Alors vous savez, votre grand débat…

-« Faites gaffe, les potes, ça ne rigole pas ces temps derniers, restez bien pépères, ne vous faites pas repérer. Bon, ce que je vous dis, c’est pas un scoop, évidemment, mais il y a tout  de même des signes, vous savez, le ciel peut vous tomber sur la gueule n’importe quand, comme ça, sans trop prévenir. Tenez, par exemple Guéant, bon, okay le type n’a pas trop le nez propre, il a trempouillé dans les combines de Sarko et c’est lui qui porte le galure, on est d’accord. M’enfin tout de même, un an de taule ferme ça ressemble un peu plus à une condamnation politique qu’à de la justice sereine, non? A  côté de ça vous avez le Président de l’Assemblée Nationale qui se la pète à son perchoir, tranquille comme baptiste, royal pire qu’une Ségo à qui le perchoir en question était passé sous le bec. A côté de ça, vous avez le petit Benalla, légèrement mis en examen, mais juste ce qu’il faut pour éviter de faire du tort au big-boss, quasiment blanchi d’avance, enfin, façon de parler, quoi, circulez y a rien à voir.
– » Et puis à côté de ça, vous avez Soral. Il a fait quoi, Soral? Ben oui, il a écrit ce qu’il pensait de nos amis Israélites. Et comme il n’en pense pas du bien, alors, lui aussi, il prend un an de gnouf, ferme! Tarif unique pour nauséabonds, si vous voulez, avertissement avec frais pour les ahuris qui ne se placent pas du bon côté de l’échiquier, qui pensent tout de travers et qui l’expriment, en plus! N’oubliez pas qu’en Répupu Franchouille la liberté d’expression existe, certes, mais pour les idées comme il faut, exclusivement. Les sales fachos, les réacs, les nauséabonds, tout ça se brosse: pas de liberté pour les ennemis de la pensée conforme! Non mais des fois, vous vous croyez où? C’est le Pays des Droidlom, ici, pas celui du droit des sales connards de beaufs de mes deux à ouvrir leur claque-merde, enfin! Pour ceux-là on en viendrait presque à regretter d’avoir complètement supprimé la peine de mort, tiens! On en rêverait, tout de même, de la tronche à Soral, brandie à bout  de bras par le bourreau sur la Concorde, en face de l’Obélisque et à deux pas de l’Élysée, ce temple du bon goût à la franchouille, l’écrin velouté du petit bijou à sa Bribri! »

Ce sur quoi, incapable, contrairement au dernier cité, de bavasser bien longtemps sans mouiller un minimum la meule, il se vide son demi-pression quasiment sans respirer, le vieux Maurice. Faut dire que ce matin il fait gris, pas bien chaud, humide, un temps à foncer au bistrot pour se réchauffer un peu la glande amicale. Du coup , Derrière Napoléon fait le plein et les orateurs imbibés du Dimanche retrouvent leur tribune, leur public, leurs pourvoyeurs de tournées et leur biture progressive, celle qui délie doucement les langues et stimule l’imagination.
Pour ne pas se retrouver en reste, l’ami Yves Rognes, pas encore remonté dans son ermitage psychédélique de montagne, juge le moment venu de placer la sienne.

-« A propos, vous avez vu le Secrétaire Général du Palais, celui qui fait semblant de charger le « garde du corps », enfin Benalla, quoi! Un spécimen, celui-là aussi, je vous jure! Rien que le nom, Strzoda il s’appelle, sûrement un compatriote du Père Tuszduku mais en encore plus dur à prononcer, pire que Goràn Avaltàtric dites donc… Oups, vous étiez là? Excusez moi, je n’y voyais pas malice, juste pour dire, quoi, fait il en s’adressant audit Goràn, lequel lui répond, de sa table habituelle au fond du troquet, par un hochement de tronche signifiant qu’il ne risque pas de se formaliser pour si peu… Oui, alors je vous disais donc, poursuit le camarade Yves, que le Stro…machin en question en a sorti une bonne, du style à en rajouter sur les pratiques aristocratique du Château Républicain et à alimenter, bien comme il convient, la grogne des manards en gilets jaunes. Le mec racontait son petit réveillon perso, à l’Élysée, sans doute, et pour bien faire voir le caractère cossu du raout, le « Dalmore 62 » qu’il s’était enfilé à cette occase. Juste qu’après vérification, vu que ce truc apparaît réservé aux initiés -et pour cause- la boisson en question c’est le whisky le plus cher du monde, 150 000 Euros la boutanche! Un breuvage divin, faut croire, soixante deux ans de vieillissement en futs de je ne sais quel bois précieux, bref un truc que même Jean Trentasseur, aurait du mal à se payer à la place de son Mac Ron’ habituel. Cela dit, c’est ce même Stro…truc qui a déclaré aux foules abasourdies avoir diligenté une enquête interne au Palais pour expliciter les raisons de la possession par le sieur Benalla d’un téléphone crypté…Ou bien il a trop forcé sur le Dalmore, ou bien il se fout de la gueule du monde, non? Vous en pensez quoi vous? »

