Essai d’ontologie socio-démographique

En définitive, ils ont sûrement raison les Bien-Pensants: l’immense majorité des Musulmans installés dans notre pays ne pose aucun problème. On n’irait pas jusqu’à les dire assimilés, ni même bien intégrés, faut pas déconner, mais bon, la plupart de ces braves gens se comportent en pépères, vivent normalement, font leurs courses à l’hyper-marché, bossent, paient leurs impôts -parfois- envoient leurs chiares apprendre certaines choses à l’École de la République, voire carrément étudier chez les Cathos pour les plus ambitieux, et profitent de leurs congés payés afin de vacancer chez eux et faire la bise aux résidus non émigrés de la famille.
O.K. Seulement ça veut dire quoi « l’immense majorité ». La majorité on sait, ça se monte à cinquante pour cent plus un, sans bavure ni équivoque. Mais « immense », à partir de quel pourcentage, hein? Pas fastoche à définir, croyez moi sur parole! Alors, comme toujours lorsque mon ignorance vient me couper les envolées, je m’en suis allé tout penaud consulter mon vieux copain Paul-Emile… mais non, pas Victor que voudriez vous que j’en foute! Littré, m’enfin! Bon bref, qu’est ce qu’il nous sort le Paulo en question? Je vous le donne en émile : « qui est sans borne, sans mesure »…Ah oui mais alors, si ça ne finit pas et qu’on ne peut pas mesurer, on n’a plus affaire à une majorité, où on va là? Attendez, bougez pas, il nous donne aussi un sens figuré, le dico: « qui est très considérable en son genre »…on a déjà l’air moins bête, ça va le faire, je le sens. Nous avons affaire, en conséquence à une « majorité très considérable »… dans le genre majorité. Youpi, l’horizon s’éclaircit vachement! Sauf qu’on n’est guère plus avancés…bon, je vous la fais courte, pour « considérable » il nous donne « qui mérite considération », le Mimile! Autrement dit, nous avons affaire à une majorité qu’il convient de considérer! Démerdez vous avec ça, tiens!
A partir de quel moment on la considère considérablement, une majorité? En politique, je dirais qu’avec déjà cinquante trois ou cinquante quatre pour cent la cause est entendue, on atteint le niveau respectable…oui mais non! Vous vous rendez compte? Quarante-six pour cent des Muz qui nous foutraient le bordel? Imaginez l’apocalypse! Ça ne colle pas, vous voyez bien, faut taper plus haut, vachement…allez on va dire dans les quatre-vingts pour cent bon poids, une majorité qui mérite plein de considération, zut! Attendez, on navigue à l’allure de Chirac en Mai  2002 tout de même! Et qu’est-ce qu’ils disaient les journaleux de l’époque? « Chirac 82%-Le Pen 18%:une écrasante majorité! » Voilà ce qu’on trouvait sous les plumes enfiévrées des pisse-copie, dans leur soulagement sans borne (pour le coup), leur joie profonde et, cette fois-là, sincère, d’avoir échappé au grand méchant borgne. Écrasant, à mon avis, justifie une très considérable considération, ne croyez vous pas? Allez, la cause est entendue, on va garder ça: « quatre-vingt deux pour cent des Musulmans ne posent aucun problème ». Maintenant nous savons où nous allons: précis et politiquement correct, qui pourrait dire mieux? Même pas « Le Monde », tiens, même pas « L’Obs »! Personne, vous dis-je, nous faisons ici et maintenant, œuvre de sociologie bobo-compatible, à l’aise et décontracté, pas de souci, pas de risque, irréfutable et incontestable. Un vrai boulevard!

