Un grand bonheur l’habite !

Entre les grosses crises de nerfs de Vallsounet, les petites attaques sarkozyennes  un peu alambiquées, les articles fulminants de « l’Obs » qui « démasque les candidats » et les imprécations litaniques de tout ce qui compte en France en matière de masturbation intellectuelle, le Front National ne quitte plus le devant de la scène médiatique. L’accident d’hélicoptères dans lequel Florence Arthaud, Camille Muffat et quelques autres infortunés travailleurs de la Télé-Réalité, perdirent si bêtement la vie au fin fond de l’Argentine, même, ne parvint pas, en dépit d’une couverture médiatique de tous les instants, à calmer la fièvre obsidionale marinophobe qui agite le microcosme et ses environs à l’approche des élections départementales bisexuelles. Soyons justes, les sondages ne laissent désormais aucun doute sur les intentions du corps électoral : entre le taux d’abstention qui devrait dépasser les cinquante-cinq pour cent, le FN très probablement au dessus des trente et le raz de marée UMP-UDI susceptible d’en découler au second tour, la Gauche peut compter sur un coup de pied au cul encore pire que ceux des municipales et des européennes réunis. Culbuto a beau chanter sur tous les tons que ce résultat apocalyptique ne changera rien ni à son gouvernement, ni à sa politique, ni à ses petites habitudes, une branlée de cette envergure risque tout de même de lui donner chaud aux roustons. Les lendemains, en pareil cas, se révèlent toujours comateux et les surlendemains fâcheux. La seule perspective d’un Congrès du P.S. dans les deux mois qui suivent, apparaît de nature à donner des sueurs froides au couple exécutif ainsi qu’à tous ses satellites. Rien que l’armée des centaines de petits copains qui vont perdre leur fromage d’ici la fin du mois, on peut compter dessus pour secouer façon orangina le petit monde des Socialos, soyez en assurés, ils vont leur décoller la pulpe! Six ans au moins de vaches maigres, comme perspective ça devrait plutôt renforcer les effectifs de frondeurs,  il y aura de la casse, en Juin, dans le landerneau gauchiard… Et nous autres sales réacs, ça ne nous en mettra pas plus dans la poche mais au moins on va bien rigoler!

En tout cas, un qui ne rigole pas c’est bien Jean Foupallour. Lui, vous le connaissez (voir notamment Derrière Napoléon ), un membre éminent de la Classe Ouvrière, conscient et fidèle, mais si peu enclin à laisser l’envahisseur prendre ses aises qu’il vote nauséabond depuis plus de trente ans. Titulaire d’une pension d’invalidité acquise à la force du poignet, comme il sied à tout branleur digne de cette appellation, ce brave Jeannot atteint désormais l’âge tant attendu de la retraite, la vraie, celle qui dure au moins jusqu’à la mort (je dis « au moins » parce qu’en Algérie, par exemple, la retraite française ne connaît pas ce genre de limite). L’intéressé vient en conséquence de recevoir les différents décomptes à lui adressés par les Organismes compétents : mille six cents Euros mensuels au total, toutes additions faites et refaites vingt fois, rien à foutre, toujours le même résultat! Nom de Dieu la rogne! Manifestement très en dessous de ses attentes, le pactole, comme déception ça dépasse tout ce qu’il a pu connaître au cours d’une existence pourtant émaillée de désillusions, de tuiles et d’avanies de toute nature, la vie quoi. Et la demi-douzaine de Ricards déjà ingurgités n’arrive même pas à atténuer son écrasant dépit. Tout le monde pourtant fait l’impossible pour le consoler, Grauburle l’assure qu’on vit très bien avec moins que ça, Yves Rognes lui explique qu’en buvant de l’eau du robinet à la place du pinard on peut économiser une bonne moitié de sa pension et le vieux Maurice lui refile de grandes claques sur les omoplates en lui confiant que riche ou pauvre on finit toujours dans un trou. Rien n’y fait, son désespoir apparaît insondable, pire que le gouffre de la Sécu et celui de Varoufakis mis ensemble!

