Encore un petit effort…

Ouf! Il s’agissait en réalité d’un vulgaire accident de la circulation, voilà tout! Eh oui, padamalgam! Nos amis Londoniens, habitués à se prendre des attentats allahouakbar plein la musette, en sont quittes pour la peur, ce coup-ci… En tout cas la version officielle apparaît-elle tout à fait rassurante: juste une auto qui monte sur le trottoir et écrabouille onze clampins avant de finir sa course incontrôlée dans deux pauvres bagnoles en stationnement. Le chauffard, un superbe noir dans la force de l’âge, n’a absolument pas hurlé le nom de Dieu, ni en arabe, ni en swahili, ni en okoukombé, ni en monomatopopo, ni en zoulou! Même pas en anglais, dites donc -« oh my gode », comme disait la concierge le jour où son amant a loupé sa marche d’escalier- . Que dalle! Bon d’accord il avait l’air un peu sonné, le gaillard, maintenu à terre par quatre poulets-worcestersauce, quasiment assis dessus mais rien de plus, pour pas qu’il bouge, quoi, et surtout pas qu’il l’ouvre, on ne sait jamais. Rapidement évacué vers Scotland-Yard, le jeune Afro aurait argué -selon des sources à fiabilité invérifiée- de sa maladresse au volant liée à un permis obtenu au Malawi pour une poignée de manioc et deux boisseaux de tapioca. En tout cas, rien a voir, nous assure-t-on, avec une nouvelle manifestation du djihad islamique, l’honneur est sauf et la réputation du Royaume-Uni un peu moins écornée… Dame, à force de se faire écraser à tout bout de trottoir dans le centre de Londres les touristes finiraient par abandonner la destination et apporter leurs sous ailleurs! Où? Pas forcément à Paris, convenons-en, le risque s’y révèle encore pire; pas spécialement à New-York non plus, vu qu’aux Etats-Unis ça flingue à tout va, certes pour des tas de raisons souvent un peu confuses et incompréhensibles mais le fait demeure… Alors qu’est-ce qu’il leur reste aux touristes…Ben oui, Budapest et Varsovie, chez les salauds de l’Est barricadé, ceux qui refusent l’hospitalité aux pauvres « réfugiés », les fachos de l’axe de Visegrad, les affreux égoïstes imperméables à la « solidarité »! Là bas, vous pouvez sans crainte et à n’importe quelle heure vous balader dans les rues, même bourrés comme des cochons où vêtues haralatouff, personne ne viendra vous enquiquiner si peu que ce soit; les conducteurs de véhicules automobiles veillent scrupuleusement à demeurer sur la chaussée et même à s’arrêter aux feux rouges, dites-donc! Il y a de l’avenir, je crois, pour ces petits paradis nauséabonds; si ça se trouve c’est par là qu’il nous faudrait envisager d’aller finir nos jours… On n’y pense pas assez aux doux pays de Visegrad,  peut être conviendrait-il de regarder ça de plus près, vous savez, ça mérite…

