Suspense en Présipédie

Ce n’était pas une bonne idée, cette année, que de présenter une candidature au Concours de l’Eurovision, vous savez, ce truc où des chanteurs médiocres fringués comme des comiques de cirque vocifèrent à grand fracas sur des mélodies minables assorties de paroles débiles que d’ailleurs personne ne comprend, même quand c’est de l’anglais. Un monument de basse vulgarité, certes, mais truqué à bloc puisqu’évidemment les intérêts matériels et moraux en jeu impliquent qu’on ne laisse pas au hasard le soin de faire les choses. Et, vous disais-je, cette fois c’était scié pour tout le monde…sauf pour l’Ukraine! Une victoire annoncée bien à l’avance et qui n’a pas fait un pli, sachant que c’est le vote du public, peuple souverain s’il en est, qui a fait la décision en toute liberté, le vote du Jury s’étant révélé plus partagé…comme quoi, même sur ce genre de question à la mords-moi le micro, il est bon de prendre les braves gens pour des imbéciles, ainsi va le monde!
C’est un peu pareil quand il s’agit du futur Premier Ministre. Ou plutôt de la future première ministre comme disent tous ces cons qui causent sur les media sans même réaliser qu’ils profèrent une ânerie magistrale. Oui, parce qu’il s’agit en l’espèce de pourvoir un poste éminent que la Constitution de la Vème Répupu qualifie de « Premier-Ministre », en conséquence de quoi, le jour où l’on voudra parler de première ministre il faudra préalablement modifier la constitution…vous me direz, ils ne sont pas à une révision constitutionnelle près, nos Grands Décideurs, surtout quand c’est pour des conneries, et donc ils en seraient bien capables. Toutefois pour l’instant il n’est encore question que de nommer un Premier-Ministre et le suspense insoutenable que fait régner Présipède sur la question nous tient en haleine depuis la réélection de ce dernier. Sans compter qu’il nous l’a bien dit, ce petit coquin, à peu près comme ça: « moi je sais qui c’est, mais vous non, et je vous le dirai quand tel sera mon bon plaisir! » Maintenant, bien sûr, nous allons savoir…c’est pour aujourd’hui…ou pour demain… Du peu au jus, donc, on va essayer de ne pas se ronger les ongles jusqu’à la troisième phalange, pas vrai? Courage et abnégation font plus que force ni que rage!
Je voulais juste vous signaler qu’on nous l’affirme dans les gazettes de tout poil: 74% des franchouilles souhaitent une femme comme « première ministre ». Voilà un sujet intéressant, tiens, moi qui croyais qu’un nombre au moins équivalent de nos compatriotes n’en avait rigoureusement rien à foutre, que ce soit une gonzesse, un mec, un fonctionnaire-plouc comme le dernier ou un panda rocardien comme son prédécesseur, voire même un chimpanzé en complet-veston (comme on disait dans le temps). Eh bien non, je me trompais lourdement, mea culpa (comme disait le latiniste qui refusait de se faire sodomiser), nous désirons ardemment une nana à Matignon! Alors, me direz vous, pourquoi pareil engouement tout à coup? Quelle mouche nous a piqués pour que, ex-abrupto, nous nous saisissions passionnément d’une telle question? Et ce alors même que voilà moins d’un mois, nous autres les électeurs -et les vrais, ce coup-là- disposions d’un choix très large de personnes du beau sexe, Mmes. Hidalgo, Pécresse, Arthaud, lesquelles au bout du compte totalisèrent ensemble même pas 7% des suffrages? Comment? Plaît-il? Que dites-vous? Ah, j’oublie la principale, veuillez m’en excuser, quel niais fais-je! Oui, c’est qu’à vrai dire, en pensant « femme » la Marine ne me vient pas à l’esprit, allez savoir pourquoi… Reconnaissons qu’en regardant le débat d’entre deux-tours -oui enfin pas en entier, bien sûr, faut pas déconner- on pouvait se demander lequel des deux duettistes manifestait les signes les plus évidents de féminité… Bon bref, là n’est pas la question, je m’inquiétais juste de savoir pour quelle obscure raison nous franchouilles exigerions le remplacement de notre ami Cachsex par une greluche?