Maquis et Vladimir

Le Président du Sénégal et momentanément de l’Union Africaine, Monsieur Maquis Sale (ça m’en rappelle une bien nauséabonde: on ne dit plus Monténégro mais M. le Président donnez vous la peine de prendre place dans l’ascenseur » oui, je sais, c’est des coups à passer en correctionnelle…) donc vous disais-je, M. Maquis Sale vient de rendre visite au camarade Vladimir dans son bunker du Kremlin, pour lui demander du blé. Plaît-il? Mais non, pas de l’argent, m’enfin, pour ça c’est à Péquin qu’il se pointe Maquis! Non, du blé-blé, la céréale quoi! L’idée consistait à attirer l’attention du sieur Putin sur le risque de voir à nouveau la famine s’abattre sur le continent africain, lequel vivotait jusqu’à présent grâce aux importations de froments russes et ukrainiens. Ce a quoi le Russe en chef lui a répondu qu’il ferait son possible pour leur envoyer la bouffe en question, tout en faisant finement observer que si les Ukrainiens n’avaient pas miné les eaux de la Mer Noire, les cargaisons de boustifaille continueraient à circuler; sans oublier, par dessus le marché, les sanctions occidentales qui lui enquiquinent les exportations.
Pour vous avouer la vérité, je n’avais pas bien compris le fond du problème. De nos jours, un Africain ça bouffe russe! Elle est bien bonne celle-là! Ça m’inspire un truc, tenez, tout à trac comme ça, larga manu, la veine fabuliste me chatouillant une fois de temps en temps à la vue d’animaux étranges qui eussent peut être inspiré La Fontaine

Maquis et Vladimir

Maquis Sale sentant l’été
Arriver,
Se trouva fort dépourvu
Quand la guerre fut venue
Dans les plaines de l’Ukraine
Un sacré coup de déveine!
Il alla crier famine
Chez son vieux copain Poutine,
Le priant de continuer
A lui filer à bouffer
Car sans le blé soviétique
On crève la dalle en Afrique.
Vladimir, plein de douceur
Enfuma cet emmerdeur
D’une nuée de paroles.
S’attribuant le beau rôle
Il expliqua au bronzé
Que la faute revenait
Tout entière à Zelensky
Ainsi qu’aux Etats-Unis,
Sans l’OTAN et ses combines,
Foi de Vladimir Poutine,
Le monde serait en paix.
L’Afrique ne manquerait
De tournesol ni de blé
Mais je puis te rassurer
Car je vais me démerder!
Satisfait, Maquis Sale
Rentra bredouille au Sénégal.

Sur ces considération d’une qualité littéraire à vomir et, en outre, pénalement répressibles, il apparaît clairement que cette affaire d’Ukraine continuera encore pas mal de temps à pourrir la vie des braves-gens, surtout du côté du Donbass, bien sûr. Toutefois les retombées sont pour tout le monde, un peu comme celles de Tchernobyl, si vous voyez. Ce pays possède des capacités délétères susceptibles de se manifester d’une flopée de façons! Les Africains vont claquer du bec, les pauvres de chez nous commencent à se priver de steack-haché Charal et les riches à se lécher les babines au vu d’opportunités financières qui, intelligemment exploitées, pourraient bien contribuer à leur bourrer encore un peu plus les fouilles. Même si, à l’évidence, le camarade Putin -qu’on prétend à l’agonie dans les milieux plus ou moins informés- a renoncé à réaliser l’U.T. Russe, il n’en manquera pas moins de s’acharner sur le morceau d’Ukraine qu’il tient sous sa grosse patte griffue et qu’il entend, au bout du compte, annexer; la continuité territoriale entre la Russie proprement dite et la Crimée, constituant forcément pour lui un objectif majeur. Sans compter le populo Russkof qui, échaudé par l’arrêt, prématuré à ses yeux, de l’offensive de 2014, n’admettrait pas un échec et tient essentiellement à une victoire! Il se trouve carrément obligé, le zigoto et, cancer ou pas, il va bien falloir qu’il s’y colle.
Pour ne rien simplifier, en marge des opérations militaires, comme dirait le Général Pénisbrandi, se joue une autre partie entre les tenants d’une solution négociée offrant à la Russie l’opportunité de conserver les territoires qu’elle occupe, en échange de l’arrêt rapide de la guerre, et les autres, les partisans d’une victoire absolue de l’Ukraine assortie d’une dépoutinisation radicale. Présipède qui plaide pour la première formule se met ainsi à dos, non seulement Zelensky mais encore les Polaks et les Baltes, sans parler du vieux Biden qui regarde tout ça en rigolant car, en attendant, le prix du pétrole grimpe, sa fibre écologiste s’en trouvant satisfaite, nonobstant le tiroir caisse amerloque qui se remplit grâce aux gaz et pétrole de schistes extraits par fracturation hydraulique. Bref, la situation se révèle de plus en plus compliquée. Bien sûr, comme d’habitude, les Anglo-Saxons règlent plus ou moins la chorégraphie! Le veau d’or est toujours debout et Satan conduit le bal…rien que de très normal en somme, nous payons toutes les âneries commises depuis la fin de l’URSS. Voilà maintenant qu’on demanderait aux Ukrainiens de lâcher un gros morceau du pays à leur agresseur, ça rappelle un peu l’époque où nos amis Allemands nous ratiboisaient l’Alsace et la Lorraine, sauf qu’alors personne n’avait bougé pour s’y opposer, surtout pas les Rosbifs, bien contents de nous voir dans le pétrin…le temps passe et les fondamentaux demeurent!
Voilà. Que voulez vous que je vous dise, moi…Comment? Ah, les législatives… Oui, bon, d’accord, c’est vrai, nous sommes en pleine campagne, je n’en disconviens pas. Sauf que personne ne s’en aperçoit, que tout le monde s’en fout et que les rares couillons qui se rendront aux urnes dimanche prochain éliront une Assemblée parce qu’il faut bien en avoir une, n’est-ce pas, c’est marqué dans la Constitution.

