Un soupçon de racisme

Noire de monde, la Place de la Répupu hier après-midi! Quinze à vingt-mille jeunes-gens réunis autour du joli camion super-chouette de Mme. Assa Traoré, la sœur du martyre, vous savez, Adama, la victime expiatoire du racisme policier. Hier, la belle place avec sa grande statue de Marianne sur laquelle s’agglutinaient des grappes de gens de couleur, on aurait pu la rebaptiser Place Adama Traoré…d’ailleurs rien ne dit qu’on n’y arrive pas tôt ou tard; elle a du plomb dans l’aile, la République Franchouille, on la sent de plus en plus glisser en dérapage incontrôlé vers une situation de bordel généralisé. Plus rien ne résiste désormais à l’impuissante débilité d’un pouvoir incapable d’assurer ne fût-ce que l’application de ses propres décrets. Une grosse manif contre le racisme et les « violences policières » en plein état d’urgence sanitaire! Les rassemblements de plus de dix personnes faisaient, avant que le Conseil d’État ne décide le contraire, l’objet d’une interdiction! Toutefois les rassemblements de vingt-mille on les a tolérés, car il s’agissait de défendre les Valeurs sacrées de la diversité triomphante … merveilleuses, les Valeurs! On y a vu des pancartes « mort au blancs », entendu des slogans « mort aux Juifs » un peu noyés, certes, parmi les « mort aux flics »…mais bon, les pauvres noirs ont bien le droit de haïr leurs bourreaux, pas vrai… Et puis, force reste à la loi, vu qu’une poignées d’Indentitaires « venus perturber la manif » (Le Figaro dixit) au moyen d’une ignoble banderole prônant la « justice pour les victimes du racisme anti-blancs » se sont vu fissa coursés et embastillés par des forces de l’ordre, elles-mêmes présumées racistes…anti-blancs, sans doute… Mais non voyons!  le racisme anti -blanc c’est une invention pourrie d’ekstraimdrouate, nul n’est censé l’ignorer, un peu comme la loi…
Quant au Préfet Lallement, le petit farfadet à l’énorme casquette, il a fait ce qu’il a pu, voyez vous, en veillant bien à ne pas se faire piéger comme le dernier coup, lorsqu’il tançait l’automobiliste candidat-recalé à l’exode coronaviral. Il a confiné la manif des « Black lives matter » sur la place, en bloquant les issues de sorte que nos aimables émeutiers (ah? Vous croyez? Manifestants c’est mieux? Bon, ben si vous voulez, alors.) donc nos manifestants pour le droit des Blacks à nous cracher à la gueule et plus si affinités (plaît-il? Ça ne le fait pas non plus? Bon, décidément…) donc nos braves manifestants contre le racisme anti-nègres (ah, oui, pardon ça m’a échappé) le racisme des sales blancs et singulièrement des sales flics, ça va comme ça, zut, tout de même! Bon, ok, je poursuis… de sorte que les manifestants ne puissent quitter la Répupu que par une seule issue, bien encadrée par la flicaille. Bien sûr, pas question d’interpeller les organisateurs du bigntz, les occupants du superbe car susvisé, lesquels, équipés d’une sono à faire écrouler les murailles, haranguaient la racaille bigarrée et grouillante du parterre, les incitant à désobéir à l’autorité légitime et, par surcroît, républicaine. Hors de question de toucher un seul cheveu de la flamboyante Assa, laquelle pourtant arbore une tignasse à faire blanchir de jalousie Sibête N’Diaye! Non, vous comprenez, l’appel à la désobéissance et l’organisation de rassemblements interdits, tout cela ne saurait tenir la comparaison face au meurtre raciste de George Floyd et, depuis ce matin, de  Rayshard Brooks (1), dont on pourrait se demander, sans  l’opportune exhumation de l’affaire Traoré, ce qu’ils viennent foutre dans cette galère.  Y a bon Traoré! (désolé, je me répète mais je l’aime bien, celle-là). Feu Adama, tout le monde le sait, fut victime de sa seule insuffisance cardiaque assortie d’une volonté de fuir à toutes jambes les représentants de l’Ordre Républicain…et pour cause…  Mais il faut considérer que la Bien-Pensance a pour les Traoré les yeux de Chimène, que France-Info , pièce essentielle de notre Service Public d’endoctrinement audiovisuel,  prodiguait dès Vendredi de judicieux conseils pour participer à la manif illégale sans risquer de choper le Covid, et aussi, last but not least, que le sieur Castapiane, notre excellent Ministre de l’Intérieur, promettait en début de semaine de régler leur compte aux flics, et ce dès le moindre soupçon de racisme. Cela fait beaucoup, pour un petit préfet de police dont la mission, bien plus que de maintenir l’ordre tant bien que mal, consiste avant tout à servir la soupe à Élysée et à ses satellites. Il ne restait donc comme choix à ce pauvre Lallement que de contenir la manif sans effleurer si peu que ce soit le plus insignifiant des manifestants, fût il blanc de peau. Dieu merci, les salauds d’identitaires opportunément débarqués au milieu de la mascarade lui offrirent l’occasion de cravater une douzaine de salfachos sous les vivats d’une négritude qui n’en espérait pas tant.

