Tout le monde ment

Tout le monde ment: les pouvoirs, les partis, les media, votre con-joint, les réseaux sociaux, les magistrats, les astrologues, les blogs – y compris le mien-, le Pape, les flics, les plombiers,  les Américains de tous bords, les commerçants, les piliers de bistrot…tout le monde absolument! Reste, pour chacun d’entre nous à choisir le menteur qu’il décidera de croire. Question de feeling, de sympathie, de proximité sociale ou intellectuelle, c’est selon, mais la plupart du temps ça vient tout seul, sans même se poser la question. Par exemple, certains croient Présipède et ses sbires, oui, parfaitement, cela existe encore, d’autres gobent comme parole d’évangile les hallucinantes déclarations d’un Méluche toujours prêt, notamment, à défendre et à illustrer  la dictature communiste vénézuelienne, ou bien encore les supputations à la con des sicaires du Rassemblement National lorsqu’ils prétendent que Merkel veut nous piquer l’Alsace et la Lorraine, alors même qu’elle a déjà tout, ça et le reste. Vous en avez même qui imaginent l’attentat du 11 Septembre 2001 comme une manipulation grossière manigancée par la CIA, cependant qu’ils subodorent que la tentative avortée d’extermination des Israélites par nos amis Allemands au siècle dernier, découle d’une intox perverse répandue par le Sionisme international. Vous avez de tout, c’est ainsi; la masse énorme, profuse et indistincte des élucubrations de toute nature circulant aujourd’hui sur l’ensemble astronomique des vecteurs de produits du cerveau humain et de ses accessoires technologiques, oblige chacun d’entre nous à se faire sa petite idée, forcément biaisée puisque fondée sur des billevesées.
Je pourrais, bien sûr, jouer les esprits-forts et vous assurer que pour ma part je ne crois personne, sauf à disposer d’un faisceau de preuves graves, précises et concordantes propres à garantir l’absolue véracité des couleuvres qu’on tente de me faire gober. Oui, mais non! Je mentirais en prétendant pareille absurdité, et Dieu sait que je n’use du mensonge qu’en cas d’absolue nécessité c’est à dire très fréquemment, certes, mais pas tout le temps, le Ciel m’en est témoin, bien que, si regrettable que cela puisse paraître, on ne puisse compter sur Lui pour corroborer. Donc, comme tout le monde sans exception, je me fais avoir de temps à autre en prenant pour argent comptant la première arnaque un peu bien ficelée passant devant ma porte.

