Les Franc-Macrons

-« Beaucoup plaire je, nouveau petit président à vous! Catholique bien comme faut, non pareil peigne-culs gaucho-maçons pas francs comme habitude, garçon bonne famille chrétienne, veut remettre Église et État amis comme avant République socialiste, temps de Gaulle, quand Chef Gros-Pif et mémère à lui, assistaient Sainte-Messe tout Dimanche ».
Sacré Eusèbe, va! comme dirait Monseigneur Lemarlou (voir ce chef d’oeuvre), n’empêche il revient de temps en temps nous saluer, le Père Tuszduku, il n’oublie pas les amis, ce bon prêtre polak. De passage dans le coin, le temps de remplir ses devoirs dominicaux et il rappliquait au bistrot, avec sa vieille BMW et son légendaire pull jacquard, un look d’enfer qui ne contrevient en rien à son amour inconditionnel du Bon Dieu. D’ailleurs il a continué un moment à nous entartiner sur Macrounette, un vrai coup de foudre, je vous jure!
-« Petit Macron, aime beaucoup Dieu vrai, non copain exotique à Mahomet, lui au moins! Ça importance terrible dans époque de merde maintenant on vit. Parler beaucoup avec Evêques, plus sympa qu’aller lécher cul à imams cradingues pas polis, pas charité, pas amour prochain, haine seulement pour infidèles, belle saloperie! Notre Seigneur pas aimer du tout mais Le Père a inventé pour raisons personnelles… va savoir! Volonté non comprend commun mortels… mais emmerdant grave quand même, grosse tuile  pour bons Catholiques, danger et bordel pas possible venir! »
Un qui se trouve bien emmerdé c’est Jean Trentasseur. Lui, évidemment, quelqu’un qui chante les louanges de Présipède ça le branche forcément, vu sa dévotion au personnage laquelle s’étend même à son whisky désormais favori, le Mac Ron! En revanche, son côté Grand-Orient et ses convictions laïcardes souffrent mal l’assimilation de son cher Manu à la France-Fille-Aînée-de-l’Église et des Frères-Camarades à la mouvance gauchiarde la plus nocive. Pour lui, si Macrouille s’en va cirer les pompes à l’Épiscopat c’est juste pour baiser les Catholiques, et en canard si possible. Cela dit, compte tenu de la conjoncture et ayant bien pesé le pour, sans oublier le contre, il décide de lever son verre au Président de la Répupu, ce qui entraîne, de la part de notre ecclésiastique polonais un vigoureux et tonitruant  » Magroune vive! » avec le cul-sec qui s’impose en pareil cas…s’agissant d’un demi encore bien plein fallait le faire, et le rot qui suivit fit, un instant, craindre à Thérèse la survenue d’un de ces orages de grêle qui dévastèrent si bien nos contrées la semaine passée.
Le vieux Maurice, lui, avant qu’il lève son verre au profit d’un politicard, il s’écoulera sans doute l’éternité plus quelques siècles histoire d’arrondir. En revanche, une chose l’intrigue dans le discours du Père Tuszduku:
-« Dites-donc, Eusebiusz, si j’ai bien compris votre remarque, vous avez l’air de raconter qu’entre Jésus Christ et son Paternel, y aurait désaccord sur les question d’immigration, de diversité enrichissante, tout ça…vous déconnez ou quoi? »
-« Je jamais plaisanter sur Dogme, savoir vous? fait l’aumônier en attaquant le pastaga commandé pour l’aider à digérer sa bière, je sûr de rien mais connais bien Sainte Trinité, un seul Dieu en trois personnes, et très bien aussi Jésus, vient souvent au moment quand je dors. Et Jésus pas du tout pote avec Muz, me le chuchote des fois à l’oreille, mauvaise invention, lui me dire…alors si invention, forcément celle du Père, pas possible autrement! Et avec l’âge avez vous, Maurice, vous sais que jamais entre père et fils entente parfaite peut régner, même si grand amour, toujours celui-ci trouve trucs à critiquer chez celui-là, par exemple immigration de ouf, Christ capte que dalle, vous comprends? »
-« Ho, merde, intervient Foupallour, mais alors comment vous expliquez que le Pape y fait rien qu’à soutenir les Mahométans? Y serait d’accord avec le Bon Dieu mais pas avec Son Chiare? Putain, la vache, ça doit pas lui être fastoche tous les jours à ce pauvre homme… En même temps c’est vrai qu’avec sa situation faut bien prendre parti, qu’est-ce que vous voulez, si ça se trouve il a préféré se mettre bien avec le Big Boss, Francesco, faut comprendre…

