Miracle de l’Amour

Nom d’une pipe, comme dirait Tarik Ramadan, vous avez vu Petit Caudillo? Le mec a décidé un retour aux sources, dites donc, il brigue la Mairie de Barcelone, rien que ça! Et alors, hein? Vous y trouvez à redire vous? C’est son pays après tout! Né à Barcelone il n’a quitté la Catalogne qu’à l’âge de vingt ans ce brave Manolo, et s’il est vrai qu’on n’emporte pas la patrie à la semelle de ses godasses, comme disait Danton juste avant de perdre le ciboulot, on peut tout  de même y laisser une paire de pantoufles, on ne sait jamais, pour plus tard. Et donc, notre ex-premier ministre à coups de menton, se sentirait prêt, désormais, à pantoufler dans la municipale catalane, en tout cas le Parti Ciudadanos, une espèce de Répupu en Marche à l’espagnole, lui aurait proposé le deal. Et donc, ça le branche notre matador de grande banlieue, au point d’en faire tout un fromage médiatique!
En même temps, pour causer comme Présipède, son nouveau patron, ce dernier le néglige un peu, le laisse croupir dans son fauteuil de député quasi-anonyme et même ferait en sorte, vicieusement, que lui soit refusée toute faculté de briller si peu que ce fût, au firmament de la Répupu Franchouille. Alors comment se sortir d’un tel mauvais pas? Quand le monarque vous colle en disgrâce, il ne vous reste plus que deux solutions, soit vous disparaissez dans votre province et y attendez des jours meilleurs qui probablement ne viendront jamais, soit vous foutez le camp à l’étranger histoire d’y trouver des conditions plus propices à votre épanouissement. C’est en tout cas ainsi que l’on procédait sous Louis XIV… et notre actuel souverain, si vous voulez, il ne lui manque que la perruque, le goût des femmes et la grandeur, pour le reste ça foisonne de points communs. Alors, notre cher ami Vallsounet, sa logique personnelle le conduit forcément à trouver, sinon un point de chute dans sa mère patrie d’outre-Pyrénées, au moins des combines pour faire parler de lui comme au bon vieux temps où il réprimait les Manifs Pour Tous et exigeait du Conseil d’État qu’il interdît à Dieudonné M’Bala (bis) d’exprimer en public une pensée politiquement incorrecte et scandaleusement contraire à la doxa.
Sans compter l’amour! Oui parce qu’il a succombé à Cupidon, le sympathique Manuel! Un coup de foudre! Je me disais bien, depuis quelques temps « tiens, un bouc! »…mais non,  enfin, il faut toujours que vous preniez les choses en mauvaise part! Je ne le traite pas de gros dégoûtant malpropre autant que salace, voyons, je ne me permettrais pas, vous pensez, un has been de ce calibre, tout de même! Non, je disais « un bouc » parce que, vous l’aurez peut être remarqué, depuis deux-trois mois il porte la petite barbe ainsi communément nommée. Et quand un type de cinquante-six balais se met à changer de look, vous pouvez tout de suite chercher la gonzesse…je l’ai trouvée, il s’agit d’Olivia, une petite députée macronnifique d’à peine quarante printemps! Pas dur à découvrir car le mec, s’étant fait choper par un paparazzi en train de rouler une galoche éperdue à ladite parlementaire, a préféré tout de suite appeler Paris-Match pour officialiser la relation au regard de la sphère médiatique…et puis quatre petits sous espagnols, comme disaient les Pieds-Noirs, c’est toujours bon à ramasser. Du coup l’idylle devient tout ce qu’il y a de plus régulière et les fouille-merde de Voici, Closer et autres gros succès de presse peuvent retourner au pistage de Latiatia, Mamy-Rock et consorts. Très épris de la belle, le