Ainsi ai-je pu croire quelque temps à l’intérêt que pouvait présenter pour l’évolution du Pays, la révolte dite « des gilets jaunes ». Le fait que des gens comme tout le monde, appartenant sans aucun doute possible à notre civilisation et utiles à la société, puisqu’ils  se révoltent pendant le week-end et s’en retournent bosser le Lundi, me semblait de nature à infléchir profondément les façons de penser et de gouverner. Le caractère spontané du mouvement, issu d’un ras le bol soudain devant l’herméticité d’un petit Macrouille ignorant des réalités de l’existence et inféodé à son complexe de supériorité, me semblait annonciateur de changements bénéfiques. Je me demandais en effet depuis longtemps pour quelle obscure raison les Franchouilles votaient pour des personnages de comics et en acceptaient tout, immigration débridée, impôts divers et variés, radars routiers piégeux, services publics aussi pléthoriques qu’inefficaces, enfin vraiment  tout, quoi, sans moufter ni  changer en rien leur façon de toujours  élire les mêmes vendeurs de vent et de camelote.
Donc des quidams inconnus au bataillon se sont employés depuis Novembre dernier à nous faire avaliser la chouette révolution populaire des braves ploucs de base, fatigués de passer à la pompe remplir leur réservoir de gazoil pour plus cher, toujours, et sans espoir de finir le mois autrement qu’enfoncé jusqu’au trognon dans le rouge.
Au début, je me souviens d’un clampin dans sa bagnole qui, brandissant un gilet fluo, déclarait qu’il suffisait de le poser bien en vue sur le tableau de bord pour dire merde à Macrounette et à ses taxes prétendûment écologiques. J’avais à peine posé le chiffon jaune sur le guidon de mon vélo, qu’une petite nana appartenant aux minorités visibles, bien qu’affublée d’un patronyme judéo-polonais, le métissage étant manifestement passé par là, appelait avec vigueur et facebookisme à la révolte du peuple opprimé. Bien, me dis-je in petto, après tout pourquoi pas, toutes les bonnes volontés doivent être accueillies et tant que ça va dans le bon sens ne faisons pas la fine gueule. Et puis, au fil des samedis, j’ai observé le déroulement de la pseudo-insurrection, non sans jeter un œil intrigué, par ailleurs, aux étranges bivouacs qui fleurissaient comme pâquerettes en Mars sur nos innombrables rond-points, fruits des émoluments somptuaires attribués, pour leur confection, aux ingénieurs de l’Équipement.
Au fur et à mesure du temps qui s’écoulait, des échauffourées qui s’ensuivaient et des déclarations qui fusaient un peu dans tous les sens, j’ai commencé à douter des véritables raisons de tout ce cirque. Dès que le petit Présipède est apparu, en Décembre, pour lâcher un lest qui semblait répondre assez mal aux revendications initiales, j’ai véritablement commencé à n’y plus rien comprendre. Ensuite, voyant qu’en dépit des milliards distribués avec mes sous, cela continuait de plus belles, le soupçon a commencé à m’effleurer qu’encore une fois des zigotos à arrière-pensées se trouvaient derrière tout cela et qu’on nous faisait, probablement, prendre des vessies de prostatiques pour des lanternes sourdes. Et maintenant nous nous retrouvons avec des listes dites « de gilets-jaunes » aux Européennes, des partis éponymes en passe de se constituer afin de récupérer la manne du pognon public si généreusement distribué par la démocratie à ceux qui savent s’en servir et des peigne-culs à grande gueule qui polluent les chaînes d’info-continue afin d’assurer, dans une langue approximative, leur promotion personnelle d’ex-fauchemanes invisibles sortis du néant pour profiter des sunlights médiatiques…sans compter, maintenant, les « foulards-rouges » qui commencent à manifester le Dimanche pour emmerder ceux de la veille et passer la pommade à leur bien aimé petit Présipède. Ceux-là, on ne sait pas très bien ce qu’ils recherchent, sinon peut être de se faire casser la figure par leurs concurrents en jaune du Samedi, ce qui ne saurait se produire puisqu’ils ne risquent pas de se croiser, par le fait.

En résumé, je vous le dis comme je le pense, tout ce bordel franchouille mal ficelé qui s’en va en sucette bizarroïde n’est sans doute pas le fruit d’une préméditation -encore que…- mais il m’apparaît bien, à l’heure actuelle, comme un gros piège à gogos. Personne, bien entendu, ne dit la vérité sur ce curieux phénomène, les acteurs de base tendent à se raréfier sans pour autant que l’édifice s’écroule, bien au contraire. Nos Gouvernants se gargarisent avec leur « grand débat » tellement bidonné que même Mme. Jouanno s’en est aperçue, l’a raconté sur LCI…et l’affaire en est resté là, plus de son plus d’image! Dans le même temps, la ministricule Schiappa partait se prostituer chez l’inqualifiable Hanouna, notre premier ministre Barbapoux, suivant l’exemple de son maître élyséen, allait faire l’andouille dans une réunion de couillons grandébatteurs. Et simultanément, notre Ministre de l’Économie, Le Maire (celui à qui j’attribue toujours la note 2, en attendant qu’on nous sorte un Massot susceptible, lui, de mériter un bon 6) trouvait qu’après tout ce serait une bonne idée que de baisser la TVA… S’il y a une connerie à faire, c’est bien celle-là, gageons qu’il ne laissera pas échapper l’occase!

Voilà donc où j’en suis. Vous me voyez troublé, je n’y comprends plus grand chose, l’âge sans doute… Mais à force de slalomer entre les mensonges, les contre-vérités, les enfumages, les bobards, les affabulations, les boniments, les craques, les faussetés, les bourrages de crâne, les galéjades, les impostures, les escobarderies, les rodomontades, les subterfuges et les supercheries, j’éprouve de plus en plus de difficulté à croire en quoi que ce soit.
Une seule chose me paraît évidente, simple et digne de foi: l’invasion! Celle-là se poursuit de plus belles et le sieur Türk, Haut commissaire aux réfugiés de l’ONU n’a pas manqué de rendre une petite visite à Macroûte afin de lui expliquer sa façon de penser: 200 000 nouvelles arrivées par an en Europe (sans compter les nôtre, bien sûr, les regroupés familiaux et autres copains dignement accueillis). Et en plus, il nous prend pour des têtes de turcs, Türk! Il nous raconte des fariboles, suivant la manière dont les choses vont tourner, il faudra prévoir un coefficient multiplicateur! A tel point que désormais l’un des sujets juridiques de pointe, en Europe, c’est la prise en compte de la Charia par nos droits occidentaux… Mais ça, croyez moi, vous n’en entendrez guère d’échos…là on n’a même pas besoin de raconter des calembredaines, il suffit de n’en point parler!
Sans mentir, nous voilà dans un beau pétrin!

