Le cabinet Barbapoux

Pendant tout ce temps-là, les descendants des petits camarades qui, jadis, firent la peau à ce brave Nixon, s’attaquent vigoureusement à son successeur Trump, aussi vilain et mal pensant sinon plus, qu’avait pu l’être le président impeaché des années septante. Nous autres, bien sûr, nous nous en battons tout ce qui peut pendouiller et même le reste vu le caractère éminemment prégnant de nos petites affaires macronnesques et pré-législatives. Hank Hulley, en revanche, ne décolère pas:
-« Cette bande de fucking leftists, de bloody freemasons of my asshole recommence à nous pourrir la vie avec leurs petites combines à la bite my dick! Tu te rends compte que ces enfoirés, aussitôt élu ce gros con de Donald, avaient juré sa perte! Tout de suite, sans même attendre qu’il pose son gros cul sur l’auguste fauteuil du salon ovale, ils avaient décidé de lui coller une affaire russe sur le râble, dis donc! Et sitôt dit, sitôt fait, les fins limiers se sont mis en chasse, le Washington Post-porkshits au premier rang, comme au bon vieux temps du Watergate, histoire d’assurer le tempo et de garantir le retentissement mondial des turpitudes supposées de l’albinos à crinière. Évidemment le clod of my balls a donné tout de suite dans le panneau, l’andouille! Piégé par Comey, le directeur du FBI sommé de racheter la tiédeur de son soutien à la vieille Hillary (comme un bossu), il n’a rien trouvé de mieux que de le virer comme un malpropre sous des prétextes à la con. Dès ce moment là il était cuit le rouquemoute, pris dans la nasse et sans aucun moyen de s’en sortir! Tu vas voir le coup, mec, ça va durer peut être un an ou deux mais ça finira en impeachment, aussi vrai que ces gens-là sont tous des dirty faggots! Et Donald, au lieu de bosser comme prévu pour tirer les USA du merdier, va s’occuper exclusivement de retarder une échéance qu’il devrait pourtant savoir inéluctable: en Amérique on ne gagne jamais contre les Forces du Bien, de mes couilles et des poils grisonnants qui les ornent! »

Personnellement je ne saurais me prononcer sur le bien fondé des craintes de mon vieux pote. Toutefois quelque chose me dit qu’il doit avoir raison. Je me souviens très bien, en effet, de l’affaire Nixon, « le Watergate », comme ils disent. Il faut se rappeler qu’à son premier essai, en 1960,  ledit Nixon s’était cassé les dents sur John Kennedy, car tout ce qui compte aux États-Unis s’était employé à mettre en évidence la distance astronomique qui séparait le jeune et beau Démocrate du vilain Républicain, patibulaire mais presque et mal rasé. Jusqu’à soudoyer les maquilleuses et les éclairagistes du débat télévisé, ils sont allés ces salopards-là! Du coup, comme un seul homme le corps électoral s’est-il tourné vers le joli garçon en écartant l’affreux d’un de ces coups de pied au cul comme on en distribue aux clébards importuns. Il s’agissait pourtant du vice-président d’Eisenhower mais, homme de droite et peu enclin aux accommodements avec les corps constitués tels que la Mafia, entre autres, il fut expliqué aux électeurs que le jeune Irlandais, fils de gangster, devait lui être préféré parce que c’était comme ça et pas autrement. Dont acte!
Manque de pot, en 68 l’affreux remettait ça et, couac démocratique retentissant, se retrouvait confortablement élu par des Amerloques un peu las des Démocrates à la Johnson. Pour couronner le tout, ce triste individu se faisait réélire en 72 à une écrasante majorité car le bon populo l’appréciait beaucoup, l’animal! Vous vous rendez compte du scandale! Un facho, comme on ne disait pas encore, un anti-communiste viscéral à la Mc Carthy! Il fallait donc faire quelque chose: le Watergate y pourvut avec l’aide des chars d’assaut d’une Presse unanime, Washington Post en tête, et, moins de deux ans après sa triomphale réélection, Nixon quittait la Maison Blanche, la queue entre les jambes et la casquette à la main.
Voilà. Naturellement vous ne trouverez jamais nulle part trace d’une lecture aussi scandaleusement iconoclaste de ces faits historiquement catalogués par la Bien-Pensance éternelle. Il s’agit pourtant de la vérité toute nue, celle qu’il convient de cacher aux yeux d’un public de béotiens concupiscents…Un peu comme dans l’affaire qu’ils sont en train de mijoter à l’intention de l’infâme Trump: dans les mêmes circonstances les même causes produisent les mêmes effets! En tout cas, de l’avis de mon estimé petit camarade Hank Hulley, les carottes son cuites et le gros cochon rose serait bien inspiré de commencer dare-dare à refaire ses valises. Nous verrons bien; en attendant nous avons ici, dans les limites étroites de notre hexagone étriqué, bien d’autres chats à fouetter.