Cependant… J’en fais quoi moi, de mon immense majorité, faudrait encore savoir combien ils sont en tout? Parce qu’entre les quatre ou cinq millions généralement avoués par les Bien-Pensants, les « 10% de la population française » estimés par Boubakeur, les douze millions avancés par Deutz et les quinze à vingt millions assénés par Azouz Bégag soi- même, on a bien du mal à évaluer l’ampleur du phénomène. Rien que le fait de poser la question constitue déjà un acte islamophobe, pour vous dire à quel point on a intérêt à écraser le coup, dans ce pays de liberté. Donc si vous voulez vous faire une idée un tant soit peu quantifiée, vous pouvez toujours vous fouiller, sauf à choisir arbitrairement un nombre vraisemblable et, de préférence, bien au dessous d’une vérité qui saute aux yeux pour peu qu’on se promène en ville.
A cette fin, et histoire d’en sortir, nous allons postuler, comme ça, au pif, que la population en cause représente environ quinze pour cent du total des habitants de la France, soit grosso-modo dix millions d’individus. On ne doit pas se trouver bien loin de la vérité et, en plus, ça nous facilitera les calculs.
Sur cette base, nous avons donc notre immense majorité de gentils musulmans sans problème, soit 8,2 Millions de braves gens, et parallèlement notre petite minorité de racailles, salopards, voyous et autres infâmes ordures dont les effectifs s’élèvent tout de même à un million huit cent-mille. Il va de soi que cela fait beaucoup de monde en valeur absolue, surtout pour la Police dont on comprend tout de suite que, succombant sous la multitude, elle préfère, et de loin, passer le plus clair de son temps à emmerder les automobilistes. D’ailleurs si vous comparez ce nombre à celui des places de prison disponibles dans notre beau pays, soit un peu moins de soixante-mille, vous voyez tout de suite le décalage et vous comprenez aisément les raisons du bordel exotique qui règne par chez nous. Avec plus d’un million et sept-cent mille individus potentiellement dangereux qui se baladent en toute impunité, on a intérêt à raser les murs, pas vrai? Surtout si on déambule avec une kippa sur la chetron, ou bien encore habillé en moine catholique comme ce pauvre Père Grégoire, laissé pour mort sur le pavé d’Avignon Lundi dernier, dans la plus grande discrétion médiatique et le silence total du camarade Le Roux (pilleur) nonobstant Ministre des Cultes. Ce dernier n’en a pas dit plus, d’ailleurs, à propos de l’incendie criminel allumé hier soir dans la Cathédrale stéphanoise Saint-Charles… il faut préciser, toutefois, que les petits « jeunes » avaient foutu le feu à la paille de la crèche, on comprend, n’est-ce pas, il devait s’agir d’une réponse citoyenne à la provocation, sûrement… Remarquez bien qu’on ne l’entend pas plus, le rigolo de l’Intérieur, lorsque de pauvres flics un peu trop courageux se font tabasser quasiment à mort lors d’un contrôle d’identité Vendredi dernier… à Bobigny! Faut être sinoque!
Et puis il convient aussi de souligner qu’on ne peut pas parler de tout, on n’arrêterait pas, on n’aurait même pas le temps, vu que chaque minute qui passe nous apporte un nouveau casse, une nouvelle agression, une nouvelle rixe comme ce matin rue de Ponthieu où deux gentlemen venus respectivement du XIX ème et de Bobigny se sont aimablement flingués en pleine rue sans se préoccuper des balles perdues…pas pour le chauffeur de VTC qui passait par là. Ben oui, que voulez vous 1,8 millions de clampins faut bien que ça s’occupe, que ça bouge, que ça fasse de la poussière et du raffut! Ça en représente du monde, vous vous rendez compte? Pratiquement la population de Paris intra-muros…bon enfin c’est juste histoire de donner un ordre de grandeur…

Cela dit, il apparaît tout à fait évident que sur un tel effectif de délinquants et de criminels, vous en avez un certain nombre dont la « radicalisation » -comme on dit puis- les rend infiniment plus dangereux encore que leurs petits camarades ordinaires. Là, j’avoue ne disposer d’aucune indication bien-pensante laissant supposer, par exemple, qu’il s’agirait d’une infime minorité. Non, personne ne moufte à cet égard, à part Beauveau et ses 10 500 « fichés S » pour islamisme dont l’exhaustivité se révèle à l’usage fort sujette à caution. En pareil cas il n’y a que le pifomètre, et le mien personnel me suggère un petit pourcentage, entre cinq et dix, des 1, 8 Millions de méchants précités. Cela impliquerait larga manu un joli effectif de l’ordre de cent à cent-cinquante mille moudjahidines franchouilles en puissance. Alors attention, hein, nous flirtons avec le spéculatif le plus hasardeux, là, surtout ne tirons pas de conclusions hâtives, on peut se tromper lourdement, dans des proportions énormes, peut être d’un facteur dix…remarquez, même en pareil cas, ça nous ferait un minimum vital de l’ordre de quinze mille Mérah, Kouachi, Nemmouche ou Coulibaly, lesquels se promèneraient tranquillement parmi nous, insouciants et sereins, prêts à nous faire péter la gueule à la première occase…

Mais après tout, ça sert à quoi ce que je vous raconte là? A que dalle, on est bien d’accord! Parce que dans le même temps notre admirable Justice, contournant allègrement les lois mollassonnes de la République, relaxe à tours de bras les sympathiques passeurs amateurs qui aident les clandestins par centaines à s’infiltrer chez nous. Vous avez dans la Vallée de la Roya toute une équipe de gauchiards fanatisés dont l’activité principale consiste à accueillir les « migrants » transfuges de l’Italie voisine, à les accompagner à la Gare de Nice et à les coller dans le train pour la destination de leur choix avec un billet gracieusement offert. Et, à quelques encablures de là, vous tombez sur un Tribunal Correctionnel rompu à l’utilisation forcenée d’une disposition taubirate de 2012 qui offre l’immunité à tout passeur non rémunéré, du moment que la vie des clandestins pourrait éventuellement se trouver plus ou moins en danger. Avec une loi de ce calibre les Juges genre mur-des-cons absolvent à tous les coups et la flicaille qui se pèle les noix sur les routes de montagne pour essayer d’endiguer le flux, se retrouve grosjean comme devant et cocue, de surcroît, comme à l’habitude.
Dans de telles conditions, l’importation clandestine de Musulmans reprend de plus belles alors que la légale continue son petit bonhomme de chemin avec ses deux-cent-mille entrées par an bien comptées… Vous savez quoi? Ben oui, la petite minorité n’a pas fini de croître ni, encore moins, de nous pourrir l’existence… forcément. Pour la remettre au pas il n’y aura que la Charia… Un peu de patience, au train où vont les choses cela ne saurait tarder!

