L’enquiquineur ou chacun a le président qu’il mérite

Ce sacré Présipède n’en fait jamais d’autres! Le voilà encore une fois pécho en flagrant délit de fausse déclaration, l’animal! Et pas qu’un peu, ce coup-ci c’est du lourd, il raconte n’importe quoi, vous savez, et je vous en administre la preuve illico prestissimo. Alors voilà, ce triste sire confie à qui veut bien l’entendre (c’est à dire tout le monde ou presque) qu’il emmerde, selon ses propres termes, les personnes non-vaccinées. Eh bien moi, je puis vous l’affirmer, et même sous serment si vous y tenez, qu’il s’agit d’une assertion totalement erronée, profondément inexacte et, si je puis me permettre, mensongère! En effet, ayant subi personnellement, en l’espace de dix-neuf mois et dans le haut du bras gauche (toujours), trois injections d’un vaccin Pfizer -dont on me promettait d’ailleurs monts et merveilles- je puis vous certifier sur l’honneur qu’il m’emmerde, Macrouille! Sans compter qu’il n’y a rien de nouveau dans l’affaire, voilà cinq ans, au moins qu’il me court furieusement sur le haricot, l’arsouille, et il avait même commencé avant, ès qualité de ministre de l’économie sous le règne de Hollandouille Premier (et dernier, dieu merci). C’est même l’enquiquineur universel, ce mec-là, l’hurluberlu qui nous aura à peu près tout fait, il n’y a qu’à se pencher pour en ramasser des palanquées, de ses conneries foireuses! Tenez, entre autres, un de ces jours derniers, ayant emprunté la 4L de Marcel Grauburle pour rendre une petite visite à mon grand amour sans espoir de l’Auberge du Pendu (1), je rentrais tranquillement dans le soir, plein de tristesse et de frustration, comme à chaque fois…le cœur est ainsi fait qu’il espère toujours confusément, même lorsqu’il est acquis depuis belle lurette qu’il n’y a rien d’autre à espérer que du désespoir. Et donc, perdu dans mes pensées moroses, je circulais, paisible, sur une belle route du Centre-Var, rectiligne et peu fréquentée, quand tout à coup, subite illumination dans la nuit tombée, fulgurante et inattendue comme l’éclair par beau temps! Putain, un radar! Vicieux et traitre, en rase campagne, comme un lugubre rappel à l’existence délétère de leur Répupu de mes deux! Mais, visez un peu l’embrouille, la bagnole de Maurice, même si vous la lancez full speed, comme on disait au temps où je naviguais, pour accéder au statut d’excès de vitesse faut vraiment invoquer l’intervention divine, vous pouvez me faire confiance! Eh bien non, pas la peine d’aller chercher dans le surnaturel, les duettistes de choc Présipède-Barbapoux y ont pourvu! La limitation à 80 kilomètres/heures vous met la prune assortie du point de permis confisqué à la portée de toutes les bourses, bravo les sales connards, bien joué, vous avez su y faire, surtout avec les Gilets-Jaunes! Dommage que ces derniers aient oublié de bousiller le piège à automobilistes dans lequel je tombai ce soir-là…bon, tant pis mais c’était juste un petit exemple d’emmerdement macronnique: vitesse retenue 81 km/h, quarante-cinq euros si je me grouille de raquer, assortis d’un point ratiboisé dans tous les cas. Merci Macrounette! Si vous y ajoutez le tarif du sans-plomb 98 taxé à plus de 62%, ça vous expédie la frustration amoureuse dans les parages de l’exorbitant! Et tout ça avec la pétrolette hors d’âge de Marcel! C’est y pas de la belle emmerde présipédique, ça? Vraiment pas la peine d’être non vacciné, vous voyez, il arrive à vous emmerder n’importe qui, n’importe quand, n’importe où et même n’importe comment, voilà! Un don de l’enfer, je pense… Et, bien entendu, on pourrait les multiplier à l’infini, les exemples. Alors quand il prétend se contenter d’emmerder les non vaccinés, je rigole…jaune, bien sûr, comme les gilets.