Ce grand barbu qui s’avance, bu qui s’avance, bu qui s’avance,  c’est Édouard Philippe! Mince alors! Un « homme de droite » dites donc… enfin « de droite » faut le dire vite. Nous avons en effet affaire à un fils d’enseignants issus d’une famille de dockers et doté d’un arrière-grand père membre fondateur du Parti Communiste au Hâvre. Vous m’objecterez que nul ne saurait se voir reprocher sa famille et je vous rétorquerai que le jeune Philippe appartint à ses débuts au Parti Socialiste, au sein duquel il soutint quelque temps feu Michel Rocard. Puis, soucieux de revenir dans sa belle ville du Hâvre et constatant l’éviction en 95 des communistes par Rufenacht, lequel se fit réélire en 2001, le camarade Edouard décida de retourner définitivement sa veste afin de pouvoir s’en retourner lui même au pays dans d’acceptables conditions. Adjoint au Maire, puis aussi plein d’autres trucs, dont le Cabinet de Juppé ainsi qu’un joli poste chez Areva, en attendant un mieux qui vint en 2010 quand le précité Rufenacht lui refila son fromage municipal. Il prit alors sa pleine mesure, faisant par exemple, en 2102, détruire 8500 petits pots de mousse au chocolat destinés aux cantines scolaires de sa bonne ville. Les mousses en question contenaient de la gélatine de porc, n’est-ce pas…
Mais alors, me direz vous, pourquoi ce mec-là se retrouve-t-il bombardé tout à coup premier ministre alors même qu’il n’a connu, en dehors de la Haute Administration et de la basse industrie nucléaire, que les affaires d’une ville moyenne dont la seule gloire réside dans sa position stratégique  à l’Estuaire de la Seine, ce qui nous en touche une sans faire bouger l’autre, comme on dit vulgairement? Eh bien voilà, que voulez vous, il fallait bien trouver un couillon estampillé Les Ripoublicons qui accepte de pantoufler chez Macron. Et c’est notre ami Ali la Jupette qui souffla le nom à son petit pote le Président fraîchement élu. Il faut dire aussi que le sieur Philippe fait partie depuis 2016 du cénacle envié des invités de Bilderberg, voilà qui joue beaucoup quand il s’agit pour les patrons de Macrouille de valider un choix de premier ministre. Et puis bon, vous savez ce que c’est, le mec bouffe à tous les râteliers mais écrit des chroniques dans Libé, ça vous pose un bonhomme, ça, tout de même. Alors, malgré certains accommodements avec les déclarations de patrimoine qui lui valurent de se faire taper sur les doigts en 2014 par la Haute Autorité, broutille qui ne saurait être reprochée à un ami de M. Macroute, le type est étiqueté pur et transparent comme l’eau des montagnes, bon pour le service matignonnesque. Au surplus, avec une aussi belle barbouze on ne peut que plaire à la fois aux services secrets et à leurs amis musulmans-fanatiques! Enfin un Premier-Ministre, grand, fort, viril et même boxeur, ça nous change du dernier nabot en date! Alors, heureux (ses)?
Et les ministres dudit Barbapoux, hein, qu’en dites vous? Bon d’accord, on va se farcir Bayrou garde des seaux (hygiéniques sans doute), cela ne gênera pas beaucoup les Juges-Mur-des-Cons mais c’est tout de même moins pire que Taubira, vous en conviendrez. Les deux pignoufs de Bercy, ex-ripoublicons et acharnés de la gamelle, ma foi, avec ces deux-là Macroncron aura la paix, c’est déjà beaucoup. Et puis, surtout faisons une standing-ovation à Nicolas Hulot, enfin, sa majesté a sauté le pas, vous réalisez? Il ne restera sans doute pas très longtemps le coiffé au bol, mais pour les législatives qui se pointent quelle merveille! Une vrai pelle à voix de gogos!
Sans parler ce ceux que nous avons évités, je pense à Borloo, en particulier, l’ivrogne se voyait déjà membre éminent du Cabinet-Barbapoux…comme si on vous laissait entrer chez les potes des Bilderberg, sans subir au moins un alcootest! Et je passe sur les autres, tous les autres qui, par leur ralliement plus ou moins prompt à la cause du Présipède, espéraient pouvoir récolter un petit maroquin, même un strapontin, quoi…Imaginez la tronche de Con-Bandit, tiens, avec tout le mal qu’il s’est donné se faire brûler la politesse par une espèce d’animateur de TF1 trop petit, en 68, pour balancer le cocktail-molotov dans les gueules des CRS-SS!

Non, en vérité je vous le dis, le Cabinet-Barbapoux c’est du nanan! Parité parfaite, dosage idéal, rien à dire, du travail d’orfèvre, vraiment! Reste plus qu’à lui élire une bonne petite majorité de République En Marche et allons-y pour nos deux points de CSG! Sans parler de la suite mais ne brûlons pas les étapes….

Bonne semaine et amitiés.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

63 réflexions sur “Le cabinet Barbapoux

  1. grainsdesel 21 mai 2017 / 19 h 43 min

    Ton secret…? Tu es comme Popeye, quel tonus, tu te shootes aux épinards pour tous les dimanche nous servir une messe du soir très attendue par tes fidèles et malgré mon athéisme, j’avoue que j’y communie.Tu devrais comme au couvent nous convier à tous les offices.
    Bien amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 21 mai 2017 / 22 h 01 min

      Les portes de la maison du Père sont toujours ouvertes…
      Le problème c’est les courants d’air!
      Merci Suri, amitiés.