Ayez la bonté de former des vœux pour que les honorables Magistrats du Tribunal sus-mentionné n’aient jamais connaissance du présent article dont la rigueur scientifique ne saurait, je le crains, susciter leur mansuétude.
Merci d’avance et bonne semaine.

Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas (enfin j’espère).

NOURATIN

 

Publicités

42 réflexions sur “Essai d’ontologie socio-démographique

  1. Soyeux J-J 8 janvier 2017 / 16 h 37 min

    Ben oui on est foutu.Tous les jours apportent les preuves de notre descente aux enfers même les coins les plus reculés.Amitiés démoralisées.
    J-J S

    J'aime

  2. nouratinbis 8 janvier 2017 / 16 h 40 min

    Que voulez vous, nous avons bien semé: nous récoltons!
    Et comme nous semons de plus belles…
    Amitiés consternées.

    J'aime

  3. elba 8 janvier 2017 / 17 h 44 min

    « Nous » n’avons rien semé, Nouratin. « Nous » ne demandions qu’à vivre entre nous, français et étrangers aimant la France.
    Ce sont seulement quelques individus qui veulent perdre notre pays et peut-être supprimer sa population qui sont à l’origine de tout cela.

    De plus, ne soyez pas en colère contre la police (en général, je veux dire…) :
    « surtout pour la Police dont on comprend tout de suite que, succombant sous la multitude, elle préfère, et de loin, passer le plus clair de son temps à emmerder les automobilistes. »
    Les policiers ont reçu des ORDRES de ne pas intervenir. Que voulez-vous qu’ils fassent ? C’est soit obéir, soit être mis à la porte.

    Et pour ce qui est des « musulmans minoritaires » je veux dire ceux qui ne nous aiment pas, et voudraient peut-être nous trucider – et sont bien manipulés – ils ne sont musulmans que de nom. Combien d’entre eux se droguent ou boivent de l’alcool ? … ah, pas de porc, bien sûr ! … mais je pense que ce n’est qu’un prétexte pour ces gens-là.

    Allons-nous bientôt chanter « aux armes citoyens », pour défendre notre pays et pouvoir conserver nos traditions et notre patrimoine ? Peut-être.
    Ou alors il nous faut nous débarrasser en priorité de ces gens nocifs (et je suis gentille) qui ont mis tout ça sur pied, et trouver un vrai chef d’état qui saura donner les ordres qui sont nécessaires afin que cesse cette invasion.

    Allez… Peut-être que j’irai en prison avec vous si certains magistrats lisent votre article… ? 😉 Ou bien nous serons exilés quelque part ?… en Russie par exemple ? Ce n’est pas pour moi que je m’inquiète, mais pour mes petits enfants qui ne sont pas ‘musulmans’.

    Ne perdons pas espoir malgré tout.
    Bisous pour vous et « toute la compagnie » qui vous lit. ♥

    J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2017 / 18 h 25 min

      Pas de problème nous irons en prison ensemble et nous
      nous sentirons moins seuls…quoi que…ils vont nous séparer!
      Alors allons donc en Russie, nous y serons plus tranquilles.
      Et ne vous inquiétez pas trop pour les petits enfants, ils
      s’adapteront plus facilement que nous.
      Gros bisous.

      J'aime

    • Gérard 8 janvier 2017 / 20 h 53 min

      Alors là, Elba, vous faites fort : les terroristes ne seraient pas musulmans ? D’accord, on le sait bien : « Cépaçalislam », donc quelque part; et pour certains, vous êtes dans le vrai.
      Mais alors, s’ils ne sont pas musulmans, ils sont quoi, puisque nous sommes tous d’accord ici (quitte à aller en taule) qu’ils ne sont pas français ? Arabes ? Là on commence à être sur un terrain glissant : être islamophobe n’est pas encore un délit (pas plus que prêcher le djillade, mais pas pour longtemps) mais être raciste, ça l’est, et pas qu’un peu.
      Je vous laisse donc la responsabilité de vos propos : moi, j’aime beaucoup les arabes, et surtout s’ils sont chrétiens. Vous irez toute seule en prison, d’ailleurs, il s’y trouve beaucoup trop de ratons pour moi. Bises à vous et comptez quand même sur ma discrétion !

      J'aime

      • elba 8 janvier 2017 / 21 h 33 min

        Je me suis sans doute mal exprimée : je veux dire, Gérard, qu’ils sont « musulmans » comme nous sommes français. Combien d’entre eux – dans ceux qui fichent le pays à sac – sont des musulmans qui respectent les préceptes de l’islam ? (abstinence d’alcool, de drogue etc.)
        Le problème avec l’islam c’est que c’est une politique en même temps qu’une religion. Il n’y a pas que les arabes qui sont musulmans, d’ailleurs. Beaucoup d’africains le sont, certains dans les pays de l’est également.
        Je pense qu’ils sont un peu comme « le peuple juif » : leur religion est un genre d’appartenance. « Une marque de naissance », en quelque sorte, dans quelque pays qu’ils soient nés.
        Et ils sont manipulés pour la plupart par leurs imams qui leur ressassent que nous sommes des mécréants !

