Exit Barbapoux!

Cachsex, oui enfin un nom comme ça… le nouveau Premier Ministre de Présipède, quoi,  à peine adoubé par ce dernier qu’il s’en morfle plein la gueule! Et pas par n’importe qui, vous savez, une députée mélanchonienne, Danièle Bonobo qu’elle s’appelle… grosso-modo. Une personne bien sous tout rapport, née Gabonnaise et naturalisée Française en 2011, tout pour plaire en somme, à l’heure des Assa Traoré (y a bon Traoré!) triomphantes et des Sibête porteuses de parole, elle est en plein dans le mouv’ la nana. En tout cas, elle ne le lui a pas envoyé dire, à Pastex, « …homme blanc, de droite bien techno et gros cumulard » qu’elle a tweeté, la gabonno-franchouille! C’est y pas bien envoyé, ça? Franchement, comme Premier Ministre il y avait un coup à faire, un seul: nommer la Sibête N’Diaye précitée! Là oui, on aurait fait un immense bond en avant, pour paraphraser le Grand Mao, notre maître à tous! En pareil cas plus de critiques, la paix sociale assurée, les media en adoration, St Germain des Prés en extase, toute la gauche conquise, Méluche récupéré, la Droite Républicaine (l’autre façon d’être de gauche) bien obligée de fermer sa gueule, pas risquer l’accusation ô combien infamante de racisme post-colonial! Au lieu de ça il fait quoi, le Présipède? Eh oui, il refile Matignon à un mâle blanc de plus de cinquante ans! Un pur scandale! Les féministes aussi viennent au renaud, vous pensez, au début il souhaitait qu’une gonzesse devienne premier ministre, Macrounette, absolument! Pendant sa campagne il n’avait pas manqué de former des vœux en ce sens…et puis va te faire foutre, sitôt élu il choisit Barbapoux! Même en cherchant bien et avec la meilleure volonté du monde, on aurait du mal à faire passer cet individu pour la femme à barbe… Et maintenant, rebelote, il nous dégote une espèce de plouc sarkozyste, forcément porteur d’une paire de baloches à rendre jaloux un bouc des Pyrénées! Vous pensez, un Gascon (mais non, pas « comme la lune », nous n’en savons encore rien) un mec du Gers! Vous connaissez le Gers, vous? Moi oui, et je puis vous affirmer que les zigotos de là-bas, grands buveurs d’Armagnac et de Pousse-Rapière, leur souci premier ne consiste pas à respecter le politiquement correct et les ukases de la Bien-Pensance. Historiquement ces types se disent radicaux, voire socialos, juste pour la tradition, voyez vous…en réalité vous aurez du mal à trouver plus réac-campagnard. Mais là n’est pas la question. Déjà, le nouveau Premier Ministre, né Gascon (non, pas non plus « comme un panier », m’enfin!) apparaît comme un exilé politique! Maire de Prades! Oui, parfaitement en pleine Catalogne, pour un Gascon (« comme une bourrique »? Bon admettons mais brisons-là, je vous prie) la démarche semble un peu étrange. Nous l’eussions bien vu Maire de Vic Fezensac dont il est natif, ou bien encore de Mirande, pourquoi pas de Masseube, voire  d’Auch bien sûr on pourrait y penser, sauf que Maire d’Auch ça sonne plutôt mal, tout le monde ne s’appelle pas Bayrou pour se sentir à l’aise dans la peau du Merdepot. Le meilleur choix eût été Condom, sans conteste. Le premier magistrat de cette localité jouit incontestablement d’une notoriété mondiale, assortie d’un label « Qualité-France » bien utile dans les relations d’un chef de gouvernement avec ses homologues étrangers. Le monde entier sait pertinemment ce que condom veut dire et notre Gersois de Matignon eût été mieux inspiré de s’y faire élire plutôt que de se porter en terre étrangère pour solliciter des suffrages pradéens dont la notoriété dépasse à peine les limites du canton éponyme. Et le fait qu’il trimballe un peu une tête de préservatif, ne l’empêchera certes pas de capoter, à la rentrée, quand les affaires du pays vont commencer à tourner au vinaigre, Maire de Prades ou pas!