Cependant, reconnaissons le, pour nous autres Franchouilles, ça se présente plutôt pas mal. Les « Bleus » (foncés) se maintiennent en tête de leur poule, ce qui apparaît de nature à plaire à ce fameux coq gaulois, animal certes éminemment stupide mais emblématique de nos sportifs nationaux. Etant donné, par ailleurs, que Paris -lequel sera toujours Paris, même sous le régime débilitant des maires socialistes successifs- accueillera dans six ans les Jeux Olympiques d’été, nous nous considérons fondés à pousser à tout propos des cocoricos bien sentis, dont l’addition salée ne manquera pas de nous tomber sur la gueule au fur et à mesure de la réalisation des travaux pharaoniques indispensables à cette sorte d’évènement psycho-pathologique. Mais les plus heureux d’entre nous, à ce propos, se découvriront parmi les milieux musulmans fanatiques, lesquels se voient offrir une occasion royale de bousiller plein de monde sous l’œil attentif et passionné de l’Univers entier. M’est avis que notre Guignol de l’Intérieur devrait dores et déjà songer à renforcer ses effectifs, voire, si cela ne choque pas trop la bien-pensance, à prévoir des solutions pour neutraliser les djihadistes, au moins pendant la période cruciale… Il n’est jamais trop tôt pour se poser les vrais problèmes, d’ailleurs, pour les plus fondamentaux d’entre eux c’est déjà trop tard. Le Lyonnais précité n’en affiche pas moins l’intention formelle de les prendre à bras le corps.
C’est le cas à propos de l’affaire Ahmed Hanachi, du nom de l’abominable ordure qui trucida la semaine dernière les deux jeunes filles rencontrées, hélas, en gare de Marseille (voir La démocratie, quoi…). Cette sous-merde qui infectait le territoire national depuis dix ans sans aucune autorisation de séjour, arrêtée à huit reprises pour des délits divers et présentant à chaque coup des identités aussi fantaisistes que variées, s’était retrouvé l’avant-veille de l’assassinat dans un commissariat de Lyon, pour cause de menu larcin au préjudice d’une galerie marchande… Affaire classé, comme tant d’autres, sans suite et ce cher Ahmed tranquillement réexpédié dans la rue, vu que les autorités préfectorales avaient d’autre chats à fouetter que de mettre au frigo ce clandestin-là, parmi des centaines de milliers d’autres. Ne nous y trompons pas, ces étrangeries se produisent tous les jours, par centaines et dans tout l’ensemble du territoire national. Les fous, les délinquants, les « sans-papiers », grouillent absolument partout et en de tels nombres que ni les flics ni l’administration n’ont la possibilité d’y remédier en quoi que ce soit. Par surcroît, les procédures pénale et administrative se révèlent désormais effroyablement pesantes, avec, pour en garantir la plus rigoureuse application, toute une ribambelle d’associations dhimmis subventionnées grâce à nos sous. Cette charogne (on peut ainsi l’appeler puisque, dieu merci, les troufions l’ont descendu) de Hamachi, apparaissait par conséquent en mesure de créer tellement d’emmerdements aux services susceptibles de traiter son cas, que ces derniers ont renoncé comme renoncent quotidiennement tous leurs homologues de tout le pays, sans que cela émeuve le moins du monde les hauts responsables de cette fabuleuse pétaudière qu’est la République.
Eh bien désormais c’est fini! Collomb-Guignol l’a déclaré pas plus tard qu’aujourd’hui: « Ca va être pour moi une préoccupation essentielle que de regarder tous les dysfonctionnements et d’y mettre fin »! Vaste programme! comme disait Charlot-Gros-Pif, bon courage ma pauvre vieille! A se demander s’il est vraiment niais à ce point-là ou s’il se  fout carrément de nos gueules…m’est avis qu’il doit y avoir un peu des deux. En tout cas,si vous comptez sur lui pour faire cesser un tel bordel…