      J'aime

  2. Pangloss 21 mai 2017 / 19 h 48 min

    Laissons venir! Le vrai gouvernement sera celui d’après les législatives. Pour l’instant on est en position d’attente. Le cabinet Barbapoux, comme tu dis, est un cabinet pour faire joli sur la photo et tersser les louanges du nouveau président. Ce qu’il en restera après la fin juin sera du sérieux.
    Quant à Trump, je suis d’accord avec toi. Ils ne vont peut-être pas réussir à le chasser mais il vont essayer de toutes leurs forces. Au point de le dégoûter du bureau ovale ou de le faire claquer d’un infarctus? Ce serait cocasse qu’ils soient obligés de lui faire des obsèques nationales!
    A suivre..

    J'aime

    • Gérard 21 mai 2017 / 20 h 12 min

      Le dernier barbu qui a occupé Matignon, ça doit être du temps d’Albert Lebrun d’immortelle mémoire, j’imagine. Voilà qui nous rajeunit, c’était un peu avant LHLPSDNH. Mais n’y voyons aucun mauvais présage … et pas d’amalgame !
      Amitiés

      J'aime

    • nouratinbis 21 mai 2017 / 22 h 03 min

      Ça pourrait bien ressembler à un retour dans le passé et ce
      n’est peut être pas qu’une question de barbe…
      Amitiés.

      J'aime

    • nouratinbis 21 mai 2017 / 22 h 08 min

      Oui, attendre et voir…mais rien de tout cela n’est vraiment
      sympa…que de l’incertitude grise et amère!
      Amitiés.

      J'aime

  3. Boutfil 21 mai 2017 / 21 h 42 min

    C’est comme dans un logement témoin où un catalogue des 3 suisses, c’est à la livraison que ça se gâte, la vitrine n’est plus la même, donc pour l’instant c’est beau, c’est grand, c’est clean,attendons la suite après le mois de juin
    gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 21 mai 2017 / 22 h 09 min

      Oui, je crains beaucoup aussi le service après vente!
      Gros bisous.

      J'aime

  4. Pakounta 21 mai 2017 / 23 h 13 min

    La récompense du soir… Dans la matinée ou la journée, j’ai fait ma tournée des blogs familiers, et vous n’êtes pas là. Mais au petit contrôle du soir, hop, la vision tranquille, acérée et pleine d’humour est arrivée. Comme un chocolat avec le café. Merci.

    Aimé par 1 personne

      • Pakounta 22 mai 2017 / 12 h 21 min

        Messi messi, je passe, et TOUS LES JOURS, en plus. Je commente très rarement, comme partout, j’ai pas l’agilité nécessaire. Mais je regarde. Ca va trop vite pour moi….

        J'aime

    • nouratinbis 22 mai 2017 / 12 h 56 min

      Cher Pakounta c’est toujours un honneur que de vous voir ici!
      Merci à vous.
      Amitiés.

      J'aime

  5. carine005 22 mai 2017 / 0 h 34 min

    J’ai comme l’impression que ton ami Hank lit tes articles bien sûr, mais aussi nos commentaires !
    Car il file la métaphore cardée sous ton article précédent.
    C’est signe de bonne santé ^^.

    Sinon, je salue le retour de notre amie Josette et je crache à la tête de nos compatriotes ennemis dont la traîtrise à la France va pouvoir se déchaîner par ordonnances, sous l’oeil bienveillant des connards (40% des électeurs inscrits…)

    J'aime

    • nouratinbis 22 mai 2017 / 12 h 59 min

      Il vient souvent jeter un coup d’oeil, ce vieil Hank Hulley
      c’est un attentif…
      Bof, la France tu sais, on ne sait plus très bien de quoi
      il retourne…en tout cas rien à voir avec ce dont les vieux
      de mon espèce pouvaient se montrer fiers jadis.
      Zinostalbouxgrosgiques!

      J'aime

  6. carine005 22 mai 2017 / 0 h 41 min

    Je m’énerve, je m’énerve et j’en oublie mes sobrégrozibousques.

    Pourquoi je m’énerve ?
    Je viens de voir trump baisser son pantalon devant les roitelets saoudiens. A vomir.
    Et en plus, 5000 migrants sauvés en Méditerranée en 48 h… A gerber…

    Zibousques

    J'aime

    • Gérard 22 mai 2017 / 2 h 58 min

      Quand on aime on ne compte pas, et inversement. Amitiés

      J'aime

    • nouratinbis 22 mai 2017 / 13 h 01 min

      Nul ne saurait subsister sans se prosterner une fois ou
      l’autre devant nos maîtres bédoins-salafistes…

      J'aime

  7. elba 22 mai 2017 / 8 h 17 min

    Assez imbu, je trouve, le bar-bu !
    Merci Nouratin. Encore une fois, vous avez réussi à nous captiver sur ce sujet sans-cible qu’est la politique.
    Remerciez de ma part votre ami Hank, grâce à qui j’ai pu apprendre quelques nouvelles joyeusetés de la langue d’outre-Atlantique. 😉 Il me fait bien sourire avec son langage, cet Hank…

    Il y a un S dans votre texte qui s’est subrepticement mis au mauvais endroit… (Démocrate du vilain Républicains…) (8500 petits pots de mousse au chocolat destiné…)

    Bisous du matin. ♥ A tout le monde !

    J'aime

    • nouratinbis 22 mai 2017 / 13 h 03 min

      Ho merci Elba, je m’en vais de ce pas corriger cette faute.
      Bisous de l’après-midi.