        Bref ! Je ne vois pas trop de solutions au problème actuel, sinon que chacun aille vivre « chez soi »…
        Bises aussi à vous, Gérard.

        J'aime

      • Anne 8 janvier 2017 / 22 h 09 min

        Elba, les préceptes du Coran ne concernent pas que l’abstinence d’alcool ou l’interdiction de manger du porc.
        Les sourates guerrières et explicitement assassines visant les mécréants ne sont pas une invention.
        Même Tarik Ramadan dit que les intégristes ont une lecture littérale du Coran, faisant semblant de regretter dans la foulée qu’ ils n’aient pas évolué…lui le petit-fils du fondateur des Frères Musulmans !
        L’Islam est partout, même dans le nord-ouest de la Chine.
        Par ailleurs les Turcs, les Afghans, les Iraniens, Kosovars, Indonésiens ou autres Pakistanais, Albanais ou autres Tchétchènes ne sont pas des Arabes non plus…

        Bisous Elba, et bonne fin de soirée !

        J'aime

  4. Pangloss 8 janvier 2017 / 18 h 08 min

    même en divisant tes chiffres par dix, je ne suis pas rassuré. Mille cinq cent gus prêts à concevoir, organiser ou commettre un attentat, ça continue à faire beaucoup trop.

    J'aime

    • nouratinbis 8 janvier 2017 / 18 h 21 min

      Alors là, tu peux en être certain, tu es très en dessous de
      la réalité…cela étant, en Corse quelque chose me dit que tu
      peux être tout à fait rassuré.
      Amitiés.

      J'aime

  5. Anne 8 janvier 2017 / 18 h 25 min

    Tout cela est très réjouissant…
    Nouratin, vous arrivez aux mêmes valeurs comptables et conclusions que cette sénatrice américaine (Black d’ailleurs) qui avait été ovationnée lors d’une commission spéciale : la majorité silencieuse a toujours compté pour du beurre dans l’Histoire, et entre 15 et 25% de la population muslim ont décidé de nous détruire. Ce qui fait à la louche 350 millions de fanatiques.

    En plus de l’invasion massive et permanente, il va falloir compter avec le retour chez eux, chez nous quoi, des valeureux « combattants »…et parfois de leur famille, avec des gamins de 10 ans qui ont tout vu voire participé (bonjour la formation de ces cerveaux !!!).
    Soyons assurés que les affidés du Mur Des Cons et de la Taube sont prêts….à faire preuve de la plus grande compréhension si on les laisse faire (un petit bracelet avec droit de sortir de 9 à 11, le temps d’aller égorger un vieux curé, par ex ?)

    Avec des victimes complices qui n’osent toujours pas nommer les raisons pour lesquelles elles ont été ciblées, comme l’évêque de St-Étienne qui, à propos de la crèche incendiée, parle d’acte de bêtise ou d’ignorance (ne voulant pas blesser inutilement le quidam qui ignorait peut-être que la paille brûle).

    Ah tiens, quelle surprise, revoilou les « migrants » à Calais ! Ben oui, ce ne sont pas des délinquants paraît-il, ils ont bien le droit de circuler librement.

    Alors je ne sais pas… sauf qu’assurément il faudra une armée d’Affreux pour assurer notre survie.

    Gros bisous plein d’espoir utopistes, à tou(te)s et chacun(e) !

    J'aime

  6. nouratinbis 8 janvier 2017 / 18 h 28 min

    Oui, chère amie, notre salut repose sur les Affreux…
    Parce que les bonnes intentions, nous connaissons et
    nous sommes payés pour savoir quel genre de chemin
    elles pavent!
    Allez, soyons fous, gros bisous optimistes!

    J'aime

    • Anne 8 janvier 2017 / 18 h 39 min

      Je viens de retrouver dans un dossier le post d’un Ahmed ou Mourad que j’avais trouvé sur un site il y a quelques mois et copié/collé, tellement il m’avait semblé pertinent.
      Et au moins, lui savait de quoi il parlait !

      Textuel :

      « Le jihad se déroule en 3 phases :

      * jihad furtif quand on est en minorité
      * jihad défensif quand on est en communauté
      * jihad offensif quand on est en majorité

      La première phase, c’est quand on prêche la tolérance (pour les autres). La deuxième phase, c’est l’affirmation, les revendications. La troisième phase c’est l’appropriation d’un territoire par la violence.

      Dans un même pays, on peut avoir les trois en même temps : un imam à Paris minoritaire fera profil bas. Quelques familles ailleurs revendiqueront pour la suppression du porc à la cantine. C’est un quartier entier, puis une ville ou un département, qui sera en phase de nettoyage par la violence et/ou l’intimidation.
      Tout est une question de rapport de force.