Ouh, tiens, au fait, vous avez vu le coup de Macrouille? Oui, je veux dire l’affaire des syndicalistes de GM&S, « feraient mieux d’aller chercher du boulot au lieu de foutre le bordel » qu’il a sorti, le petit Présipède! Qu’est-ce qu’il n’avait pas dit là ce sacré Manu! Je ne saurais affirmer s’il l’a fait exprès ou pas, je pencherais plutôt pour la seconde hypothèse, vu qu’il exprimait son agacement, plus ou moins en aparté -si la chose garde encore du sens de nos jours- et à chaud, sur le tas, avec les pochetrons de la CGT qui gueulaient comme des veaux quelques mètres plus loin. En tout cas, pour faire le « buzz », comme on dit puis, il eût difficilement pu trouver mieux. Sauf à danser tout nu avec une plume dans le troufignard ou à apporter les croissants du petit matin revêtu d’un casque de scootériste, en aucun cas il ne risquait de provoquer pire scandale. Vous vous rendez compte comment ce petit merdeux traite la classe ouvrière? Un  ploutocrate né avec une cuiller en or dans la gueule! Et voilà le travail! Après les ouvrières bretonnes illettrées, les « gens qui ne sont rien », Les costards, les Kwassa-Kwassa, la Fainéantise! Sans compter que ça tombe mal, en plein au moment où on lui refile l’étiquette sarkozyfique de « président des riches », où on lui reproche les kadofisko, la suppression de l’ISF et la non-taxation des quarante-huit yachts qui constituent les fleurons de la flotte française de plaisance.
Eh bien tiens, pour une fois je m’en vais me payer le luxe de prendre son parti (attention j’ai bien dit « son » pas « ses ») à ce gamin! Y en a marre après tout, de ces syndicats de mes deux qui emmerdent tout le monde depuis la nuit des temps et qui nous ont collé dans la situation économique inextricable où nous voila rendus. Marre de la dictature de ces enfoirés de marxistes à la mords-moi le nœud qui ont toujours utilisé le syndicalisme à des fins personnelles, enrichissement, gloriole ou simple glandouillage aux frais de la princesse. Je trouve positif et rafraîchissant que le Chef de l’Etat recommence à proférer cette sorte de blasphème, comme le Général sus-visé lorsqu’il évoquait la « chienlit » soixante-huitarde dont on voit clairement aujourd’hui dans quel pétrin elle nous a fourrés.
Alors moi, sur ce coup là je dis bravo ma poulette, continue comme-ça! Et si tu veux bien, pour qualifier ta Répupu, j’oserais même te suggérer « le bordel arabe »…allez, encore un petit effort, je sens que ça vient…

Amitiés à tous ceux qui me lisent,

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

24 réflexions sur “Encore un petit effort…

  1. G.Mevennais 8 octobre 2017 / 16 h 24 min

    La routine quoi….mais toujours votre prose aussi délectable, je ne retiendrais, dans le nombre de vos « métaphores » que le « Oh my gode »….Quand au reste… la grève des fonctionnaires mardi prochain, encore un peu plus de bordel, la routine je vous dis !
    Amitiés et bonne semaine à tous.
    Gilles

    2 NB : absence dimanche prochain pour cause de voyage à Nantes (2 fois par an)
    Toujours pas reçu mon mail ? les deux ordi. fonctionnent bien pourtant. Vous pouvez, si
    vous le désirez, m’envoyer un mail avec seulement le mot « test ». Si je le reçois, je vous ferais parvenir mon message en répondant au vôtre, c’est comme vous le sentez.

    J'aime

  2. nouratinbis 8 octobre 2017 / 17 h 10 min

    @ Gilles
    Bien reçu…j’avais seulement loupé votre mail, le nom m’ayant dérouté.
    Merci pour tout, cher ami…et bon courage pour Nantes.
    Amitiés.

    J'aime

  3. Gérard 8 octobre 2017 / 17 h 38 min

    Oui, ils foutent le bordel : ce n’est pas nouveau, mais « en même temps » c’est congénital chez eux, et « en même temps » à nouveau, c’est bien eux qui ont aidé à mettre macrouille là où qu’elle est, comme aurait Geogeo Marchais d’illustre et regrettée mémoire.
    Alors merci à « celles-zé-ceux » qui foutent le bordel, on aura peut-être besoin d’eux un jour prochain pour faire déguerpir le petit présipède, qui sait ?

    J'aime

  4. grainsdesel 8 octobre 2017 / 17 h 59 min

    Encore un peu de patience (si je ne le vois pas, je te souhaite de le voir) si les tapis de prière continuent à être le produit le plus vendu, pour les prochaines érections dans moins de cinq ramadans, nos élites adeptes de labienpensance et de pasdamalgame vont se retrouver avec plus de députés de Marine pour les faire chier à l’assemblée. Un peu comme ce que j’ai vu le 24 septembre chez Angela avec la nouvelle coalition « Jamaïcaine ».