Oui, parce qu’en fin de compte, le camarade Barbapoux n’a pas demandé son reste, il a foutu son camp comme un pet sur une toile cirée. Dès hier matin on le voyait faire une halte pipi, tout joyeux, dans une station-service de l’Autoroute qui mène au Havre (j’ai la flemme de chercher le N°, veuillez m’en excuser). Pour lui, la mairie de cette belle ville, si bien reconstruite après-guerre dans le style moussolino-dépouillé d’Auguste Perret, le Michel Ange du béton armé, constituera à proprement parler un havre de paix en comparaison de l’enfer matignonnesque. Fini tous les fâcheux en permanence sur son dos, à commencer par Présipède soi-même et la bande des pignoufs de tout poil qui lui servaient de ministres. Finis les emmerdements incessants qui lui tombaient dessus en trombes de mousson. Cela dit, malgré toute la pommade que les media ont pu récemment lui passer, au grand dépendeur d’andouilles, on ne le regrettera pas, je le crains, car son successeur relève peu ou prou de la même catégorie: des mecs soi disant de droite bien calés à gauche et tout à fait à l’aise auprès des hurluberlus ahuris de la Répupu qui marche. Il reste maintenant à attendre l’annonce des nouveaux ministres, gros suspense bien gentiment entretenu par des media qui savent y faire quand il s’agit de nous agiter sous le pif ce genre de hochet. Après les ministres ce sera la kyrielle des secrétaires d’État et tout cela ne changera strictement rien à la manière bizarre dont les affaires du pays se trouvent gérées depuis l’arrivée au pouvoir du conjoint de Bribri.
En revanche, ce que nous avons appris tout de suite, avant même la nomination du Gascon (y a le téléfon qui son) c’est l’arrivée de son directeur de cabinet. L’annonce balancée sur les ondes signalait qu’un Homme de Gauche serait installé à ce poste éminent, afin de compenser l’arrivée à Matignon d’un nouveau transfuge de la mouvance Les Ripoublicons. Ben oui, que voulez vous, draguer l’électeur de type ventre- mou centro-droitiste n’implique pas d’abandonner aux sirènes de l’écologie-pastèque les gauchiards modérés, susceptibles de macronniser dès le premier tour. Et puis, aussi, il convenait d’éviter le loupé de 2017, Babapoux ayant alors refusé de se laisser imposer le type en question comme dirlo de cabinet. Dame, c’est un vieux copain de Présipède Nicolas Revel, et par surcroît un socialo bon teint affirmé et proclamé. Il fallait donc couper l’herbe sous le pied de l’arrivant afin de réaliser un coup présentant tous les avantages. Un gauchiard doublé d’un informateur, comme bras-gauche ( ben oui, comment voulez vous…) du Premier Ministre, pour le petit Jupin de l’Elysée ça fait un sacré plus. Et du coup gros battage autour d’une nomination qui se prononce  habituellement dans la plus grande discrétion! Sans compter qu’il s’agit d’une pointure, le petit Nicolas! Fils de Jean-François Revel et de Claude Sarraute, demi-frère du bouddhiste de choc Mathieu Ricard (ah, quel pastis!), petit fils bien aimé de Nathalie Sarraute née Tcherniak, celle qui écrivait des romans pour insomniaques (ça rime) et père de trois garçons, Simon, David et Benjamin, histoire de ne pas oublier les racines… Un homme de bien, je vous assure! Et pour tout vous dire, ce garçon assumait jusqu’à Vendredi dernier la direction générale de la CNAMTS, la Sécu si vous préférez, il en faut un, vous savez, mais ils lui trouveront bien un remplaçant, ne paniquez pas! Cela nous en dit long sur le proche avenir! La France sera désormais gérée un peu comme l’Assurance Maladie… bonnes gens réjouissez vous, c’est un spécialiste des trous qui va venir s’occuper du gouffre de nos finances publiques!

Quant au nouveau Premier Ministre, évidemment, il se retrouve déjà à trimballer un sacré boulet avant même de commencer. Quand votre principal collaborateur vous est imposé par l’étage au dessus, vous pouvez vous préparer à déguster, je vous en parle en connaissance de cause, ça m’est arrivé…dans le temps… Cela dit, relativisons tout de suite, c’est un fonctionnaire ce Castex (ah, ça y est, je le tiens), il s’agit même là de sa caractéristique essentielle et un fonctionnaire, comme disait l’autre, ça fonctionne tout le temps et en dépit des envieux et même de l’univers entier. En revanche, évidemment, ça va nous faire un clampin  dans le genre Juppé, vous voyez, droit dans ses bottes mais nocif, parce que dépourvu de toute imagination créatrice, incapable de faire abstraction du politiquement-correct et de la pensée dominante. Donc, ne comptez pas trop sur lui pour nous arranger le bordel ambiant, vous seriez cruellement déçus. Cela dit, il n’est pas là pour ça, ce brave garçon, sa raison d’occuper Matignon se résume à un seul objectif: la réélection de Présipède dans deux ans. Le reste n’est que littérature!