      Il y a 3 sortes de musulmans :
      * celui qui conquiert par la paix
      * celui qui conquiert par la violence
      * celui qui conquiert par le ventre

      Le vrai danger, ce sont les modérés, qui servent de cheval de Troie aux 2 autres. »

      Au temps pour « l’immense majorité silencieuse et pacifique »….

      Soyons vraiment, vraiment fous, gros bisous très optimistes ! 🙂

      J'aime

  7. nouratinbis 8 janvier 2017 / 18 h 47 min

    Timeo Danaos et dona ferentes… bon en l’occurrence
    Danaos n’est pas approprié mais c’est l’idée, plus ils
    sont sympa et plus il faut s’en méfier…et là, ça fiche
    vraiment la frousse!
    Bisous d’un optimisme inconsidéré!

    J'aime

    • Anne 8 janvier 2017 / 19 h 10 min

      Tout petit extrait d’un article de Jacques Ellul sur l’Islam paru dans l’hebdomadaire Réforme le 15 juillet 1989 (!!)

      […] »L’intégrisme est seulement le réveil de la conscience religieuse musulmane chez des hommes qui sont musulmans mais devenus plus ou moins « tièdes ».
      Maintenant, le réveil farouche et orthodoxe est un phénomène mondial.
      Il faut vivre dans la lune pour croire que l’on pourra « intégrer » des musulmans pacifiques et non conquérants.
      Il faut oublier ce qu’est la rémanence du sentiment religieux (ce que je ne puis développer ici).
      Il faut oublier la référence obligée au Coran. Il faut oublier que jamais pour un musulman l’Etat ne peut être laïque et la société sécularisée : c’est impensable. »[…]

      Juriste, historien, théologien, sociologue, Il a publié plus de 600 articles et 48 livres, traduits dans une douzaine de langues, dont plus de la moitié en anglais.
      Professeur d’Histoire et de Sociologie des Institutions à l’Université de Bordeaux.
      J’ai l’honneur de l’avoir eu comme prof en 1ère année de Droit

      Nous faisons semblant de n’avoir toujours pas compris ! Les « modérés » majoritaires sont évidemment les chevaux de Troie.
      Disons simplement, avec un esprit chrétien, que pour l’instant, ils en sont inconscients ?

      Bisous toujours plus optimistes…

      J'aime

  8. Souris donc 8 janvier 2017 / 18 h 55 min

    Sans compter notre complaisance envers les Arabes du pétrole qui n’ont aucun respect pour la France et ses politiques empressés. Lire, ou plutôt pas, pour garder le moral, Nos très chers émirs de Chesnot et Malbrunot. Pour des contrats d’armement, et des cadeaux personnels et autres rétrocommissions, nous acceptons des humiliations incroyables. Demander à Alliot-Marie.
    Les Américains leur écrivent I urge you to buy… (Je vous prie d’acheter…), Nous, nos lettres commencent par Please, Sire…. Sire ! Ils nous prennent donc très logiquement pour leurs bouffons et font chez nous absolument tout ce qu’ils ont envie de faire, notamment en mosquées.
    Souris donc, votre pote aux vœux, qui vous souhaite un bel avenir en socio-démographe.

    J'aime

  9. grainsdesel 8 janvier 2017 / 19 h 06 min

    N’ayant pas l’esprit cartésien, vu que la logique avec mes deux neurones n’a jamais produit des étincelles (donc, je n’ai pas mis le feu aux poubelles, voitures et crèches), même les seuls souvenirs des cours d’algèbre: (a+b)² = a² + 2ab + b² et (a-b)² = a² – 2ab +b² enfin (a+b)(a-b) = a²-b² ne me permettent pas de m’y retrouver dans toutes les identités (pourtant remarquables avec les burkas, boubous et autres déguisements bien de là-bas).Pourquoi que je te cause d’identité… ? C’est ultra fastoch, je souffre de la même aversion pour les pourcentages, et quand en plus il faut choisir entre le cous cous harissa sunnite ou chiite, le résultat final est identique, le paiement de la douane le lendemain nécessite l’utilisation d’un tube de vaseline pour inviter ceux qui ont mis leur nez à la fenêtre à réintégrer mon fondement. Si les nouveaux adeptes du « manger hallal » me laisseront (si le diable, le veut bien) un certain temps de répit, je me fais du souci pour les générations qui sont en âge de maintenir nos croyances, nos coutumes, y compris la dégustation du calendos crapahuteur et du pinard bien de chez-nous (j’avoue que je n’ai jamais été à la hauteur avec ma consommation inférieure à la barre de 0,000001%) , que tous les épicuriens venant à ta messe dominicale me pardonnent. Je me dois une fois de plus de te dire que ton sermon dominical c’est de la vitamine haut de gamme , du coup, je vais essayer de trouver une mère porteuse (madame suricate, malgré sa bonne volonté ne peut plus assumer les changes de couche), afin de contrer la nativité galopante des Shéhérazade estampillées au khôl. Bien amicalement.
    Nota Bene : Si tu ouvres une cours pour mise à jour des connaissances de base en mathématiques, ne m’oublie pas.