    J'aime

  5. grainsdesel 8 octobre 2017 / 18 h 09 min

    Plus de députés d’extrême droite, ils n’ont pas encore compris ce qui leur est arrivé, Quand à la gauche (Die Linke) tous à se faire recaser aux Bestattungsinstitut » (Pompes funèbres) ils avaient la tronche de l’emploi on ne fait pas mieux comme tête d’enterrement…!
    Bien amicalement
    NB: j’ai du scinder mon com en deux, impossible de tout mettre sur le premier

    J'aime

    • nouratinbis 8 octobre 2017 / 18 h 22 min

      Deux commentaires valent mieux qu’un et de plus je suis bien
      content de te revoir ici.
      J’avoue que, si les Allemands font les choses avec calme et méthode,
      nos compatriotes me laissent sceptique quant à leur capacité à réagir
      dans les urnes face à la multiplication des tapis de prière. En plus
      notre système électoral défavorise les partis isolés, fussent-ils très
      puissants en termes de suffrages.
      Donc nous l’aurons dans le baba, mais l’évocation des gauchiards
      teutons qui se reconvertissent en croque-morts, me remplit d’une
      allégresse bienvenue.
      Amitiés cher Suri.

      J'aime

  6. Pangloss 8 octobre 2017 / 18 h 12 min

    Chaque semaine et à chaque nouvel article dont tu nous régales, je vois « ce cher et vieux pays », comme disait l’autre, glisser un peu plus bas sur la pense savonneuse sur laquelle il s’est engagé joyeusement. Et en plus, grâce à toi, on peut en rire.

    J'aime

  7. nouratinbis 8 octobre 2017 / 18 h 25 min

    Merci, si j’y arrive encore c’est parce que vous m’y encouragez, tous,
    sans vous j’aurais laissé tomber depuis longtemps, tant ce « cher et
    vieux pays » me débecte désormais au plus haut point.
    Amitiés.

    J'aime

  8. elba 8 octobre 2017 / 19 h 08 min

    Ah non, Nouratin, ne nous laissez pas tomber ! Je vous attends chaque dimanche (en dehors de ceux où je ne suis pas à la maison.)

    Personnellement, c’est votre « vêtues haralatouff » à Varsovie qui m’a bien fait sourire (entre autres.)
    c’est une tenue que je trouve bien plus seyante que le niqab, aucun homme ne me contredira, je pense. 🙂 Concernant les prières de rues, – encadrées par les forces de l’ordre – je ne comprends pas pourquoi Macrouille n’interdit pas cela, alors que la crèche de Noël est interdite à Lyon dans les locaux publics (mais chez nous, en Vendée, elle est permise : vous y comprendez quelque chose, vous ? 😉 )
    Pour le reste, eh bien effectivement les jojolympiques vont faire en sorte de nous endetter un peu plus, mais au point où nous en sommes… on ne nous a pas demandé notre avis, de toute façon.

    Bref ! Toujours une actualité plus ou moins horrible, navrante, écoeurante selon le cas. Heureusement que vous savez la commenter en y mettant votre petit grain de sel (bonjour à Suri, à propos de grain de sel !)

    Bisous à vous, ainsi qu’à tous/toutes.

    J'aime

    • nouratinbis 8 octobre 2017 / 22 h 04 min

      La Répupu se méfie de la Vendée, elle y a connu des jours difficiles…
      vous me direz, elle s’est bien vengée mais de là à vous interdire les
      crèches…
      Bisous Elba.

      J'aime

  9. Arthourr 8 octobre 2017 / 20 h 39 min

    « Cette charogne (on peut ainsi l’appeler puisque, dieu merci, les troufions l’ont descendu) de Hamachi, apparaissait par conséquent en mesure de créer tellement d’emmerdements aux services susceptibles de traiter son cas, que ces derniers ont renoncé comme renoncent quotidiennement tous leurs homologues de tout le pays, sans que cela émeuve le moins du monde les hauts responsables de cette fabuleuse pétaudière qu’est la République. »

    Très pertinent constat dans un billet lui même toujours aussi remarquable.

