On prend les mêmes…

Somme toute il ne s’est pas passé grand chose, en tout cas pas grand chose qui ne fût prévisible. En y réfléchissant bien, on se rend compte que tout ce cirque ne rime qu’à donner à bouffer aux pisse-copie de tout poil qui se nourrissent de cette sorte de néant qu’ils qualifient d’actualité, les niouzes comme on dit maintenant. En gros, comme prévu nous en reprenons pour cinq ans de Présipède, comme prévu Putin continue à nous enquiquiner avec les regrettables réalisations de ses visions fignolées à la vodka, comme prévu les prix montent, le gazoile coûte plus cher que le pinard, alors que l’huile de tournesol se négociera bientôt au prix de la Fine-Champagne. Rien de saillant, donc, et d’ailleurs je ne vois guère ce qui pourrait bien inciter à saillir, il n’y a vraiment pas de quoi.
Je reviens après sept semaines, ce qui représente tout de même un poil plus que le tour du pâté de maisons, et le seul évènement un peu inattendu, voire saugrenu, qui me choit sous le regard de velours c’est Méluche Premier-Ministre… Ça, il faut bien reconnaître, c’était quand même duraille à prévoir! Plaît-il? Que dites-vous? Ah bon, une nouvelle mélanchonnade à la mords moi le Marx…je me disais aussi! Mais les affiches avec ce vieil ivrogne en chef du gouvernement… si je comprends bien nous n’en sommes pas encore tout à fait là mais ça pourrait venir… bon d’accord nous verrons bien.
Cela dit, blague à part, Mélenchon c’est bel et bien le signe du désastre absolu qui nous pend au nez. A force de draguer le musulman des quartchiers, il a fini par y arriver, il en a fait voter un sacré paquet sur son compte, l’animal, faut voir ses scores dans les zones en question, ça commence à viendre, vous savez, le prochain coup ça pourrait faire vraiment très mal! Parce qu’à force de déconner, d’élire des tas de salopards assoiffés de pouvoir qui se foutent bien pas mal de nous laisser envahir, nous allons y arriver, petit à petit. Avec un nouveau quinquennat Macron, deux ou trois millions de nouveaux venus pour grossir les rangs et les produits du droit du sol qui arrivent de plus en plus nombreux à maturité, le prochain coup ils déboulent au second tour, ils n’en étaient déjà pas bien loin le mois dernier! Sans le candidat communiste, Méluche renvoyait tranquillement la Marine au rebut.
Voilà pourquoi, en ce jour de Fête du Travail -les Pâques Marxistes– on constate que les temps changent, certes, mais que les slogans fédérateurs demeurent; sous Sarko, voilà douze ans déjà, c’était la retraite, eh bien aujourd’hui, sous Macrounette, pareil, la retraite aussi, on prend les mêmes et on recommence! Et avec un tremplin de ce calibre il fait recette, le big-boss des Insoumis -dont la soumission au sens Houellebecquien du terme ne perd rien pour attendre- on ne voit que lui! Il lui importe essentiellement de libérer le travailleur du joug macronnien, ensuite on verra de quelle manière les enfants d’Allah récupèreront la mise un jour ou l’autre. Mais il est tout de même stupéfiant, hallucinant, effarant, effrayant même, de constater que près de huit millions de votants ont pu accorder leur suffrage à un zigomar de cet acabit! Un islamo-trotskyste de la plus belle eau! La Grande Famille de Gauche, toujours aussi con et probablement plus encore, a fini par l’adouber en qualité de remplaçant des Socialos morts aux pluches! La nouvelle Gauche c’est la combine à Méluche! Un tiers d’Islam triomphant, un tiers de stalino-castrisme, un tiers de gauchiardisme traditionnel symbolisé par le soutien de Ségo la Pintade! Le Jaurès nouveau est arrivé, dites-donc! Et, ne l’oubliez pas, « la République c’est » lui, sa « personne est sacrée« ! Sacré tordu, certes, mais habile manœuvrier tout de même. En somme ce sinoque, autoproclamé futur premier ministre de Présipède, représente grosso modo tous les « progressismes » y compris celui de Mahomet en 600 après Jésus Christ! Du jamais vu dans ce pays de tradition politiquement subtile où coexistèrent longtemps les deux grandes catégories de marxistes, SFIO et Cocos, comme disait Charlot Gros-Pif, assortis d’autres cochonneries devenues quantités négligeables, genre Radicaux. Et ce jusqu’à ce que Tonton Mitterrand y mette bon ordre en donnant quelques années d’hégémonie au socialisme triomphant, le temps de mettre la France par terre. Aujourd’hui ce sont les Socialos qui mordent la poussière entraînés par le poids de la mère Hidalgo, écrabouillée au sol comme une Maire de Paris (La Maire de Paris, la Maire de, la Maire de…). Atterrissage encore plus dramatique que celui de l’oiselle Pécresse, sa voisine, laquelle y laisse un paquet de plumes personnelles sans toutefois la prier de lui prêter quelques grains pour subsister jusqu’à l’élection nouvelle!
Elle m’a fait bien rire, la pauvre andouille de candidate L.R. Pas tellement le soir fatidique où elle prit à peine le temps de foncer à son Q.G. sinistré pour annoncer avant tout le monde qu’il convenait de voter Macron au second tour, mais pas plus tard qu’hier, quand j’ai reçu un petit courriel très amical d’elle-même en personne. Figurez vous qu’après m’avoir remercié avec force effusion pour le soutien que je serais censé lui avoir apporté -première cause de rigolade- elle m’a carrément tendu la sébile! Alors-là, évidemment, fou-rire irrépressible! Vous comprenez, m’explique-t-elle, « Les Républicains n’ayant pas eu la capacité financière de se porter caution pour l’ensemble de ma campagne, j’ai dû m’endetter personnellement de cinq millions d’Euros« ! Et d’expliquer ensuite que si je lui envoyais un peu de sous j’aurais le droit d’en défiscaliser les deux tiers! Compte là dessus et bois de l’eau, tu ne seras jamais saoule, comme disait mon paternel! Non mais vous vous rendez compte d’une gourde! Et c’est ça que les corniauds de Ripoublicouilles espéraient nous coller comme Présidente! Je vous disais « Macron-Pécresse c’est cul et fesses », eh bien je me trompais lourdement, vous savez, ce n’est même pas cul et chemise, c’est juste un président catastrophe reconduit sans bourse délier et une espèce d’andouille à moitié ruinée, à moitié parce qu’avant la campagne elle avait dix millions…Elle aura bien du mal à faire pleurer dans les chaumières, la pauvre Valérie, même après ce coup-là elle pourra se passer des services des Restos du Cœur…surtout qu’il lui reste le chéquier de la Région Ile de France. Et puis vous savez, il y a tout de même 1,6 millions de braves couillons qui ont trouvé le moyen de voter pour elle! Con à ce point-là ça peut aussi cracher au bassinet, pour peu que chacun lui envoie dix Euros elle est encore foutue de faire du bénef, la mémère!
Mais bon, là je navigue dans l’anecdote. Au milieu de tout ce boxon gloubiboulguesque une seule chose compte vraiment: cinq ans de plus avec Macrouille et sa clique! On prend les même et on recommence, c’est bien le cas de le dire! Et cette fois, si on n’est pas complètement foutu ça y ressemble grave…

