Le Présipède nouveau est arrivé!

Il est né le nouveau Macron,
Sonnez hautbois déconnez gazettes,
Il est là le super-Macron,
Chantons tous sa réélection!
Oui, par ce qu’hier matin, au son des hautbois de Haendel, Présipède, fier comme bar-tabac, déboulait dans la salle des fêtes de l’Elysée histoire de s’enquiller une bonne investiture des familles, initiatrice de cinq nouvelles années à nous peser encore sur les endosses. Sans doute me direz-vous, qu’est-ce qu’on en a à cirer de ce genre de cérémonie qui, certes, nous coûte la peau du cul, mais en toute hypothèse ne constitue que l’accessoire obligé du vote irrémédiable survenu le 24 avril dernier. Les coupables d’un bulletin Macron sauvagement jeté dans l’urne ont évidemment des raisons de s’abîmer dans la contemplation de l’onction républicouille solennellement dispensée par un Fabius légèrement bredouillant à Macrounette, fort content à l’évidence d’en prendre une resucée. Mais les autres, hein, nous autres, les baisés qui se comptent en dizaines de millions entre ceux qui ont voté Marine et les amateurs forcenés de pêche à la ligne, en d’autres termes la grande majorité des Franchouilles? Hé bien oui, certes, cela ne nous regarde pas, vae victis! Fussent-ils les plus nombreux, les perdants n’ont qu’à fermer leurs gueules et à regarder ailleurs, par exemple du côté de Fépalmariolpopol, sur les bords de la Merdazov, là où s’étripent joyeusement les différentes catégories de Russes… Ah bon? C’est pas ça le nom? Moi je veux bien mais écoutez, on n’en a rien à foutre, la question c’est de se changer les idées, quoi, éviter de fantasmer sur le remettez-nous-ça du petit Manu à sa Bribri! Une tournée de plus ça ne fait plaisir qu’à ceux qui en profitent, les mecs d’à côté, dont le verre vide les invite à des réflexions quelque peu moroses, ont tout intérêt à évacuer les lieux pour prendre un bon bol d’air, faute de mieux.
C’est un peu ce que se disait, tout à l’heure à l’apéro, Jean Foupallour confronté à l’outrecuidance triomphante de Maître Trentasseur, lequel nous narrait par le menu l’investiture de l’autre pignouf. Il venait d’y assister, hier, invité en qualité de socialo-converti pesant lourd dans la Maçonnerie non-bétonnière. Un garçon comme Jeannot, fidèle aux Le Pen de tout poil depuis des décennies, les plastronnades macronnistes de ce calibre ça le défrise grave.
-« Dites Maître, z’êtes bien gentil mais vos accointances avec l’autre petit machin, là haut, on s’en fout bien pas mal, vous savez! Moi je veux bien tout ce que vous voudrez mais trinquer à la santé de ce mec-là, très peu pour moi, je préfère encore tarauder à sec! Et dieu sait le sacrifice que ça représente! Si vous voulez fêter l’évènement, ce que je veux bien comprendre vu que chacun entend la messe dans sa paroisse, allez donc faire ça plus loin, ici, pour tout vous dire, ça nous fait ch…aque fois le même effet! »
-« Allez Jeannot, rétorqua le macronniste acharné, sois beau joueur, la vox populi a rendu son verdict, il n’y a plus à ergoter…et puis vous savez, mes amis, imaginez tout de même un instant, à la place du Président, cette brave dame qui vient de se faire envoyer aux pelotes pour la seconde fois par celui-ci? Vous trouveriez cela cohérent, vous, la mémère à chats à l’Elysée? Vous la voyez représenter le pays devant les instances internationales? Nous aurions l’air de quoi, je vous le demande! Alors que là, ma foi, nous avons réélu un homme d’expérience, reconnu partout dans le monde, bien sous tous rapports, sémillant, énergique, particulièrement intelligent ce que chacun s’accorde à admettre, bref le chef d’état le plus parfait qui puisse se trouver et que, je pense, le monde entier nous envie. Et vous auriez souhaité mettre à sa place une sorte de charcutière de Mâchonville au look de grosse mémère revêche? C’était votre ambition suprême? Grâce à Dieu (oui enfin façon de parler) il reste suffisamment de gens sensés dans ce pays pour nous avoir évité cela! A votre bonne santé tout de même et haut les cœurs, ce quinquennat s’annonce serein et profitable pour tous, vous verrez, c’est ma conviction profonde. »
Et sur ces bonnes paroles, Jean Trantasseur vida goulument son verre de Mac Ron!

