Politicailleries

Serein, Hank Hulley, détendu, calme et apaisé, voilà qui surprend de la part de notre pote amerloque, toujours plus ou moins en rogne, le verbe haut et l’injure à fleur de lèvres. Là non, pas du tout, au contraire:
-« Tu sais, old frog, chez nous ça commence à chauffer due to les Midterms, dans deux mois…bof on verra bien. Si on écoute les media, Donald devrait se péter la gueule comme un débutant de rodéo, mais si on entend les braves-gens, le son de cloche se révèle très différent, diamétralement opposé si tu vois ce que je veux dire. Moi, tu sais, ça me paraît logique de croire à une victoire républicaine, tout simplement parce qu’en Amérique les choses vont beaucoup mieux depuis l’arrivée du rouquemoute. Les affaires repartent, on gagne plein de blé, les chomedus retrouvent du taf, le dollar reprend plein de poil de la bête et les Chinetoques la ramènent moins! Et on voudrait nous expliquer qu’en Novembre, l’électeur enverra plein de gauchiards Démocrates à la Chambre des Représentants pour empêcher l’autre tordu de continuer à bosser pour le bien commun. Chez moi, dans le Missouri, quand Bamboula (il veut dire le prédécesseur de Trump, ne m’en veuillez pas, N.D.L.R.) prend la parole, les mecs ferment la télé, personne n’a écouté ce zigomar quand il a commencé à dénigrer son successeur. On a bien vu la différence, pas vrai? Entre un Bobo branché qui le fout dans le pétrin et un gros plouc mal dégrossi qui l’en sort, il choisit quoi, le péquenot du Wisconsin ou de l’Oklahoma? Ben oui, y a pas photo! Alors évidemment, chez les crésus de Manhattan on peut se payer le luxe de privilégier le politiquement correct, la sauvegarde écolo-fanatique de la Planète et l’humanitarisme immigrantophile. Ces fucking ass-holes on les écoute, on les prend pour l’opinion publique! Ils n’en ont que foutre des pauvre ballots qui croupissent en crevant la dalle au fin-fond des faubourgs sinistrés, seulement ces derniers ont le nombre pour eux et ils iront aux urnes, pour éviter le retour en force des shitty fags démocrassouilles. Je ne m’inquiète pas trop, tu vois, ce n’est pas que je le trouve génial, cet espèce de siphonné pourri de thunes, mais au moins, lui, il s’efforce de nous enrichir et non de nous ruiner. America-first, comme il dit, chacun pour soi et Dieu pour tous, tu ne crois pas? Et même vous autres, en Europe, vous commencez à privilégier la survie au détriment de l’oubli de soi, si cher à tous les privilégiés qui se croient à l’abri de la sodomisation africaine. Et si les Européens s’y mettent, alors tu penses, les Texans!… Pour un charbonnier, ce sera toujours mieux de vendre de l’anthracite que de bazarder les bijoux de famille afin d’ engraisser des inconnus pas tibulaires mais presque! Alors on verra bien… la Démocratie parlera, elle a souvent dit d’énormes conneries…. cependant, cette fois-ci, je peux me gourer mais je lui garde vaguement ma confiance! »