-« Bon alors écoutez, attaque Maître Trentasseur en reposant d’un geste théâtral son verre de Mac Ron’ sur le zinc, maintenant je vais vous dire, moi, ce qu’il faut en penser. D’abord, en ce qui concerne Alex Benalla, son sort se trouve désormais entre les mains de la Justice. Mis en examen, ça vous va ça, tout de même! Le « petit protégé » et j’en passe des pires, s’est dores et déjà retrouvé en garde à vue! On voit mal comment la soi-disant proximité avec le Président lui aurait servi de parapluie. Laissez donc les Magistrats instruire et occupez vous plutôt des affaires du pays! Messieurs, pas plus tard qu’hier j’étais à la Salle Polyvalente, afin d’apporter ma modeste contribution au Grand Débat National. Plein de gens très bien s’y trouvaient, au moins une bonne quarantaine, qui ont pu, chacun, développer leurs idées sur l’avenir de notre République. Plein de gens mais pas un seul d’entre vous! Quand il s’agit de discourir sur tout et n’importe quoi, plutôt  n’importe quoi d’ailleurs, autour du comptoir, là on vous trouve; en revanche quand il faut se comporter en citoyen responsable, macache, plus personne, peau de balles et balais de crins, pas vrai? Croyez moi, vous en pensez ce que vous voulez, mais je préfèrerai toujours, aux spécialistes aigris de la critique acerbe et systématique, ceux qui participent à la discussion démocratique et républicaine! Vous avez l’occasion de vous faire entendre au sein du Grand Débat National et vous restez planqué derrière vos verres, alors ne venez pas vous plaindre que ça se passe en dehors de vous!

Pour tout vous dire, on le connaît bien, Jean Trentasseur, sur ce genre de coup il apparaît totalement incontournable et, au milieu d’une bande de vieux convaincus de la République En Marche, sa brillante présence constitue d’autant moins une surprise qu’il s’agit en l’occurrence de servir la soupe à Présipède, tout en lui offrant le plaisir personnel de s’écouter parler. Sauf qu’en général, dès qu’il se trouve parmi nous et qu’il l’ouvre, il en surgit toujours un pour la lui refermer sans ménagement. Cette fois ce sera le vieillardissime Blaise Sanzel, tout à fait remis de sa dernière fluxion de poitrine et gonflé à bloc par les quatre ou cinq grogs-du-sapeur qu’il vient de s’enfiler comme un conscrit de la vieille époque.