Alors, bien sûr, taxés de racisme par tout ce qui pense convenablement dans ce curieux pays et menacés de sanction par leur propre Ministre Castapiane, les fonctionnaires de police la trouvent un peu saumâtre. Faut les comprendre, aussi, les Roycos, ils connaissent bien les réalités, eux, ils se les coltinent tous les jours! En conséquence on voit mal comment ils pourraient aimer leurs tortionnaires du quotidien, Mohamed, Mamadou et consorts…oui, vous savez, les victimes de l’acharnement policier. Le rigolo de la Place Beauveau, réputé pour son cerveau assez peu performant, parla, comme à son habitude, avant de réaliser la portée désastreuse des conneries proférées. Il eut beau rétropédaler, comme disent les gens qui ne font pas de vélo, le mal était fait et la volaille tout entière montait sur ses ergots! La suspicion de racisme ne passe pas dans les commissariats! D’ailleurs ils ne sont pas racistes, les keufs, sauf peut être les descendants d’immigrés et encore… Sans compter que ces derniers, à titre de supplément gratuit, se voient accusés de traitrise par les supporters de la famille Traoré! Traitres à leur race… oui d’accord, le mot est rayé du vocabulaire bien-pensant, mais en l’espèce il ne s’agit nullement de racisme, juste de la conséquence, fâcheuse bien sûr, du comportement haineux des poulagas à l’égard de la Très-Sainte-Diversité.
Quoi qu’il en soit, on n’en finit plus de voir des flics balancer à terre leurs menottes pour marquer leur dégout face à la stupidité ambiante, largement soutenue par les media, et au comportement dhimmi de l’ineffable Castapiane. Du coup, ils en appellent au Président de la Répupu… les pauvres, ils vont être servis! Et dès ce soir, je vous en fiche mon billet!

Oui, parce que selon toute probabilité, nous assisterons sur le coup de vingt heures, à un exercice dont notre cher Présipède possède désormais la maîtrise la plus achevée: le baratin creux sur fond de décisions à la con relatives au coronavirus. Comme toujours, on sait plus ou moins à l’avance ce qu’il va nous sortir…plus ou moins car le petit futé a souvent dans son sac un tour de cochon dont il s’était gardé de parler aux folliculaires, la surprise du chef, en somme!
On sait dores et déjà de source sûre qu’il n’évoquera pas la nouvelle mission refilée par son petit pote Ferrand à son autre petit pote Griveaux. Nous sommes dans l’utilisation rationnelle des compétences puisqu’il s’agit de conduire une réflexion relative à  la Base Industrielle et Technologique, en abrégé la B.I.T. ! Du sur-mesure, quoi. Sauf qu’après réflexion, pour éviter les malveillances sarcastiques, les gros malins de l’Assemblée ont estimé judicieux de rebaptiser la chose Base Industrielle et Stratégique…ça ne veut pas dire pareil mais on s’en fout, c’est juste imaginé pour mettre un peu de beurre dans les épinards de l’ex-futur maire de Paris. Qu’il puisse au moins payer quelqu’une pour s’occuper de son cas (comme on disait au temps du vieux Brantôme)…
Il ne dira sans doute rien non plus de la nouvelle mode, celle qui consiste à déboulonner les statues nauséabondes des esclavagistes négriers ou prétendus tels. Pourtant il devrait s’en méfier, le petit coquin, la combine couvre un large spectre! Ça va de Christophe Colomb à Winston Churchill, en passant par Colbert, ce qui ne gênera pas trop la Répupu, Voltaire, c’est tout de même Les Lumières qui morflent, Jules Ferry, en plein dans la cible et jusqu’au Général de Gaulle, cré vain dieu, là on nous titille les points sensibles! Il évitera donc de traiter le sujet, ce qui pourrait, on ne sait jamais, envenimer ses rapports avec la toute puissante famille Traoré… Tout cela est si grotesque qu’on se croirait presque revenu au temps de Léonarda! Le Président qui se laisse enfumer par une petite pétroleuse sans rien dans la tronche…mieux vaut pour lui qu’il évite le sujet, Présipède, faudrait surtout pas qu’on aille lui dégotter un soupçon de racisme, à lui aussi!