    J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2017 / 14 h 36 min

      Si tu comptes sur moi pour un cours de maths, autant demander
      à Mohamed et Mamadou de t’expliquer la nature des relations
      particulières entre Montaigne et La Boétie…
      Sinon, pour la mère porteuse je ne saurais trop t’y encourager
      quoi que les enfants de demain aient de grandes chances de
      s’asseoir sur les bancs de l’école coranique…mais ils n’est pas
      indispensable d’espérer pour entreprendre, en tout cas je te
      conseille l’insémination naturelle, au moins tu n’auras pas tout
      perdu.
      Amitiés Suri.

      J'aime

  10. elba 8 janvier 2017 / 20 h 01 min

    Hors sujet : Vous ne trouvez pas bizarre que notre René de Séverac ne se manifeste plus ? Nouratin, avez-vous de ses nouvelles ? Souvent il est (était) dans les premiers lecteurs de votre article dominical et commentait chaque semaine sans coup férir. Pas de mot de lui depuis un petit moment.
    Je me sens ridicule, mais je me fais du souci et je ne peux m’empêcher de le dire. Je ne surveille pas les gens qui viennent poster ici, mais si je ne voyais plus Mamedjo ou Anne, ou Souris, ou encore Suri ainsi que d’autres comme J-J, Mévennais et j’en passe, ça m’inquiéterait tout autant.
    Pardonnez-moi si vous me trouvez ch…

    J'aime

    • G.Mevennais 8 janvier 2017 / 20 h 40 min

      C’est gentil, Elba, et votre interrogation vous honore. C’est vrai que l’absence de René devient préoccupante, espérons, quand même, que ce n’est pas trop grave.
      Bonne semaine.
      Gilles

      J'aime

    • Anne 8 janvier 2017 / 22 h 11 min

      Merci Elba, je suis très touchée de savoir que vous vous inquitèteriez de mon absence, parmi tous les fidèles et historiques intervenants du blog de Nouratin. Presque des amis…
      Concernant René, rappelez-vous qu’ avant les fêtes il avait prévenu qu’ il allait bientôt « nous » quitter, juste au moment d’un petit désaccord avec le Patron.
      Celui-ci est donc dans une position difficile pour répondre à votre deuxième interrogation sur le sujet  » René ».
      En espérant bien sûr qu’ il n’y a rien de grave à son absence…
      Bisous Elba 😊

      J'aime

      • elba 8 janvier 2017 / 23 h 03 min

        Merci, Anne… J’ai du zapper la « séquence » où René a mentionné qu’il nous quittait.
        Je préfère cela, qui explique son absence. Dommage qu’il y ait eu désaccord, mais au moins, je ne m’inquiète plus.
        Bisous et bonne nuit.

        ***
        Pour en revenir à l’islam… Lorsque les premiers musulmans sont arrivés en France, ils n’ont posé aucun problème. Il n’y avait pas de mosquées chez nous. J’avais un ami musulman dans les années 70, qui m’expliquait certaines choses, à savoir que le fait de ne pas manger de porc – puisque les musulmans étaient majoritairement issus des pays chauds – venait du fait que la viande de porc devenait vite impropre à la consommation à cause de la chaleur. Et que c’était sans doute pour cela que Mohammed le prophète, avait fait interdiction de ce type de nourriture… Un jeune garçon très intelligent cet ami, qui n’avait pas du tout pour but de me ‘convertir’ mais quelqu’un empli de tolérance avec qui je pouvais parler religion et spiritualité. Dernièrement j’avais aussi un ami algérien avec qui je pouvais échanger sur le sujet aussi…

        Je n’aime pas ces hordes emplies de haine qui entrent actuellement dans notre pays… Ceux des cités qui y vivent du commerce de la drogue qui détruit tant de jeunes ! Ces gens-là sont bêtes et manipulés. La preuve, c’est qu’ils s’entre-tuent entre personnes de la même religion. Et détruisent leurs propres pays… avant, peut-être de détruire le nôtre.

        Peut-on trouver un sens à sa vie en détruisant ? En tuant ? Franchement, tout cela me dépasse.

        J'aime

  11. G.Mevennais 8 janvier 2017 / 20 h 53 min

    Que peut on ajouter aux nombreux articles traitant le sujet ? Je pense, pour ma part, que 10 millions, ça devient très juste par rapport à la réalité, déjà que l’on en avouait six voilà trente ans ! Je sais, je sais, il y a l’élimination naturelle, enfin, deux cent mille entrées officielles par an, plus les nombreux « sans papiers » et autres clandestins, si l’on ajoute une « fécondité » à nulle autre pareille, même avec les décès, je vous laisse le soin d’apprécier. Je ne peux que répéter, pour la « énième fois », dix ans de moins, je ne reste pas ici, maintenant, c’est trop tard, bah, comme disais Yves Montant après son premier problème cardiaque : « Maintenant, advienne que pourra, j’aurais bien vécu ». Je ne suis pas Montant, mais je pense que mon parcours est satisfaisant par rapport aux possibilités qui étaient les miennes à l’âge de vingt ans.Quand je vois les jeunes, à part les gauchistes qui bougent dans le mauvais sens, rester à ce point apathiques, je me dis, c’est leur problème ! Bouger ? je serai le premier à le faire, mais pas en première ligne quand même, ce n’est pas vraiment la place des « pépés ».
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous.
    Gilles