« Les choses eussent pu continuer ainsi pendant des heures, style « Controverse de Valladolid » pour ivrognes dominicaux, sans l’intervention fort opportune de Grauburle, lequel brandissant le journal, décide unilatéralement de modifier l’orientation de la conversation.
-« Au fait, z’avez vu, les amibes, le coup de l’interview? On cause que de ça, dites donc, le pote Macrounette qui s’en va discuter le bout de gras avec les deux orphelines, là, Bourdin et Plénel, La Bourde et Edwy le terrible! Moi le premier j’aime bien, le matin sur sa radio y fait causer les gens comme vous et moi… Enfin, souvent c’est Mohamed ou Béchir, mais pas seulement, vous avez même des Marcel -comme ma pomme- qui viennent sortir ce qu’ils pensent; bon c’est vrai que souvent ils se font engueuler comme quoi ils pensent mal…logique, faudrait pas qu’il laisse raconter n’importe quoi aux Franchouilles de souche, le mec, il risquerait de perdre sa licence d’interviewer, pour sûr!
« Par contre, l’autre, le moustachu à poil noirci, ça serait plutôt une belle cochonnerie, à ce qu’on dit! Tenez, même Valls, le Petit Caudillo passé de mode -et passé à la Répupu qui marche, par la même occase- et bien il a déclaré comme ça que s’il avait été d’extrême droite dans sa jeunesse, Edwy, au lieu de trotskyste acharné, on n’en entendrait même plus parler. Pourquoi? Ben oui, vu qu’en 73 il écrivait dans un journal de merde tout le bien qu’il pensait des Palestiniens assassins des athlètes d’Israël à Munich! Content il était le mec, y chantait comme ça:
La Palestine est occupée,
Les couilles sionistes on va couper,
Yé-Yé les Feddayin
Si, si, je vous assure! Comme il dit Vallsounet, on lui passe bien des choses à Plénel… Bon, c’est pas qu’il ait découvert l’Amérique, Manolo, on le sait tout ça, mais c’est le fait qu’il le dise, quoi, on sent qu’il est vraiment sorti du truc, alors il commence à déballer ce qu’il pense vraiment… ça va pas l’aider, évidemment, mais au point où il en est rendu…
-« Ne dites donc pas d’âneries, Marcel, intervient Maître Trentasseur, le camarade Valls fait un peu son purgatoire, vous savez -comme quoi il ne suffit pas d’émarger à une Loge tout en possédant la carte de LREM, soit dit en passant- il convient de rappeler sa manière un peu cavalière de traiter Emmanuel Macron lorsque ce dernier tenait Bercy. Tout ça parce que, Premier Ministre, l’ami Manuel faisait un peu d’autoritarisme mal placé…le manque de chance, quoi..et puis un peu aussi l’absence de pif politique, un autre eût décelé tout le potentiel du jeune homme, et se fût bien gardé de le vexer, il n’aime pas cela du tout, vous savez, notre Président… Nous le verrons ce soir, face à ces deux fauves médiatiques… »
-« Moi je verrai rien du tout, rétorque aussi sec Marcel Grauburle! Franchement je préfère encore m’attaquer aux mots croisés du baveux, eux au moins ils sont tordus au possible mais ils ne cherchent pas à m’entuber! »
-« Pareil pour moi assure Jeannot Foupallour -à part les mots croisés vu que j’y ai jamais rien compris- mais là, aller écouter ce merdeux avec le coup des retraites qui baissent, les trains qui s’arrêtent un jour sur deux, les bombardements en Syrie avec notre pognon pour écrabouiller l’ennemi de nos pires ennemis, Notre Dame des Bandes qu’on va attaquer quand ça sert plus à rien, et tout le reste? Non mais il rêve, le zigomar, il s’imagine faire l’audimat de BFMacron avec ses conneries? Je vous le laisse volontiers votre petit Présipède, faites en bon usage, Maître, et revenez si le pays vous plaît! »

Heureusement la présence apaisante du Père Tuszduku, a-t-elle a cet instant permis de clôturer sans plus de dispute, cet apéro dominical. Sur ce genre de coup il sait y faire le prêtre « vous pas engueuler pour question politique, Démocratie fabriquée comme ça, personne peut rien…pareil Pologne vous savoir, sauf que là bas Union Soviétique a fait beaucoup comprendre choses…maintenant Polonais moins facile niquer qu’Occidental! Hongrie aussi, d’ailleurs, mais Orban encore plus mal vu…chez vous, non chez lui! Election dans fauteuil sous hurlements affolés Bien-Pensance Européenne! S’en foutre et nous autres aussi, pas vrai? Bonne santé! »
Alors tout le monde lève son verre et parle d’autre chose, même notre illustre Trantasseur, le Franc-Macron de service. Comme quoi la République a encore quelque chose à tirer d’un rapprochement avec l’Église…