-« Eh bien, cher ami, on ne saurait vous donner tort, bien sûr, sauf que déjà, pour qu’on puisse évoquer un grand débat national, encore faudrait-il qu’il y eût une nation. Si vous en voyez une, dites le moi, ça m’intéresse mais pour ma part je n’aperçois rien qui puisse de près ou de loin y ressembler. Bien sûr il y a des types, certainement bien intentionnés, qui participent à vos petites réunions de quartier, chacun dit la sienne, ça foisonne de niaiseries et d’élucubrations bêtasses, bien sûr. Seulement, regardez les ces gens-là, vous trouvez qu’ils ont quelque chose en commun avec les olibrius qui manifestent dans les rues vêtus de jaune fluo? Avec ceux qu’on ne voit qu’à la fin des manifs quand il s’agit de foutre le feu et d’éventuellement piller les boutiques? Avec leurs petits camarades qui restent dans le quartchier pour prier à la mosquée? Avec les Bobos grassouillets qui se la coulent douce dans leurs petits univers hors du monde? Avec les Juifs, avec les Francs-Maçons, qui se débrouillent pour faire leur beurre sans avoir besoin d’aller revendiquer  quoi que ce soit dans les petites assemblées de gogos?
« Alors vous en avez tellement des catégories différentes que vous pouvez toujours vous brosser pour trouver le plus petit commun dénominateur national. Il y aurait bien sûr des questions de fond susceptibles de mettre le plus grand nombre d’accord, les problèmes liés aux conséquences de l’immigration étant de ceux-là, mais on touche aux sujets tabous, défense d’en parler, ça ne figure pas dans les thèmes choisis par ces messieurs-dames pour alimenter votre petit grand débat. Je n’en voudrais pour preuve que la réponse du Président à Brigitte Barèges, Maire de Montauban, qui lui faisait part de ses inquiétudes: plus de soixante-dix fichés S dans sa ville, des enfants qui ne parlent même plus le français, et qui lui racontait l’histoire de ce brave clandestin Algérien, lequel, non content de la voler, avait sodomisé une pauvre jeune femme de quatre-vingts ans à peine…Savez vous ce qu’il a répondu Macrounette, il a répondu: padamalgam, ne confondons pas terroristes et migrants, et il a ajouté  -si, si, je vous assure-  nous avons un projet éducatif et civique contre les discriminations!…Et il est passé à la question suivante…
« Alors vous savez, votre grand débat… »

« Sans compter, ajoute Marcel Grauburle, que si c’était pour regarder Macrouille faire son numéro pendant des heures et des heures devant une bande de clowns à rubans tricolores, c’était pas le peine qu’on aille se geler les glaouis dans la rue! Nous ce qu’on voulait, justement, avec nos gilets jaunes, c’était ne plus le voir…à croire qu’il a compris de travers…Allez Thérèse, tu nous remets la même chose? »

Je vous souhaite une bonne semaine, attention à la grippe, surtout n’oubliez pas la prévention…un bon grog… Amitiés.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN.

33 réflexions sur “Alors vous savez, votre grand débat…

  1. Pangloss 20 janvier 2019 / 16 h 52 min

    Comme je suis curieux, j’attends les conclusions de ce grand débat avec impatience. Non pas que j’en espère quoi que ce soit mais parce que je me demande comment va être formulée la phrase « Circulez, y a plus rien à voir ».
    Amicalement.

    J'aime

  2. Fredi M. 20 janvier 2019 / 17 h 23 min

    Eh bien moi j’y participerai à ce grand débat !
    Même si je ne me fais aucune illusion et que je n’en attends rien, on a pas si souvent l’occasion de dire ses quatre vérités à ceusses qui nous gouvernent !

    J'aime

    • nouratinbis 20 janvier 2019 / 18 h 12 min

      Écoutez, vous faites comme vous voulez, mais je crains que les vérités
      en question ne soient un peu escamotées…ce n’est pas fait pour ça, juste
      pour noyer le poisson jaune…
      Amitiés.

      J'aime

      • Fredi M. 20 janvier 2019 / 20 h 57 min

        Mais n’avons-nous pas des choses à dire ?
        Alors disons les pour une fois ailleurs que sur les blogs !
        Mais je suis d’accord qu’un président devrait connaître sur le bout des doigts l’état de son pays, l’opinion de ses concitoyens, et que s’il ne change rien depuis son élection c’est qu’il n’a au fond envie de rien changer.
        Mais parlons !