Barcelonais a donc balancé sa compagne violoncelliste comme un kleenex usagé et file désormais le parfait amour avec la susdite Républicaine en Marche… et même en ordre de marche si je m’en réfère au peu que j’ai pu en voir. Décidément, les travées majoritaires du Palais Bourbon regorgent de super-pétroleuses (voir Les cuisses démocratiques) je ne sais pas qui a présidé aux investitures, vu qu’encore une fois, le big-boss ce n’est pas sa cup of tea, mais le type n’a pas dû s’embêter…enfin moi ce que j’en dis, hein, cela ne nous regarde pas et puis faisons gaffe, ces choses là ne semblent plus très bonnes à dire, voire à simplement suggérer, la Correctionnelle n’étant jamais bien loin, sauf pour les voyous, bien entendu.
En tout cas, on le sent sur un petit nuage, l’homme au bouc, vous savez ce que c’est, pas vrai, quand on est amoureux et que ça fonctionne l’univers s’offre sur un coussin doré, il suffit de le saisir. Seulement, manque de pot, avec ce gros obstacle présidentiel en travers de la route, pas moyen de jouer les cadors pour en mettre plein les carreaux à la nana. Quel dommage tout de même, un homme qui promettait tellement (voir ici) et qui ensuite tint le destin de la Répupu entre ses petites mimines au temps où, Premier Ministre de la France, il barrait tant bien que mal le vaisseau Hollandien et parfois devait en catastrophe monter à la dunette pour tirer l’amiral du pétrin grotesque où il s’était fourré (voir ). Le malheur voulut que les choses tournassent carrément à la catastrophe et que le petit Macrouille, qu’il n’avait pas vraiment vu venir, ramasse le tronçon du glaive -comme disait Gros Pif un certain 18 Juin- et empoche la mise avec l’air roublard de celui qui vient de niquer tous les copains à sec et sans vaseline. Vallsounet, lui, piteux et confus, n’avait plus qu’à se pointer la casquette à la main devant son ex-subordonné…on connaît la suite. Alors pour éblouir Olivia il lui reste quoi, à Manuel la Cerise? Ben oui, l’Espagne, ses châteaux, ses castagnettes, ses corridas interdites en Catalogne, et les aspirations à l’indépendance de cette dernière! Du coup, il monte au créneau le Caudillo: il n’en veut pas lui, de ces conneries, un pays c’est un pays, bordel, ça ne se découpe pas en tranches, comme du sauciflard! Et le voilà prêt à y aller, portant fièrement en bandoulière sa vieille écharpe tricolore d’ex-Chef du Gouvernement Franchouille! D’accord ça fait bizarre, un peu comme si le mec faisait le grand écart au dessus des Pyrénées, on voit mal, par exemple, des types comme Michel Debré ou Pierre Messmer, s’en aller chercher fortune l’un en Israël, l’autre du côté de Berlin, mais il faut bien s’y faire, les temps ont changé, il n’y a plus de Pyrénées, pour le coup c’est certain. Il n’y a même plus de Méditerranée, c’est tout dire, à telle enseigne qu’il ne faudrait pas s’étonner, dans quelques années, de voir un Premier Ministre prénommé Mohamed s’en retourner en Algérie afin d’y occuper un fromage super-clinquant au sommet de l’État FLN . Avec tous les double-nationaux qui abondent si joliment par chez nous, la pratique pourrait bien un jour ou l’autre se généraliser, rien de surprenant, après tout. Ce qui nous fait donc apparaître Manolo le Catalan, comme un véritable précurseur et, peut être,  le premier maillon d’une chaîne qui ferait si bel effet, au pied de la Répupu, avec un gros boulet au bout…  Éloïse et Abélard, Roméo et Juliette, Arthur et Zoé, Manuel et Olivia…. miracle de l’Amour, c’est bien lui, toujours, qui mène le monde!