Je ne vous en parle même pas, du reste. L’imbécillité dominante nous en fabrique de trop belles, telles que, par exemple, l’intronisation sur le Vieux Port d’une tordue, gauchiste, altermondialiste, féministe et écolo pastèque au point que le rouge intérieur déteint carrément au dehors. Pas la peine d’épiloguer, l’axe Paris-Lyon-Marseille réapparaît désormais dans toute sa splendeur…dans toute son horreur…
Adieu Barbapoux, restez bien calfeutré au Havre et au plaisir de ne jamais plus avoir affaire à vous!

Bonne semaine à tous et à Dimanche prochain…si tout va bien.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

 

28 réflexions sur “Exit Barbapoux!

  1. Fredi M. 5 juillet 2020 / 16 h 17 min

    Barbapoux prend le large pour mieux revenir en 2022…

    J'aime

  2. G.Mevennais 5 juillet 2020 / 16 h 38 min

    J’ai bien rigolé (une bonne demi douzaine de fois), ça à commencé fort avec « Cashsex » et puis j’ai sélectionné « tête de préservatif, ce qui ne l’empêchera pas de capoter », entre autres citations désopilantes, oui, j’ai rigolé….pour la forme, car il vaut mieux ne pas évoquer le fond, là, c’est une autre histoire. Quant à « Barbapoux », je trouve la réflexion de Fredi M pour le moins fort judicieuse.
    Amitiés, cher Nouratin et bonne semaine à tous/toutes.

    J'aime

  3. nouratinbis 5 juillet 2020 / 16 h 41 min

    Merci! Il est vrai que tout cela devrait plutôt porter à la morosité.
    Quant à Barbapoux il reviendra peut être en 2022 mais un peu seul…à
    moins que Présipède ne se suicide avant…
    Amitiés.

    J'aime

      • nouratinbis 7 juillet 2020 / 5 h 57 min

        C’est beaucoup plus probable, en effet.
        Amitiés

        J'aime

  4. carine005 5 juillet 2020 / 17 h 16 min

    Tout ça, finalement, si ca ne nous menait vers un covid tous les ans, avec rivotril en épée de Damoclès, on s’en moquerait bien un peu, en regardant passer les trains.
    Mais désormais, nous savons que nous sommes en sursis.
    Je suis juste désespérée pour nos descendants.
    Le reste, ma foi…
    Onestfoutuszoubilles.

    J'aime

  5. nouratinbis 5 juillet 2020 / 17 h 33 min

    Eh oui, hélas, nos pauvres descendants je n’ose même pas penser au
    sort qu’ils subiront! C’est le coranovirus qui m’inquiète surtout…
    Grozichariabouilles!

    J'aime

  6. Gérard 5 juillet 2020 / 17 h 51 min

    De toutes façons, aujourd’hui, redresser la France pour en refaire le grand pays qu’elle a eu été, c’est un véritable « casse-tête » – surtout à partir du moment ou macrouille reste au poste. Ce qui pourrait expliquer le nom de l’heureux élu, lequel s’en rapproche pas mal, après tout … Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 5 juillet 2020 / 18 h 35 min

      Casse tête, oui, en effet, il risque même de virer casse-c…si on le voit
      autant que son prédécesseur!
      Amitiés.

      J'aime

  7. realist 5 juillet 2020 / 18 h 05 min

    Eh ben non, malgré votre talent, moi ça ne me fait plus rire du tout.
    Ce qui me console c’est qu’on a échappé à la Taube et à la Schiappe et qu’il va se vautrer magnifiquement.
    C’est aussi un sujet d’étonnement, comment peut on être aussi con pour ne pas se rendre compte que c’est aller au casse-pipe?

    J'aime

    • Gérard 5 juillet 2020 / 18 h 29 min

      Bien sûr que si, il s’en rend compte. Mais on ne crache pas sur les revenus et les avantages d’un premier ministre, fût-ce pour quelques mois … L’essentiel est de se foutre de tout le reste …

      J'aime

      • nouratinbis 5 juillet 2020 / 18 h 38 min

        C’est vrai aussi, ça fait pas mal de pognon…
        Amitiés.

        J'aime

    • nouratinbis 5 juillet 2020 / 18 h 36 min

      Vanitas vanitatum et omnia vanitas…je ne vois pas d’autre explication
      …et puis aussi il est gascon-con…
      Amitiés.

      J'aime

  8. Pangloss 5 juillet 2020 / 18 h 53 min

    Premier ministre par interim en attendant les présidentielles, Castex va gérer les affaires courantes si elles ne courent pas trop vite, ce que je crains. Pendant ce temps, Philippe va s’occuper de dynamiser (ou rassembler ou coordonner ou tenir en main) la majorité présidentielle pour Macron.Ou pour lui-même s’il veut être le premier président du début officiel de la fin du monde qui risque d’être gratiné si on en juge par le prologue que nous avons vécu ces dernières années.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 5 juillet 2020 / 21 h 42 min

      Ma foi, nous verrons bien, de toute façon avec des zigotos de ce calibre
      la fin du monde ça virerait au soulagement.
      Amitiés.