        J'aime

  3. G.Mevennais 20 janvier 2019 / 17 h 27 min

    Vous m’avez fait sourire avec le patronyme de STROZDA, probablement que celui-ci a une origine polonaise, le Z doit avoir un point dessus (c’est une lettre qui est inconnue chez nous) et qui se prononce comme un J . ou un I selon les cas, on peut donc, phonétiquement prononcer STROÏDA ou STROJDA, bon, c’est un peu plus difficile pour nous, mais ce n’est qu’un manque d’habitude.
    En ce qui concerne votre billet d’aujourd’hui, je me fais du souci concernant l’un de vos personnages dont vous ne donnez plus de nouvelles, le sieur GATTO…..Italien de son état…mais je m’égare…
    Plus sérieusement, ce « grand débat » n’est qu’un leurre pour faire diversion et pour préparer les élections futures (Macron remontant « énormément, déjà, dans les sondages) tout va être fait pour remettre les contestataires dans les clous, et j’ai bien peur que les divisions des Français seront le vecteur d’un flop à venir concernant la « raclée » que va prendre EM. Les paris sont ouverts concernant les résultats de ce scrutin, mais je ne nage pas, particulièrement, dans l’optimisme, chat échaudé…..
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

  4. nouratinbis 20 janvier 2019 / 18 h 19 min

    J’avoue ne pas pêcher non plus par excès d’optimisme mais je ne suis
    pas sûr, non plus que Présipède parvienne à se sortir de l’ornière…nous
    verrons bien…
    En attendant, c’est vrai, ça, voilà belle lurette que nous n’avons pas vu l’ami
    Umberto Cazzoficca…Je me renseigne et je vous tiens au courant.
    Et merci pour la leçon de polak, alors si j’ai bien compris ça marche aussi
    pour le Père Tuszduku, qui se prononcerait ToussÏdoukou? Ça me changerait,
    on dirait un nom du Burkina-Faso!
    Amitiés Gilles.

    J'aime

  5. Gérard 20 janvier 2019 / 18 h 33 min

    Oui, tout ça c’est grand, c’est beau … On avait oublié comment macrouille il avait bien serré la main à Trump – ou à Poutine, je ne me rappelle plus trop – alors là c’est du grand art, parvenir à captiver des maires soigneusement sélectionnés et à gagner de la popularité (c’est ce qu’on nous dit, sondages bidons à l’appui) rien qu’en débitant ses sornettes pendant des heures à la télé sans évoquer les questions que tout le monde se pose, il faut avouer qu’on est obligés d’admirer.
    Les nauséabonds, vous pouvez aller vous rhabiller, quand présipède tombe la veste, c’est du lourd.
    Il n’y a plus qu’à trouver un moyen bien démocratique pour foutre en taule, ou au moins priver de ses droits civiques tout ce qui n’approuve pas le mariage par derrière, qui pense que la guillotine avait du bon, que l’avortement c’est débile, que l’immigration pose des problèmes, qui porte un gilet jaune ou qui se permet de ne pas regarder le poste quand il parle et vous allez voir ce que vous allez voir aux Européennes, c’est moi qui vous le dit

    J'aime

    • nouratinbis 20 janvier 2019 / 18 h 56 min

      Encore heureux qu’il ne puisse pas trop bidonner les Européennes…
      Dites, va falloir le regarder le prochain débat avec les Mémaires…ils
      seraient bien capables de nous foutre en taule, non? Bon, ce ne sont
      jamais que sept petites heures à sacrifier, vous croyez qu’ils s’en
      aperçoivent si on s’endort?
      Allez, bon courage et méfiance, surtout, les oreilles ennemies nous
      écoutent…
      Amitiés.

      J'aime

      • Gérard 20 janvier 2019 / 19 h 09 min

        Bidonner les européennes, vous pensez vraiment que ça leur poserait un problème existentiel ? Qui veut la fin, veut les moyens, dit-on, et c’est valable surtout pour présipède ! Amitiés.

        J'aime

  6. elba 20 janvier 2019 / 20 h 26 min

    J’ai écouté moi aussi la réponse de Macron-le-Mignon à mme la maire de Montauban. Et j’avoue avoir été scotchée de voir avec quel brio il fait ses réponses qui n’ont aucun sens, comme il l’a si bien appris à l’ENA. Si seulement d’autres maires avaient le cran de poser la même question !! … Nous aurions toujours une réponse similaire, mais peut-être que ça l’enquiquinerait à la longue, ce parvenu de chez Rothschild.

    Je n’en reviens pas de cette bouteille de whisky le plus cher du monde. 150 000 Euros la bouteille, vous rigolez, Nouratin ? Ce n’est pas possible ! A une bouteille par semaine, ça donnerait les moyens à 52 familles de pauvres gens de s’acheter une petite maison en campagne.