Que la semaine prochaine vous soit favorable, surtout si vous avez un train à prendre!
Amitiés généralisées.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

31 réflexions sur “Miracle de l’Amour

  1. G.Mevennais 22 avril 2018 / 17 h 19 min

    Le temps est mauvais pour les anciens « premiers ministres », je ne sais pas ce que le dénommé Ayrault est devenu, mais « m’est avis » que c’est pas gagné pour Manolo. Et pourtant, Bruxelles et ses ors regorge d’anciennes « vedettes », la paie est intéressante, on peut y faire toutes sortes de déclarations et critiques, on reste dans le domaine de la politique, on n’a aucune responsabilité, le rêve quoi…
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

  2. G.Mevennais 22 avril 2018 / 17 h 21 min

    Pour rigoler un peu, vous êtes toujours à l’heure d’hiver ? A moins que ce ne soit l’heure « américaine » ?
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 22 avril 2018 / 17 h 26 min

      Tiens c’est vrai ça, les Amerloques retardent! Sacré scoop, en vérité!.
      Amitiés, Gilles.

      J'aime

  3. Liz 22 avril 2018 / 19 h 04 min

    Le bonsoir aux senteurs de lilas,

    Un petit rectificatif quant la biographie du petit Manuel.
    Ces parents ont choisi de le faire naître à Barcelone, alors qu’ils vivaient déjà à Paris, du côté de la rue du Roi de Sicile. Histoire d’avoir un pied de chaque côté des Pyrénées ? Nostalgie ? Je n’en sais rien.
    Il a fait ses études au lycée Charlemagne de leur arrondissement. Au début des années 80, il est devenu Français.

    Donc se refaire une virginité (est-ce le bon terme ?) en Catalogne.
    Je pose la question : qu’est-ce qui est ductile, ondoyant, louvoyant, rampant ? Un serpent ? Non un homme politique !
    Il est troublant qu’un ancien premier ministre français de papier timbré, puisse se présenter dans un pays étranger fut-il européen.
    Il nous a habitué à tourner casaque au gré du vent. De l’arbre planté pour la Palestine, à l’adepte inconditionnel de la politique d’Israël. Le voilà Espagnol de circonstance.
    Ainsi, il n’est plus éternellement lié à… sa femme, la dame Gravoin, violoniste de son état-élu entre tous.
    Je me permets d’avertir les Suisses (sa mère est suisse), il pourrait arriver sans crier gare.

    Bonne chance Olivia ou plutôt buena suerte !

    Des bises à tous et des câlins à vous Nouratin, le miracle de l’amour est un cadeau. Je vous le souhaite.

    J'aime

    • Liz 22 avril 2018 / 19 h 07 min

      Fichtre « Ses parents » c’est mieux.
      Que voulez-vous, je suis démonstrative !

      J'aime

    • nouratinbis 22 avril 2018 / 20 h 50 min

      Merci mais hélas…En tout cas l’ami Vallsounet nous aura fait passer un
      moment, c’est toujours ça.
      Gros câlin.

      J'aime

  4. Boutfil 22 avril 2018 / 19 h 37 min

    Ben quoi ? je découvre que le Manolo vire sa moitié comme un vulgaire hollande sa trierveller ? on peut pas dire que c’est des champions de la fidélité ces gens-là , comme des vulgaires hommes politiques qui ne tiennent pas les promesses qu’ils ont faites que ce soit à une femme où a un électeur
    grosses bises l’ami

    J'aime

  5. Pangloss 22 avril 2018 / 19 h 57 min

    Espérons qu’il réussira à Barcelone. Il aura moins envie de s’occuper de nos affaires. Mais va savoir! Il pourrait rester député chez nous et maire outre-Pyrénées.

    J'aime

    • nouratinbis 22 avril 2018 / 20 h 53 min

      Il en serait bien capable, mais je pense qu’il n’ira pas à Barcelone,
      il essaie juste de faire parler de lui.
      Amitiés.