… Oups, non, je retire, c’est mauvais ça! Je voulais dire par une personne de genre féminin, selon la formule d’aujourd’hui, un genre de femme, quoi. Donc je pose la question et du coup je propose la réponse: ben parce qu’on nous a dit que c’était bien, voilà tout! Vous ajoutez à cela une bonne dose de technique sondagière pour amener les interviewés à répondre très précisément ce que vous en attendez et le tour est joué, l’affaire est dans le sac: les trois quarts de nos compatriotes sont pour, il peut donc y aller carrément, Macrouille, nommer la personne de son choix et, bien évidemment, issue de la gauche (non, pas y sue des pieds, respectons l’adversaire politique, voyons!). Oui, car il faut bien faire en sorte que la NUPS ne rafle pas trop de sièges, on ne sait jamais avec les gauchiards déçus de la présidentielle. Donc on va leur refiler à ronger l’os le plus politiquement correct possible, je résume: une femme, d’accord, franchement marquée à gauche, aussi bien vue que possible de nos amis Musulmans et surtout écolo-compatible pour tenir les engagements à la con de la campagne de second tour. Bon, voilà le cahier des charges, reste plus qu’à regarder dans le tas qui pourrait bien matcher, comme on dit maintenant, avec ce profil… Ah mais non, enfin, pas Pécresse! D’accord ça pourrait coller, sauf qu’en ce moment-ci elle cherche du pognon pour se boucher le trou des frais d’élection loupée, on ne peut pas tout faire à la fois! Et puis Matignon c’est sans doute juteux mais pas au point de ramasser cinq millions d’Euros en deux-trois mois… Vous m’auriez parlé de l’Élysée je ne dis pas, mais là non, ça fait trop juste.
Une que j’aurais bien vue, le profil idéal, en quelque sorte, c’eût été notre amie Ségo, vous savez, elle coche toutes les cases, comme on dit puis. Sans compter qu’elle a quand même un sacré paquet d’heures de vol, un pédigrée de compétition, la bonne couleur rose bonbon, la grosse capacité à dire des énormités, le côté développement durable vu qu’elle a bricolé trois ans ministre de l’environnement sous Hollande (sous ce dernier elle a également fait plein d’autres trucs, y compris des enfants…mais dessus ou dessous, là je ne saurais me prononcer) bref la femme de la situation, bien sous tout rapport, un peu sur le retour, certes mais justement un retour aux affaires lui ferait tellement plaisir…Oui…mais non, impossible, n’oublions pas qu’elle a appelé à voter Méluche le mois dernier, il ne peut certes pas écraser un coup pareil, Présipède, hors de question! Dommage, moi je l’aurais bien vue et pour tout dire il ne nous manquerait plus qu’elle…
Alors qui? Diable, on va avoir du mal à tenir jusqu’à l’annonciation, je veux dire l’annonce de l’heureuse (oui, enfin…) élue! Nom de bleu, tout de même, ce sacré Présipède s’y entend pour tenir son monde en haleine… Ah bon? Vous vous en foutez comme de votre première boîte de capotes? Oui, remarquez au bout du compte vous n’avez pas si tort que cela, je reconnais, vous faites donc partie des 26% qui ne souhaitent pas une « première ministre » et au surplus, si j’ai bien compris, même pas un Premier Ministre! En somme vous vous en battez les tantifles, comme on dit vers chez moi. Cela peut aisément se comprendre car depuis l’instauration du quinquennat le Premier Ministre semble avoir beaucoup perdu de sa superbe. Vous comprenez, on élit un président et, dans la foulée, une Assemblée à sa botte, et cela jusqu’à la fin des temps probablement. On verrait mal le chef de l’État dissoudre une Chambre lui étant absolument dévouée jusqu’à la législature suivante. Du coup le premier ministre n’est plus qu’une espèce de serpillière à nettoyer les gros emmerdements qu’on jette lorsqu’elle cesse de faire l’affaire. Remarquez c’est bien utile, les serpillières, ça ne coûte pratiquement rien mais essayez donc de vous en passer, hein, vous m’en direz des nouvelles! Et puis là, maintenant, avec les législatives qui arrivent, quoi de mieux qu’une bonne nomination propre à réjouir le maximum de gogos de tous bords? Et voilà pourquoi on n’a même pas envisagé l’hypothèse Taubira…vous me direz, tout de même, Eizabeth Borne ce n’est guère mieux…Certes vous répondrai-je, mais il apparaît fort peu probable que ça tombe sur elle, il faut quelqu’une de sympathique, c’est bien le moins … Marlène Schiappa, vous croyez? Ah bon, c’était pour déconner, merci, vous m’avez fait peur!
Allez, ne nous en faisons pas trop, nous n’allons pas tarder à être fixés. Et puis vous savez, une seule chose me semble absolument certaine: quel que soit le choix de notre cher petit souverain nous en aurons très vite plein le dos, et encore je suis poli!