      J'aime

  9. Pakounta 5 juillet 2020 / 22 h 08 min

    Un premier minisse transparent et obéissant avé l’assent pour faire peuple, le petit étron ne lésine pas sur les symboles pas chers. Et pour le sérieux, un gauchiste à super-parenthèses et descendance biblique, histoire de faire croive au populo qu’on s’occupe de son avenir social (après avoir démoli l’économie avec le caprice covidien et la prison à domicile pour tout le monde)…
    Petit étron obéit aux parenthèses d’en haut.
    Et Barbapoux, le ministre bicolore, est peut-être parti se recueillir pour préparer la mission d’altitude à laquelle le prédestine sa participation en 2016 à la maison Bilderberg (après le petit étron en 2014).
    Bref, merci à vous pour ce tour d’actu, maintenant que je ne lis presque plus… Je regarde la pétanque le matin sur l’Equipe. Sans vous, je coule !!
    Amitiés

    J'aime

    • nouratinbis 7 juillet 2020 / 6 h 02 min

      La pétanque…oui pourquoi pas, au moins ça ne bourre pas la cervelle!
      Amitiés.

      J'aime

  10. Boutfil 6 juillet 2020 / 8 h 34 min

    On est plus à ça près, rien ne change, tout continu et pendant ce temps , le affaires en coulisses tournent bien ,le peuple on s’en tape, c’est quoi d’abord ce truc ? on va pas s’emmerder avec qielques millions d’électeurs qui voteront comme on leur dira sauf les mauvais caractères qui vont rester chez eux et de toute façon on s’en fou aussi, voilà voilà …

    Bien sûr qu’on peut se faire du mouron pour nos gamins et petits gamins, il va falloir qu’ils bétonnent dur les mômes pour être les meilleurs et même les plus doués ne seront pas certains de s’en sortir, ils sont bien blancs, c’est des mâles …ça va être difficile

    Bonne semaine à tout le monde et gros bisous

    J'aime

  11. Gachno 6 juillet 2020 / 8 h 52 min

    Vous êtes tous pessimistes.

    Voilà un homme dont le patronyme sonne comme une multinationale « Castex S.A. »,
    et ça ne vous donnent pas foi en l’ avenir ?

    Remettez vous, on repart pour un tour.

    Et en plus, on aura peut-être l’ amère Royal !

    Bonne semaine à tous.

    J'aime

    • nouratinbis 7 juillet 2020 / 6 h 04 min

      Pas de Royal, Dieu merci,mais un casting d’anthologie, sans conteste!
      Amitiés.

      J'aime

  12. elba 6 juillet 2020 / 16 h 29 min

    Je suis admirative, Nouratin, concernant la longueur de votre article pour parler de Barbapoux qui se met au repos (il sera bien plus tranquille dans son Havre) et de son successeur, sans que l’on ne s’ennuie une seule seconde. Comment faites-vous ?
    J’ai encore appris quelque chose cette fois : « venir au renaud » : j’ignorais ce terme (Se mettre en colère, s’énerver, dixit wiki…)

    Et puis concernant le monsieur Cachsex ou Castex, comme le dit Gachno, « on repart pour un tour »…
    On va continuer à s’enfoncer, quoi ! Snif ! Pôvres de nous.

    Bisous à tout le monde, et tout spécialement sur vos deux joues et sans masque, Nouratin.

    J'aime

    • nouratinbis 7 juillet 2020 / 6 h 06 min

      Hélas, nous ne sommes pas sortis de l’auberge!
      Bisous démasqués.

      J'aime

  13. Rougette 25 août 2020 / 11 h 49 min

    Mais les Gascons t’emmerdent Nouratinbis !!! Tes saillies à la plume d’oie (de Gascogne) sont souvent rigolotement sensées, mais là tu vois… tu pousses un peu trop mémère, tu me froisses la susceptibilité . A moins, à moins… que tu ne sois Gascon toi-même, ce qui ne m’étonnerais pas vu ta connaissance du terrain… Allez, sans rancune. Et merde à toi si tu ne me lis pas. Bise du Gers.

    J'aime

  14. nouratinbis 25 août 2020 / 19 h 03 min

    Si on ne peut plus rigoler, alors…
    Oui, je connais bien et j’aime beaucoup!
    Bises à l’Armagnac.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s