Pourtant il devrait s’estimer heureux le cher homme, par les temps qui courent -à la catastrophe- une retraite supérieure au SMIC vous range immédiatement parmi les pluzézés, comme on dit puis, et pour peu que vous viviez en couple avec un con joint également titulaire d’une petite pension du même calibre, vous faites carrément partie des riches. En pareil cas, profitez en bien : ça ne va pas durer. C’est d’ailleurs très curieux et très caractéristique de notre belle Démocratie à Droits de l’Homme et Valeurs de la République, nous connaissons depuis très longtemps le problème insoluble des « retraites par répartition » et nous avons tout fait pour l’aggraver depuis Giscard jusqu’à Hollandouille en passant par Mitterrand le fossoyeur en chef de notre système à la Madoff. Aujourd’hui nous arrivons dans le mur contre lequel les pensions de vieillesse vont se fracasser plus sûrement encore que la France de Petit Caudillo sur le Front National. Les premiers à morfler grave seront les cadres; ceux-là, bien sûr, ils peuvent crever la gueule ouverte puisqu’ils appartiennent à la race abhorrée des nantis. Vous avez là dedans des gens qui touchent jusqu’à des deux fois la retraite de Foupallour, vous vous rendez compte? Eh bien ces saloperies-là, bien fait pour leur gueule, leur régime AGIRC, honteux privilège, s’en va complètement en sucette : près de trois millions de retraités pour même pas quatre de cotisants…autant dire un pour un d’ici quelques années! Donc c’est foutu, ça ne fonctionne plus et ça se pète la gueule comme il fallait évidemment s’y attendre. Après épuisement des réserves l’AGIRC fera faillite, suivi de pas très loin par l’ARCCO, le même machin mais pour les non-cadres. Alors, tous les vieux se retrouveront à la portion congrue et bénéficieront peut être de la générosité posthume coluchéenne en festoyant avec entrain aux Restos du Coeur si joliment chantés par les Enfoirés-sales-réacs. Voilà qui devrait rasséréner notre copain nouveau retraité, il ne perd pas grand chose puisqu’en tout état de cause, sa petite retraite on lui en enlèvera la moitié dans pas bien longtemps! Tout cela se savait plus ou moins depuis le Baby-Boom de l’après-guerre, c’est mathématique mais bon, septante ans après la République en est encore à planquer la merde au chat sous le tapis, pour que le brave citoyen oublie de percevoir l’étendue des malheurs qui l’attendent au tournant. Et vous avez même des Marine Le Pen qui vous promettent le retour de la retraite à soixante piges! C’est y pas beau la Démocratie?

Je noircis le tableau? Oui, peut être…après tout jusqu’à présent nos gouvernants successifs ont-ils toujours trouvé des solutions à l’impécuniosité chronique d’un Secteur Public indéfiniment dilapidateur, c’est vrai…d’où les deux-mille milliards de dettes qui en font bien cinq-mille si l’on compte ce qu’il est pudiquement convenu d’appeler le « hors-bilan », notamment les retraites des fonctionnaires…garanties  par l’Etat, celles-ci, pas question d’y toucher! Oui, seulement, comme dit le proverbe « tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise »…nous autres on croit juste qu’elle se mouille! Et puis de toute façon, au bout du compte il faudra bien trouver quelqu’un pour payer, forcément, inéluctablement… on n’a qu’à demander à Mohamed et à Mamadou… c’est pas gagné…