    J'aime

    • Souris donc 9 janvier 2017 / 7 h 59 min

      Mais Gilles, nos jeunes ne sont pas apathiques, ils pensent attendrir les tueurs de Daech avec des petits cœurs roses. Et Angèle la Mamamouchie fait déployer des calicots Refugees welcome ! Traduction : nous avons à redorer notre image après le nazisme, nous ouvrons grand les vannes sans demander leur avis aux autres pays d’Europe. Cologne et Berlin ? Suffit de leur donner le mode d’emploi, par exemple des idéogrammes montrant qu’on ne met pas la main au panier d’une dame en maillot de bain. Les idéogrammes sont destinés aux astrophysiciens syriens souvent de race noire. S’il en vient trop, ils iront en France. La France a une longue expérience de l’accueil, du vivre-ensemble et quantité d’associations antiracistes stipendiées pour faire taire les protestataires. Ils seront heureux comme Dieu en France.

      J'aime

      • nouratinbis 11 janvier 2017 / 14 h 47 min

        Et bientôt nous pourrons dire « malheureux comme un Français en
        France », au train où vont les choses nous n’allons pas tarder à
        vivre l’enfer, c’est déjà le cas pour les malheureux qui vivent en
        zone suburbaine.
        Bisous bien tristes.

        J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2017 / 14 h 43 min

      Eh oui, nous avons passé l’âge de la baston, quant aux plus jeunes,
      ils se font une idée du monde qui inclut l’invasion comme une donnée.
      D’ailleurs l’Education Nationale a énormément oeuvré pour leur
      laver le cerveau. Il ne faudra donc pas compter sur eux.
      En conséquence il n’y a plus qu’à attendre le grand départ en
      considérant, ainsi que vous le dites, que nous avons eu la belle vie
      et que c’est déjà ça.
      Amitiés Gilles.

      J'aime

  12. Boutfil 9 janvier 2017 / 8 h 51 min

    habitant dans un quartier où je suis de plus en plus en minorité, j’ai pu, au fil des années vérifier que les 10% sont largement dépassés dans certains endroits, ils se tiennent peinards, sans doute en majorité, quoique les bagarres entre noirs musulmans et juifs sont journalières, mais ils se comportent tout de même en  » ennemis  » avec le halal, la manière de se vêtir, de cracher partout, de vous foutre les portes dans la tronche, j’en passe et des meilleures…. certains se comportent bien, sont honnêtes et aimables, mais ce n’est pas la majorité, j’en connais des très bien dans le voisinage mais je ne leur fait pas confiance, je ne suis pas sûre qu’en cas de merdouilles, ils soient blanc-bleus
    gros bisous

    J'aime

    • deguerrelasse 9 janvier 2017 / 14 h 09 min

      Bonjour et bonne année 2017.

      Un petit rappel non négligeable de cet(te) internaute :

      Sus Scrofa
      13 août 2016 at 17 h 04 min

      Bonjour ,
      Je voudrais vous donner une information qui est totalement passée inapercue en 2015 et qui me parait être un excellent révélateur de la situation .
      L ambassadeur de France en Algérie , lors d une allocution à félicité les 9 millions de bi nationaux Franco Algériens pour leur intégration réussie ………..
      Comme vous pouvez le constater nous ne parlons que des Algériens !!!

      J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2017 / 14 h 50 min

      Ces gens-là seront toujours solidaires de leurs
      coreligionnaires et même ceux qui nous tolèrent
      ne nous aiment pas…quand ils seront majoritaires
      nous aurons le choix entre la conversion, la valise
      ou le cercueil… L’Islam est notre avenir!
      Gros bisous.

      J'aime

  13. mamedjo 9 janvier 2017 / 9 h 26 min

    il en est des nations comme de certaines familles , qui, devant l »évolution » de leurs mômes regrettent de ne pas avoir élevé des cochons plutôt que des gosses …
    on aurait mieux fait d’ importer des cochons , bases de délicieuses charcuteries,ni observants ni djihadistes ni revendicateurs de caboulées halals et cerise sur le gâteau, très protecteurs du pôv monde…puisque chacun sait qu’un cochon dans le jardin protège désormais bien mieux qu’un chien .
    mais je m’égare la religion de merde, c’est le catholicisme bien sur …nos fossoyeurs qui causent dans le poste nous le répètent tous les jours.
    bisous bénis halals kascher et que le grand cric nous croque!