Bonne semaine et amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

Publicités

16 réflexions sur “Les Franc-Macrons

  1. elba 15 avril 2018 / 19 h 22 min

    Arhg ! Merci Nouratin, grâce à vous je vais suivre un peu (sans doute pas longtemps) la prestation de l’arriviste de la répupu. Je n’y pensais plus du tout, même si j’ai écouté jusqu’au bout sur internet, le discours qu’il a fait auprès des monseigneurs. J’ai noté qu’il ne s’adressait pas à moi : je suis chrétienne, effectivement, et il s’adressait aux catholiques. Dommage !
    Bref ! Tout le monde a pu voir qu’il ne disait que des menteries, comme dit ma vieille voisine…

    Je vois avec joie (enfin, « avec joie » c’est pour causer comme tout le monde…) sur Béeffèmme qu’en ce moment il arrive à pied, donnant la main à sa maman (ah bon ? ce n’est pas sa maman qui l’accompagne partout ?), la soirée promet d’être passionnante.
    Déjà, je commence à en avoir assez de regarder et d’entendre des gens qui parlent pour ne rien dire. Quel talent ils ont !
    La pauvre Bribri : qu’est-ce qu’elle va s’ennuyer ! Bien fait, na ! 😉

    Bonne soirée à vous Nouratin, ainsi qu’à toutcellzéceux. 🙂 Vous m’avez bien fait sourire, ce coup-ci !

    Hors sujet : connaissez-vous les vidéos « thinkerview » sur youtube ? J’ai découvert cela il y a peu de temps, et vraiment j’apprends des choses, ou encore je vois les événements sous un autre angle que la propagande. Je sais que vos lecteurs sont plus calés que moi, mais peut-être que ça pourrait les intéresser s’ils ne connaissent pas ? Pas mal d’intervenants intéressants, et tout un tas de sujets différents.

    Bisous-bisous comme on dit dans le beau monde ! 🙂

    J'aime

  2. nouratinbis 15 avril 2018 / 19 h 47 min

    Merci je ne connaissais pas, c’est une trouvaille!
    Bisous-bisous à vous aussi.

    J'aime

  3. Gérard 15 avril 2018 / 19 h 57 min

    Franchement, si après cette intervention si spontanée et sans aucune arrière-pensée auprès des évêques, macrouille ne parvient pas à leur faire applaudir des deux mains à la PMA, à la GPA, au mariage par derrière, à l’euthanasie des vioques et handicapés (qui après tout, ne sont rien, vous n’allez pas insinuer le contraire) et autres « avancées sociétales » c’est à désespérer Lourdes – à défaut de Billancourt. Vous ne trouvez pas ?

    J'aime

    • nouratinbis 17 avril 2018 / 17 h 07 min

      Sans nul doute, il n’y a qu’à demander au Père Tuszduku!
      Amitiés.

      J'aime

  4. Boutfil 15 avril 2018 / 21 h 52 min

    Ce soir y’avait Morse sur la 3, alors l’autre rigolo avec ses 2 salopards gaucho , hein ! tu m’a compris …..
    gros bisous pour toi et bises simples pour le reste de la compagnie

    J'aime

    • carine005 16 avril 2018 / 8 h 08 min

      Idem !
      Et je n’ai rien regretté.
      Cette série est superbe, à déconseiller aux déprimés cependant. Mais superbe.

      J'aime

    • nouratinbis 17 avril 2018 / 17 h 09 min

      Il a tout de même fait péter l’audimat…ça en dit long sur les Franchouilles.
      Gros bisous.

      J'aime

  5. elba 15 avril 2018 / 22 h 22 min

    J’ai tenu jusqu’au bout…. « Il faut »… « je ferai »… « il faudra »…Tout cela bien enrobé de phrases qui ne veulent rien dire. Nous ne sommes pas plus avancés !
    😉
    Bonne nuit.

    J'aime

    • Gérard 16 avril 2018 / 10 h 13 min

      Z’aviez qu’à pas regarder ! C’est bien fait pour vous ! Il y a toujours plus intéressant/utile/indispensable/raisonnable/intelligent à faire que de regarder/écouter macrouille surtout accompagné des deux (censuré).
      Bises quand même, mais ne recommencez pas.
       » Errare humanum est, perseverare macrounettum ! « 

      J'aime

      • elba 16 avril 2018 / 11 h 03 min

        Promis, Gérard, je ne recommencerai pas. Mais tout de même, c’est assez révélateur de le regarder : l’individu parle pour ne rien dire, et n’a rien d’un « franc-Macron » bien au contraire. J’ai trouvé hier soir que Bourdin avait mauvaise mine : est-il malade ? Et puis, Edwy a tout de même posé quelques questions embarrassantes (auxquelles d’ailleurs le « pas franc » n’a pas répondu.)

        🙂 Bisous aussi.

        J'aime

    • nouratinbis 17 avril 2018 / 17 h 12 min

      Il ne fallait pas s’attendre à grand chose et il ne faut rien en espérer du tout!
      Gros bisous.

      J'aime

  6. Pangloss 16 avril 2018 / 15 h 13 min

    Vive la Pologne et le père Ubu!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s