Allez, je vous la finis vite fait sur une note optimiste : pour la première fois, une greffe de pénis vient de se solder par un succès! Depuis une tentative malencontreuse, en Chine voilà près de dix ans, plus personne n’avait tenté le coup. Il faut dire que le pauvre Chinetoque s’était révélé incapable de s’habituer à utiliser l’engin qu’un chirurgien peu scrupuleux lui avait bricolé, une teub de chimpanzé, paraît-il…du coup il s’était mis à grimper aux arbres! En revanche, là, maintenant, nous avons affaire à du sérieux : ça se passe en Afrique du Sud, patrie de la première greffe du coeur, c’est dire! L’heureux bénéficiaire se retrouve doté d’un outil en parfait état de fonctionnement, et pas seulement pour faire pipi, semble-t-il! Un véritable espoir pour les centaines de jeunes garçons circoncis à vif dans la brousse, à l’opinel rouillé et qui jusqu’à présent se retrouvaient avec une bonne gangrène entraînant l’amputation dans le meilleur des cas et le décès atrocement douloureux dans le pire…il vaut encore mieux une mort subite qu’une mort sans bite, c’est moi qui vous le dis! Comme quoi on nous bassine en long en large et en travers avec l’excision mais le cisaillement du prépuce personne n’en parle jamais! D’accord ça ne concerne que des mecs mais bon, des blacks tout de même, faut pas déconner! Donc, vous disais-je, voilà un grand espoir, désormais, au profit de tous ceux qui, pour une raison ou pour une autre, éprouveraient le besoin de changer de zigouigoui. Il peut s’agir de motifs d’ordre physique, certes, comme notre copain greffé Sud-Africain mais aussi de questions psychologiques. Vous n’imaginez pas les souffrances que peut engendrer le célèbre complexe dit « de la petite chose » ou de « la quéquette d’oiseau mouche », terrible! Personne n’a jamais cherché à évaluer le nombre des suicides liés à une telle pathologie, subie dans le silence et l’indifférence par des palanquées de pauvres types hantés par les images traumatisantes de Rocco et ses frères hardeurs montés comme des équidés en chaleur. Dommage, vous seriez surpris et nos chers gouvernants y trouveraient un domaine à explorer en matière de santé publique…enfin pubique, en l’occurrence… Le « tiers bandant » en quelque sorte: ça pourrait intéresser Mme. Touraine dite MST, comme projet pour creuser encore plus le trou, pas vrai? Et une nouvelle piste pour les thuriféraires du don d’organe: « Vous possédez une belle biroute? N’oubliez pas de la laisser pour les copains, non seulement ça fera un heureux mais encore vous baiserez post mortem! »… Mettez vous à la place du brave garçon qui se réveille avec un braquemart de vingt-cinq centimètres au repos : soudain un grand bonheur l’habite, je vous le garantis!

Bon, assez déconné, je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour cet article réalisé avec des moyens réduits en raison de l’arrêt de travail d’une certaine catégorie de mes neurones (vu que contrairement à Sarko, j’en possède plusieurs).

Bon dimanche de fin d’hiver.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

58 réflexions sur “Un grand bonheur l’habite !

    • nouratinbis 14 mars 2015 / 19 h 38 min

      Oui, en effet je l’ai vue aussi, ça vaut son pesant de tortilla!

      J'aime

  1. papydompointcom 14 mars 2015 / 19 h 43 min

    ce sera toujours cela de pris même si la situation immédiate de la France ne changera pas
    dominique

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 19 min

      L’essentiel c’est de taper là où ça fait mal : Vallsounet nous a bien
      expliqué l’endroit, nous savons ce qu’il nous reste à faire.

      J'aime

  2. René de Sévérac 14 mars 2015 / 19 h 58 min

    Quelle surprise, Nouratim, de recevoir de vos nouvelles un samedi.
    Cet accident d’hélicoptère m’a surpris et m’z inspiré quelques réflexions :
    – la télé-réalité, c’est vraiment quelque chose !
    – la reconversion des vedettes du sport et de la télé-réalité,
    – la célébrté grâce à la disparition (le Califai nous en prépare),
    – la relance des poitiques à bout de sofle (grace à la scénarisaion du pathos)
    mias là, je

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 22 min

      Désolé mais un instant d’inattention et le truc s’en va à la
      publication sans espoir de retour. Je viens à peine de terminer
      l’article, c’est vous dire à quel point c’était prématuré!

      J'aime

  3. René de Sévérac 14 mars 2015 / 20 h 05 min

    Le commentaire m’a échappé avant relecture :
    – la relance des politiques à bout de souffle (grâce à la scénarisation du pathos)
    mais là, je dois avouer que l’Holland’ouille n’a pas aussi bien exploité que lors du 11 janvier !

    Je vous ferai un petit coucou à réception de la suite.

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 25 min

      La seule chose qui compte, de nos jours, et qui puisse rapporter des
      sous c’est la notoriété. Ainsi la pauvre Florence qui venait d’écrire
      un bouquin avait elle besoin de revenir sur le devant de la scène, sans
      quoi elle risquait de faire un bide retentissant. Sa mort boostera les
      ventes, certes, mais ça lui fait une belle jambe!