    J'aime

    • Boutfil 9 janvier 2017 / 16 h 23 min

      C’est marrant Mamedjo, ma mémé disait déjà ça il y a 40 ans , il faut mieux élever une armée de cochons que des mômes au moins ça rapporte et ça t’emmerde pas…. comme quoi !
      toujours ton bon sens ma belle ! bises

      J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2017 / 14 h 55 min

      Le grand cric je ne sais pas, mais les petits cochons ne
      nous ont jamais fait que du bien, ce sont nos alliés naturels
      et nous devrions les traiter comme tels, les pousser à croître
      et à multiplier parmi nous et non dans des batteries immondes.
      On aura toujours besoin d’un gros cochon chez soi, c’est le
      seul moyen d’arriver à bon porc.
      Gros bisous pas trop cochons tout de même.

      J'aime

  14. Onfékomen 9 janvier 2017 / 23 h 32 min

    Bonjour à tous,

    Pour ceux qui ont envie de s’informer en profondeur sur l’étendue de la stratégie de l’oumma :
    http://www.isesco.org.ma/fr/strategies/

    Il n’y est jamais question d’intégration. Bien au contraire. Une odeur de califat se profile. Il y aura tentative, c’est dans la logique de cette religion.
    Stupide qui croit encore à « l’islam est une religion de paix ». C’est une religion d’épée.

    Extrait :
    «  »L’incohérence de l’action culturelle islamique dans les pays de l’immigration fut une des raisons qui nous commande l’élaboration d’une stratégie à l’appui de notre action culturelle à l’extérieur du Monde islamique, laquelle stratégie inspirera un plan d’unification des systèmes d’action entre les centres culturels islamiques et les maîtres de conscience musulmans à l’extérieur du Monde islamique, aidera à développer la mission des Centres en matière de culture, d’éducation, d’information et de communication, pour répondre convenablement aux besoins de l’époque sans se départir de l’attachement à tout ce qui consolide l’appartenance confessionnelle des jeunes. 3. Défi informationnel occidental : Les grandes transformations et les défis énormes qu’affrontent les médias ont une grande influence sur les musulmans vivant en Occident. Le fait est que ces défis sont imposés par le contrôle que l’Occident exerce sur la presse écrite, sonore et visuelle. En effet, l’Occident s’adresse aux communautés et minorités musulmanes appartenant aux pays du tiers monde, sur la base de ses idées, ses principes et ses valeurs occidentales. Les chaînes étrangères et les programmes médiatiques occidentaux véhiculent la culture de la violence, du libertinage et de la délinquance, ancrant ainsi chez ces peuples et ces communautés, par l’effet de l’imitation et de la fréquentation, des concepts et comportements culturels purement occidentaux. La culture occidentale qui s’impose aux enfants des musulmans vivant en Occident du fait de l’invasion médiatique nécessite une planification complète et exhaustive et un renforcement des efforts des associations et des centres culturels islamiques pour orienter convenablement ces nouvelles générations et les empêcher de subir l’impact négatif des médias occidentaux. » »
    CHAPITRE : http://www.isesco.org.ma/fr/wp-content/uploads/sites/2/2015/05/Strat%C3%A9gieExtVFLR1.pdf

    Tout ceci a été consenti avec l’assentiment de nos hommes politiques. Voir l’historique de l’ISESCO

    Je nous souhaite force et courage.
    Bises
    Bravo Nouratin

    J'aime

  15. carine005 10 janvier 2017 / 12 h 31 min

    Un seul espoir en effet : une armée d’affreux, comme celle qui s’est levée en Ukraine à la fois contre son gvt et son envahjsseur, les vilains pas beaux qui défilent à la torche. Vous vous rendez compte ? Ça la fout mal .
    Ils sont tout seuls ceux-là, tout le monde leur crache sur le casque ou pire, les ignore et les laisse crever dans leur neige.
    Alors sans affreux, oui, on est foutus.

    J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2017 / 14 h 56 min

      C’est triste à dire mais c’est vrai: sans les affreux point de
      salut…déjà avec ce sera dur…

      J'aime

  16. René de Sévérac 14 janvier 2017 / 18 h 45 min

    Je sors de l’hôpital
    Amities aux messieurs, bisous aux dames !

    J'aime

    • elba 14 janvier 2017 / 20 h 09 min

      Contente de vous revoir ici, René. Je me faisais du souci.
      … Plus de bisous de votre part, ça me manquait ! 🙂
      Remettez-vous bien. Plein de bisous de ma part sur vos deux joues. ♥

      J'aime

    • grainsdesel 14 janvier 2017 / 20 h 45 min

      Même si je suis le vilain canard (Euh, suricate, vu mon athéisme) bien content de vous relire ici au milieu des potes des deux sexes (j’espère que je n’aie pas oublié un « sexe indéterminé »). Bon rétablissement.

      J'aime

  17. nouratinbis 14 janvier 2017 / 19 h 38 min

    Eh bien vous me voyez ravi et soulagé que vous en sortiez!
    Merci pour la visite et prompt rétablissement.
    Amitiés.

    J'aime

  18. Anne 14 janvier 2017 / 20 h 51 min

    Elba avait donc bien raison de s’inquiéter de votre silence !
    Bon rétablissement René, et bisous à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s