Allez, écoutez le bien religieusement, il va nous déconfiner à bloc, le petit Macrouille!
On se reverra Dimanche prochain… si tout va bien. Bonne semaine à tous!

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) Le malfaiteur abattu par les flics d’Atlanta alors qu’il s’enfuyait, non sans leur avoir piqué un taser. N’oubliez pas ce nom, vu qu’il s’agit d’un afro-amerloque on n’a pas fini d’en entendre parler.

20 réflexions sur “Un soupçon de racisme

  1. G.Mevennais 14 juin 2020 / 17 h 27 min

    Voyez vous, il fut un temps où je me suis mis à craindre pour la génération des « petits-enfants » par rapport à la mienne, puis, pour celle des « enfants », et ça fait fait déjà un petit moment que je suis persuadé que ma propre génération va être impactée par un magma de turpitudes, de communautarisme, d’oppositions religieuses, de violences diverses et variées, le tout avec en prime, des difficultés économiques de plus en plus lourdes.
    Vivons quand même, individuellement nous ne pouvons pas grand’chose, alors protégeons notre moral malgré les constatations de décrépitude avancée dans laquelle notre pays s’enfonce inexorablement.
    Amitiés, cher Nouratin, et bonne semaine à taous/toutes.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 14 juin 2020 / 17 h 45 min

      Ben oui, nous y sommes en plein! Depuis quarante cinq ans que le processus
      a commencé, ce n’est pas étonnant…on est foutu, vous savez, ça fait longtemps
      que je le serine mais ça se confirme.
      Faudra faire avec, espérons qu’ils nous laissent aller au bout sans trop d’encombres!
      Amitiés, cher Gilles.

      J'aime

  2. Le Page. 14 juin 2020 / 17 h 32 min

    Sûr que le Gilet jaune qui regarde son œil de verre avec la main qui lui reste ne doit pas tout comprendre.

    J'aime

    • nouratinbis 14 juin 2020 / 17 h 47 min

      Son erreur c’est juste d’être blanc, que voulez vous, il n’a qu’à s’en prendre
      à lui même avec la main qui lui reste, le veinard, ils auraient pu lui sucrer le
      tout en double pour le même tarif!
      Amitiés.

      J'aime

      • G.Mevennais 15 juin 2020 / 16 h 36 min

        @ Le Page. Votre humour noir m’a fait franchement rire. Je m’en excuse auprès des personnes que ça peut choquer, mais je me demande ce qu’il nous reste à part la dérision.
        Bien amicalement.