      J'aime

    • René de Sévérac 16 mars 2015 / 9 h 13 min

      Je vous promettez « un petit coucou à réception de la suite ».
      la suite que je viens d’aller chercher.
      Vous nous sapez le moral avec les nouvelles de l’AGIRC.
      Heureusement, les députés vont voter les « droits » à l’euthanasie (quelle que soit la forme);
      ces droits pourraient se convertir à devoirs car il est inconcevable que nous dilapidions les ressources que nous avons créées, alors que le « peuple de substitution » a tant de besoins, d’autant que le retour au pays se marque par l’immortalité et que les habitudes prises (réclamer toujours un nouveau biberon) ne les a pas disposés à créer de la richesse.

      Voilà que je me laisse aller à la nauséabonderie !

      Je prie pour vous, quoique je ne suis pas convaincu de son efficacité ….
      même si ma foi en Dieu est forte, il est possible qu’Il n’est pas foi en moi !
      En 2013 (Annus horribilis), je lui ai demandé une place ç sa droite,
      savez-vous sa réponse « Tu dois en chier (quel langage !) dix ans ! »
      Moi qui croyais pas à l’enfer, j’ai compris ce qu’on appelle ‘purgatoire’.

      Bonne semaine, à samedi ou dimanche !

      J'aime

      • René de Sévérac 16 mars 2015 / 9 h 18 min

        Je me sens mal quand il fote d’ortograf traîne, donc :
        « il est possible qu’Il n’ait pas foi en moi !
        Le fautes de frappe me traumatisent moins !

        J'aime

      • nouratinbis 16 mars 2015 / 10 h 47 min

        C’était juste une coquille, ne vous frappez pas (c’est le cas de le dire)

        J'aime

      • nouratinbis 16 mars 2015 / 10 h 46 min

        Estimez vous heureux, vous avez la chance d’espérer une vie éternelle!
        Pensez donc aux pauvres types qui savent que leur seule possibilité
        d’existence réside dans l’AGIRC. La déconfiture de cet organisme ne
        manquera pas de rapprocher l’heure de la sédation profonde et continue…
        je préférerais encore le Purgatoire, surtout que dix ans c’est vite passé!
        Bonne semaine à vous aussi.
        Amitiés.

        J'aime

  4. mamedjo josette 14 mars 2015 / 20 h 35 min

    j’en suis sur le cul , du Nouratin publié un samedi , tu nous gâtes ! je reviens demain,
    je me trouvais un jour a assister a des jugements au tribunal …et bien dans un cas ou le retraité parti au pays là bas, aurait du avoir 142 ans le monsieur credit agricole a refuse de donner l’adresse de la veuve palpeuse de pension indues , car fallait proteger les secrets de sa clientèle.
    si un jour je suis veuve de quelque chose qui paie j’irai m’établir chez les …philistins
    bisous a demain
    ps j’étais aller voir si c’était vrai qu’il y avait beaucoup de diversité dans les tribunaux et bien oui et le seul qu’on a pas laissé parler n’était pas de la diversité ….tous les autres furent ecoutés bien poliment pas celui là !
    de quoi râler ou voter nauseabond ou s’abstenir !
    rebisous j’ai finit samuel 1 et 2…et bien avancé dans les rois !

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 27 min

      Bravo, j’avoue mon admiration pour ce que tu écris, il faut absolument
      en faire profiter les copains et même plus, ça en vaut la peine!

      J'aime

  5. atoilhonneur2 14 mars 2015 / 22 h 21 min

    J attends ce congrès PS avec une gourmandise … Je pourrais même comparer avec celui qui vit la Lilloise et la Royale s écharper, période à la quelle j ouvris mon premier blog. On va se marrer, c’est certain. A coté, les bisbilles de l Ump nous paraîtront ridicules. On va se marrer. C’est toujours ça de pris

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 31 min

      Pour moi aussi, les débuts de mon vieux blog « Onefoutus » furent
      nourris de la lutte impitoyable des deux gourdasses « Ségotine
      Raubryal » j’avais titré, à l’époque…
      Quand ces gens-là s’étripent c’est pire que les plus féroces des
      fauves de la savane!