Bonne semaine quand même et conservez vous bien.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

30 réflexions sur “Tout le monde ment

  1. Piccirillo Francois 27 janvier 2019 / 19 h 28 min

    Bonsoir monsieur Nouratin et bonsoir a tous et a toutes
    Comme vous dite si bien ,on n’est pas sortie de l’auberge…….. !

    J'aime

  2. Le Page 27 janvier 2019 / 19 h 45 min

    Gilets jaunes, mouvement spontané et justifié, promptement récupéré et dévoyé pour la grande gloire de notre camelot/marionnette.
    Ceux qui ont perdu un œil, une main, un pied, pourront dire « j’y étais » et pis c’est tout, la médaille n’est pas prévue.
    Un accessit aux FO (forces d’oppression) qui ont montré de quoi elles étaient capable face à des gens inoffensifs pour la plupart.

    J'aime

    • nouratinbis 28 janvier 2019 / 17 h 37 min

      Ils ont, en effet, tapé dans l’oeil à ceetains!
      Amitiés.

      J'aime

  3. Jacques Étienne 27 janvier 2019 / 19 h 59 min

    Comment, cher Nouratin, vous osez faire preuve de scepticisme vis à vis des Gilets Jaunes ? Auriez-vous perdu la tête ? Ne voyez-vous pas tous les droitards se mélenchoniser, condamner les violences policières, tenir des propos dignes de Libé ? Auriez-vous envie de vous faire massacrer par un parti de l’ordre tourné bolchévique ?

    J’avoue ma profonde confusion face à la situation ou plutôt aux prises de positions actuelles. J’en suis à me demander si les élections européennes ne devront pas se passer de moi…

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 16 min

      Vous avez raison, je prends des risques insensés! Mais que voulez vous,
      j’en suis au même point que vous, sauf que j’irai tout de même voter aux
      Européennes, ne voulant laisser échapper aucune occasion de dire à
      la Bien-Pensance, tout l’ amour qu’elle m’inspire.
      Amitiés.

      J'aime

  4. Grainsdesel 27 janvier 2019 / 20 h 05 min

    « Vessie prostatique », ce n’est pas la mienne, elle est en réserve du printemps en attendant les coccinelles sur le gazon. Gilet jaune, gilet rouge, j’attends les prochains défilés de mode, et surtout celui de « Raco Pabane » le fils putatif de Madame Soleil pour connaître la couleur à la mode.
    Bien amicalement. Suri.

    J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 18 min

      Cela ne saurait tarder au train où vont les choses, je me pose la
      même question mais si on attend Raco Pabane pour y répondre…
      Prends bien soin de toi.
      Amitiés.

      J'aime

  5. Gérard 27 janvier 2019 / 20 h 23 min

    Les foulards rouges sont un grand succès : ils seraient 10.000 ou à peu près pour leur première (dernière ?) manifestation. Comme quoi, pour interpréter les chiffres, il faut toujours tenir compte de l’environnement et du rapport à macrounette : à 70.000 pour leur dixième manifestation, les Gilets Jaunes s’essouflent … Et ce ne sont pas les journaleux qui mentent ou qui racontent des salades, en voilà une nouvelle preuve.
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 22 min

      Oui mais c’est pas pareil, faut faire la distinction, pondérer, évaluer en
      fonction des valeurs respectives, tout ça…les journaleux ne mentent que
      par profession et sur consignes, c’est ce qu’on appelle liberté de la presse!
      Amitiés.

      J'aime

  6. Boutfil 28 janvier 2019 / 9 h 23 min

    Je suis comme toi, au départ les gilets jaunes ne me déplaisaient pas, le petit peuple qui se réveille c’était plutôt sympa, puis la suite est venue , on ne peut pas éviter les opportunistes, dans le fond c’est humain, la liste de la bonne femme rousse m’a fait comprendre qu’ils se sont fait largement baisés, mais c’est toujours comme ça, le petit peuple n’est pas assez malin, les plus forts que lui gagne à tous les coups ! par contre, les images des foulards rouges hier, quel merdier ! ils gueulent contre la violence, la haine ( ? ) et il fallait les entendre éructer , ça sent pas bon tout ça, les guerres civiles commencent avec certaines étincelles qu’il suffit d’actionner

    En tous les cas, moi, je me désintéresse du bordel, je n’irai certainement pas voter pour les européennes , tout est déjà écrit, Macron fera un beau score et il fera ce que Merkel et ses potes lui diront de faire , parfois, je suis contente d’avoir mon âge !