      J'aime

  8. G.Mevennais 22 mai 2017 / 16 h 27 min

    Je crois que nos sociétés occidentales sont, maintenant, tellement pourries, que j’en arrive ,non pas à être d’accord, mais à comprendre la haine que certains ont vis à vis de nous. Non seulement nous sommes dégueulasses, mais en sus, d’une stupidité crasse. Ne pas se rendre compte des manipulations, de plus en plus grossières, dont les peuples dits démocratiques font l’objet, dépasse l’entendement. Ce n’est déjà pas drôle d’être au contact de salopards, mais vivre tous les jours, entouré de c..s, ça devient carrément un sacerdoce ! Mille excuses, cher Nouratin, de ce com. quelque peu trivial, mais de temps en temps, ça fait du bien d’évacuer le stress.
    Amitiés et bonne semaine à tous.
    Gilles
    NB Que le com. de Mamedjo à fait plaisir, la semaine dernière…..

    Aimé par 1 personne

    • carine005 23 mai 2017 / 1 h 30 min

      Il y a de quoi se demander ce que nous défendons en effet, si ce n’est notre passé, notre Histoire et surtout, SURTOUT, nos descendants.
      Parce que avoir des enfants et des petits-enfants aujourd’hui, c’est pas de la tarte.
      Pourtant, il nous faut nous perpétuer

      Bises à tous 😃

      J'aime

  9. Line M 22 mai 2017 / 16 h 30 min

    Cher Maître Nouratin, je viens chaque semaine me régaler avec votre prose si particulière qui ravit vos lecteurs, mais vous avez dû vous coller les doigts avec les mousses à la gélatine de porc. Je relève en effet une autre coquillle dans le paragraphe signalé par Elba, la date de 2102. Nous serons tous passés dans un autre monde et le grand barbu aussi.
    Amitiés

    J'aime

    • elba 22 mai 2017 / 19 h 01 min

      🙂 Un bisou à vous, Line, et bravo : je n’avais pas remarqué l’inversion. Notre Nouratin va se dire qu’il est bien surveillé ! Mdr !
      Je me disais également que « Le Havre » ne devait pas porter d’accent circonflexe… ? Mais comme il n’y a pas de faute aux noms propres…
      Et puis, nous avons suffisamment ennuyé Nouratin avec nos corrections.
      Bonne soirée. ♥

      J'aime

  10. mamedjo 22 mai 2017 / 19 h 22 min

    méfions nous des barbus , le dernier auquel j’avais fait confiance m’a amené un bureau en pin dans mes godasses plutôt qu’un vélo , tu parles qu’on a envie d’un bureau a sept ans !
    bisous

    J'aime

  11. grainsdesel 22 mai 2017 / 19 h 57 min

    Nouratin: Scie sa conthinhu thon blloq vâ se transformhé an Aneexe de l’akadémy francese alore caume jeu fée plin de fotes je ne vé pllut hose venire.
    Suri et ses deux neurones.

    J'aime

  12. Boutfil 22 mai 2017 / 20 h 44 min

    quel plaisir de revoir Mamedjo ! comment vas tu la belle ? un gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 23 mai 2017 / 7 h 07 min

      C’est un peu exagéré mais ça fait tellement plaisir!
      Merci!
      Amitiés.

      J'aime

  13. PR CALGUÈS 23 mai 2017 / 15 h 18 min

    Dès que l’on cause dollars avec des bédouins ou autres tribus moyen-orientales pleins aux as…tous les cas de conscience s’évanouissent. À moi les 300 milliards de dollars !
    Malgré la grande sympathie politique que l’on pouvait lui porter, il faut quand même avouer que le Trump en question est très, très léger.

    On a les élites que l’on mérite me direz vous.
    Effectivement.
    Et en France nous sommes bien placés pour en parler des élites !
    Baïèta résignée. Et comme on disait au lycée :  » 15-0 pour moi » !

    J'aime

  14. Anne 23 mai 2017 / 17 h 44 min

    Je ne sais si je dois oser, mais tant pis je me lance : en dehors de l’insupportable idiot du village béarnais qui fait vraiment tache et de la petite pro voile/secrétaire d’ État à l’égalité patati et patata (« l’interdire c’est condamner ces femmes à plus d’exclusion », refrain connu des soumis, je trouve que ce premier casting a plutôt de la gueule et prouve
    que le petit banquier a beaucoup observé et appris !
    A voir à l’usage, et concernant ses réelles convictions en matières communautaire et immigrationniste, (il a habilement dit tout et son contraire jusqu’à maintenant), il faudra bien qu’ il se dévoile rapido ! Mauvais signal avec 2 ou 3 investis aux législatives plus que limites…
    Mais franchement, c’est tellement bon d’être débarrassés de Grostoumou et de sa clique d’incapables et/ou d’idéologues qu’ on peut être magnanimes…jusqu’à’après les législatives ?
    Wait and see comme le dirait ce cher Hank !
    Bisous à tous, merci Nouratin pour cette prose hebdo qui est un régal…

    J'aime

    • Gérard 24 mai 2017 / 2 h 19 min

      Alors là, Anne, vous me décevez … Vous me sembliez moins réceptive au matraquage des médias. Faites-vous partie des 60 et quelques pour cent de gogos qui se disent satisfaits d’un « président » qui n’a rien fait et n’a d’autre titre de gloire que d’être parvenu (c’est le mot) à empêcher tous les autres à entrer à l’Élysée – et avec les moyens que l’on sait ? Ce type est un magouilleur de première et la façon dont il a niqué les français le rend illégitime, pour ma part, de façon définitive.