      J'aime

  6. BOUTFIL 14 mars 2015 / 23 h 04 min

    bon, j’attends la suite alors, à demain ! gros bisous en attendant

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 32 min

      Ca y est c’est prêt, je viens de le sortir du four (l’article bien sûr)
      à tout de suite.
      Biz

      J'aime

  7. yvrard 15 mars 2015 / 0 h 00 min

    Je vous attends demain , je suis quelqu’un de tradition … Nouratin c’est Dimanche comme la messe !!! Je vous remercie pour le supplément et vous embrasse .

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 34 min

      Voilà, la messe est dite, vous pouvez rejoindre la sacristie,
      les burettes sont prêtes…
      Excusez cette fausse manœuvre et à très bientôt.

      J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 39 min

      Vous m’en voyez ravi, moi aussi et très honoré, vous pouvez revenir,
      si vous le voulez bien, l’article est terminé. Merci beaucoup!

      J'aime

  8. Pr Calguès 15 mars 2015 / 9 h 05 min

    NE DÉSESPÉRONS PAS…

    Alors que l’énergumène qui tient lieu de Premier Ministre vocifère, éructe, s’étouffe de haine et donne des leçons de France tous azimuts le Maire de Béziers, lui, a le courage d’aller jusqu’au bout de ses convictions.
    Chapeau !

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 12 h 36 min

      Ah oui alors, chapeau! Je dois dire que ce Ménard, qui ne
      m’inspirait que méfiance et circonspection vient de remonter
      d’un paquet d’étages dans mon estime.

      J'aime

  9. trucmuche33 15 mars 2015 / 15 h 33 min

    Le doute m’habite. Le FN et son protectionnisme économique me fait bien rigoler. En plus c’est l’inverse de JMLP qui est plutôt un libéral favorable à la petite entreprise, alors que lui même n’a jamais rien produit de sa vie, pas même un clou, et s’est contenté d’hériter d’un magnat du BTP.

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 16 h 16 min

      Oui, bien sûr mais les autres ne valent pas mieux, alors voter FN est la
      seule façon envisageable de leur dire merde.

      J'aime

  10. Dr WO 15 mars 2015 / 16 h 10 min

    En tout cas, les quelques neurones restants ont du style !

    J'aime

  11. Pangloss 15 mars 2015 / 16 h 18 min

    De quelque façon qu’on réforme les retraites, à l’arrivée, ça se traduit par une suppression. Suppression de quelques années en reculant l’êge du départ ou suppression d’une partie de la pension. Ou les deux.
    Avec Nouratin, c’est doublement dimanche.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 16 h 37 min

      En réalité les retraites n’ont jamais été vraiment réformées, tout juste
      replâtrées à la va comme je te pousse…nous allons le payer très cher, je
      le crains.
      En tout cas merci Pangloss, ça me va droit au cœur.
      Passe une bonne soirée.

      J'aime

  12. Pangloss 15 mars 2015 / 16 h 19 min

    Damned! Faute de frappe: âge et non êge

    J'aime

  13. mevennais 15 mars 2015 / 17 h 41 min

    Ah c’est ça la vieillesse !! On croit faire une manœuvre et on en fait une autre ….. ce qui rassure quand je surprends quelque sourire goguenard d’un « jeunot » me voyant m’escrimer sur mon ordi, voilà l’ami Nouratin qui se trompe de touche ou…de jour, j’ai bien rigolé et ça fait du bien avec le temps pourri de ce dimanche. Bon, à part cela vous savez que je ne résiste pas quand vous faites intervenir les « copains de bistrot » (j’ai réattaqué la seconde lecture de « derrière Napoléon ») mais j’attends les résultats de dimanche prochain avant de me réjouir, les socialos de la région sont indécrottable et je ne voudrais pas anticiper les bonnes nouvelles. Ceci étant dit, concernant les retraites, nous allons souffrir, faut s’y attendre, mais le pire c’est pour ceux qui vont la prendre, je crois que rien de trop méchant sera fait avant 2017, on aura encore un peu plus de dettes, c’est après que ça se gâtera vraiment.
    Pour conclure, bichonnez vos neurones, c’est que nous tenons à vos billets, en vous lisant, « il fait toujours beau ».
    Amitiés. Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 19 h 25 min

      C’est sympa ça, merci mille fois!
      Nous avons à nous inquiéter pour nos retraites mais pas les jeunes: eux
      n’en auront pas du tout! Et comme vous dites il ne se passera plus rien
      avant 2017, le temps de bouffer les dernières réserves.
      L’avenir ressemble à un mur de chiottes!
      Amitiés.

