L’été se révèle plutôt chaud

Eh bien voyez vous, en fin de compte cette histoire de Benalla il n’y avait vraiment pas de quoi en faire un fromage. Mea culpa (comme disait le latiniste qui refusait de se laisser sodomiser, selon la formule San Antoniaise), l’affaire ne valait pas la peine qu’on s’y appesantisse, « une tempête dans un verre de flotte », comme dit Macrounette, voire « un tsunami dans une cuvette de chiottes », pour employer l’expression du vieux Maurice, lequel sait par expérience dans quelles sortes d’endroits fleurissent les différentes catégories de problèmes.
C’est en tout cas l’avis -autorisé par lui même- de Maître Jean Trentasseur (voir par exemple ici). Le macronothuriféraire en question, ex-socialo historique, se déclare aujourd’hui scandalisé au delà de toute mesure par la manière, selon lui éhontée, dont se trouve traité le « petit écart bien compréhensible » imputé urbi et orbi à ce pauvre garçon, si tellement bien sous tout rapport.
-« Un jeune homme pondéré, posé, équilibré et dévoué, incapable de violence gratuite et seulement prêt, quand l’exige l’Ordre-Républicain, à faire son devoir de citoyen super-musculeux. Quelle injustice de le jeter ainsi aux chiens, pour reprendre les paroles illustres du Grand François Mitterrand! La vie démocratique est dure, impitoyable, Alexandre paie, hélas, la haine de tous ces minables à l’encontre d’Emmanuel Le Providentiel! »

Tel que je le vois parti, le Maître, ça me rappelle un peu Don Gormas, vous savez, l’ex-futur beau-père de Rodrigue… Imaginez un peu, le plaidoyer de Présipède pour se dédouaner de l’affaire, mais à la manière de Corneille… Voyons voir:

Tirade de Don Macronnes

« Le grand cœur qu’il montra naguère à la télé,
Se découvrait déjà au sein de l’Élysée
Et, le voyant si fort aimer la République,
Mon chef de cabinet lui fournit un viatique
Pour que dans les manifs il s’en aille un peu voir
Jusqu’où le conduirait son idée du devoir.
Connaissant désormais son ardeur magnanime
Et ses gros bras tatoués que j’ai en haute estime,
Moi qui voulais pour garde un baraqué parfait
Je ne me trompais point au choix que j’avais fait!
Sachez bien que pour lui ma pitié s’intéresse,
J’admire son courage et je plains sa jeunesse,
Mais ce con m’a foutu dans un pétrin terrible,
Les Media déchaînés ont fait de moi leur cible!
Il me faut faire jouer la raison du plus fort:
Le pauvre Benalla vivra un triste sort.
Viré comme un péteux à coups de pieds aux miches,
Il ne côtoiera plus le Président des Riches! »

Exit donc Alexandre, le petit trou de balle d’occasion qui avait pris le melon en même temps que son service comme porte flingue du Palais. Très franchement, on a trop parlé de ce type! D’ailleurs il n’y a plus guère qu’une espèce de sale gauchiard de reporter à Libération qui continue à sortir des vidéos sur lesquelles on ne voit rien, histoire de prétendre enfoncer encore le clou planté dans l’auguste derrière macronnien. Mais en réalité, aucun intérêt, aucune importance, juste un petit incident révélateur de la dégringolade républicaine, laquelle se poursuit tranquillement, sans même s’accentuer. Nous avons connu les amours contrariées puis triomphantes de l’ami Nicolas, dit Talonnettes; les croissants du petit matin sur le scooter du camarade Hollandouille voir ceci. Et cette fois c’est le petit copain Alex, avec sa bande un peu chelou et ses méthodes expéditives; tout cela s’accorde parfaitement avec les partouzes LGBT de l’Elysée et autres fantaisies encore plus hard, bien que non médiatisées.
Ça se tient de plus en plus mal, Faubourg Saint Honoré mais, que voulez vous, il faut vivre avec son temps, et le nôtre, décidément, favorise le bordélisme à tous les étages, la pétaudière généralisée, le mélange des genres, des ethnies (les races se trouvant désormais abolies), l’analphabétisme triomphant dans nos Universités délabrées, le shit pour tous et en vente libre dans nos vastes supermarchés allahouakbar de banlieue, les jeux informatiques pour abrutir les générations les unes après les autres, les réseaux sociaux qui répandent dans le monde entier la bêtise et l’ignorance; en un mot la décadence! Chez nous, tout ce fatras précède, je le crains, le basculement prochain dans l’ordre islamique… la nature ayant horreur du vide, elle comblera notre insondable vacuité avec les moyens du bord: la Charia.