      J'aime

      • Anne 24 mai 2017 / 8 h 26 min

        Gérard, je savais bien que je m’attirerai des foudres avec ce com’ ;).
        Je crois être imperméable à la propagande, j’observe.

        Ce président, magouilleur de première assurément, mais qui est là pour au moins cinq ans et que nous avions catalogué dans les marionnettes, semble pour l’instant tirer les ficelles avec beaucoup d’habileté.
        Je trouve très malin d’avoir placé les 3 traîtres de « droite » aux postes les plus exposés (Matignon, Eco et Fonction publique/budget) pour mener les réformes qu’il avait au moins annoncées clairement.
        Et au Tvail, à l’Education, à la Santé, les nommés semblent être des personnalités de qualité, en tout cas exempts de toute idéologie et c’est déjà énorme.
        Reste à savoir s’ils pourront s’imposer face à la bureaucratie, à leurs administrations qui gouvernent en fait si souvent en leur mettant des bâtons dans les roues dès qu’une décision leur déplaît…
        J’ai bien mentionné les bémols et les questions essentielles, mais encore une fois, ayant dit tout et son contraire pendant la campagne pour ratisser large, nous ne savons pas ce qu’en pense Micron !! A suivre.
        Je n’oublierai jamais la façon dont il est arrivé à se faire élire, par un véritable coup d’état en éliminant comme on sait MON Fifi 😉 !!

        Mais il est là, j’espère que nous aurons quelques surprises agréables, sans illusions excessives, nous le saurons très vite. Et çà ne peut pas être pire que précédemment !
        Pour l’instant, j’accorde le bénéfice du doute….je rappelle que j’ai voté la blonde au second tour !

        J'aime

      • elba 24 mai 2017 / 12 h 52 min

        Anne, je peux me tromper, mais le choix des ministres émane t-il vraiment de Macron ? Attali n’est pas loin. Tout près, même.
        Je ne m’y connais pas beaucoup en politique, mais personnellement je ne m’attends pas à quelque chose de constructif pour le peuple.
        Attendons de voir le revers de la médaille. Il y en a un, c’est certain.
        Plein de bisous.

        J'aime

      • Anne 24 mai 2017 / 18 h 25 min

        Elba, Attali n’est sans doute pas loin. Mais c’est bien à lui que Sarko avait aussi demandé de pondre un rapport, en son temps ? Il est toujours partout.
        Il ne faudrait pas mépriser et sous-estimer le « petit » sous prétexte qu’ il a… 39 ans, avec le parcours qui est le sien. Ce n’est pas un bébé, et à cet âge-là Bill Gates ou Steve Jobs étaient des vieillards dans leur domaine.
        Je notais juste que dans ce gvt, il y a des gens respectables et surtout pragmatiques et non idéologues.

        Qu’ on le veuille ou non, il faudra bien que ce foutu pays se réforme rapidement car nous ne vivons pas sur Mars !
        Après, reste le régalien sur lequel je suis évidemment beaucoup plus inquiète (diplomatie, sécurité intérieure et extérieure – donc immigration et identité nationale, + ou -, et justice à dépolitiser d’urgence) : on verra bien.
        C’est là la principale différence avec Fillon, ainsi que leur vision de l’Europe : fédéraliste pour l’élu et souverainiste pour le scandaleusement éliminé !
        Reste Ciotti, Wauquiez, Guaino et qques autres ? A eux de construire une vraie droite majoritaire par des alliances adéquates
        Nous avons tous intérêt à sortir du marasme économique et du chômage de masse permanent et mortifère, ce qui serait le meilleur moyen de pouvoir s’attaquer aux autres problématiques.
        Et pardon, mais ce n’est pas le programme quasi coco de Marine qui l’aurait permis, avec toujours plus de fonctionnaires improductifs et l’État partout où il n’a rien à faire.
        Nous avons tous intérêt à ce que ce quinquennat réussisse. Nous serons vite fixés sur sa capacité à agir, et dans quelle direction.

        Mais c’est vrai, on a aussi le droit de penser d’emblée que tout est déjà foutu….

        Bisous à toi, bonne soirée 🙂

        Aimé par 1 personne

  15. Anne 23 mai 2017 / 17 h 46 min

    Zut j’ai oublié de cocher les cases, je corrige 😉

    J'aime

    • Gérard 25 mai 2017 / 11 h 27 min

      Avoir intérêt à ce que Macrouille réussisse, celle-là vraiment je n’y aurais pensé. A ce rythme on pourrait aussi regretter que Culbuto n’aie pas réussi, ou que Hamon n’aie pas été élu et réussisse … Très peu pour moi, et n’essayez pas de me convaincre de voter pour son candidat dans ma circonscription (parce que si on veut qu’il réussisse son coup de force il faut lui en donner les moyens, non ? Ou alors je n’ai rien compris)

      J'aime

      • nouratinbis 25 mai 2017 / 11 h 40 min

        Non, non, vous avez tout compris. On nous fait le coup à chaque fois
        « il faut lui donner une majorité »!
        Perso ce serait plutôt un bon coup de latte où je pense!

        J'aime

      • Anne 25 mai 2017 / 12 h 59 min

        Très chers Gérard et Nouratin, non non vous n’avez pas compris, mais je ne dois pas savoir m’exprimer…?