      J'aime

  14. mevennais 15 mars 2015 / 17 h 44 min

    « indécrottableS » bien évidemment et ne me dites pas, par gentillesse, que vous ne l’avez pas vu ! (lol)

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 19 h 26 min

      Je ne vous le dirai pas car j’ai lu votre second com avant le premier
      alors, forcément…

      J'aime

  15. BOUTFIL 15 mars 2015 / 17 h 49 min

    ben oui les retraites ! grande question pour savoir comment on va crever , de faim où d’euthanasie , on aura le choix, les temps qui viennent ne vont pas être très rigolos, va falloir qu’on se creuse les méninges pour trouver de quoi se réjouir, heureusement, on pourra te lire et lire les copains, c’est tout ce qui nous restera pour se régaler
    très gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 19 h 28 min

      C’est vrai, nous au moins avons la chance de pouvoir nous
      refaire un moral en nous lisant respectivement. Ça ne console
      pas mais ça aide bien.
      Énormes bisous.

      J'aime

  16. Chris 15 mars 2015 / 18 h 28 min

    Je t’ en foutrais , moi ,des « deuxième tour  » !!!!!…je m’ adresse à  » qui vous savez  » , bien sur !!!
    C’ est vraiment prendre les électeurs pour des andouilles !!!!…GRrrrrrrrrr !!!!!!!!!!!!!
    Un seul tour et …PAN dans les dents !!!….les pantins de l’ UMPS ont fait leurs preuves , quoim….!!!
    Comme on dit ici : si faire une erreur est grave , insister dans l’ erreur est bien pire encore !!
    Pas que je m’ attende à des miracles bleus marine mais au moins un peu de recadrage dans les abus , les gachis , les injustices privé / publique et les honteuses préférences non nationales tous azimuths …
    Couac il en soit , je commence , hélas , à partager ton pessimisme …

    J'aime

    • nouratinbis 15 mars 2015 / 19 h 32 min

      Disons qu’il n’y a que du mauvais à espérer, en souhaitant que ce ne
      soit pas pire. Moi, je n’attends plus rien d’aucun politicard, je veux
      juste dire merde à tous ceux qui nous entubent depuis quarante ans!
      Grozibous.

      J'aime

  17. Alain RICHARD 15 mars 2015 / 22 h 11 min

    Toujours en forme Nouratin avec son nouveau Blog, et son style si « San-Antonionesque », pour notre plus grand plaisir.
    https://nouratinbis.wordpress.com/

    Il parait que la prochaine étape est en cours de tests depuis bientôt trois années sur des déjantés de la politique. Mais on ne sait pas encore à ce jour, si les greffes de bulbes réalisées ne sont pas tout bonnement en train d’être rejetées.
    Il semblerait que le bonheur n’habite pas à gauche.

    J'aime

    • nouratinbis 16 mars 2015 / 10 h 58 min

      Il arrive parfois, cependant, que le bonheur porte à gauche.
      Cela dit, s’il faut neuf heures pour greffer un pénis,je me
      demande le temps que prendrait une greffe de bulbe sur un
      gauchiard…il ne supporterait pas l’anesthésie, je le crains!
      Amitiés.

      J'aime

    • nouratinbis 16 mars 2015 / 10 h 52 min

      Joli jeu de cons, dites donc, il devrait le faire agréer par Science Po
      ça deviendrait un outil didactique!

      J'aime

  18. JiVé 16 mars 2015 / 8 h 48 min

    l’esprit de « Derrière Napoléon’ est de retour… non pas que le reste ne soit pas intelligible et pertinent mais je préfère cette forme positive (optimiste peut être ?) .
    en même temps il faut bien admettre que l’actualité, ceux qui la la font et particulièrement nos politicards ne donnent pas forcément envie …
    Ne vous inquiétez pas trop pour vos neurones, je ne suis pas toubib, mais je trouve qu’ils fonctionnent encore pas mal.
    Amitiés

    J'aime

    • nouratinbis 16 mars 2015 / 10 h 50 min

      Merci de me rassurer, je commençais à m’inquiéter à leur sujet.
      Pour être tout à fait franc, les temps sont devenus tellement déprimants
      que je suis obligé de forcer…ou alors c’est l’âge…
      Amitiés.