Cependant, il faut croire que les braves-gens aiment bien, finalement, se faire couvrir d’excréments, pour peu que la chose (ben oui) leur tombe sur la gueule du plus haut sommet de l’État. Peut être pas tout le monde, j’en conviens, mais si l’on en croit les sondages, il caracole joyeusement en tête, Présipède, environ dix points devant le trio infernal Le Pen- Zemmour-Pécresse (par ordre d’entrée en scène). Autant dire que sauf accident il a course gagnée! Si notre ami Omicron poursuit sa prometteuse carrière jusqu’en avril prochain, il n’y aura qu’à continuer d’asphyxier le débat par l’omniprésence médiatico-politique de la « crise sanitaire » et le tour sera joué. L’électeur viendra se réfugier sous l’aile protectrice de son emmerdeur favori. Et je vous fous mon billet qu’on va commencer à sortir de la crise vers fin mars-début avril, avec les beaux jours, vous mordez le topo? Du coup, le sauveur, fils de Dieu fait homme…enfin presque, ce sera qui, pour le coup? Eh oui, bien sûr, le petit Manu à sa Bribri! Tous les enfoirés, pétochards, minus-habens, petits et gros bourges, centre-gauche, centre-droit, ventre mou, pleins de soupe, pleins de blé, progressistes, bien-pensants, cathos de gauche, j’en passe et des pires, tout cela votera pour lui, comme un seul homme, et peu importe qui se trouvera en face, ne nous faisons pas d’illusion.
Surtout qu’en face, on ne sait pas trop, ça pourrait se jouer entre, d’une part la mère Le Pen, laquelle ne gagnera jamais à cause du front républicain, c’est à dire tout ce qui est à gauche de Ciotti, ça représente du monde, et d’autre part cette gourde de Pécresse. Parlons-en de Pécresse! Vous vous rendez compte que, pour tenter de se faire entendre au milieu de la cacophonie omicronnesque, elle n’a rien trouvé de mieux que de ressortir le vieux kärcher de Sarko, vous vous souvenez? Mais oui, enfin, le machin qu’il avait remplacé au pied levé par le Kouchner, on aurait mal entendu, sans doute… « Je m’en vais vous nettoyer tout ça au Kouchner« , il aurait dit, Sarko en réalité, et il a tenu parole,…sauf qu’un Kouchner, à part trimballer des sacs de riz factices, ça ne nettoie pas grand chose, il a du confondre avec Carolin, un truc comme-ça. Et donc, l’autre patate, Valoche pour les intimes, nous ressort la même combine foireuse! Hélas, si la donzelle manque de mémoire (et aussi d’un tas d’autres trucs, comme la jugeote, notamment), en revanche les électeurs de l’autre petit rigolo en 2007, eux ne l’ont pas oublié, le coup du kärcher! Parce qu’il apparaît comme le symbole le plus éclatant de la sodomie par eux subie à cette occasion. Il avait promis de bien nettoyer, de laisser les lieux aussi propres qu’il eût espéré les trouver…raté, complètement! En 2012 quand il a encaissé son grand coup de pied au cul expéditoire, c’était encore plus dégueulasse qu’à son arrivée au sommet de la Répupu! Et d’ailleurs, j’en connais beaucoup qui, instruits par l’expérience du kärcher escamoté, s’en sont allés à la pêche au lieu du bureau de vote, en ce jour de mai 2012. Elle avait déjà du mal avec la droite des Républicouilles, la pauvre mémère, là je crois bien qu’elle s’est tiré un sacré pénalty contre son camp. Nous la savions capable de voter et de faire voter Macrouille, comme en mai 2017, nous l’avions vue déchirer la carte du parti pour cause de droitisation, puis revenir sans vergogne se faire adouber par les copains qu’elle avait laissés tomber, et maintenant le kärcher! Elle semble tout de même plus con que nature, non? Ne trouvez-vous pas?
Et, pour finir sur une note optimiste, nous voyons aujourd’hui l’ami Peltier venir rejoindre les rangs de l’équipe Zemmour, belle prise de guerre en vérité! Comment? Plaît-il? Qui c’est ça Peltier? Ah oui, bon évidemment cela ne saute pas aux yeux, j’en conviens, mais Guillaume Peltier occupait jusqu’à ces derniers temps le poste envié de vice-président des Ripoublicons… Jacob l’en a viré, voilà un mois tout juste, pour expression de mauvaise pensée, blasphème si vous préférez. Il avait eu le culot de proférer, cet infâme mécréant, « comment peut-on rester insensible au discours de Zemmour?« , vous vous rendez compte! Et pile à la suite du couronnement de Valoche comme candidate du parti, après qu’elle a balayé ce petit facho de Ciotti! C’en était trop pour ce cher gros plouc de Jacob, Peltier se voyait dégradé sur le front des troupes, un peu à la manière du camarade Dreyfus. Il en a profité pour claquer la porte, ce garçon, et partir chez le coreligionnaire du précité pour y occuper, à ce qu’il se murmure, le poste stratégique de porte parole du candidat Z. Il a fort bien fait et il en faudrait beaucoup qui le rejoignent dans la démarche…sauf que, bien entendu, lâcher la grosse gamelle ça suppose pas mal d’honnêteté et d’abnégation… chez nos politicards c’est plutôt rarissime.
Il y a donc gros à parier que nous conserverons jusqu’en 2027, notre petit chef actuel de l’État, avec ses allures de lopette un peu wokisée et son langage de charretier…chacun a le président qu’il mérite et nos compatriotes ne sauraient faire exception à la règle.