        Décidément il est difficile de dialoguer et d’échanger quand les interlocuteurs n’en ont pas envie, et très présomptueux de ma part d’avoir pensé que l’on pouvait intégrer un groupe d’anciens fidèles.
        J’ai bien remarqué Nouratin, et pour le coup sans en comprendre la raison, que j’étais la seule à laquelle vous n’aviez pas répondu ces deux dernières semaines.
        Débordé par le nombre de coms, sans aucun doute.

        Mais je vais donc vous laisser entre vous, sans me priver du régal hebdomadaire de lire votre prose si savoureuse et inégalée, et d’apprécier la pertinence des interventions de vos ami(e)s…
        Je vous souhaite une bonne route.

        Amitiés à toutezétous (damned, je vais être cataloguée macronisée, mais après tout c’est déjà fait !), et bises à Elba et au Capitaine dont je lis régulièrement les articles à l’évidence très bien documentés sur son blog !

        J'aime

  16. capitaineenzo 24 mai 2017 / 13 h 01 min

    Le 28 avril, entre les deux tours de l’élection présidentielle Hollandouillette a envoyé à la Commission de Bruxelles le PNR (Programme National de Réforme) sans attendre le résultat de l’élection, c’est dire que l’élection de Ducron était dans la boite et qu’il vallait mieux aller à la pêche ce jour-là.. De plus ça y est nous connaissons enfin le programme présidentiel, Bruxelles vient d’adresser ses ordres hier.
    En gros, mais on sait déjà le principal baisse des charges des entreprises et augmentation de la TVA et CSG. Suppression des CDI et rapprochement avec les salaires bulgares (200 euros mensuel) comme l’a déjà fait l’Allemagne (le bon élève) avec ses salaires à 80 centimes de l’heure et enfin améliorer l’accès du marché du travail aux personnes issues de l’immigration, si si c’est marqué noir sur blanc. Sans oublier les coupes sombres dans la santé, l’assurance-chômage et les retraites
    Après nous allons avoir la démocratie comme au temps de l’URSS, c’est à dire un parti unique (où presque) qui ratisse à droite et à gauche, des députés béni oui-oui qui votent comme un seul homme.
    Tu vois Nouratin, tout cela va nous rappeler notre jeunesse quand on croyait que l’on avait de la chance de vivre à l’ouest et que l’on plaignait tous ces mecs qui habitaient derrière le rideau de fer.

    Finalement communisme et capitalisme c’est kif-kif, avec les premiers tu n’avais le droit à rien et avec les second on te prend tout ce que tu as.
    Heureusement, grâce à toi et à tes billets, on arrive encore à rire de tout cela.
    Amitiés

    J'aime

    • Gérard 25 mai 2017 / 18 h 34 min

      Ça me rappelle cette boutade (mais en est-ce vraiment une ?) : La dictature c’est : « Ferme ta gueule ! », et la démocratie c’est « Cause toujours … » Nous on a de la chance, on bénéficie des deux !
      Amitiés

      J'aime

  17. nouratinbis 24 mai 2017 / 22 h 43 min

    Hé oui, que veux tu, les pièges à cons fonctionnent à merveille, ce
    n’est pas le gibier qui manque…
    Merci d’arriver encore à rire de mes petites niaiseries.
    Amitiés.

    J'aime

  18. grainsdesel 25 mai 2017 / 16 h 46 min

    @ Anne: Pourquoi quitter les ami(e)s, il n’est pas toujours évident de systématiquement répondre à tous les commentaires, combien de fois notre ami Nouratin ou d’autres intervenants n’ont pas répondus à mes « coms » débordants d’inepties avec en prime des fautes de syntaxe ou d’orthographes, ce n’est pas pour cela que je me suis senti exclu du groupe. J’avoue que sur mon modeste blog je tarde à répondre et quelquefois je « snobe » par étourderie ou fainéantise de répondre. Ce n’était pas à moi de vous répondre, le Maître de maison le fera certainement; toutefois même si mes connaissances, mon érudition et mes deux neurones ne me permettaient pas de participer aux échanges, j’apprécie de lire les commentaires des intervenants et les vôtres faisaient partie des plus étayés.
    Comme il n’y a que les ânes qui ne changent pas d’idée, vous ayant catalogué dans la catégorie dotée de plus de 2 neurones, j’espère avoir le plaisir de vous relire.
    Bien amicalement.
    Suri

    J'aime

    • Anne 25 mai 2017 / 18 h 06 min

      C’est vraiment très gentil Suri, le pb n’est évidemment pas les réponses ou pas – ce qui serait d’un total ridicule genre caprice de gamine que je ne suis hélas plus -.
      Mais plutôt comme vous venez de le faire par ex 😉, la seule retenue de la petite phrase qui permet de dénaturer ma pensée, sur un long commentaire mesuré et argumenté, mettant en perspective le « moins pire » que ce que l’on pouvait craindre avec les graves inquiétudes persistantes…

      Après plusieurs mois de plaisir à intervenir parmi vous, je pensais avoir prouvé mon indépendance d’esprit et mon imperméabilité à la propagande.
      Ainsi que ce que en quoi je crois ou pas et qui est plutôt raccord ici…
      S’il faut impérativement trouver tout nul et à jeter parce que l’élu s’appelle Macron, et ne même pas pouvoir se permettre de dire que, oui, ce gvt a une certaine allure, sans préjuger de ce qu’ il fera, sans se voir soupçonnée d’être En Marche et se prendre une volée de bois vert limite méprisante, c’est sans intérêt…
      Alors, je répète : je voterai pour mon député LR parce que, bien que sarkozyste pur jus, il a fait une campagne pro Fillon remarquable, et qu’il défend les valeurs de droite auxquelles je suis attachée. Si tel n’avait pas été le cas j’aurais mis le bulletin du candidat FN sans le connaître… tout en sachant qu’il ne dépassera pas les 10 points chez moi.