        J'aime

  3. Boutfil 14 juin 2020 / 18 h 03 min

    Et bien cette fois on a creusé encore un peu plus, on croyait qu’on était au fond du trou avec molette, ben pas du tout, c’était sans compter avec les n…oirs, ( ouf…) voilà une belle brochette de saletés qui va nous amener au moins quelques joyeusetés dans les quartiers mais pas seulement, d’autant que personne ne semble s’inquiéter d’ou proviennent les fonds de cette tribu de malfaisants pour organiser leur grandes attractions, les français ne réalisent pas encore ce qui va leur arriver, ils devront mettre les 2 genoux à terre avant longtemps
    bonne semaine à tout le monde
    gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 14 juin 2020 / 18 h 45 min

      Et encore, s’il leur reste des genoux!
      Les fonds, je crois qu’il y en a une bonne partie qui viennent des
      subventions..c’est notre pognon ça …on paye pour se faire en…
      quiquiner!
      Gros bisous!

      J'aime

  4. Pangloss 14 juin 2020 / 18 h 05 min

    Après ce qui vient de se passer, quand le calme sera revenu (s’il revient), il ne sera pas possible de revenir en arrière.Nous venons de descendre d’un nouveau cran vers la mélasse poisseuse, la déconfiture sans tartine, les épinards sans beurre et l’antiracisme à tous les étages pour nous tenir chaud l’hiver.
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 14 juin 2020 / 18 h 47 min

      Oui, les temps qui viennent s’annoncent difficiles…dieu merci
      la Corse sera épargnée…je verrais mal ce genre de plaisanterie
      se développer par chez toi!
      Amitiés.

      J'aime

      • carine005 15 juin 2020 / 9 h 38 min

        Ca serait rigolo qu’ils essaient de déboulonner la statue de Napoléon ^^

        Aimé par 1 personne

  5. Gérard 14 juin 2020 / 18 h 08 min

    Alors là, vous poussez quand même un peu le bouchon ; vous prétendez que Monsieur le Ministre de l’Intérieur (et des Cultes, sauf le mahométan) aurait dit vouloir régler leur compte aux flics, et ce dès le moindre soupçon de racisme.
    Eh ben non : fake news – il faut que le soupçon soit « avéré ». C’est nouveau, ça vient de sortir mais ça dit tout : si vous soupçonnez réellement et vraiment un flic (pas besoin de preuve, le sentiment ou l’émotion suffiront, c’est la règle qui prévaut dorénavant sur la légalité) de racisme anti-black, anti-blanc (non, zut, pas celui-là) ou anti-beur, Monsieur le Ministre de l’Intérieur (et des Cultes, sauf le mahométan) lui fera sa fête – sinon Traoré pas content.
    Et comme dit Philippe de Villiers, auquel je laisse la responsabilité de cette assertion , « En Marche », c’est le gouvernement de la pétoche. Ya bon Traoré, mais si Traoré pas content, Présipède peut numéroter ses abattis.
    Amitiés quand même, mais vérifiez vos sources …

    J'aime

    • nouratinbis 14 juin 2020 / 18 h 53 min

      Exact, votre remontrance est tout à fait justifiée, la notion de
      soupçon avérée est trop subtile pour ma pauvre cervelle!
      Quant à la pétoche,ma foi, comme vous dites, on va laisser la
      responsabilité à M. de Villiers…Traoré pas à prendre avec pincettes!
      Amitiés contrites.

      J'aime

  6. carine005 15 juin 2020 / 9 h 40 min

    Excellent billet, comme d’habitude !
    On va vers du bon, c’est certain.
    Racaillozoubilles.

    J'aime

  7. Fredi M. 16 juin 2020 / 8 h 02 min

    Quant au Préfet Lallement, le petit farfadet à l’énorme casquette

    Ou alors c’est le Préfet qui a une petite tête….

    J'aime

    • nouratinbis 16 juin 2020 / 22 h 10 min

      Oui, il a une petite tête et une grosse casquette, d’autres peuvent avoir une
      grosse tête et une petite…oui, bon ,enfin…
      Amitiés.

      J'aime

  8. Gérard 17 juin 2020 / 11 h 46 min

    Moi, si j’étais Présipède, comme prochain Ministre de l’Intérieur, je choisirais peut-être un tchéchène, quitte à lui filer la nationalité française en urgence, s’il ne l’a pas déjà …

    J'aime

    • nouratinbis 17 juin 2020 / 13 h 24 min

      Oui, mais malheureusement vous n’êtes pas Présipède…enfin je veux dire
      Président de la Répupu…
      Amitiés.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s