Bien content de vous retrouver, je vous souhaite une fabuleuse semaine.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

22 réflexions sur “On prend les mêmes…

  1. Yvrard 1 mai 2022 / 19 h 14 min

    Très heureuse de vous retrouver… Vous m’avez manqué ! Merci et bonne et douce soirée

    J’aime

  2. vls 1 mai 2022 / 19 h 24 min

    Heureux de te relire, Nouratin. Je ne sais pas ou tu es allé trainer, mais soit tu a pratiqué une langue oubliée, soit tu es devenu adepte de « lortografe moderne » car les accords de début de texte ne sont plus plus-que parfait(s). Par contre ta verve est toujours aussi réjouissante et ta « vista » toujours aussi percutante. Toutes mes amitiés et reviens nous dimanche. Merci à toi d’exister, cela évitera d’avoir à t’inventer.

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 1 mai 2022 / 21 h 29 min

      Merci, je m’étais insuffisamment relu. Et merci pour le reste aussi.
      Amitiés.

      J’aime

  3. vls 1 mai 2022 / 19 h 26 min

    Désolé, je suis pire que toi et je n’ai pas ton talent; « tu as pratiqué »

    J’aime

  4. Fredi M. 1 mai 2022 / 19 h 31 min

    Eh il a fait quoi Nouratin pendant sept semaines hein ? On peut savoir ? Les Français veulent savoir !
    Sinon en fait c’est simple : il n’y a pas eu d’élection…

    J’aime

    • nouratinbis 1 mai 2022 / 21 h 31 min

      Secret défonce! Mais en effet, je n’ai pas remarqué la moindre élection,
      juste une pantalonnade!
      Amitiés.