Que la semaine prochaine vous soit agréable et que, vacciné ou non, Présipède ne vous enquiquine pas trop!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Voir DERRIERE NAPOLEON Chapitre X

19 réflexions sur “L’enquiquineur ou chacun a le président qu’il mérite

  1. Pangloss 9 janvier 2022 / 18 h 39 min

    Oui mais Macron, pour ses adorateurs, il chie de la confiture de fraise. L’emmerdement est bénin.
    Amicalement.

    J’aime

  2. elba 9 janvier 2022 / 18 h 59 min

    Malgré la morosité ambiante, que dis-je, plutôt la chienlit, vous avez réussi à me faire sourire avec votre expression « il n’y a rien d’autre à espérer que du désespoir » !
    Ceci dit, je viens d’écouter deux vidéos qui ont confirmé ce que vous avez écrit. Et ce, pas à propos des élections, mais de cette covidesque mascarade.

    Je suis désespérée, car je ne sais pas quoi faire à tout cela (élections-pièges-à-cons + plandémie manifeste.)
    Existe-t-il un vaccin contre le désespoir politico-sanitaire ? Parce que je serais preneuse ! Quelle époque ! Jamais je n’aurais cru vivre un truc pareil !

    Bon ! J’ai toujours espoir que le petit emmerdeur qui nous emmerde de tous les côtés (eh oui, via les radars !) ne soit plus là après le mois d’avril. Mais n’aurons-nous alors pas pire ?

    Gros bisous !

    J’aime

    • nouratinbis 9 janvier 2022 / 19 h 22 min

      Pire…non, pas possible! Il faudrait taper dans de l’Hidalgo ou du Méluche mais
      ils n’ont aucune chance, heureusement. Mieux, ce sera très, très difficile, je le
      crains, mais on peut toujours essayer…
      Gros bisous.

      J’aime

  3. Mildred 9 janvier 2022 / 19 h 08 min

    Ben oui ! Mais vous l’avez déjà dit : en 2022 c’est bien le naufrage de la France auquel nous allons assister en live, cher Nouratin !
    A moins que les abstentionnistes ne se réveillent et viennent mettre un coup de pied dans le jeu de quilles ! On a le droit de rêver, non ?

    J’aime

    • nouratinbis 9 janvier 2022 / 19 h 24 min

      Oui, je crois même que rêver, à l’heure actuelle, est un devoir civique!
      C’est le réveil qui sera dur, mais on est habitué!
      Amitiés.