    En tous les cas, à l’heure de l’informatique, je ne comprends pas bien pourquoi le présipède ne fait pas attention au changement climatique, et qu’il n’hésite pas à se déplacer avec sa garde rapprochée, alors que les voitures, ça pollue.
    Il lui suffirait de nous donner son adresse mail et de prendre les décisions qu’il faut, après avoir tout lu. Ce serait plus économique, et plus rapide, vu qu’il n’a pas l’intention de changer quoi que ce soit à ce qu’il a décidé.

    Les gilets jaunes ne sont pas dupes. « Macron démission » … + toute la clique qui l’entoure. Mais qui donc pourrait tirer notre pays de cette chienlit ?
    … Ce bon vieux Bernard Tapie, peut-être ? 😉 😉 😉 Il paraît qu’il en a marre de ce monde pourri !

    Plein de bisous, Nouratin. Ainsi qu’à vous toustes qui passez ici.

    J'aime

    • Fredi M. 20 janvier 2019 / 21 h 00 min

      Je n’en reviens pas de cette bouteille de whisky le plus cher du monde. 150 000 Euros la bouteille, vous rigolez, Nouratin ?

      Un film vous expliquerait cela très bien : « La part des anges ».

      J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 34 min

      Tapie? Oui peut être, mais à titre posthume, alors!
      Gros bisous.

      J'aime

  7. Orage 20 janvier 2019 / 20 h 56 min

    Je hais la formule « mis en examen » car on peut supposer que le dossier du mec incriminé a déjà été étudié, non? Et donc inculpé me convient bien plus!
    Voilà bien une formule à la noix inventée par la socialiste Guigou.

    J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 36 min

      Hé oui, l’art de tout dénaturer pour faire politiquement correct, avec ces
      gens-là, ce ne sont pas les exemples qui manquent!
      Amitiés.

      J'aime

  8. G.Mevennais 20 janvier 2019 / 21 h 29 min

    En complément, cher Nouratin, « sz » en polonais, ce prononce, phonétiquement « che », et le « cz », comme « tche », c’est une langue difficile, mais pas autant qu’on le pense, ainsi, le nom de votre
    curé se prononce « touchducu » sauf, hélas, que le « u » polonais, se prononce « ou » en français, ce qui est nettement moins drôle ».
    Que les autres intervenants ne m’en veuillent pas, pour ce tout petit cours de polak, pour une fois, cela me permet de rigoler un peu, ça estompe, pour un petit instant, la déprime.
    Gilles

    J'aime

    • Pakounta 21 janvier 2019 / 0 h 35 min

      Et le rz se prononce j, d’après l’artisan polonais qui a passé 3 mois à bosser dans ma masure,ce qui fait que phonétiquement le buveur de Dalmore perd une consonne et ne s’appelle plus que Stjoda, ce qu’on arrive presque à chuinter en douceur.

      J'aime

      • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 39 min

        Un whisky stodja, en quelque sorte…

        J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 39 min

      Que nuit toujours apprendre? Comme disait Rabelais.
      Amitiés.

      J'aime

  9. Pakounta 21 janvier 2019 / 0 h 31 min

    Les troquets, auxquels j’ai beaucoup cotisé, disparaissent par paquets de 12, jour après jour. Et de toute manière j’ai plus l’âge, encore moins les jambes. Mais vous maintenez la flamme, on s’y croirait, mélange de sciences po du peuple, de brèves de comptoir et de san antonio sauce Napo, un petit bonheur hebdo. Merci.

    J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 42 min

      Merci à vous! Des bistrots comme Derrière Napo je n’en connais plus, ils
      ont tous disparu dans les brumes d’un passé où les gens étaient différents
      et la vie moins bizarre…
      Amitiés.

      J'aime

  10. Liz 21 janvier 2019 / 9 h 47 min

    Qui croit encore au grand débat ? A part les journaux qui jouent leurs subventions et les chaînes de télévision des oligarques, il ne reste plus que les zélus du parti « En Marche vers la Falaise ».