      J’aime

  5. elba 1 mai 2022 / 19 h 37 min

    🙂 Hello, Nouratin ! Contente aussi de pouvoir vous lire à nouveau.
    Pour en revenir à l’anecdote Pécrasse et Maire de…, je vous dirais que je n’ai jamais compris comment des … pareilles (je ne mets pas le mot, il commence par niai…) pouvaient ne serait-ce que prétendre parvenir à administrer un pays comme le nôtre.
    Concernant Marine, dès le début de son retour chez les merdia, je me suis dit qu’elle était mise là pour faire élire Macron. Quant à Mélanchon, ce riche haineux, il retournerait sa veste tout d’un coup si c’était pour son argent et son pouvoir.

    Bref ! Nous v’la bien dans la maire de…
    Avec la guerre en plus à nos portes ou presque.
    Allez, je vous envoie un petit brin de muguet virtuel pour vous porter chance, et un bisou sur chaque joue.

    J’aime

    • nouratinbis 1 mai 2022 / 21 h 33 min

      Ben oui, on est mal barrés au sens maritime du terme, dans ces cas-là
      on coule!
      Muguet aussi et plein de bisous.

      J’aime

  6. JJS 2 mai 2022 / 6 h 32 min

    Ah!Quand même!!!!!Merci.

    J’aime

  7. Jacques Étienne 2 mai 2022 / 8 h 31 min

    Merci d’avoir rétabli l’agrément de mes dimanche soirs !

    J’aime

  8. FRACANAPA 2 mai 2022 / 8 h 57 min

    Bonjour M.Nouratin et Cie !
    Ça fait plaisir de vous revoir ! *

    Bien amicalement
    Sabine

    * après une aussi longue et mystérieuse absence 🙃

    J’aime

  9. Pangloss 2 mai 2022 / 8 h 59 min

    Nouratin: le retour! Le nouvel épisode est de la qualité des précédents.
    Comme vous dites, on prend les mêmes. Mais les mêmes commencent à être un peu moisis. Les socialistes ont disparu sans laisser d’adresse (qui se souvient de Solferino?) Faut dire qu’on s’en doutait: pour eux, la meilleure, c’était Hidalgo. Ce qui laissait imaginer le niveau des autres. Pareil pour la droite de gauche et républicaine (Paris et l’Île-de-France, même punition, même motif). MLP a joué le rôle attribué au RN et avant lui au FN: faire élire « l’autre ». Zemmour s’est planté et le reste ne vaut pas la peine d’en parler.
    Mélenchon s’agite sans espoir et les syndicats reprennent au refrain: « Ce qu’on n’a pas obtenu par les urnes on l’aura dans la rue ».
    Le réchauffement est climatique, la guerre se poursuit, la Chine tousse et on manque d’huile de tournesol.
    C’est le progrès!
    Amicalement.

    J’aime

    • nouratinbis 3 mai 2022 / 10 h 46 min

      Le progrès, en effet, quand on voit les progressistes on comprend…
      Amitiés.

      J’aime

  10. Mildred 2 mai 2022 / 10 h 10 min

    Chic, Nouratin vous êtes enfin revenu ! Cependant il me tarde de savoir ce que Grauburle, Marcel et tous les autres pensent de qui nous arrive. Mais sans doute n’avez-vous pas encore eu le temps de retourner Derrière Napoléon ?
    Je patienterai donc aussi et en attendant d’en savoir plus je vous souhaite encore un très joyeux retour !

    J’aime

  11. G.Mevennais 3 mai 2022 / 17 h 15 min

    Ben voilà, je suis le dernier à vous lire et je m’attendais à cette place inhabituelle pour raison de voyage à Nantes ! Pour le reste, comment ne pas imaginer le scénario concernant la prise de pouvoir des islamistes. Quand ils seront certains de leur coup, ils commenceront par créer leur propre parti qui deviendra progressivement parti islamique. Espérons que cela ne va pas arriver trop tôt. Le pays se morcellera, les régionalistes résisteront (peut-être), et le second mandat de Macron deviendra une époque qui sera regrettée, un comble.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J’aime

    • nouratinbis 3 mai 2022 / 19 h 08 min

      Ah oui alors! Si on en arrive à regretter Macron ce sera vraiment la fin des
      haricots!
      Amitiés Gilles.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s