      J’aime

  4. G.Mevennais 9 janvier 2022 / 20 h 28 min

    Pas de besoin de rêver, on est foutus !! Ce qui me dégoute le plus, c’est l’attitude des « soixantehuitards » ! Quelle génération de salopards (je ne fais pas de cas « personnels, mais tout de même, de voir tous ces anciens se comporter en « délateurs » et en « macroniens », j’ai l’impression de retourner très longtemps en arrière). Nous avons, cher Nouratin, les politicards que l’on mérite, ils représentent la majorité des Français (je met s encore une majuscule, par habitude peut-être), il n’y a plus rien à attendre à court et moyen terme, après, c’est du domaine qui m’échappe et je ne fais plus jamais de prévisions à ‘long terme’ ! (lol).
    Amitiés, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J’aime

    • nouratinbis 12 janvier 2022 / 19 h 40 min

      C’est vrai, les soixante-huitards nous ont carrément zigouillés, leur bêtise prétentieuse
      aura eu raison du pays;
      Et, vous avez raison, privilégions le court terme, pour nous c’est mieux.
      Amitiés.

      J’aime

    • elba 12 janvier 2022 / 19 h 56 min

      On est foutus, Gilles ? Je ne suis pas vraiment d’accord. Certes, nous sommes tous mortels, et d’aucuns nous rendent la vie plus ou moins impossible.
      Mais ce qui n’est jamais « foutu », selon les uns ou les autres, c’est notre coeur. Notre capacité à aimer, à partager, à être empathiques. Cela nous appartient et c’est d’ailleurs la seule chose que nous emporterons avec nous.
      Un gros bisou. 🙂

      J’aime

  5. Jacques Étienne 9 janvier 2022 / 23 h 33 min

    Ainsi vous êtes Varois. Ma fille vient de le devenir suite à la mutation de son officier de mari à Toulon. Ils vont aller s’installer à Cuers et quelque chose me dit que mes talents bricolagiers vont être sollicités pour aménager leur nouvelle demeure. L’occasion d’une rencontre peut-être ?

    A part ces remarques hors de propos, votre article de ce jour m’a comme chaque dimanche procuré un grand plaisir tant par sa forme que par son fond.

    J’aime

    • nouratinbis 12 janvier 2022 / 19 h 41 min

      Je ne suis pas varois mais je jouxte, faites-moi signe, on va y arriver!
      Merci beaucoup.
      Amitiés.

      J’aime

  6. G.Boyer 10 janvier 2022 / 16 h 27 min

    Bonjour.
    Entre les sodomisés par le karcher et les sodomisés par le vaxin, c’est tout l’échiquier politique, de gauche à droite, qui est câliné, si je peux me permettre.
    Sinon, concernant les sondages pour la présidentielle, je tiens compte de deux choses :
    – le meilleur sondage c’est la dernière élection
    – Macron n’a été élu que par les zélecteurs actifs, les électeurs abstentionnistes pourraient changer la donne suivant qui sera au 2nd tour, bien sur. On ne se lèvera pas pour Ma(cronpé)cresse ..

    J’aime

    • Mildred 11 janvier 2022 / 11 h 46 min

      Peut-être même qu’une bonne chiquenaude des abstentionnistes dans le plafond de verre, dès le premier tour serait bien venu aussi ?

      J’aime

      • G.Boyer 11 janvier 2022 / 15 h 00 min

        @ Mildred
        Exactement. Rêver n’est pas interdit.

        J’aime

      • nouratinbis 12 janvier 2022 / 19 h 46 min

        Why not? On peut tout espérer dans les temps troublés que nous traversons!
        Amitiés.

        J’aime

    • nouratinbis 12 janvier 2022 / 19 h 43 min

      Espérons…Macron-Pécresse c’est cul et fesse, ne l’oublions pas!
      Amitiés.

      J’aime

  7. Mildred 14 janvier 2022 / 11 h 40 min

    Très étonnant tout de même ce silence de la classe médiatico-politique dans son ensemble, sur la prestation de trois heures de Zemmour sur BFMTV !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s