    Comme le disait récemment Djordje Kuzmanovic, parti de chez LFI pour cause de quartchiers, ses électeurs chéris et de souverainisme : « Macron me fait penser à Louis XVI lorsqu’il convoqua les Etats Généraux ».
    Coïncidence, nous sommes le 21 janvier, jour de sa décapitation place de la Concorde.

    Quant à Soral ou Ryssen, ils possèdent à la fois le coeur et l’intelligence. Le second énonce benoîtement que la France est blanche, de même que l’Afrique est majoritairement noire. Un simple truisme qui n’offense que les négationnistes de notre histoire.

    Des bises à tous, une plus à vous Nouratin

    J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 47 min

      Hélas, la France n’est plus blanche, on le voit tous les jours. Nous
      avons tout fait depuis quarante ans pour parvenir à ce brillant résultat.
      Quant à Macroute, il joue un jeu qui pourrait le conduire assez bas, mais
      l’échafaud apparaît peu probable.
      Plein de bises.

      J'aime

  11. Boutfil 21 janvier 2019 / 14 h 49 min

    Il a besoin des maires pour qu’aux prochaines communales les EM soient présents car pour l’instant, ils sont totalement absents des communes, il parait que les maires invités sont pris un par un par quelques malfaisants qui leurs promettent des sous, des ceci des cela si on prochaines, ils prennent dans leurs équipes ceux qu’on leur indiquera, s’ils en prenne un, ça paye un peu , 3 où 4 ça paieras plus etc.….ça s’appelle la démocratie de merde

    Pour la crève c’est fait, je suis dedans, je vais m’en sortir encore cette fois-ci, mais c’est pas de la tarte ! d’après mon toubib, rien à voir avec la grippe de cette année, c’est celle de l’année passée qui a mutée avec la canicule de cet été , ceux qui se sont fait vacciner pour celle de cette année, n’échapperont peut être pas à celle de l’année passée, la vie est mal foutue hein !!

    grosses bises a tous, évitez les microbes adultes

    J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 50 min

      Bon, ben soigne toi bien et reste au chaud, par les temps qui courent
      on est mieux dedans avec un bon grog que dehors avec une jambe cassée!
      Gros bisous.

      J'aime

  12. PR CALGUÈS 21 janvier 2019 / 16 h 53 min

    Tout ça c’est du pipeau Nouratin. Le véritable scandale est escamoté.
    Le scandale c’est l’affaire BENALLA, c’est une affaire d’ÉTAT, c’est aussi une affaire de MOEURS et une affaire de de PRÉVARICATIONS très graves.
    Et ça passera à l’as, hélas ! – sans jeu de mots -.

    Baïèta désabusée.

    J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 52 min

      En effet je ne saurais dire le contraire, on nage dans le glauque et le
      répugnant, mais on ne saura jamais le fin mot: trop grave!
      Baïeta sans illusion.

      J'aime

  13. grainsdesel 22 janvier 2019 / 11 h 33 min

    Cher Nouratin: ces quelques mots pour te dire qu’un élevage de crabe (moi qui ne mange rien sortant de lamer) s’obstine à vouloir me pourrir la vie et celles de membres proches de ma famille, ce qui ne m’empêche pas de te lire à peu près régulièrement mais influe sur la lecture de mon bréviaire, les heures d’ouverture de mon confessionnal et de refaire le monde par mes commentaires chez les amis.
    Bien amicalement Suricrabe…!

    J'aime

    • nouratinbis 22 janvier 2019 / 15 h 56 min

      Content de te retrouver, cher Suri, je suis avec toi, je sais bien que ça
      n’est pas grand chose mais c’est sincère. En tout cas, accroche toi, de
      nos jours il y a au moins quelque chose de positif, c’est qu’on arrive à
      s’en sortir.
      Avec toute mon amitié.

      J'aime

  14. carine005 23 janvier 2019 / 17 h 09 min

    Merci pour ce texte et les commentaires !
    Et en plus, il neige…

    Floconouzibouilles !

    J'aime

  15. nouratinbis 25 janvier 2019 / 14 h 32 min

    C’est gentil d’appeler ça un texte…par contre les coms, c’est vrai
    qu’ils sont exceptionnels!
    Couvre toi bien.
    Bifroidurzouilles!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s