      Je crois que ces élections extra-ordinaires au sens propre ont électrisé les esprits et qu’ il vaut mieux attendre, pour le moins, que le climat s’apaise.
      Et si tout va mal, tant mieux : tout ira bien !
      De toutes façons je ne suis pas à la veille d’être optimiste en quoique ce soit, j’ai compris la leçon 😉

      Bien amicalement à vous

      J'aime

      • elba 25 mai 2017 / 18 h 53 min

        Anne, il y a certains députés – quelle que soit leur étiquette – qui œuvrent vraiment pour leur département. En cela je te rejoins, car je ne me vois pas voter juste en fonction de l’étiquette. Parfois la personne en place a déjà fait ses preuves… Selon le résultat nous avons envie de changer, ou bien de garder « la perle rare »…
        Je te comprends tout à fait.
        L’étiquette ne fait d’ailleurs pas toujours « le bonhomme », tout comme l’habit ne fait pas le moine.

        Moi j’aime bien ces débats un peu contradictoires. Cela montre que la franchise est pas mal au rendez-vous. On se lasserait à la longue, si tout le monde était du même avis.

        … Et pour finir, si Nouratin ne me répond plus, je ne lui ferai plus de bisou. Qu’on se le dise ! Mdr ! 🙂

        J'aime

    • nouratinbis 25 mai 2017 / 18 h 08 min

      Bien parlé Suri!
      Deux neurones c’est Sarko, je crois, pas Suri!
      Amitiés.

      J'aime

  19. nouratinbis 25 mai 2017 / 18 h 06 min

    @Anne
    Veuillez m’excuser, je suis complètement débordé en ce moment, j’ai à
    peine le temps de pondre mes inepties hebdomadaires et je le fais de
    plus en plus à l’arrache.
    Cela dit, je n’avais pas du tout l’intention de vous snober ni de vous
    ostraciser, loin de moi une idée pareille et je serais bien stupide d’agir
    de la sorte avec une fidèle lectrice dont je ne partage pas forcément
    toutes les options mais avec qui j’ai toujours eu des affinités intellectuelles.
    Je vous en prie, surtout restez avec nous, ne nous laissez pas entre gens
    toujours du même avis, nous y perdrions beaucoup!.
    Bien à vous.

    J'aime

    • Anne 25 mai 2017 / 18 h 16 min

      Cher Nouratin, je viens de vous poster un com bien indigeste.
      Excuses pour cette ineptie de réponse ou pas, juste une manifestation de mon-sang-qui-n’a-fait-qu’un tour dont j’explicite longuement les raisons ci-dessus.
      Ce n’est pas la pleine lune pourtant, et comme pour les caprices j’ai aussi passé l’âge du reste…😉

      La chaleur, et ce foutu Macroncron ?
      Bisous et bonne soirée

      J'aime

      • nouratinbis 25 mai 2017 / 22 h 55 min

        Ah bon, me voilà rassuré, merci!
        Plein de bisous.

        J'aime

    • Arthourr 25 mai 2017 / 21 h 18 min

      Bon, j’allais pondre un putain de laïus à faire pleurer la Taube et pis…..le taulier a pris les devants. 🙂

      Mbref, Anne, j’estime aussi que votre pragmatisme honnête mérite autant sa place ici que le pire estrémiste de l’estrême qui pue.

      Ceci dit, comprenez bien que beaucoup, ici ou ailleurs, ne signeront plus aucun chèque en blanc, à EM ou autres, ils n’en ont plus les moyens ni l’envie. Votre désir de « faire avec » est parfaitement louable et méritoire mais nombreux sont ceux qui ont malheureusement dépassé ce stade.

      Tâchez de ne point trop leur en vouloir, la désespérance n’est pas un sentiment que l’on souhaite partager volontiers, et l’espoir que l’Homme se garde reste toujours secret.

      Au plaisir de vous lire, quoi qu’il en soit.

      J'aime

      • Anne 26 mai 2017 / 6 h 34 min

        Arthourr, merci beaucoup pour vos encouragements, c’est sympa !

        Franchement je comprends que vous soyez ancrés dans la désespérance, j’ai juste voulu vous faire part de mon propre et très égoïste bonheur extatique, fût-il éphémère (je plaisante).

        Tout en espérant ardemment non pas que Mignon 1er se plante, mais qu’il ait à connaître un jour le lynchage qu’il a fait subir à d’autre avec la complicité du Système entier (ce que les Américains appellent l’Etat Profond, me semble-t-il).
        Sur sa déclaration de patrimoine bidouillée par exemple, qui lui aurait interdit d’être élu dans n’importe quelle autre « démocratie ». Sans beaucoup d’illusions puisque lui et les siens ont tout verrouillé, de la Cour Constit au plus obscur des bureaucrates…
        Pour le reste, considérez juste certains de mes propos comme l’expression de la grande naïveté qui me reste par moments, ce côté neuneu – ou frais ;)- que ma foi j’assume.