On ne peut pas lui donner tort, à ce cher Hank. Après tout c’est vrai, quand vous écoutez le chant des sirènes médiatiques, bien sûr, vous criez au scandale absolu, à l’aberration vulgaire et malapprise, à la bête immonde, carrément, ne nous bridons pas, allons-y carrément, au sale nazi à la gueule enfarinée de Ku-Klux-Klan! On lui foutrait bien une grosse cagoule, à cette vieille charogne blanchâtre, le seul ennui c’est que du coup on ne verrait même plus son ignoble tronche, sans compter que, pour lui cracher à la figure, ça gênerait! Voilà! Cependant, si vous avez le malheur de lire le Wall-Street Journal -ce qui, je vous l’avoue, m’arrive assez rarement- vous constatez qu’en deux ans il a abattu une sacrée besogne, l’affreux, un tour de force, carrément! Mais il est vrai que ce salaud-là a baissé les impôts! C’est pas du jeu, ça, flûte, on va où alors, si on commence à tricher de la sorte? Je vous le demande!
Sans compter qu’il trouve des émules, cet infâme cochon! Vous avez ces ordures populistes de Ritals qui se mettent à en faire autant! Au mépris des consignes de la mère Angela et de ses stipendiaires bruxellois. Et le pire c’est qu’ils sont foutus de réussir, eux aussi, si on ne les embête pas trop…d’ailleurs ils ne manifestent aucune intention de se laisser coller des bâtons dans les roues, nos amis transalpins! Leur coalition improbable des durs de durs et des agités du bocal semble faire pièce aux tentatives d’intimidation européennes; ça tient le choc leur truc, en dépit des côtés un peu poético-mélanchonnistes du programme, l’économie du pays des spaghetti-bolognaise semble bien donner des signes de reprise…cherchez pas, la pression fiscale, quand elle s’allège, tout de suite on respire mieux… en pareil cas, croyez en ma veille expérience, on appuie beaucoup plus fort sur les pédales… Comment, que dites-vous? Mais pas du tout, voyons! Une allusion au Président de la République? M’enfin!

Alors bon, parlons-en, si vous voulez, mais avec le respect et la componction due à son rang et à Sa Majesté. Faut pas déconner! Cela dit, en effet, pour ce qui le concerne, les impôts il ne les baisse pas, forcément, nous sommes en France, que diable, certaines choses ne sauraient se faire sans que la sanction républicaine tombe illico sur le coupable. Rappelez vous Pierre Laval, tiens…ah, vous ne pouvez vous en souvenir vu qu’il est clamsé bien avant votre naissance? Oserai-je vous dire que cela ne constitue en aucun cas une raison valable? Vous n’avez pas oublié Napoléon, non? Ni même Louis XIV? C’est pas du tout pareil? Oui, vous avez raison, après tout, n’en parlons plus et revenons à notre mouton noir des HLPSDNH (1). Bon, hé bien il avait baissé les impôts, Laval, avant la guerre, et, circonstance aggravante, il s’était acharné à diminuer la dépense publique, vous vous rendez compte? En supprimant des postes de fonctionnaires, par dessus le marché! Vous avez vu comment il a fini, ce mec? Ça n’a pas pu vous échapper, ça, tout de même! Onze balles dans le buffet (oui pas douze, comme on dit puis, il y a toujours un fusil chargé à blanc… de la sorte le doute atténue l’éventuel  remords chez les bidasses du peloton) au petit matin blafard! Ils ne l’ont même pas laissé se suicider tranquille, l’horrible collabo… »Dieu merci il est sauvé », qu’il avait dit, le toubib, avant de le laisse coller au mur, à moitié mort déjà. Bon, d’accord, l’exemple présente peut être un caractère un peu trop spécifique, admettons… Chirac, en revanche, en 87, avait bel et bien diminué l’IRPP…pour se faire nettoyer comme une déjection canine aux présidentielles de l’année suivante! Non décidément en Franchouillie, les impôts ça marche toujours dans le même sens, la montée! Présipède, lui, il y tient à son fromage… ce genre de risque, soyez-en assurés, il ne le prendra pas. Il se contente, ce cher garçon, de nous coller le prélèvement à la source, celui que voulait Hollandouille pour des raisons qui avaient un peu échappé à tout le monde, lui compris, mais dont Bercy avait fait ses choux gras, au point de l’imposer malgré le changement -remarqué-  de socialo à la tête de l’État. Vous me direz, c’est toujours ça comme réforme fiscale… et je vous répondrai qu’après tout on s’en fout puisque d’une façon ou d’une autre il nous faudra toujours payer, car ce sont toujours les mêmes qui l’ont dans l’os. Juste faut-il souligner que baisser les salaires, en guise d’argument électoral ça fait un peu pisseux… vu la dégringolade de Macrounette dans les sondages, il ne lui faudra pas compter là dessus pour se refaire la cerise, mais bon, un peu plus un peu moins…