A très bientôt, chers amis, bonne semaine à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

11 réflexions sur “Suspense en Présipédie

  1. Fredi M. 15 mai 2022 / 19 h 23 min

    Maintenant qu’ils ont gagné les Ukrainiens, il vont faire comment pour l’organiser chez eux l’Eurovision s’ils sont toujours en guerre ?
    Notez que pour ma part ça m’en touche une sans faire bouger l’autre l’Eurovision…

    J’aime

  2. Fredi M. 15 mai 2022 / 19 h 25 min

    Quant au prochain gouvernement, idem que pour l’Eurovision, si vous voulez mon avis…

    J’aime

    • nouratinbis 15 mai 2022 / 20 h 23 min

      C’est une opinion que je partage bien volontiers, le seul hic c’est que l’Eurovision
      ne nous casse les breloques qu’une fois par an!

      J’aime

  3. Pangloss 15 mai 2022 / 19 h 43 min

    C’est dire: on mettrait un peu de guitare électrique derrière (ou devant ou dessus) les discours politiques et un gros bruit de batterie autour et ça nous ferait le même effet que l’eurovision.
    Amicalement

    J’aime

  4. G.Mevennais 15 mai 2022 / 21 h 47 min

    Cela a été difficile pour mettre un com. Pour la première fois, cher ami; vous n’avez pas commenté les réponses à votre dernier billet, j’espère, de tout coeur, que cela n’augure pas une fermeture de votre blog. En effet, tant de vos « blog potes » se sont tus,,découragés sans doute, s’il devait en rester un dernier, soyez celui là, je vous accompagnerai je vous prie de le croire. Aujourd’hui, je crois que nous nous en foutons de la nomination que vous évoquez, depuis le temps que vous martelez « nous sommes foutus » il me semble que ce moment est arrivé, rien ne peut se produire tant que les retraites et surtout les traitement des fonctionnaires continuent d’être payés et encore !
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J’aime

    • nouratinbis 19 mai 2022 / 7 h 05 min

      Bonjour cher Gilles,
      Il est vrai que ce petit blog n’a plus le vent en poupe, les gens lisent de moins en moins et un texte de plus de deux lignes sans la moindre vidéo a bien du mal à trouver un public. Cela dit, je vais continuer autant que je pourrai à mener mon combat d’arrière garde, soutenu par une poignée d’amis à la fidélité indéfectible.
      On est foutu mais on mourra debout, comme les escargots!
      Merci beaucoup cher ami, à bientôt.

      J’aime

  5. elba 16 mai 2022 / 6 h 28 min

    L’idiovision ? Un truc à éviter de regarder, à mon sens : inintéressant. Franchement, Nouratin, je préfère de loin regarder (sur youtube, parce BFMer.. ne retransmet jamais cela) les concerts donnés en R… (pays honni de l’UE & des USA), à Mosc…, à l’occasion de leur 9 mai. Là, ça a du panache, de la musique, de la tenue, de la voix, et tout et tout.
    Quant à la première ou au premier …bouc émissaire ?, comme c’est Monarc qui décide, ça ne présage rien de vraiment bon.
    Drôle d’époque !

    Plein de bisous.

    J’aime

    • nouratinbis 19 mai 2022 / 7 h 09 min

      C’est l’époque du toc, du clinquant, de la bêtise et de la vulgarité!
      Présipède et sa clique s’y trouvent parfaitement à l’aise.
      Plein de gros bisous.

      J’aime

  6. nouratinbis 19 mai 2022 / 7 h 10 min

    C’est l’époque du toc, du clinquant, de la bêtise et de la vulgarité!
    Présipède et sa clique s’y trouvent parfaitement à l’aise.
    Plein de gros bisous.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s