      J'aime

  6. Isabelle 22 avril 2018 / 22 h 05 min

    Merci Noursratin,

    :)))))))

    Votre grand humour est mon bonheur du dimanche,

    Bisous, ainsi qu’a toute la troupe,

    J'aime

  7. Pakounta 22 avril 2018 / 23 h 11 min

    Allons bon ! Voilà que l’Israhell perd un lien éternel, quand même, quand même…

    J'aime

  8. J-J S 23 avril 2018 / 4 h 28 min

    Excellent comme d hab.
    JJ S

    J'aime

  9. carine005 23 avril 2018 / 8 h 51 min

    Il a balancé sa violoncelliste, là dis donc !
    Ça voudrait dire que le matin au réveil, quand il pose le pied gauche par terre, c’est plus à ce qui serait bon pour Israël qu’il pense en premier ?
    Elle est de Barcelone, sa nouvelle élue ?
    Sa fidélité : il a quand même signé l’appel à balancer les odieux antisémites qui font de la fwanss un affreux pays colonialiss raciss et tortionnaire des étrangers, surtout israeliss.
    Ouf…
    Bizousoulagés.

    J'aime

    • nouratinbis 23 avril 2018 / 9 h 35 min

      A priori Olivia n’en serait pas…mais au fond on n’en sait rien…ce srait tout de même dommage!
      Bisoudépités

      J'aime

  10. carine005 23 avril 2018 / 8 h 54 min

    Violoncelliste ou violoniste ?
    Bof, on s’en f…moque.

    J'aime

  11. Pr Calguès 23 avril 2018 / 10 h 51 min

    Elle doit se lamenter, Anne )

    J'aime

  12. kobus van cleef 23 avril 2018 / 17 h 27 min

    kes kil va pouvoir dire ,ce coup ci?
    par ma gonzesse je suis lié éternellement à ….merde , je sais plus !
    quand même ,merde , la mémoire !

    ha ha ha !

    ces socialopes nous feront toujours autant goléri ( mais jaune , toutefois….)

    J'aime

  13. Arthourr 24 avril 2018 / 18 h 15 min

    Tiens, puisque les températures semblent ne pas monter que dans les thermomètres, voici un petit scoop tout ce qu’il y a de plus « croustillant » et -a priori, mais je n’ai pas fait de grands efforts de recherches- exclusif au tabloïd Nouratin :

    Je tiens d’une source que j’estime être sûre que De Villepin (oui, Dominique soi-même) et Lambert Wilson (fils de Georges) seraient « ensemble »….(vus dans les rues de Biarritz, main dans la main).

    Voilà, voilà…..

    J'aime

    • nouratinbis 24 avril 2018 / 20 h 58 min

      Désolé mais il ne s’agit pas d’un scoop, c’est une liaison qui dure depuis
      plusieurs années! Un joli petit couple…
      Amitiés.

      J'aime

      • Arthourr 25 avril 2018 / 13 h 55 min

        Ah mince !
        Personne ne me dis jamais rien ! 😀

        J'aime

  14. elba 27 avril 2018 / 8 h 08 min

    Bonjour Nouratin et les z’autres.
    Bin ça alors ! Le Manolo ne serait plus éternellement lié ! Il va donc pouvoir aller replanter un arbre en faveur de la cause palestinienne ? 😉

    Je ne savais pas non plus pour le couple Wilson/De Villepin.

    Décidément, les mœurs dans notre pays, ça ne s’arrange pas vraiment. Rien ne s’arrange, en fait, tout part en compote.

    Bisatous.

    J'aime

    • nouratinbis 28 avril 2018 / 8 h 39 min

      Ce sont les mœurs de notre temps, que voulez vous, un demi-siècle
      de soixantehuitardisme ça ne se passe pas impunément.
      Gros bisous.

      J'aime

  15. Gérard 27 avril 2018 / 15 h 05 min

    « Nom d’une pipe » comme dirait Tarik … Non mais qu’est ce que vous insinuez, espèce de mâle ou trou ? Jusqu’à preuve du contraire il est innocent, l’intellectuel théologien islamologue suisse. C’est pas lui qui se permettrait de ces privautés avec des étres intrinsèquement inférieurs.

    J'aime

    • nouratinbis 28 avril 2018 / 8 h 42 min

      Mais non, voyons, je faisait allusion au narghileh que fumait le Prophète
      après avoir retranscrit la parole divine, pour se détendre un peu, n’est-ce pas?
      Amitiés.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s