    On a beau jeu de vilipender les têtes d’affiche, Ministres, Ministricules et autres Sous-secrétaires porte-coton, mais ce ne serait admirer que l’arbre qui cache pourtant une forêt.

    Ah pour demander démoyens™, duperssonnel™, delaconsidération™, ils sont prêts à défiler tous les septembre de la Création, nos dysfonctionnaires, mais pour réclamer de la fermeté législative, judiciaire et de terrain, il n’y a plus grand-monde.

    Ils ont abdiqué devant l’ensauvagement des relations humaines en France et, partant, ont donné leur blanc-seing à une pratique naturelle -innée, même- chez la majorité des utilisateurs réguliers des DAB services administratifs. Les diverses Préfectures, CAF, centres de SS et autres Trésoreries tenant en effet aujourd’hui davantage de la réserve animalière que de symbole de l’Etat…

    J'aime

  10. nouratinbis 8 octobre 2017 / 22 h 07 min

    Tout à fait! La République a fini par réussir sa révolution, on est passé
    du règne absolu au règne animal…ça a pris du temps mais ça a marché.
    Amitiés.

    J'aime

  11. Jean-Jacques Soyeux 9 octobre 2017 / 5 h 13 min

    Lu approuvé sans réserve,grand plaisir de relire Suri.Amitiés à toutes et tous.

    J'aime

  12. Boutfil 9 octobre 2017 / 8 h 07 min

    Toujours aussi plaisant de lire ta description des évènements de la semaine, pas la peine d’ouvrir la téloche, on attends dimanche et hop, on sait tout et c’est beaucoup plus drôle qu’avec les fumeux du petit écran et pas la peine d’en rajouter
    on a récupérer le suri, c’est une bonne nouvelle, attendons nos2 autres amis , on pense à eux

    gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 9 octobre 2017 / 13 h 01 min

      Merci.
      C’est chouette pour Suri…pour nos deux amis: on prie…
      Gros bisous.

      J'aime

  13. PR CALGUÈS 9 octobre 2017 / 9 h 51 min

    Collomb-Guignol ?
    C’est pas possible, à voir son air, ce mec doit être né à Béchar. Faut faire gaffe aux coups de bambou à Béchar !
    Son vrai nom doit être Colomb Béchar.
    Allez baïèta et vive l’Empire Austro-Hongrois.

    J'aime

    • nouratinbis 9 octobre 2017 / 13 h 03 min

      Bon sang mais c’est bien sûr!
      Allez, vive l’Empire Austro-Hongrois et la Pologne éternelle!
      Baïeta.

      J'aime

  14. Isabelle 9 octobre 2017 / 19 h 06 min

    🙂

    Olalalalalalala ……. votre titre est trop beau!

    Tapez cristina guggeri

    Merci nouratin, a toustes, meilleures pensées,

    J'aime

  15. nouratinbis 10 octobre 2017 / 14 h 56 min

    Ça ne voulait pas dire ça!…
    C’est d’un goût douteux, Cristina, mais c’est marrant quand même.
    Merci à vous.
    Amitiés.

    J'aime

  16. eric 20 octobre 2017 / 8 h 15 min

    Je prends tout, comme à chaque fois.
    A un bémol près…
    Si je plussoie sans réserve le dézingage de la CGT et de ces syndicalistes à clairon, je me mets néanmoins (comme disait Cléopâtre) à la place d’un GM&S père de famille qui bascule 1000 €/mois pour payer son 3 pièces avec jardin depuis 15 piges, et qu’on traite de fouteur de merde parce qu’il refuse de se taper 360 bornes aller/retour chaque jour pour aller travailler chez Duchmol dans bled paumé « d’à-coté »… Et tout ça pour le même SMIC.

    Mais à part ça, encore une fois, j’m’ai bien marré…
    Amitiés.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s