        Inch’Allah
        Bien amicalement

        J'aime

  20. nouratinbis 25 mai 2017 / 22 h 58 min

    @ Elba
    Du chantage aux bisous, maintenant, c’est du joli!
    Bisous tout de même.

    J'aime

  21. Anne 26 mai 2017 / 6 h 26 min

    @ Elba

    Pour les législatives on fait au mieux et comme on peut : étiquette, personnalité, savoir ce qu’a fait ou pas le candidat si c’est une ré-élection, ses convictions ou sa seule ambition perso, vote de rejet ou d’adhésion en sachant son inutilité…Pas facile.
    J’ai la chance d’avoir été au lycée avec le mien ;), de plus il est maire, ce qui permet de mieux juger de son efficacité : je suis définitivement pour un ancrage local minimum !

    Bisous, et bonne journée 🙂

    J'aime

    • elba 26 mai 2017 / 8 h 03 min

       » je suis définitivement pour un ancrage local minimum ! »
      Je suis bien de ton avis. 🙂
      Bisous estivaux.

      J'aime

  22. capitaineenzo 26 mai 2017 / 8 h 20 min

    @ Anne. Vous savez, on peut avoir des opinions différentes même chez Nouratin. Chez moi cela a toujours été une règle de lire les écrits des gens qui ne pensent pas comme moi. Je ne combat que la mauvaise foi, ce qui n’est pas votre cas. Et puis tout ça n’est pas grave, ce qui est important est de savoir qui allons nous avoir cette année en finale à Roland Garros. Pour ma part je prédis une finale Eddy Merckcx contre Ayrton Senna. Amitiés.

    J'aime

    • Anne 26 mai 2017 / 9 h 17 min

      Capitaine, je me passionne d’abord pour la Palme à Cannes !
      J’hésite entre deux chefs-d’oeuvres qui, comme d’hab, rempliront les salles dans les mois à venir : « Ahmed et Mokhtar s’aimaient d’amour tendre » et « Mon patron, ce salaud ».

      PS : ne me branchez surtout pas tennis, c’est un de mes dadas 😉 ! Rafa ayant manifestement le droit de ré-utiliser sa fiole (valise ?) de potion magique (beaucoup plus élaborée que celle qu’utilisait Eddie Merckcx), et en l’absence du seul vrai Big Champion, je crains le manque de suspense…

      J'aime

  23. Gérard 26 mai 2017 / 8 h 49 min

    Je vais à mon tour argumenter mon rejet total et absolu de ce macrouille, me sentant (un peu) responsable d’avoir mis le feu aux poudres. Cette enflure n’aime la France et les français qu’autant qu’ils lui permettent de satisfaire son ego démesuré. Dans l’histoire de France il restera la dernière déjection parsemant le calamiteux quinquennat qui vient de se terminer, mais se continue en lui. Même s’il parvenait à faire baisser le chômage, les déficits, la dette abyssale, il resterait que le pays qu’il souhaite, avec la dilution de notre patrie dans un gloubi-boulga multiculturel et mondialisté, une population de plus en plus bronzée et burqanisée est aux antipodes de ce que je voudrais léguer à mes enfants et petits-enfants. L’invasion que nous subissons actuellement et dont nous voyons les résultats catastrophiques chaque jour qu’Allah fait est certainement l’évènement le plus dramatique connu par notre pays depuis des siècles. Je ne peux pas souhaiter de succès à celui qui veut perpétrer cette horreur.
    Amitiés à tout(te)s

    J'aime

    • nouratinbis 26 mai 2017 / 22 h 45 min

      Voilà qui résume fort bien ce que la plupart d’entre nous
      pense de ce type.

      J'aime

  24. G.Mevennais 26 mai 2017 / 10 h 53 min

    @ Anne.
    Bonjour Anne. Je passe régulièrement chez notre ami Nouratin (même si j’ai posté depuis longtemps mon com et qu’il m’a répondu), parce que j’aime bien lire les réactions des autres intervenants, réactions que j’apprécie, dans sa grande majorité, y compris les vôtres. Par contre, j’ai systématiquement écrit à Nouratin, sur sa boite privée, pour lui donner mon sentiment sur les polémiques et l’état d’esprit détestable dont certains ont fait étalage, ici, et qui ne pouvaient déboucher que vers leur exclusion (ex. Trucmuche 33 – Le Lyonnais etc…). Bien évidemment, et c’est mon sentiment profond, vous n’avez rien à voir avec ces trublions, et, tout au contraire, vos interventions permettent de « débattre » avec bonne foi pertinence et courtoisie. Vous savez, c’est difficile de parler de choses « sérieuses », simplement en écrivant quelques lignes, sans se voir ni connaître le ton employé, et souvent, il arrive quelques malentendus. Pour ma part, je souhaite, bien évidemment, continuer à avoir le plaisir de vous lire.
    Bien amicalement.
    Gilles

    J'aime

    • Anne 26 mai 2017 / 14 h 07 min

      Merci Gilles !
      Effectivement le plus difficile est d’éviter les malentendus, malgré l’attention que l’on peut y porter. Impossible à l’écrit d’y parvenir à 100%…
      Mais après tout, la spontanéité et les échanges/confrontation d’idées un peu vifs parfois ont aussi leur intérêt ; pour peu, comme vous le soulignez, qu’ ils soient courtois et surtout de bonne foi (« il n’y a pire… »etc etc).

      La raison et la passion, difficile cocktail 🙂

      Bien amicalement !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s