce poste à la suite d’une manœuvre vicelarde combinée par va savoir quelle cinquième colonne infiltrée dans leur Curie à la mords-moi le bénitier. Il a bien raison, notre copain curé, et puis, avec un peu de pot, le petit Jésus finira bien par lui donner son point de vue, non? Et ça serait bien le diable -enfin façon de parler, hein- s’il ne lui donnait pas raison. Chacun sa mère, pas vrai? Et la maman de Mohamed, elle s’occupe pas de nettoyer le derrière à Gérard, non? Allez Thérèse, tu nous remets la tournée, j’ai bien envie d’y goûter moi aussi au champagne-vodka, à voir la tronche d’Euszébius on dirait que ça fait du bien par où ça passe! »

Ainsi finit, provisoirement, l’histoire du Père Tuszduku en sa qualité de Légat du Pape. Il nous a promis, en partant pour les forêts glaciales du Bialovèse, qu’il nous tiendrait au courant du suivi… Oh, il fera sûrement du bon boulot, notre pote, avec les idées qu’il professe et sous réserve, peut être, d’un petit entretien en direct avec le Fiston du Barbu…

Bonne semaine à tous et ne prenez pas froid, l’hiver se pointe!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Voir DERRIERE NAPOLEON chapitre XVI

(2) Ibid. chapitre XIV

14 réflexions sur “La mission apostolique du Père Tuszduku

  1. Pangloss 21 novembre 2021 / 19 h 12 min

    Ceux qui essaient de rentrer, on les en empêche. Ceux qui réussissent à passer, on les accueille à bras ouverts. Allez comprendre!
    Amicalement.

    J’aime

  2. nouratinbis 21 novembre 2021 / 19 h 33 min

    C’est la logique du monde nouveau, la prime au délit.
    Amitiés.

    J’aime

  3. Fredi M. 21 novembre 2021 / 22 h 28 min

    ☺️☺️☺️
    Très drôle !
    On a l’impression de lire du Frédéric Dard !
    Bravo !

    J’aime

  4. JJS 22 novembre 2021 / 7 h 49 min

    Tiens un nouveau cardinal.

    J’aime

    • nouratinbis 22 novembre 2021 / 19 h 18 min

      Ce n’est pas cela qui manque, mais celui-là est de Curie!
      Amitiés.

      J’aime

  5. G.Mevennais 22 novembre 2021 / 9 h 14 min

    Voilà un billet qui rappelle le bon temps. J’ai bien aimé le patronyme du cardinal, et cela m’a fait penser à la chansonnette prétendument enfantine « Il court il court le furet, le furet du bois mesdames…. »En réalité c’était une satire concernant le curé Dubois qui mettait en pratique le nom du cardinal cité dans votre billet, il suffit de penser à une contrepèterie toute simple.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J’aime

    • nouratinbis 22 novembre 2021 / 19 h 20 min

      Oui c’est vrai, la chanson de l’Abbé Dubois, un chef d’œuvre du contrepet!
      Amitiés cher Gilles.

      J’aime

  6. Mildred 22 novembre 2021 / 10 h 19 min

    Et pour encourager le Père Tuszduku à mener à bien la mission qui lui a été confiée, entonnons en choeur le très célèbre cantique catholique : « Niaque niaque !  »

    Ô Jésus niaque niaque niaque,
    Ô Jésus niaque niaque niaque Vous !

    J’aime

    • nouratinbis 22 novembre 2021 / 19 h 22 min

      Benedicat vos Omnipotens Deus!
      Je ne le connaissais pas ce cantique, mon éducation religieuse semble
      comporter des lacunes!
      Merci pour l’info!
      Amitiés.

      J’aime

  7. Isabelle Mazan 22 novembre 2021 / 10 h 55 min

    Complètement hors sujet: j’ai 75 ans et ma mère me récitait en rigolant un pastiche des commandements de l’Eglise sous Pétain (ou peu après) dont j’ai uniquement retenu « le dimanche messe entendras et voteras pareillement ». Je ne sais pas quand il fallait voter si souvent, c’est pourquoi j’ai dit « ou peu après ».
    J’ai eu beau chercher, je n’ai trouvé que ceci, qui n’est pas du tout ce que je cherchais.:
    https://www.paroissestjoseph.org/prieres/extrait-du-catechisme-de-l-eglise-catholique/66-les-sept-commandements-de-l-eglise.
    Bref, si quelqu’un se souvenait du texte exact…

    J’aime

  8. nouratinbis 22 novembre 2021 / 19 h 28 min

    C’est un truc qui s’est perdu dans les profondeurs du temps jadis! J’avais aussi
    entendu parler des « commandements de l’Église » mais je m’en foutais tellement
    que je n’en ai pas retenu la moindre parcelle!
    Autant en emporte l’encensoir!
    Amitiés.

    J’aime

  9. Chris 23 novembre 2021 / 17 h 55 min

    ça, c’est du Nouratin comme j’aime !!! j’adore ton sabir polonais !! et ta superbe vision de la catheuseté actuelle ..

    J’aime

    • nouratinbis 24 novembre 2021 / 8 h 21 min

      Merci! Aucun mérite, je parle couramment le français-polak.
      Quant à la catheuseté, tu parles d’un boxon!
      Grozibous.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s