Bonne fin de week-end et que le Saint-Esprit vous tombe dessus comme il le fit jadis sur les Apôtres, je vous rassure ça ne brûle pas vraiment.
Amitiés à tous,

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

14 réflexions sur “Maquis et Vladimir

  1. elba 5 juin 2022 / 19 h 24 min

    Eh bien moi également. Pas ‘couillon », mais ‘couillonne’… même si l’expression ne me convient pas vraiment. 🙂
    Mignonne, votre fable, Nouratin.
    Pas un mot à propos du « stade du bled » ? j’aurais cru.

    Entre les injections covid ou variole du singe (à présent), la guerre en Ukraine et ailleurs et les exactions des habitants des no-go-zones, j’ai parfois l’impression de ne plus vivre dans le monde que j’ai connu jusqu’à présent.

    Gros bisous et à dimanche prochain ! ♥

    PS – Le candidat de chez nous aux législatives, qui fait partie de la clique de notre ‘Monarc’ s’appelle « Latombe »… son adjoint s’appelle « schnel »… Ca ne donne pas très envie de voter pour eux, et doublement !!! 😉

    J’aime

    • nouratinbis 6 juin 2022 / 15 h 11 min

      Latombe Snell ça sonne bien, il n’y a pas de doute ce sont bien des gens
      de la Répupu en marche…vers le sépulcre!
      Gros bisous.

      J’aime

  2. Pangloss 6 juin 2022 / 8 h 32 min

    Moi, ce qui me préoccupe, c’est l’envie que certains amerloques auraient de nous envoyer faire la guerre à la Russie, histoire de faire marcher les affaires et d’affaiblir un peu plus l’Europe.
    Amicalement.

    J’aime

    • nouratinbis 6 juin 2022 / 15 h 13 min

      C’est bien leur intention, en effet, ils ne risquent rien, ces salopards-là, à part
      se faire les c…en or et nous ruiner au passage!
      Amitiés.

      J’aime

      • elba 6 juin 2022 / 18 h 32 min

        Les c… en or, est-ce que ça les rend heureux, au moins ? Je n’en suis pas si certaine.
        Ca doit être lourd à porter, par contre ! 🙂 😉
        Je ne les envie pas du tout. Mais tout de même ils nous font c… !

        J’aime

  3. G.Mevennais 6 juin 2022 / 9 h 26 min

    Voilà un bel éclat de rire ! Cela fait longtemps que vous n’aviez pas versifié et c’était dommage. En ce moment, comme le souligne Elba, on ne manque pas de sujets et vous n’avez que le choix, enfin, pour la semaine prochaine ce sera difficile d’échapper au résultat des législatives. L’ami Pangloss va nous porter la poisse, pas de blague, les Polacks et les Germains sont plus concernés et, franchement, je ne nous vois pas nous frotter aux Ruskoffs avec une chance de succès.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J’aime

    • nouratinbis 6 juin 2022 / 15 h 15 min

      Ils nous ont déjà bel et bien virés du Mali, et bientôt du Sahel tout entier, nous
      n’avons pas intérêt à nous y frotter, même Présipède l’a compris.
      Amitiés Gilles.

      J’aime

  4. Mildred 6 juin 2022 / 10 h 55 min

    Comment ça le Ruskof « n’admettrait pas un échec, et tient essentiellement à une victoire » ?
    Zelenski n’a pas encore gagné la guerre ? Les Amerloques non plus ? L’Ukraine n’a pas encore réussi, malgré toute l’aide internationale, à se défaire de ce grand malade de Poutine, qui est d’ailleurs peut-être déjà mort ?
    Les bras m’en tombent comme dirait l’autre !

    J’aime

    • nouratinbis 6 juin 2022 / 15 h 19 min

      De ce qu’on dit (en fait je n’en sais rien, je répète) l’opinion russe trouve Poutine
      un peu trop mou, on lui reproche de ne pas avoir pris le Donbass dès 2014 et de
      ne pas y aller assez carrément aujourd’hui.
      Quant à savoir s’il est mort ou vivant, pour le moment la seconde hypothèse tient
      la route, il bouge encore.
      Vous pouvez ramasser vos bras ça peut toujours servir!
      Amitiés.

      J’aime

  5. Chris 6 juin 2022 / 18 h 05 min

    Hi hi …les media ritals, après avoir annoncé que Poutine avait un cancer de la thyroide, Parkinson et un cancer du pancréas, ont finalement conclu qu’il avait été suicidé depuis longtemps et remplacé par un sosie !!…et VIVE l’ Information !!
    J’ai adoré tes  » africains qui bouffent russe  » ..

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s