Ce matin au bistrot les rangs apparaissent fort clairsemés. La chape de plomb d’une espèce de canicule inavouée écrabouille tout le monde, surtout les vieux. Pas de Blaise Sanzel, à quatre-vingt-dix balais vachement tassés on ne se risque plus dehors par ces températures. Maurice, lui, c’est différent, primo il trimballe une santé en béton vibré et secundo il se pointe chez Thérèse dès l’ouverture, au petit matin, et il n’en décarre plus avant que la brave femme ne tire le rideau. Bien sûr tout cela représente un nombre astronomique de demis-pression, entrecoupés de l’incontournable Ricard des tournées estivales entre vieux potes, mais faut ce qu’il faut, la fidélité aux habitudes invétérées comporte ses exigences, incontournables, obligatoires, quasi-fatales, on n’y peut rien.
Moi aussi, je suis venu sécher quelques verres, comme il se doit. Seulement pour rentrer après, à vélo, sous un cagnard pareil, je vous le donne en mille, vous ne devinerez jamais… J’ai remplacé le pastis par du Perrier…avec rondelle de citron certes, mais tout de même! Ta douleur, du Perrier, sera donc éternelle…

Allez, vaut mieux arrêter là, de toute façon le réchauffement climatique nous fera tôt ou tard le coup du père François…benedicat vos Omnipotens Deus.

Bon Dimanche tout de même et à la semaine prochaine si tout va bien.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

21 réflexions sur “L’été se révèle plutôt chaud

  1. J-J S 29 juillet 2018 / 12 h 16 min

    Succulent et truculent à la fois. Gracias.

    J'aime

  2. Pangloss 29 juillet 2018 / 12 h 38 min

    C’est vrai qu’il fait chaud. On n’a plus goût à rien après huit heures du matin. Pour les autres aventures d’Alexandre, on verra ça à la fraîche.

    J'aime

    • nouratinbis 29 juillet 2018 / 17 h 09 min

      Ben oui, quand faut y aller, faut y aller!
      L’idéal, par ailleurs, c’est de cramer la caisse, puis de se rafraîchir en explosant la
      borne à incendie…deux plaisirs pour une même gratuité!
      Amitiés.

      J'aime

  3. Gérard 29 juillet 2018 / 16 h 19 min

    « En même temps », depuis qu’il est au repos plus ou moins forcé, Lahcène, il a eu enfin le temps de couper sa barbe. Cela le démangeait depuis longtemps, mais pensez, quand on est mobilisé jour et nuit pour assurer la sécurité de Présipède, fatalement y a des trucs que vous n’arrivez plus à faire.
    C’est bien : ça évite à plein de gens peu dégrossis d’imaginer que le présumé innocent à l’origine de deux commissions d’enquête parlementaire a quoi que ce soit à voir avec l’islamisme et/ou la barbouzerie (rayer la mention inutile).
    La chaleur de l’été va passer sur tout ça, heureusement, et à la rentrée on va enfin pouvoir passer aux choses sérieuses : la révision constitutionnelle que les français attendent avec une impatience bien compréhensible.
    Amitiés à tou.te.s

    J'aime

    • nouratinbis 29 juillet 2018 / 17 h 25 min

      Lahrcène Lupin-Benallah, de son vrai nom, sera vite oublié, il a intérêt à écrire un bouquin tout
      de suite, sans quoi il en vendra 250!
      Et pour la rentrée on passera à autre chose, la révision constitutionnelle, en effet, ça va
      tous nous tenir en haleine!
      Amitiés.

      J'aime

  4. elba 29 juillet 2018 / 17 h 24 min

    Vous êtes certain que l’on peut parler d’ethnie, Nouratin ? Les ethnies africaines, les ethnies européennes, les ethnies asiatiques, les ethnies d’Afrique du nord… Ne vont-ils pas supprimer également ce vocable ?
    Vrai que le petit Ben allah il faisait plus présentable en costume-cravate et la barbe rasée. Mais je n’oublie pas que l’habit ne fait pas le moine. C’est avéré dans son cas.

    Merci pour ce nouveau rendez-vous hebdomadaire. Concernant la chaleur, nous avons ici une baisse assez importante de la t°, ce qui fait que nous respirons un peu mieux.

    Bisous à vous, ainsi qu’à tous ceuzécelles…

    @ Berthon : elle n’est tout de même pas gênée, cette ‘dame’ ! 😉

    J'aime

    • nouratinbis 29 juillet 2018 / 17 h 36 min

      Oui, pour l’instant on a encore le droit de dire « ethnie », les Bobos ne s’étant pas
      encore rendu compte de la connotation…mais ça ne va pas durer, profitons en
      vite.
      L’habit ne fait pas le moine, ni le brassard le flic…mais la barbouze…
      Bien à vous aussi.