On pourrait bien sûr lui répondre « garde toi, tant que tu vivras, de juger les gens sur la mine » mais à quoi bon, pas vrai? Évidemment s’il est là, Présipède, toujours fidèle au poste et encore pour cinq ans, c’est surtout par défaut d’adversaire présentable, bien sûr. Le type bénéficie d’une certaine prestance que l’accumulation sans précédent de conneries depuis 2017 n’a pas vraiment entamée, vu que la quasi- totalité des media n’a pas manqué dès le début de lui servir la soupe. Tout ce qui pouvait contribuer à lui savonner la planche fut systématiquement évacué par les voies les plus rapide. Pas de casseroles pour le petit Manu, c’était le mot d’ordre et ça a fonctionné à la perfection! Il y avait amplement de quoi lui réserver un sort à la Fillon et cependant jamais la moindre affaire n’est venue assombrir sa brillance jupitérienne, une sorte de grâce divine, en quelque sorte. Ne me demandez pas par quel miracle un tel prodige a pu advenir et perdurer, je n’en sais fichtre rien, mais le fait est là, incontestable, même si, naturellement, personne ne saurait l’évoquer dans le monde hermétique de l’information mainstream. Et vous voudriez que la pauvre Marine se batte à armes égales? En réalité elle n’a gagné sa place au second tour qu’en raison de son exceptionnelle capacité à faire réélire l’autre zigomar. A croire que ce dernier arrangerait bien du monde et du puissant, placé comme il se trouve…mais, peu soucieux de virer complotiste, je ne vous en dirai pas plus, vu qu’en somme je n’en ai pas la moindre idée !

Alors évidemment, ce matin Derrière Napoléon, la controverse un peu déséquilibrée entre nos deux débatteurs précités, s’est rapidement tassée pour laisser place à ce type de conversation qu’on peut entendre dans tous les bistrots quand les tournées s’enchaînent, offrant à chacun l’opportunité de raconter sa petite connerie personnelle. Généralement sans intérêt, elle en revêt un certain lorsque c’est le vieux Maurice qui prend le crachoir.
-« Moi, ce qui me semble curieux, dans tout ça, nous sort l’intéressé après avoir dégluti la dernière gorgée de son demi bien frais et sans faux-col, c’est qu’on n’entend quasiment plus parler du Covid. Faut voir tous les emmerdes qu’ils nous ont créés à cause de ce machin, et puis tout d’un coup les élections arrivent et ça disparaît. A côté de ça, vous voyez tous les jours à la télé des Chinetoques confinés à bloc, menacés des pire avanies si jamais ils venaient à sortir de leur cagna, et nous: que dalle, la vie est belle, on le chope tous mais on n’en meurt plus, juste un gros rhume. Même qu’ils disent que plus vite tout le monde l’aura attrapé, plus vite on pourra s’en foutre comme de la première chaudepisse de Jeannot! »
Le pauvre Foupallour ayant risqué l’étouffement à la suite de cette dernière assertion, une grosse gorgée de Ricard avalée de travers ça vous occupe l’arrière-gorge pendant un bon moment, il lui fut impossible de mettre en pratique son intention de faire remarquer que jamais de la vie il n’avait contracté la moindre blennorragie gonococcique…vrai ou faux… et ce fut alors Maître Jean Trentasseur qui reprit la parole sans que personne la lui proposât:
-« Figurez vous qu’hier, à l’investiture d’Emmanuel, j’ai pu discuter deux minutes avec le Professeur Delfraissy. Il m’a bien expliqué le phénomène, rien d’étonnant d’ailleurs. En gros le vaccin chinois n’a jamais donné que des résultats décevants alors que les nôtre se sont révélés efficaces. Par conséquent, pour nous l’affaire est dans le sac, la couverture vaccinale est suffisante pour que toutes les interdictions soient levées et simultanément l’immunité naturelle fait le reste. Donc Pékin se claquemure et Paris fait la fête…vous voyez bien que nous ne sommes pas si nuls que vous voulez bien le chanter sur tous les toits! »
-« Pas de problème, reprit Grauburle, qui se remet doucement, à grands coups de pastaga, d’un covid carabiné dont il a bien failli crever, mais votre prof Défraîchi, là, c’est pas un peu lui qui nous avait expliqué que le vaccin, finalement, c’est pas un vaccin? En tout cas, moi avec mes trois doses, je peux vous confirmer, il avait bien raison ç’t’homme-là! »

Allez, bonne semaine à tous et conservez vous bien…et ne me remerciez pas d’avoir évité de vous parler de Mélenchon, c’est gratuit dans tous les sens du terme…
Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

6 réflexions sur “Le Présipède nouveau est arrivé!