C’est d’ailleurs curieux, ne trouvez vous pas, cette manière qu’ont les sondés de brûler, avec une constance confondante, ce qu’ils ont adoré naguère. Le cas Présipède apparaît à cet égard tout à fait significatif dans la mesure où, l’an dernier et encore même ce Printemps, il se voyait porté aux nues par la vox populi sondagière. Et tout à trac, paf! le voilà qui se ramasse comme le premier Sarko venu! Et il n’a même pas eu de chagrin d’amour, le petit bonhomme, à part peut être l’incident Benalla mais, au regard des vicissitudes sentimentales du pauvre Talonnettes, on se situe au niveau zéro du feuilleton: Nous-Deux n’eût jamais publié pareille minablerie!
Non, alors je me dis, tiens, ça serait-y pas tout bonnement l’œuvre des media, ce tintouin? Après l’avoir encensé comme François et ses Cardinaux-concélébrants le Saint-Sacrement, ils ont commencé à le critiquer, les folliculaires, à laisser entendre que finalement il ne se montrerait pas aussi fabuleusement génial et merveilleux qu’on avait pu le croire début, l’enfant prodige, qu’en réalité il se comporterait comme tout un chacun, avec ses défauts, ses faiblesses…pas encore ses vices mais on sent que ça vient. Alors, il fait quoi le populo interrogé par la Sofress, hein? Ben oui, il suit! Et du coup le corps électoral reçoit le message…et comme les Européennes, pour Macrouille, c’était déjà plutôt mal barré, j’ai l’impression qu’en Mai de l’année prochaine nous risquons d’assister à une jolie déculottée…à moins qu’un beau désespoir alors ne le secourût… Regardons déjà les résultats de Trumpinet, dans deux mois…pour peu qu’il ait raison, Hank Hulley…
Et puis aussi allez, un petit coup d’œil, tout à l’heure, au résultat des législatives suédoises…vous imaginez s’ils récoltaient 25% des suffrages, les nauséabonds du Nord? Encore un peu de patience, mais moi quelque chose me suggère qu’ils ne devraient pas s’en trouver bien loin… En Suède! vous vous rendez compte d’un bousbir? Allez, encore un nouvel ennemi à combattre pour Présipède! Qu’est-ce que ça va lui faire comme boulot à ce pauvre gamin!

Bonne semaine à tous et préparez l’avenir,  faites vous bien gras!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Les « heures les plus sombres de notre Histoire », comme ils disent.

22 réflexions sur “Politicailleries

  1. Pangloss 9 septembre 2018 / 16 h 06 min

    Moi, j’attends les résultats des élections suédoises. Pas tellement pour ce qui va se passer en Suède mais pour ce que nos media bien-pensants vont bien pouvoir nous raconter pour nous faire peur et préparer la campagne des européennes chez nous. Tu ne vois pas qu’on n’aie pas peur et qu’au contraire, ça donne des idées aux Français?
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 9 septembre 2018 / 16 h 15 min

      J’espère doucement, ça va commencer à peser les élections nauséabondes des
      petits copains…
      Amitiés.