      J'aime

  5. berthon 29 juillet 2018 / 18 h 52 min

    ELBA: pratique très naturelle pour marquer son territoire…

    J'aime

    • elba 29 juillet 2018 / 23 h 04 min

      Très naturelle ? Chez moi, les dames ne marquent pas leur territoire de cette façon-là ! 😉

      J'aime

  6. Liz 29 juillet 2018 / 21 h 32 min

    Partouze, barbouze… quoi d’autre, felouze ?

    La révision de la constitution risque de coincer. Surtout au Sénat. Maintenant que ses soutiens médiatiques sont passés à autre chose, le règne du jupitérien risque d’être un tantinet bousculé.
    Il y aura de quoi rédiger des chroniques succulentes.

    Bonne route à tous et eau fraîche à volonté, ici nous en avons bien besoin.

    J'aime

    • nouratinbis 30 juillet 2018 / 5 h 47 min

      Il est vrai que l’état de grâce médiatique semble bien terminé: il va déguster,
      Présipède!
      Bons glaçons à vous.

      J'aime

  7. Boutfil 30 juillet 2018 / 7 h 53 min

    quelle semaine! c’est tout juste si on a pu se glisser à vélo pour le tour au milieu des débats et des ébats élyséens et ses joyeux p’tits camarades barbouzes , à côté, les histoires de froume-la-piquouse, c’était de la rigolade ! bon, les journaleux vont aller voir s’ils peuvent pécher encore en eaux troubles, je ne sais pas ce qu’il leur à fait le jupiter, mais ils lui en veulent ces anciens cireurs de pompes

    Gros bisous , on reste calme et on boit frais surtout

    J'aime

    • nouratinbis 30 juillet 2018 / 10 h 12 min

      Comme quoi les situations évoluent vite, Froume La Piquouse l’a eu dans le baba
      et Manu-Jupiter s’en prend plein la poire!
      Comme tu dis, l’essentiel c’est de boire frais…et souvent!
      Gros bisous.

      J'aime

  8. Pr Calguès 30 juillet 2018 / 10 h 19 min

     » Viré comme un péteux à coups de pieds aux miches,
    Il ne côtoiera plus le Président des Riches!  »

    Pas sûr du tout, je suis !
    Qui nous dit qu’il n’ira pas se baigner en loucedé à la piscine de ses copines et profiter de la Grande Bleue pour faire un peu de voile à vapeur !

    Baïèta caniculaire.

    J'aime

  9. nouratinbis 30 juillet 2018 / 14 h 51 min

    Alors si on ne doit plus croire les affirmations de Macrounette!
    Baïeta chaleureuse.

    J'aime

  10. Isabelle 30 juillet 2018 / 19 h 58 min

    Bonsoir,

    Merci à toustes,

    Bizarre. Cette impression que les médias sont de mèche afin de monter la mayonnaise et ainsi de provoquer et d’agrandir la fissure du mur qui mène au chaos.

    Macrounette s’en fou royalement et le fait savoir. « Je suis tout puissant, je vous emmerde, et le moment venu je saurais ou me planquer!  » D’où le test du « venez me chercher ».

    Quant aux médias très potes des pouvoirs en place, qui ont divulgués, même en très en retard la saga de l’été, quoi de mieux pour se racheter auprès des lecteurs septiques en ce qui concerne la liberté d’expression et démontrer la fin de la proximité des hautes sphères. Manipulation?

    N’ayant que de petites cartes en main, alors que vous devez en avoir des jeux entiers, mon avis n’a aucune importance, si ce n’est que la phrase qui me taraude est ; diviser pour mieux régner.

    Bien à vous toustes,

    PS. Mon nouveau domicile en ces temps chauds c’est l’abreuvoir des vache! 🙂

    J'aime

  11. Isabelle 30 juillet 2018 / 19 h 59 min

    Oh, les photes! Désolée! 🙂

    J'aime

  12. nouratinbis 31 juillet 2018 / 14 h 15 min

    C’est en effet assez curieux et inattendu, ce revirement soudain des media,
    mais on dirait bien, en effet, une sorte de dédouanement, histoire de faire
    croire…On voit bien que Libé envoie la plus grosse andouille de sa rédaction
    (un champion du monde) pour éviter, somme toute, de faire monter la mousse.
    Les motions de censure seront rejetées, le gouvernement macronnophore
    conforté…et le mois d’Août effacera tout cela d’un bon coup de vacances.
    Bon abreuvoir à vous!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s