  1. elba 8 mai 2022 / 18 h 23 min

    « Fépalmariolpopol, sur les bords de la Merdazov » : avec ça, Nouratin, vous m’avez bien fait sourire, même si la situation est bien loin d’être amusante.

    Sinon, pour tout le reste, que ce soit la réélection de « Monarc » (ce n’est pas de moi), de la situation en Ukraine, ou encore du pass nazitaire qui va sans doute bientôt revenir, je vous dirais que je ne comprends encore pas comment notre emmerdeur national a pu repasser pour 5 ans. Et que les USA vont nous mettre dans un sacré embarras à force de nous forcer à appliquer des sanctions pas vraiment bonnes pour nous au sieur Poutine… et aux russes qui ne nous ont rien fait !!!

    Bref ! « on est dans de beaux draps » était une des citations préférées d’un ami allemand qui apprenait le français… et c’est tout à fait notre situation.
    Gros bisous, et bonne semaine à vous.

    J’aime

    • nouratinbis 10 mai 2022 / 18 h 42 min

      Comme vous dites, on pourrait dire aussi que nous sommes dans le pétrin,
      comme le boulanger de Pagnol qui était cocu…comme nous!
      Gros bisous.

      J’aime

  2. G.Mevennais 8 mai 2022 / 22 h 00 min

    Que vais je commenter ? J’aime bien « derrière Napo » et ses habitués folkloriques. L’huile de tournesol se fait rare, j’ai pu dénicher un bidon correct hier au super marché, j’ai de la réserve, surtout en graisse de canard qui remplit bien son office. Nous allons déguster, cela me paraît évident, et peut être même avant les vacances, à nous de savoir nous adapter, je plains les jeunes, enfin la majorité de ceux ci, ceux qui ont été habitués à une certaine « facilité » depuis leur enfance, nous c’est différent, cela a été même difficile jusqu’à la fin des années cinquante, il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour que le conflit russo/ukrainien ne s’éternise pas trop, le danger, le vrai peut venir de là.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J’aime

  3. jean-marc 9 mai 2022 / 9 h 33 min

    du Fréséric Dard dans le texte!.Bravo

    J’aime

  4. FRACANAPA 10 mai 2022 / 9 h 56 min

    J’aime bien la phrase : « Donc Pékin se claquemure et Paris fait la fête « .
    Il se trouve que j’ai vécu la même expérience que Marcel Grauburle : j’ai attrapé moi aussi un covid assez carabiné (plutôt grosse grippe que gros rhume).
    Mais je suis rassurée 🥴, grâce à mes 3 doses de « vaccin », j’ai évité une forme grave avec hospitalisation ou pire ?!?
    …Cela même si je ne fais pas spécialement partie des personnes à risque ( ni comorbidités ni âge trop avancé)…
    …Je n’ai pas transmis ce virus « hautement transmissible » à ma maman de 89 ans que je vois tous les jours, sans gestes barrières !!?!
    …J’ai pu aller voter, covidée jusqu’aux yeux, pour faire barrage à Mac Ron 🥴…
    Voilà, pardonnez-moi de raconter ,comme au bistrot, ma  » petite connerie personnelle  » mais je voulais apporter de l’eau au moulin de Maurice et Grauburle et j’y ajouterai mon médecin qui s’est écriée :
     » Il est nul ce vaccin !  »
    On se gratte la tête parfois n’est-ce pas ? pareil pour la guerre et ses conséquences, pareil pour presque tout…
    Heureusement, un bon bol d’air et ça repart !
    À tous, bien amicalement.
    Sabine

    J’aime

  5. Pangloss 11 mai 2022 / 9 h 02 min

    Et Maintenant, le pouvoir absolu. Même plus le petit souci de ne pas exagérer pour assurer sa réélection. Peut-être une ambition de devenir président de l’Europe? Mais on verra plus tard. Pour l’instant champagne!
    Amicalement.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s