    Gros bisous et bonne semaine

    J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 26 min

      Bien sûr, ça se défend, vu la gueule de notre belle démocracra voter
      c’est un peu comme souffler dans un violon (comme quoi je peux aussi
      être poli) mais j’y vais quand même, juste pour les emmerder dans la
      minuscule mesure de mes moyens.
      Gros bisous.

      J'aime

  7. Pangloss 28 janvier 2019 / 10 h 46 min

    Ce qui est amusant, c’est qu’il y a aussi des mensonges à géométrie variable énoncés par des menteurs girouettes. Au début, un peu favorables au gilets jaunes, ploucs sympathiques, puis encensant Macron qui les a compris en annulant une hausse de taxes prévue (pas une baisse, faut pas déconner non plus), puis condamnant les factieux et les séditieux, puis en condamnant la violence des mêmes, puis en se disant tous comptes faits, que le pouvoir exagérait un peu sur le LBD et la grenade de désencerclement (dans ma jeunesse, les militaires appelaient ça une OF, abréviation d’offensive), puis en étant sceptiques sur le grand débat, puis en en disant un bien fou, puis en admirant notre président qui venait porter la bonne parole et son dernier mot, puis en critiquant l’organisation du grand débat, puis etc etc.
    Et ce matin c’est reparti: sur RTL, pour l’éditorialiste (qui comme son nom l’indique exprime la version officielle de son employeur), les gilets jaunes sont devenus des révolutionnaires sanguinaires qui veulent détruire la République.
    Conclusion: quand les mensonges se contredisent, il vaut mieux oublier le discours et s’intéresser à celui qui le prononce. En d’autres termes, ce n’est pas ce qu’on nous dit qui importe mais pourquoi on nous le dit et quel est l’intérêt de celui qui nous le dit.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 30 min

      En effet, c’est pourquoi le système macronnien apparaît assez odieux,
      ça se voit tellement que même Gonsalès le Borgne parvient encore à
      s’en apercevoir!
      Amitiés.

      J'aime

  8. G.Mevennais 28 janvier 2019 / 10 h 47 min

    Ben moi, je crois justement que ce mouvement des GJ était et reste spontané, dans la majorité de ses composants. La critique a été aisée : « Dommage qu’il n’y avait pas d’interlocuteurs crédibles », c’est à dire : mouvement non spontané, mais organisé. J’ai discuté un peu avec une GJ qui faisait signer une pétition, samedi dernier, à la sortie d’un supermarché, une femme tut à fait correcte, la soixantaine, s’exprimant de façon déterminée mais courtoise.Alors, que le mouvement se fasse récupérer, c’est une autre histoire, mais cela n’enlève rien à la spontanéité et au bien fondé du mouvement. Bien évidemment, cela n’est que mon opinion.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à tous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 33 min

      Bien sûr, vous avez raison, il y a de braves gens qui ont pris leur gilet
      jaune comme bâton de pèlerin pour essayer d’améliorer leur situation. Hélas
      le mouvement a désormais une toute autre allure, mais bon, tout dépend
      du point d’où l’on examine les choses.
      Amitiés.

      J'aime

  9. Jeanot Scours 28 janvier 2019 / 12 h 26 min

    Bonjour à tous

    marlène chez hanouna ? Logique, en politique il faut parler aux cons, ce sont les plus nombreux et prêts à tout gober (suffit de voir les gueules d’emplatrés pour lesquels ils ont votés: ohlandouille, micron, …). Hanouna peut compter sur son public au QI d’un plat de nouilles trops cuite.
    Elle a dû péter l’audimat la mère la haine . Maintenant si elle avait voulu intégrer une émission un tantinet culturelle, elle aurait pu chercher au milieu de son programme tv pendant longtemps…

    J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 38 min

      Evidemment, comme les abrutis sont largement majoritaires il faut
      aller les chercher là où ils sont. On ne trouve pas de champignons
      comestibles Place Vendôme ni d’aigles royaux dans les pissotières!
      Amitiés.