      J'aime

  2. Gérard 9 septembre 2018 / 17 h 25 min

    Vous n’êtes pas juste : et l’année blanche pour les impôts, hein ? C’est pas bien l’année blanche pour les impôts, peut-être ?
    Avez-vous seulement réalisé que vous n’allez pas payer en 2019 d’impôt sur vos revenus de 2018, ça fait tout de même un sacré cadeau, non?
    Bon, d’accord, à la place, vous allez payer en 2019 des impôts sur vos revenus de 2019 que vous n’avez pas encore touchés. Mais c’est quand même vachement mieux, d’autant que ça va vous simplifier sacrément la vie : plus besoin de réserver de l’argent pour payer vos mensualités ou vos tiers provisionnels. Rien à payer ! Le tiers provisionnel – la hantise du contribuable prémacronien, c’est comme l’inculpation, y aura plus que dans les livres d’histoire qu’on en parlera.
    D’ailleurs, si j’étais le gouvernement, pour les gens qui ont un contrat de travail, je leur ponctionnerais tout de suite ce qui correspond à leurs salaires futurs jusqu’à la fin de leur contrat, cela simplifierait la vie de tout le monde.
    Et pour le permis de conduire, pareil, je vous enlèverais tout de suite 2 ou 3 points et l’amende qui va avec, ce qui vous donnerait un « droit de tirage » sans pénalités quand vous dépassez un peu les 80 km/h sur route sans séparateur central.
    Amitiés.

    J'aime

    • Pangloss 9 septembre 2018 / 17 h 32 min

      Que des bonnes idées!

      J'aime

    • nouratinbis 9 septembre 2018 / 17 h 34 min

      Excellente idée, je crois que vous devriez lui envoyer ces propositions, il est foutu de les
      adopter illico! Je note que vous oubliez les retraités, on leur prélève leur pension à titre
      viager, comme ça on règle définitivement la question et ces salauds là ne diront rien,
      comme d’habitude.
      Amitiés.

      J'aime

  3. Liz 9 septembre 2018 / 18 h 40 min

    En France l’impôt est perçu par l’état à 98%. Les 2% restant appartenant aux plus agiles type Cahuzac avec son bas de laine offshore et aux morts à crédit qui doivent bien se marrer d’avoir échappé à la mafia de Bercy.
    Je ne comprends pas trop cette nouvelle réforme qui doit être récoltée par les employeurs. Un tracas de plus pour les indépendants et professions libérales. Comme s’ils avaient besoin de ça !

    Quoiqu’il en soit le p’tit Macron n’est plus au goût du jour. Ses anciens souteneurs : Le Monde, BFM, Libé… l’ont lâché en choeur, j’ai admiré la mise en scène avec délice.
    On passe à une autre vision du monde.
    A suivre, le compatriote de Hank Hulley, Steve Bannon. Il vient fédérer les populistes d’Europe ! Le nationalisme mais goût Hollywood sinon rien.
    Cher Nouratin, vous qui connaissez bien Mister Hulley, pourriez-vous lui dire de ma part qu’il est le bien venu en France, mais que les plans de son pays de naissance me gonflent prodigieusement ?
    Merci.

    Des bises à tous, une de plus à vous Nouratin

    J'aime

    • nouratinbis 9 septembre 2018 / 18 h 56 min

      Je n’y manquerai pas! Cela dit, ma foi, Bannon va peut être nous donner un coup de
      main, on ne sait jamais…
      Plein de bises.

      J'aime

      • Liz 9 septembre 2018 / 19 h 43 min

        Qui sait en effet ?

        J'aime

  4. G.Mevennais 9 septembre 2018 / 20 h 03 min

    Ben oui, une partie, une partie seulement, faut pas déconner quand même, je dirais même plus, une minorité de l’électorat « européen », commence à ruer dans les brancards. Il est temps, il faut, pour que les gens commencent à bouger (électoralement seulement) pour qu’ils commencent à prendre conscience que le bateau coule mais leurs « guiboles » trempent déjà dans l’eau ! Enfin, c’est mieux que cela se passe dans ce sens. En attendant, on la sens bien passer, la baisse du pouvoir d’achat, parce que, depuis plusieurs années elle s’accumule et « m’est avis » que ça n’est pas fini. Pour finir, un coup de chapeau à l’ami Hank, mais ce qui se passe aux US c’est une chose, en France, c’en est une autre. Attendons donc les résultats des prochaines élections…. mais comme il se dit « élections : pièges à c..ns ».
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

  5. Fredi M. 9 septembre 2018 / 20 h 48 min

    Et alors comme ça Trump serait fou. Le système électoral américain permettrait d’élire un fou. Sa fortune il l’aurait bâtie sur sa folie. Cette élection serait un bug. La normalité serait de porter au pouvoir des démocrates.
    La vérité c’est qu’à New-York on digère mal la victoire des bouseux, des sans dents, des rednecks.
    A New-York ils devront s’y habituer.
    Du moins je le souhaite ainsi, et je place tous mes espoirs dans de proches élections de mi mandat.