      J'aime

  19. Boutros 16 mars 2015 / 10 h 28 min

    Nounou, serait-ce la rançon du succès qui fait qu’un quidam s’approprie votre nom pour commenter connement chez Lady Waterloo ?
    Ou bien j’ai loupé un chapitre…

    J'aime

    • nouratinbis 16 mars 2015 / 10 h 40 min

      Sauf à commencer à avoir des absences, je ne connais pas Lady
      Waterloo. Il semble donc qu’un gentleman se permette de commenter
      sous mon nom. Merci du renseignement, cher ami, je vais voir.
      Amitiés.
      PS Nounou, quand même, c’est réservé à ces dames et encore quand
      elles sont très affectueuses.

      J'aime

  20. carine005 16 mars 2015 / 11 h 40 min

    « Titulaire d’une pension d’invalidité acquise à la force du poignet, comme il sied à tout branleur digne de cette appellation »

    Jean Foupallour se serait-y pris une poignet elbow, à force de branlitude ?
    C’est dangereux ces ptits jeux. Ca rend pas que sourd ! La preuve.

    Ah les amis ! Il en a de bonnes le Yves, s’il croit le consoler avec son eau du robinet. Au prix où elle est. Et en plus, des fois, ya des robinets qui fuient.

    A part ça, le braquemard de 25 cms au repos, ça sert à rien.
    ya pu que des gouines.
    Ou alors pour se trouver un mâle bêta quand tu es un alpha, oui (voir les billets de Aristide)

    Et sinon, bin zourbigros !

    J'aime

    • nouratinbis 16 mars 2015 / 12 h 35 min

      Bien content de te voir ma nièce virtuelle adorée. Comme on ne
      peut plus commenter chez toi, Tonton craignait de tomber dans
      une oubliette!
      Les mâles bêtas c’est pas ça qui manque mais il reste encore
      pas mal de bonshommes qui préfèrent la bonne vieille orthodoxie.
      Sinon, Foupallour je parlais au figuré, bien sûr, pour le propre
      si j’ose dire, je ne sais pas…enfin comme tout le monde, sans
      doute…et l’eau du robinet, en plus, sans un gros doigt de pastaga
      c’est pas bon!
      Srogbozigroux!

      J'aime

      • carine005 17 mars 2015 / 11 h 02 min

        Tonton
        Les commentaires ne sont pas fermés sous tous les billets.
        Juste sous ceux qui fâchent.
        J’aime pas les conflits, moi 😉
        Et sur certains sujets, on s’est déjà bien étripés chez moi, que j’ai dû passer la serpillière partout et repeindre les murs.
        Je ferai pas ça tous les jours !

        Bourgrozix !

        J'aime

      • nouratinbis 17 mars 2015 / 15 h 36 min

        C’est pourtant pas mal les conflits, c’est vivifiant pour un
        blog, ça donne l’impression d’une existence réelle. Bon c’est
        vrai que ça fait des saletés, il y a un choix à faire.
        Zgrbsxiouo!

        J'aime

  21. Enguerrand 16 mars 2015 / 12 h 05 min

    « Les premiers à morfler grave seront les cadres; ceux-là, bien sûr, ils peuvent crever la gueule ouverte puisqu’ils appartiennent à la race abhorrée des nantis. »

    En même temps, du fait que ce sont précisément ces cadres qui sont les suppôts numero uno de la gauchiasserie caviar socialope, toujours prêts à se mobiliser en tête pour la défense du poitiquement correct dont ils sont la courroie de transmission, je… euh, comment dire? Ah, oui: n’en ai rien à foutre de ce qui leur arrive.

    C’est la politique-boomerang, n’est-ce pas. On ne peut pas chérir les causes et détester les effets (ce que – soit dit en passant – Bossuet n’a jamais dit, contrairement à ce que prétendent les cancres qui veulent légitimer un banal dicton en lui donnant la tournure d’une réplique de pignouf héroï-comique de film de cape-et-d’épée pour en attribuer la paternité à l’Aigle de Meaux… Jacques-Bénigne doit turbiner ferme dans son trou en entendant ce que des cuistres lui collent sur le paletot point de vue citatocs. Ca aussi: signe de grande décadence. Imaginer que Bossuet ait pu causer comme un dartagnolle).