      J'aime

  10. Pr Calguès 28 janvier 2019 / 13 h 21 min

    Le Président (pas dépaysé) en visite chez Ramsès II…

    Le Président ne veut pas présumer de l’issue du débat et dit compter sur …« l’intelligence collective ».
    Qui a osé sous-entendre que les Français étaient des boeufs ?..
    Il déclare même pour montrer sa bonne foi : « Si j’avais la réponse dans la poche, je l’aurais déjà sortie.»
    Là, c’est inquiétant.

    Sans mentir : baïèta

    .

    J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 39 min

      Espérons qu’il continue à ne pas la sortir devant tout le monde!
      Baïeta sincère.

      J'aime

  11. capitaineenzo 30 janvier 2019 / 9 h 47 min

    Tu vois moi je suis à fond pour les gilets, parce que c’est un mouvement qui va en réveiller d’autres en Europe.
    Comme tu le sais, maintenant tout ce sait par Internet, Macron a été choisi par ceux qui l’ont mis en place, de castries, Dragui, Drahi, Bergi et toute la clique du Bilderberg aux ordres eux-mêmes de la grande famille, tu sais celle dont la fortune est égale à celle de la dette de tous les états.
    Macron a été désigné en 2014, Philippe en 2016, deux jeunes qui sont là pour faire le job, à savoir supprimer l’argent liquide pour que tout ton pognon soit captif au bon endroit, la banque et puis appliquer le « Grand Reset », c’est à dire la ponction des comptes bancaires des particuliers pour rembourser les dettes des états.
    Comme tu t’en doutes la différence avec Hollandouillette et Sarkozy c’est que si Macron et Philippe ne font pas le job, ils vont avoir quelques soucis pour trouver un boulot de « dans 3 ans » et leur retraite est loin.
    A propos de la dette de l’état français, j’avais enquêté en 2014 (voir mon blog) et j’étais arrivé à l’époque à une dette de 5500 milliards. Le Figaro vient comme par hasard de faire un papier identique au mien également sur 2014 et ils arrivent à une estimation de 5200 milliards, comme quoi mes chiffres n’étaient pas si mauvais.
    Et comme tout est prémédité et que l’on prépare l’opinion (appelée la méthode salami), je suis tombé sur un débat « gilets jaunes (sur youtube) où ils ont ressorti un journaliste qui avait complètement disparu des écrans, François de Closets. On voyait bien qu’il était là pour véhiculer un message, voici ce qu’il a dit alors que personne ne parlait de cela:
    « Il faut bien que les français se mettent dans l’idée qu’ils devront mettre la main à la poche pour rembourser la dette de l’état »
    Tu vois peu importe si les gilets jaunes manquent d’organisations, mais on voit bien que Macron, et son équipe de branquignols ont peur. Ils ne savent plus comment saborder le mouvement. Pourtant les médias font de gros efforts pour retourner l’opinion.
    Amitiés.
    Je t’attend quand tu veux devant un repas fignolé par Al.

    J'aime

    • Pr Calguès 30 janvier 2019 / 10 h 55 min

      Également intrigué par le retour de vieilles badernes genre de Closets.
      Sans parler des « winners » du style Attali, Minc, etc.
      En même temps qu’elle fait froid dans le dos, votre analyse est très intéressante CapitaineEnzo.
      Cordiale baïèta.

      J'aime

    • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 45 min

      Il a bien raison, Walter Closets, nous mettrons la main à la poche,
      comme nous la mettons déjà ça ne changera que les montants.
      L’ennui c’est que les Gilets Jaunes, pour le moment, n’ont fait que
      contribuer à alourdir l’addition…pas exprès, bien sûr, les pauvres!
      A bientôt donc, tu peux compter sur moi et bises à Al.
      Amitiés.

      J'aime

  12. Wyatt Flyte 31 janvier 2019 / 11 h 40 min

    Après le vote, les moutons passent à la tonte …

    J'aime

    • Pangloss 31 janvier 2019 / 16 h 33 min

      Et après la tonte, la boucherie.

      J'aime

      • nouratinbis 2 février 2019 / 17 h 47 min

        Et après la boucherie, l’équarrissage!

        J'aime

      • grainsdesel 3 février 2019 / 10 h 19 min

        Courage, à ce train les boucheries « hallal » vont remplacer les gilets jaunes.

        J'aime

  13. nouratinbis 3 février 2019 / 12 h 13 min

    C’est pour bientôt, et un boucher halal en gilet jaune, ça ressemble un
    peu à un furoncle, non?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s