    J'aime

  6. nouratinbis 10 septembre 2018 / 8 h 34 min

    Que voulez vous, cette élection restera à jamais comme un bug majeur de la
    démocratie. On sait bien que la démocratie c’est quand les gens votent à gauche,
    on le voit tout le temps, alors on veut bien élire des types qui se disent de droite
    à condition qu’ils conduisent une politique de gauche, on appelle ça l’alternance.
    Mais si jamais l’élu se met à ruer dans les brancards, alors on n’est plus en
    démocratie et il faut éliminer l’intéressé si l’on veut revenir à la normale.
    Les élections de midterm seront donc cruciales!
    Amitiés.

    J'aime

  7. Pr Calguès 10 septembre 2018 / 15 h 34 min

    À propos de Sa Majesté, avez vous lu :  » Lettre ouverte au président Manu » par Michel Onfray ?
    Une série de petites beignes sonores claquées sur le museau du freluquet qui vaut son pesant de pois chiches !
    Bien à vous.

    J'aime

  8. carine005 10 septembre 2018 / 19 h 28 min

    Quel talent ! Non mais quel talent !
    Cela dit, décevant les Vikings, non ? Faut croire qu’ils sont déjà bien mélangés.
    Bizouilles !

    J'aime

    • nouratinbis 11 septembre 2018 / 7 h 53 min

      Avec la pression médiatique, la bêtise socialo-humanitariste et la frousse
      des « nazis », c’est déjà beau qu’ils aient fait près de 18%…le prochain coup
      ce sera encore mieux.
      Rogsnazibousouilles!

      J'aime

      • Superintendant Mac Heckett 13 septembre 2018 / 14 h 01 min

        nationalistes suédois = viking = casque à pointe = nazi = retour du ventre fécond de l’abbé timonde . Indeed

        J'aime

    • Fredi M. 11 septembre 2018 / 9 h 51 min

      Vous voyez le verre à moitié vide Carine.
      Patience !
      Le niveau monte et ne pourra que continuer à monter.

      J'aime

  9. Boutfil 10 septembre 2018 / 19 h 49 min

    j’ai quelques connaissances aux USA , de longue date, des bobos de NY où de L.A. pas des pauvres quoi, quand je vois leurs commentaires sur les réseaux sociaux, j’ai envie de les ramener à la réalité, ils sont d’aussi mauvaise foi qu’un Fabusien où qu’un petithamond ordinaire….jr souhaite vraiment que le gros-pas-beau de rouquemoute réussissent à leur coller encore dans la vue, ça donnera peut être quelques idées aux nauséabonds européens

    les suédois n’ont pas démérités même si c’est pas aussi bon qu’attendu, mais il faudra compter sur eux dans le gouvernement et chez les députés donc c’est une bonne chose

    Bonne semaine et gros bisous

    J'aime

    • Fredi M. 11 septembre 2018 / 9 h 55 min

      Pour les démocrates et la presse New-yorkaise un bon vote ne peut être qu’un vote démocrate.
      Dans le cas contraire ils font de l’urticaire pendant quatre ans.

      J'aime

  10. nouratinbis 11 septembre 2018 / 7 h 54 min

    Oui, moi je trouve que la bisounourserie politique est partout en régression…
    sauf chez nous, hélas!
    Gros bisous.

    J'aime

  11. nouratinbis 13 septembre 2018 / 19 h 10 min

    Vive Mac Hekett! Vous êtes parent avec Mac Heuflask, un copain de San Antonio?
    Amitiés.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s