    J'aime

    • nouratinbis 16 mars 2015 / 12 h 44 min

      Je ne suis pas sûr que la grande majorité des cadres du Privé
      aient tellement soutenu la gauchiasserie, en tout cas pour ce
      qui est de cotiser à bloc ils n’avaient pas le choix.
      Cela dit, je croyais naïvement moi aussi que la citation appartenait
      à Bossuet, merci d’avoir rétabli la vérité car il s’agit d’une
      proposition très facile à placer à tout bout de champs dans les
      conversations, depuis quelques années…alors, si l’on peut éviter
      de passer pour un cuistre, n’est-ce pas…
      Amitiés.

      J'aime

      • Enguerrand 16 mars 2015 / 14 h 00 min

        Cadres du privé: c’est juste, on ne peut parler que de ce qu’on connaît, donc mon jugement s’arrête seulement à tous les cadres du privé que j’ai côtoyés pendant 21 ans (plusieurs centaines), plus tous ceux que je vois à la télévision et que j’entends à la radio. Quand en 2002, Chirac a financé le voyage des expats pour voter contre Le Pen, les 150 cadres « français » de mon entreprise ont galopé comme un seul homme pour accomplir ce geste « citoyen ».

        En ce qui concerne l’adage « on ne peut pas chérir les causes, etc. », il est évident que je ne visais personne, seulement une tendance générale.

        La formule est excellente. Ce qui m’échauffe la bile, c’est l’attribution à Bossuet qui prouve d’une part qu’on ignore tout de l’héritage qu’on est censé défendre (se prétendre nationaliste et ne même pas connaître un peu le style de Bossuet, ça la fout mal), et d’autre part qu’on est assez honteux du bon sens populaire pour faire des citations macaroniques. Pas beau, ça, le mépris de la sagesse populaire française. Je trouve qu’elle tient debout tout seul, aucun besoin de béquilles ni de Bossuet.

        Dans le même genre, une autre citation qui me pondère automatiquement la pogne d’un kilo de baffes, c’est le sempiternel: « Je ne suis pas d’accord avec vos idées, mais je me battrai jusqu’au bout, etc. » – in-va-ria-ble-ment attribué à Voltaire. Quand on connaît l’intolérance radicale de Voltaire pour tout ce qui n’était pas voltairien, c’est hilarant! Enfin, ça le serait si on ne nous sciait pas le nerf de la patience avec cette pseudo-citation à la gomme.

        Je suis également tombé, récemment, sur des citations apocryphes de Balzac barrant des T-shirts de serveuses pour cafés philos… on attribue maintenant à ce vieux catholique monarchiste des citations égalitaristes et populistes débiles qui doivent également lui donner des douleurs posthumes au coccyx.

        C’est la tendance, elle va de pair avec la déculturation généralisée, et elle me commence à me casser sérieusement les arpions.

        J’en ai oublié de dire que le billet était excellent. Comme d’habitude.

        Amitiés

        J'aime

      • nouratinbis 16 mars 2015 / 14 h 37 min

        J’ai horreur, moi aussi, de ces citations bateau qui se transforment
        en poncifs et se retrouvent dans la bouche de tous les cons qui
        s’écoutent parler sans se rendre compte des âneries qu’ils profèrent.
        Le con d’aujourd’hui se reconnaît à ce qu’il répète à l’envi les
        clichés usés jusqu’à la corde qui fleurissent de toute part.
        Comme pourrait dire un célèbre footballeur : ce pays de merde
        ne mérite pas son passé.
        Merci beaucoup et amitiés.

        J'aime

  22. mamedjo josette 19 mars 2015 / 18 h 03 min

    bisous en passant je suis venue lire , ta nièce adorée a fait un chouette billet , et on peut commenter …

    J'aime

    • nouratinbis 20 mars 2015 / 14 h 46 min

      Merci de la visite, je suis un peu surbooké en ce moment-ci, je ferai un
      tour général des amis ce soir.
      Gros bisous;

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s